Si vous êtes nouveau sur le forum et que vous souhaitez proposer votre traduction, merci de lire le post d'information

Ancienne technique de renforcement (Ancient Strengthening Technique)

16566687071122

Commentaires

  • merci pour le chapitre
  • Merci pour le chapitre.
  • Le chapitre 190 : ne m'arrêtez pas.

    Alors que Tong Tu écouta les mots sans émotion de Qing Shui, un sentiment d'impuissance qu'il n'avait jamais ressenti avant était apparu en lui. Il se sentit comme un héros conduit à sa fin par son esprit, comme la beauté qui se lamentait sur le principale qui était perdu et qui était irrécupérable!

    "Laissez un chemin pour le Clan Tong et laissez-moi mourir en paix. Sinon, je ne vous laisserai pas même si je devais devenir un fantôme. "Tong Tu regarda Qing Shui et le dit calmement. Il savait qu'il allait mourir très prochainement.

    "Ce n'est pas mon affaire si vous voulez mourir en paix. Pour ce qui est du fait que vous allez devenir un fantôme, hmph, vous étiez inutile lorsque vous étiez en vie, alors, qu'est-ce que vous pouvez me faire après votre mort? Mais je n'éliminerai pas les racines; Tant qu'ils ne me dérangeront pas, je ne les dérangerez pas non plus. "Qing Shui le dit sans soin.

    "Vous rentrez à la maison et transmettez ce message. Dites à la tête du clan et au Maître ainé de ne pas sortir de la ville de la lance d’argent pendant cent ans! "Après avoir dit cela, il cracha une bouchée de sang et tomba au sol.

    Quelques membres du Clan Tong étaient venus et bougèrent son cadavre. En même temps, ils reprirent les deux morceaux de la lance de dragon brisée!

    Le silence fut repris sur l'arène, et personne n'osa se redresser. Alors que les capacités de Tong Tu n'étaient pas élevées, avec les techniques spéciales de l'épée du clan Tong couplées à la lance du dragon, même ces cultivateurs xiantiens de 5e grade n'aurait pas osé se battre facilement avec lui.

    Le Clan Tong de la ville de la lance d’argent était considéré comme l'un des clans les plus éminents du royaume de Cang Lang. Il y avait aussi quelques vieux hommes dans le Clan Tong qui avaient non seulement de bonnes lances, mais avaient aussi des capacités qui n'étaient pas faibles. Le plus fort d'entre eux n'était qu'un tout petit peu plus faible que Baili Jingwei. Il fut dit que sa lance du dragon noir n'était pas un élément ordinaire, et si il devait se battre avec Baili Jingwei, il serait difficile de dire qui émergeait comme vainqueur final.

    "Quelles sont les compétences réelles de l’aîné Qing Shui? En tant que professeur, la savez-vous? " Demanda Zhu Qing, à moitié taquine, mais aussi à moitié sérieuse.

    "A propos de cela, je n’en suis vraiment pas sûr." Yiye Jiange sourit, embarrassé. Après tout, lorsque le disciple était fort, il apportait l'honneur au maître, mais quand le disciple était plus fort que le maître et qu’il n'avait appris aucune techniques de son maître, c'était quelque chose que les autres ne pouvaient pas imaginer.

    Après que les gens du Clan Tong étaient partis, Qing Shui voulait aussi partir. Cependant, à ce moment-là, une femmes s'approcha de l'arène,

    Elle était bien développée avec une silhouette enchanteresse. Sa présence était charmante, et elle dégageait un charme enivrant pendant qu'elle marchait. Ses beaux cheveux volèrent sur ses épaules. Elle avait de beaux yeux comme des fleurs de pêcher et un nez droit. Elle avait des lèvres en forme de fleurs de cerisier légèrement arrogant qui pourraient déclencher des pensées sauvage de n'importe qui, même si ce n'étaient pas les plus belles lèvres que Qing Shui avait vues.

    Elle avait la meilleure silhouette proportionnellement en forme de serpent et un cul bien développé qui était insolent et qui faisait un l'angle droit. Ses courbes étaient extrêmement belles. Quand elle marcha, elle allongea ses longues jambes élastiques; c’était comme si un fée faisait une promenade.

    "Wow, la plus belle femme de la secte joyeuse!" Quelqu'un de la foule le cria,

    "la secte joyeuse, tsk tsk, quiconque pourrait avoir une femme de la secte joyeuse pourrait définitivement mourir de bonheur." Un oncle regarda la femme sur la scène et poussa des gémissement.

    "Les femmes de la secte joyeuse ne sont pas seulement belles, mais aussi leurs compétences dans le lit sont les meilleures. Les gars qui peuvent entrer dans la secte joyeuse peuvent vivent mieux leur vie que celle des divinités. "Un jeune passionné le déclara.

    "Frère, vous avez raison. C'est dommage que les exigences pour entrer dans la secte joyeuse soient trop sévères. Même si quelqu'un pouvait y entrer, il ne pourrait peut-être nécessairement pas pratiquer la culture a deux. "déplora un autre jeune .

    Qing Shui jeta un coup d'œil à la femme et ne pouvait s'empêcher d'admettre que la femme devant lui était très belle, dans la mesure où elle ne perdrait pas face à Wenren Wu-Shuang. Cependant, l'esprit de Qing Shui était rempli de Shi Qingzhuang, alors il voulait directement ignorer la femme.

    "Je veux te défier!" Une voix de femme avec une teinte de magnétisme unisexuel résonna. elle semblait très agréable, et elle était comparable à celle de Huoyun Liu-Li, ce qui gela Qing Shui.

    "Je tue uniquement je ne participe pas à des compétitions". Qing Shui ne pouvait s'empêcher de regarder ce visage séduisant et charmant, en particulier les lèvres douces et sexy qui rendraient les hommes fous.

    "Je n'ai pas peur!" L'expression de la femme ne changea pas. Elle avait un visage attrayant qui cachait son sérieux et son obstination.

    "C'est assez, je ne suis pas libre. Ne me forcez pas. "Qing Shui bougea pour prendre congé.

    "Êtes-vous inquiet pour cette femme de la secte de la Vallée au Parfum Torride?" La femme tendit la main pour bloquer le chemin de Qing Shui.

    Ka!

    Qing Shui pointa l’épée de la Grande Ourse sur l'épaule de la femme. L'attaque était comme des étoiles filantes qui poursuivaient la lune. Un craquement d’os était extrêmement perçant pour les oreilles. La femme fut repoussée de quelques pas mais elle réussit à rester debout. Un fil de sang pouvait être vu au coin de ses lèvres.

    "Je ne suis pas libre, mais si vous deviez vous tenir debout sur mon chemin, je n'aurait pas la tête a vous tuer."

    Qing Shui était très agacé alors qu'il se dirigea directement vers la zone où était la secte de la Vallée au Parfum Torride,

    "Jiange, je ne savais pas que votre disciple était si froid", Déclara Zhu Qing à Yiye Jiange, "Penser qu'un tel jeune homme apparemment timide pourrait effectivement détruire vicieusement les fleurs." Les yeux de Zhu Qing brillèrent en regardant Qing Shui .

    Yiye Jiange sembla plutôt calme, mais elle se sentit très compliquée à l'intérieur. Il y avait quelques jours, ce mec lui disait toujours d'enseigner a la jeune fille comment lire et a apprendre les arts martiaux, et qu'il aida même à nettoyer le derrière de la jeunes fille. Il était difficile pour elle de penser qu'une personne aussi chaleureuse était la même personne que le Qing Shui qui était actuellement sur la scène.

    "Cool, il semble que détruire les fleurs soit la tendance maintenant." s’excita à nouveau L'oncle.

    "ce sera encore plus à la mode si vous pouviez revenir en arrière et détruire vicieusement votre mère." s'exprima avec colère une femme de la secte joyeuse .

    Oncle: "..."

    Qing Shui alla jusqu’à la belle femme d'âge moyen qui transportait Shi Qingzhuang et dit: "Passe moi Qingzhuang. Elle devrait allait mieux d’ici la fin de la compétition. "Qing Shui tendit les mains.

    La charmante et belle femme d'âge mûr regarda Qing Shui et fronça légèrement les sourcils, comme si elle voulait dire quelque chose. Cependant, elle resta silencieuse alors qu'elle passa doucement Shi Qingzhuang à Qing Shui.

    Qing Shui transporta soigneusement Shi Qingzhuang, releva la tête et dit à la belle femme d'âge moyen: "Qingzhuang est ma fiancée, vous n'avez pas à vous soucier de me la remettre".

    La belle femme d'âge moyen et la grande femme furent toutes les deux gelé!

    Wenren Wu-Shuang regarda silencieusement tout ce que Qing Shui avait fait. Elle avait un sourire léger sur son visage, mais des dizaines de milliers de pensées tremblèrent dans son esprit. Finalement, elle resta debout là dans un étourdissement.

    Qing Shui porta Shi Qingzhuang à Yiye Jiange, mais ne parla pas parce qu'il craignait qu'elle n'aime pas l'idée d'amener Shi Qingzhuang au pic du nuage brumeux

    "Allons-y, je vais vous emmenez tous les deux au pic du nuage brumeux". Dit Yiye Jiange, et commença à sortir.

    "Est-ce qu’elle va bien?" Yiye Jiange regarda Qing Shui et le demanda doucement.

    Shi Qingzhuang s'était depuis longtemps endormi. En portant sa silhouette douce, il ne ressentit que de la pitié. Son visage froid semblait si pâle comme si il était dépourvu de sang.

    "C'est bon. Dans quelques jours elle ira mieux grâce à mes soins. "Qing Shui regarda Shi Qingzhuang alors qu'il parlait, sans même lever la tête.

    Yiye Jiange se sentait très étrange. Le gars qui était généralement respectueux et apparemment ivre d’elle n'avait même pas envie de la regarder. Il semblait que quelque chose qui lui appartenait autrefois lui était enlevé.

    Elle se sentit mal à l’aise et peu familier, aussi bien que déçue!

    Elle était sure qu'elle n’était pas amoureuse de ce gars qui s’adresser a elle comme son maître. Mais pourquoi se sentait-elle un peu triste de voir combien actuellement il était froid avec elle?

    En chemin, Qing Shui ne dit pas un autre mot. Plus il agissait comme ça, plus, Yiye Jiange était mal à l’aise. Cependant, elle se dit silencieusement: "il a grandi, et il est normal qu'il ait quelqu'un qui l’aime. qui y a-t-il de triste la dedans?

    Après avoir réglé ses pensées, Yiye Jiange sourit en regardant l'expression inquiète de Qing Shui. Elle se rendit compte que ce type était vraiment affectueux. Le problème dans lequel il s'était empêtré dans la ville de cent milles semblait être causait par cette belle femme qui diriger l’auberge Yu He.

    Un joueur aussi frivole ...

    Très bientôt, la grue blanche enneigé atterrit sur le pic du nuage brumeux. Qing Shui porta Shi Qingzhuang mettant pied a terre, souriant alors qu’il dit, "Maîtresse, merci. tu peut retourné à ton travail! "

    "Pourquoi? Maintenant que tu as ta fiancé, tu veut garder tes distance avec moi? tu me trouve gênante? ", Déclara Yiye Jiange en plaisantant a moitié,

    "Comment ça ce pourrait? De plus, regarde combien elle est gravement blessée. Que pouvons-nous faire? Comment peut tu me gêner? "dit Qing Shui avec un visage amer.

    "Je viens de commencer à penser que tu as mûri, mais maintenant tu as appris à être mauvais. Comment ose-tu me taquiner? "Yiye Jiange le dit à Qing Shui avec un léger désagrément alors qu'elle monta sur la grue blanche.

    "J'ai beaucoup de couvertures dans ma chambre. Si tu n'en as pas, tu peut en prendre dans ma chambre. "Yiye Jiange se sentit bizarre et partit rapidement avec la grue blanche.

    Qing Shui fut stupéfait, mais sourit maladroitement en transportant Shi Qingzhuang dans sa chambre à l'arrière et l'a plaça tendrement sur son lit.

    Après avoir vérifié ses blessures, il sortit les neuf aiguilles d'or. Il semblait que les petites pilules revitalisantes et la pommade d’orée avaient fait effet, mais le traitement le plus efficace était encore les aiguilles en or.

    Après avoir recouvert Shi Qingzhuang d’une couverture, Qing Shui grimaça. "Je manque non seulement de couvertures, mais j’en est aussi très peu Il semble que je vais devoir en emprunter quelques-unes dans la chambre de ma Maîtresse. "
  • Merci pour le chapitre
  • merci pour le chapitre
  • Merci pour le chapitre!!!
  • merci pour le chapitre
  • on a passé la barre des 2000 réponses \o/
  • Merci pour le chapitre
  • Merci pour le chap
  • Ryu a dit :

    on a passé la barre des 2000 réponses \o/

    lol vue le nombre de chap c'est normal
  • Merci pour le chapitre
  • Merci pour ces chapitres =D
  • Chapitre 191 : Donc, même une déesse devait aussi porter des culottes …

    "En la couvrant d’une couvertures, je le sens en quelque sorte. On dirait qu'il va falloir emprunter plus de couvertures a ma maîtresse. "

    Qing Shui se mit à rire en marchant en direction de la chambre de Yiye. A côté du grand hall se trouvait une petite cour avec un pavillon. Yiye Jiange vivait dans ce pavillon, qui avait deux niveaux.

    Parce que Qing Shui y avait vu la silhouette extraordinaire et raffinée de Yiye, il était extrêmement familier cette scène alors qu'il s'avançait vers le pavillon.

    Au moment où il entra, il se rendit compte que les escaliers étaient fabriqués en bois et ils emmenaient une sensation rustique. La couleur vert clair de l'escalier était exceptionnellement beau. Qing Shui ne pouvait que secouer la tête, ce lamentant sur le fait que Luan Luan avait toujours était porté par Yiye Jiange dans ce pavillon alors que c'était la première fois qu'il était aller.

    Il y avait eu une nuit ou la petite fille l’appela, "Papa, viens. Allons dormir tous ensemble avec tata."

    Qing Shui explosa presque d'excitation seulement pour avoir des larmes chaudes mouillant ses yeux un moment plus tard. Cette petite fille était un ange, sans l'oublier, n’oubliant pas où et quand il avait une occasion.

    En ouvrant la porte, il vit apparaître un petit salon. Cet endroit était différent de celui de Huoyun Liu-Li. Le salon Yiye Jiange était conçu avec à l'esprit la simplicité. Il y avait deux rangées de canapés blancs comme neige, des murs blancs et un sol blancs. Toute la pièce était également sans aucune poussière.

    une aimait la couleur violette, tandis que l'autre aimait le blanc. C'était la même chose pour leurs styles vestimentaires. Yiye Jiange aimait habiller la petite fille en blanc , et heureusement, la petite fille avait l'air adorable et jolie en blanc.

    Outre les deux canapés, il y avait aussi quelques armoires de couleur blanche qui étaient alignées ensemble. Qing Shui s'approcha lentement de la chambre pendant que ses battements de cœur devenaient de plus en plus rapide!

    Qing Shui se réprima silencieusement pour être inutile alors qu'il se dirigea vers la chambre. Il allait simplement enter dans la chambre d'une belle femme, alors pourquoi était-il si agité? Quelle inutile?
    Après avoir poussé la porte de la chambre à coucher, Qing Shui se sentit très calme alors qu'il regardait la pièce. La chambre était très petite, dans la mesure où il n'y avait qu'un seul lit et une armoire à l'intérieur.

    La taille du lit était également assez petit, insuffisant pour que deux personnes y dorme. Les draps et les couvertures du lit étaient propres et rangées sans le moindre pli.

    Alors qu’il s'approchait du lit, une légère trace d’une odeur persistante dériva vers son nez. Qing Shui en profita et inspira profondément, "Hmm, la même odeur que ma maîtresse la déesse".

    "Oublions, je vais juste saisir aléatoirement deux couverture !"

    alors qu’il pris les deux couvertures et se prépara à partir, il aperçut quelque chose qui figea sur place. Il y avait une culotte blanche collée dans les couvertures ...

    Donc, même une déesse devait aussi porter des culottes .............

    Les yeux de Qing Shui étaient déjà collés sur cette culotte blanche, et peu importe ce qu'il faisait, il ne pouvait pas en détourner le regard. Le tissus semblait un peu fragile et rempli d'une aura séductrice. En tenant les deux couvertures d'une main, Qing Shui tendit l'autre main vers la culotte.

    Après l’avoir toucher, Qing Shui se sentit extrêmement excité. Le tissus était si doux et il y avait un parfum s’en échappant. Cet arôme était le même que sa maîtresse la déesse et que sa chambre.

    Après avoir était étourdi pendant une seconde, Qing Shui pensa qu'il était extrêmement pitoyable. Plus tôt il avait totalement perdu le contrôle. Après avoir repris le contrôle de ses sens, il remit rapidement la culotte sur le lit avant de s'enfuir du pavillon extrêmement vite.

    Après son retour dans sa propre chambre, il découvrit que Shi Qingzhuang dormait toujours. Qing Shui la couvrit de plus de couvertures, puis entra dans son domaine spatial pour attraper une tortue.

    La soupe nourrissante a tous les aspect!

    La soupe nourrissante a tous les aspect était capable de nourrir et de renforcer le pouvoir de l'arme d'un homme. Dans un même temps, il était également capable de nourrir le corps et était particulièrement bon pour les personnes blessées. Ce fut pourquoi Qing Shui prépara de la soupe nourrissante a tous les aspect comme un tonique pour aidé Shi Qingzhuang à récupérer.

    Au moment où Qing Shui commença à cuisiner, Shi Qingzhuang ce réveilla. Quand elle vit Qing Shui et les couvertures couvrant son corps, elle étendit ses mains, voulant soulever les couvertures!

    Qing Shui se précipita, "Permet-moi de le faire, laisse-moi le faire!"

    Après avoir soulevé les couvertures pour elle, Qing Shui regarda avec tendresse Shi Qingzhuang: "Peu importe ce que tu veux faire, laisse-moi t'aider."

    Shi Qingzhuang avait une lueur rougeâtre non naturelle sur son visage.

    "Oh, je sais. Il n'y a rien d'embarrassant. Permet-moi de t’aider. "Qing Shui transporta Shi Qingzhuang et se dirigea vers une autre pièce.

    "Je vais le faire moi-même! Tu sors d'abord. "Shi Qingzhuang baissa la tête, n'osant pas regarder Qing Shui.

    "Regarde combien tes blessures sont sérieuses, ne lutte pas. Quoi qu'il en soit, quelle partie de ton corps n'ai-je pas vu auparavant? "Alors que Qing Shui enleva sa jupe, Shi Qingzhuang était tellement embarrassé actuellement qu'elle baissa immédiatement la tête dans l'étreinte de Qing Shui.

    Les mains de Qing Shui seraient par inadvertance entrer en contact avec des endroits interdits. Cependant, Qing Shui savait que Shi Qingzhuang était également blessé. Par conséquent, il n'essaya pas de la toucher de manière inappropriée.

    Cependant, la douceur de sa peau lui provoqua une démangeaison. En attendant un certain sans avoir entendu aucun bruit, Qing Shui parla, "Qingzhuang, y a-t-il quelque chose qui ne va pas? tu veut faire pipi?" Qing Shui la porta à moitié, alors qu'il le murmura dans ces oreilles en riant.

    "Tu es là, je ne peux pas faire pi ..." Le son timide de la voix de Shi Qingzhuang chuchotant, était remplit d’un charme intense,

    "Détends-toi…"

    "tu ne doit pas regarder ou écouter ..."

    Après un très long moment, Finalement un son de crépitement fut entendu. Shi Qingzhuang était si embarrassé qu'elle refusa de regarder Qing Shui alors qu'il la portait dans son lit.

    Qing Shui utilisa une serviette humide pour essuyer son visage et ses mains tandis que le visage généralement glacé de Shi Qingzhuang était rempli d'une teinte de rouge due a son embarra.

    Un moment plus tard, un parfum hypnotisant dériva. Quand Shi Qingzhuang sentit ce parfum, son visage semblait être éclairé par les rayons de soleil les plus purs. La rougeur de son visage était extrêmement visible. Elle ce rappela l’époque de son retour quand elle et Qing Shui avaient goutter pour leur première fois au sexe opposé. Qing Shui avait également cuisiné cette soupe pour elle; L'odeur de cette soupe était inoubliable.

    La soupe n'était pas la seule chose inoubliable car chaque fois qu'elle ce rappelait ce scénario, elle sentait ses joues brûler chaudement. Pourquoi avait-elle pris l'initiative à l'époque, et elle avait vraiment fait une telle chose ...?

    Est ce qu’il pensait qu'elle était facile et qu'elle n'était pas une bonne femme ...?

    "A quoi penses-tu? Pourquoi est-tu tellement perdu? "Qing Shui apporta un énorme bol de soupe nourrissante a tous les aspect, puis il sourit légèrement.

    Shi Qingzhuang fut secoué par les mots de Qing Shui. Après quoi, elle vit Qing Shui porter le bol de soupe à son chevet. Il souffla doucement sur la soupe après en avoir cueilli une cuillerée.

    En regardant la soupe devant elle, Shi Qingzhuang demanda timidement: "Pense-tu que je suis facile?"

    Qing Shui surpris regarda Shi Qingzhuang. Il ne savait pas ce qui lui arrivé après cette demi-journée: "Pourquoi demande-tu cela? Qu'est-ce que tu racontes?"

    "tu continue à parler de ce que nous avons fait ... et j'ai dit que je ... te détruirait. Est-ce que tu regarde de haut les femmes comme ça? J'étais drogué à cette époque. "Shi Qingzhuang était presque en larmes alors qu'elle serrait les dents et finissait sa phrase. La timidité sur son visage faisait que Qing Shui pensait qu'elle était extrêmement adorable.

    "J'ai pensé à ce que tu demandais ... Oh, tu veux dire ça? Eh bien, tu étais un peu barbare avec moi après ça, mais ... j'ai adoré. J'aime le fait que tu soit barbare avec moi. "plaisanta Qing Shui alors qu’ il amena la cuillerée de soupe près de la bouche sexy de Shi Qingzhuang.

    "Tu es un mauvais bougre, un mauvais homme et une mauvaise chose!" Shi Qingzhuang murmura à voix basse avant de boire la cuillerée de soupe.

    "Qingzhuang. Ah, laisse ton seigneur mari t’apprendre des chose à propos des oiseaux et des abeilles. "Qing Shui la nourrissait de soupe en expliquant.

    Shi Qingzhuang avec tact resta silencieuse !

    "Il y avait un homme, même si il était bon marché. Il y avait aussi une femme qui le traitait bien. Cependant, il ne l’aimait pas et ne faisait que s'intéresser à ces femmes qui l'ignoraient. Non seulement cela, il dit également qu'une femme ne peut pas être comparable à une concubine, et une concubine ne peut être comparée à une femme qu'il avait volée a un autre. Le faire avec les épouses des autres était ce qu’il y avait de meilleur et ça lui apporté une excitation incomparable. "Alors que Qing Shui lui parlait, les yeux de Shi Qingzhuang s’élargirent et étaient remplis de soupçons et de doute.

    "Oh, je parle des cœurs d'autres hommes. Je suis un homme bon. D'accord, ne m’interromps pas. Écoute-moi finir ce que j’ai a dire et mange pendant que tu m'écoute. "Qing Shui mit une autre cuillerée de la soupe nourrissante a tous les aspect dans la bouche sexy de Shi Qingzhuang.

    "Les hommes espèrent vraiment que leurs femmes seraient élégantes et belles, remplies de grâce et de charme, et équipées d'une apparence extraordinaire. Peu importe si elles étaient aussi froides que la glace, et ce serait même meilleur si d'autres hommes voyaient que vous avez effectivement obtenu une femme aussi inaccessible. C'est pour le spectacle, pour être vu par les personnes extérieures. À la maison, il souhaiterait que sa femme soit mature, aimante, filiale, faisant attention aux enfants, respectueuse des personnes âgées et qui ne flirterait pas avec d'autres hommes. Et la nuit, sa femme devait être remplie de soif ardente et déchaîner sa démones intérieure. Ce serait meilleur si elle devenait une nympho excité, plus elle était excité meilleur ça serait. "Qing Shui ce mit a rire de façon experte en regardant la timide Shi Qingzhuang.

    Après un moment de silence, Qing Shui nourrit Shi Qingzhuang de soupe cuillerée après cuillerée. Il plongea la cuillère dans le bol de soupe pour la nourrir à nouveau, et à nouveau, et encore. Après avoir terminé le bol de soupe, Qing Shui remplit de nouveau le bol et redémarra ses actions d'alimentation.

    "Pense-tu que je suis un cochon?" Shi Qingzhuang bouda misérablement

    "Si les cochons dans ce monde étaient aussi beaux que toi, pourquoi les hommes vont-ils encore chercher des femmes? Ils pourraient aussi bien chercher un cochon. "Qing Shui enleva la cuillerée de soupe qui était déjà entrée dans la bouche de Shi Qingzhuang et l'a plaça à la place dans sa propre bouche .

    Shi Qingzhuang ne pu s'empêcher d’avoir son rythme cardiaque s’accélérer en voyant la cuillère qu'elle buvait tant de fois ce faire gober par Qing Shui. Elle pensa à la logique déformée que Qing Shui venait d'exprimer plus tôt et se demanda: "Est-ce que certaines des choses qu'il a dite étaient vraies?"

    Qing Shui but quelques autres bols. Comme la journée était encore jeune, il utilisa l'énergie de l’ancienne technique de renforcement pour rajeunir les blessures de Shi Qingzhuang. La blessure était près d'une zone du nombril avec un trou pénétrant. Avec ces mystérieuse techniques d'aiguille en or, la pommade doré, les deux gouttes de sang de la tortue médicinale dorée et quelques petites pilules revitalisantes, cette blessure n'était rien pour Qing Shui.

    Alors que Shi Qingzhuang sentit les mains de Qing Shui «caresser son nombril», elle n'osait pas rencontrer son regard, mais changea la direction de ses yeux vers une autre direction!
  • Merci pour le chapitre :)
  • Merci pour le chap
  • Merci pour le chapitre!!!
  • Merci pour ce chapitre =D
  • merci pour le chapitre
  • merci pour le chapitre
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.