[Release that Witch]

135

Commentaires

  • merci pour les chapitres
  • Merci pour les chapitres !
  • Merci pour le chapitre =)
    Et merci d'avance pour le surprise ;)
    Bonne pésiode de fête :smile:
  • décembre 2016 modifié
    Chapitre 8 - Les Mois des Démons (Partie I)


    Si Roland voulait développer correctement ce territoire, il se devait de bâtir des fondations solides. Même si cette terre était une terre désolée, on pouvait toujours la labourer, même si le territoire était trop petit, on pouvait toujours l'étendre vers l'extérieur, mais parler de tout cela était inutile si les habitants n'étaient pas disposés à rester.

    S'ils étaient forcés d'abandonner ces terres à tout moment, qui voudrait l'acheter ? Qui voudrait augmenter sa productivité ?

    Après que l'Assistant Ministre soit parti, Roland appela le Commandant des Chevaliers et lui ordonna, "Rassemblez vos hommes, allez trouver quelques gardes locaux, chasseurs et fermiers, ils doivent avoir vécu ici pendant plus de cinq ans, et connus les Mois des Démons. Si quelqu'un les a déjà combattu, encore mieux."

    Après que le Chevalier fit un salut et partit, Roland se frotta le front, continuant à regarder les données compilées par l'Assistant Ministre.

    Les exportations principales de Border Town provenaient de l'exploitation minière et de la chasse, et la majeure partie des importations étaient des denrées alimentaires. Tout provenait soit de Longsong Stronghold ou directement de Willowleaf par la Rivière Chishui.

    Les exportations minières contenaient toutes sortes de minéraux, comme le fer, le cuivre, le souffre, le cristal de roche, le rubis, le saphir ... C'était contraire au concept de la formation des minéraux 4. Il pensa à ce qu'Anna lui avait dit, des rumeurs comme quoi la Mine du Nord possédait un souterrain inconnu mais jusqu'alors, personne n'avait jamais exploré le fin fond de la mine, et personne ne savait combien de fourches la mine possédait.

    Les minéraux exportés de la ville n'étaient pas payé en Royal d'Or, mais plutôt payés en denrées alimentaires qui arrivaient. Il va se soi que, puisque les pierres précieuses pouvaient être considérées comme un produit de luxe, pendant ces cinq dernières années, Border Town put stocker un excédent de céréales, mais au final, ce n'était pas suffisant pour passer l'hiver en entier.

    En d'autres termes, la production annuelle de l'exploitation minière de Border Town ne suffisait que pour subvenir aux besoins annuels de deux miles personnes. Avant que le Prince n'arrive, Border Town était gouvernée par le duc qui était aussi responsable de Longsong Stronghold. De son point de vue, avec l'arrivée de Roland, il pouvait économiser de la nourriture et être averti des monstres.

    Le commerce des fourrures faisait partie des revenus de la population locale, ils s'aventuraient dans la forêt de l'ouest, tuaient quelques oiseaux et autres animaux, les vendant quelques fois à Longsong Stronghold, ou aux résidents de la petite ville de Willowleaf. A cause de ça, aucune transaction ne se faisait à Border Town et les taxes ne pouvaient être collectées.

    Roland pensa, puisqu'il résidait dans ce monde, il se devait de changer ce système. La transaction des minéraux contre des denrées seraient à partir de maintenant interdite. La Rivière Chishui traversait le Royaume entier, et le trafic ne pouvait être arrêté. C'était semblable à une artère de transport, même si on ne pouvait plus acheter de la nourriture de Longsong Stronghold, il y avait toujours d'autres endroits où se la procurer.

    Cependant toute cela reposait sur la prémisse qu'il puisse rester dans Border Town, bloquant ces satanés monstres.

    Carter travaillait rapidement, le lendemain, il trouva deux gardes locaux et un chasseur avant de rapporter, "Ces deux hommes sont des patrouilleurs, tous les ans ils sont responsables de l'allumage de la balise. Le chasseur a dit avoir déjà rencontré des démons, il dit être revenu avec la tête d'un démon, coupée de ses propres mains."

    Les trois hommes s'inclinèrent simultanément.

    Roland hocha la tête, leur permettant de se lever. L'un d'entre eux s'avança pour parler.

    "Votre honneur... Prince respecté ... Votre Altesse", le premier garde qui parla était trop nerveux pour parler distinctement, "Brian et moi sommes ... sommes les gens, uh ... Quand il a commencé à neiger, nous ... nous allons aller à la pente au nord du terrain de minage ... la Tour Beacon. Ici il est en premier possible ... c'est le premier point pour voir les mouvements des démons, s'ils traversent en grand nombre... nous nous dissimulerons dans la forêt... allumer le feu, à partir de l'enfance ... La route que nous allons retirer et le bateau est préparé auparavant ... puis nous partons".

    "Puisque vous étiez deux, laissez donc votre compagnon me répondre ", Roland essaya de dissimuler son mécontentement, "Les bêtes démoniaques, peuvent-elles être tuées ?"

    L'autre garde était aussi nerveux, mais au moins il ne bégayait pas, "Votre Altesse, ça devrait être possible. Ce sont juste des animaux ordinaires de la forêt, de par l'influence du miasme, ils deviennent maniaques et féroces, mais peuvent toujours être tués. Durant tous les Mois des Démons des années précédentes, Longsong Stronghold envoyait des cavaliers, nettoyant les quelques monstres errants de la région entre la forteresse et Border Town".

    "Les Mois des Démons durent longtemps ?", demanda Roland

    "Généralement deux à trois mois ... mais ça dépend du soleil", dit Brian.

    "Dépendre du soleil ?", demanda Roland sceptiquement.

    "Oui", expliqua le garde, "Votre Altesse n'est à Border Town que depuis très peu de temps, donc vous ne savez probablement pas. Dans Border Town, une fois que la neige tombe, elle tombe sans arrêt, jusqu'à ce que le soleil ne brille de nouveau, avant que la neige ne fonde".

    "Donc la neige rythme les Mois des Démons ?", Roland se rappela qu'au moins à Graycastle, ce n'était pas comme ça, le soleil brillait de temps en temps entre les jours de neige 5

    "Oui, c'est comme ça que Border Town fonctionne, la plus longue période de Mois des Démons était deux ans auparavant, qui dura plus de quatre mois. Énormément de gens moururent de faim."

    "Pourquoi ? Les réserves de grain à Longsong Stronghold devrait être suffisantes pour subvenir aux besoins de la ville non ?", demanda Roland

    Le visage de Brian s'assombrit un peu, marqué par de la colère, "Ils en avaient assez. Mais Reynolds, l'administrateur municipal qui était responsable de ce genre de chose déclara que le montant de minerais et de pierres précieuses minés n'était que suffisant pour acheter pour trois mois de nourriture, le quatrième mois devait se voir délivrer un nouveau cargo de minerai. Mais les Mois des Démons ne finirent pas, on ne pouvait pas quitter la forteresse".

    "C'est donc ce qui s'est passé ... J'ai compris"

    Ils prenaient tout simplement les gens pour des idiots. Si Longsong Stronghold traitait ces personnes qui vivaient à la frontière avec un accueil aussi charmant que le vent du printemps, les habitants de Border Town voudraient probablement rester à Longsong et ne pas partir, mais en ce moment, il semblerait que le groupe de personnes derrière Longsong Stronghold n'avaient pas très bon caractères. Roland fit signe à la dernière personne de répondre, en gravant le nom de l'administrateur dans sa mémoire.

    La troisième personne semblait courageux et fort, avec une hauteur de plus de 6 pieds, faisant ressentir à Roland une grande pression. Heureusement, il s'avança sur ses genoux.

    "Vous avez dit avoir tué une bête ?"

    "Oui monsieur", sa voix était basse et rauque, "Une espère d'ours sauvage et une espèce de loup"

    "Espèce ?" répéta Roland, "que voulez-vous dire par là ?"

    "C'est le nom de la bête démoniaque, votre Altesse. Plus la variation des animaux est intense comparé à son état originel, plus il est difficile d'y faire face. Et ils prennent avantage de leur corps. Concernant l'ours sauvage, son pelage est extrêmement résistant, hors de 50 mètres, il serait difficile de le blesser avec un arc. L'espère d'ours devient encore plus rusée, la vitesse de course devient impressionnante, pour le tuer, vous avez besoin de préparer des pièges à l'avance."

    "Plus ils sont forts, plus ils évoluent", Roland hocha la tête lorsqu'il entendit ceci, "Mais ils restent des animaux".

    "Ils le restent, mais c'est le genre d'ennemi le plus redoutable", le chasseur dit puis avala sa salive avant de continuer à parler, "Les pires sont les hybrides. Ces hybrides sont l'incarnation du Diable, seul l'Enfer pourrait créer des monstres aussi horribles. J'ai déjà vu un hybride. Non seulement il possédait des membres ultra résistants, mais son dos possédait une paire d'immenses ailes, lui permettant de voler sur de courtes distances. Et il savait constamment où j'étais, il pouvait constamment détecter ma présence". Le chasseur Liehu souleva ses habits, montrant une large cicatrice allant de l'abdomen jusque sa poitrine en disant "J'ai perdu conscience et suis tombé dans la Rivière Chishui, et j'ai eu assez de chance pour survivre".

    "Qu'un tel monstre puisse exister", Roland sentit que le monde devenait de plus en plus une fantaisie, un mur solide pouvait bloquer des bêtes démoniaques ordinaires, mais s'ils pouvaient voler, que devrait-il faire ? "Les hybrides devraient être très rares, n'est-ce-pas ?"

    ...

    [4] Formation des roches : Les roches se forment dans la lithosphère (et quelques unes dans l’asthénosphère) suivant des conditions spécifiques de pression et de température. Ainsi des roches de structure minéralogique différente ne peuvent se trouver dans un même endroit (merci SVT de Terminale :D )

    [5] "Roland recalled that at least in Graycastle it was not like this, basically the next day it would end to snow, also the sun would seem to be different ." - J'suis pas trop certain de comment traduire ça.

    JOYEUX NOEL A TOUS ! On se retrouve lundi pour plus de chapitres
  • Merci pour le chapitre ^^
    PS: Joyeux noël a toi aussi :)
  • merci joyeux noel
  • Merci pour le chapitre =)
    Joyeux noël à toi aussi et à lundi ;)
  • merci pour le chapitre et joyeux noël
  • Merci pour le chapitre et joyeux noël!!!!!
  • Merci pour le chapitre ;)
  • Merci pour le chapitre !
  • merci pour le chapitre
  • Merci pour le chapitre :)
    Joyeux noël
  • Merci pour le chapitre
    Joyeux Noël
  • décembre 2016 modifié
    Chapitre 9 - Les Mois des Démons (Partie II)

    "Pas beaucoup, votre Altesse", répondit le chasseur. "A chaque Mois des Démons, seuls deux ou trois démons hybrides apparaissent, autrement Longsong Stronghold ne ferait pas long feu".

    "Eh bien, vous semblez être très observateur", Roland ordonna à l'homme de se lever, "Quel est votre nom ? Vous n'avez pas l'air d'être un homme du Royaume de Graycastle".

    "La moitié de ma lignée provient du Clan Mojin, les gens de la ville m'appellent Iron Axe".

    Le Clan Mojin, les gens du Royaume de Shamin, situés au sud-ouest des terres stériles, on dit qu'ils étaient les descendants des géants. Roland chercha dans son cerveau tous les souvenirs en rapport avec le Clan Mojin et réalisa qu'Iron Axe n'utilisait pas le nom que son clan lui donna, mais plutôt le nom donné par les habitants de Border Town, et apparemment, il n'avait nul l'intention d'entretenir une relation avec le Royaume de Shamin. Quant à pourquoi, puisqu'il était évident qu'il provenait du sud-ouest des terres désolées, il estima qu'une série d'événements tristes était impliquée.

    Mais pour le moment, ces histoires étaient sans importance, tout le monde était le bienvenu à Border Town, peu importe son origine.

    Roland claqua ses mains, "Ce n'est pas la raison pour laquelle je vous ai convoqué ici. Carter, donnez-leur chacun dix Royals d'Argent, et faites-les partir".

    "Merci énormément pour votre générosité, votre Altesse", dirent les trois en unisson.

    Puis ils furent renvoyé par Carter. Quand il finit son travail, Carter retourna dans la salle et demanda, "Votre Altesse, pourquoi leur avez-vous posé ces questions ? Souhaitez-vous rester ici ?"

    Roland n'exprima aucune opinion et demanda en retour, "Qu'en pensez-vous ?"

    "C'est hors de question, votre Altesse !", dit le Chevalier à haute voix, "D'après la déclaration du chasseur, même un ours sauvage démoniaque serait difficile à gérer. En dehors des cinquante mètres, un tir à l'arc n'aurait aucun effet. Nous serions obligé de nous rapprocher à plus de quarante mètres, ou même trente mètre avant de pouvoir tirer, seules nos troupes d'élite peuvent accomplir un tel exploit. De plus les démons sont trop nombreux, et nous ne pouvons-nous reposer sur les puissants murs, nous serions obligés de nous tenir debout aux côtés des gardes locaux afin de les arrêter. J'ai bien peur que les pertes ne soient trop importantes comparées aux achèvements, notre défaite est assurée".


    "Vous avez déjà vu ce qu'une Sorcière est capable de faire, alors pourquoi ne pouvez-vous pas penser de façon plus positive ?", soupira Roland.

    "Ce... Les Sorcières sont malicieuses, mais Anna ... Mademoiselle Anna n'a pas l'air de l'être, en tant que votre Commandant des Chevaliers, je me dois de chercher la vérité en cherchant les faits".

    "Si je vous donnais un mur, penseriez-vous que ce serait possible ?"

    "Pardon ?". Pendant un moment, Carter crut avoir mal entendu.

    "Si je vous donnais un mur, entre la Montagne de Pente Nord et de la Rivière Chishui", Roland accentua tous les mots qu'il prononça, "Malgré le fait que ce mur ne serait aussi imposant que celui de Graycastle, pour arrêter des animaux, ça devrait être suffisant".

    "Monsieur, êtes-vous conscient de ce que vous dîtes ?". Le Chevalier ne savait pas s'il devait être outré ou s'il devait rire, "Même vos absurdités devraient avoir une limite, si vous ne vous arrêtez pas, vous devrez excuser mon manque de manières".

    "Nous avons encore trois mois, n'est-ce pas ? J'ai jeté un coup d'œil aux archives, le premier flocon tombe ici aux alentours de la fin du second mois à compter d'aujourd'hui".

    "Même si on disposait de trois ans, ce ne serait pas suffisant ! Construire un mur requière énormément d'ouvriers, afin de poser les fondations, ils doivent aplatir et renforcer la terre tous les deux ou trois pieds 6 ou autrement, les risques d'effondrement seraient très élevés. Et encore, ce serait le plus simple des murs en terre", Carter secoua la tête encore et encore, "Les murs en briques et en pierre sont encore plus difficiles à construire et auraient besoin de centaines de maçons qui couperaient en premier lieu les pierres et cuiraient l'argile en briques. Après, ils auront besoin de le construire bloc par bloc. Votre Altesse, tous les murs sont construits de cette façon, sans exception. Une ville construite en un jour et une nuit, ça n'existe que dans les légendes". 7

    Roland indiqua d'un signe de la main qu'il en avait assez entendu, "Je vois. Vous n'avez pas besoin de tant vous énerver, s'il n'y a pas de mur stable et fiable en place, j'évacuerai avec vous à Longsong Stronghold. Je ne perdrai pas bêtement ma vie dans cet endroit".

    Le Chevalier s'agenouilla, "Je vous protégerai !"

    Une fois cette discussion terminée, dans les jardins du château, Roland sirota sa bière amère, regardant Anna qui mangeait ardemment les gâteaux à la crème. Son humeur redevint joviale tout d'un coup.

    Il avait décidé d'arrêter les bêtes démoniaques à Border Town, joignant les soldats d'élite avec les gardes locaux, il aurait aussi besoin d'intensifier l'agriculture en élargissant la zone de patrouille des gardes. S'il voulait construire un mur, connectant la Montagne de Pente Nord et la Rivière Chishui en seulement trois mois, il avait besoin de la technologie appropriée des temps modernes.

    Ce n'était pas la première fois que Roland pensait à de telles alternatives. Auparavant, il avait déjà jeté un coup d’œil aux frontières de Border Town (même s'il n'y était pas allé personnellement), dans sa mémoire, il y restait une image claire. La Montagne de Pente Nord et la Rivière Chishui n'étaient séparées que par 600 mètres à vol d'oiseau, c'était un goulot d'étranglement naturel. Et en raison de l'exploitation minière annuelle dans la Mine du Nord, c'était entouré par des graviers extraits de la grotte.

    Ces graviers étaient gris cendré, contenant beaucoup de carbonates de calcium, qui pouvaient être utilisés comme du calcaire après le broyage. Avec le calcaire et sa solution, ce serait équivalent à du ciment.

    Oui, cela changerait l'histoire de l'humanité. Pouvoir construire des bâtiments avec un matériau renforcé par de l'eau, avec des matériaux bruts qui étaient faciles à obtenir, et qui étaient simples à préparer. Le ciment figurait parmi les outils les efficaces afin de labourer les champs.

    Roland estima le temps nécessaire, même s'il implantait ces nouvelles technologies, même avec du ciment, il n'était pas sûr que cela était possible. Le montant de ciment qu'ils auraient besoin était trop important, il n'était même pas sûr de pouvoir calciner autant de poudre de ciment en trois mois. Et la dureté du béton serait nettement inférieure, au final ils auraient besoin de le renforcer avec de l'acier, ainsi la probabilité de réussir à construire un mur protégeant la ville n'était pas si grande.

    Ils devaient maximiser l'utilisation des matériaux existants et économiser le ciment, ainsi construire un mur avec les roches présentes était la solution la plus appropriée.

    La soi-disante roche présente était une roche qui n'avait pas encore subi de broyage, c'était un sous-produit naturel de l'exploitation minière. Cette pierre, à cause de sa forme irrégulière des bords et des coins, n'était pas directement utilisée afin de construire. Au lieu de cela, elle avait besoin d'être traitée par un tailleur de pierre en briques utilisables. Mais construire un tel mur en utilisant le ciment afin de lier les pierres était possible, indépendamment de la forme étrange des pierres utilisées. Les trous entre les pierres pouvaient être remplies de ciment, économisant du ciment et utilisant les restes des roches.

    Avec ça, la direction générale était fixée, mais la mise en œuvre réelle, il avait bien peur de devoir le faire lui-même, pensa Roland. Qu'il s'agisse de ciment calciné ou de mur de pierre, les deux étaient chose nouvelle. A part lui, personne n'avait jamais vu de telles choses, et personne ne savait comment les fabriquer. Il avait bien peur d'être très occupé durant les trois prochains mois.

    "Vous, regardez par ici".

    Le son de la voix claire d'Anna résonna derrière lui.

    Lorsque Roland se retourna, il vit une petite touffe de flamme dans la paume de sa main brûler docilement, il n'y avait clairement pas de vent, mais la pointe de la flamme s'élevait et descendait, comme si la flamme répondait à Anna. Elle remua son doigt, et le feu agit comme un nouveau-né, bougeant doucement vers la pointe du doigt. Au final, elle se tenait au sommet de l'index, mijotant.

    "Vous l'avez fait".

    C'était une scène incroyable, Roland se sentit admiratif du fond du cœur. Ce n'était pas une illusion, ni une astuce de chimie, mais vraiment un pouvoir surnaturel. mais ce n'était pas la chose la plus attrayante pour Roland, cent fois plus éblouissante que la flamme, c'était le regard d'Anna.

    Pendant qu'elle fixait intensément le bout des doigts, les yeux semblables à une eau de lac limpide reflétait la flamme vacillante, comme une elfe scellée dans un saphir. Les traces laissées par la torture de la prison avaient déjà disparues, même si elle ne souriait que rarement, son visage ne reflétait plus une absence de vie. Sur le bout du nez de la jeune femme, il y avait une goutte de sueur, la couleur rose de ses joues blanches émettait de la vitalité, rien qu'en la regardant, une personne pouvait se sentir revigorée.

    "Que se passe-t-il ?"

    "Ah ... Rien", Roland remarqua qu'il la regardait depuis trop longtemps, il détourna le regard et toussa, "Eh bien, alors, essayez d'utiliser la flamme afin de faire fondre le fer".

    Au cours des derniers jours, à part pour manger et dormir, elle ne fit que de s'exercer, devant tant d’enthousiasme et de travail acharné, Roland ne pouvait que rougir de honte. Même au cours de l'examen d'entrée à l'université, il ne travailla pas aussi dur.

    "Apparemment, elle n'aura pas besoin de longtemps avant de complètement contrôler ce pouvoir", pensa Roland. Suite à cela, des idées de nouveaux projets purent être inscrites dans son agenda.

    ...

    [6] 1 pied = 0,3048 m

    [7] Surement une référence au château de Sunomata, un château japonais situé à Ogaki dans la préfecture de Gifu, construit par Toyotomi Hideyoshi, un des généraux d'Oda Nobunaga au 15ème siècle. La légende veut que ce château fut construit en une nuit, en vérité, rien que les fondations auraient dû prendre plusieurs jours, mais Hideyoshi prépara tous les matériaux et les fondations avant, puis construit le château en une nuit, déstabilisant grandement les ennemis.

    ...

    Premier chapitre de la semaine. J'espère que vous avez passé un bon Noel ?
  • Merci pour le chapitre!!!!!
  • merci pour le chapitre
  • Merci pour le chapitre
  • merci pour le chapitre
  • Merci pour le chapitre =)
  • Merci pour le chapitre
  • décembre 2016 modifié
    Chapitre 10 - Le tailleur de pierres

    Cette semaine, le temps n'était pas bon, le ciel était toujours gris, l'humeur de Karl van Bate était comme le temps, sombre à l'extrême.

    Marchant sur les pierres mouillées de la rue, de temps en temps des gens le saluaient. Dans cette ville, Karl dirigeait une école. A Graycastle, les enfants des nobles avec du talent étaient envoyés à l'école mais suivaient un cursus différent. Ici, il enseignait à des gens ordinaires. Ainsi, à Border Town il avait une très bonne réputation.

    "Hey, Monsieur van Bate, bonjour".

    "Monsieur, est ce que mon fils travaille bien ?"

    "Quand vous êtes libre, allons pêcher un coup ensemble".

    A ces moments ordinaires, Karl répondait toujours avec un sourire, mais aujourd'hui, il se contenta d'hocher la tête, sans jamais dire un mot.

    Depuis qu'il assista à la pendaison d'Anna, dans ses yeux, le monde apparaissait tordu - ou plutôt depuis son départ de Graycastle, une fissure avait vu le jour, mais il ferma délibérément les yeux. Il se perdit dans le travail afin d'oublier ses soucis, et dans une certaine mesure, il utilisa même le sourire innocent de ses élèves, afin de recouvrir cette fissure.

    Jusqu'à ce qu'Anna meure, son monde était resté stable. Mais depuis la pendaison, la fissure ne semblait plus pouvoir se refermer, au contraire elle s'élargissait.

    En ce qui concernait Anna, il se rappelait des souvenirs de l'année précédente. Au sein de plus de trente élèves dans sa classe, elle ne se démarquait pas, avec une apparence normale, elle ne parlait jamais beaucoup, mais il y avait ce petit quelque chose qui quelques fois, impressionnait Karl.

    C'était sa soif de connaissance. Peu importe ce qu'il enseignait, que ce soit de l'histoire ou des personnalités actuelles, elle essayait toujours de s'en rappeler dès la première fois. Même si c'était un long et ennuyant livre d'histoire sur l'évolution de la religion, elle portait toujours un livre. Il voyait de temps en temps la jeune femme aider ses voisins à guider le troupeau, s'asseyant sous le soleil. Anna caressait la laine du mouton, doucement, comme une mère avec son nouveau-né. Il pouvait encore s'imaginer la scène d'une joyeuse jeune fille avec son sourire charmant, peu importe comment, il ne pouvait penser du mal d'elle.

    Plus tard, il y eut un incendie chez elle, et malheureusement la mère d'Anna mourut. Après cela, Anna ne revint jamais à l'université, et il ne la revit jamais. Sauf une semaine avant, quand elle fut découverte en tant que Sorcière et pendue à la place publique.

    Être tentée par le diable ? Une personne impure ? Le démon ? Sottises ! Dans son cœur, il n'avait jamais douté de la Sainte Eglise, et pourtant pour la première fois de sa vie, il remit en question les enseignements qu'ils transmettaient.

    Qu'Anna soit une Sorcière ou non, il ne le savait pas. Mais ce dont il était sûr, c'est qu'elle ne deviendrait jamais un serviteur du Diable ! Si une fille même pas encore adulte, une fille ignorante du monde et pleine de curiosité pouvait être appelée diabolique, alors les fonctionnaires de Graycastle venaient de l'Enfer et étaient possédés par le Diable eux aussi ! Afin d'économiser plusieurs centaines de Royals d'Or, ils réduisirent délibérément des pierres de fondation, entraînant l’effondrement du théâtre, plus de trente maçons de leur guilde périrent.

    Mais furent-ils pendus ? Même pas un seul ! Le juge décida que le responsable des tailleurs de pierres n'était pas à la hauteur des espérances, il fut puni à l'exile, et l'association des tailleurs de pierres fut forcée de se dissoudre.

    Et Carl, qui connaissait l'histoire interne, s'enfuit de la scène et partit de Graycastle, il suivit la route vers l'ouest, finissant au final à Border Town.

    Il réussit à établir une école, avec énormément d'élèves, il tissa très vite des relations avec ses voisins, il se fit de nouveaux amis, mais le crime des fonctionnaires de Graycastle restait gravé dans sa mémoire. Maintenant, une fois de plus il sentit le monde se moquer de lui - qui représentait le mal ? Les dieux tout puissants ne pouvaient-ils pas le voir ?

    Le dernier espoir de Karl était Nana.

    Nana et Anna n'avaient rien de semblable, on pourrait même dire qu'elles étaient aux antipodes. Nana était très énergétique, bien connus dans l'école. Elle n'était que rarement présente en classe, toujours à rêvasser, couchée sur l'herbe. Si vous lui demandiez ce qu'elle faisait, elle poufferait de rire pendant un moment, puis répondrait qu'elle assistait à la bagarre entre une sauterelle et des fourmis.

    Le visage de Nana était toujours rieur, cela semblait être sa nature. Le monde cruel n'avait rien à voir avec elle, du moins à l'école, elle était toujours joyeuse et était capable de rire. Karl était même un peu curieux, il se demandait si elle avait déjà pleuré depuis qu'elle était née.

    Jusqu'à ce que deux jours avant, quand Nana lui demanda avec un visage aigre, "Professeur, vais-je être pendue moi aussi ? Comme Anna ?"

    Ceci lui fit comprendre que son élève, Nana, était devenue une Sorcière.

    Karl sortit de son état rêvasseur, et vit qu'il était arrivé à la place publique. Beaucoup de gens se tenaient debout près du forum. Les gens se demandaient ce qui y était écrit, et en entendant le nom de van Bate, tout le monde s'écarta.

    "Professeur, vous êtes là, aidez-nous à lire".

    "C'est vrai, originalement, c'est Meg qui devait le lire, mais avant qu'il ne puisse nous le lire, il eut un mal d'estomac et dut aller aux toilettes, et il n'est toujours revenu".

    Comme toujours, il répondit avec un sourire, et il expliqua en détail le contenu du bulletin de bord à tous ceux qui écoutaient - c'est ce qui aurait dû se passer - Mais le Karl du présent ne pouvait le faire. Les sourires et l'enthousiasme de ces gens n'étaient pas feints, mais pour lui ça l'était. Et en voyant cela, il devint encore plus insupportable pour lui de porter ce faux masque de professeur.

    La notice de pendaison d'Anna était placée au-dessus de l'avis, et tous discutaient joyeusement du meurtre. En un sens, vous êtes les meurtriers d'Anna, dit-il dans son cœur, votre ignorance et votre peur l'ont tuée.

    Karl ravala ses émotions, prit une profonde inspiration et se dirigea devant la fiche d'annonce.

    "Le Prince appelle de la main d'œuvre afin de construire un nouveau bâtiment à Border Town, toute sorte de travail disponible", dit-il.

    Mais je suis aussi l'un des meurtriers, quelles qualifications ai-je pour les blâmer ? Celui qui leur disait que les Sorcières étaient malicieuses, n'étais ce pas moi ? Karl sentit un goût amer dans sa bouche. Tout. Tout ce que je savais, je le leur ai enseigné, mot pour mot de la doctrine de l'Eglise. Et j'ai toujours pensé faire le bien. Au diable cet enseignement !

    "Broyeurs de pierres : ils doivent être des hommes, entre vingt et quarante ans et en bonne santé. Paiement : 25 Royals de Bronze par jour".

    "Céramiste : non limité au sexe, plus de dix-huit ans, douze Royals de Bronze par jour".

    "..."

    Non, il se devait de faire quelque chose, la mort d'Anna était irréparable, au moins il ne devait pas laisser Nana mourir. Karl entendit sa voix intérieure crier, la guilde des maçons se dissolut quand il ne dressa pas, Anna fut pendue quand il ne se dressa pas. Resteras-tu aussi impassible quand cet adorable enfant, quand Nana se verra envoyée à la guillotine ?

    Mais que pouvait-il faire ? Devrait-il fuir avec Nana hors de Border Town ? Il avait de la famille ici, partie de Graycastle avec lui. Juste au moment où ils commençaient à se refaire une vie, ils devaient partir encore une fois ? Même Nana elle-même, qui était née dans une famille riche, devrait-elle fuir de cette place ?

    "Maçon : non limité au sexe, non limité à l'âge, de préférence des gens ayant participé à la construction de bâtiments municipaux, comme la forteresse, ou d'autres fortifications, la cité recrute pour long terme, avec un salaire mensuel de 1 Royal d'Or".

    "Terme supplémentaire : Les gens avec de l'expérience ou des prédispositions peuvent se voir promouvoir à une position officielle".

    Après avoir lu la notice, la foule devint encore plus bruyant, "Payé 1 Royal d'Or, c'est encore plus que la cavalerie de Stronghold !"

    "Vous allez y aller ? Vous pouvez construire une forteresse ?"

    "Eh bien, on ne peut pas laisser passer ça, avoir un travail, tous les jours on serait payé. Compte et tu verras, on ne gagnera pas moins qu'en chassant".

    "En effet, chasser possède le risque de perdre sa propre vie, et quand on doit s'enfuir, il est aussi possible de se perdre".

    Karl van Bate ne paya aucune attention à tout ce chahut. Il se concentra sur le sceau et la signature de la notice finale. C'était un autographe de Roland Wimbledon, le 4ème Prince.

    Est-ce que le Prince savait que les Mois des Démons étaient imminents ? Quoi qu'il veuille construire, ce n'était pas le moment de commencer quoi que ce soit. Il semblerait que le Prince ne connaissait rien de la charpenterie, mais c'était une occasion pour lui d'attirer l'attention du Prince... Karl eut soudain une idée, peut-être qu'à travers ce recrutement, il pourrait voir le Prince en chair et en os, le gouverneur suprême de Border Town.

    Cette pensée fit ravaler à Karl toute sa salive, pouvait-il convaincre le Prince que les Sorcières n'étaient pas toutes malicieuses ? Il y avait des rumeurs comme quoi Son Altesse Royal possédait des idées uniques, il devrait avoir un caractère différent des gens ordinaires, et il détestait vraiment l'Eglise. Peut-être qu'il pouvait le faire ! Il pensa, même si à la fin la pendaison d'Anna fut ordonnée par le Prince Roland, tous pouvaient voir qu'il rechignait à le faire.

    Le Prince lui-même était encore au début de sa vingtaine, ce qui devrait le rendre plus influençable, ces filles étaient encore dans la fleur de l'âge, comment pouvaient-elles soudainement devenir des démons et faire des choses inavouables ?

    Bien sûr, Karl pouvait finir accusé d'Aide aux Sorcières, et pouvait finir pendu, ensemble avec la Sorcière. Les lois de l'Eglise stipulaient que quiconque abriterait une Sorcière serait considérée comme un hérétique ayant vendu son âme au Diable.

    Seul le Prince, le Prince qui détestait l'Eglise, était son dernier espoir, puisqu'il pouvait déclarer les lois de l'Eglise comme des déchets.

    Karl pria dans son cœur.

    Même s'il ne savait pas quel Dieu prier, il ferma les yeux et pria pour une bénédiction.

    En l'hommage de la défunte Anna, pour le bien de Nana encore vivante, et pour lui-même. De sorte à ce que la fissure de son cœur ne s'ébrèche pas plus.

    Il décida de prendre le risque.

    ...

    Voilà ! Deuxième chapitre de la semaine (on se revoit au nouvel An ? :D )
    J'essaie de garder un rythme mais rien que la traduction d'un seul chapitre me prend énormément de temps, alors j'espère que vous n'êtes pas trop fatigués d'attendre.

  • Merci Il est genial continue =p
  • Merci pour le chapitre
Cette discussion a été fermée.