skip to Main Content
Menu

EoC – Chapitre 65 – Acheter un Manoir

Traducteur Français : Hellteach

Checkeur : Zhexiel

EoC - Chapitre 65 - Acheter un Manoir

Sur l’écran, Big Black était très animé lorsqu’il parlait. Outre le fait que son corps était celui d’un chat, son âme, ses pensées, ses actes et son langage étaient tous ceux d’un humain.

« Également, j’ai caché 20 bouteilles d’Essence Lunaire dans les profondeurs d’un bâtiment abandonné. C’est ce qu’il me reste. Tu devrais te dépêcher et envoyer des gens pour les récupérer. » dit Big Black. « Mes pouvoirs augmentent exponentiellement maintenant. Ce marché noir est vraiment un bon endroit. Il y a des riches et des trésors partout. Oh, en passant, utilise un peu de l’Essence Lunaire qui reste pour Seigneur à la tête de fleur et les autres chatons. Laisse-les cultiver aussi pour qu’ils puissent venir au marché noir. Tu peux aussi utiliser l’Essence Lunaire. Tu as besoin de beaucoup de nutrition pour ta cultivation en ce moment. »

Ding Dong.

Il avait envoyé une localisation. C’était dans l’un des coins les plus reculés d’un bâtiment abandonné et les 20 bouteilles d’Essence Lunaire étaient cachées là.

Big Black était comme un messager de l’enfer. Chaque nuit où il opérait, il pouvait obtenir de 3 à 5 bouteilles d’Essence Lunaire. Si cela s’était produit auparavant, il n’aurait pas pu en avoir autant au marché noir de Xu Hua City.

Mais là maintenant, il y avait eu une énorme réduction de prix pour l’Essence Lunaire. Chaque jour, des milliers de personnes se ruaient au marché noir, et l’endroit était surpeuplé. Cela avait permis à Big Black de multiplier ses chances par 100.

« Big Black, tu es vraiment stupéfiant. Tu es la version réelle de Dorameng. » Jiang li envoya l’e-mail en bavardant avec Big Black.

« Hahaha… » Big Black se mit à rire. « Jiang Li, lorsque je reviendrai du marché noir, je te testerai. J’espère que tu ne te fera pas hypnotiser par moi. Je pense que mon hypnose n’est pas plus mauvaise que la tienne après mes progrès récents. »

« Très bien. » Jiang Li hocha la tête. « Tu dois être prudent. Si tu en as l’occasion, essaye de trouver des secrets supplémentaires sur la Corporation Sun and Moon. Je vais envoyer des personnes de la Corporation An Quan récupérer l’Essence Lunaire maintenant. »

Ding Dong.

Il envoya un e-mail à Gao Ren et lui donna les coordonnées.

Avec la Corporation An Quan qui faisait des affaires dans le marché noir depuis tellement d’années, réaliser ce genre de tâche était du gâteau.

Trois heures plus tard, Gao Ren envoya un e-mail plein de surprise. « Frère Jiang Li, nous avons suivi tes coordonnées et en effet nous avons trouvé 20 bouteilles d’Essence Lunaire. Comment as-tu fait ça ? »

« C’est un secret. »

Jiang Li sourit. Auparavant, il était encore inquiet de ne pas avoir suffisamment de ressources pour la cultivation. Maintenant, avec Big Black qui opérait dans le marché noir, c’était juste comme une caverne d’Ali Baba mobile.

S’il laissait Seigneur à la tête de fleur, Da Meng, Second Meng et les autres chatons tous aller et former une armée de chats, il se demandait quelle sorte de scénario puissant cela deviendrait.

Pendant qu’il cultivait, il pouvait enseigner plus de choses aux autres chatons également. Et s’il les nourrissait d’une goutte d’Essence Lunaire chaque jour, leurs pouvoirs augmenteraient aussi.

Ensuite, Jiang Li se mit à cultiver encore plus dur. En plus d’hypnotiser les clients, s’entraîner avec la technique des aiguilles de foudre, et boire de l’Essence Lunaire, Chu Shan lui enseigna aussi quelques connaissances sur les techniques de foudre par le biais d’appels vidéos.

Sous l’effet de la cultivation des aiguilles de foudre, son esprit était capable de comprendre de plus en plus de choses sur les Arcanes de la Foudre. Son corps devint aussi familier de la stimulation de l’éclair. Bien que se soit à chaque fois extrêmement douloureux lorsqu’il cultivait, il s’en moquait complètement. Il restait immobile comme un Bouddha.

Il semblait que ses pouvoirs augmentaient aussi parce que son esprit absorbait la puissance du courant électrique.

Le soir, il entraînait les chatons en leur enseignant pendant leurs rêves. Il les nourrissait aussi avec de l’Essence Lunaire, mais seulement avec une goutte par jour parce que c’était la quantité maximum de nutrition qu’il pouvaient consommer. S’il leur en donnait plus, leurs organes s’épuiseraient.

Ils commencèrent aussi à montrer des signes de capacités hypnotiques.

Au départ, Jiang Li voulait qu’ils continuent à cultiver pendant encore un moment avant d’aller rejoindre Big Black, mais Big Black pressait Jiang Li sans cesse, donc Jiang Li ne put que les envoyer par le train vers le marché noir.

Mais les chats avaient une plus grande capacité de survie dans le marché noir. Il y avait tellement de fissures étroites dans lesquelles ils pouvaient se faufiler et personne ne pourrait les trouver. En plus de cela, qui s’inquiéterait d’un groupe de chats errants, spécialement quand les chats en question avaient de grandes capacités hypnotiques ?

D’après la vitesse de cultivation de Big Black, il pourrait très bien me surpasser et entrer en Stase, et ensuite devenir un Hypnotiseur Secondaire, pensa Jiang Li.

Il pouvait mesurer la vitesse de cultivation d’un chat avec celle d’un humain.

Qu’est-ce que c’était qu’un monstre ? Big Black était le monstre originel.

Leur vitesse de cultivation ne pouvait pas se mesurer en fonction du sens commun.

À la Corporation An Quan.

Chu Xi Xi était en train d’écouter le rapport de Gao Ren. « Tu dis que tous les deux jours, Jiang Li t’as envoyé les coordonnées d’un endroit dans le marché noir pour récupérer une cargaison ? Et c’était à chaque fois de l’Essence Lunaire ? »

« Oui, ces derniers jours, j’y suis allé 3 fois en tout. La première fois, il y avait 20 bouteilles, la deuxième il y en avait 7 et la troisième 10. »

« Je n’arrive pas à trouver un sens à cela. » Même avec le cerveau astucieux de Chu Xi Xi, elle ne pouvait que secouer la tête. « En ce moment, Jiang Li peut hypnotiser 50 personnes chaque jour, mais qui pourrait croire cela ? Est-ce qu’il est encore un Hypnotiseur Élémentaire ? Qu’a-t-il fait aujourd’hui après l’hypnose ? »

« Il s’entraîne dans notre gymnase. Il est plein d’énergie et je peux vous dire qu’il peut encore hypnotiser. » répondit Gao Ren.

Beep…

Chu Xi Xi alluma le système de surveillance.

Au milieu de l’immense gymnase, Jiang Li attaquait férocement une énorme boule de métal.

Une paume, et encore une autre. Ses attaques étaient comme l’éclair sauvage dans le ciel qui ne cessait jamais de bourdonner. À chaque attaque sur la boule de métal, l’ordinateur devant affichait un nombre. 2 tonnes !

Ce nombre était extrêmement précis. Même les décimales ne variaient pas. Il y avait toujours 2 tonnes.

Jiang Li frappa 100 coups consécutifs de la paume. Tout son corps se déplaçait alors qu’il attaquait en émettant des sons de craquements tandis qu’il bougeait ses muscles et son ossature. Chaque coup de la paume émettait une puissance féroce et provoquait un déplacement d’air.

Il affichait un contrôle précis de puissance. La puissance de chaque coup de paume était si précise que même la machine n’affichait pas un kilo en plus ou en moins.

Et c’était là la partie la plus effrayante de tout ça.

Bien qu’il soit important d’avoir une grande puissance, il était encore plus important d’avoir un contrôle précis et de ne pas gaspiller la plus petite quantité de votre puissance.

« Stupéfiant ! La puissance de ton coup de la paume est à chaque fois de 2 tonnes ! » Chi Xi Xi entra dans le gymnase, le visage tout surpris. « À quel point ton pouvoir est fort n’est pas la priorité. La force de ton contrôle est ce qui importe le plus. Là maintenant, ton contrôle sur ton corps devient de plus en plus précis, ce qui signifie que ton cerveau devient de plus en plus synchrone avec ton corps. Si tu peux également appliquer ce contrôle dans tes combats, alors cela serait trop effrayant. »

« J’en suis encore loin. »

Jiang Li se souvint de comment était Jiang Liu ce jour-là. La force vitale de Jiang Liu était toujours au-dessus de la sienne, donc il devait travailler encore très dur.

« Demain, c’est le jour de reprise de l’école. Le premier test sera un test de force vitale. Je veux voir ce que tu peux obtenir. » Chu Xi Xi avait hâte de voir ça.

« Madame, combien coûte un manoir près de la Rivière du Dragon Blanc ? J’en ai besoin d’un avec de belles décorations et d’environ 1 000 mètres carrés. »

Jiang Li avait désespérément besoin d’un bon manoir pour y installer ses parents et sa sœur. En ce moment, les manoirs du plus haut niveau à Xing Hua City étaient près de la Rivière du Dragon Blanc. Il était très difficile pour des étranger de venir dans ces manoirs car ils nécessitaient une série de vérification de sécurité. Tout était automatisé, donc c’était vraiment sécurisé.

Ce serait difficile, même pour Jiang Liu, d’y entrer.

Après tout, on était dans une société légale. Ce qu’ils faisaient ne pouvait pas être exposé. S’ils essayaient de forcer la porte, il y avait toutes sortes de personnels gouvernementaux dans les manoirs de la Rivière du Dragon Blanc. S’ils répandaient la nouvelle, même Jiang Zhengyue aurait des problèmes, et Jiang Liu encore plus.

Il avait déjà 1 million de stars sur son compte.

Ces derniers jours, les sommes sur son compte avaient augmenté à cause de ses gains de l’hypnose, et des transactions de Big Black.

Ses parents n’avaient même pas besoin de travailler. Tout ce qu’ils avaient à faire, c’était de se reposer à la maison, en sécurité.

« Tu veux acheter un manoir ? » Chu Xi Xi réfléchit. « Les manoirs à la Rivière du Dragon Blanc sont en effet de très bonne qualité. J’en ai acheté deux récemment pour investissement, que dirais-tu que je t’en vende un ? Ils ont déjà été rénovée et tu peux y emménager quand tu veux. »

« Combien ? »

Jiang Li se réjouit intérieurement en entendant cela. Cela pourrait lui éviter pas mal de tracas.

« Je les ai achetées pour 1,5 millions chacun, mais leur prix ont doublé maintenant. C’est aux environs de 3 millions. » calcula Chu Xi Xi.

« Très bien, je vous donnerai 1 million d’avance. Puis-je payer le reste sous deux mois ? » Jiang Li ne s’embêta à marchander le prix. Chaque jour, il pouvait gagner 32 000 stars de revenus purement avec l’hypnose. Et avec Big Black qui opérait dans le marché noir, parfois, il recevait des centaines de milliers d’argent de transactions.

Il pourrait payer sa dette sous un mois.

« Pas de problème. » Chu Xi Xi hocha la tête. « Je vais te donner la carte à puce de la maison. Tu devras faire quelques démarches en ligne. »

Immédiatement, les démarches se retrouvèrent sur son ordinateur et furent réalisées en quelques minutes.

Ding Dong

Jiang Li transféra 1 million, et il ne lui restait plus que 10 000 stars sur son compte.

Mais à l’instant suivant, une autre notification résonna.

La puce montra un e-mail : «  Votre compte vient de recevoir 123503 stars. »

Chu Xi Xi sembla avoir découvert un secret et demanda : « Qui t’a donné les 120 000 ? »

« C’est un petit secret. » Jiang Li referma l’e-mail. Bien entendu, il ne pouvait pas dire à Chu Xi Xi la vérité, que Big Black était derrière tout ça.

« Tiens, voici la carte à puce pour le district des manoirs. J’ai déjà entré ton identité. Tu peux utiliser cela pour ouvrir les portes et entrer dans le district. » Après avoir reçu l’argent, Chu Xi Xi donna une carte à puce à Jiang Li. « Dans mon manoir, il y a une salle d’entraînement, un gymnase, et tout. Souviens-toi que tu me dois encore 2 millions. Paies-mois le plus tôt possible. »

En voyant qu’une autre somme de 120 000 venait juste d’apparaître sur le compte de Jiang Li, Chu Xi Xi ne doutait pas de sa capacité à payer sa dette.

« Pas de problème. »

Jiang Li éteignit sa puce et rentra à la maison dès que possible pour avertir ses parents d’une nouvelle résidence.

« Grand frère, tu as vraiment acheté un manoir près de la Rivière du Dragon Blanc ? C’est l’endroit le plus cher dans tout Xing Hua City. Chacune coûte quelques millions. À part les riches millionnaires qui achètent des montagnes dans les aires rurales, le personnel gouvernemental vit aussi là-bas. »

Jiang Xuan faisait des bonds en entendant la nouvelle.

« Un manoir près de la Rivière du Dragon Blanc ? Combien cela coûte-t-il ? » Jiang Zhendong était sous le choc ! « Où as-tu trouvé l’argent ? »

« Maman, papa, petite sœur, déménageons là-bas d’abord. On sera y plus en sécurité. Au moins, des personnes qui entreront de force chez nous est une situation qui n’arrivera pas. » Jiang Li les pressa. Plus vite cela serait fait, mieux cela serait.

« C’est vrai, donc déménageons maintenant. » les pressa sa mère.

« Oui, déménageons maintenant. » La petite sœur sautillait. « Je vais vivre dans un manoir, youpiii… »

« L’endroit est déjà meublé et nous pouvons déménager immédiatement. » dit Jiang Li. « On n’a même pas besoin des choses dans cette maison. »

Immédiatement, la famille prit une voiture pour le district des manoirs près de la Rivière du Dragon Blanc.

Ce district des manoirs était énorme et était ceint par de hauts murs. Il y avait aussi des voitures volantes et des soldats postés en service qui patrouillaient la zone. Des caméras de surveillance couvraient toute la zone. Le lot de manoirs était aussi très grand et chacun avait son propre jardin et sa piscine. Ils avaient même leurs propres mini-plages.

Jiang Li et sa famille se dirigèrent vers la porte et passèrent leur carte. La porte en alliage s’ouvrit lentement et l’ordinateur vérifia leur identité.

Cet article comporte 2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top