skip to Main Content
Menu

EoC – Chapitre 56 – Le Fourneau du Cœur du Singe

Traducteur Français : Hellteach

Checkeur : Zhexiel

EoC - Chapitre 56 - Le Fourneau du Cœur du Singe

« Tu as encore mal compris. »

Chu Shan secoua la tête. « La signification de la méditation dont le Sixième Patriarche parlait, ‘Le cœur est pur de toute pensée/creux, mais ne repose pas sur le vide non plus.’, c’est juste pour réparer la nature, non pour réparer la vie, et qu’il est difficile pour les âmes perdues de devenir saintes. Considérer l’âme comme la réalité et le corps mortel comme une illusion ne signifie pas abandonner complètement le corps. Si quelqu’un abandonne complètement le corps, alors c’est de l’obstination et la personne est entrée dans le Mara. Par exemple, si je voulais te tuer et que tu prétendais que c’est un rêve et que tu croyais que ton corps n’est pas important, alors tu serais entré dans le Mara. »

« Je comprends maintenant. La vie est comme un jeu, un bon acteur sait indubitablement qu’il est en train de jouer, mais nécessite pourtant d’entrer dans son personnage, et seulement alors il peut devenir un maître en jeu. S’il savait qu’il jouait un acte et par conséquent s’en fichait, il ne serait jamais capable de devenir un maître. » Jiang Li avait compris. « Lorsque l’on comprend que la vie est un rêve, on approche l’entraînement et la vie avec un esprit ouvert. On peut comprendre toute chose mieux si l’on ne s’en soucie pas. C’est ça ‘le cœur est pur de toute pensée, mais ne repose pas non plus sur le vide’ dont le Sixième Patriarche parlait. C’est aussi ce que Bouddha signifiait en disant qu’il y avait une approche pour faire n’importe quoi. La réalité est comme un rêve flottant et est aussi rapide que l’éclair. »

« Oui, inverser la vision du monde, mais ne pas être obtus. » dit Chu Shan. « Tout le monde vient dans le monde matériel en provenant du monde illusoire. Tout cela est le destin et nous devons traiter ce destin correctement. »

Jiang Li comprit complètement les paroles du Sixième Patriarche.

Les personnes sont creuses, mais elles ne peuvent pas laisser tomber parce qu’elles sont creuses. Au lieu de cela, elles doivent chérir leur destin d’avoir eu la possibilité de venir dans le monde matériel.

Il ne faut pas prendre la vie et la mort si sérieusement, mais en même temps, il ne faut pas laisser tomber votre corps.
« Directeur Dong, quelles impressionnantes capacités possède un Hypnotiseur Secondaire ? » Jiang Li était maintenant à la troisième étape du sommeil profond et pouvait essayer la Stase.

On pouvait devenir Hypnotiseur Secondaire une fois qu’on était entré en Stase.

Il voulait en comprendre un peu plus.

Chu Shan dégustait son thé de manière décontractée. « Si tu veux devenir un Hypnotiseur Secondaire, la première chose nécessaire est d’entrer en Stase. La Stase signifie être immunisé contre le feu et l’eau dans le monde réel. C’est un désastre spirituel. Chaque pensée créée est un désastre. Même si tu entre en Sommeil Profond, il y aura fréquemment de nombreuses occasions qui causeront la perte de ton esprit. La colère, la faiblesse, toutes sortes d’émotions négatives surgiront dans ton esprit. Mais cela n’arrivera pas en Stase. Une fois que tu entres en Stase, tu détiens la perle de la sagesse. Tu pourras réfléchir à chaque situation dans ton cerveau et à ce moment, tu pourras ressentir toutes les merveilles de ton corps. Tu peux même commencer à hypnotiser les gens sans mouvement comme les signes de mains ou le son. Tu peux utiliser tes ondes spirituelles pour les hypnotiser à travers l’espace. »

« C’est si puissant que ça ? »

Jiang Li était sous le choc et dit : « Vous n’avez pas eu besoin d’utiliser le mouvement et vous avez vraiment pu directement émettre des ondes spirituelles ? Envahir le cerveau de quelqu’un d’autre ? Est-ce que ce n’est pas ce que les anciens monstres faisaient ? »

« Oui, les ondes cérébrales sont aussi quelque chose de similaire aux ondes radio. » dit Chu Shan. « Le cerveau humain est un transmetteur. Lorsque les cellules cérébrales deviennent actives, les pensées peuvent être envoyées pour percevoir les choses environnantes. Cette perception mentale est petite et faible au début, mais alors que ton esprit devient de plus en plus puissant, elle peut envahir le cerveau des autres personnes, en forçant la partie adverse à être confuse, et donc contrôlée par toi. Cependant, seuls les Hypnotiseurs Secondaires ont initialement commencé à avoir ce pouvoir pour envahir les cerveaux, alors que les Hypnotiseurs Tertiaires son encore plus puissants et peuvent même contrôler l’esprit d’une personne et guider leur potentiel vital, en transformant une personne physiquement faible en un maître qui peut soulever un poids extrêmement lourd instantanément. »
Jiang Li savait cela.

N’importe qui avait du potentiel. Dans un moment de crise, certaines personnes pouvaient avoir une percée dans leur potentiel, même une vieille dame pouvait soulever une énorme pierre pour sauver son petit fils.
Cependant, après l’explosion de leur potentiel, cela dépensait trop leur vie, et comme Jiang Li, bien que l’état de Respiration Fœtale soit très puissant, cela causait aussi des dommages aux cellules.

Les Hypnotiseurs Tertiaires étaient capable d’hypnotiser les autres et de stimuler leur potentiel. Cela tombait à point nommé sur le champ de bataille.

« Un Hypnotiseur Secondaire peut utiliser directement des ondes cérébrales pour envahir les ondes cérébrales de quelqu’un d’autre pour contrôler le comportement de la partie adverse sans avoir besoin de gestes de la main, de la voix ou d’autres langages. Un Hypnotiseur Tertiaire peut même hypnotiser directement et déclencher le potentiel des autres, alors, qu’en est-il d’un Super Hypnotiseur ? » demanda Jiang Li.

« Les Super Hypnotiseurs peuvent hypnotiser les hommes ou les bêtes dans un rayon de quelques kilomètres, ou même de dizaines de kilomètres. Tant qu’ils sont des êtres pensants, ils peuvent être hypnotisés pour faire jaillir une force de combat extrêmement puissante. Où qu’ils aillent, les gens de n’importe où seraient infectés, et même jusqu’au point de devenir des zombies et d’attaquer l’ennemi avec une force extraordinaire. Ils sont extrêmement dangereux et possèdent un pouvoir destructeur très terrifiant. » dit Chu Shan. « Même les insectes dans le sous-sol et les rongeurs seraient hypnotisés par eux et deviendraient leurs armes. C’est du contrôle spirituel à l’extrême. »

« C’est terrifiant ! »

Jiang Li se mit à y réfléchir. Si un ‘Super Hypnotiseur’ atteignait Xu Hua City, où qu’il aille, tout le monde dans un rayon de dizaines de kilomètres serait hypnotisé, et il pourrait leur faire transférer leur argent, écouter ses ordres, risquer leur propre vie, à quel point un tel comportement serait-il terrifiant ?

« Cependant, les Super Hypnotiseurs n’existent que dans le district des élites. Une fois que tu deviens un Super Hypnotiseur, tu deviens l’âme de l’humanité. Ce genre de personne ne manque ni d’argent ni de ressources. » dit Chu Shan avec envie.

« Alors qu’en est-il des Maîtres Spirituels ? » demanda Jiang Li.

« Inutile de mentionner un Maître Spirituel. D’après les paroles anciennes, ils sont des Dieux, ils sont immortels. Le soi-disant Esprit Yin qui a subit des milliers de calamités ne peut entrer dans la sagesse. L’Esprit Yin est ton propre esprit, entrer dans la sagesse signifie apparaître dans le domaine matériel. Chaque Super Hypnotiseur est impuissant à faire faire quoi que ce soit à une pierre. Mais un Maître Spirituel est différent, il peut faire que la pierre hoche la tête. » dit CHu Shan en grommelant une louange.

« Un Esprit Yin qui a subi des milliers de calamités ne peut entrer dans la sagesse ! » Lorsque Jiang Li entendit ces paroles, un énorme sentiment d’incrédulité surgit des profondeurs de son cœur. Seul un Maître Spirituel pouvait interférer avec la matière via son esprit et faire que la pierre hoche la tête.

La pierre n’avait pas de pensées et il était futile d’essayer, peu importe à quel point votre hypnose était puissante.
« Directeur Chu, je veux améliorer mes astuces d’hypnose maintenant, comment devrais-je le faire ? Comment puis-je entrer en méditation et faire une percée ? » dit Jiang Li.

« Tu cultives la Contemplation du Cristal en ce moment, n’est-ce pas ? Cette méthode de contemplation est la plus sûre et ne contient pas de risque. Toutefois, elle n’active pas assez tes pensées, donc maintenant, tu dois apprendre des méthodes de contemplation plus sophistiquées. » expliqua Chu Shan lentement.

« Quelle méthode de contemplation pratiquez-vous maintenant ? » Jiang Li était très curieux.

Il y avait des dizaines de milliers de méthodes de méditation. Chaque Maître avait une méthode de contemplation unique.
« Je cultive le [Fourneau du Cœur du Singe]. » Chu Shan ne le garda pas secret. Il appuya sur un bouton et immédiatement, quelques images très réalistes apparurent sur l’ordinateur.

Jiang Li vit une personne sur ces images et il avait un singe féroce qui vivait à l’intérieur de son corps, gigotant constamment. Pendant ce temps, cette personne devint un fourneau essayant constamment de faire fondre le singe féroce pour en faire une pilule dorée.
Tout ce qui était dépeint sur les images était très réaliste.

« Le [Fourneau du Cœur du Singe] est une méthode de contemplation avancée. Tu imagines ton corps comme étant un fourneau à pilules et ton esprit comme étant un singe. Le singe est féroce et barbare, et perturbé par toutes sortes de Maras. Alors, tu essayes de le contrôler en le faisant fondre avec le feu de ton corps jusqu’à ce que finalement, tu le transformes en une pilule dorée. » expliqua Chu Shan. « Je vois que tu sembles pratiquer une méthode de contemplation très puissante. Tu dois être prudent et ne pas commettre d’erreurs. La plus petite erreur dans le rythme de contemplation causera des désordres spirituels. »

« Je ferai attention. » Jiang Li savait que la méthode de contemplation du [Fourneau du Cœur du Singe] était bien loin du Cerveau de l’Univers, mais c’était aussi une méthode pas à pas. La contemplation du Cerveau de l’Univers était trop profonde. Il n’était toujours pas au premier niveau. Comparativement, le [Fourneau du Cœur du Singe] était bien plus facile à comprendre.

« En ce moment, tes techniques d’hypnoses sont très bonnes mais il y a encore des défauts. Par exemple, lorsque tu émets des sons, tu ne peux pas contrôler précisément les syllabes lorsque tu changes de son. Mais je ne peux pas te blâmer pour cela. Le langage est une science et je t’expliquerai les arcanes des véritables paroles. »

Chu Shan cliqua sur un ordinateur et il afficha de nombreux caractères entortillés.

« Ces lettres sont des lettres en Sanscrit. Elles sont parmi les lettres les plus mystérieuses de l’histoire de l’humanité. Beaucoup de moines ont utilisé ces mots comme image de contemplation et on obtenu des capacités inimaginables grâce à elles. Si nous voulons apprendre à prononcer les véritables paroles, nous devons comprendre le texte Sanskrit. Les grands moines anciens utilisaient ce type de textes pour illuminer les gens. Le pouvoir des paroles en Sanskrit ont plus de pouvoir qu’un langage normal, et également plus d’influence. Dans la société moderne, d’innombrables scientifiques spirituels et de spécialistes en langage on fait de nombreuses recherches sur cette langue. J’en ai aussi quelques connaissances. »

Jiang Li regardait attentivement.

« Cette lettre ‘Ah’ (अः) en Sanskrit. Dans les temps anciens, les grands moines utilisaient cette lettre pour la contemplation. Cette lettre ‘Ah’(अः) en Sanskrit est comme une personne du temps jadis. Lorsque les personnes combinaient des mouvements de yoga avec la contemplation de cette lettre, leur corps et leur esprit ne faisaient plus qu’un et créaient une sensation spirituelle et sainte. C’est aussi un genre d’autohypnose. Elle était prononcée sur un ton saint et elle avait une grande influence… »

Ces mots et ces prononciations devinrent tous vivants sous les explications de Chu Shan. Il analysait chaque lettre sous la perspective psychologique, médicale, physique et biologique et il lui enseigna comment les prononcer tout autant que les expressions à arborer. Par exemple, il fallait être totalement concentré et s’imaginer comme un Bouddha lorsque l’on prononçait certains mots. C’est la contemplation sainte, plus vous contemplez en profondeur, plus vos sons sont influents. Si vous ne pouviez pas vous auto-hypnotiser, alors vous ne pouviez certainement pas imposer d’influence sur les autres.

C’est comme un grand discours. Vous deviez vous impliquer totalement et être émotionnel. C’est seulement alors que vous pouviez influencer votre auditoire. Si vous vous ne donniez pas complètement dans votre discours, vous n’influenceriez pas votre auditoire.
En même temps, Chu Shan donna des exemples de grands chefs de l’histoire et de leur discours, montrant à Jiang Li leur influence.
En même temps, il expliqua aussi la coopération entre les signes de mains et le son, et comment il en résultait de grands pouvoirs spirituels.

Les arcanes des signes de main, sous ses explications, inspirèrent grandement Jiang Li.

Ces connaissances inspirèrent beaucoup son hypnose.

Il écoutait Chu Shan enseigner, et il réalisa qu’il manquait de connaissances. Il y avait bien trop de choses qu’il devait apprendre.
Mon [Sceau de l’Empereur Spirituel] n’est qu’une image de contemplation. Il n’a pas de son. Si je devine correctement, le [Sceau de l’Empereur Spirituel] contient de nombreux styles de mouvements différents. Chaque mouvement devrait avoir une image de contemplation et un son correspondant. Malheureusement, je n’ai pas réussi à débloquer le Sutra du Cœur du Grand Rêve.  pensa Jiang Li.

Pas étonnant que Chu Shan soit devenu un ‘Hypnotiseur Secondaire’. Comparé à lui, ses connaissances ne valaient pas la peine d’être mentionnées. S’ils ne se reposait pas sur la méditation du Cerveau de l’Univers et les effets du Sceau de l’Empereur Spirituel, il ne pourrait même pas s’attendre à hypnotiser avec tant de succès.

Une journée entière passa, juste comme ça.

Le ciel s’assombrit.

Chu Shan s’arrêta. « Cela faisait longtemps que je n’avais pas donné un cours aussi copieux, ta compréhension est très grande. J’ai déjà expliqué tout ce qu’il fallait, tu dois juste voir à quel point tu es capable de comprendre. »

« Je n’oserai jamais oublier les enseignements d’aujourd’hui. » Jiang Li se leva, s’inclina profondément et salua de manière sincère.
« Va. » Chu Shang agita la main. « Routes sans limites, il est difficile de trouver la véritable signification, l’épée dans la main, le cœur est sain… »

Jiang Li entendit son profond soupir, sachant que même ce genre de personnage avait ses propres croyances et son chemin.

Ce n’était pas son cas.

Il est difficile, le chemin du Tao.

Cet article comporte 6 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top