skip to Main Content
Menu

EoC – Chapitre 53 – L’Hypnotiseur Secondaire

Traducteur Français : Hellteach

Checkeur : Zhexiel

Chapitre 53 - L’Hypnotiseur Secondaire

« Ça va, je vais bien. » Jiang Zhendong agita la main et regarda soudainement vers la TV.

« Nouvelles locales, le grand manager Jiang Zhenyue de la Sun and Moon Corporation est venu avec son équipe pour faire une inspection de la compagnie. Le maire les a invités à l’Édifice Pégase pour le dîner. Les deux parties discutent d’une série de choses concernant l’établissement d’une usine pharmaceutique à Xing Hua City… »

Sur  l’écran, le maire et un homme d’âge moyen se serraient la main sur le toit de l’Édifice Pégase.

L’homme d’âge moyen avait une apparence imposante. Il était facilement discernable qu’il était une personne d’importance. Même par le biais de la télévision, on pouvait ressentir son tempérament et sa présence majestueuse.

Le visage de papa devenait plus lugubre d’instant en instant.

Jiang Li le ressentit d’une façon aiguë et fronça les sourcils. Une prémonition surgit : Se peut-il que nous ayons quelques connexions avec la Sun and Moon Corporation ? Autrement, pourquoi la réaction de papa serait si extraordinaire ? 

À travers le brouillard de son cœur, il se souvint que lorsqu’il avait eu 1.0 comme résultat à l’examen, papa avait dit qu’il allait reprendre sa fortune. À ce moment-là, son frère et lui devinaient encore que la famille Jiang était très certainement une grande famille, autrement, pourquoi Jiang Li n’avait-il jamais vu de membres de la famille depuis qu’il était petit ? C’était là une chose impossible dans la société moderne.

« Papa, est-ce que nous avons des liens avec la famille Jiang de la Sun and Moon Corporation ? » demanda-t-il subitement.

« Non… Rien. » Jiang Zhendong hésita, mais tout le monde pouvait voir qu’il ne disait pas la vérité.

Jiang Li hocha la tête et ne demanda plus rien. Il avait toujours été mature, contrairement à son frère qui était incapable de se retenir. Il ne causerait certainement pas de problème à sa mère et à son père.

Tout ce qu’il pouvait faire, c’était cultiver en silence et protéger sa famille.

Maintenant, sa famille était très paisible, mais le sixième sens de Jiang Li lui disait que cette paix pourrait très bien être dérangée à cause de l’arrivée de la Sun and Moon Corporation.

Le deuxième jour, Jiang Li alla au marché noir de Xu Hua City, au bâtiment An Quan.

« Frère Jiang, tu es encore ici ? » Le préposé était encore Gao Ren.

« J’ai entendu dire que le prix de l’Essence Lunaire allait baisser ? » dit Jiang Li.

« Mon frère, tes renseignements sont très rapides. La Sun and Moon Corporation s’est installée dans le Marché Noir de Xu Hua City et a l’intention de transférer des cargos ici. Puisque la présence du Marché Noir de Xu Hua City est ancienne, il y a d’innombrables gangs et factions de pouvoir complexes. Ce sera difficile d’intervenir, même pour la Sun and Moon Corporation. Un dragon puissant ne peut pas écraser un serpent dans son vieux repaire. Si tu veux acheter de l’Essence Lunaire mon frère, alors je te suggère d’attendre quelques jours et voir les changements sur le marché. » dit très clairement Gao Ren.

« Un dragon puissant ne peut pas écraser un serpent dans son vieux repaire ? » Jiang Li resta silencieux pendant un moment. « Est-ce que vous avez un médicament pour la guérison cellulaire, augmentant la division cellulaire et le potentiel vital ? »

« Augmenter la division cellulaire ? » Gao Ren se tût pendant un instant et regarda Jiang Li de haut en bas. « Est-ce que tu as consommé quelques sérums qui ont brûlé ton potentiel vital en échange d’une force rapide ? Et qui par la suite a eu pour résultat de réduire ton espérance de vie ? »

« En effet. » Jiang Li savait qu’il ne pouvait pas le cacher. Le regard de Gao Ren était très bon.

« C’est en effet problématique. Normalement, lorsque tu brûles ton potentiel vital, tu peux augmenter ta force en un court laps de temps, mais cela endommage souvent les cellules et résulte en un raccourcissement de l’espérance de vie. Il y a des cas similaires innombrables. » Gao Ren hésitait. « En fait, il y a encore un moyen, mais cela prend du temps. Tu dois consommer beaucoup d’Essence Lunaire et d’Essence Solaire. Cela prendra approximativement 3 à 5 ans pour te remettre complètement. »

Comme prévu, Gao Ren disait la même chose que le docteur.

« Est-ce qu’il y a un autre moyen pour se remettre en une période de temps courte ? » demanda Jiang Li.

« Alors, tu peux seulement utiliser le fruit de la vie. » Gao Ren soupira. « Mais ces choses sont très chères. »

« Le fruit de la vie ? » Jiang Li marqua une pause.

« Oui, le fruit de la vie. C’est un fruit cultivé par des humains dans l’espace en utilisant une technologie avancée. Il peut augmenter l’activité cellulaire. Par exemple, un vieil homme de 100 ans est sur le point de mourir, mais après avoir mangé le fruit de la vie, il peut vivre quelques années de plus. Cette chose est la seule médecine pour les blessures. Peu importe à quel point tes blessures sont graves, tu peux protéger ta vie après l’avoir mangé, et récupérer ta vie. Dans le district des élites, ce genre de choses sont les médicaments pour les personnes importantes au combat. C’est une drogue illicite parmi les drogues illicites. » Le regard de Gao Ren s’illumina. « Notre compagnie n’en n’a pas pour l’instant, mais si tu en as besoin mon frère, tu peux verser des arrhes. 8 millions l’unité, et nous nous le procurerons pour toi. »

« 8 millions l’unité ? » Jiang Li fronça les sourcils, il ne pouvait pas se l’offrir. « Est-ce que ça pourrait être moins cher, comme 3 millions ? »

« Mon frère, tu me rends les choses difficiles. » Il y avait de la douleur sur le visage de Gao Ren. « 3 millions ne couvrent même pas les frais de transport. Sais-tu combien coûte le transport du fruit de la vie à partir du district des élites ? 8 millions, c’est déjà le prix le plus bas ! »

« Très bien alors. » Jiang Li n’acheta rien et se tourna pour partir. Il ne pouvait pas payer 8 millions même s’il vendait tout ce qu’il avait.

« Attends ! » dit Gao Ren encore une fois. « Mon frère, est-ce que ça t’intéresserait de devenir un hypnotiseur embauché par notre corporation ? Si tu veux retrouver rapidement ton potentiel vital, mon frère, et guérir les dommages de tes cellules, alors rejoindre notre entreprise est le meilleur choix. »

« Très bien alors, je peux vous rejoindre. Mais il faut que je mette les choses au clair. Premièrement : je ne fais pas de choses qui vont à l’encontre de la loi. Deuxièmement : j’arrive comme un homme libre, je ne signerai pas de contrat ni ne serait enchaîné par quoi que ce soit. S’il y a des choses pour lesquelles vous avez besoin de moi, alors je vous aiderai. À chaque fois que j’apporterai mon aide, je recevrai mon paiement. » Jiang Li souligna immédiatement ses conditions.

« Ça… » Comme prévu, Gao Ren semblait troublé par ses conditions. « Tu dois signer un contrat pour devenir l’hypnotiseur de notre corporation. Nous ne pouvons pas faire de première exception à cela. »

« Vraiment ? » Les yeux de Jiang Li eurent une lueur maussade et il jeta un regard mortel à Gao Ren, ses mains se balançant. « Si je dis que ça l’est, ça l’est. Qu’en pensez-vous ? »

En rencontrant le regard de Jiang Li, le visage de Gao Ren devint livide et son regard devint également flou. « Très bien, si tu le dis, ça peut… »

« Gao Ren, combien d’économies possédez-vous ? »

« 1,2 millions… » répondit honnêtement Gao Ren.

« Est-ce qu’il y a un fruit de la vie à l’An Quan Corporation ? » demanda à nouveau Jiang Li.

« Oui, seulement trois. » Gao Ren était complètement hypnotisé et répondait à tout.

« Quel en est le prix réel ? »

« Le prix d’importation est de trois millions, mais avec les risques du transports, ça coûte environ quatre millions. »

« Si c’est le cas, réveillez-vous alors. » Jiang Li claqua des doigts.

Pan !

Gao Ren se réveilla de son état d’hypnose, et son visage devint véritablement lugubre. « Tu viens juste de m’hypnotiser ? »

« Je vous faisais juste voir pourquoi, c’est tout. » Jiang Li semblait à la fois sourire et ne pas sourire. « Mais n’avez-vous pas dit avant que je vous hypnotise que j’avais le droit de signer un contrat avec votre corporation ? Vous êtes vous-même un Hypnotiseur Élémentaire, n’est-ce pas ? »

« Stupéfiant ! » Le visage de Gao Ren changea un peu et il se contrôla. « Pas mal, je suis un Hypnotiseur Élémentaire, et je peux dire qu’aucun Hypnotiseur Élémentaire ne peut m’hypnotiser. Seuls les Hypnotiseurs Secondaires le peuvent. »

« Je ne suis pas un Hypnotiseur Secondaire. » Jiang Li savait que les Hypnotiseurs Secondaires étaient tous des personnages éminents, et là maintenant il n’avait pu l’hypnotiser que parce qu’il s’était reposé sur le [Sceau de l’Empereur Spirituel] et la contemplation du Cerveau de l’Univers. « Mais j’entrerai dans cette catégorie bientôt ! »

Il étalait son potentiel de manière à ce que Gao Ren puisse comprendre sa valeur.

« Votre corporation possède trois fruits de la vie, le prix d’importation est de trois millions pour un mais vous avez dit que vous n’en n’aviez aucun, et vous avez dit que cela coûtait 8 millions. Je suis un client habitué, mon frère, pourriez-vous ne pas être aussi sombre ? » Il y avait un sourire au coin des lèvres de Jiang Li, il avait trouvé son point faible.

« Frère Jiang, je suis un homme d’affaires dont bien entendu que je vais augmenter le prix. » Gao Ren arborait un sourire amer. « Si tu veux le fruit de la vie, nous devons prendre 8 millions parce que cette chose est très difficile à trouver. Nous ne pouvons l’obtenir que du district des élites. Il y a de grands risques pour nous lors du transport. »

« C’est toujours comme je l’ai dit auparavant, je ne signerai pas de contrat, je ne veux pas faire de choses qui blesseront les gens, je suis également un homme libre. » Jiang Li s’en tenait à ses principes. « Aussi, je devrais atteindre le niveau d’Hypnotiseur Secondaire très prochainement, à ce moment-là je ne serai pas payé à ce prix. »

« Hypnotiseur Secondaire ! » Gao Ren réfléchit à la scène qui venait juste de se produire et avait encore des sueurs froides dans le dos. « Attends, laisse-moi demander à mon patron. »

« Gao Ren se dirigea de l’autre côté et ouvrit une conversation.

Il revint dix minutes plus tard. « Frère Jiang, mon patron est très intéressé par toi et veut de parler face à face, qu’en penses-tu ? »

« Je vous suis. » Jiang Li était très direct.

« Par là, s’il te plaît. »

Gao Ren arriva dernier étage du bâtiment An Quan. Clic, clic, il pressa quelques boutons et la porte s’ouvrit automatiquement. Deux hommes apparurent et les fouillèrent.

Après être passé par une série de portes, ils arrivèrent dans un énorme bureau. La première chose qui leur sauta aux yeux était une armure humanoïde d’une taille de deux mètres. Elle avait un doux éclat argenté et un contour qui ne montrait aucun signe de soudure. C’était comme si l’armure était faite d’une seule pièce.

Un Mecha mobile !

Jiang Li marqua une pause, il savait que cette chose était très puissante. Il ne pourrait pas rivaliser avec elle, même si c’était une personne ordinaire qui la portait.

De manière très évidente, la Corporation An Quan avait besoin de contenir les gangs à Xu Hua City et l’utilisation de cette armure mobile ne pouvait pas être ignorée. Même les armes à feu ne pouvaient perforer ces armures mobiles.

Derrière le bureau, une personne était assise.

C’était un vieil homme dans les 70 ans, mais son apparence n’avait pas l’air âgée. Il était assis bien droit, donnant aux gens une impression d’autorité. À l’évidence, il était l’une des têtes principales de la Corporation An Quan.

Près de lui, quelques managers de haut rang étaient assis, ainsi qu’une secrétaire très sexy. Elle fixa Jiang Li des yeux avec un regard curieux.

« M. Chu, M. Jiang Fire est arrivé. »

Gao Ren se pressa de faire les présentations.

« Bonjour, je m’appelle Chu Shan. » Le vieil homme hocha la tête. « Vous souhaitez signer un contrat avec notre corporation ? Vous voulez le fruit de la vie ? »

« Oui, M. Chu. » Jiang Li hocha la tête.

« Votre hypnose peut hypnotiser Gao Ren ? » demanda le vieil homme. « J’ai enseigné Gao Ren personnellement, il a déjà atteint le niveau d’Hypnotiseur Élémentaire. Vous pouvez l’hypnotiser, ce qui signifie que votre hypnose a atteint un certain degré. Permettez-moi de vous tester. »

Tout en parlant, le vieil homme se leva.

Avec ce mouvement, Jiang Li eut immédiatement l’impression que les cieux et la Terre tournoyaient. Toute la pièce tournait, le centre en étant le vieil homme. Ses yeux virent des illusions alors que le corps du vieil homme devenait de plus en plus gros jusqu’à ce qu’enfin, il couvrit le soleil comme un dieu démon.

Le vieil homme n’avait rien dit, ni formé aucun sceau, ni pratiqué aucun langage corporel. Rien qu’en se tenant tout simplement debout, il donnait aux gens une illusion spirituelle puissante.

Quel degré d’hypnose était-ce là ?

Cela dépassait complètement la connaissance qu’avait Jiang Li de l’hypnose !

Cet article comporte 10 commentaires
  1. Merci à toi 😉 Quant à ta supposition… bah j’en sais strictement rien ! Je suis allée jusqu’au dernier chapitre traduit en anglais, et il n’en est pas encore fait mention ! Cela dit il est possible que l’ORES ait des renseignements que les membres de la famille, hormis le père, n’ont pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top