skip to Main Content
Menu

EoC – Chapitre 50 – Le Chat qui Écrit des Mots

Traducteur Français : Hellteach

Checkeur : Zhexiel

Chapitre 50 - Le Chat qui Écrit des Mots

« Mon cœur ! »

Châtiment Sanglant posa ses mains sur son cœur et respirait lourdement. Ses pas étaient chancelants comme s’il était ivre. Son cœur blessé, ce qui provoquait un manque d’apport de sang dans son corps.

Bien qu’il ait infligé de sérieuses blessures à Jiang Li, il avait aussi pris un coup fatal. La dernière attaque de Jiang Li l’avait touché droit au cœur, ce qui l’avait pratiquement tué.

« Hypnose ! » Jiang Li était aussi dans un sale état, mais il se reposait sur ses dernières traces d’énergie vitale pour se soutenir. C’était là le résultat de l’entraînement à la respiration fœtale. Sa force vitale était bien plus durable que celle des autres.

À ce moment-là, il chargea en avant alors que ses mains ondulaient une fois encore. Il n’attaqua pas.

Châtiment Sanglant se dépêcha de les éviter, mais ses yeux étaient attirés sur elles de façon incontrôlable. Soudain, il ne bougea plus et resta là debout comme s’il était hypnotisé.

Le cœur de Châtiment Sanglant était en morceaux à cause d’un manque d’apport de sang. Par conséquent, ses cellules cérébrales ne recevaient pas l’énergie et les nutriments adéquats. Sans le soutien du cerveau, vous ne pouviez pas utiliser votre esprit dans le monde réel, peu importe à quel point vous étiez puissant.

« Combien d’argent as-tu sur ton compte ? »

Jiang Li, en se concentrant, lui posa la question, et cracha un peu de sang.

« 3,58 millions. » La voix de Châtiment Sanglant était très basse. Il était sur le point de perdre conscience à n’importe quel moment, car il était sérieusement blessé.

« Ça, c’est ton argent personnel. L’argent de ton gang, tu dois aussi l’avoir, n’est-ce pas ? » demanda  Jiang Li, puis il cracha une autre goulée de sang.

« Les fonds pour le gang son gérés par les autorités avec moi, ce n’est pas à moi… » Châtiment Sanglant tomba soudainement au sol alors que son corps ne pouvait plus tenir debout.

« Dépêche-toi et transfère-moi tout ton argent. » Jiang Li concentrait les dernières onces de son esprit. « Le numéro de compte est ……… » Il savait que si Châtiment Sanglant mourrait ou perdait complètement conscience, alors tous ses efforts seraient gâchés. Il était inutile de rechercher une carte s’il ne connaissait pas le mot de passe.

Et une fois qu’il serait mort, Jiang Li ne pourrait pas l’hypnotiser pour le ramener à la vie.

Sous l’hypnose de Jiang Li, Châtiment Sanglant sortit sa carte et commença la transaction. Ses mais tremblaient alors qu’il saisissait le mot de passe. Au même moment, avec une voix hébétée, il dit : « Transfert sur le compte xxxxxx, 3,58 millions de stars. »

Cette carte était à l’évidence de haute technologie puisqu’elle nécessitait la reconnaissance vocale et un mot de passe.

Ding Dong !

Jiang Li vit une série de nombres apparaître sur sa carte et laissa échapper un long soupir de soulagement, de façon incontrôlée.

Tout son esprit se détendit et son corps faillit s’écrouler au sol également.

« Je dois rester éveillé, je ne peux pas tomber ici, reste éveillé ! » Jiang Li serra les dents et avec une volonté intense, il se mit à courir en titubant, le sang couvrant son corps.

Pendant ce temps, Châtiment Sanglant était complètement inconscient. Son pouls était faible et il allait probablement mourir sous peu.

Dans le bâtiment abandonné, Jiang Li mit finalement la pierre opaque dans sa bouche et commença la respiration fœtale. C’était un trésor qui sauvait la vie. S’il n’utilisait pas la respiration fœtale et ne drainait pas son potentiel vital, il était impossible qu’il puisse rentrer à Xing Hua City. À la moitié du chemin, il serait dévalisé et tué. Là maintenant, il lui était même difficile de marcher.

Une fois encore, il avait senti la menace de la mort.

Alors qu’il respirait encore et encore sous respiration fœtale, tout son potentiel vital était vidé.

Après un long moment, le ciel était complètement clair et il ouvrit finalement les yeux. Son corps ne le faisait plus souffrir mais il savait que cette blessure n’était pas quelque chose qui pourrait être guérie par la respiration fœtale. La respiration fœtale n’était pas toute puissante.

La respiration fœtale ne pouvait que lui sauver la vie. Il pourrait aller à Xing Hua City et se faire soigner.

Il avait besoin d’aller à l’hôpital et faire un traitement complet du corps.

Il se leva et partit.

Trois heures plus tard, il arriva finalement à Xing Hua City par le  train. Il alla directement à l’hôpital de Xing Hua et fit faire un examen complet de son corps.

Dans la salle de traitement blanche, Jiang Li était couché sur le lit avec quelques docteurs qui disposaient des appareils d’examen avant de l’envoyer au bloc opératoire pour toutes sortes de traitements comme la réparation d’organes, la réparation des os, et la réparation des nerfs.

Si cela s’était passé il y a deux cents ans dans l’ère des pays, il serait mort depuis longtemps avec ces blessures. Mais maintenant, il pouvait être sauvé tant qu’il ne mourrait pas sur le coup. Avec une attention médicale dans les délais, il pourrait complètement se remettre.

Lorsque Jiang Li eut subit son opération, il était pleinement réveillé et sentait que son corps se remettait graduellement.

Lorsqu’il sortit du bloc opératoire, il se sentait aussi vivant qu’un tigre.

Mais le docteur en chef vint près de son lit avec une expression sérieuse. Il renvoya les autres docteurs et les infirmières. « Jiang Li, avez-vous utilisé un genre de drogue illicite qui a brûlé votre potentiel vital ? Bien que vous vous sentiez aussi en forme qu’un tigre maintenant, vous avez sérieusement vidé votre origine vitale, ce qui a grandement réduit le nombre de multiplications de vos cellules. Vos cellules sont très fortes maintenant, mais vous ne pourrez vivre que jusqu’à 30 ans.

« Quoi ? »

Jiang Li ne savait plus où il en était. « Comment cela se fait-il ? »

« Vous avez subi de très sérieuses blessures. Vous étiez supposé être dans le coma et inconscient mais vous vous êtes débrouillés pour arriver à l’hôpital par vos propres moyens. Si mon hypothèse est juste, il est tout à fait possible que vous ayez consommé une drogue illicite qui a eu pour résultat de renforcer vos cellules, mais qui en échange a réduit le nombre de fois qu’elles pourraient se dupliquer. Vous savez, la longévité d’une personne est proportionnelle au nombre de fois que ses cellules se divisent. Un poulet avec une vie de 30 ans voit ses cellules se diviser 25 fois. Un rat de laboratoire avec une durée de vie de trois ans ne voit ses cellules se diviser que 12 fois. Le nombre de fois que vos cellules peuvent se diviser est bien moindre que celle d’un humain normal. Donc, d’après cet examen, votre espérance de vie ne sera que de 30 ans. Vous devez vous préparer mentalement. »

Le docteur en chef était un homme d’âge moyen avec une expression sérieuse. « J’ai déjà découvert votre identité. Vous êtes quelqu’un sur qui l’école investit lourdement pour aller à l’Université Astrale. Mais vous ne pouvez pas faire cela en consommant des drogues illicites et endommager votre vie. Vous devez savoir qu’avant l’examen pour l’Université Astrale, il vont faire des examens sur vous. Dans votre état actuel, vous n’aurez même pas la capacité de signer pour vous présenter à l’examen.

« Comment ? » Le cœur de Jiang Li se comprima en entendant cela.

À l’origine, les dommages causés par la respiration fœtale avaient déjà été réparés avec tous ces sérums nutritionnels. Mais son combat à mort contre Châtiment Sanglant l’avait presque tué. De manière à survivre, il n’avait pas eu d’autre choix que d’utiliser la respiration fœtale qui avait aggravé ses blessures, ce qui avait causé des dommages permanents à ses cellules. Cela le rendit si inquiet que spontanément, il eut l’impression d’avoir perdu tout espoir.

En effet, il y avait un examen médical avant de signer pour l’examen d’entrée à l’Université Astrale. S’il était encore dans cet état à ce moment-là, alors il n’aurait même pas le droit de participer à l’examen.

L’Université Astrale n’allait pas permettre à quelqu’un qui ne pourrait vivre que 30 ans de participer à l’examen. Ce qu’ils voulaient, c’était un génie sain. Même ceux qui avaient subi une manipulation génétique n’avaient pas le droit de participer parce que leurs gènes humains originaux avaient le plus grand potentiel.

Il pensait qu’il n’aurait aucun problème. Mais après tout il n’était pas un docteur. Il n’avait pas pensé que la situation serait aussi grave.

Mais s’il ne pouvait même pas se présenter à l’examen de l’Université astrale, quel était l’intérêt d’être fort ?

Utiliser la respiration fœtale pour stabiliser ses blessures avait causé des dommages permanents cette  fois, mais sans la respiration fœtale, il serait mort sur le chemin de retour à Xing Hua City.

« Docteur, existe-il n’importe quel moyen pour réparer les dommages et rétablir les réserves du potentiel vital et des cellules ? » demanda Jiang Li.

« Il y a des moyens, mais ils sont très onéreux. » Le docteur en chef réfléchit et répondit : « Vous pouvez aller acheter de l’Essence Lunaire et l’utiliser tous les jours pour rendre de l’énergie à vos cellules et augmenter graduellement leur potentiel. Après environ trois ans, vous pourrez guérir. Le sérum de nutrition normal est inutile pour la division cellulaire. »

« Trois ans ? » Jiang Li secoua la tête. « C’est mon dernier semestre, j’ai tout au plus six mois devant moi. Même si vous me donniez un laps de temps de trois ans, combien cela coûterait d’utiliser de l’Essence Lunaire tous les jours ? »

« Il n’y a pas d’autre moyen. Il n’y a pratiquement aucune possibilité de guérison en six mois. » Le docteur en chef secoua la tête. « Bien entendu, si vos prouesses spirituelles pouvaient entrer en stase et contrôler vos secrétions internes, et en plus de cela avec de l’Essence Lunaire et de l’Essence Solaire, tout autant que de grandes quantités d’autres suppléments, alors, il y a une chance. Cela dépendra de vous. »

« Pfff… » Jiang Li soupira et sentit la pierre opaque qui pendait à son cou. Il ne regrettait pas. S’il n’avait pas cela, il n’y aurait pas du tout le moindre espoir pour lui.

Après être sorti de l’hôpital, l’humeur de Jiang Li était déprimée, même s’il y avait 3,58 millions de plus sur son compte en banque.

« Que dois-je faire ? Même si j’ai autant d’argent, j’ai perdu plus sur mon corps. À ce train-là, je ne pourrais même pas me présenter à l’examen d’entrée à l’Université Astrale. L’université ne prendrait certainement pas quelqu’un qui ne peut vivre que jusqu’à 30 ans. » Jiang Li secoua la tête. « Pas grave, je m’en fiche si je ne peux pas aller à l’Université Astrale. Avec mes capacités actuelles, je peux tout de même mener une vie confortable. Le potentiel de mes cellules guérira aussi. Je n’ai que 17 ans, et même si je ne peux vivre que jusqu’à 30 ans, j’ai encore 13 ans à vivre. Si ce n’est pas réparé d’ici-là ? Tant que je n’utilise pas la respiration fœtale, ça devrait aller. »

En pensant à cela, son humeur s’améliora.

Profondément dans la nuit, Jiang Li alla au parc une fois encore après s’être reposé.

Sa vitesse et son agilité faisaient preuve d’améliorations évidentes.

Après son combat contre Châtiment Sanglant, il avait appris plus de choses sur l’essence du combat et sa cultivation spirituelle s’était également améliorée.

« Miaou… » Dès qu’il atterrit au sol, Big Black vint vers lui, suivit par Suzerain à la Tête de Fleur, les chatons Big Meng, Second Meng, Third Meng et Fourth Meng. Tous l’encerclèrent.

« Est-ce que vous avez bien mangé ces derniers jours les gars ? Big Black, j’ai préparé suffisamment de nourriture et d’eau pour vous dans votre abri. Vous devez bien vous conduire et manger, ne gaspillez pas, d’accord ? » Jiang Li tapota la tête de Big Black.

Big Black hocha la tête de façon très humaine et utilisa ses griffes pour écrire sur le sol : « Tout s’est bien passé pour nous ! »

Bien que ces mots soient très tordus, ils avaient tout de même l’air de mots.

« C’est bien. » Jiang Li ne ressentit rien au départ, puis ensuite, il fixa soudain les mots sur le sol et faillit sauter. « Big Black, tu sais écrire ? »

C’était une nouvelle fracassante. Un chat pouvait écrire et avait une intelligence proche de celle d’un humain.

Miaou.

Big Black sauta et s’assis en respirant, en contemplation. Le chat était assis avec les pattes arrière croisées et le haut du torse droit comme un être humain.

En un rien de temps, Jiang Li sentit que ses battements cardiaques, sa circulation sanguine et son pouls s’étaient tous ralentis.

« La cultivation en Sommeil Profond ? » Jiang Li était à nouveau choqué. « Tu contemples la [Contemplation du Cristal] ? Et tu es tombé en Sommeil Profond si rapidement ? »

C’était trop rapide.

Ça faisait combien de jours ? La dernière fois, Jiang Li avait enseigné à Big Black la [Contemplation du Cristal] dans ses rêves. Bien qu’il sache que l’esprit du chat était très pur, bien plus pur que celui d’un humain et qu’il pouvait cultiver très facilement, il lui était très difficile d’ouvrir son intelligence. Mais être capable de cultiver et aller en Sommeil Profond aussi rapidement le choquait pas mal.

La sagesse de Big Black était en ce moment similaire à celle d’un enfant de 15-16 ans. Il était très mature et comprenait de nombreuses choses.

Spécialement la cultivation, Big Black pourrait peut-être atteindre le niveau de Jiang Li, la troisième étape du Sommeil Profond, très bientôt.

« Venez, venez tous et mangez ce que je vous ai apporté. De la crème d’os d’un tigre à quatre ailes. C’est le tigre à quatre ailes qui vient de l’espace, qui se tient au pinacle des espèces félines. La crème de ses os est très bénéfique pour les animaux félins. J’ai fait des recherches à ce sujet, et c’est ce que les gens riches du district des élites utilisent pour nourrir leurs chats. »

Jiang Li donna aux chats une cannette de crème. Ce n’était pas une drogue illicite, donc elle pouvait s’acheter au marché. C’était aussi bénéfique pour les humains car cela rendait leurs os et leurs tendons plus forts, mais c’était inutile pour Jiang Li.

Il la donna à Big Black et Suzerain à la Tête de Fleur d’abord, puis la passa aux petit chatons pour éviter une bagarre. Ils cultivaient tous la [Contemplation du Cristal] et avec l’enseignement de Jiang Li dans leurs rêves, ils gagnèrent aussi graduellement en intelligence.

La graine de la cultivation avait germé dans leur esprit et donnerait tôt ou tard de beaux fruits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top