skip to Main Content
Menu

Chapitre 44 – Enseigner dans les Rêves

Traducteur Français : Hellteach

Checkeur : Zhexiel

Chapitre 44 - Enseigner dans les Rêves

Bien que Jiang Li n’aie pas une bonne impression à ce propos, il n’y avait rien qu’il puisse faire. Il ne pouvait pas aller à l’armée et chercher des informations sur son petit frère. Il n’avait pas autant d’autorité que ça. Il ne pouvait que demander quand son frère rentrerait.

« Maman et papa, vous n’avez pas besoin d’utiliser les cent mille stars pour moi, utilisez-les pour ma petite sœur plutôt. » Il avait réfléchi à cela. « Je n’ai pas besoin d’argent pour l’instant, j’ai étudié l’hypnose récemment et j’ai gagné pas mal d’argent en guérissant des gens. »

Tout en disant cela, il effectua un virement de 150 000 stars.

Ding Dong.

150 000 stars apparurent sur le compte de Jiang Zhendong.

« J’ai étudié l’hypnose, et c’est l’argent que j’ai gagné en sauvant la fille aînée de la Famille Xue. » dit Jiang Li. « Nous pouvons utiliser cet argent, tout aussi bien que l’argent de mon petit frère, pour soutenir la famille et ma petite sœur.

« 150 000 ! Tant d’argent que ça ! » dit Jiang Zhendong. « Tu as vraiment sauvé la fille aînée de la Xue Corporation ? Pas étonnant que tant de gens dans la Xue Corporation soient si hospitaliers vis-à-vis de nous. Notre travail est facile aussi. »

« Je l’ai sauvée des griffes d’un fugitif par hasard la fois où j’ai pris la mission du département de police. » Jiang Li ne parla pas de Zheng Wenbing.

« Tu devrais être prudent et essayer d’éviter de participer à des missions dangereuses. » dit Jiang Zhendong soucieux.

« Oh ? Tu as aussi appris l’hypnose ? Alors tu peux aller faire un test pour obtenir le certificat d’hypnotiseur. » Maman regarda le compte et poussa un cri. « En ce moment, hypnotiseur est une carrière qui gagne gros. »

« Tu devrais te concentrer sur tes études d’abord. » réfuta immédiatement le père. « Il ne te reste qu’un trimestre, tu dois aller à l’Université Astrale. Une place à l’Université Astrale est plus importante que n’importe quoi d’autre. »

« Je ferai de mon mieux ! »

Jiang Li serra les poings.

 

Après avoir fini le repas, il sortit à nouveau et arriva au parc.

Lorsqu’il arriva secrètement au parc, il vit le mur haut de trois mètres et il surgit brusquement en sautant sur le mur tout en passant par-dessus comme un chat sauvage. Il contrôla sa chute parfaitement et il tomba sans faire de bruit.

C’était comme s’il volait en haut des toits et qu’il marchait sur les murs.

« Mes bébés, je suis venu vous voir ! »

Il arriva à l’endroit familier où la portée des chats errants se trouvait dans les parages.

Ils entendirent la voix de Jiang Li et vinrent l’entourer.

Après ne pas les avoir vus pendant dix jours, Jiang Li réalisa qu’ils avaient tous grossi. Pendant qu’il n’était pas là, sa petite sœur était venue les nourrir tous les jours.

Hou là !

Big Black, qui avait l’air d’un petit léopard, arriva en fonçant dans les bras de Jiang Li.

Et en-dessous, quelques chatons griffaient le bas de ses pantalons. Il continuèrent à les tirer, comme un signe d’intimité. Tous les chats errants l’entouraient et se roulaient aux alentours comme s’ils étaient en train de danser.

« Venez, mangez, j’ai acheté beaucoup de lamelles de poisson pour vous. » Jiang Li sortit beaucoup de lamelles de poisson de son sac. L’odeur était tout à fait délicieuse.

C’était un poisson cher, le poisson de feu, un produit d’une autre planète. Ce type de poisson avait été découvert lorsque les humains avaient fouillé une autre planète. Dans un lac bouillant près d’un volcan, où l’eau était à près de 100 degrés Celsius, vivait un type de poisson qui n’était pas du tout effrayé par l’eau bouillante. Lorsque ces poissons étaient pêchés, ils gelaient à en mourir en un court instant. Cependant, ils ont très bon goût et leur chair contient une énergie de type yang qui est bénéfique pour le corps. Jiang Li en avait acheté pour ces chatons.

Il allait nourrir ces chats jusqu’à ce qu’ils deviennent de bons gros chats en pleine santé.

Même les gens riches ne nourriraient pas leurs animaux de compagnie avec des choses aussi chères, mais Jiang Li ne voyait pas ces chats errants comme des animaux de compagnie. Il les traitait comme des amis et de la famille.

Si ce n’était grâce à ces chats errants, il n’aurait jamais reçu le Sutra du Cœur du Grand Rêve. Comment aurait-il pu obtenir ses réussites aujourd’hui ?

Tous les chats mangeaient joyeusement.

Tout spécialement Big Black, après avoir terminé, il étira son corps comme s’il dansait. On aurait dit également qu’il imitait des gens qui donnaient des coups de poing. Jiang Li se mit à rire en le regardant. « Big Black, trop dommage que tu sois un chat, ta compréhension et ton intelligence est bien au-dessus de celle des humains. Autrement, je pourrais t’apprendre des arts martiaux. Un chat qui connaît les arts martiaux, un chat Kung Fu ? »

Miaou miaou… Big Black secoua la tête comme s’il pouvait comprendre ce que Jiang Li disait.

Jiang Li donna à Big Black un tube de Sérum de Nutrition Dieu Vert. La perte de potentiel vital dont Big Black avait souffert à cause de la respiration fœtale était graduellement réparée. Les chats avaient besoin de moins de sérum de nutrition que les humains.

« Maintenant les gars, allez dormir. »

Les mains de Jiang Li bougèrent soudainement, et une série d’images résiduelles s’imprima dans les yeux des chats, et ceux-ci tombèrent au sol, en état de sommeil profond.

Après avoir mangé le poisson de feu, ils devaient le digérer. Le Sommeil Profond était la meilleure option, encore mieux qu’un exercice.

Comme s’il tenait à des bébés, Jiang Li ramena ces chatons chez eux un par un avant de s’arrêter. La force vitale de ces chatons augmentait petit à petit et il en était très heureux. C’était comme s’il élevait des enfants.

Son hypnose devenait de plus en plus puissante.

C’était dû à ses progrès en matière de force spirituelle. Dans toute l’école, seuls Ou Yang Xing et lui avaient atteint la troisième étape du Sommeil Profond, créant ainsi le synopsis de deux seigneurs qui luttaient pour la suprématie.

Avec le progrès de sa cultivation spirituelle, ses techniques d’hypnose s’étaient améliorées de façon drastique, et maintenant, il avait l’impression qu’il n’avait pas besoin d’utiliser le [Sceau de l’Empereur Spirituel] pour acquérir le certificat d’Hypnotiseur Élémentaire.

Après s’être occupé des chats, il commença à cultiver dans le parc serein et désert.

Cette fois, il commença avec le simple entraînement de la [Poussée Explosive du Poing Militaire] pour tester ses capacités physiques.

Bang, bang, bang, bang…

Il donna des coups de poing consécutifs, son corps ayant l’air d’un serpent dragon. Il fusionna la position de la [Soumission de la Griffe du Dragon] et la [Danse du Serpent Dragon Désossé] dans son mouvement, ce qui le rendit plus agile. Sa puissance avait aussi augmenté, et il pouvait tuer avec un seul coup de poing.

Cette fois, ses prouesses martiales s’étaient drôlement améliorées parce qu’au moment où l’épée avait transpercé sa poitrine pendant ce combat à mort avec le guerrier extraterrestre, son esprit avait été lavé et il avait ressenti le secret entre la vie et la mort.

Une explosion ! Deux… huit… seize… trente-six, quarante explosions !

Lorsqu’il fit briser la quarantième explosion, il respirait avec difficulté et se sentait exténué.

« Sommeil Profond ! » Immédiatement, toutes sortes de signes de mains s’illuminèrent dans son cœur, alors que son cerveau gonflait avec la pression sanguine. Il entra dans l’état de  Rêve de la Puissance. La fatigue de son corps était hors de propos pour lui alors qu’il ignorait ses limites et continuait à attaquer ! Chaque coup de poing possédait un pouvoir inimaginable et était bien plus fort que juste auparavant.

Jiang Li évalua, avec 100 coups de poing, que sa puissance moyenne du poing était d’une tonne. Mais s’il ne donnait qu’un seul coup de poing, alors la puissance pouvait atteindre 1,5 tonnes. Mais maintenant qu’il était entré dans la troisième étape du Sommeil Profond, toutes sortes de sécrétions internes et de l’adrénaline étaient émises et la puissance de son poing avait monté en flèche. Il ne serait pas surprenant qu’il atteigne une puissance plus élevée.

49 explosions !

50 explosions !

60 explosions !

Après avoir produit 60 explosions, son esprit retourna à la normale et son corps ruisselait de sueur. Son corps était extrêmement fatigué et l’état de rêve était déconnecté. Il était évident que son corps ne pouvait plus le supporter.

« Je suis tellement crevé… Je ne pensais pas que je pouvais produire 60 explosions… » Jiang Li se dépêcha de s’arrêter et partit se promener pour se reposer. Une demi-heure plus tard, il était à nouveau plein d’énergie. Il s’assit en tailleur pour réfléchir.

Avec ce test de capacité physique, il avait vérifié que s’il s’exerçait au maximum dans l’état de Sommeil Profond et que son corps ne pouvait le supporter plus longtemps, il se réveillerait soudainement et se sentirait extrêmement fatigué, et son corps serait légèrement endommagé.

« Il semble que mon corps ne soit toujours pas assez fort, je dois m’injecter encore plus de super protéines ! »

Il alluma son ordinateur et beaucoup d’informations à propos de la super protéine apparurent. Il y avait aussi toutes sortes d’informations à propos de l’hypnose et il commença à les étudier.

En fait, le moyen le plus rapide d’augmenter sa force était d’entrer en Respiration Fœtale avec la pierre opaque dans sa bouche.

Mais Jiang Li ne ferait définitivement pas ça. Épuiser son potentiel vital, c’était comme tuer la poule aux œufs d’or.

Il décida de se reposer sur la cultivation, et d’atteindre la Stase dès que possible.

Dès qu’il entrerait en Stase, un nouveau monde s’ouvrirait à lui.

En fait, contempler le Cerveau de l’Univers, c’était comme une île au trésor. Dans la contemplation, son processus de pensée était de nombreuses fois plus rapides que pour d’autres personnes dans le même état.

En un rien de temps, il contempla le [Sceau de l’Empereur Spirituel] et ses cellules cérébrales se mirent à fonctionner à grande vitesse. Ses cellules cérébrales étaient pleines de vigueur et sa contemplation devint plus profonde. C’était le résultat de l’exercice militaire.

Contemplant jusqu’à la limite, il eut l’impression que son cerveau se connectait à la constellation en forme de cerveau inconnue dans les profondeurs de l’univers. Sa pensée se déploya et son esprit commença à irradier.

Cet état de cultivation était grandement différent des états précédents. Son esprit devint plus doux alors qu’il atteignait l’extérieur. En premier, il toucha les chatons qui dormaient dans leur maison.

Il pouvait clairement ressentir l’état vital des chatons. Leurs corps étaient normaux. Outre cela, son esprit bougea alors qu’il sentait quelque chose différent de la normale, car il pouvait sentir l’activité presque indiscernable de la pensée des chatons.

« Qu’est-ce que c’est que ça ? »

Son esprit se concentra sur le cerveau des chatons.

Immédiatement, les choses devinrent floues, comme s’il était dans un rêve.

Big Black devint soudain une personne. Il était un jeune homme tout en noir qui s’exerçait aux coups de poing. Les arts martiaux qu’il pratiquait étaient la [Danse du Serpent Dragon Désossé] et la [Poussée Explosive du Poing Militaire] de Jiang Li.

« Big Black, est-ce que c’est toi ? » demanda Jiang Li dans le rêve.

« Jiang Li… » On entendit la voix d’un enfant et ce jeune homme tout en noir s’arrêta pour regarder Jiang Li.

« Bien entendu. » Jiang Li était secoué par la surprise. « J’ai pu réellement communiquer avec Big Black dans le rêve. Alors, je peux lui apprendre des choses et élargir sa sagesse… »

C’était de la communication spirituelle.

D’après les légendes, certains grands moines avec de grandes prouesses spirituelles des temps anciens avaient la capacité de communiquer avec les animaux.

Par exemple, Bouddha maîtrisait le tigre sauvage, les immortels qui donnaient l’intelligence aux renards et aux singes pour garder leur maison. Il s’agissait là d’anciennes légendes, mais elles n’étaient pas nécessairement fausses.

Les anciens humains n’avaient pas de capacités physiques aussi fortes que les gens d’aujourd’hui, mais il n’y avait pas beaucoup de ressources dans les temps anciens. La société était simple, sans toutes ces distractions, et elle était au contraire bien plus facile pour la cultivation spirituelle. Ces gens éminents et ces sages pouvaient cultiver jusqu’à des états spirituels très élevés.

« Big Black, donc tu es intelligent aussi ! Tu apprends mes arts martiaux… mais tu as le corps d’un chat. Il n’est pas approprié que tu apprennes les arts martiaux des humains. Je vais t’enseigner la contemplation ! »

Dans le rêve, Jiang Li enseigna à Big Black la Contemplation du Cristal.

Il voulait voir ce qui se produisait si un gros chat noir pouvait apprendre à cultiver.

La Contemplation du Cristal était la méthode de cultivation élémentaire la plus appropriée.

Celle-ci avait été sélectionnée parmi d’innombrables méthodes de contemplation. Deux cent ans auparavant, pendant l’ère des pays, il y avait de nombreux types de contemplation comme la [Pagode des Os Blancs] du Bouddhisme, le [Palais de Jade] des Taoïstes, la [Tour du Dragon de Feu]…

Certaines de ces méthodes de contemplation étaient très dangereuses et pouvaient causer des désordres spirituels.

Après cela, d’innombrables maîtres spirituels humains s’étaient mis à faire des recherches et finalement, ils inventèrent la méthode de la Contemplation du Cristal, la méthode la plus sûre et la plus efficace de contemplation qui pouvait clarifier les pensées excessives des gens.

Peu importait de quoi le corps était constitué, l’esprit était toujours pareil.

Donc, les chats pouvaient aussi pratiquer la Contemplation du Cristal.

Juste comme ça, Jiang Li enseigna à Big Black la Contemplation du Cristal de l’intelligence humaine dans les rêves.

Après son enseignement, il désactiva l’état spirituel et reprit lourdement son souffle.

Big Black était en train de dormir, mais après un moment, il se réveilla et regarda Jiang Li les yeux confus. Jiang Li agita ses mains et fit la pose de la Contemplation du Cristal.

Big Black le copia immédiatement parce qu’il avait déjà appris dans son rêve sans le moindre obstacle de communication.

En un rien de temps, il s’assit paisiblement dans sa maison.

À l’évidence, il était entré dans l’état de Contemplation du Cristal.

« Il est entré dans cet état aussi vite ? » Jiang Li était choqué, mais compris après coup. Les chats avaient des pensées plus pures que celles des humains et par conséquent, ils pourraient cultiver très vite. Mais la chose difficile était d’ouvrir cette porte vers la sagesse et l’illumination des humains.

Malheureusement, il y avait trop peu de maîtres spirituels qui pouvaient éclairer les animaux.

Jiang Li pouvait les éclairer ? Était-ce un miracle ou pouvait-on dire que c’était la capacité magique du Cerveau de l’Univers ?

Toutefois, il n’était pas encore aussi bon que ces maîtres spirituels. Ils pouvaient éclairer les animaux avec une seule pensée et ouvrir leur intelligence, mais lui, il devait d’abord hypnotiser les animaux, et ensuite s’hypnotiser lui-même, puis se connecter à leur esprit pour les éclairer dans leurs rêves.

« Pas étonnait que cet art magique soit nommé le Sutra du Cœur du Grand Rêve. » Jiang Li commença à tester des choses pour lui-même.

Il cultiva diligemment dans le parc.

Après avoir recouvré son énergie en Respiration Fœtale, il essaya d’hypnotiser un autre chaton.

Dans le flou, il sentit son esprit irradier à l’extérieur une fois encore et entra dans le rêve du chaton.

Dans son rêve, le chaton était en train de joyeusement chasser des papillons.

« Second Meng, transforme-toi en humain… » Jiang Li apparut dans son rêve et lui envoya une pensée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top