skip to Main Content
Menu

Chapitre 40 – L’Épée qui Tranche la Gorge

Traducteur Français : Hellteach

Checkeur : Zhexiel

Chapitre 40 - L’Épée qui Tranche la Gorge

Le combat continue !

Les guerriers se rassemblèrent une fois encore et revinrent à la charge. Les premiers à arriver furent les lanciers. Les lances qu’ils tenaient était comme des morsures de vipères et un petit coup pourrait toucher Jiang Li presque immédiatement. Les épéistes suivirent en renfort.

En un coup, les épées passèrent presque à travers toutes les défenses de Jiang Li.

C’était une situation dangereuse.

Il y avait tellement de gens.

Même si Jiang Li avait trois têtes et six bras, se retrouver avec tant de gens ligués contre lui était encore impossible à défendre.

« [Déluge d’Entailles] ! »

À cet instant là, il tint la lance comme une épée, et engagea le [Déluge d’Entailles]. C’était la technique martiale de Liana, qui, maîtrisée à un haut niveau, signifiait que même lors d’une averse violente, pas la moindre goutte ne tomberait sur l’utilisateur.

Comme à présent il était attaqué de tous côtés, il devait protéger ses organes vitaux et faire retraite.

La lance dansait, bloquant les attaques de tous les côtés.

Ding ! Dong ! Des étincelles volaient partout, accompagnées de sons produits par le heurt du métal et de l’acier.

Chaque coup portait une énorme intention meurtrière. Jiang Li pouvait sentir l’attitude mentale de l’opposant qui était de tuer à tout prix le trio, même en se sacrifiant. C’était terrifiant.

Jiang Li ne s’était jamais retrouvé dans une telle bataille à mort. Même dans le combat contre Renard Illusoire, il n’avait pas enduré autant d’intention meurtrière que chez ces types-là parce qu’il était plus concerné par sa fuite.

Pu !

Le dos de Jiang Li buta contre un rocher géant pendant qu’il reculait. Pendant ce temps-là tout son corps fut couvert de sang, ses vêtements tailladés par les épées.

Sur ses épaules, une longue balafre qui atteignait le muscle avait inondé de sang le haut de son corps.

Cela avait été fait par l’expert lancier.

Exécuter le [Déluge d’Entailles] avec la lance s’était finalement révélé inopportun, et par conséquent la défense de Jiang Li avait été brisée. Cela montrait aussi son manque d’expérience en combat, et que son cœur et son entraînement spirituel n’étaient pas à leur sommet.

La douleur intense provoqua la convulsion des muscles de tout son corps.

« Yimo tacha ! »

Remarquant que Jiang Li était clairement blessé, un lancier sauta en l’air et s’avança, son corps comme un espadon qui se ruait dans les vagues.

Jiang Li luttait pour se défendre !

Dang !

La lance et l’épée se heurtèrent, se tordant et tourbillonnant alentours. La main de Jiang Li était engourdie, comme si elle n’arrivait plus à agripper la lance. Après tout, c’était dur pour deux poings d’arrêter l’offensive de quatre poings, et encore plus si autant de gens qui étaient versés au combat se liguaient contre lui. Bien que son endurance soit bonne, il n’était qu’un simple étudiant, et il n’était pas une force considérable dans le grand schéma du combat.

« Yimo tacha ! »

Les autres guerriers l’encerclèrent, sautant autour de lui avec plus d’agilité qu’une sauterelle, plus de vitesse qu’un léopard. Un guerrier portant un katana se rua à l’avant, sa lame s’agitant avec force et puissance, créant de larges ondulations dans l’air.

Jiang Li fit une sortie, car il sentait l’odeur de la mort qui le frôlait.

Shhhhh !

Il n’avait plus d’issue possible ! Ayant les pieds à moitié dans un petit ruisseau dans le ravin, sa mobilité était grandement réduite.

« Tacha ! »

Les guerrier se ruèrent à l’avant une fois encore, grondant vicieusement.

Dududu… Le lancier fouettait de son arme aux alentours. Bien que la lance ait l’air lente et lourde, elle était extrêmement rapide, se projetant vicieusement vers la tête de Jiang Li.

En même temps, les autres guerriers se rapprochèrent et attaquèrent sous tous les angles, chaque coup visant un organe différent de Jiang Li.

Là maintenant, Jiang Li ne portait pas son armure, et donc s’il était touché, il serait découpé en morceaux.

« Est-ce que je vais mourir ici ? » C’était là l’expérience avec la mort la plus proche que Jiang Li faisait jusqu’à présent. Dans cet état de surmenage mental, la menace de mort stimula son potentiel caché.

« Sommeil Profond ! »

Soudain, il entra dans l’état de Sommeil Profond tout en se déplaçant, se souvenant de son état spirituel tout nouvellement appris.

La situation désespérée l’avait forcé à utiliser chaque once de pouvoir, et il fit jaillir sa lance de tous côtés, son corps tout entier dansant comme des dragons et des serpents. Sa lance repoussa toutes les épées, d’une manière similaire au mouvement de la [Danse du Dragon Serpent Désossé].

Dans l’état de Sommeil Profond, ses prouesses physiques augmentèrent considérablement, encore plus qu’avec des drogues stimulantes.

Bien entendu, le prérequis était qu’il ait appris les tenants et les aboutissants du [Jujitsu Désossé], autrement, il serait mort depuis bien longtemps.

« Courant d’hypnose en goutte à goutte… » En cet instant, son esprit émergea avec une espèce de ruisseau sous son pied. Du plus profond de son ventre, du Qi surgit en produisant un son tranquille, comme des gouttes d’eau.

C’était une hypnose par le son.

Les mouvements des attaquants devinrent immédiatement apathique, leur esprit dans un état second.

À l’origine, il serait impossible d’hypnotiser les guerriers car leur volonté étaient inébranlable.

Mais Jiang Li était entré dans la troisième étape du Sommeil Profond, ses pouvoirs spirituels avaient augmenté de façon immense.

Sa compréhension du [Sceau de l’Empereur Spirituel] était aussi devenu élevée.

« Tacha ! »

Le lancier était le premier à se remettre parce qu’il était le plus fort. En mordant sa langue pour se forcer à se réveiller, il donna un coup vers la gorge de Jiang Li, essayant de ne lui laisser aucune chance de survie.

Jiang Li n’avait pas le temps de réfléchir. En agitant sa lance, il essaya de réaliser le [Feu du Dragon Brûlant les Plaines] grâce à la lance, la cognant sur le côté.

Pu !

La lance s’enfonça dans son bras, le sang éclaboussant partout. Inconsciemment, il retira sa lance, effectuant le [Retour du Dragon Noir].

La lance était profondément enchâssée dans le cœur du lancier.

Pop !

Comme un ballon qui avait été piqué par une aiguille, le lancier tomba, se convulsant pendant un instant avant de perdre tout signe de vie.

Jiang Li l’avait tué.

C’était un échange qui ne pouvait se terminer que par la mort de l’un des côtés. Il n’y avait pas de temps pour penser aux conséquences.

Bien que Jiang Li soit couvert de blessures, au moment exact où sa lance pénétra le cœur du guerrier, il avait senti quelque chose s’épanouir en lui. Il ne savait pas si c’était de la tristesse, de la torpeur ou du soulagement… Mais il expérimentait de nombreuses émotions, et il eut l’impression qu’il était devenu plus mature.

« Shhhhh ! »

Après avoir tué l’un des guerriers, il fit à nouveau le son de gouttes d’eau, et cette fois il étaya l’hypnose avec la lance qui se balançait et qui contenait l’essence des sceaux de mains du [Sceau de l’Empereur Spirituel]. Si quelqu’un regardait Jiang Li là maintenant, on le verrait aussi doux qu’un clapotis de vagues.

Immédiatement, les guerriers tout autour s’endormirent, incapables de se concentrer.

Saisissant cette chance, Jiang Li fit un geste brusque avec sa lance, visant la tête des guerriers.

Ils volèrent tous en arrière, assommés. Jiang Li avait réussi à contrôler son désir de tuer. Son cœur était enclin à la pitié, nourri par de longues périodes de nutrition des chats errants. Il estimait la vie plus que tout, contrairement aux autres personnes qui avaient tué, et qui étaient enclines à satisfaire leurs démons intérieurs par plus de meurtres.

« Comment vont Lara et Liana ? »

Ayant terminé son devoir, il regarda en direction de l’autre côté du ravin pour trouver les trois dans une intense bataille.

Même si Lara et Liana s’étaient liguées contre le leader, elles étaient couvertes de sang et avaient de nombreuses blessures. Chacune des attaques du leader possédait une grande intention meurtrière et beaucoup de haine, haine née d’avoir perdu son pays et sa famille.

En comparaison, Lara et Liana avaient une volonté bien plus faible au combat, car elles n’avaient jamais tué auparavant.

« Yimo tacha ! »

Soudain, l’épée du leader se déploya, comme si un paon déployait sa queue !

Dang !

L’épée que Liana tenait fut envoyée voler.

Après cela, la cruauté de l’acier frôla son cou tendre.

Ses yeux étaient fous de terreur, et elle tenta de se retirer.

Mais l’épée trancha facilement à travers la peau.

Un jet de sang fut envoyé en l’air.

Un coup d’épée à la gorge !

La scène où le sang de Liana giclait de son cou toucha profondément l’état mental de Jiang Li. Il ne pouvait penser à rien d’autre et sa vision était devenue rouge sombre.

Une belle étudiante était étendue devant lui maintenant et était couverte de sang.

Ce fut à ce moment exact qu’il réalisa la cruauté de la survie.

Même les bêtes en cage étaient extrêmement dangereuses.

« Liana ! » Une brume couvrait la vision de Jiang Li, et ses sécrétions internes travaillaient frénétiquement pour rester au niveau de son état mental.

Sou !

La lance dans ses mains fila vers le leader.

Jiang Li était entré dans l’état de Rêve de la Puissance, augmentant ses capacités physiques au moins deux fois. Un seul jet envoya la lance à toute allure comme un éclair à travers une distance de plus de trente mètres, menaçant la vie du leader.

« Lara, sauve Liana ! »

Jiang Li roula sur le côté et ramassa un katana. Il se rua en avant tout droit, comme un tigre surgissant des bois.

« Liana, Liana ! »

Au même moment, Lara tomba et attrapa Liana.

« Meurs ! » Le leader parlait le langage de la Terre, et il poursuivit les filles, en ayant l’intention de les découper en morceaux.

C’était extrêmement dangereux, parce qu’à ce moment-là, la lance avait atteint son dos. S’il continuait sa poursuite, il réussirait à tuer les filles, mais au prix de sa propre vie.

Il se retourna pour arrêter la lance.

La lance rebondit en l’air.

Mais son épée trembla sous l’impact, et une série d’entailles apparurent sur le fil de l’épée. Jiang Li était bien trop puissant. Il était évident que dans l’état du Rêve de la Puissance dans lequel Jiang Li se trouvait, il était plus fort que lui.

Jiang Li chargea, de petits courants d’air tournoyant à ses côtés. Il trancha de toutes ses forces, comme une grosse averse, en créant des tourbillons dans l’air.

« Merde ! » Le leader avait sentit l’augmentation de pouvoir et de vitesse de Jiang Li, et il se sentit frustré. Il enroula et fit tournoyer son épée, en réalisant de nombreux arcs dans l’air.

Jiang Li pouvait sentir qu’avec chaque choc de son arme contre l’épée, son pouvoir avait été désamorcé. L’ennemi était un adepte des arts de l’épée, et avait même utilisé le pouvoir de Jiang Li contre lui. C’était comme le sommet de l’habileté à l’épée mortelle.

Ses bras, ses épaules et son corps étaient couverts de blessures, du sang en suintant encore. S’il devait encore continuer la bataille, il pourrait bien mourir.

« Pluie ! »

Jiang Li utilisa une fois encore le [Déluge d’Entailles]. Dans son esprit, il contempla un orage, chaque parcelle de son esprit devenant de la pluie qui tombait sur la Terre. Le son du katana fendait l’air avec le rythme de sa respiration, comme la pluie qui gouttait sur les feuilles. La zone près de lui donnait l’impression d’un déluge imminent.

Entre les coups de son katana, le reflet brillant de l’acier éblouissait les yeux, donnant aux gens l’envie de dormir et de tomber sous l’hypnose.

« C’est… » Le changement dans le style de maniement de l’épée secoua la conscience du leader. Il ne pouvait plus se concentrer, et se sentait fatigué au plus haut point, sur le point de s’endormir.

Hua !

Jiang Li fit pivoter son katana et toucha le bras du leader. Du sang jaillit après l’impact.

Jiang Li l’avait blessé !

« Démon de l’Autre Monde ! » Une soif de sang recouvrit les yeux du leader. En mordant sa langue, ce qui envoya des signaux de douleur dans son cerveau, le leader fit de gros efforts pour se libérer de l’hypnose. Il continua à balancer son épée, convoitant la vie de Jiang Li.

Chaque coup était comme une vipère venimeuse, mortelle et effrayante.

«Meurs ! »

Jiang Li ne bougea pas et transforma son style d’escrime une fois encore, incluant le [Sceau de l’Empereur Spirituel] dans son art de l’épée. Des coups de tonnerre accompagnaient chaque mouvement de son katana, et chacun plus féroce que le précédent. Il ignorait le sang sur son corps, comme s’il voulait se battre même s’il avait la tête tranchée !

C’était un état mental qui dépassait les limites du corps humain.

C’était le moment entre la vie et la mort !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top