skip to Main Content
Menu

Chapitre 39 – Vendetta

Traducteur Français : Hellteach

Checkeur : Zhexiel

Chapitre 39 - Vendetta

« Pas mal ! » Liana tordit ses bras, les incurvant vers l’intérieur comme si elle tendait un piège, en attendant seulement que la bête y entre. C’était presque comme l’expert en arts martiaux qui était simulé pendant les examens, les deux bras formant un ovale qui se connectaient l’un l’autre, capables de casser les bras si l’on venait au contact.

Jiang Li rentra les bras et envoya un autre crochet. Shua… il y avait des traces de griffes partout, comme si c’était des flammes qui brûlaient.

[Feu du Dragon Brûlant les Plaines] !

Ce mouvement dispensait des attaques imprévisibles à grande vitesse et d’une grande férocité, brisant l’adversaire. C’était comme un dragon qui expirait du feu partout, brûlant la Terre.

Jiang Li était capable d’envoyer plus de dix coups de griffes par seconde, chacun d’entre-eux était comme une petite flamme, avec les plus faibles traces fantômes.

« Tu es fort ! » L’expression de Liana était sombre, mais elle ne flanchait pas. En retournant ses poignets, elle poussa, utilisant une fois encore la [Paume de la Rivière] de rang C.

Chaque paume produisait une grande pression qui coulait, comme des vagues, brisant l’air et atterrissant sur le rivage. Chaque heurt avec la [Subjugation du Dragon] de Jiang Li présentait une grande force.

Les deux étaient collés l’un à l’autre, se battant sans merci dans un combat de pure prouesse physique. Une erreur pourrait faire perdre un bras ou une jambe.

Lara observait intensément, espérant qu’elle puisse trouver un quelconque défaut dans le style de combat de Liana. Depuis un très jeune âge, elle étaient rivales Liana et elle, chacune tendue vis-à-vis de l’autre. Même leurs familles entretenaient des conflits entre elles.

Xixixi…

À cet instant, des bruits se firent entendre des grands arbres du ravin, comme si quelque chose s’approchait très vite.

Lara tendit l’oreille, et sentit sa poitrine se serrer soudainement. « Merde ! Cessez de vous battre, quelque chose de dangereux s’approche ! »

Sou…

Le duo qui combattait s’arrêta immédiatement. Ils avaient également ressenti une présence dangereuse.

.

Avant même qu’ils puissent revêtir leur armure, des silhouettes humaines surgirent des sous-bois denses.

C’était bien des silhouettes humaines.

Pas des bêtes, ni des extraterrestres, mais des humains.

Jiang Li, Liana et Lara se mirent en formation triangulaire, regardant les personnes qui venaient du sous-bois. Il était clair que ce groupe de personnes n’appartenaient pas à l’armée, et ce n’était pas non plus un groupe d’étudiants qui prenait part à l’épreuve.  Ils portaient des vêtements en lambeaux, certains portaient des peaux d’animaux. Chacun d’entre-eux dégageait une aura puissante. Certains portaient des vêtements corrects dont le style était similaire à celui des peuples anciens. Ils portaient de longues épées et des lances, comme s’ils étaient des guerriers de l’Âge de Bronze.

« Démons d’un Autre Monde ! »

Un leader fit un pas en avant, son visage mature et déterminé, possédant un fort tempérament. Il était extrêmement séduisant, et avait l’air d’avoir à peu près 27 ans. Ses yeux étaient comme des étoiles, possédant un grand charisme. Une épée aiguisée était à son côté, brillant froidement sous la lumière.

Liana et Lara furent toutes les deux tétanisées momentanément, parce que cet homme était juste trop séduisant, si plein de charisme. N’importe quel étudiant masculin de l’école était un détritus en comparaison.

Cependant, les mots prononcés par l’homme était en langage de la Terre, ramenant le trio à une réalisation soudaine. Ils savaient ce qu’ils venaient de rencontrer.

Des guerriers d’une autre planète.

Des êtres qui vivaient et respiraient comme des humains.

L’humanité avait envahi leur monde dans une enchère de ressources. Ils les avaient emprisonnés dans des zones restreintes de l’armée. Bien qu’ils aient une culture primitive, c’était une culture d’arts martiaux.

« Est-ce que ce sont des guerriers d’une autre planète ? Est-ce que nous devrons les combattre et même possiblement les tuer ? » débita Jiang Li avec précaution.

« Oui, ce sont des guerriers d’une autre planète… » L’expression de Lara était sérieuse. « Ils nous ont appelés ‘Démons d’un Autre Monde’. Il n’y a pas la place pour la négociation entre nous. Ils n’hésiteront pas à nous massacrer, nous les ‘démons’, et donc quand nous combattrons, nous ne devons pas montrer de pitié. »

« Ils sont si forts. Ils ont presque tous atteint une force vitale de 1.0. Ce leader est même encore plus fort que nous… » Liana parlait d’un ton troublé.

C’était du vrai sang et du vrai fer. S’il s’agissait de bêtes, le trio ne serait pas effrayé.

Mais des humains qui vivaient et respiraient était un problème différent. Pour les étudiants, c’était l’épreuve du feu et du sang.

« Messieurs ! » Le leader pointa son épée sur le trio, son ton tour à tour anxieux, enjoué, véhément, contenant une intention meurtrière. « Les Démons d’un Autre Monde ont envahi la terre de nos ancêtres, tué nos semblables, pillé nos trésors, pris nos fils comme prisonniers de guerre, nous ont emprisonnés dans les jungles en tant que pions pour les épreuves que vous subissez. Ils sont cruels au-delà de toute mesure ! Pourquoi donc dieu ne voudrait-il pas les tuer ? » L’homme hurlait d’angoisse, sa voix brisant les rochers et les pierres, provoquant presque l’hébétement du trio.

Un ressentiment qui n’était possible que lorsque l’on avait perdu son foyer et sa famille émanait du leader, une aura de vengeance contre la Terre, les cieux et toutes choses vivantes.

Peu importait que ce soit Liana, Lara ou Jiang Li, le trio tremblait de terreur. N’importe quelle querelle entre étudiant avait l’air d’une bagarre entre des souris et des chats en comparaison de cet homme. Cet homme était un tueur né engendré par des montagnes de cadavres et des rivières de sang.

Jiang Li pouvait comprendre le langage parlé par l’homme.

C’était le langage de la Terre, cependant, il bégayait. Il était évident que cet homme venait de l’apprendre, mais la façon dont il le parlait était très tendu et ennuyeux, mais aussi rempli d’intention meurtrière.

« Jiang Li, Liana, c’est un moment de vie ou de mort. Le leader est le plus fort, et ce qu’il hait le plus, ce sont les humains. Si nous devions tomber entre ses mains, nous serions foutus ! Nous devons combattre pour nos vies ! » dit Lara soudainement. « Liana et moi, nous tuerons le leader, on te laisse le reste Jiang Li. Ne montre aucune pitié ! Si nous ne les tuons pas, ils nous tueront. »

Finalement, ils allaient commencer à tuer de vraies personnes.

Jiang Li hésita pendant un moment.

Mais il endurcit son cœur un instant plus tard. Il ne voulait pas croiser le fer intentionnellement, mais il se battrait pour se défendre. Qui plus est, ils étaient en minorité, et on ne savait pas qui étaient ceux qui allaient perdre la vie.

« À mort ! »

Le leader se déchaîna soudain, son corps tendu comme un arc. Son épée vint trancher en avant comme la traînée d’un arc en ciel. Jiang Li pouvait même entendre le son de sa colonne vertébrale qui le propulsait en avant, comme la corde d’un arc qui claquait sur place.

Bien que l’homme fut à environ 50 mètres d’eux, cela lui prit moins de deux secondes avant que son épée atteigne le trio.

Le trio fonça dans des directions séparées.

Hua !

L’épée créa une profonde tranchée dans le sol, témoignant des compétences de l’homme à l’épée, et d’une force vitale de plus de 1.0. Le seul problème était que de longues périodes passées dans les bois avaient fait décroître son endurance, son corps rongé par le vent et le givre.

C’était la seule chance de survie du trio, autrement, ils ne seraient plus que de la viande morte.

«À l’attaque, Liana ! »

Lara se déchaîna soudain avec son épée en acier souple. Immédiatement, des aiguilles se dirigèrent sur l’homme comme une nuée de sauterelles. Lara était une adepte de l’utilisation des aiguilles, des attaques furtives qu’il était extrêmement difficile d’éviter.

Le pouvoir pénétrant des aiguilles était au-delà de la force de l’acier et du verre.

Shua !

L’homme leva son épée, la lumière réfléchie formait des bandes d’éclairs qui arrêtèrent toutes les aiguilles en un clin d’œil. Après cela, il sauta en l’air, et avec des pas comme ceux d’une panthère, il vint en se ruant sur Lara, son épée traçant un magnifique arc comme le vol d’un moineau, visant directement son cou.

Si elle était touchée, sa tête serait immédiatement et proprement coupée.

Ce n’était pas là une simulation, mais un combat réel. On pouvait dire que la plupart des étudiants ne rencontreraient pas de tels dangers dans leur vie.

Un combat à mort s’ouvrit de ce fait.

Jiang Li n’eut pas de pensées complexes et y alla à fond.

Bien que ces personnes aient été emprisonnées comme des rats de laboratoire et qu’ils soient pitoyables, ils étaient encerclés et dans une position plus faible. Se protéger lui et ses pairs était le souci principal.

Hou !

Sept autres guerriers se jetèrent dans la bataille.

« Yimo tacha ! »

« Yimo tacha ! »

En hurlant des cris de guerre, il relâchèrent un assaut furieux qui contenait la rage d’avoir perdu leur maisons et leur pays.

Même si ce qu’ils criaient était en langage extraterrestre, Jiang Li pouvait néanmoins deviner la signification derrière ces cris. C’était : « Tuons les Démons de l’Autre Monde ! »

À leurs yeux, le trio n’était pas des humains, mais des Démons de l’Autre Monde.

Une lance les atteignit en premier. La pointe était couverte de sang, preuve d’innombrables tueries de bêtes sauvages.

À cet instant, Jiang Li eut le sentiment que ses yeux, sa gorge, son cœur, son bas-ventre et d’autres parties vitales étaient recouvertes et enfermées dans une zone.

L’adversaire était un maître lancier, et avec un seul coup avait scellé toutes les issues de secours, laissant Jiang Li dépourvu de choix.

La personne était un guerrier vêtu de peaux d’animaux. Ses vêtements étaient depuis longtemps puants et déchirés, preuve qu’il avait vécu dans les bois pendant de longues périodes, subissant de grandes épreuves. Mais il ne possédait pas une aura sauvage et indomptée, indiquant par là qu’il était peut-être d’une classe sociale élevée sur sa planète natale.

Jiang Li ne se retira pas, car il ne le pouvait pas. S’il devait se retirer, alors la lance se dirigerait vers Lara et Liana, leur mettant une grande pression, et même possiblement faire en sorte que le leader les tue purement et simplement.

« Long ! »

Sous une grande pression, il griffa le bout de la lance avec la [Montée du Dragon Bleu] de la [Subjugation du Dragon]. Il la doubla aussi silencieusement avec un signe de mains qui était similaire à une griffe de dragon du [Sceau de l’Empereur Spirituel].

Dans son esprit, une contemplation passagère le transforma en un dragon qui flânait à travers l’univers, et avec un cri, des nuages d’astéroïdes viendraient à s’effondrer.

En même temps, un doux chant de dragon parvint du fond de sa gorge, une montée de Qi qui s’élevait de l’estomac et sortait de sa bouche.

Pendant ce temps, ses mains tremblaient dans une transe rêveuse, véhiculant des mirages.

Le guerrier de l’autre planète hésita un instant, son esprit influencé par l’hypnose de Jiang Li. Cependant, ce n’était pas une hypnose complète, mais seulement la moitié d’une, démontrant la force d’esprit de l’homme, qui n’était pas facilement influencé par l’hypnose.

Toutefois, cette pause momentanée était suffisante pour révéler une faiblesse fatale. Les combats entre les maîtres en arts martiaux étaient gagnés ou perdus de quelques millimètres.

Crack !

Jiang Li captura le moment et déplaça ses mains le long de la lance et vers le corps, en sectionnant vicieusement les artères carotides.

Le guerrier tomba, en s’évanouissant.

Jiang Li ne regarda même pas en bas et attrapa la lance pour arrêter les autres guerriers qui arrivaient, en arrêtant quatre dans le processus.

La lance était complètement faite de métal, pesant plus de 40 kg. La tenir était très difficile, mais pour Jiang Li qui avait une force vitale de 1.0, c’était la même chose que de tenir un bâton, facile et sans effort.

Avoir une arme dans ses mains augmenta la puissance de combat de Jiang Li de façon substantielle. Il n’avait même pas peur de faire face à de nombreux adversaires.

Il y avait jusqu’à quatre guerriers qui avaient dirigé leur armes vers Jiang Li.

Leur force vitale était aux alentours de 1.0. Même s’ils étaient dans une disposition écrasante, et que le combattre un à un était suffisamment difficile, Jiang Li avait le [Sceau de l’Empereur Spirituel] qui apparaissait dans ses capacités, et qui était porteur d’un effet hypnotique. De plus, ces personnes avaient vécu dans la jungle pendant si longtemps, des lieux où la nutrition était inadéquate, ce qui avait détérioré leur endurance. Comment pouvaient-ils se comparer avec des gens comme Jiang Li qui engouffrait de multiples sérums de nutrition par jour ?

À l’origine, pendant cet instant auparavant, Jiang Li aurait pu tuer le lancier facilement. Mais il avait été clément et avait choisi de ne pas le faire, car le rendre inconscient provoquerait le même effet – le sortir du combat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top