skip to Main Content
Menu

EoC – Chapitre 23 – Lara Luo

Traducteur Français : Hellteach

Checkeur : Zhexiel

Chapitre 23 - Lara Luo

« Ne t’inquiète pas, c’est seulement un genre de poison nerveux de type chronique. Il est sans odeur et sans goût, donc il est garanti qu’il ne sera pas trouvé. En plus de ça, il ne sera pas fatal pour ton frère. Cela ne fera que lentement réduire ses capacités physiques. » Zheng Wenbing arborait une expression indifférente. « Je sais que ta vie dans ta famille n’est pas parfaite. Toutes les ressources dans la famille sont données à Jiang Tao, et par conséquent tu ne pourrais jamais réussir. Maintenant, je vais te donner une chance de succès, qu’en penses-tu ? »

« Si tu n’es pas d’accord, ce n’est pas grave. » dit Zhang Yue. « J’ai entendu dire que tu as une petite sœur et qu’elle est encore en secondaire ? »

« Tu penses faire quelque chose à ma sœur ! »

Le visage de Jiang Li changea alors qu’une colère irrésistible brûlait tout au fond de lui, mais il supporta. De longues périodes d’entraînement avaient permis à son esprit de ne pas être impulsif. Il pensa calmement à cette étape suivante. « Zheng Wenbing, nous sommes dans une société moderne légale. Les gens riches ne peuvent pas faire tout ce qu’ils veulent. Tes actions ne feront que te mener à ta perte. »

« Une société moderne légale ? » Zheng Wenbing agit comme s’il avait entendu la plus grande blague au monde. « Si c’était encore l’époque des pays d’il y a 200 ans, j’aurais cru que c’était une société légale. Mais maintenant, certaines personnes peuvent vivre quelques centaines d’années alors que d’autres ne peuvent vivre que cent ans. L’essence de la vie n’est même plus égale. La légalité ? Quelle plaisanterie. »

Yang Wu agita les mains et ricana.  « Jiang Li, tu es trop naïf. Plus la technologie progresse, plus les gens riches ont des avantages. Plus tard, les gens riche seront capable de vivre longtemps mais les gens pauvres ne pourront qu’attendre leur mort. Pourquoi donc qui que se soit se soucierait de la légalité ? Nous, les gens riche, sommes naturellement plus nobles que des gens comme toi. »

« Ça ne sert à rien de dire cela. N’oubliez pas, comparé aux personnes du district des élites, nous sommes tous des gens pauvres. Vous n’êtes pas encore des élites. » Jiang Li fit un pas en avant. « Zheng Wenbing, il n’y a pas moyen que je t’aide à t’occuper de mon frère, même si tu me donnais 100 000 ou 1 000 000 de stars. Et je t’avertis, si tu tente quoi que ce soit contre ma sœur, je m’occuperai de toi. »

« Hahahaha… » Zheng Wenbing se tenait les mains derrière son dos. « Si ces mots provenaient de Jiang Tao, ils pèseraient quelque chose, mais venant de toi, ce n’est juste qu’une grosse blague. En fait, je n’ai pas besoin de rendre les choses si compliquées, tout ce dont j’ai besoin, c’est d’une phrase et je peux faire perdre leur travail à tes parents. La compagnie où sont tes parents est une filiale de la Xue Corporation et un de mes bons amis, par coïncidence, est un manager de haut niveau dans la Xue Corporation. »

C’était là une autre menace significative.

Ce serai un gros coup dur pour la famille de Jiang Li si ses deux parents perdaient leur travail en même temps. Après tout, les dépenses courantes dans la famille comme les études, la nourriture, les vêtements et autres dépenses étaient toutes soutenues par les revenus de ses parents.

« Mes parents travaillent de façon trop assidue, c’est bon pour eux de faire une pause. » Jiang Li ne se sentait pas menacé. « Mon frère et moi nous gagnerons l’argent pour la famille. »

« Il semble que tu veuilles te mener toi-même à ta perte. »

Zheng Wenbing soupira. « Alors, je ne serai pas capable de t’aider. »

« Tu n’osera pas ! » les yeux de Jiang Li brûlaient de fureur. « Si j’appelle la police, tu ne te feras aucun bien. »

« Appeler la police ? Je ne faisais que plaisanter avec toi à l’instant, je testais juste la relation entre ton frère et toi. Il semble que tu ne sois pas du tout jaloux de ton frère ? » dit Zheng Wenbing doucement et soudainement, il changea de ton. Il eut un sourire rusé. « Héhé, tu as une relation proche avec ton frère. »

« Plaisanter avec moi ? » Jiang Li fit une pause. Il ne pouvait vraiment pas discerner ce que voulait faire Zheng Wenbing.

Normalement, cela serait aller contre la loi et si Zheng Wenbing l’avait réellement fait, il aurait détruit son propre futur. Ce pouvait bien être une menace et les intentions de Zheng Wenbing étaient claires. Zheng Wenbing avait de nombreuses manières de jouer avec Jiang Li et son frère. Peut-être que sans le remarquer, Jiang Li et Jiang Tao pourraient être empoisonnés. Le poison pourrait être l’un de ces poisons nerveux indétectables. Zheng Wenbing essayait aussi de créer un conflit entre Jiang Li et son frère.

« Grand frère, ne perds pas ton temps à lui parler. » Zhang Yue était impatient. « Donnons à ce gamin une leçon d’abord. Alors, il saura ce qui est bon et il nous écoutera. »

« Zhang Yue, tu souhaites prendre ta revanche sur moi à cause de la dernière fois ? » demanda Jiang Li calmement.

« Et pourquoi pas ? » Le visage de Zhang Yue avait l’air féroce. « La dernière fois, je n’aurais pas pensé que tu aurais pu progresser si vite donc je t’ai sous-estimé. Tu n’auras pas une telle chance aujourd’hui. Nous devrions avoir un combat d’entraînement. Ça ne comptera pas comme une bagarre. »

« Frangin, tu devrais aller le combattre, ce gamin n’aime ni la manière forte ni la manière douce. » Yang Wu croisa les bras comme s’il regardait un spectacle. « J’attendrai mon tour pour toi, tu devrais aller jouer avec lui en premier. Je ne crois pas qu’un pauvre gamin puisse faire quoi que ce soit. »

« Zhang Yue, ce serait mieux de ne pas se battre à l’école. Nous sommes tous des gens civilisés, quel est l’intérêt de le tabasser ? Il y a de nombreuses façons de jouer avec lui et la violence est le genre le plus bas. » Zheng Wenbing secoua la tête. « Jiang Li, réfléchis soigneusement, si tu as un moyen pour que ton petit frère se contrôle un peu, je peux être d’accord pour ne rien te faire. Cependant, si ton frère est toujours aussi prétentieux, alors je ne verrai aucun inconvénient à utiliser d’autres moyens pour m’occuper de lui. Quand on frappe quelqu’un, on ne le frappe pas au visage. Ce jour-là, il m’a giflé vraiment très fort, et maintenant, tu ne me montre pas le respect qui m’est dû. Dis-moi, que devrais-je faire ? »

Pendant qu’il parlait, le ton de Zheng Wenbing était plat. Il eut l’impression de sentir la gifle sur son visage comme s’il se souvenait du moment où il avait été humilié. Ses yeux étaient sombres comme ceux d’un serpent mortel.

« Il s’avère que mon petit frère l’a giflé ! » Jiang Li était stupéfait. C’était quelque chose de sérieux, pas étonnant que Zheng Wenbing soit si haineux.

Ces gamins riches étaient réellement populaires à l’école. Ils feraient n’importe quoi après avoir été frappés au visage devant tout le monde. Pourtant il pouvait encore rester calme maintenant, ce qui signifiait qu’il n’était pas quelqu’un que l’on pouvait chercher facilement. Cela serait bien plus ennuyeux après.

« Grand frère, je vais te venger. » Zhang Yu attaqua soudainement.

Peng !

Zhang Yue étendit ses doigts et utilisa une technique de mains de subjugation. C’était la [Vrille du Bras Bloquant l’Épaule], un mouvement de l'[Art de la Capture et de la Bagarre] et il avait déjà saisi l’épaule de Jiang Li.

Zhang Yue était rapide comme le vent, ses mains étaient longues comme celles d’un singe. Alors qu’elles pénétraient dans l’air, elles créèrent un son hurlant de déplacement d’air. Utilisé avec une force vitale de 0.9, seuls les instructeurs militaires dans l’armée pouvaient l’arrêter.

Zhang Yue s’était beaucoup amélioré comparé au moment où ils s’étaient battus dans le gymnase.

Il semblait qu’après que Jiang Li ait blessé son bras, ils s’était entraîné diligemment et avait utilisé quelques suppléments supérieurs pour stimuler ses capacités physiques.

Pang !

L’épaule de Jiang Li se déplaça vers le haut et les os apparurent comme s’ils étaient des serpents dragons vivants. Il esquiva légèrement et Zhang Yue manqua son coup.

« Hmm ? »

« Hmm ? »

……

Une série de voix surprises résonna. Non seulement Zhang Yue était choqué, mais même Zheng Wenbing et ses acolytes trouvaient cela inconcevable.

Zhang Yue était un fort parmi les forts. Lorsqu’il les attrapait, même les étudiants excellents avec une force vitale de 0.8 ne pouvaient pas l’arrêter et ils ne pouvaient que se soumettre à la subjugation.

« Merde ! »

Zhang Yue avait raté son coup et était embarrassé. Une intention meurtrière émana de son corps et il était sur le point d’utiliser son coup fatal pour attaquer à pleine puissance.

« Qu’est-ce que vous faites les gars ? » À ce moment-là, un son provint de la porte. Personne n’avait remarqué que les portes du gymnase étaient ouvertes et qu’une fille se tenait devant l’entrée.

« Lara Luo ? »

« Lara Luo… »

C’était l’une des quatre déesses de l’école, Lara Luo.

« Qu’est-ce que vous faites les gars ? Vous maltraitez les étudiants ? » Lara Luo s’avança. Elle balaya la scène du regard et sut immédiatement ce qu’il s’était passé. Elle se dirigea vers Jiang Li. « Est-ce que tu vas bien ? »

« Je vais bien. » sourit  Jiang Li.

« Zhang Yue, tu es le capitaine de classe de Jiang Li. Pourquoi aides-tu Zheng Wenbing à harceler des étudiants de ta classe ? » l’interrogea Lara Luo.

« Heu… » Zhang Yue ouvrit les mains d’une manière insouciante. « Je ne fais juste que lui donner quelques conseils sur ses techniques de combat. Tu appelles ça du harcèlement ? »

« Ouais, Lara Luo, Zhang Yue ne faisait que lui donner des conseils. Regarde, Jiang Li n’a pas une seule blessure. Ce n’est pas de la maltraitance. » Zheng Wenbing souriait, à l’aise.

Lara Luo regarda Jiang Li. En effet, il n’y avait pas la moindre trace de blessure sur lui et il n’y avait aucun signe montrant qu’il avait été battu. Elle fronça les sourcils. Elle était très intelligente et avait déjà deviné ce qu’il s’était produit.

« Camarade de classe Jiang Li, tes techniques de combat sont très mauvaises, tu a besoin d’encore beaucoup de pratique. Je viendrai te voir fréquemment. Je dois faire en sorte que tes notes montent pour que tu ne tires pas la classe vers le bas. » dit Zhang Yue allégoriquement.

« Jiang Li, rentre d’abord. » Lara Luo le protégeait.  « Quand il y aura une occasion je pourrai t’aider avec ta cultivation et tes techniques de combat. Tu n’as pas besoin d’eux. »

En entendant cela, Zhang Yue, Zheng Wenbing et les autres eurent un spasme sur le visage. En tant que l’une des quatre déesses de l’école, il y avait d’innombrables types qui voulaient se rapprocher d’elle. Jamais auparavant on avait vu qu’elle prenne l’initiative de se rapprocher d’un gars, spécialement un type qui était tout à fait normal.

« Ce ne sera pas nécessaire. » Jiang Li monta légèrement sur la plate-forme. « Le capitaine de classe Zhang Yue souhaite me donner des conseils sur mes techniques de combat. C’est de la bonne volonté, comment pourrais-je la rejeter ? »

« Ne sois pas impulsif. » Lara Luo se pressa pour l’arrêter. « Jiang Li, tu ne fais pas le poids contre Zhang Yue. Ne laisse pas tes émotions te dicter ta conduite. »

« Hahaha… » Zhang Yue se mit à rire. « Puisque le camarade de classe Jiang Li insiste si fortement, je vais l’aider. Lara Luo, tu l’as vu cette fois. Le camarade de classe Jiang Li a personnellement demandé mon aide. »

« Ne t’inquiète pas. » Jiang Li haussa les épaules et regarda Lara Luo. Il y avait de la confiance et de la puissance dans ses yeux.

« D’accord, je vais regarder de là. » Bien que Lara Luo soit  inquiète, elle avait confiance en sa capacité à rester là pour lui et à contrôler la situation au bon moment, donc elle opina du chef.

« Capitaine de classe Zhang Yue, sois prudent. »

Jiang Li leva les mains et les tint au-dessus de sa tête en formant un poing. Le signe de main formait un cercle. Il y avait plein d’ouvertures dans cette position et elle était complètement inutile au combat. Mais dès l’instant où il prit cette position, son tempérament tout entier changea comme s’il était un soleil dans le ciel qui illuminait la Terre. C’était une position de départ dans le [Sceau de l’Empereur Spirituel]. Accompagné de contemplation, l’esprit de Jiang Li était soudainement plus concentré.

« Qu’est-ce que c’est ? Il y a autant d’ouvertures ? » Zhang Yue arborait un rictus sur le visage et soudainement avança d’un pas. Le sol trembla et il utilisa des coups de coude consécutifs. C’était la [Poussée Consécutive du Poing] de la [Poussée Explosive du Poing Militaire].

Bang, bang, bang, le poing frappa à travers l’air accompagné de techniques de jeu de jambes. Zhang Yue avait attaqué aussitôt avec un mouvement mortel.

Vite ! Vite ! Vite !

Il y avait des coups de coude de la partie haute du corps, et des coups descendants, des piétinements, des coups de pied, des uppercuts venant du bas du corps. Même s’ils touchaient légèrement, cela occasionnerait des os brisés et des tendons déchirés. Il approcha Jiang Li comme une bête humanoïde en l’espace d’un instant.

Art martial de rang D, [Art de la Capture et de la Bagarre] !

C’était un mouvement féroce fréquent dans l’armée. Il utilisait les deux bras et les deux jambes et nécessitait que la personne donne tout pour attaquer l’ennemi. Son but était de tuer l’ennemi ou de le battre jusqu’à ce qu’il soit affaibli.

Jiang Li conserva son sourire sur son visage en regardant Zhang Yue approcher.

Pang !

Lorsque Zhang Yue approcha, Jiang Li clignota soudainement comme s’il s’était volatilisé, [Attaque de l’Os Entortillé] !

Il passa sur le côté de Zhang Yue et réussit à l’attraper, [Soumission de la Griffe du Dragon], [Dragon de Feu Brûlant les Plaines] ! De nombreuses images en forme de griffes clignotèrent et atteignirent chaque point vital du corps de Zhang Yue.

« Merde ! » Quand Zhang Yue vit une furie de griffes l’atteindre pour se refermer sur lui par le côté, il serra immédiatement les dents et contorsionna également son corps.

« Rends-toi ! »

Jiang Li renifla tandis que son corps se pencha en avant. Un poing explosa comme un requin brisant la surface des eaux pour mordre les gens.

Les deux personnes se heurtèrent.

Zhang Yue hurla de douleur alors qu’il volait en arrière.

Dès qu’il avait touché le corps de Jiang Li, sa force avait été miraculeusement éradiquée par le bras tordu de Jiang Li alors que le bras continuait sa course pour l’envoyer voler.

Crac crac… Zhang Yue tomba sur le sol. Les os de son corps donnaient l’impression de craquer. Ses yeux devinrent blanc alors qu’il s’évanouissait.

Une personne influente de l’école avec une force vitale de 0.9 avait été envoyée voler et rendue inconsciente avec un seul mouvement…

Il n’y a pas si longtemps, Jiang Li était encore à égalité avec Zhang Yue. Mais après le combat avec Renard Illusoire qui avait eu pour conséquence l’activation du [Sceau de l’Empereur Spirituel] dans le [Sutra du Cœur du Grand Rêve], Jiang Li s’était entraîné à ce sceau et ses capacités physiques avaient augmenté en flèche. Zhang Yue était complètement surpassé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top