skip to Main Content
Menu

Chapitre 22 – Zheng Wenbing

Traducteur Français : Hellteach

Checkeur : Zhexiel

Chapitre 22 - Zheng Wenbing

Dans la salle d’exercice à l’école, Jiang Li était malgré lui entouré d’étudiants pendant qu’il s’entraînait, comme des étoiles autour de la Lune.

Il s’était fait une réputation après avoir combattu Zhang Yue sur un pied d’égalité.

« Frère Jiang, puisque tes capacités physiques se sont pas mal améliorés récemment, veux-tu tester à quel point tes coups sont fort ? » le flatta un étudiant masculin.

 

Il s’appelait Li Dong, avec une force vitale de 0.8, ce qui était considéré comme remarquable dans la classe, la crème de la crème. Toutefois, cela paraissait pâle en comparaison de Jiang Li et de Zhang Yue.

Il était habituel que beaucoup de personne veuillent lécher les bottes de Zhang Yue, toutefois, Zhang Yue ne faisait pas cas des petits personnages, et Jiang Li était bien plus aimable et facile à approcher.

« Oui, Jiang Li, testons tes capacités physiques. »

Quelques filles suivirent le mouvement, en bavardant au loin.

Auparavant, elle n’auraient pas fait cas de Jiang Li, mais maintenant elle s’amassaient autour de lui. Jiang Li reconnut que la puissance apportait le statut.

Guo Meng recevait aussi de l’attention, et se sentait content de lui.

« Très bien, je vais essayer. »

Jiang Li se dirigea devant un instrument de mesure.

Il était aussi grand et large que deux personnes, avec un sac de sable connecté à un ordinateur holographique qui pouvait calculer avec précision la force d’un coup de poing.

Hai !

Jiang Li était relaxé en faisant un geste tranchant sur le sac de sable, en créant des ondulations dans l’air. À mi-chemin de l’impact, il forma un poing à une vitesse qui était visiblement inimaginable. Ses mains frappèrent le sac de sable avec une grande force.

Puissance du Poing : 0.8 tonne ! »

Des nombres apparurent sur l’écran holographique, et la voix d’une I.A déclara les statistiques.

« Waouh ! 0.8 tonne ! » Une fille se mit à crier.

« Zhang Yue n’avait que 0.76 tonnes quand il avait fait le test… Donc, en gros, Jiang Li a surpassé Zhang Yue en terme de puissance de poing ? » Li Dong était choqué, mais il ne le montra pas. Sa suggestion de tester la puissance de Jiang Li était pour voir à quel point ce dernier était devenu fort, mais il n’aurait jamais pensé que cela excéderait ses attentes à ce point.

Un point à souligner, c’était que Jiang Li n’avait pas utilisé ses jambes pour prendre de l’élan en donnant son coup de poing. S’il pouvait atteindre 0.8 tonne uniquement par les poings, il était effrayant d’imaginer ce qu’il serait arrivé s’il y était allé à fond.

Jiang Tao pouvait atteindre 0.9 tonne. Jiang Li le pourrait facilement aussi, tant qu’il utilisait toute sa puissance.

Mais ce simple coup de poing avait fait gagner à Jiang Li un prestige considérable parmi la foule.

Il était nécessaire de dire que dans une classe de plus de 4000 étudiants, la plupart avaient une puissance de poing de 0.4 tonne. Quelques étudiants remarquables pouvaient atteindre 0.5 tonne. Le résultat d’innombrables tests était que personne n’avait encore passé la barre des 0.5 tonne.

En regardant les nombres, Jiang Li était satisfait. Il semblait qu’après avoir combattu Renard Illusoire et s’être entraîné au [Sceau de l’Empereur Spirituel], non seulement ses capacités physiques avaient augmenté, mais également sa coordination. La prochaine fois qu’il rencontrerait Zhang Yue, il le battrait à plates coutures.

« C’est étrange, le capitaine de classe Zhang Yue n’est pas en cours aujourd’hui ? »

Beaucoup d’étudiants voulaient voir ce qu’il se produirait dans la prochaine confrontation entre Jiang LI et Zhang Yue.

 

« Zhang Yue ne sympathise qu’avec les élites de l’école. Il ne se soucie pas de qui que ce soit avec une force vitale en-dessous de 0.9. »

« Je crois que lorsque l’époque des examens arrivera, la force vitale de frère Jiang sera à coup sûr de 0.9. Il sera aussi une des élites de l’école. »

« Zhang Yue ne sera plus arrogant. »

Tout le monde faisait des potins.

« Commençons à nous entraîner les garçons. Venez me demander si vous avez besoin d’aide ou si vous ne comprenez pas quelque chose. » Jiang Li était différent de Zhang Yue. Il était très amical, et avait de bonnes relations avec les autres. Il n’agissait pas de façon hautaine, et donc après quelques jours, il était devenu un meneur dans la classe.

« Très bien frère Jiang ! »

« Frère Jiang est un si bon ami ! Si d’autres personnes harcèlent notre classe, heureusement, frère Jiang peu les aplatir. »

« C’est vrai. Notre classe est plutôt faible parmi la promotion, et donc nous sommes souvent harcelés. Zhang Yue ne se préoccupait pas de nous, mais finalement frère Jiang est arrivé. »

Les filles ciraient les pompes de Jiang Li.

« Frérot, tu as pas mal de succès maintenant. » Guo Meng se dirigea vers Jiang Li et chuchota. « Je pense que tu intéresses quelques meufs. Les avoir serait du gâteau. Tu veux bien créer une opportunité pour ton frangin et m’en laisser une ? Je me sens si mal du fait que je sois toujours célibataire alors que je suis en 12ème année. »

« Va te faire pendre. » plaisanta Jiang Li. « Te sentir mal ? C’est la dernière année de lycée. Travaille dur maintenant. Une fois que tu auras eu une bonne note à l’examen final, tu pourras faire ta cueillette de meufs à l’université. »

Pendant qu’ils parlaient, tous les étudiants s’entraînaient dans la salle, en utilisant chaque gramme d’énergie, et transpiraient à frapper et à se battre.

Ping !

La porte fut ouverte avec un grand coup de pied, le son se réverbérant dans toute la salle. Chaque étudiant regarda vers la porte.

Un étudiant était apparu à la porte. Il mesurait 1m90, avec une stature sans défaut. Ses beaux sourcils arboraient une impression d’autorité.

« C’est Yang Wu de la Classe A, avec une force vitale de 0.9. Il est classé 37ème dans les tests de l’école, il est même au-dessus de Zhang Yue. Qu’est-ce qu’il fait dans notre classe ? La Classe A est connue pour être la plus forte dans notre promotion. »

Yang Wu était l’un des hommes forts de l’école. Il exsuda une pression dès qu’il entra dans la salle. La salle se calma, et personne ne savait ce qu’il faisait ici.

« Qui est Jiang Li ? »

Yang Wu leva la tête et balaya la zone du regard.

« Tu me cherches ? » Jiang Li fronça les sourcils, et fit un pas en avant. « Qu’y a-t-il ? »

« Tu es Jiang Li ? » En regardant Jiang Li et son mètre quatre-vingt, un air de dédain traversa le regard de Yang Wu.

« Frère Bing veux te voir. Viens avec moi. »

Jiang Li mesurait auparavant 1m75. Après ces quelques mois d’entraînement, combiné à une grande quantité de nutriments et au changement de ses secrétions internes, il était devenu bien plus costaud, plus fort et plus grand. Il mesurait 1m80 en ce moment, mais c’était encore en-dessous des 1m90 de Yang Wu.

« Frère Bing ? »

Jiang Li se souvint que Frère Bing était célèbre à l’école. Le nom complet de ce type était Zheng Wenbing.

« Que me veux-t-il ? »

« Ne pose pas de questions. Tout ce que tu dois faire, c’est venir avec moi. » Yang Wu fit des signes avec ses doigts. « Je vais te ramener à lui. »

« N’y vas pas frangin. » Guo Meng s’avança. « Il pourrait bien te foutre en l’air. Si tu y vas, toute la classe ira. On ne rendra pas les choses faciles aux autres classes qui essayent de nous brutaliser. »

« Ouais Frère Jiang, on va venir avec toi ! » crièrent quelques étudiants.

« Pas besoin, continuez votre entraînement. » Jiang Li secoua les mains. Après s’être confronté à Renard Illusoire, et la lutte à mort qui s’en était suivie, il regardait de nombreuses choses plus légèrement maintenant. Que pourraient donc bien lui faire quelques étudiants ?

« Allons-y, montre-moi le chemin. »

« Hum ! » Yang Wu répondit froidement et se retourna. Il ne se souciait pas du tout des autres dans la classe. À ses yeux, ceux qui avaient une force vitale sous 0.9 étaient de statut similaire aux chiens et aux chats. Deux cents ans auparavant, pendant l’ère des états souverains, les étudiants avec de bonnes notes méprisaient ceux qui n’en n’avaient pas, et encore plus maintenant.

Autrefois, les bonnes notes n’étaient qu’un statut superficiel. Maintenant, les bonnes notes signifiaient une force vitale puissante, un statut élitiste.

Peu après, Jiang Li arriva dans un autre bâtiment avec Yang Wu. C’était aussi une salle d’entraînement ; cependant, elle était d’un niveau bien plus élevé. Elle contenait toutes sortes d’équipement, et il y avait même un ordinateur I.A.

C’était une salle d’entraînement avec ordinateur I.A. construite par l’école avec un but précis. Elle pouvait faire apparaître de nombreux types d’environnement pour l’entraînement. Cela coûtait 100 stars par heure d’entraînement, l’équivalent d’un mois de salaire des parents de Jiang Li. Seules les familles riches pouvaient se permettre de s’y entraîner.

Yang Wu fit glisser sa carte d’étudiant, et les portes géantes en verre s’ouvrirent. Dans le centre de la salle, il y avait une arène. Dans cette arène, un étudiant habillé de blanc se battait contre de nombreux soldats.

Les soldats étaient tous des projections d’ordinateur, toutefois, ils avaient l’air complètement réels. Sous l’influence de l’I.A. , leurs mouvements étaient agiles et fluides. On pouvait même voir des expressions faciales sur leurs visages. Ils simulaient des soldats d’élite qui étaient des adeptes du combat rapproché. Bien que ce soient des faux, si quelqu’un devait se mesurer face à face avec eux, on pouvait ressentir une envie meurtrière.

L’ordinateur I.A. de qualité supérieure utilisait de nombreux lasers pour construire le domaine artificiel. Les soldats étaient tous des vaisseaux d’énergie qui pouvaient saigner comme de vraies personnes s’ils étaient blessés.

L’entraînement artificiel initial était constitué de frappes sur des fruits scintillants qui tombaient du ciel, pour aiguiser la précision à l’épée des gens.

Maintenant, l’entraînement artificiel se constituait de vaisseaux animés qui avaient un pouvoir d’attaque.

Ping…

L’étudiant en blanc bondit soudainement en l’air, évitant l’attaque de deux soldats. Un coup de poing fit proprement tomber la tête d’un soldat, et du faux sang jaillit en éclaboussant  partout, et qui disparut après un petit moment. Ensuite, l’étudiant continua d’éviter les attaques, donnant des coups de poing ici et là.

Les poings de l’étudiant étaient comme des ouragans, chacun contenant une force de centaines de kilogrammes. Sa vitesse était comme le vent, sa vigueur comme celle d’un tigre. Plus de dix soldats furent immédiatement déchiquetés.

Diiii…

L’environnement artificiel disparut.

Sou !

L’étudiant en blanc sauta hors de l’arène, et quelques étudiants à côté lui servirent à la hâte des serviettes pour qu’il essuie sa transpiration.

« Frère Bing, Jiang Li est là. »

« Yang Wu, tu es en effet un de mes bons amis. » L’étudiant en blanc était Zheng Wenbing. Grand et séduisant, on pouvait dire qu’il était un bel homme au premier coup d’œil. Il possédait aussi une aura naturellement imposante, et à en juger par sa bataille avec les soldats artificiels, sa puissance et sa technique étaient à leur apogée.

Les étudiants près de là avaient tous une force vitale de 0.8. Ces personnes étaient d’un milieu familial normal, et donc il souhaitaient être les laquais de Zheng Wenbing car il pourraient en tirer profit.

Mais il y avait aussi un autre étudiant à côté, grand et séduisant également. Cependant, il agissait de manière distante, comme s’il était trop fier pour interagir avec les gens. C’était en fait le Capitaine de Classe Zhang Yue.

Trois personnages remarquables de l’école, Zheng Wenbing, Yang Wu et Zhang Yue rassemblés, qui toisaient Jiang Li.

Bien entendu, Zheng Wenbing en était le centre.

Sa famille était la plus puissante, et ses propres capacités physiques étaient la crème de la crème. Dans les examens du dernier semestre, sa force vitale avait déjà atteint 0.98, à un poil de 1.0.

Une fois que vous aviez une force vitale de 1.0, votre statut changerait incommensurablement. Non seulement vous pourriez faire quasiment n’importe quoi à l’école, mais vous posséderiez aussi un grand statut dans la société.

L’armée, la police et les organismes gouvernementaux étaient avides de tels étudiants.

« C’était facile, ça ne vaut pas des compliments. » Yang Wu hocha la tête, et regarda dans la direction de Jiang Li.

« Frère Bing est là, ne vas-tu pas lui présenter tes salutations ? »

« Tout les gens ici sont des camarades étudiants. » Jiang Li ne put s’empêcher de rire. « Ce n’est pas comme si vous étiez un gang ou quelque chose du genre, pourquoi faudrait-il vous présenter des salutations ?  Depuis quand de telles règles sont-elles en application dans l’école ? »

« Des paroles si imprudentes. » Un étudiant renifla. « Frère Bing, tu veux qu’on l’éclate d’abord ? »

D’autres étudiants se regroupèrent et fixaient Jiang Li comme s’il était une proie. Il semblait que ce n’était pas la première fois qu’ils faisaient une telle chose.

« Tu es très courageux. » Zheng Wenbing agita les mains, faisant signe aux autres de ne pas bouger pour l’instant.

« Ton frère Jiang Tao est fort, et me regarde de haut. Mais sur quoi te reposes-tu ? Peut-être que tu profites du pouvoir et de l’influence de ton frère ? »

« Que veux-tu de moi ? » Jiang Li balaya du regard les côtés. Il avait été encerclé.

S’il était la personne qu’il était auparavant, il aurait ressenti une grande pression, mais maintenant, il était avide de combats. « Ne me dis pas que c’est au sujet de faire en sorte que Jiang Tao n’interagisse plus avec Yelanie Lu ? Je ne peux pas le contrôler, donc venir me trouver est inutile. »

« Je t’ai appelé aujourd’hui pour que tu m’aides à faire quelque chose. » Zheng Wenbing jeta la serviette de côté. « J’ai un paquet de trucs ici. Lorsque ta famille mangera, met ça dans le bol de Jiang Tao. Après ça, je te donnerai 10 000 stars ! Tu n’as jamais vu autant d’argent dans ta vie, n’est-ce pas ? »

« Quoi, tu veux que je souille mon frère ? » Jiang Li avait une expression bizarre sur le visage. Il y a deux cents ans, au vingt-et-unième siècle, il y avait eu des cas où des étudiants qui étaient jaloux des réussites d’un autre étudiant en étaient venus à empoisonner leur nourriture. Zheng Wenbing essayait le même stratagème ici.

Penser que Zheng Wenbing essayerait de tuer Jiang Tao jusque parce que ce dernier l’avait battu dans un combat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top