skip to Main Content
Menu

EoSP – Chapitre 7 – Secret de l’Expert (2)

Traducteur Français : MelkAz
 Éditeur : MelkAz

Chapitre 7 – Secret de l’Expert (2)

Lorsqu’An Jaehyun utilisa sa carte de crédit, sa vieille montre sur son poignet vibra.

« L’argent sur lequel je mise mon avenir vient de disparaitre avec ces deux petites vibrations… »

Pour An Jaehyun, ces vibrations étaient comme si la montre le tordait de douleur.

« Peu importe. Je vais montrer au monde ce que cela signifie que de gagner et dépenser de l’argent comme un roi. »

Alors qu’An Jaehyun se formait une nouvelle résolution dans son esprit, l’employé termina la lecture du contrat et commença à expliquer la procédure finale.

— Nous livrerons le V-Gear à votre domicile à votre convenance. Que voulez-vous faire pour les paramètres détaillés ? Voulez-vous les régler ici ici ou chez vous ?

Les paramètres détaillés.

C’était le processus d’ajustement des nombreuses options du V-Gear pour le faire correspondre à l’utilisateur.

C’était un processus assez important, aussi important que le réglage des options. La différence entre le faire et ne pas le faire était énorme. Les rankers, dont la vie dépendait d’une différence de un ou deux pour-cent, étaient particulièrement attentifs aux réglages. En conséquence, les joueurs dans le haut du classement faisaient souvent leurs réglages eux-mêmes. Bien sûr, c’était aussi le cas pour An Jaehyun.

— Je vais le faire ici.

Même ainsi, il n’était pas nécessaire de faire tout les réglages par lui-même. Après l’avoir réglé brièvement ici, An Jaehyun prévoyait de le personnaliser quand il sera chez lui.

L’employé hocha la tête.

— Je vais appeler le programmeur, attendez un instant s’il vous plait.

 

★★★

Un programmeur qui tapait furieusement son ordinateur portable serra les mains. Un V-Gear émeraude était connecté à son ordinateur portable.

— Merde, qu’est-ce qui ne va pas avec ce truc ?

— Et maintenant ?

— Il n’y a pas d’erreur dans le système, peu importe combien de fois je vérifie. Nous ne pouvons rien réparer.

— Et donc ?

— Qu’est-ce que tu veux dire par « et donc » ? C’est le problème du testeur, alors nous devons appeler le testeur.

L’autre programmeur ne pouvait pas l’aider mais il fit un sourire narquois à la réponse de son collègue.

— Ouais, comme si le VVIP (personne très très importante) allait venir ici. Si nous lui disons de venir ici, elle dira probablement « Qui est-ce que vous-pensez que je suis ? ». C’est seulement si nous lui informons de la situation au téléphone qu’elle viendra probablement.

— Exact, c’est ce pourquoi j’ai dit « merde ».

Ces deux programmeurs n’étaient pas des programmeurs comme les autres qui recherchaient des défauts dans le système. Ils étaient membres de la Direction générale du Japon de la société Peach, et faisaient également partie de l’équipe de recherche et de développement sous la Direction générale de la branche Asie de la société Peach. C’étaient des programmeurs VR de haut niveau qui avaient participés au développement du modèle Level 6 et dont les salaires atteignait facilement plusieurs centaines de millions de won.

Le fait qu’ils soient venus en Corée en une seule journée et qu’ils se soient reconvertis en techniciens de réparation ne pouvait que signifier que ce VVIP occupait une position incroyablement importante, assez pour transformer facilement ces programmeurs VR de haut niveau en de simples techniciens de réparation.

Il était évident que les deux programmeurs étaient incroyablement frustrés de l’ensemble de leur situation.

Ils avaient obtenu leur diplôme dans des écoles prestigieuses, avaient trouvé du travail dans la plus grande entreprise de leur domaine et avaient reçu de meilleurs traitements que ceux des autres. C’était certainement la première fois qu’ils étaient traités comme ils l’étaient aujourd’hui.

Mais quel choix avaient-ils ? Tant qu’ils étaient payés, ils devaient écouter les commandes des hauts-gradés.

— Recommençons depuis le début. Quelle était sa plainte déjà ?

— Après le test d’escalade, elle avait dit que son corps était plus lent et que son temps de réaction était ralenti.

— Le temps de réaction ralentie signifie juste que la capacité physique VR a un temps de réception trop lent. Quant à son corps qui est lent… Je ne peux que penser que c’est impossible de le corriger.

À ce moment-là, An Jaehyun s’approcha de son programmeur pour faire ses réglages. C’était comme l’avait voulu An Jaehyun. Pour regarder de plus près le modèle 6S, An Jaehyun avait conduit son programmeur à côté des deux programmeurs de haut-niveau.

En conséquence, An Jaehyun pouvait entendre leur conversation.

— C’est le modèle 6S, pas vrai ?

An Jaehyun avait demandé immédiatement. Les deux programmeurs avaient juste remarqué qu’An Jaehyun s’était dirigé vers eux, et ils ne pouvaient pas cacher leurs visages surpris.

— Oui ?

— Comment le sais-tu ?

Ils n’avaient d’autre choix que d’être surpris. Le modèle 6S était toujours en test, et la plupart des gens ne savaient même pas que le modèle Level 6S existait. Ce serait une histoire différente pour les spécialistes du domaine, mais il était clair qu’An Jaehyun n’en était pas un.

— C’est bien lui, non ?

— Oui, c’est ça.

— D’accord, il devrait s’agir d’un modèle de test, alors. Qu’est-ce qu’un modèle de test fait ici ? Y-a-t-il un problème ?

— C’est parce que le testeur a dit que son corps était lent …

À ce moment-là, l’autre programmeur regarda le programmeur qui venait de répondre à la question d’An Jaehyun.

« Hey! Qu’est-ce que tu lui dis ?! », était ce que ses yeux semblaient vouloir dire. En apercevant le regard de l’homme, le programmeur en question ferma sa bouche, réalisant son erreur. D’autre part, An Jaehyun était totalement indifférent en voyant les deux programmeurs s’échanger des regards, alors qu’il pensait à ce que l’homme venait de dire.

— Si le corps est lent, c’est probablement à cause du système sensoriel étendu.

Le système sensoriel étendu.

C’était un nouveau système introduit dans le V-Gear Level 6.

Il élargissait les limites sensorielles qu’un humain pouvait ressentir dans le monde virtuel, et les joueurs de Warlord l’appelaient souvent le sixième sens. C’était un bon système, mais c’était aussi une épée à double tranchant. Les limites sensorielles d’une personne étaient élargies, c’est-à-dire que l’utilisateur devait recevoir plus d’informations. Si l’on recevait plus d’informations qu’on ne pouvait en gérer, le processus ne pouvait que se produire lentement.

Le but était de s’adapter à cela. Si l’on ne pouvait pas s’adapter, cela signifiait que la personne n’avait aucun talent dans l’utilisation du système sensoriel étendu, auquel cas il était préférable de ne pas l’utiliser du tout.

— Je suppose que la méthode de test est l’Escalade. Réduisez le système sensoriel étendu de 50% et vérifiez le résultat du test d’escalade. Ensuite, ajustez le système sensoriel étendu en le relevant de 5% chaque fois. Ça devrait le faire.

Le test d’escalade était la méthode de test la plus utilisée lors de l’exécution d’un paramètre de périphérique VR.

Le test d’escalade était l’escalade dans le monde virtuel. Il permettait de vérifier dans quelle mesure et à quel point l’utilisateur utilisait ses capacités physiques VR et à quel point l’équilibre était bon.

Pendant ce temps, les deux programeurs regardaient avec un air de stupéfaction le visage d’An Jaehyun.

— Comment sais-tu cela ?

An Jaehyun ne semblait pas être un professionnel, mais sa réponse était pleine de confiance. Il connaissait même le système sensoriel étendu. Il s’agissait d’une technologie de pointe, dont seuls quelques spécialistes sur le terrain connaissaient l’existence. Ce n’était pas une chose que tout le monde pouvait savoir.

— Est-ce un problème pour moi de savoir ?

— Non, mais…

— Avez-vous de l’expérience comme testeur ?

Au lieu de donner une réponse, An Jaehyun haussa les épaules. C’était une réponse vague, mais c’était la meilleure chose qu’il pouvait faire en ce moment. Il avait de l’expérience, mais plus maintenant.

Alors,

— Pouvez-vous nous aider ?

L’un des programmeurs demanda à An Jaehyun.

— Hé ! Qu’est-ce tu racontes !

L’autre le coupa immédiatement. En réalité, il n’y avait rien de mal à ce qu’il demandait. Ils travaillaient avec un appareil de test de toute façon. La collecte de données faite à partir de plusieurs testeurs serait la chose la plus logique à faire. En fait, il était inhabituel et illogique pour quelqu’un d’utiliser un modèle de test comme si c’était un modèle personnel.

— Allons ! Nous pouvons le tester toute la journée, mais cela ne nous aidera pas du tout. Pourquoi ne pas simplement obtenir un peu d’aide ?

— Tu as raison, mais…

Les deux regardaient An Jaehyun, demandant apparemment de l’aide. Pour cela, An Jaehyun répondit sans hésiter.

— Désolé. Je ne veux pas.

« Si c’est pour cette chienne, il n’y a aucune raison pour moi de les aider. »

— Ce n’était pas comme s’il allait être payé. De plus, si cela appartenait vraiment à Choi Sulyeon comme il le pensait, il préférerait mourir avant d’aider son ennemie jurée.

Les deux programmeurs faisaient des visages sombres, mais An Jaehyun les ignora tout les deux. An Jaehyun n’avait aucune raison d’avoir de la pitié. Comme ils manipulaient le modèle 6S, il était clair qu’ils étaient de la branche principale, c’étaient des élites qui n’avaient pas les qualifications pour obtenir la pitié d’An Jaehyun.

An Jaehyun regarda de nouveau son programmeur.

— Allons faire mes réglages.

Le troisième porogrameur qui était debout dérrière avec une expression vierge se repris finalement.

— Ah, oui.

 

★★★

Une femme avec une taille de mannequin et une figure glamour ôtait un V-Gear émeraude, exposant ses longs et lisses cheveux. Elle regarda le programmeur qui l’avait aidé à enlever le V-Gear et hocha la tête.

— J’ai réduit le système sensoriel étendu et l’ai augmenté de façon graduelle comme vous me l’avait dit, et cela semble bien mieux. Cela devrait suffire.

Avec ces mots, elle interpela avec ses yeux un garde du corps féminin à côté d’elle.

Le garde du corps féminin commença à démanteler le V-Gear Level 6S installé avec une habilité extrême. Il semblerait qu’elle voulait le prendre avec elle tout de suite. Les deux programmeurs lachèrent un soupir de soulagement en regardant cela.

« Feew. Elle nous traite vraiment comme des esclaves. »

« L’argent parle sûrement … »

Choi Sulyeon attrapa sa veste à proximité et en sortit un porte-monnaie, puis retira deux chèques blanc.

— Bon travail.

Les deux étaient surpris par ces mots et par les chèques qu’ils venaient de recevoir..

« Pas moyen ! »

Ils s’attendaient à un million de won, mais il y avait un zéro supplémentaire sur le chèque qu’ils avaient reçu.

« L’argent parle ? Bien-sûr que oui ! »

Les deux avaient immédiatement pensé à cette idiome. D’autre part, Choi Sulyeon ignorait complètement les deux programmeurs alors qu’elle leur remettait les chèques. Ses affaires avec eux avaient prient fin au moment où elle leur donna les chèques, et elle n’avait aucune raison de rester en relation étroite avec eux.

À ce moment-là, comme si elle venait de se souvenir de quelque chose, elle leur posa une question.

— Hey, vous.

— Oui ?

Les deux sérrèrent les chèques dans leurs mains alors qu’ils inclinaient leurs têtes.

« Minute ? Qu’est ce qu’elle veut nous dire? »

« Elle peut-être classée deuxième ? Non… Ce temps est au niveau d’un record mondial. »

Ici au Peach Store, tous les V-Gears partagaient le même programme installé sur un seul serveur, car il était impossible d’installer le programme sur des machines individuelles en raison des licences et de l’espace de stockage. C’était la même pour le test d’escalade. Le classement était ceux des utilisateurs qui avaient essayé le test d’escalade ce jour-là.

Et Choi Sulyeon venait de marquer un record de deux minutes et cinquante-et-une secondes sur le test au niveau A.

La plupart des gens ne pouvaient même pas terminer le test de niveau A. Peu importe combien de temps ils prenaient, quiconque qui pouvait l’achever serait considéré comme talentueux et pouvat s’adapter au monde VR. En outre, seule une poignée de personnes pouvaient terminer ce test en trois minutes. Ceux qui pouvaient étaient soit génies, soit des monstres.

Le score de Choi Sulyeon de deux minutes et cinquante-et-une secondes était incroyable sans aucun doute. Elle se contentait de dépasser son record passé de deux minutes et cinquante-huit secondes, une différence entière de sept secondes. Elle estima que cela valait la peine d’avoir fait l’effort d’obtenir un modèle 6S.

Mais son record n’était qu’à la deuxième place.

Elle ne comprenait pas comment. Comment son score monstrueux pouvait-il être la deuxième place ?

Les deux programmeurs ne pouvaient que basculer la tête.

Choi Sulyeon fronça les sourcils en les regardant.

— Montrez-moi le classement du test d’escalade !

À son ordre, un programmeur courût immédiatement vers son ordinateur portable. Quand il vit le classement sur l’écran, son visage se raidit.

— Deux minutes et trente-trois secondes…

Un record absurde était inscrit en première place. C’était un temps impossible à réaliser pour un être humain.

Les deux répondirent imédiatemment.

— On dirait le résultat d’un BOT !

— Nous avions un robot en cours d’exécution pour tester le produit. On dirait que nous avons accidentellement enregistré l’un de ses temps.

C’était un record impossible pour un humain. Alors la réponse était simple.

Choi Sulyeon ne leur fît don que d’un regard fatigué avant de tourner la tête.

 

★★★

Après être retourné chez lui, An Jaehyun s’était étendu et regardait le V-Gear installé dans son petit appartement d’une pièce.

Tout le monde pouvait facilement dire de son visage qu’il était de mauvaise humeur.

— Bon sang.

« Était-ce parce que c’était un modèle Level 1 ? Je ne peux pas croire que mon temps d’escalade soit passé aux dessus des trente secondes. C’était bien dans les vingt secondes quand j’étais à mon apogée. Ugh, cela doit-être parce que je n’ai pas joué depuis trop longtemps. »

Le résultat du test d’escalade avait mit An Jaehyun de mauvaise humeur et l’avait constamment dérangé.

Il venait de réaliser qu’il n’était pas dans sa meilleure condition.

« Nécromancien ou quoi que ce soit d’autre, je dois d’abord me remettre en forme. »

Avec un froncement de sourcils sur le visage, An Jaehyun se lava et attrapa une poignée de bonbons au glucose qu’il venait d’acheter. Il les jeta dans sa bouche, et il mit le gant V-Gear dans un gros brouaha. Une substance semblable à de la gelée se remplit à l’intérieur du gant, immergeant complètement ses mains jusqu’à chaque empreinte digitale. An Jaehyun avala alors les petits morceaux de bonbons au glucose dans sa bouche.

Puis il s’installa sur son matelas et mit son V-Gear.

[Utilisateur An Jaehyun, scan de l’iris complété. Merci d’utiliser le V-Gear.]

Dès que le scan de l’iris fut terminé, An Jaehyun serra l’embout à l’intérieur du casque V-Gear.

Le mordant fortement, An Jaehyun prépara son esprit.

— Très bien ! Rira bien qui rira le dernier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top