skip to Main Content
Menu

EoSP – Chapitre 64 – Profonde Source du Canyon (3)

Traducteur Français : MelkAz
 Éditeur : MelkAz

Chapitre 64 - Profonde Source du Canyon (3)

Les joueurs rêvaient souvent, que dans leur sommeil, leurs personnages de jeu se lèveraient et obtiendraient des objets par eux-mêmes. Pour réaliser ce rêve, les gens avaient créé des macros* et d’autres bots, mais ils n’étaient pas suffisants pour réaliser leur rêve.

(ndt :les joueurs de mmo savent hehe)

Il allait de soi qu’Hyrkan rêvait de choses semblables. Il buvait du café et mangeait des bonbons au glucose juste pour prendre du plaisir à jouer. Quand il pensait à se réveiller et à refaire la même chose le lendemain, il souhaitait vraiment que quelqu’un soit là pour faire le travail pour lui.

Maintenant, cependant, une partie de ce rêve avait été accomplie.

— Encore une bombe !

Dans une zone de cinq-cent mètres carrés, Hyrkan lança un [Os Explosif] au milieu d’une [Salamandra], des [Golems] et des [Guerriers Squelettes].

BOOM!

Avec un son explosif, le corps de la [Salamandra] se fit déchirer en morceaux. Cependant, les parties déchirées de son corps devinrent de petites [Salamandras], puis se rassemblèrent lentement pour retourner à sa forme originale. Une fois qu’elle eut reformé son corps, la [Salamandra] lança un regard noir sur Hyrkan et laissa échapper sa fureur avec un rugissement étrange.

Whoosh!

Une forte chaleur fut émise par le corps de la [Salamandra].

Cependant, avant que la chaleur ne puisse atteindre Hyrkan, le [Golem] bloqua son chemin. Avec le [Golem] comme bouclier, Hyrkan se détendit en claquant des doigts deux fois. Ses [Guerriers Squelettes] firent immédiatement leur mouvement.

La chaleur était assez forte pour faire fondre leurs [Armures Osseuses]. Cependant, les [Guerriers Squelettes] ne ressentaient pas de sentiment comme la douleur. Les [Guerriers Squelettes], perçant la chaleur, s’approchèrent du dos de la [Salamandra] et brandirent leurs épées.

Whish!

Avec un bruit fendant l’air, la queue de la [Salamandra] se fit couper. La [Salamandra] se retourna et laissa échapper un autre rugissement.

Entendant ce rugissement, Hyrkan sourit et jeta un autre bonbon dans sa bouche. La saveur riche et chocolatée fondit dans sa bouche, et le sourire sur son visage devint encore plus riche.

« Mon Dieu, que j’aime ça. »

Trois jours s’étaient écoulés depuis qu’il était entré dans le donjon, et Hyrkan passait ses jours de la sorte. Il explorait le donjon, tuait tous les monstres qui apparaissaient, se déconnectait une fois qu’il avait rempli son quota, se reposait dans le monde réel, puis se reconnectait. Dans ce processus, les seuls monstres qu’il rencontrait étaient des [Slimes] et des [Salamandras].

En un sens, c’était plutôt ennuyeux.

Cependant, ces quelques jours furent parmi les plus heureux d’Hyrkan.

« C’est tellement relaxant. »

Bien qu’il avait tué beaucoup de monstres durant ces trois jours, aucun monstre n’était assez fort pour forcer Hyrkan à se battre sur la ligne de front. Il mangeait simplement des bonbons, mâchait des chewing-gum et buvait du soda en retrait. Ce qui était encore plus surprenant était que malgré tout ce qu’il avait dépensé, il n’était pas dans le rouge. Tout cela grâce à l’Essence de la [Salamandra]. Son taux de drop élevé lui rapportait beaucoup sur le marché.

Il y avait une nouvelle encore plus joyeuse.

[Le niveau de la compétence [Fragment de squelette] a augmenté au rang B.] [Le niveau de la compétence en [Armure Osseuse] a augmenté au rang C.] [Le niveau de la compétence [Malédiction Démoniaque] a augmenté au rang C.]

Il avait amélioré avec succès trois de ses compétences.

Bien sûr, ce n’était pas seulement grâce à l’EXP de ce donjon. Les compétences accumulaient déjà de l’EXP depuis un certain temps. C’était juste que ce passage dans le donjon leur avait donné la poussée finale pour passer au prochain rang.

Pour Hyrkan, cependant, c’était un autre des cadeaux du donjon.

« Je voudrais pouvoir chasser comme ça pour toujours. »

C’étaient les jours heureux.

Et le donjon le quitta avec un dernier cadeau.

★★★

Les donjons obligeaient souvent les joueurs à rechercher des zones cachées, ce qui leur faisait perdre un peu de temps. Dans le pire des cas, une escale dans un donjon pourrait être moins bénéfique qu’un simple terrain de chasse.

En tant que tel, il y avait des conseils pour trouver des zones cachées dans les donjons. Le plus représentatif était d’utiliser le feu. Si l’air circulait à l’intérieur du donjon, la flamme réagirait aux mouvements de l’air.

En utilisant cette méthode, Hyrkan pourrait trouver la zone cachée tout de suite.

« Pas de perte de temps, j’aime ça. »

Voyant la flamme danser dans l’air invisible, Hyrkan ne put s’empêcher de sourire.

Les choses ne pouvaient pas aller mieux que ce qu’elles étaient actuellement. Hyrkan lut immédiatement le mouvement de l’air et atteignit une impasse. Ensuite, il asséna au mur un coup avec l'[Épée du Héros Orc].

Clang!

Le mur fit un bruit rigide, et Hyrkan fit simplement un coup de pied contre le mur comme si c’était la chose la plus normale à faire. Le mur s’effondra et une porte en fer put être visible derrière elle. Elle mesurait trois mètres de haut et deux mètres de large. Des formes runiques étranges étaient dessinées sur la porte. Hyrkan saisit avec précaution la poignée de la porte.

Click!

À cet instant…

[Voulez-vous entrer dans le stage ?]

Une alerte surgit.

« Un donjon d’instance. »

C’était une alerte de donjon d’instance. Sans ouvrir la porte, Hyrkan retira ses mains de la poignée.

«Ça veux donc dire que le Boss du donjon est derrière cette porte. »

Il fallait toujours entrer dans des donjons d’instance avec une bonne préparation.

« Je me demande ce qu’il y a derrière. »

Actuellement, Hyrkan ne savait même pas quel type de monstre se trouvait derrière la porte. Il avait également utilisé la plupart de ses consommables. Bien qu’il lui en restait encore beaucoup, ce n’était pas assez pour miser quarante-huit heures dans l’au-delà.

Hyrkan recula.

« On dirait bien… qu’il sera le sacrifice pour mon niveau 70. »

Hyrkan se dirigea ensuite vers le Village du Sura Canyon pour se préparer.

★★★

Les aire de repos pour les joueurs n’existaient pas dans tous les terrains de chasse. En tant que tel, les joueurs créaient souvent leurs propres zones quand le système de jeu ne leur en fournissait pas une. Les zones créées de cette manière étaient appelées villages. Quand un joueur détenait assez d’autorité pour commander des PNJ, il pouvait assigner des PNJ aux villages et les exploiter de manière plus systématique. Cependant, cela n’allait pas arriver avant un certain temps.

De plus, les villages étaient créés dans des terres plates où il n’y avait pas d’arbres. C’était parce que même si on nettoyait les arbres, ils reviendraient lors d’un Reset de Zone.

Le Village du Sura Canyon était situé près de l’entrée du Sura Canyon, qui était plus ou moins un terrain vague. Les joueurs rassemblés ici étaient pour la plupart silencieux. Les seules fois où les choses devenaient turbulentes étaient quand un groupe de joueurs arrivaient sans avoir semé les monstres qui les poursuivaient. Dans de tels cas, les joueurs rassemblés au village travaillaient ensemble pour exterminer tous les monstres. En dehors de ces circonstances, les joueurs échangeaient simplement des objets et des informations, ou rassemblaient des membres de groupe ou de guilde.

De plus, dans ces villages, les objets étaient vendus à un prix supérieur ou inférieur au prix du marché. C’était aussi faisable qu’un vendeur s’adaptait à la demande.

« 25% plus élevé que le prix du marché… J’y penses chaque fois que je viens ici, mais ce serait mon travail si je n’avais pas à monter de niveau. »

Et aussi faisable que c’était, un langage grossier était souvent échangé dans le processus.

C’était le cas pour Hyrkan.

Vérifiant l’étiquette de prix sur les objets, Hyrkan fit une expression aigre. D’un autre côté, le joueur qui vendait les objets faisait un grand sourire. Pour lui, il semblait qu’Hyrkan allait pouvoir lui remplir la poche pendant un bon moment.

— Y a t-il un rabais si j’achète en vrac ?

— Bien-sûr ! Cela dépend de combien et quoi vous achetez.

— Je veux acheter des bonbons de récupération de pouvoir magique.

— Alors je ne peux pas donner de gros rabais. Comme vous le savez, ils sont très demandés.

— Je veux les acheter en unités de mille-or, alors pourquoi pas une réduction de 10% ?

— Allez, mais je n’y gagnerai presque rien avec un rabais de 10%. C’est tout ce que je peux faire.

Sur ce, le marchand ouvrit la paume et l’expression d’Hyrkan devint encore z aigre. Actuellement, Hyrkan était plus inquiet de perdre du temps à négocier que de gaspiller de l’argent. Cependant, même une personne riche ne voudrait pas acheter quelque chose de beaucoup plus élevé que sa valeur marchande.

« Eh bien, c’est probablement le meilleur prix que je pourrais en tirer. »

Hyrkan savait que ce qu’il achetait n’était pas des consommables ordinaires. Emballés, ils n’avaient qu’une très petite taille, mais étaient très efficaces. Il était difficile de les trouver quand ils étaient peu fournis, et il devait aller jusque dans un château pour s’en procurer à meilleur prix. Et s’il le faisait, cela lui prendrait une journée complète pour faire l’aller-retour.

— Je prends aussi ça et ça.

Hyrkan choisit plus d’objets à acheter, et voyant le prix calculé automatiquement, le marchand sauta de surprise.

— Wow, vous achetez pas mal de choses. Je vais réduire le prix un peu plus.

— Pourquoi pas tant que tu y es ?

— Attendez. Laissez-moi calculer…

Alors que ces deux faisaient leur commerce …

— Ce village se porte mieux que je ne le pensais.

— Chev, tu ressembles à un roi quand tu dis ça.

— Sérieusement ? Désolé, je ne voulais pas.

— Pas besoin d’être désolé. C’était un compliment.

— Eh bien, merci du compliment alors.

Deux joueurs en armure typique de niveau 80 se promenaient dans le Village du Sura Canyon.

C’était le maître de la guilde des Red Bulls, Matador Chev, et sa secrétaire, Yel.

Bien qu’il était l’un des joueurs les plus célèbres de Warlord, personne ne pouvait le reconnaître. Il portait un casque et Yel portait un sweat à capuche. Bien que de tels accoutrements attireraient des regards étranges dans le monde réel, ils étaient l’une des modes les plus courantes dans Warlord.

En tant que tel, Chev était capable de regarder autour de lui facilement, vérifiant les joueurs à proximité. Réalisant les actions de Chev, Yel posa une question.

— Tu cherches quelqu’un ?

— Je pensais que je pourrais rencontrer quelqu’un que je connais.

— S’il y avait quelqu’un de suffisamment connu pour que tu le saches, nous en aurions déjà entendu parler.

— Ce n’est pas tout à fait vrai.

— Il y a quelqu’un dans ton esprit ?

— Masque Hahoe… Hyrkan au Masque Hahoe.

Hyrkan au Masque Hahoe. Quand son nom fut mentionné, Yel fronça les sourcils et répondit d’une manière chic.

— Je ne comprends pas pourquoi tout le monde pense qu’il aussi sublime que ça. Il a juste eu la chance d’être le premier à tuer un boss.

Chev l’a corrigea.

— En premier, et tout seul.

Le froncement de Yel devint encore plus perceptible à la réponse de Chev.

— Chev, tu peux combattre en solo un monstre comme ça tout seul, maintenant.

— Mais pas si j’étais au niveau du Masque Hahoe. N’importe qui peut tuer un monstre de niveau inférieur à soi.

— Hmph. Qui sait, peut-être cache-t-il son vrai niveau ? Ce n’est pas comme si c’était sans précédent.

— Eh bien, tu n’as pas tort.

À la poursuite des répliques de Yel, Chev sourit légèrement et arrêta de parler d’Hyrkan au Masque Hahoe. Il ne voyait pas le besoin de discuter avec Yel.

Cependant, ce qui était dans son esprit était complètement différent.

Même s’il mentait à propos de son niveau, ça ne pouvait pas être un écart aussi élevé. En outre, sa capacité de combat, son sens des affrontements, et sa capacité à apparaître devant une caméra. Ces compétences n’avaient rien à voir avec son niveau. Il n’était pas juste bon à ce jeu. Il était admirablement bon.

Hyrkan au Masque Hahoe était quelqu’un que toutes les 30 meilleures guildes recherchaient. C’était à quel point il était précieux. Quelqu’un comme lui était suffisant pour avoir son propre spectacle sur une chaîne de diffusion. Mettant de côté son habilité, il avait quelque chose d’unique. C’était la chose la plus importante. Il n’était pas seulement bon pour se battre, il possédait un charme unique qui attirait les gens à le regarder.

Quand Chev avait entendu dire qu’Hyrkan au Masque Hahoe était apparu au Sura Canyon, il avait pensé que c’était une opportunité. Après tout, le seul endroit où les joueurs pouvaient échanger des objets ici était le Village du Sura Canyon géré par la Red Bulls Guild. Peu importe à quel point il cachait sa queue, Chev pensait que ce n’était qu’une question de temps avant de le retrouver.

Et quand il l’aura attrapé, Chev avait prévu de faire une affaire.

« Même si je ne peux pas le faire rejoindre la Red Bulls, j’aimerais au moins former un partenariat. »

En vérité, Chev avait peu d’espoir qu’Hyrkan rejoigne sa guilde. Considérant comment le Masque Hahoe avait agi jusqu’à présent, il n’était pas du genre à accepter une offre de guilde. Non, la plupart des gens étaient sûrs qu’il faisait déjà partie d’une guilde ou d’une organisation. Sinon, il était impossible de montrer les résultats qu’il avait montré jusqu’ici.

Pour cette raison, Chev voulait se lier d’amitié avec lui. Il était sûr que cela lui suffirait d’une manière ou d’une autre. Tout du moins, ce serait mieux que d’être son ennemi. Plus important encore, alors que le Masque Hahoe continuerait à se faire un nom, les 30 meilleures guildes n’auront d’autre choix que de faire attention à lui. Il leur était tout à fait possible de se heurter à lui à un moment donné. Sans communication préalable, de telles choses pourraient se produire assez facilement. Sinon, avec l’absence de communication précédente, de telles choses arriveraient à un moment ou à un autre.

Bien sûr, Chev n’était pas là juste pour rencontrer Hyrkan au Masque Hahoe. Son véritable objectif était de rejoindre le raid de boss de niveau 150 qui se déroulait secrètement devant le Sura Canyon.

« Il n’était pas si gros. À peu près aussi grand que lui, je crois ? »

Chev faisait simplement le meilleur usage de son temps.

C’était alors qu’une conversation entra dans ses oreilles.

— Trois-mille-neuf-cent or.

— Juste un peu moins, c’est ok ?

— Désolé, mais c’est le mieux que je puisse faire. Si tu penses que je vais encore faire un rabais, tu devras descendre au Château de Rito.

— Dans ce cas, je vais vous donner quatre-mille pièces d’or, alors pourquoi ne pas ajouter dix kilogrammes d’argile de récupération ? Les argiles de récupération sont de vingt or par kilo, pensez-y… Pensez-y comme un service. Ce n’est pas si facile de gagner quatre-mille pièces d’or dans un seul marché, n’est-ce pas ?

— …bien. quatre-mille pièces d’or pour dix kilogrammes d’argile de récupération en plus.

— Appel.

C’était une négociation qu’on pouvait trouver n’importe où, mais entendant le prix négocié, Chev observa les deux joueurs comme un serpent.

Ce n’était pas qu’il était particulièrement intéressé par leur affaire.

« Si c’est le Masque Hahoe, il doit utiliser beaucoup de consommables quand il chasse. Si j’affine ma recherche en regardant les gens qui achètent en vrac… »

Chev sentit qu’il avait trébuché sur un indice, et il ne put s’empêcher de sourire.

Bien sûr, Chev n’avait aucun moyen de le savoir… Que celui qui lui avait donné l’indice était celui qu’il cherchait.

★★★

Passé le plongeon dans le profond canyon et les tunnels sinueux, Hyrkan arriva de nouveau devant la porte de fer.

« Quatre-mille or pour ce que je peux acheter à trois-mille-quatre-cent au château. C’est six-cent-mille wons jetés par la fenêtre.

Même s’il débordait d’argent, il ne pouvait s’empêcher de rire, considérant à quel point il vivait mal dans le monde réel. Six-cent-mille wons suffisaient à le nourrir pendant trois mois entiers, et il venait juste de les dépenser pour gagner du temps. En conséquence, Hyrkan avait un nouvel objectif en tête.

« Une fois que je serais le meilleur de Warlord… Je me ferais un yukhoe (viande crue) pour le petit-déjeuner, un bulgogi (barbecue coréen) pour le déjeuner, et un steak pour le dîner. »

Pendant ce temps, les mains d’Hyrkan se déplaçaient avec habilité. Il bourra de bonbons de récupération, de chewing-gums et d’argile de récupération les plusieurs poches cachées de son armure.

C’était pour qu’il puisse les sortir et les consommer rapidement au combat. Être capable de cacher des consommables était une compétence à part entière. S’il stockait tous ses consommables dans une poche, il pourrait simplement perdre la poche et sa vie. Dans les vidéos de raid, il y avait toujours des idiots qui gardaient tous leurs consommables dans une poche et mouraient à cause de cela.

En tant que tels, les joueurs expérimentés cachaient des objets consommables dans plusieurs endroits de leur corps comme un écureuil cachait ses glands.

Finalement, Hyrkan vérifia les emplacements de ses objets.

Le Set du [Serpent Squelette] qu’il portait était un ensemble de niveau 50, mais il avait préparé un autre ensemble d’objet qui augmentait considérablement sa résistance au feu.

« C’est aussi une bonne chose que je l’ai obtenue. »

Puisque les [Salamandras] apparaissaient dans ce donjon, il était probable que le monstre Boss serait aussi un monstre d’attribut feu. Pour cette raison, il avait acheté un ensemble supplémentaire à un prix plus élevé que la normale.

Hyrkan posa alors sa main sur la poignée de la porte et l’enfila lentement.

[Voulez-vous entrer dans le stage ?]

Hyrkan répondit.

— Je vais atteindre le niveau 70 !

Cet article comporte 5 commentaires
  1. Pour une non joueuse, c’est quoi un macros ? Une sorte de petit esclave qui joue à ta place ?
    On est déjà au 1/3 du novel … C’est trop triste …
    Sinon merci pour le chapitre !

    1. Une macro est un programme dans lequel tu entre une suite d’action qui seront effectuer automatiquement dans l’ordre et le delais programmer, repetable a l’infinie ou en un certain nombre de cycle d’action ou sur une certaine durée pratique, sur des jeux en tour par tour.

    2. Oh moi je le prends plutôt bien 🙂 La plupart des LN deviennent lassant ou répétitifs passé les 200/300 chapitres. Après c’est vrai que le style coréen me manqueras :d L’univers et l’intrigue d’ESP est bien plus limité que les autres LN donc ça devrait largement être assez pour faire le tour des personnages et surtout de leur évolution ^^  »
      Sinon de rien heh mis à part ça tu m’a bien faire rire « une sorte de petit esclave » xD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top