skip to Main Content
Menu

EoSP – Chapitre 51- Drop Chanceux (2)

Traducteur Français : MelkAz
 Éditeur : MelkAz

Chapitre 51 - Drop Chanceux (2)

Un drop chanceux !

Pour les joueurs, c’était un mot aussi satisfaisant que l’annonce de montée de niveau. C’était comme lorsque que l’on attendait une livraison de colis qui faisait qu’on ouvrait sa porte avec anticipation.

Pour obtenir ce drop chanceux, il suffisait de chasser des monstres. Il n’y avait pas d’autre moyen. Il suffisait juste de chasser des monstres.

Kiyaa!

Un squelette de deux mètres de haut avec un crâne de lézard rouge faisait un étrange cri. Ce squelette avec un crâne de lézard rouge portait une flamme flamboyante dans chacune de ses mains.

Ce squelette était le [Mage Squelette] fabriqué en utilisant un [Sorcier Lézard] comme base. Les flammes qu’il tenait dans ses mains étaient comme des grenades, et le bruit qu’elles dégageaient était fait pour alerter ses alliés. Après avoir averti ses alliés, il jeta les flammes dans ses mains sans hésitation.
<
La cible était le dos d’un monstre de niveau 60 qui se battait à une dizaine de mètres. Le [Singe Épéiste].

Kiii!

Avec son dos maintenant en feu, il laissa échapper un cri pouvant percer les tympans. Il ne montrait aucun signe de vouloir s’arrêter non plus. Considérant que le feu s’étendait sauvagement à travers son corps, ce n’était pas une surprise.

C’était vraiment un cri sanglant, un cri qui rendrait quelqu’un incapable de s’endormir la nuit.

Cependant, un tel cri était incapable d’affecter son environnement de quelque façon que ce soit.

Clang!

Des sons métalliques retentirent dans différentes régions alentours, comme d’autres cris de [Singes Épéistes].

Différents types de [Guerriers Squelettes] étaient continuellement en conflit avec des [Singes Épéistes]. Les cris douloureux des singes et les sonneries métalliques provenant du choc des épées enfouissaient facilement les cris sanglants d’un [Singe Épéiste].

Cependant, il y eu un son qui se distingua.

Whoosh!

C’était le son d’un [Golem] qui balançait son bras comme un fouet et écrasait un [Singe Épéiste] d’1,5 mètres.

Boom!

Comme un ballon, le [Singe Épéiste] survola l’air et heurta le tronc d’un arbre. Il était incapable de faire du bruit. Seul le son des os du [Singe Épéiste] écrasés pouvaient être entendu.

Comme s’il se contentait de son attaque, le [Golem] tourna la tête et regarda le [Singe Épéiste] tombé par terre.

Kiikii!

En même temps, un autre [Singe Épéiste] qui avait vu son ami être tué par le [Golem] sauta sur le corps de ce dernier et le taillada avec son épée. Comme le [Golem] était fait de terre, les traces d’épées étaient clairement visibles. Ce fut un peu plus tard que le [Golem] tourna son regard vers l’épée qui laissait des marques sur son corps.

Au final, ce fut le [Guerrier Squelette Gobelin de Sang] qui fit un mouvement avant le [Golem]. Plus rapide que tous les autres squelettes, il courut vers le [Singe Épéiste] avec le poignard maudit donné par Hyrkan, puis poignarda le dos du singe.

Kiii!

Le [Singe Épéiste] cria


[Le [Singe Épéiste] tombe sous l’effet de [Malédiction Démoniaque].] [Le rang de la compétence [Malédiction Démoniaque] est passé au rang D.]

Le résultat du cri avait été rapporté à Hyrkan sous la forme d’une alerte.

Cependant, Hyrkan ignora l’alerte. Portant son armure squelette, Hyrkan portait toute son attention sur le fait d’entrer et de sortir des combats et de contrôler le champ de bataille global. Il ne pouvait pas se permettre de détourner son attention.

« Le côté Est a besoin d’aide. »

Hyrkan ne se battait pas sur les lignes de front. Il se battait avec une fonction de soutien. S’il voyait un combat en un contre un, il rejoignait le combat pendant un court moment pour faire de ce même combat une situation de deux contre un. Si un [Guerrier Squelette] était repoussé contre deux singes, il prendrait l’aggro de l’un d’entre eux et transformerait le combat en un contre un.

« Je dois d’abord attaquer le côté Ouest une fois. »

Il n’était pas agressif non plus. Même quand il aidait, il ne faisait qu’un ou deux coups de couteau avec son épée. Bien sûr, les dommages causés par le coup d’un nécromancien tout-en-force ne pouvaient pas être considérés comme légers. Sa force et ses effets étaient aussi clairs que le jour.

— Finissons celui-là !


Hyrkan s’approcha rapidement d’un [Singe Épéiste] du côté Est et tira sur son poignet droit. Quand sa main tenant l’épée se déploya, un [Guerrier Squelette] fonça sur son bras.

Puhat!

Son bras fut coupé en un instant.

Hyrkan jeta simplement son bras coupé et poignarda le [Singe Épéiste] sans se reposer. Comme pour copier les actions d’Hyrkan, le [Guerrier Squelette] le poignarda continuellement avec son épée. Peu après, le [Singe Épéiste] était déformé au point qu’il ne pouvait plus être reconnu.

Avec cela, le son remplissant précédemment l’air commença à s’amenuir.

Hyrkan regarda autour de lui.

« Est-ce le deux-centième ? »

Le monstre qu’Hyrkan était en train de chasser pour obtenir un drop chanceux n’était autre que le [Singe Épéiste] de la Chaîne de Montagnes Bulkas. C’était un monstre qui allait bientôt devenir l’un des monstres les plus populaires de la région. Bien que ses ossements et sa peau étaient inutiles, il laissait tomber un matériau appelé Fragment d’Épée qui était utilisé pour créer de bons objets de niveau 50 de rang Normal.

Dans le même temps, les [Singes Épéistes] étaient classés comme des monstres de petite taille, et parce qu’ils vivaient normalement en grandes meutes, ils étaient plutôt faibles en petits groupes. Ils faisaient parti des monstres les plus faciles à chasser et on pouvait en chasser plusieurs en même temps. De plus, il n’y avait pas beaucoup de monde dans la Chaîne de Montagnes Bulkas. Parce que peu de gens connaissaient la vraie valeur des [Singes Épéistes], Hyrkan en profitait pleinement.

Bien sûr, ce que visait Hyrkan n’était pas les Fragments d’Épées du [Singe Épéiste].

« J’aimerais bien drop le Bijou de [Singe Épéiste] plus vite. »


Ce que visait Hyrkan était un bijou de fabrication avec un très faible pourcentage de drop.

Le but d’Hyrkan était de créer un objet de rang Rare en utilisant ce bijou de fabrication.

En d’autres termes, il arrêterait de chasser les [Singes Épéistes] une fois qu’il aurait obtenu le bijou de fabrication. Les [Singes Épéistes] étaient sans aucun doute de bons monstres à chasser, mais c’était uniquement pour les joueurs moyens. C’était trop facile pour Hyrkan. Le combat de tout à l’heure en était la preuve.

Hyrkan et ses invocations commencèrent à combattre un groupe de treize [Singes Épéistes], et le combat se termina en moins de dix minutes. À ce stade, les prouesses de combat d’Hyrkan lui faisait facilement monter les niveaux. Pour maximiser sa vitesse de gain de niveau, il devait chasser des monstres plus forts.

Le problème était qu’Hyrkan n’avait pas drop le Bijou de [Singe Épéiste] même après avoir chassé près de deux-cent [Singes Épéistes]. C’était plutôt troublant car il s’attendait à l’obtenir avant d’atteindre la centaine.

« S’il vous plaît. Je ne peux pas continuer à chasser ces satanés singes pour toujours. »

Alors qu’Hyrkan dépouillait le [Singe Épéiste], il priait comme s’il attendait un jackpot dans un casino.

Quand Hyrkan dépouilla le [Singe Épéiste], ce dernier commença à fondre. Bientôt, seuls ses os, sa peau et son épée restèrent. Après les avoir transformés en pièces de monnaie, Hyrkan examina le sol avec attention.

« Brillant. Quelque chose de brillant. S’IL VOUS PLAÎT. »

Cependant, Hyrkan ne pouvait même pas trouver un objet, encore moins un bijou.

— MERDE !

Au final, Hyrkan explosa.

— POURQUOI ? JUSTE POURQUOI ?

Hyrkan frappa un tronc d’un arbre voisin. Pendant ce temps, ses [Guerriers Squelettes] de divers types et le [Golem] le regardaient en silence.

Si quelqu’un qui n’était pas au courant des circonstances l’avait vu, il filmerait sûrement la scène et la mettrait en ligne sur YouTube avec pour titre « Un malade mental dans Warlord ! »

« Comment sa se fait que je n’ai toujours pas ce bijou après en avoir tué autant ?! »

Cependant, si la personne connaissait les circonstances, il comprendrait sans aucun doute les sentiments d’Hyrkan.

Il avait chassé deux-cents [Singes Épéistes]. Ce n’était pas un petit nombre du tout. Même s’ils vivaient en meute, ce n’était pas comme s’ils dormaient tous au même endroit. Ils étaient dispersés dans toute la forêt, et le temps qu’il fallait pour les trouver et les conduire vers un endroit approprié pour combattre n’était pas négligeable. Parfois, Hyrkan avait même rencontré et dû fuir de puissants monstres. Avec tout cela, six heures s’étaient écoulées depuis qu’Hyrkan avait commencé à chasser les [Singes Épéistes].

De plus, il n’avait toujours pas le bijou. Comment cela ne pouvait-il pas le rendre fou ?

« Suis-je si malchanceux ? »

Habituellement, un bijou chutait environ à chaque centaine de monstres tués. Comment pouvait-il ne pas tomber même en en ayant avoir tué deux-cent ?

Il était simplement malchanceux.

Dans la plupart des cas, on s’arrêterait pour le reste de la journée avec une telle malchance.

— …Non.

« J’en ai tellement tué. Le prochain pourrait en laisser tomber un. »

Si on ne dropait pas maintenant, on droperait demain !

C’était un état d’esprit simple adopté par de nombreux joueurs. Pour eux, cela semblait aussi simple que la remontée du saumon pour pondre ses œufs.

Hyrkan releva la tête.

« Je vais chasser une meute de plus. Je vais arrêter après ça. »

Hyrkan se résolut.

Bien sûr, cette résolution pouvait ne pas bien se terminer.

★★★


[Vous avez gagné un niveau.] [Vous avez obtenu le titre « Massacreur de [Singes Épéistes] ».] [Le rang de la compétence [Couture de Peau] a augmenté au rang D.]

Il avait gagné un niveau.

Il avait obtenu un titre.

Le niveau d’une de ses compétences avait même augmenté.

La plupart des joueurs Warlord seraient heureux, voir complètement ravis.

« Cette fois, s’il vous plaît. »

Cependant, Hyrkan ne pouvait pas sourire.

— S’IL VOUS PLAÎT.

En attendant que les [Singes Épéistes] fondent, son expression était restée raide.

Finalement, les [Singes Épéistes] fondirent. Leurs épées, leurs os et leurs peaux étaient sur le sol.

Cependant, il n’y avait pas de bijou.

Toujours vêtu de son masque hahoe, de son casque et de ses gants, Hyrkan se couvrit le visage de ses mains. C’était un spectacle drôle mais triste.

— Bon Dieu…

C’était le millième singe. Mais pas seulement. Chaque fois qu’il en attrapait un, il devait aussi les fouiller. C’était ennuyeux, en plus de devoir compter combien il en avait tué. Qu’est-ce que cela donnerait de tuer mille monstres et de ne pas avoir le résultat souhaité ?

« Je ne comprends pas. »

Ce n’était pas comme si Hyrkan demandait quelque chose d’énorme. Il voulait simplement obtenir un objet dont il avait besoin pour son développement. Il ne pensait pas que les choses tourneraient si mal. Il ne visait pas un objet Unique ou quoi que ce soit. Tout ce qu’il demandait était un bijou pour fabriquer un objet rare.

Mais pas un seul n’avait chuté.

Pas un seul !

Hyrkan retira les mains de son visage.

« Est-ce un bug ? »

À ce stade, Hyrkan ne pouvait s’empêcher de se demander. Dans la plupart des cas, les bijoux de fabrication de rang Rare chutait une fois tous les cent ennemis. Pour les monstres de taille moyenne ou grande, le nombre était encore plus bas. Les monstres Boss en laissaient presque toujours tomber un.

« Dois-je vendre ce que j’ai et en acheter un ? »

De plus, il n’y avait pas vraiment de raison pour qu’il soit aussi inflexible sur le fait d’obtenir un Bijou de [Singe Épéiste]. En vendant les objets de fabrication qu’il avait obtenus lors de la chasse des mille [Singes Épéistes], il pourrait facilement acheter un objet de rang Rare de niveau 50. En outre, Hyrkan avait des bénéfices en dehors des objets de fabrication qu’il avait obtenu. Bien que son costume de lion n’ait pas encore été vendu, il rapporterait beaucoup quand ce serait le cas. Le montant qu’il gagnait de YouTube n’était pas petit non plus.

S’il le voulait vraiment, il pourrait probablement aussi obtenir un objet de rang Unique bas de gamme.

« Bon sang. »

Mais c’est comme ça que les humains étaient. Surtout pour un joueur, une fois que l’on se sentait en colère et frustré, même l’ancêtre de ce joueur ne serait pas capable de l’arrêter.

Hyrkan commença à agoniser sur sa décision.

Le côté logique de son esprit lui disait d’arrêter de perdre son temps et d’aller acheter l’objet sur un site d’enchères.

Ses instincts lui avaient également dit d’aller acheter l’objet, qu’il n’y avait aucune garantie que le bijou ne tombe prochainement.

Cependant, son sens en tant que joueur lui disait que le prochain était tenu d’en laisser tomber un.

« J’ai vraiment l’impression que le prochain va le laisser tomber… Je veux dire, avec le nombre que j’ai tué, je ne serai pas satisfait jusqu’à ce que je ne l’obtiens. »

La prochaine sera le bonne…

C’était en pensant comme cela que les gens devenaient dépendants des jeux.

Hyrkan se leva.

« Je vais tuer une meute de plus. Juste une de plus. Si celle-ci ne le laisse pas tomber, j’achèterai une arme même si je dois vendre ma maison. »

À ce moment là…

— Hey !

Quelqu’un appela Hyrkan.

Si Hyrkan était plus tôt passif, il était maintenant tendu et prêt à combattre. Puis, il se tourna vers la direction d’où venait la voix.

Ce qu’Hyrkan vit était un groupe de trois joueurs. L’un d’eux portait une armure qu’il avait déjà vue auparavant.

— Alors c’est vraiment Hyrkan au Masque Hahoe.

— Tu vois ! Je te l’avais dit. Je t’avais dit qu’il serait là. C’est là qu’il a prit la vidéo du [Singe en Armure].

— Intéressant.

Ils connaissaient même le surnom d’Hyrkan. Ce dernier plissa les yeux.

« Ils n’ont pas l’air d’être mes fans. Ne me dites pas… »

Comme son travail consistait à mettre en ligne des vidéos Warlord sur YouTube, il s’attendait à ce que certaines personnes le reconnaissent. Ce n’était pas une trop grande surprise en ce sens.

De plus, il savait que tout le monde ne serait pas content de le voir. Après tout, il avait eu le monde entier pour ennemi.

Hyrkan se prépara à claquer des doigts. Le fait qu’il était tendu pouvait être vu par sa bouche étroitement fermée.

À ce moment là.

— Je m’appelle Quiyote ! Hyrkan au Masque Hahoe, je te défie en duel !

Un homme portant une armure blanche et brillante cria. C’était l’ensemble du [Mamba Blanc].

En entendant cela, la bouche d’Hyrkan se détendit.

« Kyaa. »

Il pouvait sentir le stress qu’il avait accumulé disparaître en un instant.

Cet article comporte 7 commentaires
  1. Merci pour le chapitre.
    PS:Cet idiot à vraiment défié un nécromancien considéré comme un des plus talentueux de sa classe et ayant déjà un groupe de serviteur ?! Ce n’est plus de l’idiotie à ce point, mais de la folie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top