skip to Main Content
Menu

EoSP – Chapitre 34 – Pierre Corrompue (3)

Traducteur Français : MelkAz
 Éditeur : MelkAz

EoSP - Chapitre 34 - Pierre Corrompu (3)

Les monstres Boss avaient des statistiques qui étaient bien au-delà de celles des monstres normaux du même niveau.

Tout comme les gens formaient un groupe de trois personnes ou plus pour chasser des monstres normaux, de plus gros groupes devaient se former pour chasser les monstres Boss. C’était ce que l’on appelait un raid.

Les monstres Boss apparaissaient de plusieurs façons. Ceux qui apparaissaient régulièrement dans certaines zones apparaissaient avec ce que l’on appelle un Reset de zone. Durant la période de temps après la mort d’un Boss, une zone était générée aléatoirement pour que le monstre Boss y apparaisse.

Le dernier raid du [Dragon-lézard] s’était produit il y a une semaine.

Tenant compte de cela, il n’était pas étrange qu’un [Dragon-lézard] apparaisse une semaine après avec un Reset de zone . Mais il était étrange qu’Hyrkan et ses dix poursuivants atteignent cet endroit.

Il y avait seulement quelque chose qu’Hyrkan ne pouvait pas comprendre.

« Un marécage noir… y avait-il un tel décor ? »

C’était l’existence du marécage noir.

Comme il était quelqu’un qui visait à atteindre le niveau 30 dans le Marais des Lézards, Hyrkan avait naturellement des informations sur le [Dragon-lézard]. En fait, il vérifiait périodiquement les informations mises à jour concernant le [Dragon-lézard]. En outre, il y avait souvent des annonces publiques avant le début d’un raid sur un monstre Boss, avertissant les joueurs de ne pas entraver le raid. Pendant son séjour dans le Marais des Lézards, Hyrkan évitait naturellement les zones où se déroulaient les raids du [Dragon-lézard]. En même temps, il s’était assuré de rassembler des informations concernant les zones de réapparition du [Dragon-lézard] pour savoir à quoi elles ressemblaient.

Une caractéristique comme un marécage noir n’existait pas dans la mémoire d’Hyrkan.

En d’autres termes, le marais noir devant lui était un cas particulier.

« Est-ce que ça pourrait être ? »

La quête d’Ahimbree traversa immédiatement l’esprit d’Hyrkan. L’œuf imbriqué mentionné par Ahimbree était probablement un œuf présent dans l’antre d’un [Dragon-lézard].

Une fois qu’Hyrkan arriva à cette conclusion, il voulu jurer à haute voix.

« Pas moyen. »


C’était juste trop absurde.

« Vous vous attendez à ce que je tue un monstre qui a besoin de vingt joueurs de niveau 40 pour mourir et que j’obtienne son œuf ? »

La difficulté du raid du [Dragon-lézard] n’était pas élevée. Pour un monstre Boss, c’était plutôt facile.

Même ainsi, il était impossible de le faire seul. En premier lieu, les Boss n’étaient pas conçus pour être vaincus par un seul joueur ou un petit groupe de joueurs. Considérant qu’Ahimbree avait simplement donné une telle quête, c’était pleinement justifié pour Hyrkan de vouloir le maudire.

En tout cas, c’était la chance d’Hyrkan.

Bien sûr, ce ne serait pas facile pour Hyrkan de tuer le [Dragon-lézard]. Cependant, ce n’était pas impossible. Hyrkan combattait toujours des monstres supérieurs à son propre niveau, et il avait beaucoup d’expérience dans les combats. Il était meilleur que n’importe quel professionnel. Comme le [Dragon-lézard] était l’un des monstres Boss les plus faciles, Hyrkan pouvait tenter de le tuer s’il le fallait.

Cependant, c’était actuellement trop risqué. Ses chances de réussite étaient inférieures à dix pour-cent.

Dans un tel cas, il n’y avait qu’une seule réponse.

« Comme si j’allais le tuer. »

Cela ne valait pas le coup de risquer sa propre vie.

Au lieu de cela, c’était une chance.

« Hmm. »

Hyrkan regarda les neuf joueurs debout dans un état second. Bien qu’ils aient été choqués d’avoir un de leur camarade mangé par le [Dragon-lézard], il ne leur fallut pas longtemps avant qu’ils ne reprennent leur sang-froid. Bientôt, ils allaient passer d’un état sans défense à un état de tension et de vigilance.

« On dirait qu’ils ont au moins les bases. »

Bien qu’ils étaient des imbéciles qui s’étaient fait trompés par un groupe de filles et qui avaient perdu leur temps et leurs objets, ils étaient au moins au niveau 30. À ce niveau, il était indubitable qu’ils avaient déjà passé un bon nombre de combats.

Même s’ils ne connaissaient pas le meilleur plan d’action, ils savaient par instinct ce qu’il fallait faire en premier lieu.

— Bon sang. D’accord, préparez-vous !

Le premier à se ressaisir organisa ses pensées et donna un ordre.

— C’est un [Dragon-lézard] ! Tu veux le combattre ?

Quelqu’un exprima ses doutes. En vérité, c’était une question stupide. S’il avait l’expérience du combat, il aurait remit en question la méthode.

— Même si nous courons, nous devons nous préparer.

— Pourquoi n’essayons-nous pas ? Ne penses-tu pas que nous avons une chance si tous les neuf d’entre nous font de notre mieux ?

Un membre exprima une suggestion un peu folle. Écoutant leur conversation de loin, Hyrkan sourit en réponse.

« Idiot. Tu ne peux même pas m’attraper et tu veux tuer un [Dragon-lézard] ? »

Pendant ce temps, les deux épéistes qui se tenaient dans le marais commencèrent à se retourner et à se déplacer. Ils savaient que s’ils étaient attaqués dans le marais, ils auraient une petite chance de se débattre. C’était un choix évident.

« Tu souhaites. »

En regardant cette scène, Hyrkan pouvait à peine s’asseoir.

Hyrkan claqua deux fois ses doigts. Le regard dans les yeux du squelette dansant changea. Le [Guerrier Squelette] avait l’aura de quelqu’un ayant l’intention de se battre.

Pour un tel [Guerrier Squelette]…

— [Heaume de la Démence].

Hyrkan versa plus de carburant pour allumer son feu.

— [Armure Osseuse].

Il avait même fourni plus de bois pour s’assurer que le feu ne s’éteindrait pas.

Avec la magie de Hyrkan, deux cornes émergèrent de la tête du [Guerrier Squelette] avec un éclat écarlate dans les yeux. Sa cage thoracique vide commença à se remplir, et ce qui apparut était une partie supérieure en forme d’armure faite d’os.

Dans cet état, le [Guerrier Squelette] s’approcha rapidement des deux joueurs qui lui avaient tourné le dos.

Avec sa nature agressive amplifiée par le [Heaume de la Démence], le [Guerrier Squelette] accourut vers les deux joueurs sans hésitation.

— Attention !

Quand quelqu’un a aperçu cela, il avertit évidemment les deux épéistes. Les deux épéistes tournèrent alors la tête pour regarder derrière eux.

— Merde !

Le [Guerrier Squelette] n’était qu’à quelques secondes de les atteindre. Sans autre choix, un épéiste leva son épée d’une voix amère.

— Je vais le prendre !

— Merci !

Il pensa à se sacrifier, et l’autre exprima sa gratitude pendant qu’il continuait son chemin.

Les sept joueurs restants regardaient attentivement.

— Allons l’aider.

— Mages préparez votre magie. Prêtres, préparez-vous à guérir !

À ce moment, ils étaient entièrement concentrés sur la sauvegarde de leurs alliés.

Assistant à une telle vue, Hyrkan eut un petit rire.

« Ça doit être leur premier raid de boss. Allez les gars, ça devrait être le moindre de tes soucis. »

Comme pour répondre au rire de Hyrkan, le [Dragon-lézard] apparut sur le flanc droit des sept joueurs. Quand Hyrkan l’aperçut, il se jeta rapidement dans le marais.

★★★

Quelle était la chose la plus importante dans un raid de boss ?

Lorsqu’on leur posait cette question, beaucoup répondaient de différentes façons. Certains pouvaient dire que c’était la présence d’un puissant mage, d’un tank pour prendre l’aggro, d’un attaquant pour se battre en première ligne, ou d’un prêtre pour garder les autres en vie. Cependant, ceux qui avaient connu un nombre incalculable de raids de boss ne se souciaient pas de ces petites choses. Ils répondaient d’une manière simple.

Éliminer la variable !

La variable impliquait tous les monstres ou joueurs hostiles qui n’étaient pas le monstre Boss.

C’était pourquoi la capacité de leurre était si importante. Avant de commencer la chasse aux Boss, les guildes expérimentées ou les groupes de raid cherchaient d’abord à attirer les monstres non-boss loin du boss.

Dans cet esprit, un [Guerrier Squelette] complètement buffé était la plus grande, mais la pire variable.


En outre, ce n’était pas juste un [Guerrier Squelette] ordinaire.

C’était un [Guerrier Squelette] de rang D sous un effet de démence de rang E. Un [Guerrier Squelette] avec de telles spécifications était quelque chose dans les capacités d’un nécromancien de niveau 40.

Pour empirer les choses, ce [Guerrier Squelette] était celui qui recevait un entraînement quotidien d’Hyrkan. Sa capacité d’évasion était bien au-dessus de celle d’un [Guerrier Squelette] moyen, et quelque chose qu’un épéiste moyen ou en dessous de la moyenne ne pouvait pas gérer longtemps.

« Ce putain de squelette ! »

Non seulement il avait facilement esquivé les attaques, mais il avait même contre-attaqué par la suite. Contre un tel adversaire, l’épéiste laissa échapper toutes les insultes de son arsenal.

Pendant ce temps, le [Dragon-lézard] fonçait vers les sept joueurs regroupés comme des quilles. Prenant note du [Dragon-lézard], les sept joueurs n’avaient d’autre choix que de se séparer, ou l’affrontement entraînerait sûrement un massacre.

Malheureusement, ce n’était pas si facile de se séparer. C’était en grande partie dû au fait qu’ils étaient distraits par le [Guerrier Squelette].

Au final…

Gulp!

Un prêtre se fit avaler par le [Dragon-lézard].

— Merde !

Alors qu’il disparaissait dans la bouche du [Dragon-lézard], le prêtre laissa échapper un cri grossier. Bien sûr, ce n’était vraiment pas un spectacle à voir. Les raids de Boss étaient généralement remplis de toutes sortes de langage grossier.

Pendant ce temps, le [Guerrier Squelette] avait conduit son adversaire dans un coin.

Ayant reçu une commande de son maître, il ne montrait aucun signe de vouloir se replier.

Après avoir vu le [Guerrier Squelette] repousser l’épéiste, l’épéiste qui s’était échappé grâce au sacrifice s’arrêta sur place.

« Bon sang ! »

Sur terre, sept joueurs étaient en combat acharné avec le [Dragon-lézard]. Dans cette situation, il valait peut-être mieux sauver son camarade plutôt que de s’enfuir. Pensant cela, l’épéiste se retourna et reprit son chemin dans le marais boueux.

Soudainement, une boule de feu frappa le dos du joueur luttant contre le [Guerrier Squelette]. L’épéiste en route pour le sauver s’arrêta, surpris.

— Qu’est-ce que tu fous ?

— D-Désolé, c’était une erreur !

Le magicien avait essayé d’aider, mais avait fini par oucher son allié.

— Espèce d’idiot, regarde où tu lances cette chose avant de tirer !

L’épéiste maudit son camarade avec colère. C’était le scénario typique d’un échec.

★★★

Les monstres avaient des caractéristiques différentes selon leur type. Parmi ceux-ci, les plus représentatifs étaient des monstres de type dragon.

Les monstres de type dragon faisaient des nids.

Les prétendus tanières ou antres.

À l’intérieur de ces repaires, il y avait des trésors. Il y avait des matériaux de fabrication pour commencer, et quand ces monstres tuaient des joueurs, ils gardaient leurs objets entièrement fabriqués dans leurs tanières.

Pour cette raison, il n’était pas rare que les joueurs évitent de combattre des monstres de type dragon et qu’ils pillent leurs repaires.

C’est ce qu’on appelait un vol furtif.


C’était quelque chose qui arrivait assez souvent dans Warlord. Considérant le bénéfice élevé que l’on gagnerait avec un faible risque, c’était seulement évident. Bien que ce n’était pas différent d’un cambriolage, on ne serait pas puni pour cela. De plus, il y avait des demandes pour des vidéos de vol, mais pas autant que des raids. Après tout, les aventures pour trouver des trésors cachés avaient toujours été utilisées comme motifs pour les films, Indiana Jones étant le meilleur exemple.

Hyrkan avait aussi beaucoup d’expérience dans ce domaine.

En conséquence, Hyrkan resta en état d’alerte élevé alors qu’il sautait d’arbre en arbre comme un singe, à la recherche du repaire du [Dragon-lézard]. Alors qu’il se déplaçait, Hyrkan invoqua un [Guerrier Squelette] et le mit debout dans le marais. C’était un appât, et en même temps, un signal d’avertissement. Si ce [Guerrier Squelette] était attaqué, le pouvoir magique d’Hyrkan s’épuiserait et l’informait que le [Dragon-lézard] était en route.

Environ quinze minutes après que la recherche de Hyrkan ait commencé …

« Bien. »

Hyrkan aperçut ce qui ressemblait à un grand barrage de castor. Le grand nid était d’environ mille-cent mètres carré, ce qui était assez grand pour couvrir une maison de campagne. Hyrkan commença immédiatement à grimper sur le nid comme s’il grimpait une falaise. À l’intérieur du nid se trouvaient plusieurs objets, métaux et pierres précieuses.

L’un d’eux…

« Est-ce un œuf ? »

Ressemblait à un œuf.

« N’est-ce pas un rocher ? »

Cependant, c’était plus approprié de dire que c’était plus une pierre qu’un œuf. Un rocher en forme d’œuf, pourrait-on dire.

Même Hyrkan ne pouvait pas comprendre ce que c’était. Bien sûr, alors qu’il se questionnait dans son esprit, il changea rapidement les matériaux de fabrication en pièces et les mis dans sa poche. Comme il ne pouvait pas changer l »œuf’ en une pièce, il l’enveloppa simplement et le porta derrière lui comme un sac. Puis, il courut rapidement hors du repaire.

À ce moment, le pouvoir magique de Hyrkan s’épuisa plus rapidement qu’un claquement de doigt. Cela signala la mort du [Guerrier Squelette] qu’il avait invoqué pour distraire les neuf joueurs.

Hyrkan ferma hermétiquement sa bouche.

Il lui restait quelque chose d’inachevé.

★★★


Au moment où Hyrkan revint sur le champ de bataille, c’était un chaos total.

Les signes de la lutte contre le [Dragon-lézard] étaient apparents dans la zone. Plusieurs endroits étaient en feu encore vigoureux, très probablement tiré par des mages. Parmi ces flammes, Hyrkan aperçut des montres brillantes.

Hyrkan regarda tout ce chaos, et quelque chose qui avait échappé aux yeux du [Dragon-lézard] attira la vue d’Hyrkan.

— Quoi de neuf ?

C’était un survivant.

Il était le seul survivant, celui qui s’était caché au milieu de ses alliés morts. Parce que le [Dragon-lézard] s »était soudainement envolé, il avait pu survivre. Ceci, bien sûr, avait été causé par Hyrkan en entrant dans le repaire du [Dragon-lézard].

D’une certaine manière, Hyrkan était celui qui lui avait sauvé la vie.

Bien sûr, c’était quelque chose que le joueur n’avait aucun moyen de savoir. Même s’il le faisait, il ne regarderait pas Hyrkan comme on regarderait son sauveur.

En tout cas, le joueur trouvait sa situation actuelle tout simplement… absurde.

Plus de dix joueurs s’étaient rassemblés pour se venger. C’était quelque chose qui arrivait rarement même dans Warlord. Cela étant le cas, il était confiant. Peu importe à quel point Hyrkan était fort, il pensait qu’il lui était impossible de les prendre tous les dix seul.

Il ne s’était jamais attendu à ce que la situation se tourne de cette manière.

Il ne pouvait même pas être en colère.

Il était simplement choqué au-delà  de toute croyance.

Il regarda Hyrkan sans un mot. D’un autre côté, Hyrkan examina les couleurs du bras et du visage du joueur devant lui.

« Il est empoisonné. »

Probablement à cause du poison du [Dragon-lézard], le bras droit du joueur devenait noir comme du charbon de bois, et des marques noires étaient visibles sur son visage. Si un prêtre était présent, il serait guéri en un instant, mais il était clair que ce ne serait pas le cas.

S’il était laissé seul, il mourrait sans aucun doute.

Bien sûr, s’il voulait lutter jusqu’à sa fin amère, c’était possible. Une personne poussée à bout était toujours la plus dangereuse.

Malgré ce fait, Hyrkan raccourcit la distance entre eux.

— Warlord est un sacré jeu, n’est-ce pas ? Ça vous rend fou de la façon la plus étrange.

Le joueur mourant fixa intensément Hyrkan alors qu’il s’approchait de lui. Il était en train de penser à beaucoup de choses.

D’une part, il voulait nuire à Hyrkan même si cela signifiait accélérer sa propre mort. De l’autre, tout semblait être en vain. Il estima que ce serait inutile, peu importe ce qu’il faisait.

— Toi, bâtard…

Au final, il bougea seulement sa bouche.

Regardant le joueur en face de lui, Hyrkan tapota son masque de hahoe avec son doigt.

— Profitons de cette opportunité pour mettre les choses au clair. Rappelles-toi de ce masque. Si jamais tu le vois à nouveau, tu ferais mieux de t’enfuir. Parce que si je te trouve en premier… je te ferai répéter ce que tu viens de dire.

À ce moment, le joueur devint furieux alors qu’il tentait de balancer son poing vers Hyrkan.

Toutefois…

Stab!

Hyrkan esquiva simplement son poing et poignarda ses yeux qui pouvaient être vus entre les deux trous dans son casque. Pas une fois, mais plusieurs fois. Il était impitoyable alors qu’il le poignardait continuellement comme une machine.

Chwing!

Quand Hyrkan sortit l’épée, il griffa le casque, faisant résonner un son métallique. Ce cri qui ne pouvait être entendu que par Hyrkan était plus terrifiant que jamais.

Le joueur avait été déconnecté il y a longtemps.

Même si Hyrkan était bien conscient de ce fait, il continua à le poignarder jusqu’à ce que sa montre reste seule.

À la fin, son cadavre fondit, ne laissant derrière lui que sa montre, que Hyrkan s’empressa de ramasser.

« Si vous continuez à venir après cela, alors c’est la guerre. »

C’était quelque chose que Hyrkan avait appris de la Stormhunter et la Hahoe Mask Guild qui l’avait trahi. Ce n’était pas suffisant de les tuer. Il devait les empêcher de jouer à Warlord de nouveau.

Bien sûr, Hyrkan n’en avait pas encore fini avec lui. Il savait qu’à sa prochain connexion, ce serait la même.

« La prochaine fois que je te vois, je vais te tuer à nouveau. »

Hyrkan avit de nouveau promis de se venger et de punir tout en se retournant et en regardant le marécage noir.

Il ne le regarda pas longtemps.

Peu de temps après, il tourna le dos et commença à courir aussi loin que possible du marécage noir.

Alors qu’il courait, il commença à chercher des guildes ou des raids dans les environs du Château de Bangtz. Quand il eut fini, il les pris une à une et les contacta.

— Le [Dragon-lézard] est réapparu dans le Marais des Lézards. Je vous donne l’emplacement exact pour cent dollars.

Quelques minutes après, il eut une réponse.

— Quel est votre numéro de compte ?

C’était son dernier profit au Marais des Lézards.

Cet article comporte 5 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top