skip to Main Content
Menu

EoSP – Chapitre 29 – Le Marais des Lézards (1)

Traducteur Français : MelkAz
 Éditeur : MelkAz

Chapitre 29 - Le Marais des Lézards (1)

Aucun joueur ne détestait les monstres faciles à chasser, riches en expérience et en récompenses.

Les joueurs affluaient naturellement vers des terrains de chasse où des monstres comme ceux-ci apparaissaient. Pour Warlord, qui avait une difficulté incomparable à celle des jeux sur console normale ou des jeux PC, c’était bien plus difficile. En outre, la peine de mort de Warlord était plus grande que dans les jeux normaux. Il était naturel pour les joueurs de choisir des terrains de chasse sûrs et faciles.

Mais une fois que l’on avait expérimenté un terrain de chasse où il y avait plus de joueurs que de monstres, et qu’on avait eu l’expérience d’entrer en conflit avec un autre groupe à cause d’un monstre, une pensée devrait vous traverser l’esprit.

Plutôt que de simplement regarder les autres joueurs se battre juste pour tuer un monstre, il serait préférable de chasser dans des zones impopulaires.

Bien sûr, quand une telle pensée devenait réalité, la plupart des commanditaires finissaient par voir du sang.

— Merde! Je te l’ai dit, nous n’aurions pas dû venir ici !

— C’est toi qui a eu l’idée !

Deux joueurs traversant actuellement un marécage se trouvaient exactement dans une telle situation. Ils n’étaient pas deux à l’origine. Aucun groupe ne viendrait dans des terrains de chasse en étant seulement deux joueurs. S’il y avait un tel cas, un ou deux membres du groupe devaient déjà être morts, et les deux restants devaient être en fuite.

Ayant perdu leurs amis, aucun mot réconfortants n’étaient sorti de la bouche des deux joueurs qui s’enfuyaient.

— Quel genre de terrain de chasse est-ce ? Merde !

— Peux-tu arrêter de dire « merde » ?! As-tu besoin le dire dans chaque phrase ?

— Quoi ? Tu veux te battre ?

Dans une situation où le langage grossier allait et venait, il était naturel qu’une dispute éclate.

Alors qu’en ce sens, le Marais des Lézards était sensé servir de terrain de chasse aux membres de ce groupe pour réaffirmer leurs relations.

Le Marais des Lézards était un terrain de chasse de niveau 30 où les [Lézards Verts] apparaissaient. Cependant, les joueurs classaient le Marais des Lézards qui était un terrain de chasse de niveau 30, en tant que terrain de chasse de niveau 40. Cette cote de difficulté élevée s’expliquait par deux raisons.

D’abord, les [Hommes-lézards] étaient des monstres durs à chasser. Comme ils marchaient sur deux jambes et portaient des épées, ils étaient un type de monstre très différent des monstres habituels. Cela dit, ils ne se battaient pas comme les humains non plus. En tant que tel, peu de personnes avaient de l’expérience avec leur style de combat. On ne pouvait faire l’expérience de se battre avec des monstres comme les [Hommes-lézards] que dans les jeux VR comme Warlord.

La deuxième raison était la nature de l’environnement des marécages. Dans les marais, il était beaucoup plus difficile de se battre ou de s’enfuir. Si un combat ne se déroulait pas comme prévu, la situation se détériorait rapidement. Pour cette raison, les joueurs de type tank étaient beaucoup plus enclins à mourir dans les marécages.

Cependant, mis à part ces deux raisons, l’attaque, la défense et l’endurance des [Hommes-lézards] n’étaient pas particulièrement supérieures à la normale.

En d’autres termes, si l’on avait l’expérience et la capacité de faire face à ces problèmes, le Marais des Lézards était un bon terrain de chasse.

« Est-ce le point suivant ? »

Hyrkan vérifia le sol en faisant des ronds avec sa cheville. Le sol ne laissa qu’une empreinte légère, prouvant sa dureté.

«D’accord, voici donc le point C. »

Le sol était dur.

C’était la pensée de base derrière la chasse dans les zones marécageuses. Plutôt que de penser à la façon de se battre dans les marais, il fallait réfléchir à la façon de se débarrasser des effets désavantageux des marécages. En outre, il était préférable d’avoir plusieurs endroits qui pouvaient le faire. Une fois ces zones trouvées, les joueurs devraient planifier leurs activités autour d’elles.

C’était les bases de la chasse. Tout comme les pêcheurs savaient où pêcher, les joueurs devaient connaître les meilleurs endroits pour chasser. Sauter directement dans les terrains de chasse sans savoir où se battre était simplement idiot.

Les joueurs devaient ensuite savoir comment attirer leurs proies dans leurs zones. Dans Warlord, il était extrêmement important de savoir comment attirer les monstres. Les tanks, ayant une excellente habilité en matière d’attirer les monstres, recevaient souvent un traitement spécial de la part des guildes et des groupes.

Cela dit, attirer n’était pas la spécialité d’Hyrkan. Heureusement, c’était facile d’attirer les [Hommes-lézards]. Les attirer ne demandait pas d’effort supplémentaire.

« C’est dommage. »

À cause de cela, Hyrkan se sentit plutôt déçu alors qu’il se préparait dans le Marais des Lézards.

«Si je fais une vidéo de chasse ici, je pourrais facilement atteindre les dix-mille vues. »

De nombreux signes laissaient entendre que ses combats seraient faciles. Il n’y avait pas beaucoup d'[Hommes Lézards], et il y avait beaucoup de zones qu’il pouvait utiliser. Il était facile d’en déduire que le niveau de difficulté du Marais des Lézards était exagéré.

Assez de conditions étaient remplies pour faire une bonne vidéo.

Même ainsi, Hyrkan devait se retenir.

« Je n’arrive pas à croire que je doive souffrir à cause de personnes que je ne connais pas. »

Hyrkan n’avait tout simplement pas les capacités requises pour se faire pour ennemis des joueurs célèbres ou de haut niveau.

« Bien. »

Il ne pouvait que se retenir.

Bien sûr…

« Vous serez tous morts quand je deviendrais un ranker . »

Hyrkan n’avait pas l’intention de se retenir pour toujours. Il progressait à un bon rythme. Il avait les bases pour grandir plus vite qu’il n’aurait jamais pu l’imaginer dans le passé.

Une fois qu’il aurait assez de puissance et de capacité, tout allait changer.

Pensant à l’avenir, Hyrkan sourit.

Tout en le faisant, il sorti et se vêtit de son masque hahoe.

★★★

Un [Homme-lézard] aux écailles vertes fit passer sa langue sur ses lèvres alors qu’il regardait l’ennemi devant lui. Face à lui se tenait un [Guerrier Squelette] avec un crâne d'[Homme-lézard].

Les deux échangèrent un regard furieux tout en plaçant leurs épées en avant. Ils ne montrèrent aucun signe de vouloir s’affronter.

Ce qui alarma les deux cotés…

Snap snap!

Fut le bruit de deux claquement de doigts.

Une fois que le son retentit, le [Guerrier Squelette] fit un mouvement. Il tint son épée légèrement et réduisit rapidement sa distance avec le lézard. Ensuite, il fit une taillade vers le bas.

Clang!

L'[Homme-lézard] n’hésita pas à repousser l’épée du [Guerrier Squelette].

Immédiatement après avoir frappé la lame, l'[Homme-lézard] balança son épée vers la poitrine du [Guerrier Squelette]. Ce dernier replia son corps pour esquiver l’attaque et commença à reculer pour se distancer de l'[Homme-lézard].

L'[Homme-lézard] n’avait pas l’intention de le laisser partir. Il se rua sur le [Guerrier Squelette] et lui balança son épée. Afin de bloquer le slash, le [Guerrier Squelette] envoya son épée à son tour.

Clang!

Un son métallique retentit à nouveau lorsque les deux épées échangèrent le coup.

En même temps que le son métallique…

— Activation du Heaume.

Un chant fut entendu.

— [Armure Osseuse].

Tout en regardant le combat, Hyrkan chanta. Puis, deux cornes jaillirent du front du guerrier squelette. Sa cage thoracique et sa colonne vertébrale commencèrent à se dilater, et les entrailles vides de sa cage thoracique commencèrent à se remplir. Le [Guerrier Squelette] se transforma, semblant porter une armure de plaque blanche.

En même temps, les yeux enflammés du [Guerrier Squelette] passèrent du bleu au rouge.

Son aura avait également changé.

Contrairement à avant, il avança et commença à brandir son épée de manière agressive.

Clang, clang!

Le lézard n’esquiva pas ce brusque essaim d’attaques. Il balança également son épée et riposta.

Kiik!

Le son des métaux entrelacés remplit l’air ambiant.

Dans ce bruit, Hyrkan fit son mouvement.

En un instant, Hyrkan s’approcha du flanc de l'[Homme-lézard]. Avec un mouvement rapide…

Stab!

Il enfonça son épée dans la peau écailleuse de l'[Homme-lézard].

Ayant bougé furtivement, il n’y avait pas beaucoup de force dans son attaque. L’épée n’avait pénétré que d’un pouce dans la peau du lézard. En tenant compte de la taille et de la peau de l'[Homme-lézard], il était difficile d’attendre beaucoup de dégâts d’une telle attaque.

Cependant, c’était suffisant.

Hyrkan fit un sourire satisfaisant sous son masque hahoe.

L'[Homme-lézard] avait réagi à l’attaque de Hyrkan. Toujours dans une impasse, il tourna la tête pour regarder Hyrkan.

Ce fut tout.

Bien que l'[Homme-lézard] ait cligné des paupières et ait lancé un regard furieux, c’était tout ce qu’il pouvait faire. Il ne lui était en aucun cas possible d’attaquer Hyrkan.

En fait, c’était une erreur de tourner la tête.

L’épée d’Hyrkan avait été imprégnée de la [Malédiction Démoniaque], et son effet s’activa immédiatement.

Les statistiques de l'[Homme-lézard] venait de diminuer de dix pour-cent.

Avec le buff de vingt pour-cent du [Heaume de la Démence], le [Guerrier Squelette] pouvait combattre de manière à peu près égale l'[Homme-lézard]. Maintenant qu’il avait perdu dix pour-cent de ses statistiques, l'[Homme-lézard] n’était certainement plus aussi puissant qu’avant.

Kiiik!

L’épée de l'[Homme-lézard] commença se faire repousser, mais elle reprit rapidement le dessus sur le [Guerrier Squelette].

Stab!

Hyrkan poignarda encore une fois le flanc du lézard.

Ching!

À ce moment, le [Guerrier Squelette] fit dévier l’épée de l'[Homme-lézard].

Une opportunité se présenta.

Swish!

Avec cela, le [Guerrier Squelette] brandit son épée. L’épée coupa l’articulation de l’épaule de l'[Homme-lézard], et une profonde blessure pouvait être observée avec une énorme quantité de sang.

Même à ce moment, Hyrkan faisait toujours son travail.

Stab stab!

Hyrkan se colla à l'[Homme-lézard], poignardant continuellement le même endroit et creusant la plaie.

Chrrrr!

L'[Homme-lézard] serra sa langue pendant qu’il se tordait. Hyrkan se distança alors que le [Guerrier Squelette] jeta à nouveau son corps vers le monstre. Maintenant, hors du combat, Hyrkan invoqua un autre [Guerrier Squelette]. Ensuite, le combat repris.

Le [Guerrier Squelette] sous l’effet du [Heaume de la Démence] continua son combat contre l'[Homme-lézard], tandis qu’Hyrkan et le nouveau [Guerrier Squelette] attaquaient à plusieurs reprises son flanc.

Le bruit des écailles déchirés, de la chair coupée et des os égratignés résonnaient dans un étrange mélange. Le son de la mort de l'[Homme-lézard] commença à remplir lentement le champ de bataille silencieux.

★★★

« Une minute et vingt-deux secondes »

Devant la dépouille de l'[Homme-lézard], Hyrkan vérifia la durée du combat.

— Wow.

« Je suis incroyable, n’est-ce pas ? »

Le temps qu’il a fallu au niveau 20 Hyrkan pour tuer l'[Homme-lézard] de niveau 30 ne dépassait pas les quatre-vingt-dix secondes.

L'[Homme-lézard] n’était pas un monstre boss. Il n’avait pas une endurance ou une défense élevée, ce n’était pas non plus un monstre de grande taille. C’était un monstre qu’un groupe de trois joueurs bien coordonné pouvait tuer en trois minutes. En d’autres termes, la prouesse actuelle d’Hyrkan était bien au-dessus d’un groupe de trois joueurs bien coordonné.

Même Hyrkan était surprit. S’il avait choisi la classe d’épéiste comme il l’avait fait auparavant, il aurait eu besoin d’au moins cinq objets de rang unique pour avoir la puissance de combat qu’il avait actuellement. De plus, son arme devrait elle aussi être unique.

Par ailleurs, Hyrkan n’avait pratiquement couru aucun risque durant ce combat.

« Je ne pensais pas que le [Heaume de la Démence] et l'[Armure Osseuse] iraient si bien ensemble. »

C’était aussi grâce à son [Guerrier Squelette] qui jouait un bon rôle de tank.

Le [Heaume de la Démence] rendait les invocations agressives. Il n’y avait pas de retraite. Grâce à l’entraînement d’Hyrkan, les [Guerriers Squelettes] montraient une excellente évasion en combat rapproché, qui influençait directement leurs capacités de combat.

Et finalement, les [Guerriers Squelettes] avaient acquis une meilleure défense à travers l'[Armure Osseuse]. Grâce à cela, les [Guerriers Squelettes] subissaient significativement moins de dégâts et, par conséquent, la quantité de mana qu’ils utilisaient avait également diminué. Bien que le coût de mana de l'[Armure Osseuse] n’était pas petit, il y avait toujours un gain net de mana. Et ce dernier se montrerait particulièrement utile lorsque vous combattiez des monstres plus forts que les [Hommes-lézards].

En tout cas, viser les points faibles lorsqu’un tank avait l’aggro d’un monstre était la spécialité d’Hyrkan.

« C’est une excellente formation. »

C’était le genre de combat que voulait Hyrkan.

Le sentiment que tout se passait comme prévu était exaltant pour tout le monde.

C’était pareil pour Hyrkan.

« Pas besoin de s’arrêter ici. »

Parfois, des jours comme ceux-ci subvenaient. Des jours où la chasse allait si bien ! Ce n’était pas un phénomène courant. Ainsi, il était important de tirer le meilleur parti des jours comme ceux-là.

« D’accord, reportons la recherche de l’œuf pour demain. Ce n’est pas comme si je pouvais faire quelque chose maintenant de toute façon. »

Hyrkan. Il avait commencé sa chasse au Marais des Lézards.

Et il ne fallut pas longtemps pour que ses combats attirent l’attention des autres.

★★★

— Je te l’ai dit, nous n’aurions pas dû venir ici.

— Je suis tellement fatigué. Unni*, repartons juste.

(ndt :Unni est une jeune fille qui appelle une autre fille plus âgée)

— Ouais, allons-nous en simplement.

Ce groupe de trois personnes était plutôt unique. C’était un groupe composé uniquement de joueuses. Elles n’avaient pas l’air bien. Les éclaboussures de boue partout sur leurs corps montraient qu’elles avaient eu leur part d’ennuis dans le marais. Autre que cela, leurs visages étaient tout à fait décents. Bien sûr, bien que les visages des personnages de Warlord étaient bien différents de la réalité, elles étaient encore assez belles pour être convoitées si elles marchaient dans les rues. Ces trois là étaient des beautés à part entière.

— Pensez à ce que nous avons traversées pour arriver ici. Nous ne pouvons pas revenir en arrière après seulement cinq [Hommes-lézards]. C’est une trop énorme perte !

Aux plaintes des deux joueuses, la troisième membre, qui semblait être la chef, éleva la voix.

— Pour l’instant, bougeons. Debout.

— Je suis fatigué.

— Nous sommes dans un jeu. Comment peux-tu être fatiguée ? Debout !

À contrecœur, les deux filles se levèrent et le groupe continua à marcher. En fin de compte, elles avaient pu faire une certaine découverte.

— Wow ! Regardez-le !

— Qui est-il ? Wow, il est si talentueux.

Elles se sont retrouvées stupéfaites lorsqu’elles virent un joueur combattre un [Homme-lézard] dans un combat incroyable.

En regardant son combat, la bouche du chef du groupe montra un sourire significatif.

— Restons avec lui. Qu’en dites-vous ?

Comme une épidémie, le sourire significatif du chef du groupe se propagea rapidement sur les visages des deux autres.

Cet article comporte 6 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top