skip to Main Content
Menu

EoSP – Chapitre 14 – Une grotte au Mont Bima (1)

Traducteur Français : MelkAz
 Éditeur : MelkAz

Chapitre 14 – Une grotte au Mont Bima (1)

Tous les nouveaux joueurs de Warlord se sentaient un peu anxieux durant le tutoriel.

« Devrais-je réellement jouer à ce jeu ? Est-il trop tard pour demander un remboursement ? »

De telles pensées se dissipaient rapidement lorsqu’ils s’entraînaient dans le Donjon d’Entraînement.

Leurs opinions changeaient après avoir combattu divers types de monstres dans le Donjon d’Entraînement et après avoir atteint le niveau 10.

« Je pourrais être vraiment talentueux à ce jeu. »

Ils devenaient confiants.

Ils n’avaient pas d’autre choix que de devenir confiants.

Dans la réalité, un homme dans la norme ne gagnerait pas à mains nues contre un gros chien. Même si vous menaciez avec un couteau cet homme et lui demandiez de tuer un chien d’attaque, il ne pourra pas le faire.

Mais dans le Donjon d’Entraînement, les joueurs faisaient face à des loups, des tigres, des anacondas et toutes sortes de monstres que vous ne pourriez même pas voir dans un zoo. En plus de cela, les joueurs pouvaient toujours enregistrer des vidéos de leurs combats. Avec un peu d’édition, ils pouvaient devenir les protagonistes de leur propre film.

En tant que tel, il était évident qu’ils devenaient confiants. C’était aussi un objectif du Donjon d’Entraînement.

C’était ça, l’entraînement.

Un système conçu pour stimuler la confiance des joueurs grâce aux combats.

Après avoir atteint le niveau 10, ces joueurs confiants apprenaient de nouvelles compétences, et les plus riches allaient sur le terrain équipés de toutes sortes d’objets chers.

Le monde dans le jeu était un spectacle à part entière. Des forêts et des montagnes préservés des humains. Dans ce vaste monde, les joueurs devenaient les nains ou les elfes qu’ils voyaient dans Le Seigneur des Anneaux. Ils avaient tous l’assurance que leurs aventures deviendraient des contes héroïques.

Mais dès qu’ils entraient sur le champ de bataille, ils devenaient des Hobbits. Pas du genre courageux, mais plutôt le genre de ceux qui étaient en danger.

Quand ils commençaient à se battre contre des monstres dans les forêts et les montagnes, ils apprenaient la différence entre les monstres du Donjon d’Entraînement et les vrais monstres.

— Uwak !

C’était un groupe de trois hommes.

Il s’agissait d’un groupe typique de débutant, un épéiste, un magicien, et un guérisseur. On pouvait facilement distinguer leurs classes en regardant leurs vêtements.

— Est-ce que t’es idiot ? Comment as-tu pu te rater ?

— Oi ! Balance-lui ta magie ! Nous devons nous dégager de cette merde !

— Attends, j’en renvoie une. Par contre, si je la relance maintenant, il sera aussi touché.

— Fais-le !

Le premier monstre qu’ils avaient rencontré sur le terrain était un monstre appelé [Loup des Bois-morts].

C’était un monstre de niveau 15, un loup qui semblait avoir été découpé dans un arbre sec. Il avait une longueur de corps plus longue que les loups normaux, mais sa taille globale n’était pas particulièrement importante.

Il n’était pas très fort non plus. C’était l’un des monstres de niveau 15 les plus faibles. Comme on pouvait s’y attendre de son apparence mince et flétrie, il avait une faible défense. C’était quelque chose que les joueurs pouvaient facilement tuer avec les armes qu’ils avaient reçues de l’Association de subjugation. En plus, ils étaient extrêmement faibles face à la magie de Feu. Un magicien d’attribut feu de niveau 10 pouvait facilement le tuer avec deux [Boules de Feu].

Il était même surnommé le sac de bois par les joueurs. Le nom avait évidemment pour origine les sacs de sable, sauf qu’il s’agissait de sac de bois en raison de son apparence.

Même en étant niveau 10, un groupe de 3 joueurs pouvait facilement le tuer. Le plan du groupe était de faire en sorte que l’épéiste l’attaque de front en attendant que le mage prépare sa boule de feu.

Mais un problème s’était produit lorsqu’ils avaient engagé le combat.

L’épéiste s’était jeté sur le [Loup des Bois-morts] comme prévu, et il bloqua l’attaque du loup avec son bouclier en bois. Il se mit ensuite en garde et attendit sa prochaine attaque. Jusque-là, tout s’était déroulé en douceur.

Le problème s’était produit lorsque l’épéiste trébucha accidentellement sur une roche. Dès qu’il tomba, le [Loup des Bois-morts] fonça sur sa poitrine.

Il était en mauvaise posture.

Il n’était pas facile de se défendre face à un adversaire debout. Non seulement on avait besoin d’habilité, mais aussi de technique. Mais combien de personnes avaient pu avoir une telle expérience auparavant ?

— S-Sauvez-moi !

Grr, Grr!

Juste devant, le [Loup des Bois-morts] lâcha un rugissement brutal, blessant l’épéiste avec ses dents et ses griffes. Les deux autres regardaient de côté, paniqués, ne sachant pas quoi faire.

— Merde ! Que dois-t-on faire au juste ?

— Je ne sais pas !

Il était sans dire que la fête n’aurait pas une fin heureuse s’ils continuaient à regarder sans rien faire et perdaient leur épéiste.

Juste comme ça, de nombreux joueurs débutants expérimentaient un véritable combat sur le terrain pour le prix de quarante-huit heures d’exil.

Mais il y en avait un qui n’avait pas besoin de payer un tel coût.

Hyrkan.

Face à un [Loup-garou bleu] sur son chemin vers le Mont Bima, tout le monde penserait qu’il était inévitable qu’il paye le fameux prix.

En tant que nécromancien, il avait même mis tous ses points de statistiques en force. Il n’avait pas non plus d’objets spéciaux. La seule chose qu’il avait acquise au niveau 10 était la magie de malédiction. Il n’avait pas mis de l’argent dans le jeu pour améliorer son équipement. Tout le monde dirait qu’il avait besoin d’expérimenter le goût amer de la mort dans Warlord.

Non seulement cela, mais le [Loup-garou bleu] était aussi l’un des monstres les plus fort du niveau 15.

On pouvait dire qu’il n’y avait rien à redire sur son apparence. Il faisait cent-quatre-vingt cm de hauteur et avait de longs bras . Sur ses bras étaient quatre griffes qui étaient aussi pointues que des couteaux. Par delà sa fourrure bleue, on pouvait voir ses yeux rouges et sa bouche saillante remplie de dents aiguisées. C’était suffisant pour effrayer même des joueurs de haut niveau.

Et pour couronner le tout, il était aussi fort qu’il n’en avait l’air.

Pour cette raison, on lui avait donné le surnom de Tueur de Débutants !

Même un groupe de trois joueurs aurait du mal à faire face à ce monstre.

Mais Hyrkan, qui avait croisé le chemin de ce monstre, avait une expression empli d’un joyeux sourire.

« Bien, enfin un monstre décent. La peau du [Loup-garou bleu] et ses os sont de l’argent … Je vais essayer de les utiliser comme sacrifice pour le Fragment de squelette. »

Les [Loups-garous bleus] avaient un taux d’apparition très rare dans cet endroit.

Grâce à son surnom, le Tueur de débutants, le [Loup-garou bleu] était un nom que les joueurs avaient entendu au moins une ou deux fois. Les vidéos de chasses de ce monstre garantissaient une certaine quantité de vues.

Puisque Hyrkan avait trouvé un monstre qui pouvait faire de l’argent dès le départ, il n’y avait aucun moyen pour lui de ne pas être heureux.

— Démarrer la caméra.

À ce moment, l’idée de perdre ne traversa même pas l’esprit d’Hyrkan.

S’il avait mis tous ses points de statistiques dans le Pouvoir magique et l’Intelligence, cela aurait pu être difficile, mais il l’avait mis en force.

Dans Warlord, la force affectait les capacités physiques du corps, c’était comme la puissance d’une voiture, plus vous en rajoutez sous le capot, plus elle augmentait.

En d’autres termes, il n’y avait aucune raison pour laquelle Hyrkan manquerait en force ou en vitesse.

Bien sûr, puisqu’il n’avait pas mis de points dans l’endurance, cela pouvait nuire un peu si le [Loup-garou bleu] le touchait.

Mais pour Hyrkan, une telle chose était sa totalement normale.

D’une manière ou d’une autre, les épéistes investissaient des points dans l’endurance. Les types tank plaçaient la plupart de leurs points de statistiques dans l’endurance, tandis que le type d’attaque, qui combattait contre les monstres en première ligne, investissait également certains points dans l’endurance.

Mais cela s’appliquait aussi aux joueurs qui jouaient sans modèle de statistiques pré-défini.

Hyrkan, qui devait rattraper les joueurs qui avaient débuté le jeu un an plus tôt, ne pouvait pas se permettre de ralentir et de faire ce que les autres faisaient normalement.

De plus, il y avait des avantages d’être en retard : l’héritage des premiers joueurs. On pouvait regarder des vidéos de méthodes de chasse aux monstres pour réduire les risques en    combats et obtenir des objets qui se révéleraient utiles.

Hyrkan utiliserait une telle stratégie de combat extrême pour se faire un nom. Il n’était pas inquiet, effrayé ou nerveux à cause de son manque d’endurance.

Plus important encore, Hyrkan avait une aide.

Hyrkan jeta le Fragment de Squelette qu’il tenait. Dès qu’il prit contact avec le sol, il devint plus grand jusqu’à ce qu’il prit la forme d’un [Guerrier Squelette]. Tenant un couteau en os, le [Guerrier Squelette] montra une hostilité envers le [Loup-garou bleu] dès qu’il apparut.

Il ouvrit la bouche et laissa sortir un rugissement silencieux, alors que deux flammes bleues brûlaient dans ses cernes.

Le [Loup-garou bleu] ne recula pas face au regard brûlant du [Guerrier Squelette]. Au lieu de cela, il renforça ses yeux rouges. Dans un combat de mental, il ne reculerait pas.

Grr!

Le [Loup-garou bleu] lâcha un cri et se rua sur le [Guerrier Squelette].

Swich,Swich!

Il balança ses deux pattes d’une manière grossière et aléatoire. Le [Guerrier Squelette] ne chargea pas le [Loup-garou bleu] et ne se maintint pas à une petite distance de lui. Au lieu de cela, il se distança d’une large marge, évitant les attaques, comme si la pose qu’il venait de montrer n’était que du bluff.

C’était l’entraînement d’Hyrkan.

Comme dans la boxe, il était préférable de maintenir une petite distance délicate et de contre-attaquer à chaque fois que l’on évitait une attaque. Cependant, une telle chose était proche d’un art. C’était quelque chose que les deux combattants devaient travailler ensemble, comme dans les films.

C’était indubitablement difficile.

En tant que tel, il n’était pas nécessaire de risquer ce danger et de rester dans une méthode de contre-attaque.

Gauche !

Droite !

Il fallait esquiver sans contre-attaquer.

Le [Guerrier Squelette] n’avait pas besoin de contre-attaquer. C’était le rôle d’Hyrkan, qui apparaîtrait furtivement pendant leur face à face.

« Bien. »

Devant Hyrkan qui avait caché sa présence, on pouvait voir le dos du [Loup-garou bleu]. Dès qu’Hyrkan l’aperçut, il chargea.

Les roches, les racines d’arbres et les souches d’arbres n’empêchèrent pas la charge de Hyrkan. Il était un prédateur qui courait vers sa proie.

Au moment où le [Loup-garou bleu] remarqua la présence d’Hyrkan, il était trop tard.

Pitch!

Le couteau tranchant qu’Hyrkan avait reçu de l’Association de subjugation avait déjà percé sa colonne vertébrale et ses côtes.

Il fut poignardé sur le coup.

Grow!

Le [Loup-garou bleu] se retourna en poussant un cri rempli de douleur. En se retournant, il balança ses bras comme un fouet. C’était une réaction instinctive pour attaquer celui qui était derrière lui.

S’attendant à une telle réaction, Hyrkan avait déjà lâché le couteau et avait abaissé son corps sous la taille du [Loup-garou bleu]. Et en abaissant son corps, il chargea la jambe gauche du [Loup-garou bleu], visant son articulation du genou, ce qui fit chanceler le [Loup-garou bleu].

Bruit sourd

En perdant son équilibre, le [Loup-garou bleu] tomba en arrière. Sa tête frappa le sol, et ses yeux rouges montraient sa stupéfaction. Dans le même temps, à l’impact, le couteau qui était enfoncé dans son dos perça sa poitrine.

Puis, comme s’il attendait que cela se produise, le [Guerrier Squelette] sauta sur le torse du [Loup-garou bleu].

Le [Guerrier Squelette] planta ensuite son couteau dans sa poitrine.

Pitch!

Le couteau n’était pas entré trop profondément sa poitrine, et cela correspondait bien à l’esprit triomphant que le [Guerrier Squelette] avait montré.

Le [Guerrier Squelette] retira ensuite son couteau osseux et poignarda ensuite à plusieurs reprises le corps du [Loup-garou bleu] comme s’il n’était pas satisfait.

Pitch! Pitch!

Face à cet assaut du [Guerrier Squelette], le [Loup-garou bleu] lâcha un cri jamais entendu auparavant.

Kuuhung !

Avec ce cri, le [Loup-garou bleu] utilisa sa main droite pour tenter d’arrêter le [Guerrier Squelette].

Thwack!

Le [Guerrier Squelette] l’esquiva sans effort. Le fait que son adversaire soit si maigre ne lui facilitait pas la tâche.

Après avoir fait tombé le [Loup-garou bleu], Hyrkan s’était éloigné et s’était préparé pour sa prochaine attaque.

Après avoir vu le Guerrier Squelette se retirer et vu son pouvoir magique tomber du coin de l’œil, il secoua sa tête avec impuissance.

« Tu dois le poignarder une fois et retourner en arrière … on dirait que je vais devoir lui apprendre comment bien prendre position. »

Après avoir retiré l’obstacle de sa poitrine, le [Loup-garou bleu] se leva.

Et quand cela arriva,

Wish

Il fût étonné un moment, puis se maintint droit. Même ainsi, il était dans un état assez lamentable.

Hormis le couteau planté dans sa poitrine, trois blessures avaient été faites par le [Guerrier Squelette], son sang coulait comme un robinet cassé.

Si c’était la réalité, il serait déjà mort.

Mais c’était différent dans le jeu. Il en était de même pour les joueurs. Aucun monstre ne mourrait juste parce qu’ils avaient un trou dans leur torse. Même si la moitié de leurs têtes était écrasée, ils resteraient en vie. La seule façon de tuer instantanément un monstre était de couper complètement sa tête. Même si, cela ne fonctionnait pas sur tous les monstres.

Des dégâts de cet envergure n’étaient que des dommages importants.

« Bien, les saignements ont commencé. »

La lutte était plus ou moins terminée. Il mourrait s’il traînait plus longtemps.

À moins que !

Hyrkan devait faire attention à ne pas lui donner le temps de s’en remettre. Les monstres possédaient quelque chose appelé recovery mode. Quand ils entraient dans ce mode, ils régénéraient leurs plaies et leurs HP (points de vie/santé) avec un taux étonnant. Il était important de s’assurer qu’ils n’entrent jamais dans cet état.

Un monstre entrait dans le Mode de récupération lorsqu’il ne prenait pas de dégâts après une certaine période.

En d’autres termes, vous deviez continuer à attaquer.

Mais il n’était pas nécessaire de risquer un danger pour essayer de retirer le poignard de sa poitrine. À ce moment où les capacités du monstre étaient faible, il y avait une méthode plus efficace.

Quelque part durant le combat, Hyrkan avait ramassé une roche, qu’il jetait maintenant vers la tête du loup-garou.

Smack!

Avec un son incroyable, la tête du [Loup-garou bleu] percuta la pierre. En regardant cela, Hyrkan sourit.

« Cela fait longtemps depuis mon dernier lancer de pierre. J’adore ça. »

Un conseil,

Des dégâts considérables pouvaient être infligés à des monstres de bas niveau simplement en lançant des pierres sur eux.

Pour des dégâts continus, il y avait une meilleure façon. Dans les raids, c’était la base fondamentale absolue d’utiliser le lancer d’armes pour empêcher les monstres d’entrer dans leur mode de récupération.

Le [Loup-garou bleu] regarda Hyrkan et ouvrit la bouche.

Kwaaaang!

[Le [Loup-garou bleu] devient enragé.]

C’était un cri plein de rage.

Le [Loup-garou bleu]. Cela ne faisait que quelques jours depuis qu’il avait apparu dans le monde de Warlord, mais durant sa courte vie, cela devait être la première fois qu’une pierre le touchait.

Bien sûr, ce n’était pas ce pourquoi il était enragé. Tout comme l’alerte l’avait déclaré, il était entré dans un état enragé parce qu’il était en très mauvaise posture.

« Il est assez coriace celui-là. »

Les monstres en mode rage avaient un comportement bien plus simple.

Pour évacuer sa rage, il ne montrait que de l’hostilité envers son ennemi. Il n’était pas prudent quant à son environnement, alors qu’il se préparait à donner ses os pour obtenir de la chair. En termes de gameplay, son aggro pouvait être complètement contrôlé.

Le [Loup-garou bleu] chargea vers Hyrkan.

Il avait l’air terrifiant alors qu’il s’énervait avec ses yeux rouges et son sang qui coulait.

Mais le sourire d’Hyrkan ne se dissipait pas.

— Tu n’aurais pas dû.

Snap!

— Regardes-moi, vois-tu ?

Snap!

Dès qu’Hyrkan cassa son doigt deux fois, le [Guerrier Squelette] qui était debout sur son flanc se rua vers le [Loup-garou bleu] comme une balle et balança son couteau en os sur le côté.

Pitch!

Même ainsi, le [Loup-garou bleu] continua à charger Hyrkan. Il semblait qu’il utiliserait son dernier souffle pour donner un coup à Hyrkan.

Wish!

Le [Loup-garou bleu] balança sa patte avec assez de force pour écraser la tête d’Hyrkan. Hyrkan esquiva facilement l’attaque en reculant vers l’arrière. Des manœuvres évasives comme celle-ci n’apparaissaient que lorsque Hyrkan était complètement à l’aise.

« Cela va être une bonne prise. »

À ce moment-là, le sourire sur son visage devint rapidement raide avant qu’il ne disparaisse complètement.

« Merde ! »

Il avait même laissé sortir un juron.

Hyrkan se rendit finalement compte de quelque chose.

« Le masque hahoe ! Merde, j’ai oublié de porter mon masque hahoe ! »

Il se rendit compte qu’il avait commis une grave erreur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top