skip to Main Content
Menu

Douluo Dalu – Chapitre 83

Traducteurs Français : Kenshin et Yu
 Éditeurs : Kenshin et Yu
Checkeurs : Kenshin et Yu

Chapitre 83 : Le Roi Terrestre Géant et la Reine Rose

Cliquez ici pour lire la partie 2
Cliquez ici pour lire la partie 3

Partie 1

Sous les regard stupéfaits de tout le monde, une flamme furieuse sortit des yeux de l’Avatar du Dragon Écarlate et faisant face au Roi Géant Terrestre, elle leva ses griffes avants.

« Attention ! »
Cria Grand maître, puisque de son point de vue il pouvait voir la queue de scorpion du Roi Terrestre Géant frapper.

Bien que la flamme sortant de cette queue de scorpion soit incapable de blesser le Dragon Écarlate, sa puissance était tout de même excessive. Peu importe comment on décrivait la chose, elle restait proche d’une Bête Spirituelle de cinq mille ans.

Liu Erlong révéla rapidement son côté violent à tout le monde. Une de ses griffes arrières posée sur le dos du Roi Terrestre Géant, l’autre se leva et retomba rapidement. Avec un peng, la queue entière du Roi Terrestre Géant fut écrasée au sol, tremblant toujours légèrement, mais ne fouettant certainement plus de-ci de-là.

En force, cette Bête Spirituelle millénaire ne pouvait basiquement pas égaler Liu Erlong.

Levant ses griffes avants et les écrasant simultanément, une d’entre elles percuta le sommet du crâne du Roi Terrestre Géant et Liu Erlong rugit férocement,
« Je vais t’apprendre à ruiner le moment de joie de cette vieille femme. »

Le cri aigu du Roi Terrestre Géant se tut abruptement et de son corps gigantesque, on ne voyait plus que deux de ses griffes dépassant du sol.

« Si cette vieille femme ne s’occupe pas de toi jusqu’à ta mort, mon nom n’est plus Liu Erlong ! »

Hong, hong—

Sans la moindre compétence, utilisant seulement la force brute de l’Avatar du Dragon Écarlate, les deux griffes avants de Liu Erlong frappèrent sans hésitation les griffes avants du Roi Terrestre Géant et tout de suite après, elles griffèrent vers le bas, précisément là où se trouvaient les articulations reliant ses griffes à son corps.

Avec un ka ka terrifiant, le corps et la tête du Roi Terrestre Géant tremblèrent violemment, mais la force de Liu Erlong était trop grande et peu importe combien il se débattait, il n’avait aucune chance de s’échapper.

Dans un pupu, les deux griffes géantes du scorpion furent arrachées par Liu Erlong alors que la bête était toujours vivante et du sang rouge foncé gicla.

Cependant pour Liu Erlong, ce n’était que le début.

Devant l’attention stupéfaite de tout le monde, le corps gigantesque de Liu Erlong se retourna, une de ses griffes avants ayant déjà attrapé la queue du Roi Terrestre Géant. Il fallait savoir que cette queue était l’arme la plus puissante du Roi Terrestre Géant et qu’en plus d’être incroyablement dure, elle était aussi étonnamment chaude.

Seul un Maître Spirituel d’élément feu comme Liu Erlong oserait s’en saisir directement de la sorte.

L’instant d’après, Liu Erlong descendit du Roi Terrestre Géant. Bien sûr, pas pour le laisser partir.

D’un geste de ses griffes avants, le Roi Terrestre Géant enfoncé dans le sol se mit à tourner dans les airs avant d’être à nouveau écrasé lourdement dans le sol.

Entre les mains de Liu Erlong, le Roi Terrestre Géant n’était qu’un fétu de paille brisé, se faisant balancer dans les airs puis écraser au sol encore et encore.

Cette scène brutale retourna l’estomac de tout le monde. Même Tang San avec son caractère calme et son tempérament stable voulait demander à son professeur, ‘Est-elle vraiment humaine ?’

À cet instant, aucun des Sept Démons de Shrek n’osait s’avançer vers Liu Erlong pour lui dire que cette Bête Spirituelle pouvait encore servir.

Après l’avoir balancé un peu partout encore quelques fois, il était évident que le Roi Terrestre Géant avait complètement perdu la capacité de se battre et était complètement amorphe. Liu Erlong s’arrêta alors de bouger. Au moment où tout le monde pensait que cette scène brutale était finie, ils purent entendre Liu Erlong marmonner :
« Tu as détruit le moment de joie de cette vieille femme, tu vas voir… »

Alors qu’elle marmonnait, elle utilisa ses griffes de dragon pour démembrer le Roi Terrestre Géant. Commençant avec minutie par les divers os de la queue, puis son articulation, en quelques instants, de cette supposée Bête Spirituelle formidable ne restait que la tête et le torse, tandis que les alentours étaient recouverts de restes et de giclées de sang.

Cependant la vitalité de ce Roi Terrestre Géant était vraiment forte et même dans cet état, il respirait toujours.

D’un geste de sa griffe de dragon, Liu Erlong lança le corps du Roi Terrestre Géant dans les airs en cloche et celui-ci tomba lourdement au sol devant les Sept Démons de Shrek,
« Voilà. Bouboule, il est à toi. Ton élément est aussi le feu, il te convient plutôt bien. »

Au moment où le Roi Terrestre Géant s’écrasa au sol bruyamment, les Sept Démons de Shrek firent tous presque simultanément un pas en arrière. L’expression des trois filles était déjà pâle après avoir regardé ce spectacle repoussant et si elles n’avaient pas subi l’entraînement de Grand maître auparavant, peut-être auraient-elles déjà vomi.

« Pour, pour moi… »
Ma Hongjun demanda, perplexe, en regardant le terrifiant dragon écarlate.

« Pourquoi tu n’as pas encore bougé ? Cette vieille femme t’a laissé avoir ce que tu voulais, pourquoi racontes-tu autant de conneries. »
Les yeux de dragon de Liu Erlong s’élargirent et l’intimidation qu’ils dégageaient fit presque tomber Ma Hongjun par terre, avant qu’il ne bouge rapidement, le cœur emplit de compassion alors qu’il achevait ce pitoyable Roi Terrestre Géant.

La lumière rouge disparut et Liu Erlong récupéra sa forme humaine. Son regard brûlant était maintenant devenu un regard glacial, qu’elle passa avec un air amère sur Grand maître avant de retourner sans un mot dans la tente pour dormir.

Mis à part Ma Hongjun qui s’assit par terre et relâcha son Esprit pour commencer à absorber l’Anneau Spirituel, les autres se tinrent là immobiles, ayant l’air d’avoir peur que le moindre bruit rende Liu Erlong furieuse à nouveau.

Après un long moment, Zhao Wuji jeta un regard discret à la tente derrière lui et dit à voix basse :
« Il est vraiment difficile d’imaginer que j’ai partagé ma tente avec un tyrannosaure humanoïde. Flender, quand tu m’as dis que ta sœur Erlong avait du caractère je ne te croyais pas trop, elle est si belle. Mais maintenant je te crois et tu n’exagérais pas le moins du monde, peut-être même ne l’as-tu pas assez bien décrite. C’est décidé, je surveille les alentours durant la nuit maintenant. Ce n’est pas négociable. »

Flender hocha la tête à plusieurs reprises et dit :
« Bouboule est en train d’absorber son Anneau Spirituel, en tant que son professeur je dois rester ici pour le surveiller. Xiao gang, va te reposer. Wuji et moi allons nous occuper du reste. »

« Me reposer mon cul oui. »
Grand maître, extrêmement déprimé, fusilla Flender du regard. À cet instant, les flammes brûlantes dans son cœur étaient complètement éteintes. Jetant un regard à la tente, il se dirigea directement vers une souche d’arbre non loin et s’assit à côté en fermant les yeux pour se reposer.

Dai Mubai toussa,
« Professeur Erlong est vraiment mon idole. Maintenant je sais ce qu’est la vrai violence. Pas étonnant qu’elle soit appelée la coin du carnage du Triangle de Fer Doré. »

Xiao Wu, Ning Rongrong et Zhu Zhuqing ne souhaitaient pas rester ici une seconde de plus et retournèrent rapidement dans leur tente. Quant à savoir si ce qu’avait fait Liu Erlong avait dérangé leur sommeil, elles seules savaient.

Oscar tira Tang San,
« Il semblerait que tu n’aies pas besoin de monter la garde cette nuit. Petit San, boss Dai, retournons nous coucher. »

Retournant dans la tente avec un Ma Hongjun de moins, Tang San eut un éclair de génie et fit se décaler Oscar et Dai Mubai d’un cran, laissant un espace vide entre lui et Xiao Wu, avant de s’allonger à nouveau. Cependant dans l’esprit des six dans la tente, la scène de dévastation qu’avait créé le dragon écarlate se répétait.

Il s’agissait de la véritable force d’un Maître Spirituel de haut niveau. Une Bête Spirituelle de cinq mille ans était morte en un instant et avait été en plus démembré d’une manière ‘particulière’.

Après un reste de nuit sans événements, lorsqu’ils se réveillèrent de leurs rêves tôt le lendemain matin et quittèrent leur tente, Ma Hongjun était toujours assis au même endroit que la veille. Il avait juste énormément changé.

La chose la plus voyante était les quatre Anneaux Spirituels, deux jaunes et deux violets.

De plus son corps qui avait maigri suite à l’absorption du trésor immortel semblait avoir grossi à nouveau. L’atmosphère autour de lui semblait déborder d’explosions de flammes.

Flender se tenait à côté de Bouboule l’air satisfait. Que son disciple ait obtenu son Anneau Spirituel plus tôt que même Tang San lui avait grandement plu.

Les gens étaient tous vaniteux et il n’était pas une exception.

« Doyen Flender, Bouboule n’a pas encore terminé ? »
Demanda Tang San un peu stupéfait. En général, absorber un Anneau Spirituel prenait deux fois moins de temps, mais cela faisait déjà une nuit.

Flender dit :
« L’absorption est finie depuis longtemps. Je lui ai juste dit de continuer à cultiver pour que l’énergie de l’Anneau Spirituel fusionne complètement avec son corps. Ce Roi Terrestre Géant lui convient particulièrement bien et sa quatrième compétence spirituelle devrait être plutôt bonne. Vous devez faire de votre mieux et trouver rapidement une Bête Spirituelle qui vous convienne. »

Les trois filles soupirèrent de soulagement en voyant que les restes du Roi Terrestre Géant de hier soir avaient déjà disparu, il était évident que Flender et Zhao Wuji les avait nettoyés. Seul le trou dans le sol rappelait encore à tout le monde ce combat à sens unique qui avait eu lieu ici la nuit dernière.

Après que tout le monde se soit lavé et ait commencé à petit-déjeuner, Ma Hongjun sortit de sa cultivation.

Un cri de phénix résonna de sa bouche et son corps gras sauta dans les airs, recouvert de flammes en émettant de la lumière rouge dorée qui disparut rapidement, alors que les quatre Anneaux Spirituel rentraient dans son corps. Au moment où il ouvrit les yeux, une lueur y brilla, son expression joyeuse et pleine d’entrain.

Mais juste au moment où tout le monde allait lui demander comment il se sentait après l’absorption de son quatrième Anneau Spirituel, une voix en colère retentit depuis l’autre tente,
« Qui n’a rien d’autre à faire que de crier n’importe quoi dès l’aube ? »

Quand Bouboule, à l’origine content de soi, entendit cette voix, tout son corps trembla immédiatement et sans la moindre hésitation il se cacha derrière Flender.

Flender fronça les sourcils,
« Très bien, de quoi as-tu peur ? Ne me dis pas que tu pensais vraiment que professeur Erlong allait te frapper ? Tu dois comprendre qu’elle n’est après tout plus toute jeune et que ses hormones sont quelque peu dissonantes. Son caractère est presque toujours normal. »

« Flender, tu veux mourir ? »
Bien que Flender ait parlé doucement, l’ouïe de Liu Erlong était très bonne.

Et un tyrannosaure humanoïde surgit hors de la tente.

 

Partie 2

Les yeux de Liu Erlong étaient rougis, elle n’avait clairement pas bien dormi la nuit dernière. Au début, elle avait encore espéré que Grand maître revienne dans la tente pour continuer ce qu’ils avaient commencé mais à mesure que le temps passait et qu’il n’y avait toujours pas de signe de Grand maître, l’humeur de Liu Erlong était comme on pouvait s’ attendre.

« Eh…Erlong, je ne parlais pas de toi. »
À ce moment, Flender ne souhaitait pas la provoquer et il soupira intérieurement, lançant un regard de supplique à Grand maître qui prenait son petit-déjeuner non loin, l’air apathique.

« Erlong, ça suffit. »
Grand maître prit enfin la parole.

Liu Erlong stoppa sa charge vers Flender et elle tourna la tête vers Grand maître, son corps délicat tremblant légèrement.

« Tu es encore pire, tu vas même jusqu’à me maltraiter. »
Après avoir parlé, elle se retourna brusquement et fonça dans la tente, laissant quelques gouttes étincelantes dans les airs.

Grand maître ferma les yeux douloureusement et bien qu’il ne dise rien, le petit pain à la vapeur dans sa main avait déjà été réduit en bouillie.

Au bout d’une heure, ayant fini de ranger leurs affaires, ils se remirent en route. Seule l’atmosphère était devenue beaucoup plus délicate.

Liu Erlong marchait à l’arrière du groupe l’air maussade tandis que Flender, Grand maître et Zhao Wuji étaient à l’avant, laissant les Sept Démons de Shrek marcher au centre contrairement à ce qu’ils avaient anticipé.

Oscar mit un léger coup d’épaule à Ma Hongjun,
« Alors Bouboule, maintenant que tu as ton quatrième Anneau Spirituel, comment te sens-tu ? Tu l’as absorbé facilement ? »

Ma Hongjun hocha la tête,
« Très facilement, en à peine une heure. Il ne m’a même pas posé de problèmes. Vraiment étrange. Eh, ne me dites pas que ce Roi Terrestre Géant avait abandonné l’espoir de vivre devant la tyrannie de professeur Erlong et qu’il a cru que je l’aidais à se libérer et qu’il m’a laissé l’absorber ? »

Tang San répondit :
« Dans un certain sens, ce genre de chose peut en effet se produire. Dans les recherches de professeur, si une Bête Spirituelle n’a pas une rancœur profonde au moment de sa mort, alors l’absorber sera beaucoup plus facile, relativement parlant. Au contraire, si sa rancœur est grande, alors absorber son Anneau Spirituel deviendra très difficile. La dernière fois, j’ai absorbé l’Anneau Spirituel de Démon Arachnéen à Face Humaine dans ces circonstances. Mais Professeur a également dit qu’absorber l’Anneau Spirituel lorsque la Bête Spirituelle est morte dans une de ces deux circonstances apportera des bénéfices au Maître Spirituel. Lorsque la Bête Spirituelle déborde de ressentiment, la possibilité qu’un Os Spirituel se forme est substantiellement augmentée. Dans l’autre cas, où la Bête Spirituelle meurt volontairement, devenant volontairement l’Anneau Spirituel d’un Maître Spirituel, il y a pratiquement cent pour-cents de chances qu’un Os Spirituel se forme et de plus, l’Anneau Spirituel sera parfaitement absorbé, sans être soumis à la restriction d’âge. En d’autres termes, même si nous ne sommes que niveau quarante, si une Bête Spirituelle déca millénaire voulait nous laisser la tuer et absorber son Anneau Spirituel, nous ne subirions aucun contre-coup. »

« Les effets sont si bons? »
Oscar et Ma Hongjun s’exclamèrent à l’unisson.

Dai Mubai sur le côté les reprit :
« Comment ça bons ? Vous croyiez que c’est simple ! Pourquoi une Bête Spirituelle voudrait-elle nous laisser la tuer et prendre son Anneau Spirituel ? C’est seulement une situation idéale, il est presque impossible qu’elle se produise. »

Xiao Wu berçait le Désir Rouge d’un Coeur Brisé dans ses mains et elle dit calmement :
« Rien n’est impossible. Avec une coïncidence du destin, peut-être cela arrivera-t-il. »

Bouboule, quelque peu déçu, demanda :
« Alors dis-moi, cet Anneau que j’ai absorbé, était-il du premier type ou du second ? »

Tang San répondit :
« Si ce Roi Terrestre Géant avait été tué par senior Erlong, peut-être aurait-il été du premier type. »

L’écoutant parler, les Sept Démons de Shrek ne purent retenir un frisson, se rappelant l’attaque berserk de Liu Erlong la veille. Tous tremblaient de peur en leur for intérieur en y repensant.

Tang San reprit :
« Il y a un gros problème avec le premier type, afin que le ressentiment de la Bête Spirituelle atteigne des extrêmes, il faut la combattre soi-même. Tu ne peux pas compter sur l’aide des autres, sinon la rancœur sera dispersée. Mais d’ordinaire, la Bête Spirituelle qu’un Maître Spirituel veut chasser est un peu plus forte que lui. Accomplir quelque chose comme l’enchaînement unilatéral qu’à fait le professeur Erlong hier serait alors impossible. Et bien que le professeur Erlong ait pu le faire grâce à leur écart de force, c’est justement parce qu’il est trop grand que même si elle avait eu besoin d’un autre Anneau Spirituel, elle n’aurait pas choisi celui-ci. »

Oscar réfléchit profondément et dit :
« Il n’est pas étonnant que les Os Spirituels soient si rares. Ces circonstances sont trop extrêmes. Oh, c’est vrai, Bouboule, quelle est ta quatrième compétence spirituelle ? »

Bouboule prit un air mystérieux,
« Attends que j’ai l’occasion de l’utiliser et tu verras. Mais elle semble vraiment bonne ! C’est juste dommage que la portée d’attaque soit un peu petite. En plus, il n’y aucun moyen de maintenir l’adversaire en place. »

La température de l’air matinal de la Forêt du Soleil Couchant était basse et l’air était très humide, formant du brouillard.

Celui-ci était très froid et était accompagné d’un brise. Le soleil ne s’étant pas encore levé, le brouillard était très épais.

Tang San sortit une petite bouteille de porcelaine de Vingt-Quatre Ponts Éclairés par la Lune et en fit tomber quelques petites pilules noires, en tendant une à chacun, même Flender et les autres.

« Qu’est-ce que c’est ? »
Flender regarda la pilule de la taille d’un grain de riz et demanda d’un air confus.

Tang San répondit :
« C’est un pilule contre les miasmes que j’ai faite moi-même. Dans les bois et les montagnes profondes, du miasme apparaît fréquemment. L’air affecté est incroyablement venimeux et en mangeant ces pilules, vous pourrez au moins vous protéger de la majorité de l’attaque du miasme. Elle possède également un effet revigorant. »

Flender dit comme s’il venait de comprendre quelque chose :
« C’est ce que t’as appris ce vieux monstre de Dugu Bo. Il semblerait que tu ais en effet beaucoup appris de lui. »

Tang San sourit légèrement, sans expliquer plus. Avec la couverture de ces six mois passés avec Dugu Bo, ses compétences botaniques ne susciteraient plus le doute de qui que ce soit. Il était encore moins probable qu’on les associe avec ses talents innés.

La brume matinale s’épaissit de plus en plus et bien que ce froid n’affecte pas un groupe de Maîtres Spirituels au niveau quarante, la visibilité devenait de moins en moins bonne.

Flender dit à voix basse:
« Soyez prudent, certaines Bêtes Spirituelles aiment particulièrement se déplacer le matin. Avec une telle visibilité, rapprochez-vous tous un petit peu pour éviter les mauvaises surprises. »

Liu Erlong fit rapidement quelques pas vers l’avant, atteignant Flender et posa la main sur l’épaule de Zhao Wuji,
« Prend l’arrière. Nous changeons de places. »

Bien que Liu Erlong semblait avoir retrouvé son calme, Zhao Wuji n’osa pas la contre-dire et il se dépêcha d’aller prendre sa place à l’arrière.

Liu Erlong lança un regard à Grand maître et se tint à côté de lui, le protégeant, avec Flender de l’autre côté. Bien que ce geste soit très simple, personne ne pouvait manquer de remarquer que Liu Erlong avait peur que Grand maître, le plus faible, soit confronté au danger présent dans le brouillard et qu’elle voulait le protéger personnellement.

Grand maître comprenait naturellement les intentions de Liu Erlong et il soupira discrètement. Il n’avait cependant rien à dire et il continua d’avancer en silence.

Avant même qu’ils n’aient fait trois cents mètres, un étrange vent se mit soudain à souffler de l’avant, faisant contre toute attente changer la couleur de la brume. Le brouillard blanc et dense devint immédiatement rose, enveloppant tout le groupe. Cette brume rose contenait une faible douceur sucrée, donnant une sensation addictive à ceux la respirant.

« Faites attention, ce brouillard est empoisonné. »
Flender s’écria et en même temps, lui et Liu Erlong frappèrent devant eux de leurs paumes, utilisant leur puissant pouvoir spirituel pour éparpiller le brouillard leur bloquant la route. Au même moment, Flender ne put s’empêcher de soupirer d’admiration devant la prévoyance de Tang San. Cela semblait être le miasme dont il parlait précédemment.

Cependant, ils sentirent tous très rapidement que quelque chose n’allait pas, la brume empoisonnée qui était soudainement apparue était bien plus épaisse qu’ils ne l’avaient imaginé et bien que le pouvoir spirituel de Liu Erlong et Flender l’ait éparpillée, elle se reforma très rapidement et en quelques battements de paupières, leurs environs devinrent entièrement roses. Le plus choquant était qu’au milieu de ce brouillard rose, la visibilité du groupe des Sept Démons de Shrek était tombée au plus bas, rendant même difficile de voir la personne à côté de soi.

« Ce n’est pas du miasme. Petit Ao, saucisses de désintoxication. »
S’exclama soudainement Tang San et juste après, une lumière violette dorée fut émise par ses yeux. Les autres ne voyaient peut-être pas bien dans ce brouillard épais, mais l’influence de celui-ci sur son Œil du Démon Violet au stade graine de moutarde était bien moindre et il pouvait vaguement discerner le paysage autour d’eux.

« Attention, ce sont des Bêtes Spirituelles. »
Tang San mit tout le monde en garde à nouveau. Tendant la main droite, il tira Xiao Wu jusqu’à lui, invoquant simultanément son Herbe Bleu-argentée, l’étendant dans toutes les directions, créant ainsi un système d’alarme sur tout le périmètre dans plusieurs dizaines de mètres carrés autour du groupe.

Plongeant la mains dans la Bourse Miraculeuse aux Cent Trésors , il sortit une grande fleur, légèrement rosée. Celle-ci n’avait pas de feuille, sa tige faisait trois chis de long et était surmontée d’une énorme fleur d’un diamètre de plus d’un chi. Chaque pétale était scintillant et translucide comme du cristal et l’étamine d’un violet léger semblait être un diamant incrusté. Une fragrance touchante s’élevait de la fleur, pénétrant le cœur.

Une fois que Tang San eut tiré cette fleur, une scène étrange se déroula alors. Avec Tang San au centre, le brouillard rose sembla fondre comme neige au soleil dans un rayon de cinq mètres autour de lui, formant un courant d’air légèrement violacé qui se dispersa rapidement dans les environs, permettant aux Sept Démons de Shrek d’à nouveau se voir les uns les autres.

« Que personne ne quitte ce cercle. »
Tang San tenait délicatement cette fleur rose dans sa main gauche, observant calmement l’épais brouillard rose devant eux. Tout le monde voyait qu’il y avait un air éthéré légèrement violet autour d’eux et que peu importe la densité du brouillard rose ou la force du vent, cette marée rose était incapable de pénétrer dans une zone de dix mètres autour d’eux.

« Je tiens dans ma main une Beauté de la Soie Aromatique, un trésor immortel qui a pour effet de neutraliser dix mille poisons. Dans sa zone d’effet, tout poison perdra son efficacité. Pour le moment, ne quittez pas cette zone. Ce brouillard dense semble être causé par des Bêtes Spirituelles et pas qu’une seule. Nous sommes encerclés. »

 

Partie 3

Grand maître connaissait les capacités des yeux de Tang San et demanda immédiatement des détails :
« Petit San, peux-tu voir à quoi ces Bêtes Spirituelles ressemblent ? »

Avec son expérience, tant que Tang San pouvait les décrire, il serait capable de déterminer leur espèce et s’en occuper deviendrait naturellement plus facile.

Tang San dit :
« Je vais essayer. »
Activant sa Technique Céleste Mystérieuse, Tang San la rassembla dans ses yeux et une lumière violette dorée en surgit sous la forme de rayons de lumière d’un chi de long dans la direction dans laquelle il regardait.

L’herbe immortelle, la Pleine Lune Portant la Rosée d’Automne, avait fait évoluer l’Œil du Démon Violet de Tang San, il pouvait non seulement voir plus clairement, mais aussi de manière plus pénétrante.

Au point de pouvoir s’en servir comme attaque mentale.

À cet instant, avec Tang San utilisant toute sa force, son regard traversa les couches de brouillard, observant les Bêtes Spirituelles autour d’eux de plus en plus clairement.

En voyant ces Bêtes Spirituelles, il ne put s’empêcher d’inspirer profondément. La force individuelle de celles-ci n’était pas impressionnante, mais leur nombre l’était.

« Professeur ce sont des Damoiselles Roses. »

Grand maître eut l’air distrait,
« N’as-tu pas fait une erreur ? Bien que les Damoiselles Roses possèdent du poison, même celles de plus de dix mille ans ne peuvent en produire autant pour former une telle attaque de zone. »

L’expression de Tang San devint sérieuse :
« Professeur, j’en suis sûr. De plus je sais pourquoi le brouillard est si dense. Tout simplement parce qu’il n’y a pas moins de mille Damoiselles Roses autour de nous. Même si la majorité n’est que centenaire, un tel nombre de Damoiselles Roses peut utiliser la brume matinale pour émettre autant de poison. »

« Quoi ? Mille ? Est-ce possible ? »
Grand maître, un lueur choquée dans le regard et son visage rigide devenant sérieux, s’exclama.

« De quoi parlez-vous ? Que sont ces Damoiselles Roses ? »
Ne put s’empêcher de demander Liu Erlong.

Grand maître dit, le ton lourd :
« La Damoiselle Rose est une sorte de Bête Spirituelle. Sa forme est similaire à celle d’un scorpion, mais elle est bien plus faible qu’un Roi Terrestre Géant. Ce sont des Bêtes Spirituelles qui vivent en groupe. Leur tempérament est relativement calme. Comme leur corps est rose et translucide, elles ont reçu le nom de Damoiselles Roses. En général, elles n’attaquent les humains que très rarement et semblent en général ne pas agresser les Maîtres Spirituels. »

« Chaque groupe de Damoiselles Roses n’a que quelques dizaines jusqu’à cent individus avec la plus puissante comme chef. Afin d’empêcher les autres de la surpasser, si un des individus évolue trop vite, la chef le tuera. Cela a pour effet de limiter grandement le nombre de ce Damoiselles Roses au niveau déca millénaire. Au point où même les millénaires sont rares. »

Flender fronça les sourcils :
« Dans ce cas, quelles sont les façons dont elles attaquent ? Seulement avec du poison ? »

Grand maître hocha la tête et dit :
« Oui, mais leur poison n’est pas non plus très puissant. Le Démon Arachnéen à Face Humaine que Tang San a tué est leur prédateur naturel. Un seul Démon Arachnéen à Face Humaine peut facilement tuer un groupe de cent Damoiselles Roses. Parmi les Bêtes Spirituelles qui attaquent avec du poison, elles sont considérées comme plutôt inférieures. Leur poison est très particulier, c’est une sorte de stimulant. En respirer un peu n’est pas grave et causera juste une légère excitation. Mais si on en respire trop, une fois que la stimulation atteint un certain niveau, cela affecte la vitalité de la victime, jusqu’à causer la mort. De plus, comme leur corps sont très faibles, elles deviennent facilement de la nourriture pour Bêtes Spirituelles de haut niveau. Si Tang San a raison et que nous avons bel et bien affaire à un groupe de mille Damoiselles Roses, je peux assurer que dans cette communauté se trouve une Reine Rose. »

« La Reine Rose est une variation de la Damoiselle Rose. Elles sont les plus puissantes Damoiselles Roses et pour qu’une telle mutation se produise, il faut qu’une d’entre elles atteignent les trois mille ans de cultivation avant de manger cent de ses congénères. Une fois qu’une Reine Rose apparaît, celle-ci rassemblera son espèce sur une grande échelle, pour les utiliser comme nourriture. Comme sa force est bien supérieure à celle des Damoiselles Roses ordinaires, la majorité des Damoiselles Roses obéira ses ordres, malgré le risque d’être dévoré.

« Une seule Damoiselle Rose n’est même pas capable de blesser un Maître Spirituel de niveau dix, mais le poison que sécrète une Reine Rose est suffisant pour stimuler un Maître Spirituel de niveau cinquante à mort. En plus, il n’est pas possible de se défendre contre ce genre de poison bizarre, il pénètre même par la peau. Ce brouillard empoisonné est émis par les mille Damoiselles Roses afin de nous empoisonner à mort. Mais je ne comprends pas pourquoi une calme Damoiselle Rose montrerait tant d’hostilité à notre égard. C’est comme si elles nous avait tendu une embuscade ici. »

Quand Grand maître en vint aux caractéristiques de la Damoiselle Rose, Tang San se mit à réfléchir en silence de son côté. Une fois que Grand maître eut fini de parler, il dit :
« Professeur, serait-il possible que ce soit à cause du Roi Terrestre Géant d’hier soir ? Le Roi Terrestre Géant est semblable à la Damoiselle Rose, les deux sont des Bêtes Spirituelles ayant une forme de scorpion, peut-être y a-t-il un lien ? »

Une lueur apparut dans les yeux de Grand maître,
« C’est possible. Ne me dites pas que la Reine Rose de ce groupe était contre toute attente la compagne de ce Roi Terrestre Géant ? Ce serait plausible. L’intelligence des Bêtes Spirituelles grandit en même temps que leur cultivation. Bien qu’elle soit une Reine Rose, elle reste relativement faible. Et en plus le Roi Terrestre Géant reste un créature similaire, dont la Frappe de Magma Terrestre possède un effet restrictif sur le Démon Arachnéen à Face Humaine. Si on dit que la Reine Rose s’est vendue au Roi Terrestre Géant en échange de sa protection, cette théorie tient la route. La force de ce Roi Terrestre Géant devait être plutôt bonne dans la Forêt du Soleil Couchant. En ajoutant à celle-ci le groupe de Damoiselles Roses, leur force est suffisante pour régner sur un coin de forêt. »

Flender jeta un regard à Liu Erlong sur le côté et ne put s’empêcher de rire en lui disant :
« Tu as martyrisé le mari et maintenant la famille vient se venger. »

Une lueur froide passa dans les yeux de Liu Erlong,
« Une revanche ? Parfait ! Je vais pouvoir continuer à tuer et en faire une paire de canard mandarin1. »

Grand maître dit fermement :
« Le brouillard empoisonné formé par plus de mille Damoiselles Roses n’est pas à prendre à la légère, nous devons faire attention. Juste avant, nous avons tous été légèrement affectés par le poison et si petit San n’avait pas eu cette fleur étrange anti-poison, il est difficile d’estimer ce qui aurait pu se passer. Maintenant, il y a plusieurs moyens de résoudre ce problème. L’un d’eux est d’utiliser cette fleur pour sortir du brouillard, l’autre, plus sûr, serait d’utiliser l’Esprit de Flender pour voler hors de la zone un par un, tant que nous sortons de la zone affectée, il ne devrait pas y avoir de soucis. Mais cela nous expose aussi aux embuscades d’autres Bêtes Spirituelles. Petit San, tu t’y connais mieux que nous tous en poison, que proposes-tu ? »

Tang San dit :
« Les Damoiselles Roses manquent après tout de puissance d’attaque, avec notre force il est préférable de juste sortir à pied de la zone. Tant que nous restons bien groupés, ça devrait être faisable. Le mieux serait bien sûr que la Reine Rose ne puisse plus attendre et se dévoile pour nous attaquer. Si nous réussissons à la tuer, le groupe de Bêtes Spirituelles sans chef va naturellement se disperser. Je vous rappelle aussi que tant que vous serez à moins de dix mètres de moi, le poison n’aura aucun effet sur vous. »

Flender hocha la tête,
« Bien, c’est décidé. Ne tardons plus, petit San puisque tu peux voir nos alentours, nous allons te suivre. Wuji tu fermes la marche, Erlong et Grand maître, nous allons devant. Mubai, vous tous allez vous coordonner au milieu. Assurez-vous de protéger petit San, petit Ao et Rongrong. En particulier la Beauté de Soie Aromatique que tient Tang San. »

Une analyse claire de la situation permettait naturellement de moins paniquer. La soif de combat du groupe entier s’embrasa, Grand maître compris et tout le monde relâcha son Esprit.

Après avoir obtenu son troisième Anneau Spirituel, Luo San Pao l’Esprit de Grand maître avait quelque peu changé : en plus d’un peu grandir, il avait aussi gagné une légère couleur dorée sur sa fourrure violette. Regardant son apparence, si Grand maître réussissait à obtenir neuf Anneaux Spirituels, peut-être pourrait il évoluer en un Dragon Saint Doré.

Avec Tang San comme guide et la Beauté de la Soie Aromatique comme protection, tout le monde avança prudemment.

Le jugement de Grand maître et Tang San était parfaitement exact. La chef de ce groupe de Damoiselles Roses était effectivement une Reine Rose et elle était aussi la compagne de Roi Terrestre Géant malchanceux d’hier soir.

Les Bêtes Spirituelles pouvaient communiquer entre elles et le Roi Terrestre Géant avait émis une certaine odeur lors de sa mort, afin de prévenir la Reine Rose. Ajoutant à cela la présence de l’aura du Roi Terrestre Géant sur Ma Hongjun, il était normal que la famille accoure.

La zone qu’encerclaient les Damoiselles Roses n’était pas très grande, mais Tang San découvrit rapidement que quelque chose n’allait pas.

L’encerclement bougeait en même temps qu’eux.

À cet instant, bien que la brume matinale se soit déjà dissipée sous la lumière du soleil, leurs environs étaient toujours recouverts d’un gaz rose empoisonné, qui n’était qu’un peu moins dense qu’auparavant.

S’arrêtant Tang San dit :
« Ça ne va pas. Ces Damoiselles Roses se déplacent aussi. Mon champ de vision est limité et dans cette forêt notre vitesse l’est aussi. Si ça continue, nous n’allons que continuer à rester dans leur encerclement. Bien que nous ayons la Beauté Aromatique de la Soie, nous ne pouvons pas continuer ainsi. Petit Ao, prépare des saucisses champignons. »

Oscar regarda Flender d’un air interrogateur et Flender lui répondit en pointant Tang San de la main,
« Petit San décide. »

Maintenant que le pouvoir spirituel d’Oscar avait progressé, lorsqu’il consommait tout son pouvoir spirituel, il pouvait produire douze saucisses champignons, juste assez pour en donner à tout le monde.

Et même si les effets duraient deux fois moins longtemps quand il l’utilisait sur lui, en en préparant deux, il pouvait tout de même voler pendant une minute. Car après tout, Flender n’avait pas besoin de saucisse champignon pour voler.

  1. Les canards mandarins vivent souvent en couple et sont le symbole des couples amoureux en Chine
Cet article comporte 5 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top