skip to Main Content
Menu

Douluo Dalu – Chapitre 81

Traducteurs Français : Kenshin et Yu
 Éditeurs : Kenshin et Yu
Checkeurs : Kenshin et Yu

Chapitre 81 : Ge, Peigne mes cheveux

Cliquez ici pour lire la partie 2
Cliquez ici pour lire la partie 3

Partie 1

Grand maître dit avec sincérité et sérieux à Tang San :
« Bien que maintenant tu connaisses ton identité de descendant direct de l’École du Ciel Dégagé, j’espère que tu sauras conserver un cœur simple. Ne rends pas visite à ton École à la légère et ne révèle pas à la légère tes pensées. Tu peux comprendre les efforts douloureux de ton professeur n’est-ce pas ? »

Tang San hocha la tête sans la moindre hésitation :
« Professeur, je comprends. Peu importe ce que je fais, je dois commencer par être fort. Avant que je croie être assez fort, je n’irai pas rencontrer l’École du Ciel Dégagé. Je peux même dire que je devrais attendre que mon père veuille me rencontrer avant d’y retourner. De plus, vous devriez savoir que j’ai toujours aimé la liberté, vivre dans une école ne me convient pas. En vérité, je préférerais être le fils d’un forgeron, pour moi un statut n’a aucun intérêt. »

Grand maître regarda Tang San, stupéfait. Après tout, à ses yeux, Tang San n’était qu’un adolescent. Il ne s’attendait pas à ce que son disciple voit aussi loin. Son visage rigide ne put s’empêcher de révéler une expression souriante et il tapota à nouveau l’épaule de Tang San :
« Ce genre de mots me rassurent. Dans six mois, la Grande Compétition des Académies Avancées de Maîtres Spirituels va commencer. Ce n’est pas uniquement l’occasion de vous faire connaître, c’est aussi l’occasion idéale pour obtenir de l’expérience. Durant cette compétition, vous allez rencontrer tous les Maîtres Spirituels puissants de votre génération. Les combattre et les vaincre ne va pas seulement augmenter votre expérience de combat, cela vous permettra en même temps d’établir votre confiance. J’en ai déjà parlé avec Flender. Une fois la compétition terminée, vous serez diplômés de l’Académie Shrek. »

« Diplômés ? Professeur, n’est-il pas trop tôt pour cela ? »
Dit Tang San, choqué.

Grand maître secoua la tête avec un sourire,
« Non, ce n’est pas trop tôt. Dans une académie avancée de Maîtres Spirituels ordinaire, il est possible d’être diplômé une fois le niveau trente atteint, en étant en plus considéré comme un élève de première classe. Mais à l’heure actuelle, vous avez non seulement tous atteint le niveau trente, même du point de vue de l’Académie Shrek, je pense qu’une fois que vous aurez participé à cette compétition, vous devriez avoir atteint le niveau quarante. Petit San, l’académie n’est pas tout. Dans vos vies, cultiver à l’académie n’est qu’une étape. Il est encore plus important de vous renforcer dans le monde extérieur, voilà le vrai champ de bataille qui vous servira de test. »

Que ce soit sa vie antérieure ou celle-ci, Tang San n’avait jamais trop eu d’expérience avec la société, mais en voyant le regard déterminé de Grand maître, il sut que le jugement de celui-ci n’était pas erroné.

Peut-être était-ce parce qu’il n’avait pas vécu dans le monde extérieur, face aux nombreux inconnus, que se trouvait dans son cœur une certaine peur.

Bien sûr, il n’était pas l’heure de réfléchir à cela. Tang San ne s’attendait pas non plus à ce que sa première sortie vers le monde extérieure soit dans six ans.

Quittant le bureau de Grand maître, ce sentiment de compréhension rendait le cœur de Tang San incroyablement libre de tous soucis. Il avait à nouveau trouvé un but à sa vie. Il venait d’une secte ? Son père était un Douluo Unique ? Tout cela n’avait aucun rapport avec lui.

Il n’avait qu’à devenir fort. Voilà ce qui était important.

Tang San avait déjà réfléchi au fait qu’à son âge, rien n’était plus important que la cultivation. Tous ses efforts physiques et mentaux devraient être concentrés là-dessus et non pas sur des pensées inutiles.

À partir de ce moment, que ce soit Tang San ou les six autres Démons de Shrek, tous entrèrent dans une période de six mois de cultivation acharnée.

Grand maître ne créa aucun nouvel entraînement pour eux, ne leur donnant que des conseils tactiques régulièrement, en particulier pour leur travail d’équipe ainsi que sur comment utiliser leurs compétences spirituelles plus efficacement.

Cela donnait l’impression que chacun d’entre eux avait ses propres compétences spirituelles et qu’ils n’avaient qu’à les utiliser au mieux.

Mais en vérité, ces conseils contenaient énormément de connaissances. Utiliser n’importe quelle compétence spirituelle à son maximum n’importe quand, avec n’importe quelle quantité de pouvoir spirituel. Chacune de ces situations contenait des théories profondes cachées. Mais Grand maître avait passé plusieurs décennies à étudier ce domaine. Sous ses conseils, on pouvait dire que les Sept Démons de Shrek faisaient d’innombrables pas le long d’un route tortueuse.

Comme l’avait dit Tang San quand il avait présenté les herbes immortelles au groupe, leur effet médicinale ne serait pas entièrement révélé lors de l’absorption. Au même rythme que leur cultivation incessante, tout le monde, sauf Xiao Wu qui n’avait pas utilisé son Désir Rouge d’un Coeur Brisé, sentit son corps changer.

Non seulement la croissance de leur pouvoir spirituel était devenu encore plus rapide, ce qui était encore plus important était les transformations de leur Esprit et de leur corps grâce aux herbes. Tang San avait choisi ces herbes avec beaucoup d’attention et quasiment toutes convenaient parfaitement à chacun.

Influençant imperceptiblement leur cultivation constante, le pouvoir du ciel et de la terre contenu dans les herbes fusionnait peu à peu avec leur corps, améliorant leur pouvoir de compréhension.

Même la Zoysia Violette aux Neuf Trésors qui n’était pas considérée comme une vraie herbe immortelle avait aidé Grand maître. Durant ces six mois son pouvoir spirituel était passé du niveau trente au niveau trente-cinq. Et les Sept Démons de Shrek avaient profité de ces six mois pour briser le blocage du niveau quarante, seule Xiao Wu n’atteint pas le niveau quarante, car elle n’avait pas mangé le Désir Rouge d’un Coeur Brisé. Dai Mubai, qui avait déjà dépassé le niveau quarante, n’avait que gagné un niveau et demi pendant ce temps, atteignant le niveau quarante-quatre, presque quarante-cinq.

La première personne à atteindre le niveau quarante fut quelqu’un qui surprit tout le monde, car contre toute leur attente, il ne s’agissait pas de Zhu Zhuqing qui avait atteint le niveau trente-huit après avoir absorbé son herbe immortelle, ou celui qui cultivait avec le plus grand sérieux et talentueux au point d’être intrinsèquement différent, Tang San.

En effet, à la surprise de tout le monde, le premier à atteindre le niveau quarante était celui qui aimait le moins cultiver, le Maître Spirituel de nourriture Oscar. Au bout de quatre mois et demi de cultivation, il réussit à briser le blocage, atteignant le niveau quarante et ne nécessitant qu’un Anneau Spirituel pour officiellement passer au rang d’Ancêtre Spirituel.

Les autres pouvaient ne pas voir l’acharnement d’Oscar, mais Tang San l’avait clairement vu. Bien que celui-ci ne sache pas ce qu’il s’était passé, depuis que Ning Rongrong était revenu de son clan, Oscar avait cultivé de manière beaucoup plus assidue.

Auparavant, Oscar était accro au sommeil, mais durant ces quelques mois Tang San ne l’avait pas vu dormir une seule fois, au point qu’il ne revenait que rarement au dortoir, cultivant méticuleusement son Esprit tous les jours dans la cuisine qui convenait le mieux à sa cultivation.

Que sa force puisse augmenter aussi vite était bien sûr grâce à l’Orchidée Immortelle aux Huit Pétales mais aussi à ses efforts énormes et à l’énergie qu’il investissait dans la cultivation, qui révélaient enfin un effet décisif.

Après cinq mois de cultivation, Zhu Zhuqing réussit également à atteindre le niveau quarante et deux jours plus tard, ce fut au tour de Tang San. Encore dix jours plus tard, Ma Hongjun et Ning Rongrong brisèrent également le blocage.

Jusqu’à présent, mis à part Xiao Wu qui n’avait pas pris le Désir Rouge d’un Coeur Brisé, la force de tous les autres Démons de Shrek avait atteint le niveau quarante.

Selon les théories de Grand maître, atteindre le rang supérieur ne nécessitait pas forcément d’obtenir directement un Anneau Spirituel. Continuer à cultiver permettrait tout de même d’accumuler du pouvoir spirituel, qui sera utilisé lors de l’obtention de l’Anneau Spirituel.

Voyant que le pouvoir spirituel de tout le groupe était proche, Grand maître décida d’aller chasser des Bêtes Spirituelles seulement une fois que tout le monde aurait atteint le niveau quarante.

Bien sûr, ils ne pouvaient pas attendre Xiao Wu et lorsque tout le monde eut atteint le niveau quarante, elle était toujours niveau trente-sept, en train d’attaquer le niveau trente-huit, car elle n’avait pas pris son herbe immortelle. Atteindre le niveau quarante lui demanderait six mois de plus.

Tang San avait conseillé à Xiao Wu plusieurs fois de prendre le Désir Rouge d’un Coeur Brisé, mais Xiao Wu refusait toujours et le gardait à ses côtés tous les jours, le trouvant incroyablement précieux.

Mais ce Désir Rouge d’un Coeur Brisé était très étrange. Sans le moindre nutriment ou le moindre terreau, il pouvait tout de même absorber l’énergie du ciel et de la terre de lui-même et en plus de ne pas révéler de signe de flétrissement, il devenait de plus en plus beau et coloré tous les jours, reflétant de manière éblouissante sur Xiao Wu.

Le brin et les pétales qui semblaient si délicats étaient en fait plus solide que n’importe quel métal, faisant soupirer les gens d’admiration.

Durant ces six mois, Tang San compléta également son contrat avec l’École de la Pagode Cristalline aux Sept Trésors. Les ressources financières de l’école était en effet formidable, en à peine six mois, ils avaient réussi à fabriquer les composants requis et après l’assemblage de Tang San, tous les descendants directs de la secte étaient complètement équipés, laissant même quelques ensemble de trop en réserve.

C’était aussi à cause de cet assemblage que sa cultivation avait été plus lente que celle d’Oscar et Zhu Zhuqing, faisant de lui la troisième personne à atteindre le niveau quarante.

Durant cette période, il n’y eut qu’un petit événement. Après que Ning Fengzhi ait ramené les plans, il ordonna à ses forgerons de fabriquer les composants et de les étudier, les comparant même avec des produits finis. Mais peu importe comment ils essayaient, ils étaient incapables de fabriquer ne serait-ce qu’une arme secrète. Même une fois démontées, les forgerons de l’école ne voyaient absolument pas comment remonter les composants d’une arme secrète finie.

Impuissants, ils ne purent que laisser Tang San les assembler lui-même.

Bien que cela ne puisse pas être considéré comme une perte pour l’École de la Pagode Cristalline aux Sept Trésors, cela restait plutôt gênant pour Ning Fengzhi.

Comment aurait-il pu savoir que Tang San utilisait les compétences d’assemblage développées par la Secte Tang au fil des siècles ? La Secte Tang avait bien sûr peur de voir d’autres copier ses armes secrètes. Tout ce que la secte fabriquait nécessitait une certaine compétence que seuls les disciples de la secte connaissaient, comme une sorte de mot de passe pour chacune des armes secrètes. Tant qu’aucun mot de passe n’était pas divulgué, il était impossible de découvrir les secrets d’assemblage des armes secrètes.

C’était une des raisons majeures pour laquelle Tang San pouvait donner les plans à Ning Fengzhi aussi facilement et avec tant d’aise.

La tombée de la nuit était un des rares moments où Tang San ne cultivait pas. Il était assis devant la cabane en bois, assis contre le mur en train de regarder la lumière du ciel étoilé.

En tant que Maître Spirituel avec un Esprit de type plante, son micro-environnement de cultivation devait naturellement être un endroit avec des plantes et la cabane recluse qui servait auparavant d’habitation à Liu Erlong appartenait maintenant à Tang San.

Tang San aimait beaucoup l’environnement de cet endroit. Cultiver ici n’était pas seulement silencieux, l’air frais et pur en plus de la fragrance des plantes étaient ce qu’il aimait le plus.

 

Partie 2

Xiao Wu était assise à côté de Tang San, ses pieds se balançant légèrement, ses deux mains appuyées sur la bûche sur laquelle ils étaient assis et levant la tête, la lumière de la lune et des étoiles la rendait remarquablement plus charmante.

Durant les six derniers mois, la cultivation intense ainsi que la nourriture abondante avaient légèrement changé les Sept Démons de Shrek, en pleine période de développement. La taille de Tang San dépassait légèrement celle de Xiao Wu, s’approchant d’un mètre quatre-vingt. Xiao Wu était également la plus grande des trois filles, atteignant un impressionnant mètre soixante-quinze. Mais Tang San venait juste d’avoir quatorze ans et Xiao Wu en était encore à quelques mois.

Les épaules de Tang San étaient plus larges qu’avant mais il gardait toujours une apparence globalement ordinaire, son expression était réservée et si les Sept Démons de Shrek marchaient ensemble, il attirerait sans doute le moins d’attention.

Dai Mubai l’asticotait fréquemment, lui disant que le moins remarquable était le plus dangereux.

La vitesse de croissance de Xiao Wu avait déjà ralenti et dans les deux derniers mois, elle n’avait plus grandi du tout. Sa queue de cheval tressée pendait toujours jusqu’à ses mollets et peut-être avait-elle été influencée par Ning Rongrong, mais sa peau était devenue encore plus délicate. De plus, certains endroit exclusifs aux filles avaient commencé à se développer.

Ce qui attirait le plus l’attention restait ses longues jambes, parfaitement rondes et parfaitement droites, sans le moindre défaut visible. Ning Rongrong et Zhu Zhuqing était toutes deux également magnifiques, mais elles enviaient tout de même ses jambes à Xiao Wu. Les trois filles avaient toutes leurs propres caractéristiques et si l’on disait que Xiao Wu était précédemment légèrement inférieure à Zhu Zhuqing et Ning Rongrong dans son apparence, dans ces six derniers mois, elle était devenue encore plus jolie, non seulement les rattrapant, mais les dépassant même un petit peu. Mais parce que les Sept Démons de Shrek étaient ensembles tous les jours, personne ne l’avait vraiment remarqué.

« Xiao Wu, il est tard, rentrons nous reposer. Nous partirons demain. »
Tang San heurta légèrement Xiao Wu de l’épaule.

Xiao Wu hocha tendrement la tête, prenant le Désir Rouge d’un Coeur Brisé de ses cuisses et, regardant les pétales brillamment colorés, elle l’approcha de sa bouche pour l’embrasser avec douceur, respirant la faible fragrance qu’elle seule pouvait percevoir,
« Ge, je n’ai pas encore atteint le niveau quarante. N’es-tu pas très déçu ? »

Tang San sourit légèrement,
« Pourquoi le serais-je ? Ta vitesse de cultivation est déjà supérieure à ce à quoi je m’attendais. Si nous n’avions pas mangé d’herbes immortelles, peut-être que ta vitesse de cultivation surpasserait même la mienne, sans parler des autres. Xiao Wu, la cultivation doit être faite pas à pas, on ne peut prendre de raccourcis avec trop de hâte. Cela n’apporterait rien de bon et si par malheur tu faisais un faux pas à cause de ton impétuosité, ce serait très problématique. Tu dois te souvenir des mots de ton grand-frère. Tu ne dois pas laisser ta cultivation plus faible peser sur ton esprit. À présent, notre force globale est déjà très impressionnante, tu n’as pas besoin de réfléchir à quoi que ce soit, tu pourras toi aussi bientôt passer cet objectif du niveau quarante. Je peux te garantir que si tu manges ce Désir Rouge d’un Coeur Brisé, alors ton pouvoir spirituel sera encore plus élevé que celui des autres et tu prendras la première place parmi nous. »

Xiao Wu gloussa et bondissant de la bûche, elle dit :
« Ne t’inquiète pas, je ne vous ralentirai pas. Ge, quelle Bête Spirituelle te prépares-tu à chasser cette fois ? »

Tang San répondit :
« Qui peut le dire. Bien que j’ai plusieurs choix, les circonstances concrètes dépendront de notre chance. Lorsque nous rencontrerons une Bête Spirituelle adaptée pour l’un d’entre nous, cette personne tuera la Bête Spirituelle. Nous avons tous des Esprits différents, il est inévitable que nous trouvions quelque chose d’appropriée. »

Xiao Wu hocha la tête et dit :
« J’espère que tout le monde aura de la chance. Ge, peux-tu m’aider à peigner mes cheveux ? Mes cheveux sont un peu emmêlés. »

Tang San eut l’air distrait,
« Peigner tes cheveux ? »
C’était la première fois que Xiao Wu lui faisait une telle requête,
« Mais tu vas aller dormir, tes cheveux ne seront-ils pas emmêlés de toute façon ? »

Xiao Wu tira la langue à Tang San,
« Crétin, une fois rentrée, ne vais-je pas cultiver jusqu’au matin ? »

En parlant, Xiao Wu tira un peigne de l’intérieur de la poitrine de son habit et le tendit à Tang San.

Il s’agissait d’un peigne en bois d’apparence très simple. Mais le bois était exceptionnellement bon, le grain violet foncé extrêmement fin, tenant très bien en main tout en étant résistant et durable. Une trace d’une légère fragrance de bois s’en échappait.

Si Tang San n’avait pas eu l’Œil du Démon Violet pour voir les détails dans le noir, il aurait également cru que le peigne était noir.

Son ébahissement venait aussi du fait qu’il était incapable de trouver des défauts dans le bois même avec son Œil du Démon Violet au niveau graine de moutarde.

« Le bois de ce peigne est incroyable ! »
Tang San s’exclama.

Xiao Wu hocha la tête et il semblait y avoir quelque chose dans ses yeux,
« Ma mère me l’a donné, elle l’a fait elle-même, taillé dans du bois de santal rouge de première qualité. Bien qu’il n’ait aucune décoration, ça reste la dernière chose que j’ai de ma mère. »

Tang San n’avait jamais entendu Xiao Wu parler de sa famille et l’entendant soudainement parler de sa mère, son cœur rata un battement. Lorsqu’il la regarda, il pouvait clairement voir quelque chose de scintillant et transparent dans ses yeux.

Xiao Wu leva sa tresse, dénouant le ruban rose le plus bas. Regardant attentivement Tang San tout en soutenant sa tresse de la main gauche, elle prit sa main droite pour la démêler lentement, utilisant ses cinq doigts afin de séparer les longs cheveux noirs tressés, qui tombèrent petit à petit en une cascade noire.

Regardant la tresse de Xiao Wu se défaire par-dessus son épaule sous la lumière de la lune et des étoiles, Tang San eut l’air stupide un instant. À cet instant Xiao Wu était vraiment magnifique, la lune et les étoiles semblaient devenir le décor d’un tableau dont elle serait la pièce maîtresse.

Xiao Wu lança un regard profond à Tang San et en même temps que sa tresse se dispersait, elle se retourna. Alors que les derniers brins de cheveux se démêlaient, elle fit un léger mouvement de nuque, secouant cette souple cascade noire qui vint contre toute attente entourer son corps délicat.

Ces longs cheveux semblables à du satin noir tombaient jusqu’au sol, avec au moins un chi caressant la bûche à ses pieds. Xiao Wu semblait se fondre dans les ténèbres et du point de vue de Tang San, il ne pouvait voir que cette étendue noire bouger.

Peut-être était-ce parce que cela faisait trop longtemps que ses cheveux n’avaient pas été démêlés, mais lorsque les longs cheveux se séparèrent, ils gardèrent une forme légèrement bouclée, ondulant au rythme des mouvements de Xiao Wu.

« Xiao Wu, tu es vraiment belle. »
Tang San ne put empêcher ces mots de lui échapper.

Xiao Wu tournait le dos à Tang San, mais des larmes tombaient silencieusement de ses yeux, parce qu’elle pensait à sa mère.

« Ge, peigne mes cheveux. »
La voix de Xiao Wu était très douce, avec un léger tremblement ainsi qu’une trace de peur et d’anticipation, puis elle attendit en silence.

Tang San reprit ses esprits et s’avançant sans un bruit comme s’il avait peur d’effrayer cette cascade noire sous les étoiles et atteint le dos de Xiao Wu.

Sa main gauche souleva doucement et tendrement les longs cheveux de Xiao Wu tandis que sa main droite passait le peigne de bois de santal rouge, démêlant petit à petit les cheveux.

Une faible fragrance apparut, une fragrance avec laquelle Tang San était très familier. Ce n’était pas du parfum, parce que Tang San savait que Xiao Wu n’en avait jamais eu besoin. Il était encore plus impossible que ce soit la fragrance du Désir Rouge d’un Coeur Brisé car seule Xiao Wu pouvait la percevoir.

Quelle genre de tableau était-ce ?

Une jeune femme éblouissante se tenant en silence devant une cabane en bois, entourée par cette forêt silencieuse et illuminée par la timide lumière des étoiles et de la lune et tenant une fleur dans ses mains. Un jeune homme derrière elle, frappé de stupeur, utilisant un peigne violet foncé pour peigner avec tendresse et rassembler ses longs et doux cheveux.

Tang San était béa, répétant le mouvement de sa main sans arrêt. Xiao Wu était également béa, un triste passé étincelant dans ses larmes.

……

« Maman, ce peigne est si joli ! Comment peut-il y avoir un bois violet ? »
Une voix charmante se fit entendre dans la forêt montagneuse.

« Sotte, maman a utilisé du bois de santal rouge pour faire ceci, puisque tu as déjà choisi, maman t’offre ce peigne. À l’avenir, si tu trouves un homme que tu aimes vraiment, alors laisse le peigner tes cheveux avec ce peigne. Les cheveux d’une femme ne peuvent être peignés que par un seul homme de toute sa vie. Maman te bénit et j’espère qu’un jour, tu trouveras un homme auquel tu pourras confier tes cheveux. »

……

« Maman, me vois-tu ? Je l’ai déjà trouvé. »
Un sourire apparaissant sur son visage baigné de larmes, son regard se tourna vers la lune en même temps que celui de l’homme derrière elle, ce brillant clair de lune semblant être un sourire maternel.

Au milieu de cette douce lumière et de ces longs cheveux en train d’être peignés, le temps semblait s’être arrêté. Que ce soit Tang San ou Xiao Wu, aucun ne voulait briser la tranquillité du moment.

Tôt le matin, à la porte principale de l’Académie Shrek.

Flender, Liu Erlong, Zhao Wuji et Grand maître se tenaient devant la porte, regardant les sept enfants assemblés devant eux dont les esprits tremblaient d’excitation, leur cœur débordant de fierté.

Le niveau quarante était une limite qu’un Maître Spirituel devait atteindre avant l’âge de trente ans pour être considéré comme ayant un certain talent.

Mais de ces enfants, le plus vieux avait dix-sept ans. Le plus jeune n’avait pas quatorze ans. Mais ils avaient déjà atteint ce niveau.

Il y avait certes eu quelques miracles en chemin, mais l’important était que ces petits monstres avaient tous un talent si incroyable.

Et en tant que celui les ayant découverts, comment Flender pourrait-il ne pas être fier ?

Ning Rongrong poussa le dos de Xiao Wu de l’épaule et dit à voix basse :
« Xiao Wu, comment se fait-il que ta tresse soit un peu faite de travers ? »

Le charmant visage de Xiao Wu rougit et son regard flotta inconsciemment vers Tang San à ses côtés. L’ouïe de Tang San n’était pas aussi bonne que sa vue mais n’était tout de même pas mauvaise. Ning Rongrong se tenait à côté de lui et de Xiao Wu et il entendit naturellement ses mots. Au même moment, il regarda Xiao Wu d’un air gêné et lorsque les regards de la pair se rencontrèrent dans les airs, ils ne purent s’empêcher de s’écarter prestement l’un de l’autre.

 

Partie 3

Sur le côte, Oscar remarqua quelque chose et à voix basse il dit, choqué :
« Impossible, petit San, tu n’aurais pas… »

Tang San le coupa immédiatement,
« Arrête de dire n’importe quoi, ce n’est pas ce à quoi tu penses. »
Ce matin, il avait réussi à persuader avec beaucoup de difficulté Tai Long de ne pas l’accompagner.

La vitesse de cultivation de Tai Long était clairement inférieure à la leur, à ce jour, il n’avait atteint que le niveau trente-huit, même pas encore le niveau trente-neuf.

De plus, Tai Long ne faisait pas partie des Sept Démons de Shrek. Bien qu’il ait toujours suivi les ordres de son grand-père et se considérait comme le garde du corps de Tang San, Tang San ne pouvait pas le considérer comme tel. Et même s’il n’avait fait que cultiver durant ces six mois et que le temps qu’il avait passé avec Tai Long n’était pas long, il lui avait tout de même donné quelques unes des techniques de cultivation que Grand maître lui avait enseigné.

Leur relation était passé de rival amoureux à celle d’amis ordinaires.

Bien sûr, il était impossible pour Tai Long de poursuivre Xiao Wu, sans même parler du changement de statut de Tang San par rapport à lui, il avait très bien compris qu’il ne ferait probablement jamais le poids face à Tang San.

Et Xiao Wu allait encore moins décider de le choisir lui.

Sans même parler de lui, quasiment tous les étudiants de l’Académie Shrek savaient que Xiao Wu était le seule femme qui comptait pour Tang San et que Xiao Wu n’allait encourager les avances d’aucun autre homme. Il y avait aussi beaucoup d’étudiantes qui avaient essayé d’approcher Tang San, seulement pour se voir bloquées par Xiao Wu.

Et bien que Tang San soir au courant, il n’avait jamais rien dit.

Les deux n’avaient rien fait devant les autres qui pouvait prouver qu’ils étaient un couple, mais les étudiants de l’académie les avaient depuis longtemps considéré comme tel. Seuls les Sept Démons de Shrek savaient que la relation entre Tang San et Xiao Wu était pure et honnête.

Oscar fit immédiatement mine d’avoir compris quelque chose,
« En, ce n’est pas ce que je pense, pas la peine de vous expliquer. Tout le monde comprend. »

À cet instant Oscar n’était plus le seul à les regarder bizarrement Dai Mubai, Ma Hongjun et même Zhu Zhuqing s’y étaient mis.

Tang San ne put s’empêcher de jurer,
« Tu comprends mon cul oui. »

À ces mots, personne ne put s’empêcher de sourire et le visage de Xiao Wu vira à un adorable rouge pomme.

« Hai hai, mais qu’est-ce que vous faites ? »
Dit Flender mécontent. Entendant cela, les Sept Démons de Shrek restreignirent leurs sourires et se tinrent droit comme des i.

Flender continua :
« Nous allons partir tout de suite, notre destination est la Forêt du Soleil Couchant. Bien que cette fois, vous ayez quatre accompagnants, je dois vous dire quelque chose d’important. Bien que le quatrième Anneau Spirituel ne joue pas un rôle important sur votre avenir comme le troisième, il est tout de même extrêmement important. Afin d’organiser d’encore meilleurs exercices de combat réel avant la compétition, Grand maître et moi avons décidé après en avoir discuté que pour cette chasse à la Bête Spirituelle, vous seriez seuls. Nous n’interviendrons qu’en dernier recours. En situation normale, non seulement nous n’allons pas vous protéger, vous aurez en plus à nous protéger. Cette chasse est aussi la première épreuve de votre examen. La deuxième se déroulera pendant la compétition. Compris ? »

Ma Hongjun était le moins effrayé par Flender et ne put s’empêcher de demander :
« Professeur, comment se passera l’examen ? »

Flender répondit :
« Bonne question. Il n’est pas difficile de le réussir. Pour le premier vous devrez obtenir des Anneaux Spirituels qui vous conviennent par vos propres moyens. Tant que l’un de nous quatre n’a pas à intervenir, vous aurez réussi cette épreuve. Pour la deuxième, tant que vous revenez simplement avec le titre de champion, vous aurez réussi. »

« Ah ? C’est ça que vous appelez pas difficile ? »
Ne put s’empêcher de crier Oscar.

Bien qu’ils soient de rares génies, étant donné leur âge limité, leur force ne leur permettaient pas de s’opposer aux Cieux et ceux qu’ils devaient affronter étaient les élites du Monde des Maîtres Spirituels de moins de vingt-cinq ans. Exploser leurs adversaires du début à la fin et obtenir le titre n’était pas chose aisée.

Les yeux de Flender étincelèrent,
« Quoi ? Tu as quelque chose à dire Oscar ? »

« Non, rien du tout. Le doyen est très sage. »
Oscar connaissait le caractère de Flender. S’il élevait la moindre plainte, peut-être que leur examen n’en deviendrait que plus compliqué.

« Si tu n’as rien à dire, tout va bien. Nous partons. »
Flender lança la marche et le groupe de onze personnes se mit à marcher sur le chemin menant à la Forêt du Soleil Couchant.

Le quatuor de Flender marchaient devant et les Sept Démons de Shrek suivaient derrière.

Flender n’était pas inquiet et avec Grand maître, Liu Erlong et Zhao Wuji, ils avançaient doucement tout en parlant et rigolant. Ils semblaient plutôt partir en excursion.

Dai Mubai rassembla les Sept Démons de Shrek derrière eux et dit à voix basse :
« J’ai déjà obtenu mon quatrième Anneau Spirituel, avez-vous tous réfléchi à l’Anneau Spirituel qu’il vous faut cette fois ? Puisque le groupe du doyen Flender ne compte pas nous aider à chasser des Bêtes Spirituelles, nous devons nous organiser. Selon les calculs de Grand maître, cette fois le meilleur choix serait un Anneau Spirituel entre trois et cinq mille ans. Bien sûr, plus il sera proche de cinq mille ans, plus votre augmentation de force sera grande. Mon quatrième Anneau Spirituel provient d’une Bête Spirituelle d’environ quatre mille ans. Mais plus il sera proche des cinq mille ans, plus il sera difficile de l’absorber. Je pense qu’aucun d’entre vous n’a oublié l’apparence de Tang San lorsqu’il absorbait l’Anneau Spirituel du Démon Arachnéen à Face Humaine la dernière fois. Bien qu’il ait réussi à l’endurer, il a également énormément souffert, ce n’est pas quelque chose qu’un tendre peut accomplir. De ce fait, vous devez penser rapidement à un bon objectif pour vous-même. Dans l’optique d’optimiser les bénéfices, vous devez considérer à quel degré d’absorption vous pouvez résister. »

Tout le monde hocha la tête l’un après l’autre. Les théories de Grand maître avaient bien sûr été prouvées, mais chaque Maître Spirituel avait une situation différente et la limite de ce qu’ils pouvaient absorber n’était pas la même. Par exemple, pour Oscar et Ning Rongrong, la limite de ce qu’ils pouvaient absorber était clairement un peu plus basse que le reste du groupe, ils étaient après tout des Maîtres Spirituels auxiliaires et leur condition physique était différente de celle des Maîtres Spirituels Guerriers. Mais pour Tang San qui avait souffert de l’amplification puissante de l’Anneau Spirituel du Démon Arachnéen à Face Humaine ainsi que de l’Herbe de Glace Octogonale Mystérieuse et de l’Abricot Délicat du Brasier, la résistance de son corps était énormément plus élevée que celle d’un Maître Spirituel de son niveau, ainsi la tranche d’âge de son Anneau Spirituel allait naturellement être un peu plus élevée.

Tang San dit :
« Il serait mieux de faire comme cela : à cet instant, nous ne savons quel genre de Bête Spirituelle nous allons croiser. De ce fait, une fois que nous en verrons une, nous la frapperons jusqu’à qu’elle ne puisse plus nous résister, avant de l’examiner avec attention pour déterminer son âge. Celui à qui elle convient le mieux absorbera son Anneau Spirituel, si elle ne convient à personne, nous la relâcherons. Qu’en pensez-vous ? »

Tang San était le disciple de Grand maître ainsi que l’âme des Sept Démons de Shrek, cette proposition fut immédiatement acceptée par tout le monde.

Dai Mubai dit :
« Bien, nous ferons comme ça. Notre organisation dépendra aussi des directives de petit San. »

Tang San répondit donc :
« Petit Ao, avant que nous entrions dans la Forêt du Soleil Couchant, commence par faire une fournée de saucisses champignons pour tout le monde, de manière à ce que l’on puisse éviter plus facilement les dangers que nous pourrions rencontrer. De même, n’oubliez pas l’existence de la Griffe Divine Volante, elle peut vous aider à vous déplacer en terrain difficile et aussi être utilisée pour vous échapper ou attraper des Bêtes Spirituelles. Mais vous devez faire attention en l’utilisant, ne l’utilisez pas à la légère si la Bête Spirituelle est trop forte, car cela ne ferait que l’aider. Si nous rencontrons une Bête Spirituelle qui convient à quelqu’un, je ferai de mon mieux pour restreindre ses mouvements avec mes compétences de contrôle, après quoi vous l’attaquerez, évitez juste de la tuer. »

« Oscar, en plus d’être chargé des stocks de tout le monde, tu es aussi chargé de faire attention aux Bêtes Spirituelles. Si par hasard quelqu’un frappait trop fort, la blessant mortellement , ne sois pas radin avec tes saucisses de récupération. »

« Rongrong, ton rôle est le plus simple, lors d’un combat tu dois directement soutenir tout le monde avec ta Pagode Cristalline aux Neuf Trésors. Zhuqing sera notre éclaireuse, tandis que Mubai, Xiao Wu et moi serons chargés de l’attaque. Tout le monde a compris ? »

« Compris. »

Bien que le quatuor de Flender marche à l’avant, leurs oreilles étaient depuis le début tendues vers ce qu’il se passait derrière eux. Entendant maintenant l’organisation de Tang San, le doyen de l’Académie Shrek ne put s’empêcher de révéler un sourire et heurta l’épaule de Grand maître à ses côtés, en disant :
« Petit San ne ressemble vraiment pas à un enfant, son esprit est méticuleux et il ne panique pas face à l’inconnu. Même découvrir ses origines n’a pas influencé sa cultivation. J’ai aussi entendu dire qu’il a passé un marché avec l’École de la Pagode Cristalline aux Sept Trésors. Xiao Gang, que dirais-tu de me le donner ? Ou alors de le laisser devenir un professeur ? »

Grand maître jeta un regard à Flender et dit :
« Être son doyen ne te suffit pas ? Peu importe ce que tu dis, petit San va être diplômé dans ton académie à l’avenir. »

Flender hocha la tête,
« C’est vrai. Honnêtement, j’aimerai vraiment que le temps passe un peu plus vite. Dans trente ans, eh non, peut-être vingt ans, ce monde appartiendra peut-être à ces enfants. »

Le visage de Grand maître révéla un rare sourire,
« Si le temps avançait directement de vingt ans, ne serions-nous pas tous les deux vieux ? »

Flender renifla,
« Tu sais donc cela ! Ne gâche pas ton temps dans ce cas. »
Tout en parlant, il montra du regard Liu Erlong.

L’expression de Grand maître se rigidifia, revenant à son apparence habituelle et il fixa Flender, le regard brûlant. Mais à la fin, ces sentiments étaient le problème de deux autres personnes et bien que Flender soit très proches d’eux, il ne pouvait pas prendre de décisions pour eux et il n’y avait aucun moyen de capturer Grand maître.

Il savait aussi que s’il poussait trop Grand maître, il y avait des chances que celui-ci disparaisse à nouveau et cela serait encore plus insupportable pour Liu Erlong.

La Cité du Dou Céleste était très proche de la Forêt du Soleil Couchant. Cette forêt pouvait aussi être décrite comme l’endroit où les Maîtres Spirituels de la majorité des villes au cœur de l’Empire du Dou Céleste allaient chasser des Bêtes Spirituelles.

Bien sûr, peu de gens connaissaient l’existence d’endroit comme le Puits Yin Yang de Glace et de Feu dans les zones centrales.

Cet article comporte 3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top