skip to Main Content
Menu

Douluo Dalu – Chapitre 76

Traducteurs Français : Kenshin et Yu
 Éditeurs : Kenshin et Yu
Checkeurs : Kenshin et Yu

Chapitre 76 : La stupéfaction de l’École de la Pagode Cristalline aux Sept Trésors

Cliquez ici pour lire la partie 2
Cliquez ici pour lire la partie 3

Partie 1

« Attends. »
Ning Fengzhi interrompit Ning Rongrong,
« Ce Grand maître est vraiment quelqu’un. Ton pouvoir spirituel a augmenté de trois voir quatre niveaux en un an sous sa tutelle, mais c’est encore quelque chose de très ordinaire. J’admire beaucoup son éducation, mais selon ce que tu as dis, il y a deux mois tu étais encore niveau trente et un. Et deux mois plus tard, tu as déjà atteint le niveau trente-sept, comment as-tu fait ça ? »

Ning Rongrong sourit mystérieusement :
« En vérité, il y a deux semaines j’étais encore niveau trente et un. Ces six niveaux ont été pratiquement gagnés en un jour. »

« Rongrong, ne fais pas peur à papy. »
Le vieil homme flétri ne put s’empêcher d’écarquiller les yeux. Il savait que plus une technique était malfaisante, plus elle consommait de vitalité. Gagner six niveaux en un jour, cela pourrait bien coûter plusieurs décennies de vie.

Ning Rongrong ne put pas retenir un gloussement :
« Qu’est-ce que tu imagines ? Je pensais vous donner une plaisante surprise, mais ça s’est transformé en alarme. Il ne s’est pas passé grand-chose. J’ai juste mangé un certain type d’herbe et ai gagné tant de force. »

« Une herbe ? »
Ning Fengzhi demanda plus de détails nerveusement :
« Quelle herbe ? »

Ning Rongrong dit :
« Mon troisième frère dit que ça s’appelle quelque chose comme la « Tulipe de Soie Magnifique ». C’est un trésor immortel rare. »

Dans l’esprit de Ning Fengzhi apparurent deux silhouettes qu’il avait récemment rencontrées, ça ne pourrait quand même pas être eux ?

« Tulipe de Soie Magnifique ? Oncle Épée, Oncle Osseux. L’un d’entre vous a-t-il déjà entendu parler de cette herbe ? »

Les deux vieux hommes secouèrent la tête en même temps avec un regard vide. Le vieil homme flétri dit :
« Peut-être que seule cette vieille chose empoisonnée, Dugu Bo, saurait. C’est mauvais Fengzhi, nous devons tout de suite examiner l’état de Rongrong. Si par malheur la croissance de son pouvoir spirituel lui a coûté de la vitalité, nous devrons tout de suite penser à un moyen de nous en occuper. »

« Papy Osseux, j’ai dit qu’il était inutile de s’inquiéter. Mon troisième frère a dit que ces herbes étaient toutes des trésors immortels qui avaient absorbé l’essence des Cieux et de la Terre et qu’elles avaient un effet puissant sur les fondations. En plus de ne pas les blesser, elles peuvent même les renforcer. Oubliez ça. Je ne vais plus vous le cacher. Voilà la véritable surprise, après avoir vu cela vous ne douterez plus. »

Tout en parlant, Ning Rongrong leva lentement sa main droite. Des rayons de lumière de plusieurs couleurs et beaux à en être éblouissant se rassemblèrent dans sa paume.

Regardant la lumière dans la paume de sa fille, Ning Fengzhi eut une sensation étrange, mais tout en étant incapable de trouver d’où cela venait.

Autour de la magnifique pagode se trouvaient trois Anneaux Spirituels, deux jaunes et un violet qui tournaient autour de la main droite de Ning Rongrong. La splendeur éblouissante rendait le hall encore plus lumineux.

Avant que Ning Fengzhi puisse l’observer de plus près, le vieil homme en blanc s’écria avec stupeur,
« Neuf étages et neuf couleurs, une Pagode Cristalline aux Neuf Trésors ? »

« Quoi ? »
Ning Fengzhi eut une expression alarmée. Il comprit finalement ce qui lui paraissait bizarre, il s’agissait des couleurs qu’émettait la pagode de Ning Rongrong lorsqu’elle avait révélé son Esprit. En plus des sept couleurs originelles, il y en avait deux de plus. Il y en avait maintenant neuf et la pagode dans sa main avait neuf étages.

En tant qu’Esprit de soutien le plus puissant, l’École de la Pagode Cristalline aux Sept Trésors avait un secret et celui-ci était lié à leur Esprit.

Les Cieux étaient impartiaux. L’effet de la Pagode Cristalline aux Sept Trésors sur le champ de bataille était trop effrayant, celle-ci avait donc un défaut.

La raison pour laquelle la Pagode Cristalline aux Sept Trésors était connue sous le nom de Sept Trésors n’était pas seulement à cause des sept étages, la raison principale était que l’Esprit ne pouvait absorber que sept Anneaux Spirituels, deux de moins que tous les autres Esprits. C’était aussi la raison pour laquelle Ning Fengzhi, le chef de l’école, n’était que niveau soixante-dix-neuf ; la raison principale pour laquelle il n’avait jamais réussi à atteindre le niveau suivant.

Selon la légende de l’École de la Pagode Cristalline aux Sept Trésors, si, par un quelconque heureux hasard, la Pagode Cristalline aux Sept Trésors pouvait évoluer en Pagode Cristalline aux Neuf Trésors, cela renforcerait non seulement les fondations de l’Esprit, mais celui-ci aurait encore plus d’importance. Si un Maître Spirituel avec une Pagode Cristalline aux Neuf Trésor atteignait le niveau de Douluo Unique, il posséderait alors le titre de Dieu du soutien, avec une force capable de retourner n’importe quel combat.

À cet instant, Ning Fengzhi ne s’inquiétait plus pour sa fille. La Pagode Cristalline aux Neuf Trésors était la preuve que la vitalité de sa fille n’avait pas diminué et même au contraire avait considérablement augmenté et que ses fondations étaient devenues incroyablement solides. Maintenant, le chef de l’école souffrait d’un type de choc totalement différent. Comment aurait-il pu s’attendre à ce que le rêve qu’il avait eu toute sa vie apparaisse chez sa fille. La joie qu’il ressentait était trop soudaine et il était maintenant complètement pétrifié.

Ning Fengzhi n’était pas le seul à être ému. Les deux vieux hommes étaient eux aussi tout autant excités. Les deux regardèrent la pagode dans la main de Ning Rongrong, ne sachant pas quoi dire pendant un long moment.

Puis la lumière de joyau disparut quand Ning Rongrong rappela son Esprit :
« Vous devriez me croire maintenant. Comment troisième frère pourrait-il me blesser ? Il n’y a pas eu que moi d’ailleurs, chacun d’entre nous a reçu une herbe céleste. Tous nos pouvoirs spirituel ont augmenté rapidement. Boss Dai a même percé le barrage du niveau quarante et il a juste seize ans. »

« Tulipe de Soie Magnifique, Tulipe de Soie Magnifique. Quel genre de trésor est-ce là ? Il peut contre tout attente faire évoluer la pagode de ma fille de sept à neuf trésors. Une telle herbe est absolument digne du titre de trésor immortel. »

« Papa, n’allais-tu pas me donner un cadeau ? Donne-le moi vite ! »
Ning Rongrong tendit la main et l’agita devant Ning Fengzhi.

Ning Fengzhi mit sa main de sa poche et en sortit l’Ombre Emplie de Poudre et le Dard Dissimulé qu’il avait achetés aujourd’hui aux enchères et les donna à Ning Rongrong,
« Je les ai achetées aujourd’hui aux enchères. Bien que la puissance de ces deux armes ne soit pas si grande, elles peuvent quand même apporter une certaine protection. Yi, Rongrong pourquoi regardes-tu papa comme ça ? »

« L’Ombre Emplie de Poudre et le Dard Dissimulé. Papa, comment as-tu obtenu les armes de troisième frère ? »
Comment Ning Rongrong pourrait-elle ne pas reconnaître les armes secrètes, signature de Tang San ?

« Elles ont été fabriquées par ton troisième frère ? »
Intérieurement, Ning Fengzhi se dit que ce qu’il avait pensé auparavant était vrai, ce jeune à l’air banal était en vérité un génie monstrueux.

Ning Rongrong remonta sa manche, révélant le Dard Dissimulé sur son poignet,
« Regarde, ce sont les mêmes non ? Et ces deux armes sont les plus ordinaires. J’en porte plusieurs encore plus puissantes. Je suis rentré cette fois en partie parce que tu me manquais et aussi pour une autre chose : je voulais te demander si nous pouvions équiper nos proches du clan avec ces armes secrètes. Une fois utilisées correctement, elles ont beaucoup de puissance. »

Ning Fengzhi inspira lentement, son expression révélant une lueur sérieuse,
« J’aimerais vraiment savoir quel genre de génie est ton troisième frère. »

Le vieil homme en blanc y réfléchit sérieusement :
« S’il est vraiment exceptionnel, il pourrait être candidat comme beau-petit-fils. »

Le visage charmant de Ning Rongrong rougit,
« Papy Épée, ne dis pas n’importe quoi. Le cœur de troisième frère est déjà pris. Comment lui et moi pourrions ? Je… »
À cet instant, même Ning Rongrong fut surprise de voir le visage, tellement charmant que même des femmes en seraient jalouse, d’Oscar dans son esprit. Bien qu’il n’ait pas la férocité de Dai Mubai ou l’exhaustivité de Tang San, chaque fois qu’elle se remémorait la fois où Oscar l’avait poussée sous lui face au Singe Géant Titanesque, elle ne pouvait empêcher son cœur d’être ému. Cependant, même elle n’osait pas enfreindre à la légère les règles du clan.

« Allons-y. Nous allons aller dehors et tu vas me laisser regarder ces armes secrètes que tu as ramenées. »

« Super ! »

Les quatre entrèrent dans la cour et Ning Fengzhi donna l’ordre que personne n’entre, avant de se tourner ver sa fille :
« Rongrong, comment veux-tu les essayer ? »

Ning Rongrong réfléchit un peu et son regard dénué de bonnes intentions tomba sur ses deux grand-pères,
« Papy Épée, il vaut mieux que ce soit nous qui les essayons. Tu es si incroyable, tu ne seras pas blessé. »

Le vieil homme en blanc sourit légèrement et dit :
« Ce n’est pas sûr. Mes vieux os ne sont pas aussi solides que ceux de ton Papy Osseux. »

Le vieil homme flétri retroussa ses lèvres avec dédain,
« Puisque tu as si peur, laisse-moi les tester. »

Le vieil en blanc le fusilla du regard,
« Un petit compliment et tu es déjà si motivé. Bouge. Je vais tenir compagnie à notre petite princesse. Ma petite, utilise ces armes secrètes comme bon te semble. Papy va les bloquer. »

Ning Rongrong gloussa et dit :
« Super ! »
D’un geste du poignet et avec une légère réaction lumineuse de son outil spirituel, son Arbalète Divine de Zhuge apparut.

Elle ne réfléchit même pas à l’idée qu’elle puisse blesser l’homme en blanc. Ces deux anciens pouvaient être décrits comme les piliers supportant l’École de la Pagode Cristalline aux Sept Trésors. Ils étaient les gardiens de l’école. Le titre de l’homme en blanc était Épée, son nom Chen Xin1. Le Douluo Unique reconnu pour avoir l’attaque la plus puissante, son pouvoir spirituel avait atteint le niveau quatre-vingt-seize. Le vieil homme flétri était le Douluo Osseux, son nom était Gu Rong2. Connu pour utiliser des transformations sournoises, il avait atteint le niveau quatre-vingt-quinze. Ils étaient deux des plus grandes puissances de cette époque et au-delà de leur puissant Esprit de soutien, l’École de la Pagode Cristalline aux Sept Trésors pouvait être un des sept grands clans ou écoles grâce à eux.

Le Hall Spirituel avait évalué l’École de la Pagode Cristalline aux Sept Trésors de la sorte : quand Épée et Osseux faisaient équipe et que le chef de l’école apparaissait, la moindre étincelle produite devenait une lumière inégalable.

Partie 2

Imaginez, deux Douluos Uniques d’attaque soutenus par le plus puissant des Esprits auxiliaires, la Pagode Cristalline aux Sept Trésors, combien de personnes pourraient leur faire face ?

Le vieil homme en blanc, le Douluo Épée Chen Xin, leva sa main et regarda Ning Rongrong avec un sourire, indiquant qu’elle pouvait commencer.

Ning Rongrong ne fut pas polie et armant rapidement l’Arbalète Divine de Zhuge, une série de bruits éclatants se fit entendre.

Le regard de Ning Fengzhi ne quitta jamais sa fille. Au moment où elle avait presque fini d’armer, son poignet gauche bougea soudainement, trois ombres noires en sortant, fonçant vers la poitrine de Chen Xin dans une formation triangulaire.

« Pas mal. »
Douluo Épée Chen Xin ne bougea même pas. Au moment où les trois dards dissimulés allaient l’atteindre, l’air sembla se distordre légèrement et les trois dards s’arrêtèrent dans les airs. L’instant d’après, ils tombèrent au sol en six morceaux, chaque dard ayant été coupé en deux.

Il s’agissait d’énergie d’épée, explosant de son corps. Il n’avait même pas utilisé son Esprit.

Mais au moment où les trois dards dissimulés tombèrent au sol en silence, un fort bourdonnement accompagné de bruits de métal se firent entendre et seize carreaux d’arbalète noirs comme du minerai de fer partirent de l’Arbalète Divine de Zhuge. Les bruits venaient à peine d’être entendus que les carreaux avaient déjà atteint le Douluo Épée.

Chen Xin fut légèrement surpris et leva inconsciemment sa main droite. Plusieurs décennies d’expérience de combat lui permettaient de sentir la puissance d’une attaque grâce aux moindres détails, comment quelqu’un dont le point fort était son attaque pouvait-il ignorer les attaques de ses adversaires ?

Ses doigts comme un couteau, il tourna la paume de sa main droite et comme si l’air avait été coupé, une énergie blanche sortit de sa paume faisant à cet instant presque croire qu’une énorme épée avait frappé devant lui.

Dangdangdangdangdangdangdang— , une série d’explosions rapprochées se fit entendre et la lumière blanche que le Douluo Épée avait fait apparaître se répandit sur les seize carreaux comme une vague. À cet instant où l’ancienne force avait disparu et la nouvelle n’était pas encore apparue, la main gauche de Ning Rongrong passa sur sa poitrine et avec un léger bourdonnement, une brume sortit des ouvertures de ses vêtements au niveau de sa poitrine, enveloppant directement le Douluo Épée.

Chen Xin fut surpris un instant,
« Même du poison ? »
Tournant sur lui-même, même avec sa main droite tendue il avait toujours sa main gauche et le mouvement de celle-ci avait non seulement dissipé la brume mais aussi les aiguilles de fer à l’intérieur.

« Papy Épée est trop fort. »
Dit Ning Rongrong en courant avec excitation vers le Douluo Épée.

Le Douluo Épée sourit légèrement et dit :
« Ces armes secrètes sont plutôt bonnes, en particulier ces bruyants carreaux d’arbalète qui étaient vraiment puissant. Si un Maître Spirituel en-dessous du niveau quarante ne faisait pas attention, il lui serait impossible d’y résister. »

Ning Rongrong était déjà à moins de dix mètres du Douluo Épée et dit avec fierté :
« Bien sûr. Dans l’arène spirituelle, nous avons vaincu une équipe de Maîtres Spirituels de niveau quarante avec une attaque groupée d’Arbalètes Divines de Zhuge. Plus il y a de gens qui l’utilisent en même temps, plus la puissance de l’Arbalète Divine de Zhuge est formidable. Et pourtant cette Arbalète Divine de Zhuge ne peut même pas menacer papy Épée. »

Tout en parlant, elle tapa du pied sur le sol de manière impétueuse et trois ombres sortirent silencieusement de l’extérieur de sa cuisse gauche en même temps qu’un couteau de lancer de la pointe de sa chaussure. Le couteau de lancer alla droit vers le visage du Douluo Épée tandis que les trois ombres silencieuses visaient ses points vitaux inférieurs3.

Maintenant, Ning Rongrong était à moins de dix mètres du Douluo Épée. À cette distance, les armes secrètes n’étaient que des éclairs lumineux. Au même instant, son autre pied tapa sur le sol et la même attaque apparut à nouveau telle une vague. Le but de ces attaques était de trouver un moment où la défense du Douluo Épée était faible.

Le Douluo Épée dit de manière quelque peu exagérée :
« Mon Dieu ! Tu n’as toujours pas fini ?! »
Ses deux mains se séparèrent au niveau de sa poitrine. Il n’allait naturellement pas utiliser son Esprit devant lui, car cela blesserait Ning Rongrong. Sous ses larges manches apparurent deux lames de pouvoir spirituel aiguisées et grâce au mouvement de l’air, deux couteaux de lancer et six carreaux d’arbalète délicats furent bloqués.

Gabeng, quasiment au même instant, des sons métalliques résonnèrent : une deuxième volée de carreaux d’Arbalète Divine de Zhuge avait été silencieusement préparée par Ning Rongrong. Seize nouveaux carreaux d’arbalète traversèrent la courte distance qui les séparait et au même moment, l’Ombre Emplie de Poudre sur sa poitrine fit feu.

Les carreaux d’arbalète et les aiguilles en fer formaient quasiment une attaque homogène et à la moindre inattention, le Douluo Épée serait blessé.

« Bien. »
Chen Xin cria alors,
« Mon corps telle l’épée. »

Immédiatement, la cour sembla être éclairée par un soleil et un éclat métallique intense apparut soudainement. Le vieil homme en blanc devant Ning Rongrong sembla devenir une tornade métallique tandis qu’un son dissonant à en percer les tympans s’élevait au même moment. Toutes les armes secrètes devant lui, que ce soit les aiguilles en fer ou les carreaux d’arbalète, se transformèrent en morceaux de ferraille flottant dans les airs. Derrière lui, une énorme épée, simple et sans décoration, longue de deux mètres et large d’un chi, flottait dans les airs. Deux jaunes, trois violets, quatre noirs, un total de neuf Anneaux Spirituels tournaient autour. Il s’agissait de l’épée du Douluo Épée. Un Esprit de première classe.

« Papy Épée est trop impressionnant ! »
Ning Rongrong se tenait debout en tapant dans ses mains. Au moment où Douluo Épée avait relâché son Esprit, elle avait clairement pu sentir un pouvoir spirituel aiguisé passer de chaque côté de son corps. Elle savait très bien que si elle avait été un ennemi, à cet instant elle pourrait très bien avoir déjà été coupée en morceaux.

Regardant Ning Rongrong courir vers lui, Chen Xin caressa la tête de Ning Rongrong et dit avec un sourire :
« Tu es vraiment impressionnante ! Papy a même eu à utiliser son Esprit. Pour un Maître Spirituel de ton niveau, sans même parler d’un auxiliaire, même un d’attaque ne serait peut-être pas capable de me faire faire ça. Ces armes secrètes sont vraiment impressionnantes. En particulier leur soudaineté. »

Ning Rongrong réfléchit profondément et hocha la tête :
« C’est vrai, mon troisième frère dit que les armes secrètes doivent être inattendues et profiter du manque de préparation de l’adversaire afin de révéler leur plus grande force. »
Avant même qu’elle ait fini de parler, le hochement de tête de Ning Rongrong sembla devenir plus grand. Avec un gabeng, un éclair de lumière froide sortit de son dos, volant droit vers le visage du Douluo Épée.

La distance était vraiment trop courte, même une puissance comme le Douluo Épée ne pouvait pas esquiver l’Arbalète Dorsale Tendue Décorée d’une Fleur. Il pouvait naturellement s’en défendre, mais son Esprit était vraiment trop puissant. Avec Ning Rongrong étant si proche, s’il utilisait son Esprit, Ning Rongrong serait certainement prise dans l’attaque. Et avec la tyrannie des compétences de son Esprit, la petite princesse devant lui était sûr de mourir.

Ces pensées traversèrent l’esprit de Chen Xin tels des éclairs et, impuissant, il ne put qu’ouvrir la bouche en grand pour mordre dans ce carreau d’arbalète.

À cet instant, le Douluo Épée était comme Zhao Wuji la fois où il avait souffert sous les coups des armes secrètes de Tang San, mais bien que l’Arbalète Dorsale Tendue Décorée d’une Fleur soit puissante, elle ne l’était pas autant que les dents d’un Douluo Unique. Cependant ce carreau d’arbalète, sous la pression à laquelle il était soumis, laissa échapper le poison qu’il contenait et se répandit directement dans la bouche du Douluo Épée.

Heureusement, ce poison n’était pas encore la nouvelle version de Tang San mais malgré cela, le Douluo Épée sentit sa langue s’engourdir totalement et, alarmé, il recula et cracha simultanément le poison et le carreau d’arbalète sur le côté tout en s’éloignant de Ning Rongrong.

Voyant l’apparence paniquée du Douluo Épée, Ning Fengzhi et Douluo Osseux Gu Rong sursautèrent tous les deux de peur, avant de courir à ses côtés. Ning Rongrong ne s’attendait pas non plus à ce que le formidable Douluo Épée soit vraiment blessé et paniqua immédiatement tout en courant vers lui.

« Non, ne t’approche pas ma petite. Les vieux os de papy Épée ne peuvent pas supporter une autre pirouette ! »
Le Douluo Épée parla de manière indistincte et en même temps, il condensait rapidement le pouvoir spirituel dans son corps, le forçant immédiatement dans sa langue pour neutraliser le poison. Puis, il n’eut d’autre choix que de mordre le bout de sa langue pour cracher le venin violet sombre en même temps qu’un peu de sang. Avec son pouvoir spirituel ayant dépassé le niveau quatre-vingt-dix, même la toxine de Dugu Bo ne pourrait pas l’affecter, inutile de parler de ce petit poison. Mais avoir du poison forcé dans sa bouche si soudainement n’était pas quelque chose à laquelle s’attendait le Douluo Épée.

« Rongrong, agenouille-toi. »
Cria sévèrement Ning Fengzhi.

Ning Rongrong n’osa pas s’avancer et s’agenouilla avec attention et pitoyablement sur le sol, le coin de ses yeux rouge, des larmes sur le point de couler.

Douluo Osseux voyant cela ne put s’empêcher d’intervenir et en un instant il avait déjà atteint Ning Rongrong et l’amena dans ses bras,
« Fengzhi, pourquoi es-tu comme ça ? Tout est de la faute de ce vieux truc de Chen Xin, comment peux-tu blâmer notre Rongrong ? Il s’agit juste de l’expression « il n’y a jamais assez de tromperies dans une guerre ». Cela ne fait qu’encore plus prouver l’efficacité de ces armes secrètes. Rongrong, bien joué, tu as permis à papy Osseux d’évacuer sa colère. Ha ha, je n’avais pas vu ton sale papy Épée dans un tel état depuis des années. Tu possèdes vraiment l’élégance sournoise et pragmatique de ton papy Osseux. »

« Oncle Osseux, tu… »
Ning Fengzhi fut sans voix, il ne savait pas combien de fois il avait déjà vu cette scène auparavant. Chaque fois qu’il allait discipliner sa fille, oncle Osseux et oncle Épée intervenaient immédiatement et ces deux grands personnages n’étaient pas des gens qu’il osait offenser.

Ning Rongrong glissa hors de l’étreinte du Douluo Osseux et courut rapidement vers le Douluo Épée. Cette fois, elle s’agenouilla d’elle-même devant lui sans que Ning Fengzhi n’ait à dire quoi que ce soit et dit, des larmes coulant le long de ses joues,
« Papy Épée, c’est de ma faute. Tu as le droit de punir Rongrong. »

Voyant la panique et le remord dans les yeux de sa fille, Ning Fengzhi ne put s’empêcher d’avoir le regard vide. Dans sa mémoire, sa diablesse de fille n’admettait jamais ses erreurs. Il semblait vraiment que ce séjour à l’Académie Shrek n’ait pas été du temps perdu.

Le Douluo Épée s’était maintenant un peu calmé, n’ayant plus de poison dans son corps après l’avoir craché. Il se dépêcha alors de tendre une main pour relever Ning Rongrong.

Partie 3

« Gentille Rongrong, ne pleure pas. C’est ton papy Épée qui n’a pas été pas assez fort, comment pourrais-je t’en vouloir ? Nous avons accepté de tester ces armes secrètes. Tu n’as rien fait de mal ! Cette arme secrète était vraiment inattendue. »
Disant cela, il tourna le regard vers Ning Fengzhi à ses côtés,
« Maître d’École, si possible, nous devrions faire en sorte que ce jeune homme créateur des armes secrètes rejoigne l’École à n’importe quel prix. »

Les derniers mots du Douluo Épée étaient très sérieux et à la manière dont il s’adressait à Ning Fengzhi, on pouvait voir toute l’importance qu’il accordait à cette affaire.

Ning Fengzhi hocha la tête en signe d’accord. Utiliser ces armes externes pour forcer un Douluo Unique à utiliser son Esprit et même subir des dégâts, à quel point cet effet était-il immense ? C’était également parce que le Douluo Épée était inquiet pour Ning Rongrong mais en même temps, il savait qu’elle allait utiliser ces armes et il s’était préparé mentalement. Si les disciples directs de l’École de la Pagode Cristalline, réputés comme inoffensifs, rencontraient un ennemi et se mettaient subitement à être capable d’attaquer avec ces armes secrètes, quelle scène se produirait alors ?

Ning Fengzhi était sans aucun doute un maître d’école sage. Prenant rapidement sa décision, il dit à Ning Rongrong,
« Rongrong, ne parle de cette affaire à personne de l’école pour l’instant. Demain, je te suivrai à ton Académie Shrek et nous verrons cela en détail avec ton troisième frère. »

Le cœur de Ning Fengzhi était en feu. Aujourd’hui, sa fille avait vraiment apporté trop de surprises. Avant même de parler de ces armes secrètes, atteindre le niveau de la Pagode Cristalline aux Neuf Trésors était de loin la chose la plus importante pour l’École de la Pagode Cristalline aux Sept Trésors. Il était impatient de rencontrer le jeune qui avait donné tout cela à Ning Rongrong. Peu importe comment, en tant que son père, il devait dire que même en s’intéressant uniquement à l’Esprit de Ning Rongrong, Tang San avait déjà fait une faveur énorme à l’École de la Pagode Cristalline aux Sept Trésors. En même temps, Ning Fengzhi avait un autre objectif secret. S’il pouvait vraiment recruter ce jeune, peut-être que d’ici quelques décennies, l’École de la Pagode Cristalline aurait un autre Douluo Unique comme protecteur.

L’espérance de vie d’un Douluo Unique était certes un peu plus longue que celles des gens ordinaires mais elle était après tout limitée. Que ce soit le Douluo Osseux ou le Douluo Épée, tous deux avaient déjà dépassé les quatre-vingt ans. Quelques décennies de plus ne seraient certainement pas un problème, mais après ces décennies ? Il devait s’assurer qu’il y aurait quelqu’un pour le remplacer vis-à-vis de sa fille !

……

Au moment où le retour de Ning Rongrong causait un changement dans l’École de la Pagode Cristalline, Tang San cultivait sans relâche.

Les blessures qu’il avait reçu n’étaient pas légères. Après être revenu au dortoir, il cultiva jusqu’au lendemain matin avant de s‘éveiller.

Ouvrant lentement les yeux, il découvrit en regardant par la fenêtre que le jour était entrain de se lever.

Inspirant profondément, Tang San sentit l’état de son corps et fut réjouit de découvrir que les douleurs internes avaient totalement disparu. Tout était à nouveau normal. L’Herbe Octogonale de Glace Mystérieuse et l’Abricot Délicat du Brasier, sous l’effet du Puits Yin Yang de Glace et de Feu, avaient fait subir une transformation à inverser le ciel et la terre à son corps. Non seulement sa peau était devenue plus résistante mais même ses organes internes avaient atteint un niveau bien au-delà de ceux des gens normaux.

Comme Tang San l’avait lui même dit, même si l’effet d’une herbe divine n’était pas faible, deux trésors immortels extrêmes fusionnés donnaient un effet qui s’approchait même de celui du trésor immortel parmi les trésors immortels, le Désir Rouge d’un Coeur Brisé. Mais à cause des énergies de glace et de feu qu’elles contenaient, elles devaient être absorbées petit à petit. Cela pouvait même prendre toute la vie pour Tang San.

Son regard tomba sur un morceau de papier sur sa table de chevet. Dessus se trouvait une des grosses saucisses de Oscar. Sur l’autre lit, Oscar cultivait en silence, étant revenu à un moment inconnu.

Tang San attrapa la saucisse et le papier, examinant attentivement l’écriture délicate recouvrant ce dernier.

« Ge, Oscar est revenu, je vais rentrer. Mange cette saucisse quand tu sera réveillé. Je viendrai te voir tôt demain matin — Xiao Wu. »

Lisant la brève note, Tang San ne put s’empêcher de sentir une chaleur envahir son corps. Avalant la saucisse, il sentit son corps se réchauffer, enlevant enfin les dernières traces de douleurs.

En même temps que son pouvoir spirituel avait augmenté, la qualité des saucisses d’Oscar avait augmenté. Au-delà de leur utilité en tant que nourriture, l’efficacité de leur récupération avait également beaucoup augmenté.

Pliant la note dans sa poche de poitrine, Tang San quitta en silence le dortoir. Utilisant quelques échafaudages laissés là après la construction du bâtiment, il atteignit le toit en quelques bonds.

Ce moment était celui où le ciel montrait juste les premiers rayons de l’aube, là où flottaient sur l’horizon seules quelques traces de blanc. Il fit circuler la Technique Céleste Mystérieuse dans son corps de manière naturelle. La vitesse de celle-ci avait beaucoup augmenté depuis qu’il avait ouvert le méridien Pénétrant. Tang San fut graduellement couvert par un lustre blanc brumeux se concentrant au niveau de ses yeux, son Œil du Démon Violet générant petit à petit de la lumière sous l’effet de la Technique Céleste Mystérieuse.

La lumière blanche à l’horizon se fit de plus en plus distincte et le violet dans les yeux de Tang San s’intensifia également. En plus du violet d’origine, il y avait une faible splendeur dorée. Avec la levée du qi violet sur l’horizon blanchissant, la lumière dans les yeux de Tang San s’intensifia.

La lumière violette et dorée sortit de ses yeux comme deux rayons, dépassant d’environ un chi. La lumière fluctuait et avec ce mouvement de recul, elle semblait capable d’absorber facilement le qi violet de l’Est.

Sous l’effet de la Pleine Lune Portant la Rosée d’Automne, l’Œil du Démon Violet avait bénéficié d’une amélioration de sa qualité. Bien que de l’extérieur, les yeux de Tang San semblaient projeter et absorber de la lumière violette et dorée, de son propre point de vue, tout autour de lui devint beaucoup plus distinct. Son Œil du Démon Violet était formellement entré dans la troisième phase, graine de moutarde. Lorsqu’il l’utilisait, le monde devant ses yeux se transformait en une scène débordant de détails, possédant toutes les couleurs à profusion, il pouvait même parfaitement voir des particules de poussière dans l’air apparemment vide.

Après être entré dans la seconde phase, bien que Tang San ait cultivé chaque jour, il n’avait fait que d’infimes progrès avec son Œil du Démon Violet. Maintenant, avec l’aide de la Pleine Lune Portant la Rosée d’Automne, sa pratique matinale lui donnait l’impression de parcourir mille lis en un jour, comme s’il pouvait voir le qi violet de l’horizon voler dans ses yeux. La lumière violet-dorée au fond de ses pupilles donnait encore plus le sentiment de pouvoir voir au travers du cœur et de l’âme des gens.

Le qi violet vint et repartit tout aussi rapidement. Lorsque ces filins violets se dissipèrent, la lumière violette et dorée dans les yeux de Tang San ne se retira pas. Il découvrit qu’il pouvait utiliser son contrôle conscient pour tout voir jusqu’à un kilomètre de distance et même la brume matinale était incapable d’obstruer sa vision.

Depuis ce jour où il avait utilisé la Pleine Lune Portant la Rosée d’Automne, Tang San avait senti son Œil du Démon Violet gagner quelque chose, mais jusqu’à maintenant, il ne l’avait pas complètement compris. Mais ce n’était certainement pas aussi simple qu’une simple amélioration de sa vue.

Inspirant profondément, l’énergie blanche autour de lui se déversa dans sa bouche comme des rivières se déversant dans la mer. Après avoir circulé trois fois dans ses canaux d’énergie, sa Technique Céleste Mystérieuse s’immergea lentement dans son dantian. Une nuit de cultivation en plus de l’amélioration de son Œil du Démon Violet semblait avoir renforcé sa Technique Céleste Mystérieuse en général.

Un léger sourire apparut sur son visage, à ce rythme il était bien possible qu’il atteigne les plus hauts sommets de la Technique Céleste Mystérieuse. De plus, cela ne devrait pas prendre trop longtemps. Après tout, il n’avait pas encore quatorze ans.

Lorsque Tang San retourna à son dortoir, non seulement Oscar était réveillé, mais Xiao Wu était également là. Voyant que Tang San avait son expression habituelle, Xiao Wu se détendit tout de suite.

Oscar dit avec un sourire ironique,
« Petit San, j’ai vraiment eu à souffrir que tu sois blessé. À l’instant, Xiao Wu vient de me réveiller en me secouant, exigeant de savoir où tu étais. Ne me dit pas qu’elle ignore que tu sors cultiver tous les matins ? »

Xiao Wu rougit,
« Qu’est-ce que tu peux savoir, c’est juste de l’inquiétude. Ge, es-tu complètement remis ? »

Tang San hocha la tête,
« Je vais bien. »

Xiao Wu reprit alors avec un sourire,
« Alors allons manger. Oncle à la grosse saucisse, tu peux juste continuer à cultiver. »

Oscar rétorqua avec mécontentement,
« Cultiver mon cul, je vais venir manger avec vous. Eh, c’est vrai, petit San, j’ai entendu hier que tu t’es débarrassé d’un Roi Spirituel de niveau cinquante-huit ? C’est trop incroyable. »

Tang San dit en souriant,
« Ce n’est pas aussi simple que tu le crois. Premièrement, l’adversaire a été imprudent et ne m’a pas bien évalué. La chance a joué un rôle majeur dans sa défaite. C’était un Maître Spirituel de force brute, parfaitement contré par mon système de contrôle. Malgré cela, j’ai quand même dû utiliser du poison et les Huit Lances Arachnides pour sortir vainqueur de justesse. Si on se battait à nouveau, je ne ferais certainement pas le poids. La puissance des armes secrètes se base majoritairement sur la surprise. Tant que l’adversaire y est préparé, avec un écart de pouvoir spirituel de vingt niveaux, je n’aurais aucune chance. »

Oscar eut un rictus satisfait,
« Peu importe ce que tu dis, tu as gagné cette fois. Tu as vraiment honoré notre Académie Shrek. Une fois que nous serons revenus victorieux de cette Grande Compétition des Académies Avancées de Maîtres Spirituels, notre Académie Shrek pourrait bien devenir une des organisations de Maîtres Spirituels les plus réputées de tout le Continent. Nous devons travailler dur. Avec tes herbes immortelles, je pense que durant ces six mois avant la Compétition, nous aurons une chance de passer le niveau quarante. Venez, allons manger. »

Les herbes divines fournissaient une excellente opportunité pour les très doués Sept Démons de Shrek. Ils étaient tous très talentueux et en ajoutant à cela l’aide de l’essence des Cieux et de la Terre, ils étaient insurpassables parmi leurs pairs.

Le trio quitta le dortoir et tandis qu’ils marchaient, Tang San dit :
« Cette Grande Compétition des Académies Avancées de Maîtres Spirituels pourrait ne pas être si simple. Bien que notre force soit plutôt bonne, nous devrons tout de même rivaliser avec des Maîtres Spirituels de vingt-cinq ans. Qui sait combien de génies sont sur le Continent ? Sans parler des autres, l’Équipe Empereur est à peu près aussi forte que nous et au moment de la compétition, ils auront peut-être tous franchi le niveau quarante. Cette fois, j’ai peur qu’ils ne nous laissent pas l’occasion de leur infliger une autre attaque sournoise. Tant que Yu Tian-Heng et ces deux Maîtres Spirituels à la Tortue Noire peuvent révéler leur force, ils seront des adversaires redoutables. »

  1. Coeur de Terre 尘心
  2. Ancien Banian 古榕
  3. Le cœur, la rate et le foie et ses parties génitales.
Cet article comporte 1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top