skip to Main Content
Menu

Douluo Dalu – Chapitre 66

 


Cliquez ici pour lire la partie 2
Cliquez ici pour lire la partie 3

Chapitre 66 : Trésor Immortel de la Beauté de la Soie Aromatique

Partie 1

Tang San sourit calmement, saluant Grand maître, Flender et Liu Erlong,
« Professeurs, je vous ai fait vous inquiéter. En fait, senior Dugu n’avait pas de mauvaises intentions en m’amenant ici, il voulait simplement étudier le poison des Huit Lances Arachnides. Senior Dugu a remarqué mes dons hors du commun et a décidé de m’instruire dans certains domaines en rapport avec le poison. Comment se fait-il que vous vous battiez contre senior Dugu ? »

En écoutant Tang San, le trio de Grand maître et même Dugu Bo eurent un air d’incompréhension totale. Aucun d’eux ne s’attendait à ce que Tang San dise une chose pareille.

Grand maître regarda Tang San avec doute, mais il ne pouvait discerner de faille dans l’expression de son disciple,
« Est-ce vrai ? Mais à l’instant, senior Dugu a dit qu’il t’avait déjà tué ? »

Tang San sourit :
« C’était simplement une plaisanterie de senior Dugu. Avec le statut et l’identité de senior Dugu, comment pourrait-il s’en prendre à un junior tel que moi ? »

Dugu Bo regarda le dos de Tang San, toutes sortes d’émotions virevoltant dans son cœur. Personne ne voulait porter le bonnet d’âne et Tang San le couvrait afin de lui éviter cela. Entendre cette dernière phrase fit rougir Dugu Bo. En effet, embêter un junior comme Tang San, avec son identité et son statut, était une disgrâce.

Tang San se tourna vers Dugu Bo, toujours avec un sourire,
« Au fait, senior Dugu, à propos de ce que vous m’avez dit au sujet des caractéristiques du venin de Dugu Yan, j’ai découvert qu’il y avait un moyen de neutraliser son poison, que diriez-vous d’étudier cela ensemble ? »

Entendant Tang San mentionner Dugu Yan, Dugu Bo sursauta. Il savait que Tang San venait de lui dire qu’il avait déjà trouvé un moyen de guérir le poison de sa petite-fille.

Suite à la performance spontanée de Tang San, l’esprit de Dugu Bo se calma petit à petit. Pesant le pour et le contre, ses intentions meurtrières se dissipèrent lentement.

Il avait découvert que s’il tuait ces quatre là, en plus de n’en tirer aucuns avantages, cela lui apporterait potentiellement de gros ennuis. Avant même d’envisager le clan du Dragon Tyran à l’Éclair Bleu derrière Liu Erlong et Grand maître, ce qu’ils avaient dit à propos du père de Tang San était suffisant pour lui causer une migraine. D’après le talent de Tang San et ce qu’avaient dit Grand maître et les autres avant, Dugu Bo avait déterminé qu’ils n’essayaient pas de l’entourlouper. Après tout, à ce moment, ils avaient cru Tang San mort.

Mais s’il ne les tuait pas, avec Tang San couvrant l’affaire, cette hostilité disparaîtrait. Et si cet enfant pouvait soulager les effets secondaire que lui et sa petite-fille subissaient, il serait alors gagnant.

Dugu Bo étant un vieux renard rusé, dès qu’il pensa à cela, l’expression froide de son visage disparut et il dit très naturellement :
« Très bien, nous en parlerons plus tard. Je ne m’attendais pas à ce que tes professeurs soient si attentionnés. Je viens de tester leur force et ai failli en pâtir. »

Le trio de Flender échangea des regards. Aucun d’eux n’osait croire ses oreilles. Ils avaient tous clairement ressenti l’intense aura meurtrière de Dugu Bo, comment ce vieux monstre pouvait-il changer d’attitude si aisément, transformant tout cela en un test ?

Dugu Bo avança jusqu’à côté de Tang San, levant sa main pour frotter avec affection sa tête et s’adressa au trio de Grand maître :
« Votre disciple est en effet extraordinaire. Honnêtement, j’en ferais volontiers mon disciple. Ce vieil homme n’a jamais eu pour habitude d’expliquer les choses aux gens, mais pour cet enfant, je ferai une exception aujourd’hui. À l’instant, je voulais simplement voir si vous aviez les qualifications requises pour être ses professeurs. Vous êtes plutôt bons, même si votre force n’est pas la meilleure, j’admire vraiment le fait que vous soyez prêt à mourir en amis. »

Les derniers mots de Dugu Bo n’étaient pas de vaines paroles. Il avait toujours été mesquin et traitait ses affaires selon ses préférences, mais il admirait vraiment le calme du trio de Grand maître face à la mort.

Flender regarda l’expression calme de Dugu Bo, ne sachant soudainement plus s’il devait rire ou pleurer. Examinant à nouveau l’attitude amiable de Dugu Bo envers Tang San, en un instant, il fut confus quant à quoi croire.

Tang San reprit :
« Professeurs, rentrez sans moi. Les connaissances de senior Dugu sur le poison sont larges et profondes et puisque mon Herbe Bleu-argentée possède également des propriétés vénéneuses, j’aimerais apprendre de senior Dugu pendant quelques temps, ce n’est pas un problème n’est-ce pas ? »

Grand maître regarda Tang San avec doute. Il connaissait bien sûr le statut de Dugu Bo parmi les Maîtres Spirituels spécialisés dans le poison et s’il souhaitait vraiment instruire Tang San, cela représenterait naturellement d’énormes bénéfices pour Tang San. Mais depuis le début, les choses lui paraissaient étrange. Le changement de ce Dugu Bo était trop radical.

Cependant, toute personne avait peur de la mort et à cet instant, ils n’avaient aucune bonne raison de douter de l’explication de Dugu Bo.

Dugu Bo sourit calmement,
« Que se passe-t-il ? Vous êtes inquiets à l‘idée de laisser petit San ici avec moi ? Ou inquiet que je vous vole votre disciple ? Pas d’inquiétude, je me suis déjà assuré que vous étiez qualifiés pour être ses professeurs, je ne me battrai pas avec vous là-dessus. Le talent de cet enfant m’a grandement impressionné. D’ici six mois à un an, votre disciple vous reviendra en un seul morceau. Même si je ne le connais pas depuis longtemps, je suis devenu plutôt attaché à cet enfant. »

Flender jeta un regard lourd de sous-entendus à Grand maître et salua légèrement Dugu Bo,
« Les mots du Douluo du Poison ont toujours énormément pesé et puisque vous avez dit cela, alors nous considérerons tout cela que comme un malentendu. Permettez moi de m’excuser en notre nom à tous les trois. Que petit San ait la possibilité d’étudier ici avec vous pendant un temps est un don de sa bonne étoile. Seulement, cet enfant est avec nous depuis de nombreuses années et est comme notre propre enfant, je ne sais pas s’il serait possible que nous lui rendions visite pendant qu’il étudie avec vous ? »

Dugu Bo répondit calmement,
« Bien sûr, mais pas trop souvent. »

Entendant cela, les cœurs du Triangle de Fer Doré furent soulagés. Grand maître hocha la tête vers Dugu Bo et dit :
« Puisque c’est comme ça, nous vous dérangerons à l’avenir. »

Dugu Bo jeta un regard à Tang San à ses côtés et dit avec indifférence,
« Aucun problème, ce n’est vraiment pas un dérangement. »
Après un mouvement de lancer, trois pilules tombèrent dans les mains du trio du Triangle de Fer Doré,
« Sucez ces drogues en quittant la forêt et vous ne serez pas influencés par la formation de poison. Ce remède peut être utilisé plusieurs fois. Ne les oubliez pas lorsque vous viendrez la prochaine fois. »

Flender dit avec un sourire,
« Très bien, dans ce cas, nous trois juniors allons partir. Nous viendrons rendre une visite officielle à senior un autre jour. »

Dugu Bo acquiesça et ne les arrêta pas, laissant le trio partir. Avant de partir, Grand maître regarda Tang San de près, mais ne découvrant toujours rien, il descendit de la montagne avec l’aide de Flender. Bien qu’ils aient tous trois dépensé beaucoup de pouvoir spirituel, tant qu’ils restaient prudent, quitter la Forêt du Soleil Couchant ne serait pas un problème.

Regardant le trio partir, Dugu Bo retira sa main de la tête de Tang San et dit froidement,
« Gamin, pourquoi m’as-tu couvert ? Que veux-tu ? »

Tang San tourna la tête vers Dugu Bo,
« C’était notre accord. Tu m’as promis trois choses, ne me dis pas que tu as oublié ? »

Dugu Bo renifla,
« Seulement si tu peux me guérir moi et Yan-yan. Cependant, j’ai de plus en plus de doutes, n’as-tu vraiment que treize ans ? Tu es vraiment un petit monstre. Il est presque temps, si tu ne peux pas passer mon test, tu mourras. »

Tang San se mit soudain à rire,
« Vieux monstre, n’as-tu pas dit que tu tenais toujours tes promesses ? À l’instant, il me semble que tu as dit à mes professeurs que tu me rendrais à eux intact. »

Dugu Bo lui jeta un regard de travers,
« J’ai dit ça en effet, mais un cadavre est toujours un corps intact. »

« Tu…. »
Alors que Tang San le fixait avec stupéfaction, Dugu Bo s’était déjà retourné et marchait le long de la montagne.

En fait, lorsque l’intention meurtrière de Dugu Bo s’était évaporée, il avait déjà décidé de laisser le Triangle de Fer Doré et Tang San en vie. Lorsqu’il avait kidnappé Tang San, il ne s’était pas attendu à ce qu’il y ait autant de puissances problématiques derrière lui. Tuer Tang San ne lui rapporterait rien d’autre que de nombreux ennuis. Bien qu’il fasse toujours ce qu’il veuille, il n’était pas un lunatique sans appréhension.

Ainsi, Dugu Bo avait décidé de ne pas tuer Tang San même si celui-ci ne passait pas son test et ne pouvait le soigner, lui et sa petite-fille. Il n’avait pas menti en disant qu’il aimait bien Tang San. Tout ce qu’avait montré Tang San durant le peu de temps passé ensemble avait fait naître un peu d’affection dans le cœur de Dugu Bo.

Le trio de Grand maître, au pied de la montagne, n’était pas pressé de partir. Cet endroit était protégé par le poison de Dugu Bo et ainsi, le trio décida de s’y reposer un peu avant de s’aventurer dans un océan de Bêtes Spirituelles après avoir consommé autant de pouvoir spirituel.

Flender baissa la voix et s’adressa à Grand maître,
« Xiao Gang, tu penses que Dugu Bo veut vraiment enseigner à petit San ? »
Le sentiment de revivre après avoir frôlé la mort était plutôt agréable. Tant qu’il était possible de vivre, personne ne souhaitait mourir. Mais après s’être calmé, il sentait bien que toute cette affaire était louche d’une manière ou d’une autre.

Grand maître secoua la tête, baissant la voix,
« Je suis sûr qu’il y a un problème, mais avec le statut de Dugu Bo, il ne serait pas si proche de Tang San sans une raison particulière. De plus, il a semblé quelque peu inquiet après ce qu’a dit Tang San. »

Flender acquiesça,
« Cependant, quoi que l’on dise, petit San ne devrait pas être en danger pour l’instant, sinon Dugu Bo ne nous aurait pas laissés partir. Surtout que maintenant qu’il connaît l’origine de petit San, s’il agit contre lui, ce sera la fin pour lui. Puisqu’il a pu devenir un Douluo Unique, il est naturellement quelqu’un de malin, il n’attirerait pas bêtement ce genre de problème sur lui. »

Grand maître soupira légèrement,
« Pour l’instant, nous ne pouvons que vivre sur l’espoir. Nous ne devons rien en dire une fois revenus, nous dirons juste que nous avons organisé un entraînement secret pour petit San. Cela ne doit pas influencer la cultivation des autres enfants. De plus, nous devons garder cette affaire confidentielle pour l’instant, nous ne pouvons nous précipiter à l’aveugle à moins de d’abord trouver le père de Tang San. Un Douluo Unique n’est vraiment pas une chose que nous pouvons affronter. »


Partie 2

Une froide lueur passa dans les yeux de Liu Erlong,
« C’est vraiment dommage. Si nous étions un peu plus puissant, si nous avions utilisé notre compétence de fusion spirituelle après avoir posé un pied dans le royaume des Douluos Spirituels, peut-être aurions-nous pu tuer ce vieux monstre à l’instant. »

Grand maître secoua la tête,
« Ça n’aurait pas été aussi facile, ne me dit pas que tu n’as pas remarqué que Dugu Bo semblait inquiet lors du combat et qu’il n’a pas utilisé toute sa force, sinon, je crains que nous n’aurions pas pu durer aussi longtemps. »

Flender acquiesça,
« Après être rentrés, nous enverrons immédiatement des gens en quête du père de Tang San. Tant que nous le trouvons, les objectifs de Dugu Bo n’auront que peu d’importance. »

À ce moment, les trois avaient déjà quelque peu récupéré leurs forces et, tenant les pilules que leur avait donnés Dugu Bo dans leur bouche, ils se mirent en route pour quitter la Forêt du Soleil Couchant.

Dugu Bo retourna au bord du Puits Yin Yang de Glace et de Feu et Tang San, perché sur ses Huit Lances Arachnides, le suivait de près. Le ciel était déjà en train de s’éclaircir et après une nuit blanche, le visage âgé de Dugu Bo semblait tiré par la fatigue.

Bien que sa force dépasse de loin celle du trio de Grand maître, le Triangle de Fer Doré était arrivé juste après qu’il ait enduré l’heure où il aurait préféré la mort à la vie. La bataille contre eux qui avait suivi l’avait soumis à une pression considérable et bien qu’il ait encore de larges réserves de pouvoir spirituel, sa force physique était un peu affaiblie.

Après tout, ses os étaient vieux.

Dugu Bo jeta un regard à Tang San et particulièrement aux Huit Lances Arachnides déployées dans son dos et dit :
« Gamin, tu as mangé quelque chose ? Ne m’en veux pas de ne pas t’avoir prévenu que les plantes médicinales ici sont bien plus puissantes que des herbes ordinaires. Même un tonifiant peut être fatal. »

Tang San sourit calmement,
« Vieux monstre, depuis quand es-tu devenu aussi attentionné ? N’anticipais-tu pas le moment de ma mort ? »

L’expression de Dugu Bo se refroidit,
« En effet, si tu ne peux passer mon test, tu mourras quand même. Il est temps, es-tu prêt ? »

Tang San fit quelques pas autour du puits. Puis, se redressant, il dit calmement,
« Je t’attend. »

Dugu Bo le regarda d’un air dubitatif,
« Es-tu vraiment prêt ? »

Tang San hocha à nouveau la tête en faisant un geste d’invitation.

Dugu Bo renifla froidement et lança légèrement ses doigts vers Tang San. Une fumée d’un vert léger apparut en silence. Dugu Bo était vraiment digne d’être appelé le grand spécialiste de toute une génération parmi les Maîtres Spirituels utilisant le poison ; un poison semblant simple, cette brume verte se dispersa en un instant, juste assez pour envelopper Tang San.

Tang San se tint là et regarda Dugu Bo sans bouger,
« Vieux monstre, c’était ton premier test. Dépêche-toi d’envoyer le suivant. Ton poison du Serpent de Jade Phosphorescente est vraiment trivial, inutile. »

Dugu Bo eut l’air distrait l’espace d’un instant, cette scène n’étant absolument pas en accord avec ses recherches sur le poison. Tang San n’avait pas pris d’antidote, se contentant de se tenir là comme si rien ne s’était passé, son corps totalement inchangé alors que le nuage vert se dissipait, comme s’il n’avait absolument pas été empoisonné.

Cette brume verte qu’avait créée Dugu Bo n’était qu’un poison faible facilement soignable afin de sonder Tang San, mais il s’était pas attendu à ce que Tang San le dissolve aussi facilement. Même s’il avait déjà décidé de ne pas tuer Tang San, son amour propre avait toujours été très haut pour tout ce qui touchait au poison.

Et à cet instant, Dugu Bo ne pouvait empêcher l’éveil de son esprit de compétition. Une lueur de jade étincela dans les yeux de Dugu Bo et retournant sa main, un petit serpent d’un vert de jade apparut dans sa paume.

« Pour le second test, laisse le te mordre. »
En parlant, il lança le petit serpent à Tang San.

La raison pour laquelle Tang San avait été capable de bloquer le poison de Dugu Bo aussi facilement était en fait très simple. Ces quelques pas qu’il avait fait avant de commencer étaient juste assez pour l’amener dans le rayon de protection du Trésor Immortel de la Beauté de la Soie Aromatique. Sans parler de ce petit poison, même si Dugu Bo avait utilisé son attaque empoisonnée la plus puissante, il n’aurait pas nécessairement pu atteindre Tang San.

De l’incompréhension de Dugu Bo, Tang San pouvait voir que ce Douluo du Poison n’était pas complètement familier avec les plantes ici.

Cependant, le second test de Dugu Bo n’était pas aussi facile à passer. Le Trésor Immortel de la Beauté de la Soie Aromatique ne pouvait protéger que contre les poisons externes et n’avait aucun effet si le poison entrait dans le flux sanguin.

Tang San bougea son poignet et le petit serpent tomba dans sa paume. Ce petit serpent semblait presque transparent, ne mesurant que cinq cun de long. Une dense lumière verte le parcourait et il possédait une paire de petits yeux écarlates, le tout lui donnant une apparence exceptionnellement mignonne. Sur son corps se trouvaient en tout neuf bandes ressemblant à des stries de bambou. En tombant dans la paume de Tang San, il se mit à bouger paresseusement, bâillant sans réserve pour mordre.

Sifflant, le petit serpent vert se contorsionna, ferma la bouche et de manière inattendue, ne mordit pas. Même s’il était une créature venimeuse, les Mains de Jade Mystérieuse de Tang San étaient particulièrement résistantes au poison et leur solidité incomparable n’était clairement pas quelque chose à laquelle les dents du serpent pouvaient se mesurer.

Tang San utilisa deux doigt pour attraper le serpent à son septième cun et le levant, il dit en fronçant les sourcils :
« Vieux monstre, tu peux être assez venimeux. Il s’agit de la meilleure des vipères arboricoles, Jade aux Neuf Stries1, trois quart d’heures après avoir été infectée par son poison, la victime meurt en exsudant du pus. Bien qu’elle soit petite, elle est un des serpent les plus venimeux. De plus, son corps est aussi résistant que l’acier, même une lame aiguisée ne peut la blesser facilement. »

En voyant Tang San décrire aisément sa Jade aux Neuf Stries, Dugu Bo ne put qu’être secrètement impressionné. Les Jades aux Neuf Stries étaient étrangement rapides et exceptionnellement agressives. Tombant ainsi dans la main d’un étranger, il n’y avait aucune raison pour qu’elle n’attaque pas, mais pourquoi n’était-il rien arrivé à ce gamin ?

En fait, étant une créature venimeuse, dans le rayon d’action du Trésor Immortel de la Beauté de la Soie Aromatique, elle en subissait la répression et sa vitesse s’en trouvait limitée. En ajoutant à cela les Mains de Jade Mystérieuse de Tang San, elle n’avait naturellement rien tenté.

« Ceci est mon test pour toi, laisse la te mordre, je veux voir du sang. N’oses-tu pas ? »
Pour d’autres personnes, il n’y avait peut-être aucune solution au poison des Jades aux Neuf Stries, mais il en était autrement pour Dugu Bo. Il avait cultivé son Esprit du Serpent de Jade Phosphorescente jusqu’au niveau de l’Empereur Serpent de Jade Phosphorescente et pouvait être considéré comme l’ancêtre de tous les serpents. Neutraliser le poison des Jades aux Neuf Stries était chose aisée pour lui.

Tang San sourit calmement,
« La laisser me mordre n’est pas un problème, seulement Senior Dugu, parlons en d’abord. Si elle me mord et que cela n’a pas d’effet sur moi, accepteriez-vous de me m’offrir cette Jade aux Neuf Stries en cadeau ? Qu’en dites-vous ? »

« Ah ? »
Dugu Bo était vraiment stupéfait. Il n’y avait jamais eu qui que ce soit qui n’ait pas peur de son poison. Mais non seulement ce gamin était sans peur, il avait même des exigences.
« Tu ne m’appelles pas ‘vieux monstre’ ? Pourquoi passer à ’senior’ ? »

Tang San sourit :
« N’est-ce pas une requête ? Quoi ? »

Dugu Bo répliqua avec emportement,
« Tu es vraiment un petit monstre. Très bien, laisse la te mordre, si rien ne se passe, que dirais-tu que je te la donne ? »
Comment pourrait-il croire ce gamin capable d’endurer le poison de la Jade aux Neuf Stries ?

La Jade aux Neuf Stries était une créature très précieuse et il avait une confiance totale en elle. Il pensa en son for intérieur que dès que ce gamin serait empoisonné, il le guérirait et la Jade aux Neufs Stries reviendrait à son propriétaire légitime.

L’expression de Tang San se fit prudente et il inspira. Faisant circuler la Technique Céleste Mystérieuse dans son corps, il approcha la Jade aux Neuf Stries de son avant-bras.

La Jade aux Neuf Stries avait mordu à plusieurs reprises les Mains de Jade Mystérieuses sans succès, au contraire, ses dents avaient rebondi. Ayant devant elle de la chair tendre présentée comme un repas, elle mordit sans attendre.

La morsure de la Jade aux Neuf Stries n’était accompagnée d’aucune douleur, seulement d’un léger engourdissement et d’un léger picotement. Mais ce picotement s’étendit à une vitesse hallucinante et en pratiquement un clin d’œil, tout le bras de Tang San était devenu vert de jade.

Regardant cela, Dugu Bo ne put s’empêcher de laisser un sourire apparaître sur son visage,
« Gamin, tu connais la Jade aux Neuf Stries, ne me dis pas que tu ignores tout de son poison ? Tu… »
Il s’apprêtait à s’avancer pour guérir Tang San mais avant même qu’il ait fini de parler, le bras vert de jade de Tang San revint à la normale aussi vite qu’il avait changé.

Avec un soupçon de rouge et de blanc sur la peau, tout le bras semblait être un trésor en jade précieuse.

Ce que Dugu Bo pouvait encore moins comprendre était que la Jade aux Neuf Stries qui venait de mordre Tang San avait roulé sur le ventre, perdant directement conscience dans la main de Tang San, immobile.

Les actions de Dugu Bo en tant que Douluo Unique firent sourire Tang San : celui-ci leva les mains et se frotta les yeux.

Tang San lui rappela gentiment,
« Senior Dugu, vous n’avez pas fait erreur. N’ai-je pas passé votre test ? Aussi, cette Jade aux Neuf Stries m’appartient. »

« Ce..gamin, comment as-tu fait ? »
Dugu Bo regarda Tang San, stupéfait. Il avait joué avec le poison toute sa vie mais c’était tout de même la première fois qu’il voyait quelque chose comme ça.

Tang San continua de sourire, caressant affectueusement la Jade aux Neuf Stries inconsciente dans sa main,
« Senior Dugu, donnez moi d’abord votre troisième test. »

L’expression de Dugu Bo devint peu à peu sérieuse. À cet instant, son cœur était déjà un peu convaincu que ce jeune garçon était capable de le guérir lui et sa petite-fille. Mais même ainsi, au plus profond de son cœur, il refusait d’admettre qu’il puisse être inférieur à quelqu’un en poison.

La lumière de ses Anneaux Spirituels s’éleva d’en-dessous de lui et l’instant d’après neuf Anneaux Spirituels tournaient autour de son corps, bougeant de haut en bas. Mais cette fois, il n’y avait aucune pression.

Regardant ces neuf Anneaux de lumière d’une beauté éblouissante, Tang San ne put s’empêcher d’avoir une exclamation d’admiration en son for intérieur. C’était en effet digne d’un Douluo Unique, il pouvait même contrôler sa propre aura.

Un ongle de la main de Dugu Bo grandit lentement et en un instant atteignit la longueur de trois cun, aiguisé comme les serres d’une chouette, une lueur de jade lui donnant un éclat coloré.


Partie 3

« Tang San, tu dois comprendre que même moi ne peut pas contrôler entièrement mon prochain poison. Tu as encore le temps de changer d’avis. Je ne vais pas te tuer et te laisserai essayer de soigner les effets secondaires de mon poison. »

Tang San regarda la main de Dugu Bo, son expression devenant elle aussi sérieuse. Il plaça la Jade aux Neuf Stries contre sa poitrine, car il savait que cette fois, ce qu’allait utiliser Dugu Bo était son propre poison, le poison de l’Empereur Serpent de Jade Phosphorescente. Avec sa cultivation, un tel poison serait effectivement très dur à combattre dans son état actuel.

Mais ce qu’avait dit Dugu Bo avait aussi éveillé la fierté de Tang San. Venant de la Secte Tang, face à la menace du poison de son adversaire, comment pourrait-il fuir ? En tant que disciple de la Secte Tang, s’il était quelqu’un incapable de conquérir tout poison, il ne serait plus digne du nom Tang.

Après avoir réfléchi un moment, Tang San toucha la fleur de la Beauté de la Soie Aromatique avec sa main droite, puis marcha jusque devant Dugu Bo, avant de lever sa main gauche,
« Je t’attend. »

Dugu Bo fronça les sourcils,
« Tu veux vraiment essayer ? »

Tang San hocha la tête fermement.

Une lumière froide apparut dans les yeux de Dugu Bo et il pense en son for intérieur, ’ Un tigre qui ne révèle pas sa force sera vraiment pris pour un chat malade. Ne me dites pas qu’après toutes ces années à cultiver mon poison, je vais être incapable de maîtriser ce petit junior ?’. Bougeant légèrement le doigt, son ongle avait déjà transpercé le bras de Tang San.

Pratiquement en un instant, un énergie sombre entra et se répandit rapidement et en un clin d’œil, cette ligne noire remontant dans son bras.

Tang San utilisa prestement sa main droite pour appuyer sur la blessure de son bras gauche et profitant qu’il pouvait encore bouger, il recula de quelques pas, retournant à nouveau dans la zone protectrice de la Beauté de la Soie Aromatique. Il s’assit en tailleur, ferma les yeux et fit silencieusement circuler la Technique Céleste Mystérieuse.

À cet instant, il ne faisait pas circuler la Technique Céleste Mystérieuse afin de faire sortir le poison ; sans même parler du poison de l’Empereur Serpent de Jade Phosphorescente, il n’aurait même pas pu se débarrasser du poison de la Jade aux Neuf Stries ainsi. La raison pour laquelle il circulait sa force interne était pour accélérer la vitesse de circulation du sang dans ses veines.

Une personne quelconque tentant de gérer la poison ainsi ne ferait sûrement qu’accélérer sa propre mort, mais ce que Tang San faisait maintenant était dans le but susciter l’efficacité médicinale de l’Herbe de Glace Octogonale Mystérieuse et de l’Abricot Délicat du Brasier dans son corps.

De la même manière que dix mille poisons évitait le Puits Yin Yang de Glace et de Feu, l’avantage principal de son absorption de l’Herbe de Glace Octogonale Mystérieuse et de l’Abricot Délicat du Brasier était de faire gagner à son corps les forces médicinales extrêmes de la glace et du feu. Si Tang San était à l’avenir capable d’absorber complètement ces deux herbes, il posséderait alors un corps immunisé à cent poisons.

Bien sûr, il avait encore une longue route pour atteindre ce but. Avant, quand la Jade aux Neuf Stries l’avait mordu, c’était précisément ces deux herbes médicinales qui avaient révélées leurs effets dans le corps de Tang San, neutralisant le poison. Et la raison pour laquelle la Jade aux Neuf Stries avait perdu connaissance était qu’elle avait avalé un peu de ces deux herbes médicinales en même temps que le sang de Tang San. Heureusement ce sang avait déjà été neutralisé, sinon une créature rare et précieuse comme la Jade aux Neuf Stries aurait immédiatement explosé et serait morte.

Si Tang San avait déjà complètement absorbé ces deux herbes, il n’aurait bien sûr pas peur du poison de l’Empereur Serpent de Jade Phosphorescente de Dugu Bo, mais à cet instant il était encore loin de cela. Par conséquent, afin de résister à la toxine de Dugu Bo, il devait s’appuyer sur une force extérieure.

Tang San n’allait bien sûr pas jouer avec sa vie, en acceptant, il avait déjà un plan.

Même si la Beauté de la Soie Aromatique était incapable de restreindre le poison dans la circulation sanguine, par sa nature propre, elle pouvait tout de même ralentir le poison et avoir un certain effet de suppression. Quand Tang San avait touché la fleur de la Beauté de la Soie Aromatique avec sa main droite, celle-ci avait été recouverte de pollen. Après avoir été empoisonné, il avait immédiatement étalé le pollen sur sa blessure.

Le pollen de la Beauté de la Soie Aromatique avait l’effet de dissoudre cent poisons et même s’il ne pouvait pas dissoudre le poison de l’Empereur Serpent de Jade Phosphorescente seul, il était suffisant pour l’affaiblir. Ajoutant à cela les effets combinés de l’Herbe de Glace Octogonale Mystérieuse et de l’Abricot Délicat du Brasier, plusieurs types de poisons étaient en train de lutter dans un combat à mort à l’intérieur du corps de Tang San.

Dugu Bo observait calmement Tang San. Même lui n’avait pas les compétences nécessaires pour retirer le poison de l’Empereur Serpent de Jade Phosphorescente et regardant Tang San assis là avec son visage déjà noir, il ne pouvait s’empêcher d’avoir des regrets. Il avait été si connu pendant tant d’années, quelle force possédait cet enfant en face de lui en comparaison ? S’il mourrait maintenant, les ennuis allaient vraiment être énormes. Se rappelant la personne derrière Tang San, Dugu Bo eut un mal de crâne. Comme l’avait dit Flender, le père de Tang San, cet homme appelé Tang Hao n’était pas quelqu’un qu’il pouvait offenser.

Alors qu’un homme et les Cieux se faisaient la guerre dans le cœur de Dugu Bo, il y eut soudainement un changement chez Tang San devant lui. Une légère lumière rouge apparut sous sa peau, suivie d’une lumière blanche. Rouge et blanc alternaient distinctement et cette énergie noire qui se déplaçait rapidement était repoussée par les lumières rouge et blanche, incapable de continuer à se répandre.

Les Huit Lances Arachnides apparurent dans le dos de Tang San. Pendant qu’il se battait contre le poison de toutes ses forces, Tang San était incapable de contrôler son propre Esprit et son Os Spirituel.

Les Huit Lances Arachnides étaient vivement colorées, mais il n’y avait pas que cela. L’Herbe Bleu-argentée en Tang San apparut également et l’Herbe Bleu-argentée, elle aussi à la base bleu-violette, faisait toujours la même taille, mais sa couleur avait changé. Toujours bleu-violette mais avec les mêmes motifs que les Huit Lances Arachnides, des lignes de couleurs blanche et rouge, ayant à la fois l’air magnifique et étrange, peut-être même un peu éblouissantes. Elle se répandit autour de Tang San telle autant de vipères, tournant autour du corps de Tang San et prenant une forme proche d’une cage.

Si cela avait surpris Dugu Bo, alors au moment où un petit marteau apparut lentement dans la main droite de Tang San, sa surprise devint un choc.

Oui, ils ne lui avaient pas menti. Bien que ce marteau soit petit, ne s’agissait-il pas du mondialement connu Ciel Dégagé?

Le poison était incapable de continuer à se répandre et grâce à la Technique Céleste Mystérieuse en train de circuler de toute sa force et les effets des deux herbes médicinales, le poison était peu à peu éjecté de son corps. Même Tang San lui-même ne savait pas qu’à ce moment, il était en train de profiter d’un désastre.

Les effets de l’Herbe Octogonale de Glace Mystérieuse et de l’Abricot Délicat du Brasier étaient très puissants. Même si seules elles n’étaient pas les meilleurs trésors immortels de ce Puits Yin Yang de Glace et de Feu, une fois fusionnées, elles étaient une entité de première qualité, même en ce lieu. Tang San pensait qu’afin d’absorber complètement les propriétés médicinales des deux herbes dans son corps, il aurait besoin d’au-moins atteindre le niveau soixante-dix.

Mais maintenant, stimulées par le poison de l’Empereur Serpent de Jade Phosphorescente, l’Herbe Octogonale de Glace Mystérieuse et l’Abricot Délicat du Brasier résistaient d’elles-même, accélérant ainsi grandement leur vitesse d’absorption par Tang San.

Quand le poison de l’Empereur Serpent de Jade Phosphorescente eut été largement éjecté du corps de Tang San, plus de trente pour-cents de effets bénéfiques des deux herbes avaient déjà été absorbés. Bien sûr, cela était inextricablement lié au fait que Tang San ait baigné dans le Puits Yin Yang de Glace et de Feu pendant une nuit.

Dugu Bo regardait Tang San avec une expression lunatique. Après avoir fini d’être stupéfait, lui, qui était connu pour son poison, avait fini par comprendre peu à peu la raison pour laquelle ce jeune devant lui avait été capable d’absorber le poison.

Quand il venait de se faire enlever, il ne possédait pas ce genre de capacités. Que ce soit son Esprit ou son Os Spirituel externe, les deux avaient changé une fois qu’il était arrivé ici. Il avait clairement mangé quelque médicament lui permettant de résister au poison.

Depuis qu’il avait découvert ce Puits Yin Yang de Glace et de Feu, Dugu Bo avait découvert qu’il y avait beaucoup de plantes qu’il ne reconnaissait pas. Il avait une fois essayé d’expérimenter un peu avec les propriétés médicinales de ces herbes, mais cela l’avait juste laissé avec une douleur qu’il ne pourrait jamais oublier même s’il vivait pour toujours. S’il n’avait pas été aussi fort, peut-être serait-il déjà mort à cause d’un poison.

Et depuis cela, Dugu Bo n’avait utilisé que les plantes qu’il reconnaissait. Il ne voulait vraiment pas croire que cette adolescent devant lui était capable de reconnaître des plantes que même lui ne connaissait pas. Il savait aussi qu’il était possible qu’il se trouve des trésors inconnus parmi ces plantes, mais ayant déjà atteint le niveau de Douluo Unique, il ne voulait pas prendre de risques inutiles.

Regardant Tang San, Dugu Bo ne pouvait penser qu’à deux mots : génie surdoué. Peut-être que tout ce que possédait Tang San actuellement n’était rien pour Dugu Bo, il pouvait toujours l’écraser comme une fourmi, mais l’âge de Tang San était son plus grand avantage. Avec son âge actuel et sa force, son avenir était sans limite.

Vraiment pas de chance, soupira Dugu en son for intérieur. Sa petite-fille était vraiment un peu trop vieille pour lui, sinon, sans même parler d’essayer de les mettre ensemble, il n’aurait pas hésiter à faire cuire le riz avant d’organiser le repas2.

Les lumières rouge et blanche disparurent peu à peu de sous la peau de Tang San et ce petit marteau noir retourna lui aussi dans son corps, tout de suite suivi par l’Os Spirituel externe, les Huit Lances Arachnides et enfin par l’Herbe Bleu-argentée. L’expression de Tang San revint aussi peu à peu à la normale.

« Un grand merci pour votre clémence. »
Tang San sauta sur ses pieds, un petit sourire à nouveau sur son visage.

Bien qu’il ait réussi à purger le poison de l’Empereur Serpent de Jade Phosphorescente, Tang San savait qu’il ne s’agissait que d’une fraction du poison du corps de Dugu Bo. L’intensité de la toxine était proportionnelle à sa quantité et même le plus puissant des poisons ne serait pas dangereux en doses minimes. Dugu Bo y était clairement allé doucement. Bien sûr, celui-ci ne savait que Tang San avait même pris cela en compte.

Quand Tang San avait vu Dugu Bo donner un antidote au trio de Grand maître et qu’il les avait laissés partir, il avait compris que Dugu Bo n’allait pas essayer de le tuer sans raison. C’était une raison majeure pour laquelle il avait décidé d’essayer de résister au poison de l’Empereur Serpent de Jade Phosphorescente.

Avec le succès d’aujourd’hui, la capacité de son corps à résister aux poisons avait augmenté significativement et la prochaine fois que Dugu Bo voudrait utiliser le poison de l’Empereur Serpent de Jade Phosphorescente sur lui, ce ne serait pas si facile.


 

  1. Alors je proteste monsieur l’auteur, il s’agit en fait de Trimeresurus Stejnegeri, une vipère vivant dans les bambouseraies asiatiques…une vipère arboricole si vous préférez. Voir l’article pour admirer notre joyeuse amie ^^
  2. Consommer le mariage avant le mariage, m’voyez ?
Cet article comporte 7 commentaires
  1. Merci pour le chapitre.
    Sinon, la vipère « Jade aux Neuf Stries » est sensée mesurer 5 cuns, mais Tang San réussit quand même à l’attraper au 7ème cun… What ?

    1. Hum…c’est parce que…un cun de serpent ne fait pas la même taille qu’un cun ordinaire…ça change de taille en fonction du référentiel. Et oui, c’est vicieux les cuns ^^’

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top