skip to Main Content
Menu

Douluo Dalu – Chapitre 64

 


Cliquez ici pour lire la partie 2
Cliquez ici pour lire la partie 3

Chapitre 64 : Corps Alchimique de Feu et de Glace

Partie 1

L’Abricot Délicat du Brasier avait exactement l’effet inverse de l’Herbe de Glace Octogonale Mystérieuse mais il ne devait pas être coupé avec du métal : seule la jade permettait de conserver ses effets.

Bien que les Mains de Jade Mystérieuses de Tang San ne soient pas à proprement parler de la véritable jade, il y avait peu de différence. En utilisant les Mains de Jade Mystérieuse, il pouvait le déterrer avec succès.

Alors qu’il préparait tout cela, Tang San commençait déjà à ressentir des douleurs internes.

Cela faisait déjà un long moment qu’il était à côté du Puits Yin Yang de Glace et de Feu et malgré ses efforts pour rester le plus possible là où les deux eaux de sources se rencontraient ainsi que la Beauté de la Soie Aromatique pour contrer le poison chaud et le poison froid, son corps n’était pas exempt de réaction.

Cette réaction se faisait particulièrement sentir depuis qu’il avait ramassé ces deux trésors immortels. Le chaud et le froid envahissaient son corps l’un après l’autre et le visage de Tang San était déjà en partie bleu et en partie rouge, son sang et son qi bouillonnaient, la Technique Céleste Mystérieuse étant de moins en moins capable de les calmer.

Dugu Bo, le Douluo du Poison, savait naturellement combien il était difficile de rester à côté du Puits Yin Yang de Glace et de Feu. C’était pourquoi il n’avait jamais amené Dugu Yan ici, de peur que l’atmosphère ne la blesse. Mais pour son corps déjà toxique, le Puits Yin Yang de Glace et de Feu n’était que bénéfique et ne posait donc naturellement pas de problème.

En amenant Tang San ici, ce vieux fou avait feint la magnanimité alors que son véritable objectif était de voir si Tang San, qui prétendait pouvoir le guérir, pourrait survivre dans cet environnement. S’il parvenait à survivre au pouvoir du Puits Yin Yang de Glace et de Feu et à encore résister à son poison après ça, cela convaincrait peut-être vraiment Dugu Bo de la capacité de Tang San à le guérir.

‘De précieux trésors célestes’, Tang San soupira intérieurement. Il savait que si elles ne poussaient pas aux abords du Puits Yin Yang de Glace et de Feu, n’importe quel type d’herbe médicinale céleste détruirait toute chose empoisonnée aux alentours pour se protéger.

Mais il était difficile pour n’importe quel organisme de vivre ici. Ainsi, il y avait quand même des herbes célestes. La glace n’était pas une terre très fertile, mais cela n’influençait pas les herbes immortelles qui ne pouvaient pousser que dans ce genre d’environnement particulier. Cependant, il fallait tout de même bien comprendre leurs propriétés pour les utiliser, sinon leur consommation ne serait pas bénéfique, elle serait au contraire mortelle. Même ces grandes herbes immortelles de soin, sans la préparation appropriée, deviendraient des poisons mortels de la même manière.

Les deux brins d’Herbe Bleu-argentée s’élancèrent tels deux rouleaux de soie, tombant simultanément sur ces deux herbes immortelles, le bout s’enroulant autour d’elles en un éclair. Les deux herbes immortelles furent lancées simultanément dans la direction de Tang San.

Au même moment, celui-ci trancha les deux brins d’Herbe Bleu-argentée. Privée du soutien du pouvoir spirituel, l’Herbe Bleu-argentée n‘avait qu’une résistance très limitée et fut séparée de Tang San là où il abattit ses Mains de Jade Mystérieuse.

Le choix de Tang San était sans conteste le bon car une seconde après qu’il ait tranché l’Herbe Bleu-argentée, le brin de gauche était déjà complètement gelé et celui de droite réduit en cendres. S’il avait laissé les effets de ces deux trésors immortels se transmettre dans son corps, il aurait probablement rencontré son créateur avant même de les avoir utilisé.

Les deux herbes atterrirent devant Tang San. Bizarrement, malgré le froid et la chaleur intense, une fois à proximité, tous deux disparurent simultanément.

L’Herbe de Glace Octogonale Mystérieuse était entourée d’un halo de lumière rouge et le Précieux Abricot du Brasier était recouvert de brume.

Tang San savait qu’il ne pouvait hésiter maintenant : une fois mises en contact, bien qu’elles se maîtrisaient l’une l’autre, leur effet disparaissait totalement après dix respirations.

Mais la durée de ces dix respirations était le meilleur moment pour les consommer.

Sans hésiter, Tang San ramassa les deux herbes vénéneuses et les avala avec gloutonnerie.

Bien qu’elles soient vénéneuses, une fois aux prises avec leur némésis respectif, elles perdaient leur puissance. Lorsqu’elles entrèrent dans sa bouche et passèrent dans sa gorge, Tang San se sentit saliver et une douce fragrance l’envahit.

Le goût était excellent et Tang San se fit la réflexion que tout ce passerait bien tant qu’elles ne devenait pas plus épicées plus tard.

Tout en réfléchissant à cela, Tang San déchira rapidement ses vêtements, cessant de faire circuler la Technique Céleste Mystérieuse, rétractant les Huit Lances Arachnides ainsi que l’Herbe Bleu-argentée dans les environs.

En seulement trois respirations, le corps de Tang San trembla fortement, suite à quoi une couche de glace bleue s’étendit depuis ses pieds, rendant son corps entièrement bleu en un clin d’œil. L’instant d’après, Tang San fut recouvert de rouge-rose, le faisant ressembler à une écrevisse. Le bleu et le rouge se succédèrent donnant un spectacle peu commun.

Mais durant ce simple processus de transformation, l’esprit de Tang San était au bord de l’effondrement. Soumis à deux chocs extrêmes, la douleur était bien supérieure à la fois où il avait absorbé l’Anneau du Démon Arachnéen à Face Humaine.

C’était seulement par sa volonté qu’il maintenait à présent un semblant de contrôle sur lui-même. Inspirant avec difficulté, il avança d’un pas chancelant.

Devant lui se trouvait le Puits Yin Yang de Glace et de Feu. Avec juste le temps de fermer les yeux, Tang San tomba dedans à l’endroit où le côté yin extrêmement froid et le côté yang extrêmement chaud se rencontraient.

Tang San entra dans l’eau de source avec un splash, coulant sous la surface.

La raison pour laquelle il n’était pas entré dans l’eau directement après avoir consommé les herbes était pour laisser le temps aux propriétés médicinales de prendre effet, sinon, s’il était tombé dans l’eau ne serait-ce qu’un moment trop tôt, il n’aurait même pas laissé d’ossements après sa mort.

Maintenant que les propriétés médicinales avaient pris effet, il ne sentait rien en étant dans l’eau, puisque l’Herbe de Glace Octogonale Mystérieuse et le Précieux Abricot du Brasier avaient déjà totalement oblitéré sa perception du monde extérieur.

Tang San avait naturellement prudemment réfléchi à pourquoi choisir ces deux herbes. Ces deux herbes empoisonnées divines n’étaient pas les meilleures des plantes entourant le Puits Yin Yang de Glace et de Feu, elles étaient en fait assez ordinaires. Séparément, sans parler de les manger, juste rester à côté d’elles aurait mis Tang San dans une situation critique.

Mais le feu et la glace se restreignant mutuellement, la seule occasion de les utiliser se présentait lorsque les deux herbes étaient réunies et causaient justement cet effet neutralisant.

Bien sûr, les deux herbes n’avaient pas perdu leurs propriétés de feu et de glace. Après les avoir mangées, Tang San devait encore supporter un puissant baptême par le feu et la glace. S’il en était incapable, il exploserait et mourrait sur le champ.

La raison la plus importante de les utiliser était la présence du Puits Yin Yang de Glace et de Feu, puisque selon les Précieux Écrits Célestes Mystérieux, le seul moyen d’y pénétrer était sous les effets combinés de l’Herbe Octogonale de Glace Mystérieuse et du Précieux Abricot du Brasier.

Ces deux plantes avaient grandi en absorbant les eaux du Puits Yin Yang de Glace et de Feu et étaient les seules capables de contenir son terrifiant pouvoir.

En cet instant, Tang San semblait pris dans une crise, mais en fait, l’effet du Puits Yin Yang de Glace et de Feu ajouté à ceux des deux herbes vénéneuses améliorait sa capacité à les absorber, leurs énergies de feu et de glace transformant son corps.

Ce qu’avait dit Dugu Bo par rapport au Puits Yin Yang de Glace et de Feu n’était pas de belles paroles. Même en tant que Douluo Unique, s’il tombait dans cette source, il aurait beaucoup de mal à en réchapper.

Mais dans le Puits Yin Yang de Glace et de Feu, tous les poisons étaient inefficaces, il n’existait pas de poison capable de conserver ses effets dans ces eaux.

Tang San n’avait pas choisi ces herbes parce qu’elles auraient le meilleur effet sur lui mais parce qu’elle lui offraient une voie de salut.

Au cas où Dugu Bo ne tiendrait pas sa promesse, après avoir absorbé l’Herbe de Glace Octogonale Mystérieuse et le Précieux Abricot du Brasier, il pourrait se cacher dans le Puits Yin Yang de Glace et de Feu pour échapper au désastre.

En même temps, il avait une autre raison d’utiliser ces deux herbes. Sans la toxicité de Dugu Bo, qui lui permettait de rester près du puits sans danger, peut-être que Tang San aurait vraiment péri à cause de l’atmosphère avant même la fin du temps imparti, s’il n’avait pas utilisé ces herbes.

S’il voulait partir maintenant, les énergies de feu et de glace dans son corps lui causerait des blessures irréparables et dévastatrices. Sans parler de sa cultivation future, même sauver sa vie serait un problème.

Cependant, même les meilleurs écrits ne pouvaient remplacer l’expérience et bien que les Précieux Écrits Célestes Mystérieux soient exhaustifs, il subsistait des erreurs. Tang San ne pouvait savoir à quel point le processus serait atrocement douloureux avant de manger les deux plantes.

Même si les énergies de feu et de glace s’étaient quelque peu neutralisées en premier lieu, après être entrées dans son corps, elle s’agitèrent frénétiquement. La puissance médicinale des herbes divines était terrifiante. Lorsque les énergies de feu et de glace se restreignant l’une l’autre explosèrent en une énergie choquante, Tang San n’eut même pas l’occasion de résister.

Au moment où il tomba dans le Puits Yin Yang de Glace et de Feu, il sombra dans l’inconscience.

Les eaux du Puits Yin Yang de Glace et de Feu bouillonnèrent lorsque Tang San y entra mais peu après, Tang San s’enfonça lentement dans l’eau. La surface retrouva sa tranquillité, le blanc laiteux et le rouge écarlate à nouveau clairement séparés. La vapeur emplit l’air, tout retombant dans le silence.

Le temps s’écoula telle une rivière, le début de matinée devint la nuit par la course du soleil. Quelqu’un avait un jour dit, ‘les yeux se ferment puis se rouvrent et une journée s’est écoulée, les yeux se ferment mais ne se rouvrent pas et une vie s’est écoulée.’ Même un temps qui semble passer très lentement peut être très bref. La vie des gens était ainsi.

La nuit tomba à nouveau, les ténèbres enveloppant la terre, le Puits Yin Yang de Glace et de Feu entra à nouveau dans l’ombre tandis que Tang San n’en avait pas émergé, il semblait avoir totalement disparu des eaux de la source.

……

Le soleil se coucha sur la forêt alors qu’un groupe de trois se déplaçait rapidement entre les arbres, avançant constamment.

Le trio se composait de deux hommes et d’une femme, les deux hommes ayant une expression d’inquiétude inscrites sur le visage. Bien que la femme ait l’air plus sereine, ses sourcils étaient froncés à l’extrême.

Des deux hommes, celui qui semblait le plus fin et faible était soutenu par le bras de l’autre, l’aidant à continuer.

Ce trio avait autrefois été célèbre dans le monde des Maîtres Spirituels, jusqu’à ce qu’ils s’effondrent et se séparent : le Triangle de Fer Doré.

Ce jour, après la disparition silencieuse de Tang San, Grand maître était immédiatement revenu avec Flender là où Tang San était précédemment et avait invoqué Luo San Pao. Même si une créature comme Luo San Pao était plutôt faible, il possédait tout de même certaines particularités extraordinaires, en l’occurrence son odorat.

De plus, il faisait partie de Grand maître et se rappelait donc de tout ce que Grand maître avait senti.

Après une recherche rapide, Grand maître et San Pao avaient déterminé l’endroit où se trouvait Tang San. Il avait contre toute attente été kidnappé par ce Douluo Unique du nom de Dugu Bo, celui qu’ils avaient rencontré durant la journée.

En se rappelant ce vieux fou toxique, Grand maître ne pouvait s’empêcher de paniquer, comment le fait de tomber entre les mains de cette vieille chose empoisonnée pourrait-il être bénéfique pour Tang San ? De plus, ils ne savaient pas où se trouvait ce Douluo Unique.

Flender était également anxieux. Même si Tang San n’était pas son disciple direct, il faisait tout de même partie des Sept Démons de Shrek, il était tout de même un étudiant de Shrek. De plus, Flender n’avait jamais osé oublier ce que cet homme en noir lui avait expliqué et il était une entité qui le terrifiait bien plus que ce Douluo du Poison.

Mais dans un tel moment, Flender était encore plus calme que Grand maître.


Partie 2

Après une longue réflexion, Flender proposa de retourner à l’Académie Impériale du Dou Céleste.

Précédemment, à l’Académie Impériale du Dou Céleste, quand les trois membres du comité étaient prêt à faire face au Douluo du Poison, il était clair qu’ils le connaissaient. Peut-être sauraient-ils où se trouvait Dugu Bo. Et s’ils ne le savaient pas, ils n’auraient qu’à aller chercher ce prince Xue Xing.

Bien sûr, faire face à un prince impérial n’était pas avisé, mais dans cette situation, c’était le cadet de leurs soucis.

Après tout, que ce soit l’École du Dragon Tyrannique de l’Éclair Bleu de Grand maître et Liu Erlong ou l’École de la Pagode Cristalline aux Sept Trésors de Ning Rongrong, les deux faisaient partie des sept grandes écoles de cette époque. Même si le statut du prince Xue Xing était encore plus important, il n’oserait pas offenser deux des grandes écoles de l’Empire.

Mais au final, le trio n’eut pas besoin de ce plan. Les trois Douluo Spirituels avaient honte de ce qu’il s’était précédemment passé et quand ils se rencontrèrent à l’Académie Impériale du Dou Céleste et qu’ils apprirent que Tang San avait été enlevé par Dugu Bo, ils furent grandement choqués.

Les seniors du comité expliquèrent au trio que Dugu Bo avait toujours été excentrique. Et bien qu’il soit employé par la famille impériale, il ne vivait pas dans la Cité du Dou Céleste, mais dans la Forêt du Soleil Couchant. Il était dit qu’il vivait sur une montagne, mais ils ne connaissaient pas l’endroit précis.

Les seniors exprimèrent leur regret au sujet de l’enlèvement de Tang San, mais ils expliquèrent aussi leur incapacité à aider le groupe de Shrek face à Dugu Bo, ce que le trio de Flender comprenait naturellement.

Qui voudrait faire ça aux toxines terrifiantes du Douluo du Poison ? Même les Douluos Spirituels avaient peur face à un tel poison.

Le Triangle de Fer Doré ne les supplia pas et ils quittèrent l’académie à la vitesse de l’éclair, courant vers la Forêt du Soleil Couchant, guidés par Liu Erlong.

La Forêt du Soleil Couchant était à environ cent li1 à l’est de la Cité du Dou Céleste. C’était un des grands habitats de Bêtes Spirituelles de l’Empire du Dou Céleste et bien qu’elle ne soit aussi vaste que la Grande Forêt du Luo Étoilé, il y avait tout de même beaucoup de Bêtes Spirituelles de haut niveau.

Depuis qu’ils étaient entrés dans la forêt ce matin, ils n’avaient fait que chercher, ne se reposant que brièvement avant de continuer.

Même si Liu Erlong ne connaissait pas tellement Tang San, elle admirait énormément les mots qu’il avait dit à Grand maître et cela était sans prendre en compte qu’il était le disciple direct de son aimé. On disait bien après tout « Aime la maison et son corbeau2, bien qu’elle ne soit pas aussi anxieuse que Grand maître, elle était tout de même très soucieuse.

« Erlong, reposons-nous un peu. »
Flender s’arrêta, haletant légèrement. Courir toute une journée n’était pas grand-chose pour un Maître Spirituel de niveau soixante-dix comme lui, mais il était fatigué mentalement.

Erlong s’arrêta devant Flender et Grand maître. Voyant que ce dernier fixait le sol, elle dit pour le consoler :
« Ne t’inquiètes pas, Xiao Gang. Je pense que Dugu Bo ne va pas forcément tuer Tang San, sinon il aurait pu directement se rendre à l’académie. Pourquoi l’aurait-il enlevé ? »

Grand maître soupira, le regard emplit de douleur,
« Non, tu ne comprends pas. Dugu Bo a sûrement enlevé Tang San car il a blessé Dugu Yan et à cause de son aptitude pour le poison. Si je ne me trompe pas, Dugu Bo est intéressé par le poison de Tang San. Il veut l’étudier. Et je suis certain qu’il ne laissera pas Tang San vivre. La question est de savoir combien de temps Tang San lui sera utile. Quelqu’un comme Dugu Bo est purement méchant et sa réputation dans le Monde des Maîtres Spirituels est très mauvaise, il fait toujours ce qu’il veut. Avec le talent de petit San, à sa place, je ne le laisserais jamais vivre. »

Flender eut un rire amère,
« Si quelque chose arrive à petit, comment allons-nous expliquer cela à cette personne ? »

« Cette personne ? De qui parles-tu ? »
Demanda Liu Erlong, confuse.

Flender était sur le point de lui répondre, quand soudainement, un sifflement aigu, surgissant tel la foudre, détruisit la paix nocturne et affolant les Bêtes Spirituelles de la forêt.

Le trio se regarda droit dans les yeux et se leva presque simultanément. Ils avaient bien sûr entendu le pouvoir stupéfiant que contenait ce sifflement et un tel pouvoir ne pouvait appartenir qu’à un Douluo Spirituel. Il y aurait un deuxième Douluo Spirituel dans la Forêt du Soleil Couchant ?

Les silhouettes disparurent et avec ce sifflement pour guide, le trio s’élança rapidement vers l’avant.

Dugu Bo se tenait à l’entrée de la caverne et il regardait le ciel nocturne de son regard brillant d’une lumière de jade. Il avait les mains derrière le dos et du qi trouble émanait de son corps.

Il venait d’endurer le tourment qu’avait évoqué Tang San. Si cela n’avait été que de la douleur, il aurait peut-être été capable de l’endurer, mais cette sensation de grattement dans son cœur n’était pas quelque chose de supportable. Même avec sa force, ses vêtements étaient couverts de sueur et ce long sifflement était l’expression de sa détresse après la douleur.

Je me demande si ce gamin est mort, se dit Dugu Bo. Il connaissait très ce Puits Yin Yang de Feu et de Glace et ce n’était pas un endroit où des créatures vivantes pouvaient survivre. Là-bas se trouvaient tous types de plantes, mais bien que les plantes puissent survivre, les créatures en étaient incapable.

Il avait une fois vu un Caméléon Venimeux à Six Têtes pénétrer dans la zone du Puits Yin Yang de Feu et de Glace et en seulement quelques heures, celui-ci avait explosé et était mort.

Pour une raison quelconque, Dugu Bo regrettait un peu son choix. Il avait un peu confiance en Tang San, car si ce gamin pouvait vraiment le soigner lui et sa petite-fille, ne venait-il pas de gâcher sa seule chance ?

Peut-être que ce test était trop dur pour lui.

Tout en pensant à cela, l’humeur de Dugu Bo changea quelque peu. Se rappelant le talent de Tang San, il se dit que ce gamin était peut-être vraiment capable de les soigner.

Merde, les yeux de Dugu Bo s’illuminèrent. Il irait jeter un coup d’œil près du Puits Yin Yang de Feu et de Glace et si Tang San était toujours vivant, il reconsidérerait les termes de l’accord.

Alors que Dugu Bo se préparait à remonter en haut de la colline, trois long sifflements se firent soudainement entendre, deux forts et un faible, peut-être étouffés, peut-être fervent, mais aucun ne manquait d’une hostilité intense. Les sifflements se rapprochaient rapidement et à en juger par leur positions, ceux qui les produisaient avaient pour destination la colline.

Dugu Bo plissa les yeux et renifla avec dédain,
« Quelqu’un ose me défier? Bien, je vais voir qui est si courageux. »

Abandonnant son idée de remonter en haut de la colline, Dugu Bo fit un pas en avant, atteignant le précipice au bord de la caverne en un instant. Il découvrit trois silhouettes montant vers lui, avançant rapidement, telles des étoiles filantes.

Étudiant ces trois silhouettes, les yeux de Dugu Bo se remplirent de dédain. Deux pauvres Maîtres Spirituels ayant dépassé le niveau soixante-dix et même un de niveau trente. Étaient-ils venus se suicider ?

Il n’était pas étonnant que Dugu Bo pense ainsi. Étant un Douluo Unique, sans même parler des Sages Spirituels, même les Douluos Spirituels tremblaient devant lui. Sans même parler de son poison, que peu de personnes pouvaient gérer facilement.

Les Douluos Uniques de niveau égal se devaient d’être prudents, une erreur face à son poison et ils étaient voués à une mort certaine.

Le Triangle de Fer Doré sautèrent en même temps, planant jusqu’à Dugu Bo. Même si, plus tôt, leur seul désir était de le confronter, une fois face à lui, ils ne purent s’empêcher de perdre un peu de leur courage.

Dugu Bo se tenait debout les mains derrière le dos, ses yeux, brillant d’une lumière de jade sinistre, les fixant d’un regard enflammé. La pression incroyable semblait solidifier l’air. Grand maître n’avait pas la même protection de pouvoir spirituel que Flender et Liu Erlong et rien que cette pression pouvait lui être fatale.

« Vous me cherchiez ? »
Dit Dugu Bo froidement.

Furieux, Grand maître dit :
« Dugu Bo. Tang San. Où le gardes-tu ? »

Dugu Bo répondit avec dédain :
« Quel genre d’animal es-tu ? As-tu les qualifications requises pour me parler ? »

« Tu… »
Grand maître était sur le point de rétorquer, mais il fut arrêté par Flender.


Partie 3

Flender savait qu’à cause de ce relation avec Tang San, le d’habitude calme Grand maître était confus, le rendant plus ou moins inutile. Regardant calmement le Douluo du Poison, il dit avec un léger salut :
« Senior Dugu, Tang San fait partie de la génération junior, je ne sais pas comment il vous a offensé, mais je vous demande d’être clément. Il n’a après tout que treize ans. En tant que Douluo Unique respecté, un seigneur magnanime tel que vous peut sûrement le pardonner. »

Flender trouvait ses mots parfaitement respectueux, mais en même temps légèrement moqueur. Malheureusement, il faisait face au Douluo Poison, sur qui la persuasion ne marchait pas.

Dugu Bo ferma ses paupières,
« Tu es en train de dire que le martyrise ? Lorsque tu frappe le jeune, le vieux sort. Une fois que je vous aurai frappés, qui me dit qu’un senior ne va pas apparaître ? Il ne reste rien de ce gamin. Vous voulez le venger ? Très bien, venez, je voulais faire un peu de sport hier, mais ces trois vieux hommes n’ont pas osé me faire face. Bien que vous trois ne valiez pas grand-chose, je pourrai peut-être m’étirer les jambes. »

Entendant Dugu Bo dire que même les os de Tang San n’existaient plus, Grand maître ne sentit que son cerveau s’engourdir et sa vision s’obscurcir. Après tant d’années, les sentiments entre Tang San et lui n’étaient plus ceux d’un maître et d’un disciple, mais ceux d’un père et son fils.

N’étant pas marié, Grand maître considérait déjà Tang San comme son propre fils. Entendant Dugu Bo dire cela, son cœur n’était pas seulement éprit de douleur.

Il était emplit de désespoir.

Quand les émotions de quelqu’un deviennent trop extrêmes, celui-ci change forcément un peu. Certains deviennent stupides, d’autres hystériques.

Mais Grand maître n’était pas comme les autres. À cet instant, toute l’énergie autour de lui semblait avoir disparu, la chaleur dans ses environs disparaissant. Il semblait être devenu aussi froid qu’un bloc de glace, fixant Dugu Bo avec un regard tout aussi froid.

Même une puissance comme Dugu Bo ne put s’empêcher d’être un peu inquiète devant un tel regard.

L’expression de Flender changea,
« Dugu Bo. Tu vas définitivement regretter d’avoir tué Tang San. Même si nous ne sommes pas ceux qui te ferons regretter cela, tu ne finiras pas bien. »

Les lèvres de Dugu Bo se retroussèrent,
« Quoi ? Vous voulez vraiment le venger ? Non, vous n’en aurez pas la chance. Venez, laissez-moi voir ce qui vous fait penser que vous pouvez me provoquer. Je ne sais pas ce que vous pensez, mais j’ai mille façons différentes de vous faire perdre toute envie de vivre, sans vous laisser mourir. Ça fait très longtemps que je n’ai pas vu quelque chose d’aussi amusant. Venir jusqu’ici a été facile. Repartir ne le sera pas. Personne ne peut venir chez Dugu Bo comme bon lui semble. »

Flender et Liu Erlong échangèrent un regard et attrapèrent simultanément Grand maître pour le placer derrière eux avant d’avancer en diagonal, créant rapidement une formation triangulaire.

« Le soleil et la lune tournent avec un éclat d’or éblouissant. »
Flender s’écria avec force. Il n’invoqua pas son Esprit, mais une lumière dorée intense fut émise par son corps. La lumière dorée ne visait pas Dugu Bo, mais fila droit vers le ciel et se répandit en même temps sous lui.

Une lumière dorée identique surgit de Liu Erlong et Grand maître. De la lumière dorée emplissait l’air et en un instant, le trio devint les coins d’un triangle doré. Au centre de ce triangle se trouvait un anneau dorée entouré par toutes sortes de motifs complexes.

À cet instant, le trio de Flender était recouvert d’or brillant. Flender et Liu Erlong fermèrent lentement les yeux et la lumière dans les yeux de Grand maître devint clairement plus intense, fixant Dugu Bo telle deux épées tranchantes.

« Yi, quel genre de compétence spirituelle est-ce là ? »
Dugu Bo observait le trio, intérieurement confus.

En tant que Douluo Unique, il était naturellement expérimenté et cultivé, mais il n’avait jamais vu quelque chose comme cela auparavant. Il ne comprenait pas pourquoi ce maigre Maître Spirituel de niveau trente lui donnait l’impression d’être à son niveau.

Trois colonnes d’air violet furent créées par la lumière dorée, avant de se dissiper dans les airs. Voyant cela, l’expression de Dugu Bo commença enfin à changer.

Il savait très bien ce qu’était cet air violet. Il s’agissait d’une partie de la formation empoisonnée que Dugu Bo avait créée autour de la montagne. Toute personne y entrant serait affectée par le poison. Celui-ci n’était pas particulièrement féroce, mais très insidieux. Il avait besoin de deux heures pour prendre effet. Après ces deux heures, le poison allait se répandre dans tout le corps, tuant son hôte en flétrissant tous ses canaux d’énergie.

Mais cet air violet sortant du trio de Flender était clairement la toxine de sa formation empoisonnée en train d’être purgée. Cette toxine n’avait aucun effet sur Dugu Bo, mais elle était fatale à tous les Maîtres Spirituels ordinaires. Sans la force d’un Douluo Spirituel ou plus, elle était impossible à purger.

C’était ce qui rendait Dugu Bo confus. Ces trois n’étaient clairement que niveau soixante-dix et trente. Comment pouvaient-ils lui donner l’impression d’être des Douluos Uniques.

Dugu Bo était devenu fort il y a trop longtemps et n’avait pas beaucoup voyagé autour du Continent depuis. Il n’avait naturellement donc pas entendu parler du Triangle de Fer Doré.

Le nom « Triangle de Fer Doré » ne faisait pas référence à leur coopération, mais plutôt à la compétence de fusion spirituelle extraordinaire que Flender, Grand maître et Liu Erlong pouvaient exécuter.

Les compétence de fusion spirituelle étaient déjà rares dans le Monde des Maîtres Spirituels. Elles nécessitaient deux Esprits extrêmement compatibles pour réussir.

En plus, la fusion spirituelle de Flender, Grand maître et Liu Erlong nécessitait trois personnes. Elle était quasiment unique dans le Monde des Maîtres Spirituels. Car, plus il y avait de Maîtres Spirituels dans une fusion spirituelle, plus celle-ci serait puissante. Mais en même temps, la puissance de la fusion spirituelle dépendait du niveau d’entente entre les Maîtres Spirituels concernés.

Par exemple, le niveau d’entente entre Dai Mubai et Zhu Zhuqing n’était que d’environ soixante pour-cents, mais en faisant de leur mieux, ils pouvaient faire face à deux ennemis plus fort qu’eux.

Et le trio de Grand maître ne possédait seulement une compétence de fusion spirituelle, leur niveau d’entente était de plus de quatre-vingt-dix neuf pour-cents, ce qui correspondait presque à n’avoir qu’un seul corps.

Une fois utilisée, leur force augmentait exponentiellement. Sinon, ils n’auraient pas été aussi connus.

Même aujourd’hui, l’inégalé en théorie sur les Esprits et leurs Variations, Grand maître, ne comprenait pas pourquoi leur entente pouvait atteindre un tel niveau. En réalité, atteindre soixante-dix pour-cents était déjà extrêmement rare.

Avec leur entente innée et les nombreuses années passées ensemble, la comptabilité de leur compétence de fusion spirituelle approchait les cent pour-cents.

Même après vingt ans sans se voir, utiliser cette compétence de fusion spirituelle qui les avait rendus célèbres ressemblait toujours à une fonte de glace, le trio ne devenant qu’un pour entrer dans le rythme du Triangle de Fer Doré.

Après sa brève stupéfaction, Dugu Bo ne bougea toujours pas, il se tenait toujours là, les mains derrière le dos. Avec sa fierté, face à trois adversaires beaucoup moins fort que lui, il n’allait bien sûr pas porter le premier coup.

Il voulait savoir quel genre de puissance allait révéler une compétence de fusion spirituelle à trois personnes.

La lumière dorée devint de plus en plus intense et dans le coin de Grand maître, un intense rayon de lumière triangulaire apparut.

Le regard immobile de Grand maître devint soudainement brillant et sa main droite se leva lentement vers le centre du triangle doré.

« Luo San Pao ! »
Après le rugissement semblable à celui d‘un dragon de Grand maître, le dodu Luo San Pao apparut dans les airs, au milieu des motifs décoratifs du triangle doré. Puis en un instant, des anneaux de lumière apparurent autour de chaque membre du trio.

Grand maître en avait deux, Flender et Liu Erlong sept, en tout seize anneaux de lumière se manifestèrent avant de voler vers Luo San Pao au milieu du triangle.

Voyant cela, l’expression de Dugu Bo changea à nouveau. Une compétence de fusion spirituelle utilisant un corps externe était encore plus puissante qu’une compétence de fusion spirituelle ordinaire, il savait très bien cela.

La pression que dégageait le centre du triangle doré augmenta fortement. L’expression de Dugu Bo changea à nouveau et anneau après anneau apparurent sous lui, révélant au final ses terrifiant neuf Anneaux Spirituels.

Le trio de Grand maître rassembla les seize Anneaux Spirituels autour de Luo San Pao et le précédemment adorable Luo San Pao sembla être pris d’une souffrance terrible, avant de regarder le ciel et de laisser échapper un puissant rugissement de dragon. Tout de suite après, son corps potelé commença à grossir sous l’effet des seize Anneaux Spirituels et en même temps, l’intensité de la lumière du triangle doré augmenta.

Luo San Pao grandit à une vitesse stupéfiante, de larges écailles en forme de losange poussant sur son corps potelé tandis que des protubérances de muscles solides y apparaissaient. Son corps immense grandissait constamment et deux cornes courbées poussèrent sur son front, accompagnées d’une lumière bleu-violette apparaissant autour de lui avant d’être lavée par le triangle doré et de devenir peu à peu dorée.

En l’espace de quelques respirations, Luo San Pao faisait déjà vingt mètres de long. Les écailles sur son dos s’ouvrirent et deux ailes de dragon se déployèrent. Une fois que ces ailes de dragon furent ouvertes, Luo San Pao fut capable de voler sans l’aide de la lumière dorée. Ses yeux à la base honnêtes et simples débordaient de puissance et comme son corps, étaient devenus complètement dorés.

À ce moment, Luo San Pao n’était plus un porc ou un chien, mais plutôt une entité inspirant l’émerveillement, un énorme dragon doré brillant.


 

  1. 50kms pour les gens qui ont oublié qu’il faut diviser par 2
  2. En gros, si tu t’intéresses à une partie de quelqu’un, intéresse-toi à tout. On peut aussi dire « Aime-moi, aime mon chien. » (la poésie selon Yu kappa)
Cet article comporte 4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top