skip to Main Content
Menu

Douluo Dalu – Chapitre 57

 


Cliquez ici pour lire la partie 2
Cliquez ici pour lire la partie 3

Chapitre 57 : l’Équipe Démon

Partie 1

Meng Li avait déjà envisagé la possibilité de quitter Silvers pour aller dans une autre Grande Arène Spirituelle. Après tout, sans leurs revenus de la Grande Arène Spirituelle, leur train de vie allait diminuer et aucun des membres de son équipe, lui compris, ne voulait que cela se produise. Ainsi ils n’avaient rejoint aucune puissance.

Cependant, une heure plus tôt, Meng Li avait reçu une missive de la Grande Arène Spirituelle. Contre toute attente, une équipe voulait les défier. Il s’agissait en plus d’une équipe qui défiait un rang supérieur. Cette nouvelle avait rendu Meng Li fou de joie. Peu importe qu’il ne soit pas un Maître Spirituel prudent, même un Maître Spirituel prudent refuserait de croire qu’une équipe de niveau trente pourrait battre une de niveau quarante.

S’il n’était pas interdit aux Maîtres Spirituels de parier sur leurs propres matchs, il aurait lourdement parié sur son équipe.

Meng Li avait déjà rassemblé tous les membres de son équipe et se dirigeait vers la Grande Arène Spirituelle le plus rapidement possible, afin d’aller récupérer le salaire de leur premier combat spirituel depuis au moins quinze jours.

Et mis à part le salaire, ils allaient aussi se défouler.

Tuer des gens et en particulier des Maîtres Spirituels était, pour lui et son équipe, une sorte de libération et de plaisir en soi. S’ils ne vivaient pas dans la zone d’influence de la Grande Arène Spirituelle, ils auraient peut-être déjà été tués par des Maîtres Spirituels plus puissants de nombreuses fois.

La devise de Meng Li était « grandir dans le massacre. »

Cette année, il avait trente ans et avait même déjà pensé à son futur titre de Douluo Unique : Démon.

Bien sûr, il se connaissait assez bien pour savoir qu’atteindre le niveau de Douluo Unique dans cette vie était quasiment impossible. Ce ne serait possible que par une chance incroyable, comme par exemple s’il obtenait un Os Spirituel excellent ou un Anneau Spirituel de dix mille ans capable d’améliorer son physique.

……

Grande Arène Spirituelle de Silvers, Arène Spirituelle Principale Centrale.

Aujourd’hui était un jour particulièrement vivant, car bien qu’annoncé seulement quelques heures auparavant, un combat spirituel entre deux rangs différents comme celui-ci attirait l’intérêt de beaucoup de spectateurs de haut niveau. En particulier quand l’équipe choisie pour le défi surpassant un rang était l’Équipe Démon, connue pour sa violence.

Les zones spéciales pour les paris étaient déjà ouvertes. La différence de pouvoir spirituel entre les deux parties était visible en un regard, ce qui rendait les paris déséquilibrés.

La cote de l’Équipe Démon était de un pour un, tandis que celle des Sept Démons de Shrek était de un pour dix.

Bien sûr, la Grande Arène Spirituelle ne subirait pas de pertes, sans même parler des perdants, les gagnants avaient à payer dix pour-cent de frais de gestion. C’était une des raisons importantes pour laquelle la Grande Arène Spirituelle organisait parfois des combats spirituels incroyables : plus hautes étaient les cotes, plus hauts étaient leurs frais.

Ce système était devenu depuis longtemps la première source de revenus de la Grande Arène Spirituelle, devant l’achat de billets.

Très rapidement, les cotes changèrent à nouveau, car trop de personnes pariaient sur l’Équipe Démon. La cote des Sept Démons de Shrek avaient déjà atteint un pour dix-sept et continuait à monter.

Dans les files d’attentes pour parier, celle de l’Équipe Démon était pleine de spectateurs ayant peur de ne pas pouvoir parier avant que le combat spirituel ne commence. Mais celle des Sept Démons de Shrek était complètement vide, mis à part quelques parieurs hasardeux, personne n’y prêtait attention.

À cet instant, une voix qui sortit l’employé derrière le guichet de la file d’attente pour les Sept Démons de Shrek de sa rêverie se fit soudainement entendre.

« Je place trente mille pièces d’or spirituel sur les Sept Démons de Shrek. »

« Qu’avez-vous dit ? Combien ? »
L’employé sursauta et s’empressa de demander à la personne de répéter.

Flender fronça les sourcils,
« J’ai dit : trente mille pièces d’or spirituel sur la victoire des Sept Démons de Shrek. D’accord ? »

L’employé déglutit. Bien que la Grande Arène Spirituelle de Silvers soit la plus grande du royaume de Silvers, des paris de trente mille pièces d’or restaient très rare.

Les trente mille pièce d’or spirituel n’appartenaient bien sûr pas toutes à Flender. Parmi elles, certaines appartenaient Grand maître, d’autres aux Sept Démons de Shrek et les dernières aux économies cachées des professeurs de l’académie.

Les parieurs dans la file de l’Équipe Démon se mirent à rire bruyamment, regardant Flender comme s’il était idiot.

« Vous êtes sûr ? »
Demanda à nouveau l’employé.

Le visage de Flender resta imperturbable,
« Je suis sûr, je fais le dépôt en carte. »
Tout en parlant, il sortit plusieurs cartes de transfert de pièces d’or, les utilisant pour parier.

À ce moment, il faisait de son mieux pour ne pas sourire, afin que personne ne pense à l’imiter, faisant ainsi chuter les cotes.

Bien sûr, ses peurs n’étaient absolument pas fondées. Qui pourrait bien croire à la victoire des Sept Démons de Shrek ?

Les Grandes Arènes Spirituelles possédaient de nombreux moyens de gagner de l’argent, mais tout le monde savait une chose : elles étaient impartiales et équitables. Sinon, il n’y aurait pas autant de spectateurs.

L’écart de niveau était vraiment grand. Du côté des Sept Démons de Shrek, il n’y avait que quatre personnes au-dessus du niveau trente et mis à part un niveau trente-huit, les autres plus haut niveaux étaient niveau trente-trois et même trente-deux.

Alors que l’Équipe Démon était tous au-dessus du niveau quarante et étaient des combattants spirituels de rang argent. Bien que leur niveau ne soit pas considéré comme élevé parmi les niveaux quarante, le niveau moyen était tout de même quarante-trois et face aux Sept Démons de Shrek, la différence était énorme.

Avec en moyenne, un Anneau Spirituel et demi en plus, en ajoutant l’avantage de pouvoir spirituel et le style de combat de l’Équipe Démon, qui pourrait bien croire au succès des Sept Démons de Shrek ?

Flender, lui, profitait d’une faille dans les règles de la Grande Arène Spirituelle. Bien que les Maîtres Spirituels participant n’aient pas le droit de parier directement, l’Arène n’allait pas aller regarder s’il représentait les Sept Démons de Shrek.

Quand Flender se retourna pour partir, il vit soudainement un homme ayant l’apparence d’un marchand grassouillet marchant rapidement vers lui, semblant avoir peur de laisser échapper une opportunité.

Tendant une carte de transfert à l’employé, il lui dit en reprenant son souffle,
« Je-, je place dix mille pièces d’or spirituel sur les Sept Démons de Shrek. »

L’employé pensa en son fort intérieur que des choses bizarres arrivaient tous les ans, mais qu’elles étaient particulièrement communes cette année. Un combat spirituel dont l’issue était si certaine voyait encore des gens venir jeter leur argent par les fenêtres.

Ayant appris sa leçon avec Flender, il ne se répéta pas cette fois et s’occupa rapidement des procédures.

Ce fut au tour de Flender d’être stupéfait et il demanda au gros,
« Mon ami, n’avez-vous pas fait un erreur ? Il existe une telle différence de pouvoir spirituel et d’Anneaux Spirituels entre les Sept Démons de Shrek et leurs adversaires, mais vous pariez quand de même sur eux ? »

Le gros sourit et dit à voix basse,
« Vous ne le savez pas, mais je suis un marchant. Je fais mes affaires entre le Royaume de Balak et celui de Silvers. Il y a peu de temps, j’étais à Suotuo dans le Royaume de Balak à Suotuo juste à temps pour pouvoir observer un incroyable combat spirituel, dont l’un des participants majeur était les Sept Démons de Shrek. Ils ne faut absolument pas les sous-estimer. Mon ami, si vous me croyez, faites comme moi et vous allez gagner gros. »

« Alors c’est pour ça. En, je vous crois. »
Bien que la bouche de Flender dise cela, il rigolait intérieurement. Il ne s’attendait pas à tomber sur un fan des petits monstres à Silvers. Cependant, ce fan semblait un peu trop ignorant.

S’il n’y avait pas de circonstances particulières, même si les Esprits des petits monstres étaient encore plus extraordinaires, comment pourraient-ils gagner face à des adversaires ayant un rang de plus qu’eux ?

Bien que ce côté des files ait investi quarante mille pièces d’or spirituel, l’évolution des cotes n’était pas perturbée, et la tendance à la hausse continuait même. Ainsi, afin d’équilibrer les paris entre les deux partis, la Grande Arène Spirituelle ne put que réduire la cote pour l’Équipe Démon à un pour zéro virgule sept. Mais malgré cela, les parieurs continuaient à affluer pour l’Équipe Démon.

Alors que Flender retournait calmement vers l’Arène Spirituelle Principale Centrale, les Sept Démons de Shrek s’étaient déjà préparés pour le combat et lorsque, une fois que suffisamment de temps serait passé, les zones de paris arrêteraient d’accepter les paris, le dernier combat en équipe de la Grande Arène Spirituelle de Silvers de la soirée, un défi surpassant un rang, commencerait.

Grand maître, comme d’habitude, accompagna les Sept Démons de Shrek jusqu’à l’entrée des combattants spirituels à l’Arène Spirituelle Principale Centrale, avant de les avertir une dernière fois,
« Souvenez-vous, vos adversaires sont cruels et sauvages. Inutile de vous retenir. Utilisez la manière la plus rapide pour finir ce combat. Compris ? Si quelque chose d’imprévu se passe, quittez tout de suite l’arène. Il vaut mieux abandonner plutôt que d’être blessé. »

Tang San hocha la tête vers Grand maître,
« Professeur, ne vous inquiétez pas, nous ne perdrons pas. »

Guidé par un employé, le groupe monta sur le ring de l’Arène Spirituelle Principale Centrale à grandes enjambées.

Comme cette fois, ils n’avaient pas été invités par la Grande Arène Spirituelle, les chefs d’équipe ne pouvaient pas attendre à l’entrée. Grand maître ne put que repartir rapidement, rejoignant le groupe de Flender afin de regarder le match depuis les gradins.

La raison pour laquelle Grand maître avait laissé les Sept Démons de Shrek participer à ce était entièrement basé sur des calculs précis. Tang San n’avait pas caché ses armes secrètes à Grand maître et celui-ci avait calculé depuis longtemps quel danger chaque arme secrète pouvait apporter à des Maîtres Spirituels de différents rangs.

En ce qui concernait ce combat spirituel, Grand maître était sûr que tant que rien d’étrange n’apparaissait, il n’y aurait pas de problème.

Parfois, force ne signifiait pas victoire.

L’Arène Spirituelle Principale Centrale de la Grande Arène Spirituelle de Silvers n’était pas très différente de celle de la Grande Arène Spirituelle de Suotuo, elle était juste un peu plus grande. Mais le style de construction restait le même, ce qui permettait de voir qu’il s’agissait de la meilleure installation possible pour une Grande Arène Spirituelle.

Peut-être à cause de la sauvagerie des adversaires du groupe de Tang San, l’annonceur était déjà dans les airs pour présenter les équipes. Malheureusement, cet annonceur n’était pas aussi attirant que la magnifique Doudou de Suotuo, et était simplement un jeune et bel homme.

Les Sept Démons de Shrek jetèrent un regard à leurs adversaires et bien que le combat n’ait pas encore commencé, ils étaient déjà agressés par leur aura vicieuse.

Les Sept Démons de Shrek ne savaient pas combien de membres l’Équipe Démon comptait, mais les sept personnes sur l’arène étaient clairement les plus fortes, et étaient également les sept sur lesquels ils avaient reçus des informations.

Le capitaine était Meng Li, un Maître Spirituel à l’Ours Géant Berserk, et les six autres étaient aussi des Maîtres Spirituels Guerriers. Contre toute attente, cette équipe vicieuse n’était composée que de Maîtres Spirituels d’attaque de puissance, ce qui expliquait en grande partie leur puissance d’attaque si impressionnante.

En tant qu’équipe de puissance d’attaque, leurs avantages et désavantages étaient très clairs. Leur avantage était de pouvoir exploser en un instant avec une puissance d’attaque tyrannique. Leur point faible était encore plus simple : ne possédant aucun des autres types de Maîtres Spirituels, il leur était impossible de se battre pendant longtemps.

Les sept membres de l’Équipe Démon semblaient tous être des hommes de trente ans, tous avec une carrure grande et solide, une lueur sanguinaire animant leurs yeux. En marchant vers le centre de l’arène, ils faisaient craquer leurs poings, créant des bruits de craquement d’os à faire grincer les dents.

Au moins en terme d’aura imposante, cette équipe pouvait être décrite comme la plus forte que les Sept Démons de Shrek aient rencontré. Les sept membres de l’Équipe Démon émettaient tous une aura sanguinaire, que l’Équipe Empereur ne pouvait espérer égaler. Il s’agissait d’une aura venant de massacres constants. En regardant suffisamment longtemps cette lueur dans leurs yeux, on pouvait presque sentir la puanteur du sang s’échapper de leur corps.

Aussi, à cause de leur composition d’équipe, leur formation était totalement différente de celle des autres équipes. Les sept étaient alignés en rang, regroupés ensemble. Puis, à l’appel de l’annonceur, ils relâchèrent tous leur Esprit en même temps.


Partie 2

Comme les sept étaient des Maîtres Spirituels offensifs, presque tous grossirent et gonflèrent sous l’effet de leurs Esprit Bestiaux sauvages. Pendant un instant, c’était comme si une gueule géante et sanguinolente s’était ouverte au-dessus d’eux, capable de tout avaler.

L’Équipe Démon avait été capable de vaincre tant de Maîtres Spirituels, comment leur réputation de démons déchaînés pourrait-elle être fabriquée ?

Peut-être à cause de l’atmosphère sauvage que dégageait l’Équipe Démon, les spectateurs cachés dans les loges VIP commencèrent à hurler, leurs cris transmis par des haut-parleurs dans l’arène.

« Déchiquetez-les !… Tuez-les !… »

Ces innombrables cris firent redoubler d’ardeur les flammes sauvages de l’Équipe Démon.

Dans cette atmosphère enthousiaste, les spectateurs ne remarquèrent pas une chose : les Sept Démons de Shrek, qui possédait tous les types de Maîtres Spirituels, utilisait également une formation plutôt étrange, en l’occurrence, la même que celle de l’Équipe Démon, une ligne. Et relâchèrent leurs Esprits.

Oscar demanda à voix basse à Dai Mubai :
« Boss Dai, s’ils courraient vraiment jusqu’à nous, serais-tu capable de les bloquer avec l’aide de Ning Rongrong ? »

Sans l’ombre d’une hésitation, Dai Mubai répondit :
« Non. »

« Eh… »

« Eh… Ta mère ! Tu ne fais pas confiance aux trésors de Tang San ? »
Aboya Xiao Wu.

Oscar sourit :
« Ce n’est pas que je n’ai pas confiance, c’est juste en cas d’urgence. En pensant que moi, ce grand jeune, beau et élégant, distingué et désinvolte arbre de jade face au vent,… »

« OK, que tout le monde se prépare. »
La voix de Tang San vint couper Oscar à point nommé et les Sept Démons de Shrek firent tous un geste du poignet en même temps. Chacun sortit une boîte noire apparemment ordinaire d’environ un chi1 de long de leur outils spirituels ou de l’intérieur de leur vêtement, en pointant une extrémité vers leurs adversaires.

Peut-être parce que les crimes2 de l’Équipe Démon étaient trop nombreux, les cris autour d’eux renforcèrent leur nature brutale, chacun d’entre eux regardant le ciel en rugissant, en frappant leur poitrine et en exhibant leurs Anneaux Spirituels à la foule. En résumé, ne faisant pas le moins du monde attention aux gestes discrets des Sept Démons de Shrek.

La Grande Arène Spirituelle n’interdisait pas l’utilisation d’armes, mais en général, une arme gênait plus un Maître Spirituel qu’autre chose et peu en utilisait.

Grand maître et le groupe de Flender fixaient attentivement l’arène depuis un salon VIP. L’Esprit de Flender était une chouette et donc, bien qu’il porte des lunettes, sa vision était en vérité la meilleur de tous et il remarqua les petits gestes des Sept Démons de Shrek lorsqu’ils sortirent leur Arbalète Divine de Zhuge.

Flender n’était pas encore serein quant à l’issue de ce combat spirituel et ne put s’empêcher de demander à Grand maître :
« Xiao Gang, est-ce que ces armes secrètes de Tang San sont vraiment capables d’abattre des Maîtres Spirituels de niveau quarante ? Ils sont tous des Maîtres Spirituels d’attaque de puissance, leur défense n’est inférieure qu’aux Maîtres Spirituels de défense. Est-ce que leurs compétences spirituelles ne pourraient pas bloquer les armes secrètes de Tang San ? »

Grand maître dit calmement,
« Oui, elles devraient pouvoir les bloquer. »

« Tu peux me redire ça ? »
Flender le regarda tout de suite les yeux grands ouverts. Face au calme de celui-ci, il ne pouvait que révéler une expression paniquée.

Grand maître dit :
« Tang San m’a aussi donné une Arbalète Zhuge Divine pour me protéger et je l’ai étudié soigneusement. De manière générale, si les deux premières compétences spirituelles d’un Maître Spirituel offensif se concentrent sur la défense, elles seraient incapables de bloquer ces armes secrètes. Mais une troisième compétence spirituelle ou plus peut les bloquer et la question se pose encore moins pour une quatrième compétence spirituelle. »

« Tu… Tu les as laissé se battre malgré tout ? Ne me dis pas que tu les as envoyé se tuer ? »
Flender parlait très fort et avec sa colère, son pouvoir spirituel s’agita, faisant trembler tout la pièce.

Grand maître regarda Flender, pas le moins du monde ému et dit de sa voix toujours monotone :
« Et même s’ils peuvent bloquer, qu’est-ce que cela changera ? Cela ne change pas la victoire du groupe de Tang San. Au début, je pensais qu’ils auraient peut-être à utiliser toutes leurs armes secrètes, mais vu la situation, je pense que cela ne sera pas nécessaire. Tang San m’en a parlé, des armes secrètes sont des armes secrètes. Le mot clé est «secrètes». Tu penses que leurs adversaires savent à quel point ces armes secrètes sont puissantes ? Si tu étais à leur place, face à un adversaire dont la force est clairement inférieure à la tienne, utiliserais-tu dès le départ ta troisième ou quatrième compétence spirituelle, qui nécessite une grande quantité de pouvoir spirituel ? »

« Bien sûr, ce genre de style de combat ne peut pas être réutilisé, mais n’oublie pas qu’il s’agit aussi de la première apparition des armes secrètes de Tang San dans une Grande Arène Spirituelle. En utilisant seulement leur première ou deuxième compétence spirituelle et avec un corps dont le pouvoir spirituel est inférieur à cinquante, il est impossible de résister à l’Arbalète Divine de Zhuge. Et même après le niveau cinquante, en général, le Maître Spirituel serait probablement blessé. Penses-tu vraiment que le Démon Arachnéen à Face Humaine était si facile à tuer ? »

Écoutant Grand maître parler, Flender se calma peu à peu, mais il était toujours inquiet en son for intérieur.

À cet instant, en son for intérieur, l’argent qu’il avait parié n’était pas du tout important. Son seul souhait était que les Sept Démons de Shrek ne soient pas blessés. Ces enfants pouvaient être décrits comme ses favoris, ils n’étaient pas différents de ses propres enfants.

C’est alors que l’annonceur, qui volait déjà, cria fortement,
« Combat spirituel en équipe, les Sept Démons de Shrek dans un défi surpassant un rang contre l’Équipe Démon, commencez ! »

Pratiquement au moment où la dernière syllabe quitta la bouche de l’annonceur, de chaque côté, une personne cria fortement.

Le voix du côté de l’Équipe Démon était naturellement le capitaine, Meng Li, Maître Spirituel à l’Ours Géant Berserk, qui cria :
« Déchiquetez-les ! »

Du côté des Sept Démons de Shrek, Tang San était celui qui avait crié. Mais sa phrase ne contenait qu’un mot :
« Tirez—– ! »

Les boîtes noires, en place depuis longtemps, ne créaient aucun reflet sous l’illumination vive de la Grande Arène Spirituelle. Au moment où l’Équipe Démon chargea, tous ses membres utilisèrent leur première compétence spirituelle, sautant comme des loups et des tigres3.


Partie 3

Ce son pesant comme le tonnerre était comme la charge de dix-mille chevaux.

À ce moment, les membres de l’Équipe Démon entendirent un bruit étrange, comme un choc métallique, accompagné d’un bruit ressemblant à celui fait par un nuage d’abeilles.

Buzz—

Sept Arbalètes Divines de Zhuge émirent simultanément ce qu’on pourrait appeler leur rugissement. Chaque Arbalète Divine de Zhuge avait été armée avant le combat spirituel. En tout cent-douze carreaux d’arbalète fendirent l’air, un grand nuage de flèches telles des guêpes dansantes.

Les membres de l’Équipe Démon étaient tous des Maîtres Spirituels au-dessus du niveau quarante et étaient naturellement capables de voir les ombres s’approchant d’eux, mais comment auraient-ils pu imaginer qu’il ne s’agissait pas d’une compétence spirituelle ?

Avec leur stratégie de chien enragé, peu importe la puissance de l’attaque ennemi, tous attaqueraient comme si leur vie en dépendait.

Aujourd’hui n’était pas une exception. Ils ne rompirent pas leur formation devant l’attaque adverse mais accélérèrent encore leur charge, levant leur bras pour protéger les points vitaux de leur tête et poitrine, inarrêtables dans leur charge vers le combat rapproché dans lequel ils étaient les plus forts.

Pupupupupupupupu—

Avec une série de bruits étranges, c’était comme si les spectateurs, en proie à la folie, avaient tous eu la gorge tranchée simultanément. À ce moment, pas un mot ne pouvait être entendu. Dans ce silence terrible, de grandes giclées de brume sanglante éclatèrent dans l’Arène Spirituelle Principale comme des feux d’artifice.

Les membres de l’Équipe Démon avancèrent d’encore quelques mètres avec leur élan puissant et en un clin d’œil , il était déjà trop tard pour qu’ils réagissent.

’Pourquoi fait-il froid tout à coup?’ Meng Li était un peu surpris, son corps ne semblait pas écouter ses ordres et ce fut sa dernière pensée en ce monde.

Dingdingdingdingdingdingdingding—. Une pluie de bruits se fit entendre derrière l’Équipe Démon. Dans le mur de l’Arène Spirituelle Principale, des carreaux d’arbalète d’un noir d’encre étaient plantés en nombre considérable.

Les pas de l’Équipe Démon s’arrêtèrent finalement. Ces explosions de brume sanglante venaient précisément de leur corps. Non seulement l’audience, mais les Sept Démons de Shrek eux-même semblaient sans vie.

Malgré le fait qu’ils aient placé tous leurs espoirs dans l’Arbalète Divine de Zhuge, une fois le moment réellement venu, ils se tenaient tous là comme pris dans de la gelée. Le seul ayant anticipé la scène ayant eu lieu sous leurs yeux était Tang San, mais même lui était incapable de contrôler les légers tremblements aux coins de ses yeux.

Les yeux de Meng Li, à l’origine emplit d’une lueur menaçante, regardaient l’horizon avec une fixité non-naturelle. La cruauté dans ses yeux avait déjà laissé la place au désespoir et à la stupéfaction, ce corps grand et fort, tel un château de carte, s’effondra au sol. Les sept membres de l’Équipe Démon, quasiment simultanément, furent jetés au sol par leur élan.

Du sang. Coulant des corps transformés en passoires d’avoir été frappés par l’Arbalète Divine de Zhuge. Le sang coulait tel un long ver rougeoyant, se répandant rapidement sur le ring de combat spirituel et en instant, il imbiba de rouge le centre de l’Arène Spirituelle Principale.

Mort instantanée. Contre toute attente c’était une mort instantanée.

Contre toute attente, l’Équipe Démon, pourtant plus puissante, n’avait même pas eu l’occasion d’agir. À ce moment, l’esprit de presque tous les spectateurs était vide. Personne ne savait ce qu’il s’était passé. Au point que seules quelques personnes avaient regardé comment les Sept Démons de Shrek avaient fait ça.

Un combat spirituel si court, de toute l’histoire de la Grande Arène Spirituelle, c’était un cas à part. Mais bien que ce combat spirituel ait été bref, l’impact sur l’audience n’était pas moindre que celui de n’importe quel combat spirituel flamboyant.

Dans les loges VIP, Flender avait déjà les yeux écarquillés, sous le choc.
Grand maître ferma doucement les yeux et dit calmement :
« Allons-y, les enfants ont besoin de nous maintenant plus que jamais. »
Sur ces mots, il partit en premier. Clairement, tout ce qui s’était passé avait été anticipé par lui longtemps auparavant.

À part Tang San, Zhu Zhuqing fut la première des Démons de Shrek à se réveiller et pratiquement sans faire de pause, elle se retourna et courut vers l’entrée de l’arène, une main pressée de toute ses forces contre sa bouche.

La deuxième à craquer fut Ning Rongrong, suivie de près par Oscar et Ma Hongjun. Seuls Dai Mubai, Tang San et Xiao Wu se tenaient encore dans l’arène de combat spirituel.

« Je vais voir Zhu Zhuqing. »
La voix de Dai Mubai était étrange.

Tang San acquiesça sur-le-champ, suite à quoi Dai Mubai fit demi-tour et partit.

Levant la tête vers l’annonceur, depuis un long moment déjà totalement inerte, flottant au-dessus d’eux, Tang San baissa autant que possible la voix,
« Pouvez-vous annoncer les résultats de ce combat spirituel ? »

L’annonceur sembla se réveiller d’un rêve. Il découvrit que son pantalon était à un moment devenu humide, contre toute attente, il s’était oublié.

Sa voix à l’origine sonore était devenue rauque,
« Com-, combat spirituel en équipe, Sept Démons de Shrek contre l’Équipe Démon. Équipe Démon éliminée. Le défi surpassant leur rang des Sept Démons de Shrek est un succès. »

Sur cette réponse satisfaisante, un Tang San avec un visage inexpressif pris la main de Xiao Wu avant de se diriger vers l’entrée de l’arène de combat spirituel.

L’audience se réveilla lorsque l’annonceur annonça les résultats. En un instant, toute l’Arène Spirituelle Principale entra en effervescence. Toutes sortes de cris, des cris de doute aux cris de terreur en passant par des acclamations d’admiration s’élevèrent en succession. Mais tout cela ne concernait déjà plus les Sept Démons de Shrek. Pour eux, ce combat spirituel était déjà terminé.

Lorsque Tang San arriva avec Xiao Wu en-dehors de l’arène, il découvrit qu’à part Dai Mubai, les quatre autres vomissaient tripes et boyaux sans pouvoir s’arrêter. Xiao Wu trembla une fois avant de subitement enlever son masque pour les rejoindre. Les derniers à endurer étaient Tang San et Dai Mubai, qui avaient la plus forte volonté. Malgré cela, Tang San vit que le visage de Dai Mubai était pâle, son esprit n’était clairement pas en paix.

Tang San s’en sortait un peu mieux. Il était après tout une personne ayant vécu deux vies, qui avait la volonté inébranlable de quarante ans dans deux mondes. À part lui, Dai Mubai était le second plus vieux, avec ses quinze ans. Dai Mubai était sans conteste fort, son style robuste, mais il restait une personne ordinaire et il s’agissait de la première fois qu’il tuait quelqu’un.

Tuer instantanément sept personnes, cette scène du sang giclant violemment, les yeux exorbités de leur adversaires et encore plus, leur expressions déformée aux portes de la mort avaient laissé sans exception une marque profonde sur le cœur de chacun des Sept Démons de Shrek. Ce genre d’émotion ne pouvait être comparé à quoi que ce soit d’autre.

« Tang San. On a tué des gens. Oui ? »
Dai Mubai avait quelques difficultés à s’exprimer.

Tang San acquiesça,
« Oui. On a tué des gens. Professeur a dit qu’ils étaient tous cruels et sauvages. Que leur mort ne méritait pas de pitié. »

Ning Rongrong releva la tête, le visage livide, et dit avec difficulté :
« Mais il s’agissait tout de même de sept personnes bien vivantes, un instant ils débordaient de férocité et l’instant d’après c’était déjà des cadavres. Je…., Waaa— »

« On a tué des gens, on les a vraiment tué. »
Oscar, à bout de souffle, parla en se tenant le ventre.

« En tant que Maître Spirituel, tuer est un problème auquel vous auriez eu à faire face un jour ou l’autre. Tout ce qui vient de se passer était une difficulté que vous deviez passer. Puisque vous y auriez été confronté un jour ou l’autre, il valait mieux que ce soit un peu maintenant plutôt que de vomir sur le champ de bataille. Sinon, vous auriez fini de la même manière que les sept personnes là dehors. En cadavres. »

Grand maître entra lentement, le visage très serein, parlant d’une voix calme qui sembla quelque peu inharmonieuse aux oreilles des Sept Démons de Shrek,
« Tout Maître Spirituel redoutable est passé au travers du sang de ses ennemis. Vous n’avez jamais tué auparavant ? Si vous n’avez jamais tué auparavant, comment avez-vous obtenu vos Anneaux Spirituels ? Les Bêtes Spirituelles sont également des êtres vivants. Du point de vue de la vie, il n’y a pas de différence entre une Bête Spirituelle et un humain. Pourquoi ne vous sentez-vous pas comme ça lorsque vous tuez des Bêtes Spirituelles ? La crise devant vous n’est pas quelque chose que l’on peut vous aider à traverser, vous ne pouvez compter que sur votre volonté. Si vous vous sentez nauséeux, vomissez, vomir est normal, cependant, si vous ne voulez pas attirer l’attention, rangez d’abord ces masques et suivez moi loin d’ici. »

Lorsque les Sept Démons de Shrek atteignirent finalement l’hôtel, même Tang San se sentait fatigué, bien plus fatigué qu’à l’issue de leur entraînement démoniaque. Ce n’était pas physique, mais une épreuve de l’âme. C’était également la première fois que Tang San tuait quelqu’un et bien que soit volonté soit forte, l’expression mourante de Meng Li resterait gravée dans son esprit pendant longtemps. Comme l’avait dit Ning Rongrong, bien qu’il sache clairement que les adversaires avaient choisi la voie de la mort, il s’agissait tout de même de personnes vivantes !

Grand maître et Flender rassemblèrent les professeurs dans leur chambre. Flender était excité, lorsque les paris avaient été clôturés, la cote des Démons de Shrek atteignait un contre vingt, permettant à tout le monde de dégager un gros profit. L’argent avait déjà été reçu et à ce moment, en comptant la Grande Arène Spirituelle, au moins six ou sept pouvoirs influents avaient envoyé des invitations aux Sept Démons de Shrek, mais il les avait toutes refusé.

Pour les autres Maîtres Spirituels participant aux combats spirituels, la mort de l’Équipe Démon était une bonne chose. Beaucoup pensaient même qu’il s’agissait d’un piège spécialement tendu à l’Équipe Démon par des équipes dont les membres avaient été tués par l’Équipe Démon, alliées afin de trouver un moyen d’obtenir vengeance.

Bien que l’Arbalète Divine de Zhuge soit puissante, ses points faibles étaient évident et avaient été remarqués par de nombreux observateurs. Comme Grand maître l’avait dit, elle pouvait pénétrer n’importe quelle seconde compétence spirituelle, mais contre des troisièmes compétences spirituelles ou plus, elle resterait sans effet si la compétence était orientée sur la défense. De plus, l’Arbalète Divine de Zhuge n’était efficace qu’à une certaine distance. Au-delà de cinquante mètres, sa puissance chutait drastiquement4. Sur ce point, elle était loin de rivaliser avec un arc et des flèches. Son plus gros avantage résidait dans la surprise. Une fois que cet avantage avait disparu, ce n’était qu’une arme relativement puissante, c’est tout.

« Grand maître, aviez-vous prévu à l’avance la mort de l’Équipe Démon ? Sinon, pourquoi auriez-vous choisi un adversaire aussi révoltant. »

Alors qu’il venait de finir de partager le butin avec Flender, Zhao Wuji se tourna vers Grand maître.

Celui-ci acquiesça,
« Oui, il s’agissait d’un autre test pour eux, ou peut-être d’un renforcement. Laissez-moi vous demander, qui d’entre vous n’a jamais tué quelqu’un ? Je suis prêt à parier que tout Maître Spirituel au-dessus du niveau cinquante a du sang humain sur les mains. Comme je l’ai dit plus tôt, puisqu’ils devront en faire l‘expérience tôt ou tard, les y soumettre tant que nous sommes à leurs côtés n’est que bonté envers eux. Au moins lorsque cela se reproduira, il seront un minimum préparés mentalement. »

Zhao Wuji soupira,
« Mais finalement, ils sont si jeunes, est-ce que ça ne va pas trop les affecter ? »

Grand maître sourit calmement,
« Ces enfants sont tous intelligents. Ils ne perdront pas de temps sur des problèmes insolvables. Flender, si tu as fini de compter les pièces, tu peux aller les consoler. J’ai fais mon travail en tant que méchant, je te laisse le rôle du gentil. »

Flender eut un rictus,
« Dans le cœur des enfants, je suis une figue positive, naturellement je suis tout désigné pour faire le gentil. Wuji, ne t’inquiètes pas, je soutiens les actions de Xiao Gang. La première fois que j’ai tué un homme, je me suis aussi effondré en vomissant. En y repensant, c’était d’ailleurs assez ridicule. C’est une expérience de vie nécessaire, leur permettre de la faire un peu plus tôt n’est pas grave. Je vais aller parler avec eux. »
Pour les Sept Démons de Shrek, ce fut une nuit sans sommeil.

Le matin suivant, avant que le ciel ne s’illumine, un groupe de personnes quitta en silence la cité de Silvers, continuant vers leur destination, la capitale de l’Empire du Dou Céleste.

Les visages des Sept Démons de Shrek étaient encore un peu pâles. En particulier Ning Rongrong et Zhu Zhuqing qui avaient vomi le plus violemment et pour qui une soirée et une nuit n’était clairement pas assez pour complètement se remettre. Après avoir écouté Flender parler, ils avaient accepté avec difficulté les faits. Le raisonnement de Flender était simple : tuer de mauvaises personnes équivalait à sauver d’innombrables bonnes personnes. Si la mauvaise personne ne mourrait pas, elle ne ferait que tuer encore plus de monde ; ce n’était pas un meurtre, ils avaient sauvé des vies.


 

  1. 33cm environ
  2. À comprendre comme péché, des actions que les cieux punissent
  3. Plutôt littérale comme sens ici, mais l’expression veut normalement dire « de manière impitoyable »
  4. Pour ceux qui se demandent à quel moment de la physique ça fait du sens que les carreaux perdent aussi vite de la puissance, je rappelle qu’ils n’ont pas d’empennage.
Cet article comporte 9 commentaires
  1. Merci pour le chapitre !
    J’ai survolé direct jusqu’au chapitre 57 (lu le manga) et j’ai remarqué quelques fautes !
    « Tout ce qui vient de ce passer » : se*
    « il valait mieux que ce soit un peu plus tôt plutôt » : plus tôt = maintenant (sinon ça sonne trop répétitif)
    « Le défis surpassant leur rang » : défi*
    « un Tang San avec un visage sans expression » : Tang San, avec un visage inexpressif
    « concernait déjà plus le Sept Démons de Shrek » : les*
    « Laissez moi vous demander » : Laissez-moi*

    Voilà, quand je relirai pour de vrai, je vous ferai un autre rapport !

    1. Merci d’avoir pris le temps de corriger tout ça, j’irai taper Kenshin un de ces jours, car il n’a pas regardé les commentaires en 6 jours ^^’
      Pour faire court, j’ai pas pu éditer la fin du 57 avant de partir en vacances, il est donc possible que quelques fautes aient été oubliées.
      Mais comme je suis de retour (pour vous jouer un mauvais tour), les prochains devraient aller mieux, vu que nous aurons deux paires d’yeux pour relire

      Si tu retrouves d’autres fautes, n’hésite pas à nous mp sur Discord pour être sûr qu’on le voie!

      Bref, bonne nuit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top