skip to Main Content
Menu

Douluo Dalu – Chapitre 53

 


Cliquez ici pour lire la partie 2
Cliquez ici pour lire la partie 3

Chapitre 53 : les Sept Démons de Shrek, l’équipe de combat spirituel de rang or

Partie 1:

Qin Ming se dit que les Sept Démons de Shrek devaient être dans la même situation que lui. En d’autres mots, les Sept Démons de Shrek devant lui étaient plus jeunes que les sept membres de l’Équipe Empereur de l’Académie Impériale du Dou Céleste et aussi plus exceptionnels. Il connaissait aussi très bien les conditions de l’Académie Shrek. Un académie dans cette situation pouvait contre toute attente créer de tels génies, qu’est-ce que cela voulait dire ?

Le regard des Sept Démons de Shrek était concentré sur Qin Ming. Le combat précédent était si difficile, puis au final le professeur de leurs adversaires était leur senior. Ce sentiment était vraiment surréaliste et aussi un peu bizarre.

Flender se tourna vers les Sept Démons de Shrek et dit :
« Bon,commencez par récupérer vos points, vous reviendrez après. Wuji, Qin Ming, nous allons partir. »

Le trio de Flender partit, ne laissant que les Sept Démons Shrek ici. Les sept avaient déjà récupéré beaucoup de leur force physique grâce à la Saucisse de Récupération d’Oscar, ainsi qu’un peu de pouvoir spirituel.

Ma Hongjun marmonna dans sa barbe,
« Contre toute attente, je suis déjà si impressionnant. Même l’élite de l’Académie Impériale du Dou Céleste n’a pas réussi à me vaincre. Ah ah, je suis vraiment un génie. »

Dai Mubai calotta sèchement le sommet du crâne de Bouboule,
« Et ta mère, c’est une génie ? Tu penses avoir battu l’Équipe Empereur par toi-même ? Tout revient à petit San. En nous reposant sur toi, nous aurions peut-être déjà été tabassés au point d’en pisser de peur. »

Bouboule laissa échapper un grand sourire, avant de dire,
« Boss Dai, pas la peine de dire ça. C’est Grand maître qui a dit que nous n’étions qu’une seule entité. Chaque personne contribue et petit San est impressionnant, mais moi, Bouboule, ait quand même du talent. Bref, troisième frère, ton petit frère te remercie. »

Xiao Wu regarda Bouboule stupéfaite et dit :
« Pourquoi remercies-tu petit San ? »

Bouboule ricana, son visage exprimant clairement sa gratitude,
« Bien qu’on ne puisse pas dire que moi, Bouboule, soit quelqu’un d’intelligent, je ne suis pas non plus stupide. Quand petit San a fait face à cette attaque de boucliers, il n’a pas utilisé la saucisse champignon d’Oscar pour esquiver. Et cela était bien sûr dû au fait que je sois derrière lui avec Oscar et Ning Rongrong. Sinon, s’il s’était un peu détendu et avait décidé de s’envoler, quelle aurait été la cible de ces deux Tortues Noires ? »

Tang San sourit,
« Ne viens-tu pas de dire que nous sommes qu’une seule entité ? Je ne pourrais jamais trahir un camarade. Tout le monde est l’un des nôtres, les remerciements sont inutiles. Si j’avais révélé un moment de faiblesse, n’aurais-tu pas également couru à mon secours ? Boss Dai, allons-y. Après avoir récupéré nos points et changé nos rangs de combattants spirituels, nous rentrerons tôt. Oh, au passage, à l’instant senior Qin Ming a dit quelque chose à propos d’une Académie Impériale du Dou Céleste, de quel genre d’académie s’agit-il ? »

Dai Mubai fut bouche bée un long moment avant de répondre,
« Petit San, ne me dis pas que tu ne connais même pas l’Académie Impériale du Dou Céleste ? »

Tang San se gratta la tête et répondit,
« Je ne la connais vraiment pas ! »

Sur le côté, Xiao Wu hocha aussi la tête,
« Je ne la connais pas non plus. Ne me dis pas qu’elle est très connue ? »

Ning Rongrong leur expliqua :
« Comment le mot « connue » pourrait-il suffire ? L’Académie Impériale du Dou Céleste a été fondée par la famille impériale du Dou Céleste. Depuis sa création, le doyen de l’Académie Impériale du Dou Céleste a toujours eu une position équivalente à celle du régent de l’Empire du Dou Céleste. Tu demandes si elle est connue ? Dans l’Empire du Dou Céleste, il s’agit de la plus grande académie avancée de Maître Spirituel. Tous les types d’équipement imaginables s’y trouvent. Au début, si j’avais été recalée à l’Académie Shrek, je serais peut-être allée là-bas. »

Dai Mubai continua :
« La seule tache est que bien que l’Académie Impériale du Dou Céleste soit bien en elle-même, sa connexion à la famille impériale crée beaucoup de restrictions. La première condition d’admission pour ses étudiants est d’être un noble, empêchant de nombreux Maîtres Spirituels remarquables d’y entrer. Ainsi, comme tous les étudiants sont des nobles, les équipements sont parfaits et la force des professeurs remarquable. Tout cela fait de l’Académie Impériale du Dou Céleste la première de l’Empire, mais peu de Maîtres Spirituels très connus en sortent. »

Une connexion à la famille impériale. Tang San hocha lentement la tête. Il n’enviait pas les équipements des autres académies, il était juste un peu curieux. C’était donc pour ça que les membres de l’Équipe Empereur possédaient tous des Esprits aussi puissants, ils venaient tous de ce genre d’académie remarquable.

Oscar dit soudainement,
« Boss Dai, Tang San, avez-vous pu voir le niveau actuel de senior Qin Ming ? »

Dai Mubai eut le regard blanc,
« Vu son apparence, je dirais qu’il devrait avoir un peu plus de trente ans. L’ancien record de l’académie était niveau trente à quatorze ans, deux mois plus jeune que toi. Si on suit cette logique, senior Qin Ming est au moins niveau cinquante. Avoir dépassé le niveau cinquante à trente ans est vraiment remarquable. Ce n’est pas étonnant qu’il ait réussi à devenir un professeur à l’Académie Impériale du Dou Céleste. »

Tang San hocha lentement la tête, montrant qu’il était d’accord avec l’hypothèse de Dai Mubai.

Oscar secoua la tête et leur dit :
« Je ne suis pas d’accord. Devenir professeur d’une académie avancée n’est pas un problème, mais il faut aussi prendre en compte le fait qu’il soit chargé de l’Équipe Empereur. Ce qui implique que sa position à l’Académie Impériale du Dou Céleste est élevée. Sans une force adéquate, est-ce possible ? En conséquence, je pense que même s’il n’a pas atteint le niveau soixante, il n’en est pas loin. »

Bouboule commençait à ne plus pouvoir tenir sur place et dit,
« Oui oui. Allons-y. Si vous voulez connaître le niveau de senior Qin Ming, vous n’avez qu’à aller lui demander. Pas la peine de rester là à se poser la question. »

Un mois de combats spirituels continus venait de se finir. En battant l’Équipe Empereur, les Sept Démons de Shrek avaient obtenu une série de vingt-huit victoires, de plus, grâce à l’accord entre Grand maître et la Grande Arène Spirituelle de Suotuo, tout le monde, sauf Oscar et Ning Rongrong, gagnerait une victoire en un contre un, de même que tout le monde, sauf Ma Hongjun, qui n’avait pas de partenaire, allait gagner une victoire en deux contre deux. Après tant de combats spirituels, tous voulaient savoir leur nombre de point et aussi leur nombre de points bonus, obtenus grâce à leur série de victoire.

Mais leur curiosité ne provenait pas que des points, mais aussi de l’argent donnée en récompense. Tout était calculé et distribué aujourd’hui, le dernier jour du mois.

Sans attendre que le groupe aille dans la zone chargée du calcul des points, manager Ao était allé à leur rencontre, afin de les emmener dans une zone de haut niveau, réservée au calcul des points.

Le visage de manager Ao était rouge d’excitation : la victoire des Sept Démons de Shrek face à l’Équipe Empereur avait non seulement évité de grosses pertes à la Grande Arène Spirituelle de Suotuo, mais avait aussi rapporté un gros profit à celle-ci. Ainsi elle n’allait pas non plus être avare en ce qui concernait leur récompense.

Manager Ao tendit un carte noire au capitaine des Sept Démons de Shrek, Dai Mubai,
« Voilà les dix mille pièces d’or spirituel qui nous vous avions promis, monsieur le capitaine d’équipe. Cette carte noire peut être utilisée dans n’importe quelle banque du Continent et peut être directement transformée en son équivalent en pièces d’or. »

Dai Mubai ne fut pas courtois et prit directement la carte des mains de manager Ao pour la mettre dans sa poche intérieure.
« Manager Ao, pourriez-vous calculer nos points maintenant ? Nous sommes fatigués et aimerions rentrer tôt pour nous reposer. »

« Bien sûr, bien sûr. »
Manager Ao était extrêmement poli, faisant rapidement un geste à un des employés sur le côté, pour qu’il calcule les points du mois dernier des Sept Démons de Shrek.

Il avait clairement vu le combat spirituel d’aujourd’hui de ses propres yeux et bien que Tang San soit sans aucun doute remarquable, il accordait encore plus d’attention à la compétence spirituelle de fusion de Dai Mubai et Zhu Zhuqing. En effet, chez les Maîtres Spirituels, l’apparition d’une compétence spirituelle de fusion était quelque chose d’extrêmement rare et une fois que la force de ses utilisateurs avait atteint un certain degré, la fusion spirituelle deviendrait une entité capable de faire face aux cieux. Face à de jeunes Maîtres Spirituels avec un tel potentiel, la Grande Arène Spirituelle n’espérait que les attirer. Ainsi, manager Ao était encore plus poli que d’habitude face à Dai Mubai. Il était même déjà prêt à les traiter particulièrement bien le mois prochain, lorsqu’ils reviendraient participer à des combats spirituels, afin d’essayer d’entrer le plus possible dans leurs bonnes grâces. Mais comment aurait-il pu savoir qu’il s’agissait du dernier combat spirituel des Sept Démons de Shrek dans la Grande Arène Spirituel de Suotuo.

Les résultats des calculs arrivèrent rapidement et l’employé commença à leur lire une feuille résumant le tout :

« Tigre Blanc aux Yeux Maléfiques : Dû au manque de combats entre le dernier mois de combat et ce mois-ci et de la non existence d’une série de cinq victoires, les victoires successives obtenues lors du dernier mois de combat ne seront pas cumulées avec celles de ce mois-ci.

Combats spirituels en un contre un : vingt-six victoires deux défaites, dans lesquelles les deux défaites ont interrompu une série de neuf victoires et une de quatorze. Ce qui fait donc deux bonus pour une série de cinq victoires ou plus calculés en deux fois, pour un total de dix combats, puis cinq victoires avec une série de dix victoires ou plus.

Points obtenus : 609.

Combats spirituels en deux contre deux : combinaison Tigre Blanc Ailé, dix-sept victoires et onze défaites, parmi lesquelles se trouvent deux victoires avec une série supérieure à cinq.

Points obtenus : 24.

Combats Spirituels en équipe : capitaine des Sept Démons de Shrek, vingt-huit victoires, parmi lesquelles se trouvent cinq victoires avec une série supérieure à cinq et dix-huit supérieures avec une série supérieure à dix.

Points obtenus : 1855.

Points au début du mois : 3. Points bonus obtenus ce mois : 2488 pour un total de 2491 points. Le badge de combattant spirituel peut être avancé au rang d’argent. »

Ayant fini sa phrase, l’employé tendit un badge en argent préparé à l’avance à Dai Mubai ainsi qu’une nouvelle carte noire contenant l’argent de ses victoires bonus.

« Monopole de la Saucisse : Aucun historique de combat avant ce mois. Résultats du mois :

Combats spirituels en un contre un : aucun.
Combats spirituels en deux contre deux : combinaison Tigre Blanc Ailé, dix-sept victoires et onze défaites, parmi lesquelles se trouvent deux victoires avec une série supérieure à cinq.

Points obtenus : 24.

Combats Spirituels en équipe : membre des Sept Démons de Shrek, vingt-huit victoires, parmi lesquelles se trouvent cinq victoires avec une série supérieure à cinq et dix-huit supérieures avec une série supérieure à dix.

Points obtenus : 1855.

Points au début du mois : 0. Points bonus obtenus ce mois : 1879 pour un total de 1879 points. Le badge de combattant spirituel peut être avancé au rang d’argent. »


Partie 2

De la même manière, Oscar reçut également un badge en argent et une carte noire.

La troisième personne fut naturellement Tang San, qui parmi tout le groupe possédait le meilleur record : que ce soit en un contre un ou en deux contre deux, il avait fait un sans faute.

« Asura aux Mille Mains : Dû au manque de combats entre le dernier mois de combat et ce mois-ci et de la non existence d’une série de cinq victoires, les victoires successives obtenues lors du dernier mois de combat ne seront pas cumulées avec celles de ce mois-ci.

Combats spirituels en un contre un : vingt-huit victoires, parmi lesquelles se trouvent cinq victoires avec une série supérieure à cinq et dix-huit avec une série supérieure à dix.

Points obtenus : 1855.

Combats spirituels en deux contre deux : combinaison Trois Cinq, vingt-huit victoires, parmi lesquelles se trouvent cinq victoires avec une série supérieure à cinq et dix-huit avec une série supérieure à dix.

Points Obtenus : 1855.

Combats Spirituels en équipe : membre des Sept Démons de Shrek, vingt-huit victoires, parmi lesquelles se trouvent cinq victoires avec une série supérieure à cinq et dix-huit supérieures avec une série supérieure à dix.

Points obtenus : 1855.

Points au début du mois : 2. Points bonus obtenus ce mois : 5565 pour un total de 5567 points. Le badge de combattant spirituel peut être avancé au rang d’or. »

Sans même parler de Tang San et des autres, même manager Ao ne put s’empêcher d’être stupéfait en entendant le nombre cinq mille cinq cent soixante-sept. Aussi loin qu’il puisse se souvenir, il n’y avait jamais eu de Maître Spirituel de rang fer recevant un tel score en un mois et capable, contre toute attente, d’atteindre directement les cinq mille points requis pour devenir un combattant spirituel de rang or. Peut-être même que cela ne s’était jamais produit dans toutes les Grande Arène Spirituelle du Continent.

Récupérant le badge de combattant spirituel d’or, Tang San révéla un léger sourire. Tous ses efforts durant ce mois n’avaient pas été vain.

« Merde. »
Cria soudainement Ma Hongjun.

Dai Mubai le fusilla du regard, mécontent :
« Quoi merde ? »

Ma Hongjun fixa Tang San :
« Puisque troisième frère possède un badge d’or, on va devoir participer à des combats spirituels en équipe de niveau or à partir de maintenant, non ? Comment allons-nous gagner ? Une équipe de niveau argent, l’Équipe Empereur, a déjà été si dangereuse à battre. »

En entendant ce qu’avait dit Bouboule, tout le monde se rappela de quelque chose : les combats spirituels prenaient seulement en compte le membre dont le pouvoir spirituel était le plus élevé et celui dont le badge était le meilleur. En d’autres mots, avec un membre possédant un badge d’or, ils auraient à participer à des combats spirituels de niveau or. Pendant un instant, tout le monde se mit à regarder Tang San bizarrement, l’air distrait.

Tang San eut un sourire ironique,
« Apparemment j’ai trop points… Il semblerait que ça ne soit pas une bonne chose. »

Les entendant dire ce genre de choses, manager Ao ne put s’empêcher de leur dire,
« Je pense qu’il ne s’agit pas de quelque chose dont vous avez besoin de vous inquiéter. »
Manager Ao les regarda avec un sourire ironique,
« Sans même parler de combattant spirituel de niveau or, il vous sera difficile de trouver des équipes d’argent, sauf si l’Équipe Empereur réapparaît. »

« Pourquoi ? »
Demanda Tang San, curieux.

Manager Ao lui répondit :
« De manière générale, les points sont obtenus de manière régulière, il est difficile d’obtenir de grandes séries de victoires. C’est la première fois en mes nombreuses années de travail que je vois quelqu’un comme vous, qui obtient des points aussi rapidement. Normalement, chez les Anciens Spirituels, il n’y a que des combattants spirituels de niveau bronze ou argent. Les premiers argents apparaissent seulement chez les Ancêtres Spirituels, voir plus haut. Quand le pouvoir spirituel d’un Maître Spirituel augmente, les avantages de son Esprit émergent et celui-ci aura un certain avantage face aux gens de son niveau, ce qui fera que ses points augmenteront plus vite, lui permettant d’atteindre l’argent ou l’or. Une équipe d’or chez les Anciens Spirituels comme vous est quelque chose dont je n’ai jamais entendu parler. Je ne connais pas la situation dans l’Empire du Luo Étoilé, mais dans les Grandes Arènes Spirituelles du Dou Céleste, il n’existe pas une deuxième équipe d’or. Même pour les équipes d’argent chez les Anciens Spirituels, il ne doit pas en exister plus de cinq. De plus, il sera très difficile d’en trouver une plus forte que l’Équipe Empereur. Ainsi, je peux sincèrement dire que vous êtes les plus forts de votre catégorie. »

Sans égaux ? Les Sept Démons de Shrek sourirent tous. Outre le cas de Tang San, un seul d’entre eux avait plus de quinze ans. En tant que Maîtres Spirituels, pourquoi ne voudraient-ils pas être les plus forts.

Une même pensée apparut dans leur cœur : ’ Nous, les Sept Démons de Shrek, sommes une équipe de niveau or’.

Les quatre personnes restantes se firent annoncer leur nombre de points. Ayant tous une série de vingt-huit victoires garantie, ils avaient tous dépassé les mille points, leur permettant d’atteindre le badge d’argent sans encombres.

Jusqu’à ce qu’ils aient quitté la Grande Arène Spirituelle, tous trouvaient cela quelque peu inconcevable. Ils avaient maintenant atteint un lavoir isolé afin de changer de tenue.

Regardant les étoiles dans le ciel, Oscar murmura :
« Un mois, en un seul mois, je suis déjà devenu un combattant spirituel d’argent ? À partir de maintenant, je vais pouvoir gagner plein de pièces d’or spirituel à chaque fois que je participerai à un combat ? C’est vraiment un rêve. »

Puis il sentit soudainement une douleur aiguë au bras. Oscar se retourna rapidement et trembla, se sentant maltraité, avant de regarder la beauté à ses côtés,
« Rongrong, pourquoi est-ce que tu me pinces ? »

Le visage de Ning Rongrong révéla un sourire incapable de blesser hommes et bêtes,
« Je voulais voir si ça allait te faire mal. Comme tu as eu mal, ce n’est pas un rêve. »
Pour les deux Maîtres Spirituels auxiliaires, être capable d’obtenir un badge d’argent aussi rapidement étaient un rêve et ils se sentaient naturellement proches.

Oscar n’en voulut pas à Ning Rongrong et tâtant l’endroit où il avait été pincé, il dit, impassible,
« C’est décidé, je ne me lave pas du mois. »

Souriant, Tang San dit :
« Si tu veux… Tant que tu ne dors pas dans la même pièce que moi. Sinon je ne te promets pas de ne pas te lancer toi et ta puanteur dans une rivière durant ton sommeil. »

Tout en parlant, il mima un lancer, faisant rire tout le monde.

……

Les membres de l’Équipe Empereur se supportaient les uns les autres en rentrant à leur hôtel.

Bien que Xie Lingling ait soigné leur blessures à l’aide de sa Pomme en Fleur aux Neuf Cœurs, comme Dugu Yan et les frères Shi avaient précédemment souffert du poison du Démon Arachnéen à Face Humaine de Tang San, ils étaient encore très faibles. Et encore plus important, la défaite d’aujourd’hui était un coup critique à leur enthousiasme.

Xie Lingling aidait Dugu Yan, Osler aidait Yu Tian-Heng et celui qui était le moins blessé, Yu Feng, les deux frères Shi. Le tout faisait penser à un groupe de soldats blessés.

Les sept marchaient dans une ambiance morte et alors qu’ils étaient sur le point d’atteindre leur hôtel, une personne bloqua leur route.

« Tian-Heng, tu te souviens encore de moi ? »
Une voix quelque peu étrange se fit entendre, faisant lever la tête au Yu Tian-Heng déprimé.

Sous la lumière de la lune, il put discerner avec difficulté qui était la personne bloquant leur route et avec une légère hésitation, il dit :
« Tu, tu es, ah, oncle1. Comment se fait-il que tu sois là ? »

La personne bloquant la route de l’Équipe Empereur était bel et bien Grand maître.

Grand maître avança jusque devant Yu Tian-Heng,
« Allons parler seul. »

Yu Tian-Heng avait déjà oublié combien il était déprimé à cause de sa défaite et hocha la tête rapidement, avant de faire signe aux autres de rentrer sans lui.

Le reste de l’Équipe Empereur, en entendant que cette personne était l’oncle de Yu Tian-Heng, ne dirent naturellement rien, rentrant directement à leur hôtel qui était proche.

« Oncle, tu es là… »
Fixant Grand maître, Yu Tian-Heng sembla s’étouffer. Bien que Grand maître ait quitté sa famille depuis de nombreuses années, il se souvenait parfaitement de cet oncle qui l’emmenait souvent jouer durant son enfance. À cette époque, son visage n’était pas aussi rigide que maintenant. Son père, l’aîné et héritier, l’obligeait à étudier comment gérer le clan avec son grand-père et à cultiver tous les jours. Durant son enfant, celui avec qui il avait passé le plus de temps était cet oncle. Il avait passé tant de temps ensemble, que Yu Tian-Heng regardait Grand maître devant lui comme un père.

Les yeux de Grand maître contenaient une lueur de gentillesse. Posant sa main sur son épaule, il dit :
« Tu as l’air d’avoir bien grandi pendant toutes ces années. Niveau trente-neuf, petit Heng a grandi. »

Les coins des yeux de Yu Tian-Heng rougirent. Lui, qui venait de subir une défaite, retrouvant soudainement un proche provoquait forcément un sentiment de dépendance. S’étouffant avec ses émotions, il dit :
« Oncle, rentre à la maison avec moi. En vérité, grand-père pense souvent à toi. Papa aussi. »

Une émotion intense passa dans les yeux de Grand maître et soupirant doucement,
« Bien que ton grand-père soit le chef du clan, ce n’est pas le chef du clan qui a le dernier mot dans le clan. J’ai été chassé du clan il y a longtemps, rayé de l’arbre généalogique, comment pourrais-je revenir ? Est-ce que ton grand-père et ton père vont toujours bien ? »

Yu Tian-Heng hocha la tête,
« Ils vont tous les deux très bien. Grand-père se fait vieux, il gère donc moins d’affaires dans le clan. La majorité est maintenant gérée par papa. Oncle, si tu savais combien de fois j’ai trouvé grand-père en train de fixer ton portrait. Il… Il veut sûrement te voir revenir au moins une fois. »

« Ça suffit. »
Grand maître interrompit soudainement Yu Tian-Heng de manière brutale, tout son corps tremblant légèrement et incapable de se calmer pendant longtemps.

Yu Tian-Heng arrêta donc d’en parler, mais il regarda Grand maître, les yeux humides.

Il n’y a pas si longtemps, Grand maître le portait encore dans ses grandes mains chaudes et lui racontait des anecdotes de Maîtres Spirituels. Pour Yu Tian-Heng, ces souvenirs de son enfance étaient les plus importants.

En tant qu’aîné de la troisième génération2, son grand-père et son père attendaient beaucoup de lui et ne s’intéressait qu’au progrès de son pouvoir spirituel ainsi qu’aux effets de ses compétences spirituelles. Seul cet oncle lui avait apporté de la joie durant son enfance.


Partie 3

Après un long moment, Grand maître respira profondément afin de calmer les vagues d’émotions en son for intérieur,
« Tian-Heng, peut-être que dans peu de temps, nous allons nous revoir. Ne te décourage pas à cause de la défaite d’aujourd’hui. Il ne faut pas avoir peur de la défaite, il faut avoir peur de ne pas réussir à apprendre quelque chose de celle-ci. Ta force personnelle est très grande, mais de ce que j’ai vu aujourd’hui, tu n’as pas révélé toute ta force. Sinon, gagnant et perdant n’auraient pas été facilement déterminé. »

Le cœur de Yu Tian-Heng fut ému,
« Oncle, tu as vu notre combat spirituel ? J’ai vraiment fait perdre la face au clan. »

Grand maître secoua la tête,
« Est-ce que tu sais quelles sont tes erreurs ? »

Yu Tian-Heng fixa Grand maître le regard vide. Si Qin Ming lui avait posé cette question, peut-être aurait-il pu trouver beaucoup de réponses, mais que son oncle lui pose cette question, l’oncle qui avait la position la plus faible du clan, au point où même son Esprit n’était pas l’héréditaire Dragon Tyrannique, il ne put s’empêcher d’être bouche bée.

Grand maître leva sa main droite pour saisir l’épaule de Yu Tian-Heng,
« Tu n’as pas perdu en compétence, ils ont même perdu contre toi à ce niveaux. Oui, tes bases, en ce qui concerne l’application de tes compétences spirituelles, n’ont aucun problème. La raison pour laquelle tu es tombé dans le piège de tes adversaires est l’arrogance qui existe dans ton cœur. L’arrogance du clan du Dragon Tyrannique à l’Éclair Bleu. »

« L’arrogance… »
Yu Tian-Heng regarda Grand maître et quelque chose apparut peu à peu dans son regard. Il était extrêmement intelligent et avec Grand maître et Qin Ming soulevant le même point l’un après l’autre, il se rendit tout de suite compte de son principal problème.

« Oncle, ne t’inquiètes pas, lorsque j’aurais l’occasion de me battre à nouveau contre eux, je ne perdrai pas. »

Grand maître révéla un rare sourire,
« Tu auras cette opportunité, car je suis le professeur des Sept Démons de Shrek. »

« Quoi ? »
Yu Tian-Heng fut sidéré et regarda Grand maître sans oser croire ce qu’il venait d’entendre. Dans le clan, il avait entendu toutes les rumeurs qui concernaient Grand maître. Toutes disaient que Grand maître possédait un Esprit déchet et que cela était la honte de la famille. Bien qu’il ne prête pas attention à cela, il ne connaissait que trop bien la force de Grand maître, celle qui ne sera jamais capable de dépasser le niveau trente !

Grand maître sourit calmement et dit,
« Plus qu’étrange, non ? Oui, ma force n’est pas grande, mais ça ne veut pas dire que je ne peux pas bien enseigner. Les Sept Démons de Shrek ne sont pas mes disciples, mais en ce moment je suis leur professeur. Je n’ai qu’un disciple direct. Tu l’as même déjà rencontré, il s’agit du Maître Spirituel de contrôle des Sept Démons de Shrek. »

« Lui ? »
Le regard de Yu Tian-Heng changea. Lors du combat spirituel précédent, deux personnes l’avaient profondément marqué. Une était Dai Mubai, qui pouvait lui faire face et l’autre était Tang San, qui pouvait complètement contrôler tout le champ de bataille.

Une lueur passa dans les yeux de Grand maître,
« Un jour, je ferai savoir au monde que bien que moi, Yu Xiao-Gang, soit un déchet, je peux tout de même créer un génie inégalable. Tian-Heng, je vais partir. Souviens-toi de mes mots. Si tu souhaites pouvoir déployer toute ta force dans n’importe quelle situation et mener ton équipe vers la victoire, abandonne ton arrogance. »

Sur ces mots, Grand maître regarda profondément Yu Tian-Heng, posa à nouveau sa main sur son épaule, avant de se retourner et de partir dans les ténèbres.

« Oncle, pourquoi me n’enseignes-tu pas ? »
Dit Yu Tian-Heng en le rattrapant.

Grand maître s’arrêta et secoua la tête,
« Tian-Heng, si le clan apprend que je t’enseigne, que penses-tu qu’ils vont faire ? Peut-être deviendrai-je même instantanément l’ennemi numéro un du clan du Dragon Tyrannique à l’Éclair Bleu. Si tu souhaites vraiment devenir un Maître Spirituel puissant, choisis mon disciple comme objectif. Si tu peux le surpasser en un an, tu finiras forcément par te tenir au sommet du monde des Maîtres Spirituels. »

« Oncle, pourquoi ? »
Yu Tian-Heng semblait peu convaincu. Bien qu’il soit extrêmement choqué par la force de contrôle de Tang San et la puissance de son poison, il croyait dur comme fer que peu importe la nature de sa variation, son Esprit n’était au final que de l’Herbe Bleu-argentée et ne pourrait jamais égaler son Dragon Tyrannique à l’Éclair Bleu. Dans un un contre un, il était sûr de pouvoir le battre.

Grand maître tourna la tête vers Yu Tian-Heng,
« Connais-tu son niveau de pouvoir spirituel ? »

Yu Tian-Heng réfléchit un instant et répondit :
« D’après les documents que j’ai reçu, il devrait être niveau trente-deux et surnommé Asura aux Mille Mains. Mais je pense que son pouvoir spirituel doit être presque au même niveau que le mien. »
L’image de Tang San contrôlant toute la situation était encore vive dans son esprit, comment pourrait-il croire que cela avait été orchestré par un Maître Spirituel de contrôle dont le pouvoir spirituel était sept niveaux en-dessous du sien ? Sa Dugu Yan était aussi une maître Spirituelle de contrôle avec un pouvoir spirituel de niveau trente-huit, mais elle avait été complètement oppressée par lui.

Grand maître secoua la tête,
« Non, les documents que tu as reçu sont corrects. Petit San n’est bien que niveau trente-deux. Maintenant, sais-tu quel âge il a ? »

Yu Tian-Heng secoua la tête, mais son cœur rata un battement.

Grand maître sourit calmement,
« Il vient d’avoir treize ans et il avait encore douze ans lorsqu’il a obtenu son troisième Anneau Spirituel. »
Ayant dit cela, il ne s’arrêta plus et repartit rapidement. Mais au final, même ce qu’il avait dit ne représentait pas tout le talent de Tang San. Il n’avait pas dévoilé son plus grand secret : son double Esprit.

Yu Tian-Heng se tint au même endroit un long moment San bouger, jusqu’au moment où Dugu Yan, soutenue par Xie Lingling, arriva à ses côtés, le sortant de sa stupeur.

Niveau trente, douze ans. Ces deux chiffres tournaient constamment dans son esprit. À cet instant, il avait compris pourquoi son oncle avait dit que s’il voulait devenir un grand Maître Spirituel, il devrait suivre cette personne. ’ Oncle, quel genre de monstre as-tu pris comme disciple?’.

« Atchoum ! »
Tang San éternua, puis se gratta le nez.

« Petit San, tout va bien ? »
Il fallait admettre que la capacité de soin de la Pomme en Fleur aux Neuf Cœurs était vraiment impressionnante, car maintenant, Xiao Wu n’avait plus aucune séquelle du combat et pas même une cicatrice. Seul son visage était encore un peu pâle.

Tang San secoua la tête en souriant,
« Ce n’est rien, peut-être que quelqu’un parlait de moi. »
En disant cela, Tang San pensa inconsciemment à son père. ’ Papa, où es-tu ? Où es-tu après tant d’années ? Pourquoi n’es-tu jamais revenu me voir ? Ne veux-tu pas voir ton fils ?’

Avant d’aller à Suotuo, Tang San était retournée chez lui, pour y laisser une petite lettre et dire à vieux Jack que si son père revenait, il devait tout de suite lui dire où il se trouvait. Mais six ans étaient déjà passé, six ans et son père n’avait même pas envoyé une lettre.

Dans sa vie antérieure, il n’avait jamais eu de proches et dans ce monde, il avait eu avec difficulté un père, qui avait fini par le quitter.

Xiao Wu connaissait très bien Tang San et voyant son regard changer, elle savait déjà à quoi il pensait,
« Petit San, n’y pense pas trop. Je suis sûr que dans peu de temps, oncle va revenir. »

Tang San hocha la tête silencieusement. À ce moment, le groupe était déjà rentré à l’hôtel.

Entrant dans l’hôtel, ils virent directement le trio de Flender dans un coin sombre en train de jaser.

« Hey hey, il y a du vin ici. »
Bouboule fut le premier à arriver à la table. Il était aussi considéré comme le disciple direct de Flender et n’était pas aussi sérieux que les autres devant lui.

« Professeur, nous avons gagné aujourd’hui, ne devrions-nous pas recevoir un bon repas ? »
Ma Hongjun marcha jusqu’au côté de Flender et tendit la main pour recevoir une coupe de vin.

Les baguettes dans les mains de Flender eurent un sursaut et allèrent frapper les mains de Bouboule, ce qui le fit souffrir et retirer sa main avec un cri de douleur.

Qin Ming jeta un regard perplexe à Ma Hongjun au côté de Flender,
« Professeur, ce petit frère est aussi un étudiant de l’Académie Shrek ? Depuis quand est-ce que notre académie a tant d’étudiants ? »

Ma Hongjun gémit bruyamment,
« Senior Qin, nous venons de nous quitter et vous m’avez déjà oublié ? »

Les yeux de Qin Ming s’élargirent et il étudia attentivement Bouboule,
« Tu, tu es un des Sept Démons de Shrek, ce bouboule enflammé ? Quel âge as-tu ? »
Bien qu’il soit déjà préparé au pire, il ne put s’empêcher de sentir son cœur se contracter en voyant les gestes enfantins et le visage grassouillet de Bouboule.

Qin Ming savait qu’il avait toujours été considéré comme un génie dans le monde des Maîtres Spirituels et il était quelqu’un de connu lorsqu’il était encore à l’Académie Shrek. Mais il avait auparavant vu la force de Bouboule en face de lui. Bien qu’à ce moment, il ait été assisté par la Pagode Cristalline aux Sept Trésors, il avait réussi à bloquer la troisième compétence spirituel de Yu Feng, un Maître Spirituel de niveau trente-cinq pendant longtemps. Comment pouvait-il ne pas être fort.

Les Sept Démons de Shrek donnaient juste l’impression d’être un peu petit, mais Dai Mubai et Xiao Wu avaient déjà une taille d’adulte et du moment que le groupe ne disait rien, personne ne pourrait deviner leur âge.

Ma Hongjun dit avec fierté,
« Et oui, je suis ce Phénix au Feu Malfaisant et j’ai treize ans. Ah, j’ai compris, nous portions des masques avant et donc vous n’avez pas réussi à nous reconnaître, c’est ça ? »

Le reste des Sept Démons de Shrek étaient arrivés à la table maintenant et Qin Ming ne put que fixer ces enfants, dont la majorité n’avait pas quinze ans, d’un regard vide, tout en restant bouche bée.

Flender laissa entendre son rire sec et sinistre habituel,
« Qin Ming, tu ne te souviens plus des règles de l’académie ? Nous n’acceptons que les étudiants qui ont moins de douze ans. Ma Hongjun est arrivé à l’académie quand il avait douze ans. Tang San, Xiao Wu, Ning Rongrong et Zhu Zhuqing sont tous arrivés cette année. Nous avons accueilli plus d’étudiants en un an que pendant plusieurs réunies. »


 

  1. De la même manière que Yu Tian-Heng est le « fils du frère » de Grand Maître, Grand maître est le « petit frère du père » de Yu Tian-Heng (叔叔)
  2. La « première » génération d’un clan est en générale celle des personnes ayant le plus de pouvoir dans le clan (ici le chef du clan et les anciens)
Cet article comporte 5 commentaires

Répondre à Blackers Annuler la réponse au commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top