skip to Main Content
Menu

Douluo Dalu – Chapitre 47

 


Cliquez ici pour lire la partie 2
Cliquez ici pour lire la partie 3

Chapitre 47 : La domination du Roi des Araignées

Partie 1

« Comment ça ? Ne me dis pas que tu penses toujours pouvoir gagner ? N’oublie pas que tu es tout seul et que nous sommes toujours six. »
La femme araignée ne révéla pas sa faiblesse en parlant.

Tang San sourit légèrement et dit :
« Mais, tu es sûrement la seule à pouvoir encore te battre. Bien que je ne sache pas pourquoi tu n’as pas été affectée et que tu as été capable de commander tes camarades, je suis sûr que vous subissez tous le même contrecoup après votre renforcement. Il vous reste peut-être un peu de pouvoir spirituel, mais il ne peut pas être à son maximum. Dans ce cas, ce combat va se finir par un duel entre toi et moi, n’est-ce pas ? »

Xi Fou avait maintenant récupéré ses esprits, mais son Amélioration Corporelle s’était déjà dissipé, bien que son corps puissant lui permette d’encore ignorer la douleur,
« Qui a dit que je n’avais plus la force de me battre ? Rien qu’avec la force de mes muscles, je peux toujours écraser ce gosse. »

La colère de Xi Fou n’avait pas disparu avec son pouvoir spirituel, il n’avait jamais été aussi énervé dans sa vie, car il n’avait pas pu montrer sa force de mâle alpha à cause de l’Immobilisation de Toile d’Araignée de Tang San, qui l’avait largement désavantagé. Sans un mot de plus, il chargea directement Tang San.

La jeune femme ne bloqua pas Xi Fou, car elle connaissait très bien sa force. Même sans son pouvoir spirituel, sa force physique lui suffisait pour soulever un bœuf.

La raison pour laquelle elle pouvait conserver ses esprits sous l’effet du Fanatisme était grâce à un effet secondaire de son troisième Anneau Spirituel. Mis à part sa toxicité intense et sa résistance souple, son Anneau Spirituel lui permettait aussi de réduire les effets négatifs de cinquante pour-cent.

En d’autres mots, sous l’effet du Fanatisme, elle ne devait supporter que la moitié des effets négatifs.

Et, grâce à cela, elle pouvait garder ses esprits et ne consommer que la moitié de son pouvoir spirituel.

Après le combat précédent et le drain de Fanatisme, il lui restait environ trente pour-cent de pouvoir spirituel.

Voyant Xi Fou charger vers lui, Tang San n’utilisa pas l’Herbe Bleu-argentée à nouveau, il devait conserver son pouvoir spirituel pour son duel contre la femme araignée. Xi Fou sans son pouvoir spirituel était comme un tigre sans dents. Pour s’occuper de ce genre d’adversaires, qui aurait besoin d’utiliser son pouvoir spirituel ?

Regardant Xi Fou écarter les bras en se rapprochant de lui, Tang San avança au lieu de reculer, et il alla à sa rencontre, aussi léger qu’une plume, à l’aide de l’Ombre Fantôme Brouilleuse de Traces.

L’Ombre Fantôme Brouilleuse de Traces rendait les mouvements de Tang San erratique et bien qu’il semble avancer en ligne droite, Xi Fou ne pouvait pas distinguer sa silhouette.

Se penchant, Tang San passa derrière le corps de Xi Fou. Il plaça son pied entre ses jambes, puis son bras gauche se leva horizontalement, donnant un coup de coude dans le dos de Xi Fou.

Bien que Tang San ne semblait pas aussi robuste que Xi Fou, l’écart entre leur force n’était pas grand.

Travaillant dans une forge depuis sa naissance et ayant subi un entraînement diabolique, il avait obtenu une force physique très puissante. Les pieds de Xi Fou étaient gênés par celui de Tang San et il ne sentit qu’une force dans son dos qui l’envoya trébucher en avant.

Mais à cet instant, la femme araignée agit finalement. Comme elle n’avait plus assez de pouvoir spirituel pour utiliser sa troisième compétence spirituelle, celle-ci avait disparu, mais d’innombrables fils d’araignée dans sa paume prirent avantage du moment où Tang San était en train de lancer Xi Fou et donc que celui-ci lui bloquait la vue, afin de l’encercler.

Tang San fronça légèrement les sourcils,
« Tu n’abandonnes donc jamais ? »
Cette fois, il n’esquiva pas du tout et laissa plutôt les fils d’araignée s’enrouler autour de son corps. En presque un instant, il avait déjà été enroulé comme un ravioli chinois, tout son corps recouvert d’une couche de soie rose d’araignée.

La femme araignée cria alors, toute joyeuse,
« Vite, jette-le hors de l’arène, la victoire nous appartient ! »

Cependant, elle découvrit très vite son erreur, car aucun de ses camarades ne répondit à son cri. Jetant un regard autour d’elle, elle découvrit, choquée, que ses camarades sans pouvoir spirituel étaient tous ligotés par de l’Herbe Bleu-argentée. N’ayant plus de pouvoir spirituel pour résister au poison, ils avaient perdu un par un la capacité de parler.

La jeune femme araignée sentit son cœur ratait un battement et elle eut un mauvais pressentiment. Mais l’instant d’après, avant qu’elle n’ait le temps de pousser le Tang San ligoté hors de l’arène, une pression incroyablement puissante fut émise par Tang San.

Ce n’était pas une pression qui provenait de son pouvoir spirituel, mais plutôt une sorte d’aura, qui, pour elle, était incroyablement oppressante.

Puis une scène étrange se produisit : les fils d’araignée autour de Tang San fondirent comme neige au soleil et tout le liquide qui en découlait se rassembla sur son dos, comme s’il ne s’agissait plus de fils d’araignée, mais d’une sorte d’énergie.

En juste quelques instants, tous les fils d’araignée autour de Tang San avaient disparu et la femme araignée découvrit que Tang San la fixait d’un regard monstrueux.

Les fils d’araignée partaient de la main de la femme araignée et, après que Tang San ait absorbé les fils, une force puissante commença à attirer la femme araignée rapidement vers lui, si rapidement que la femme araignée ne réagit qu’une fois qu’elle se trouvait devant lui.

La femme araignée voulut se débattre, mais cette pression oppressante l’empêchait même de bouger.

Elle ne pouvait pas le voir, mais les spectateurs derrière Tang San pouvaient très bien voir que les vêtements sur le dos de Tang San avaient disparu et que huit bosses d’un violet sombre et brillant sortaient de son dos et c’était là que ces fils d’araignée avaient été absorbés.

Levant sa main droite, Tang San attrapa la gorge de la femme, l’empêchant ainsi d’utiliser sa force lorsqu’elle le frappait.

À cet instant, les yeux violets de Tang San brillaient d’une lumière démoniaque. Et quand il tourna la tête vers les gradins, chaque spectateur qui voyait ses yeux ne pouvait s’empêcher de baisser la tête, leur corps tremblant. Voilà à quel point ses yeux étaient démoniaques !

L’index de la main gauche de Tang San alla se placer sur ses lèvres, faisant signe à la foule de se taire.

La situation du combat ne pouvait plus changer. Mis à part la femme, tous, même Xi Fou, que Tang San avait poussé en dehors de l’arène, étaient recouverts d’Herbe Bleu-argentée, tandis que la femme avait été saisie par la gorge. Le combat était terminé.

Les huit bosses de lumière violette disparurent du dos de Tang San silencieusement et les fils d’araignées absorbés furent détruits. La pression oppressant la femme araignée disparut elle aussi.

Son expression était mitigée lorsqu’elle regarda Tang San l’air fatigué,
« Co-, comment ? »

Tang San savait bien sûr ce qu’elle voulait demander et serrant sa nuque, il la rapprocha de lui et lui dit d’une voix si basse, que seuls eux deux purent entendre,
« Parce que mon troisième Anneau Spirituel provient d’un Démon Arachnéen à Face Humaine millénaire ? Tu comprends mieux ? »

Le corps de la femme araignée frémit soudainement,
« Tu es clairement un Maître Spirituel de contrôle, pour-, pourquoi peux-tu absorber… »

« C’est loin d’être impossible, trop de gens ont une mauvaise représentation, c’est tout. Les Esprits Plantes font aussi partie des Esprits Utilitaires, puisque le Disque aux Vœux de ton camarade peut absorber des Anneaux Spirituels bestiaux, pourquoi mon Herbe Bleu-argentée serait-elle différente ? »

Voyant l’annonceur, manager Ao, montant sur l’arène, Tang San fit un geste calme de la main, lançant la femme araignée plusieurs mètres au loin.

Le combat était déjà terminé.

Tang San avait bien sûr pu absorber les fils d’araignée grâce à son Os Spirituel externe. En tant qu’Os Spirituel externe contenant l’énergie du Démon Arachnéen à Face Humaine, il possédait un effet intimidant incomparable sur les Esprits arachnéen.

Au début du combat, Tang San s’était retenu et n’avait pas utilisé le pouvoir qu’il lui apportait, mais à la fin, son pouvoir spirituel était lui aussi vidé et il ne voulait plus retarder encore plus la fin du combat, ce qui l’avait poussé à émettre l’aura de l’Os Spirituel externe. Bien sûr, personne ne pouvait savoir qu’il s’agissait de l’effet d’un Os Spirituel externe.

Pendant ses entraînements avec son Os Spirituel externe, Tang San avait découvert qu’à chaque fois qu’il utilisait son Os Spirituel externe, les Huit Lances Arachnides, son humeur changeait, comme s’il était affecté par l’aura meurtrière du Démon Arachnéen à Face Humaine.

Puis, quand il arrêtait de les utiliser, ces changements disparaissait. C’était aussi à cause de cela, qu’il avait fait ce signe, si différent de sa personnalité habituelle, à l’audience.

Tang San avait demandé à Grand maître de lui expliquer ce phénomène et la réponse de Grand maître fut très simple : le pouvoir spirituel du Démon Arachnéen à Face Humaine étant plus puissant que celui de Tang San, Tang San n’était pas encore capable de maîtriser totalement les Huit Lances Arachnides et ainsi il subissait les restes de l’aura du Démon Arachnéen à Face Humaine provenant des Huit Lances Arachnides. Mais il était inutile de s’en inquiéter, car une fois que le pouvoir spirituel de Tang San aurait dépassé celui du Démon Arachnéen à Face Humaine, cette influence disparaîtrait d’elle-même.

Mais bien sûr, avec la volonté de fer que possédait Tang San, il n’allait pas perdre sa personnalité à cause de l’influence des Huit Lances Arachnides, au pire, son tempérament changerait un peu.

« Victoire des Sept Démons de Shrek. »
Manager Ao eut un peu de mal à annoncer ce résultat, son regard fixé sur une personne en particulier, la seule encore debout sur l’arène, Tang San et il ressentit une sensation étrange en son for intérieur.

Il ne savait pas pourquoi, mais il avait le pressentiment que ces sept Maîtres Spirituels masqués deviendrait dans peu de temps les vedettes de la Grande Arène Spirituelle de Suotuo.

 

Partie 2

Tang San avait obtenu ce qu’il désirait et se tourna donc pour descendre de l’arène. Mais à ce moment, la voix charmante de la femme araignée se fit entendre, d’un ton terrifié mais aussi un peu étrange :
« Peux-tu me dire ton nom ? »

Tang San arrêta de marcher, mais il ne tourna pas le tête,
« Le troisième des Sept Démons de Shrek, Asura aux Mille Mains. »

Mais cette fois, Tang San ne modifia pas sa voix. Et en plus de la femme araignée, manager Ao ainsi que l’audience proche l’entendirent.

Quand Tang San descendit de la plate-forme, la première chose à l’accueillir fut un câlin passionné de Xiao Wu.
« Petit San, tu es vraiment le meilleur. »

La façon dont Xiao Wu faisait des câlins avait dû être influencée par ses compétences spirituelles, car son corps élancé s’enroula autour de Tang San tel un calamar, ses jambes autour de sa taille, ses bras autour de sa nuque avec le visage rouge d’excitation.

Cela ressemblait à une simple action impulsive de la part de Xiao Wu, mais Tang San avait après tout plus de trente ans. Découvrant les sourires amusés de ses camarades, son visage tourna lui aussi au rouge,
« Xiao Wu, allez descend. »

Dai Mubai ria à voix haute,
« Aujourd’hui, nous avons gagné. Mes frères et sœurs, laissez-moi vous payer un repas. Allons boire ! »

Les sept, toujours en portant leur masque, enregistrèrent leurs points sous le tonnerre d’applaudissements qui continuaient toujours, puis récupérèrent leurs récompenses avant de sortir de la Grande Arène Spirituelle de Suotuo.

Quand les spectateurs qui quittaient l’arène les virent, plusieurs d’entre eux se mirent à chuchoter, en particulier lorsqu’ils virent le simplement vêtu Tang San, qui attiraient le plus l’attention.

Durant le combat précédent, Tang San avait immédiatement contrôlé le Maître Spirituel défensif ennemi, Xi Fou, en plus de toute l’arène. Dans cette situation dangereuse, il avait aussi aidé ses camarades à échapper au danger avant de gagner le match seul.

L’audience ne pouvait bien sûr pas savoir que l’Équipe Folle de Combat avait subi le contrecoup du Fanatisme. Ils n’avaient pu voir que la victoire incroyable de Tang San.

Dans la foule, de nombreuses personnes criaient son surnom, Asura aux Mille Mains.

Les sept ne traînèrent pas et fuirent rapidement la foule. Ils retrouvèrent Grand maître, Flender et Zhao Wuji, avant de quitter le quartier de la Grande Arène Spirituelle.

Finalement, quand personne ne fit plus attention à eux, ils retirèrent leur masque et se regardant les uns les autres, ne purent s’empêcher de rire.

Durant leurs entraînements quotidien, ils n’avaient jamais connu l’effet que produisait un combat sur une arène, comme dans la Grande Arène Spirituelle.

Les personnes qui l’avaient le plus ressenti étaient Dai Mubai, Zhu Zhuqing et Xiao Wu, qui avaient été tirés en arrière par l’Herbe Bleu-argentée de Tang San. À ce moment, leur travail d’équipe leur avait évité des blessures.

Ils comprenaient maintenant beaucoup mieux l’importance du travail d’équipe dont Grand maître parlait tout le temps.

De retour à l’hôtel, Grand maître demanda à nouveau à tout le monde de venir dans la chambre de Tang San, même Flender et Zhao Wuji. Regardant ses étudiants fatigués, mais excités, il demanda :
« Alors, qu’avez-vous pensé de vos combats du jour ? »

Dai Mubai prit la parole :
« Les combats individuels se sont bien passés, cependant il était évident que nous n’étions pas assez coordonnés durant le combat en équipe. Après tout, c’était la première fois que nous faisions face à tant de pression. »

Attristé, Oscar dit :
« Durant le combat en équipe, j’ai gêné tout le monde. Avec un combattant en moins, il est difficile de gagner face à des adversaires forts. »

Les autres voulaient aussi prendre la parole, mais Grand maître leva la main pour les en empêcher.

Un léger sourire apparut lentement sur le visage de Grand maître. Mis à part Tang San, le reste du groupe ne put s’empêcher de se frotter les yeux, pensant que la fatigue les faisait halluciner.

« Vous avez tous tort. Ce que je voulais dire était que vous m’avez tous satisfait aujourd’hui. Je suis même très satisfait. Certes, vous n’êtes pas encore très bien coordonnés, mais il s’agissait après tout de votre premier combat en équipe. De plus, vous vous êtes battu contre une équipe dont les membres dépassaient tous le niveau trente-cinq et qui avait sept victoires d’affilée. Dans l’équipe adverse, la force de contrôle de la femme araignée, la défense de Xi Fou et le support qu’apportait le plus vieux dépassaient tous leur niveau. Mais même avec votre manque de coordination, vous avez gagné. Merci de m’avoir donné une si bonne surprise. »

Recevoir des compliments de quelqu’un qui souriait tout le temps ne remontait pas beaucoup le moral. Cependant, recevoir un compliment de leur professeur démoniaque au visage rigide excitait encore plus les Sept Démons de Shrek que le fait d’avoir gagné.

Les Sept Démons de Shrek se calmèrent, mais leurs yeux brûlaient encore d’excitation. Même les plus calmes, Tang San et Zhu Zhuqing, ne faisaient pas exception.

Grand maître tourna son regard vers Oscar,
« Petit Ao, ne sois pas si humble. Certes, en vrai combat, tu ne peux pas te battre avec eux. Mais tu n’as jamais arrêté d’aider tes camarades. Si je ne me trompe pas, tu es le seul à avoir utilisé tout son pouvoir spirituel. Grâce à tes saucisses champignons, tout le monde a fini sain et sauf. Bien sûr, Tang San a contrôlé la situation, mais si tu n’avais pas été là, la victoire ne nous aurait pas appartenu. En vérité, chacun d’entre vous a joué un rôle dans la victoire d’aujourd’hui. Puisque vous êtes une équipe, aucun d’entre vous ne peut être écarté. Sans compter que, en tant que Maître Spirituel de nourriture, ta véritable utilité n’est pas visible dans la Grande Arène Spirituelle. Si tu allais sur un champ de bataille, le fait que tu puisses permettre à tout le monde de combattre en continu serait bien plus visible que lors du combat contre l’Équipe Folle de Combat. »

Flender sur le côté ne put s’empêcher de rire en entendant tout cela,
« Grand maître, tu n’es pas venu ici juste pour les féliciter, si ? »

Grand maître sourit,
« Bien sûr que non, je voulais juste leur dire qu’ils avaient été meilleurs, mais pas parfaits. Demain, je vous autorise à ne pas combattre dans la Grand Arène Spirituelle, mais mis à part vous reposer, vous devrez aussi réfléchir à vos erreurs d’aujourd’hui. Après-demain, je veux que chacun d’entre vous me dise ce qu’il a découvert. Bien, je dois y aller. Souvenez-vous, lorsque nous ne sommes pas là, ne causez pas de problèmes, en particulier à des Maîtres Spirituels. Il est très probable que vous rencontriez un Maître Spirituel originaire d’une grande famille. »

Flender continua,
« Grand maître a raison, ne causez pas de problèmes. Cependant, si l’on vous embête, ne perdez pas la face pour notre académie non plus. »

Ma Hongjun tira la langue en secret et tourna le regard vers Oscar, tout en riant à haute voix. Il y a quelques jours de cela, ils avaient provoqué un Ancêtre Spirituel et Ma Hongjun avait même grillé une certaine partie de son anatomie.

Grand maître et les autres sortirent de l’hôtel. Flender dit alors :
« Xiao Gang, ces enfants m’apportent vraiment de plus en plus de surprises. Il semblerait que te les confier ait été une bonne idée. »

Grand maître répondit,
« C’est aussi dû à leur talent. Face à une équipe possédant cinq niveaux et trois Anneaux Spirituels de plus qu’eux, ils ont gagné. Ce n’est pas uniquement dû à la qualité de leur Esprit ou de leurs Anneaux Spirituels. Leur coordination a aussi été un point essentiel. »

Flender soupira,
« Mais j’ai tout de même perdu. Comparé à Tang San, Ma Hongjun est loin derrière. Après avoir enseigné pendant tant d’années, je suis toujours pire que toi. »

Entendant Flender abandonner, Grand maître sourit à nouveau,
« Ça me paraissait évident, mais c’est rare que tu l’admettes. »

Flender dit avec mauvaise humeur,
« Ai-je l’air de quelqu’un qui ne peut pas admettre ses défaites ? »

Zhao Wuji, sur le côté, interrompit brusquement,
« Je pense que oui. La dernière fois que nous avons parié, tu as perdu dix pièces d’or spirituel et tu ne l’as jamais admis. »

« Tu… »

Grand maître rigola,
« Flender, j’ai soudainement envie de boire de la bière. Puisque tu as admis ta défaite, tu payes ce soir. »

« OK, regardez-moi comment je vais boire avec vous jusqu’à votre mort1. »
Dit Flender agressivement, mais la joie visible dans ses yeux révélait ses émotions. Voyant Grand maître à nouveau, une émotion appelée joie, qu’il avait perdu depuis longtemps, semblait revenir.

Comme les professeurs étaient partis, les Sept Démons de Shrek furent tout de suite moins sérieux. Dai Mubai n’avait pas oublié ce qu’il avait dit auparavant et il les amena non loin. Dans un restaurant proche, il commanda un table entière de plats et deux fûts de bière de blé, tout en invitant tout le monde à manger avec lui.

« Petit San, à ta santé. Merci pour ton aide tout à l’heure. »
Dai Mubai prit son verre de bière dans la main et le leva vers Tang San.

Tang San sourit et leva le sien vers Dai Mubai, avant que les deux ne le vident en même temps. Bien sûr, il savait que Dai Mubai ne le remerciait pas de l’avoir sauvé lui, car bien que Tang San l’ait effectivement tiré hors du combat, il n’était pas vraiment en danger.

Il le remerciait d’avoir sorti Zhu Zhuqing du danger dans lequel elle se trouvait.

« Petit San, je lève mon verre pour toi aussi. Bien que je ne sois pas aussi fort que toi, j’ai peur que tu ne fasse pas le poids contre moi en boisson. »
Dit Oscar malicieusement tout en levant son verre.

Avant que Tang San ait pu lever son verre, Xiao Wu l’en empêcha.
« Oscar, tu veux le bourrer ? Dans tes rêves, je vais boire avec toi. »
Sur ces mots, Xiao Wu révéla son côté « grande sœur » et but son verre cul sec.

Oscar but son verre en boudant, mais vit du coin des yeux que Tang San le but également.

« Bien, les gens qui apprécient le bon vin ont un bon comportement. Je lève mon verre pour tout le monde. »
Cette fois, la personne qui se leva fut Ning Rongrong.

 

Partie 3

Elle ne vida pas son verre tout de suite, mais se tint plutôt debout, son regard passant sur chacun de ses camarades tandis que ses yeux rougissaient,
« Quand je suis arrivé à l’académie, j’ai embêté tout le monde. Ce que m’ont dit troisième frère et petit Ao n’était pas faux. Si j’avais continué à être comme j’étais, peut-être n’aurais-je jamais été capable de comprendre ce qu’était vraiment un « ami ». Après tant de jours passés à s’entraîner avec tout le monde, à combattre et vivre des épreuves mortelles avec tout le monde, je veux vous remercier, vous, mes amis. Ce verre, je le lève pour vous et en même temps à tout ce que je n’ai pas réussi à dire. Je suis désolé. »

Après avoir fini de parler, Ning Rongrong but son verre cul sec. Et pendant qu’elle buvait, deux larmes cristallines coulèrent le long de ses douces joues blanches.

« Rongrong, ne bois pas si vite. »
Lui rappela Oscar.

Devant une telle Ning Rongrong, le plus joyeux était probablement lui. Depuis la première fois qu’il l’avait vu, il l’avait choisi comme sa cible2, mais avait fini par être blessé. Mais maintenant, Ning Rongrong était devenu si mignonne. Il était connu que les enfants avaient le caractère le plus malléable et Ning Rongrong, à douze ans, avait changé rapidement et était devenu très différente de ce qu’elle était auparavant.

« Rongrong, nous sommes des camarades et même des « frères » maintenant, maintenant et pour toujours. Nous t’avions déjà accepté lorsque nous étions dans la Grande Forêt du Dou Étoilé ! À l’avenir, ne dis plus ce genre de choses. Allez, que tout le monde boive ! Mais, parce que vous êtes encore jeunes, ne buvez pas trop ! »

Oscar dit soudainement,
« Rongrong, pourquoi est-ce que tu appelles Tang San troisième frère et moi seulement petit Ao ? Tu ne penses pas que c’est discriminatoire ? »

Tout le visage de Ning Rongrong tourna au rouge. Elle le fusilla du regard, mais ne répondit pas. Sur le côté, Ma Hongjun remarqua ce détail et dit,
« Petit Ao, pas étonnant que tu sois le deuxième frère, tu ne comprends vraiment pas le second degré3. Qu’est-ce que j’aimerais être discriminé de la sorte. »

Oscar avait toujours été une personne intelligente et comprit tout de suite ce que voulait dire Ma Hongjun, puis il fixa Ning Rongrong intensément, si excité, qu’il en rigola presque, avant de dire rapidement :
« Oui, oui, c’est ma faute. Je vais boire pour expier mes fautes. »

Le vin est une de ces boissons où plus on en boit, plus les buveurs se rapprochent les uns des autres, mais inversement, plus on en boit, moins on se contrôle. Cela incluait Dai Mubai, qui criait aux autres de ne pas beaucoup boire au début, mais qui ne faisait que boire à la fin. Bien que les sept soient encore jeunes, en tant que Maîtres Spirituels, leur niveau de tolérance avait largement dépassé celui d’une personne normale. De plus, après leur entraînement, leur capacité à digérer l’alcool avait beaucoup augmenté. Ainsi, ils burent pendant quatre heures avant de tomber raides.

Le jour suivant, quand tout le monde dessoûla, ils ne se rappelaient plus grand-chose. Seulement que la personne la plus résistante à l’alcool fut la dernière debout.

Et cette personne n’était ni Dai Mubai, qui possédait le pouvoir spirituel le plus puissant, ni Tang San, qui était le plus fort du groupe, mais plutôt celle qui possédait la Pagode Cristalline aux Sept Trésors, Ning Rongrong.

Durant cette nuit, le premier à tomber fut Ma Hongjun, Bouboule possédait clairement une résistance à l’alcool plutôt normale, suivi par Oscar. Xiao Wu tomba peu après eux. Qui aurait pu penser que le quatrième à tomber serait le plus vieux, Dai Mubai ? Enfin, Zhu Zhuqing et Tang San tombèrent simultanément et au final, celle qui ne tomba pas fut Ning Rongrong.

Et en plus de ne pas tomber, elle fut aussi celle qui but le plus. Elle ne fit presque que boire ses verres cul sec, avec une énergie égale à la puissance de ses caprices du passé. Mais selon Ning Rongrong, il s’agissait de la première fois qu’elle buvait.

Après cela, dès que les six autres se remémoraient cette nuit-là, ils n’avaient tous qu’un mot en tête : « génie ».

Leur combat spirituels continuèrent. Au cours du mois suivant, les Sept Démons de Shrek pouvaient être considérés comme le vent créant les vagues4 dans les arènes de la Grande Arène Spirituelle de Suotuo. Durant ce mois, les Sept Démons de Shrek prirent part à vingt-sept combats en équipe. Vingt-sept combats et vingt-sept victoires. Dans la catégorie des niveaux trente, personne ne leur arrivait à la cheville.

Dans les combats en duo, la combinaison Trois-Cinq avait obtenu la très bonne série de vingt-cinq victoires d’affilée. La coopération et le travail d’équipe dont faisaient preuve Tang San et Xiao Wu laissaient leurs adversaires sans défense.

Le Tigre Blanc Ailé de Dai Mubai et Oscar avait obtenu seize victoires et onze défaites. Cela était dû en partie au fait que Dai Mubai combattait seul. Dans un combat dans l’arène, les saucisses d’Oscar ne pouvait pas révéler toute leur utilité.

La Civette aux Sept Trésors de Ning Rongrong et Zhu Zhuqing avait obtenu un meilleur score que le Tigre Blanc Ailé, car elle participait, après tout, à des combats dans la catégorie des niveaux vingt. Elles avaient vingt-deux victoires pour cinq défaites. Parmi lesquelles se trouvaient une série de huit victoires d’affilée, leur permettant d’obtenir un grand nombre de points.

Pour ce qui était des un contre un, les Sept Démons de Shrek furent encore plus impressionnants. Dai Mubai, dans sa catégorie, remporta vingt-cinq de ses matchs, ses deux défaites étant des combats contre des Maîtres Spirituels de contrôle. Tang San, lui, avait été très chanceux et n’avait pas rencontré de Maître Spirituel de type feu5, lui permettant d’obtenir un série de vingt-sept victoires, lui faisant gagner beaucoup de points, malgré son maigre niveau trente-deux.

Après tout, face à l’Immobilisation de Toile d’Araignée, peu de gens avaient les moyens de gagner, surtout quand ses adversaires avaient à peu près son niveau. Xiao Wu s’en sortait juste un peu moins bien, car bien que sa Téléportation soit une compétence extraordinaire, elle avait plusieurs fois rencontré des adversaires dont les compétences la contraient. Mais elle avait tout de même obtenu vingt victoires.

Ma Hongjun, dans la catégorie des niveaux vingt, avait beaucoup de succès et avait remporté vingt-trois victoires sur ses vingt-sept combats. Zhu Zhuqing n’était pas loin de Ma Hongjun, ayant gagné seulement une fois de moins que Ma Hongjun.

Ainsi, Tang San était celui qui avait le plus gagné parmi eux. Et bien que les points de chaque catégorie de combat soient comptés séparément, son total de point augmentait tout de même très vite grâce à ses victoires consécutives6.

S’il n’existait pas une règle dans la Grande Arène Spirituelle disant que les points bonus obtenus lors de victoires consécutives n’étaient donnés qu’à la fin du mois, les Sept Démons de Shrek auraient largement dépassé le rang de fer.

Cependant, leur performance avait déjà attiré l’attention de la Grande Arène Spirituelle et si leur rang de badge n’avaient pas été si bas, les empêchant de remplir le prérequis nécessaire pour monter sur l’Arène Centrale : posséder un badge d’argent, ils auraient sûrement déjà été invités à participer à des combats sur celle-ci.

Les Sept Démons de Shrek arrivèrent le deuxième jour du mois à la Grande Arène Spirituelle et aujourd’hui marqueraient leur trentième jour de combat, sans compter leur jour de repos. Après les combats d’aujourd’hui, la période d’un mois serait finie et ils recevraient leurs points. À ce moment, ils quitteraient enfin le rang de fer.

De plus, leur capitaine, Dai Mubai, le Tigre Blanc aux Yeux Maléfiques, avait atteint le niveau trente-huit. Et cela n’était pas seulement dû à sa cultivation constante, mais aussi aux trois mois d’entraînement et à celui de combat réel.

Zhu Zhuqing et Ning Rongrong avaient atteint le niveau vingt-huit et vingt-sept respectivement, les rapprochant un peu plus du niveau trente.

À la tombée de la nuit, au cœur de Suotuo, la Grande Arène Spirituelle de Suotuo était illuminée.

Les spectateurs y rentraient depuis les quatre coins de la ville et de temps à autre, il était même possible de voir de oppulentes calèches escortées par des cortèges entrer dans la Grande Arène Spirituelle par des entrées VIP.

Ces calèches provenaient de grands clans ou d’aristocrates et il n’était que naturel que les combats qui se déroulaient dans la Grande Arène Spirituelle attirent leur attention.

Aujourd’hui était le dernier jour du mois et aussi de la semaine, transformant la Grande Arène Spirituelle de Suotuo en la meilleure source d’occupation de la soirée en ville. Ici, il leur était possible d’assister à des combats spirituels spectaculaires, mais aussi de tenter leur chance et de placer de petits paris, tout en supportant leur Maître Spirituel favori.

Grand maître, Flender et Zhao Wuji inclus, tous se dispersèrent avant de rentrer dans la Grande Arène Spirituelle de Suotuo.

Mais cela n’était pas parce qu’ils étaient trop prudents, mais plutôt parce qu’ils y étaient obligés, s’ils voulaient pouvoir continuer à dissimuler leur identité.

Après un mois de combats, les Sept Démons de Shrek avaient obtenu des résultats remarquables et étaient naturellement devenu le centre d’intérêt de l’audience. Car, bien qu’ils ne soient jamais montés sur l’Arène Centrale, les spectateurs des autres arènes les connaissaient très bien. Le nom « Sept Démons de Shrek » était très familier pour eux et les excitait facilement.

Afin d’éviter des soucis inutiles, les Sept Démons de Shrek avaient commencé, il y a dix jours, à rentrer dans la Grande Arène Spirituelle habillés normalement, avant de se changer à l’intérieur, puis d’aller s’inscrire dans la zone prévue à cet effet.

Essayer de deviner où les Sept Démons de Shrek allaient combattre était aussi devenu une des coutumes des spectateurs.

Aujourd’hui, comme les fois dernières, le groupe portait des vêtements totalement normaux pour rentrer dans la Grande Arène Spirituelle. Après tout, personne ne prêtait attention à quelques adolescents. Après ces quatre mois, Tang San et Ma Hongjun avaient fêté leur treize ans et dans quelques mois, Xiao Wu, Ning Rongrong et Zhu Zhuqing allaient fêter les leurs.

Leur âge était leur meilleur déguisement. Le fait que Grand maître ait décidé de leur faire porter des masques était vraiment louable.

Bien que les combats en équipe commencent en dernier, ils étaient là où le groupe s’inscrivait en premier, afin de faire en sorte que leurs combats ne se chevauchent pas. Grand maître les faisait s’inscrire dans différentes arènes, afin qu’ils ne se battent pas entre eux au risque de ruiner leur série de victoires. Après les avoir réparti, Grand maître se chargeait de les inscrire au combat en équipe.

Aujourd’hui, Grand maître avait choisi la huitième arène et inscrivait ses étudiants. Après un mois de combats, le badge de fer incroyablement dur à obtenir avait été obtenu grâce à leurs efforts constants et leurs victoires continues. Et maintenant, il ne leur restait qu’à attendre que les combats d’aujourd’hui soient finis pour qu’ils puissent aller récupérer leurs points.

Grand maître ne voulait pas que ses disciples soient trop sous la lumière des projecteurs. Car si quelqu’un découvrait leur âge, l’attention du monde entier serait braquée sur eux et cela leur attirerait beaucoup de problèmes.

Ainsi, il avait décidé qu’après les combats d’aujourd’hui, il commencerait la troisième partie de son entraînement.


 

  1. Tout le monde boit la même quantité d’alcool et le premier à faire un coma éthylique a perdu
  2. Clin d’œil clin d’œil
  3. Dans le dialecte de Beijing, deux (二 ) peut vouloir dire « stupide »
  4. Expression qui dit que quelqu’un a du succès, qu’il prospère
  5. Full pokemon ça quand même
  6. Petit rappel : le nombre de points gagnés par combat est multiplié toutes les cinq victoires dans les un contre un
Cet article comporte 6 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top