skip to Main Content
Menu

Douluo Dalu – Chapitre 44

 


Cliquez ici pour lire la partie 2
Cliquez ici pour lire la partie 3

Chapitre 44 : La deuxième étape de l’entraînement de Grand maître

Partie 1

Mais tout cela reposait sur le fait que Xiao Wu y était allée doucement, sinon, ces dislocations n’auraient pas été le pire. Bien que le pouvoir spirituel de Xiao Wu ne soit pas pur, il était à un niveau où il pouvait briser tous les os du corps sans tuer, cependant, la douleur des dislocations était encore plus insupportable et même après avoir guéri, il resterait des séquelles.

C’est alors que des pas résonnèrent, se rapprochant.

« La patronne de ce nid de poules a dit que Bu Le avait amené une petite fille dans ce coin. Ce mec, il n’aurait quand même pas rencontré un morceau juteux, qu’il prévoyait de manger tout seul ? »
La personne qui parlait à une voix très grave et magnétique, le parfait exemple d’un baryton. Pour les femmes de trente ans ou plus, cette voix était extrêmement attractive.

« Ce mec fait toujours tout dans son coin, heureusement, il nous a nous pour s’occuper de lui. Lao E1, l’endroit où tu m’as amené aujourd’hui était excellent, en particulier cette petite sœur en collants, rien que la regarder suffisait à me mettre l’eau à la bouche. »
Si on décrivait la première voix comme incroyablement plaisante, alors la deuxième était aussi incroyable, mais incroyablement rauque, comme un le cri d’un canard. Ajoutant à cela le contenu malsain de la discussion, cela donnait tout de suite la nausée aux auditeurs, comme s’ils venaient de tomber dans un tas de mouches.

Entendant ces deux voix, Bu Le se réveilla de sa stupeur immédiatement. Heureusement pour lui, sa mâchoire n’avait pas été disloquée et concentrant ses restes de pouvoir spirituel, il focalisa son esprit afin de crier :
« Lao E, Tian Ya2 ! Je suis là. »

Les deux silhouettes qui discutaient s’arrêtèrent soudainement, suivis par des bruits de pas pressés. Très vite, les deux arrivèrent devant Bu Le.

« Tu… Tu es Bu Le ? »
Le Baryton n’osait pas en être sûr. Sous la lumière de la lune, on pouvait voir que cette personne était grande, avec des épaules larges et solides. Bien que ses longs cheveux noirs soient décoiffés, cela apportait une aura sauvage, mais le plus surprenant était ses yeux, il avait une paire d’yeux extrêmement bridés, ressemblant à deux fines ouvertures. En le regardant de face, il était difficile de dire s’ils étaient ouverts ou fermés. Ajoutant à cela le fait qu’ils étaient bouffis et gonflés, il était très facile de rater ces petites fentes. Juste cela détruisait l’effet magique qu’avait sa voix de baryton.

« Bu Le, comment as-tu fini comme ça ? »
L’autre personne s’accroupit rapidement aux côtés de Bu Le. Bien qu’il porte sur son visage une expression sérieuse, son apparence était encore plus débraillée que celle de Bu Le ou celle du baryton. En résumé, mis à part ses cheveux, qui pouvaient être décrits comme ordinaire, rien n’était normal chez lui.

Son corps entier était si maigre, qu’il ne semblait avoir que la peau sur les os. Ses yeux étaient contre toute attente très larges, mais jaunes et brillaient d’une lumière impure. Une paire de moustaches de rat tremblait lorsqu’il parlait. Les pattes d’oie aux coins de ses yeux semblaient capables de tuer des mouches en les écrasant.

Ces deux personnes devant Bu Le semblaient avoir le même âge que lui. Et maintenant, ils avaient abandonné leurs blagues et arboraient des expressions sérieuses.

Les deux mains de l’homme maigre commencèrent à examiner le corps de Bu Le, jurant de temps à autre et ses yeux jaunes devenant rouges.

« Il s’est bien fait tabassé. Cette fois Bu Le est vraiment en mauvais état. Ses quatre membres sont disloqués. Il a cinq côtes cassées et quatre fractures. Trois vertèbres au niveau des cervicales démises. Il lui faudra plusieurs mois pour récupérer. Le plus grave étant que le jouet de Bu Le est cuit. »

« Cuit ? Qu’entends-tu par cuit ? »
Dit Lao E, le baryton, choqué.

L’homme bizarre dit avec un sourire ironique :
« Tu ne sens pas cette odeur de poulet grillé ? Bu Le est vraiment perdant aujourd’hui, ses os peuvent être réparés, mais ce poulet grillé… »

Tout en parlant, Tian Ya leva sa main droite et accompagné d’une lumière verte scintillante, une lame aiguisée était déjà apparue dans sa main. En même temps qu’elle étaient apparus cinq Anneaux Spirituels. Un blanc, deux jaunes, deux violets et bien qu’il ne s’agisse pas de la meilleure combinaison possible, il était un vrai Roi Spirituel avec un pouvoir spirituel dépassant le niveau cinquante.

La lame aiguisée dans ses mains était brisée, elle semblait être amputée de moitié. Cette lame faisait quatre pouces de large et mesurait un chi et deux cuns de long depuis la base de la poignée jusqu’à la cassure. La poignée mesurait huit cuns de long. Accompagné de sa lumière verte, il s’agissait d’un Esprit Utilitaire appartenant à un Maître Spirituel Guerrier.

« Bu Le, nous t’avons laissé tomber. Peut-être que si nous n’étions pas arrivé si vite, ton état aurait été encore plus grave. »
Sa main fit bouger la lame et sa lumière verte et avec un léger bruit, quelque chose sembla tomber au sol. Bizarrement Bu Le ne fit pas un bruit, mais des larmes d’humiliation et de haine coulèrent sur ses joues.

« Je dois me venger. Je dois me venger. Je dois faire en sorte qu’ils vivent une vie pire que la mort. »

……

Les sept jours de repos passèrent très vite et le jour de la rentrée arriva. Plusieurs jours étaient passés depuis qu’ils étaient allés tabasser l’oncle étrange Bu Le et cet incident commençait à disparaître petit à petit de leur mémoire. Mis à part Ma Hongjun, personne ne savait que Bu Le avait fini avec un poulet grillé. Ma Hongjun était très devenu très discret après cet accident et pendant le reste des vacances, il n’était pas retourné à Suotuo, son Feu Malfaisant semblant avoir été calmé par des exercices physiques intenses.

Après avoir petit-déjeuné, la cloche familière résonna et Tang et les autres se rassemblèrent sur le terrain à temps.

La lumière du soleil était particulièrement brillante aujourd’hui et il n’y avait aucun nuage dans le ciel bleu jusqu’à l’horizon. Bien qu’il soit encore tôt, le soleil était déjà agressif. L’ombre de Grand maître était allongée par la lumière du soleil alors qu’il se tenait droit, les bras croisés sur sa poitrine en attendant que ses sept étudiants s’alignent devant lui.

« Je suis devenu votre professeur depuis trois mois. Sous mes conseils et avec l’aide des autres professeurs, vos corps ont pu gagner une certaine fondation. Mais si vous voulez devenir des Maîtres Spirituels extraordinaire, cela est loin d’être suffisant. »

Il était nécessaire de mentionner que durant les trois mois précédents d’entraînement démoniaque, les autres professeurs ne s’étaient pas tournés les pouces. La première fois que Ma Hongjun s’était laissé aller, ils avaient découverts que les professeurs les surveillaient en secret lors de leur course. Les conséquences furent un entraînement cinquante pour-cent plus difficile les trois jours qui suivirent. Grand maître avait depuis le début implanté une règle de punition collective. Une personne se trompait, tout le monde souffrait. Le bâton était pour tout le monde.

« Par conséquent, à partir d’aujourd’hui, vous allez commencer la deuxième étape de votre entraînement. Selon Flender, vous êtes déjà tous allés à la Grand Arène Spirituelle de Suotuo et c’est justement là-bas que votre entraînement va continuer. Cette fois, il n’y a pas de durée. L’entraînement se termine lorsque vous possédez tous un badge d’argent. Pour ceci, je vais louer une auberge proche de la Grande Arène Spirituelle. Mais vous aurez à payer logement et repas. De toutes façons, tant que vous êtes assez fort, la Grande Arène Spirituelle vous permettra d’avoir des revenus confortables. »

En entendant les mots de Grand maître, les étudiants relâchèrent leur souffle. Se battre dans la Grande Arène Spirituelle serait bien plus simple que l’entraînement démoniaque de Grand maître.

« Mais, souvenez-vous : vous n’êtes pas obligé de faire des un contre un pour atteindre le badge d’argent, vous pouvez aussi participer à des combats en équipe. Vous combattrez sous le nom des Sept Démons de Shrek. Les combats en équipe vous permette d’obtenir des points individuels, mais aussi des points d’équipe, chose que les deux contre deux ne permettent pas. Bien sûr, si vous désirez obtenir votre badge d’argent encore plus vite, je ne vous empêche pas d’aller participer à des deux contre deux. Mais j’ai quelques règles : premièrement, vous ne devez révéler ni votre visage ni votre nom durant les combats et tout le monde doit utiliser un nom de code. Deuxièmement, Tang San y compris, personne n’a le droit d’utiliser d’armes secrètes. Troisièmement, que vous gagniez ou non, chacun d’entre vous doit prendre part à au moins deux combats par jour. »

Oscar dit avec mécontentement :
« Grand maître, Ning Rongrong et moi sommes des Maîtres Spirituels auxiliaire, devons-nous aussi obtenir des badges d’argent ? »

Grand maître lui répondit calmement :
« Non, vous avez le choix. Vous pouvez aussi décider de recommencer l’entraînement de ces trois derniers mois jusqu’à ce que les autres obtiennent leur badge. »

« Euh… Grand maître, je viens de me rendre compte que votre idée de nous envoyer à la Grande Arène Spirituelle afin que nous gagnions de l’expérience de combat est brillante, faites comme si je n’avais rien dit. »

Ning Rongrong voulait, elle aussi, poser cette question. Voyant Oscar se tirer dans le pied avec, elle ne put s’empêcher de s’en réjouir intérieurement, tout en ricanant à côté de lui.

Grand maître était toujours vif comme l’éclair et rapide comme le vent3. Après avoir laissé les étudiants ranger rapidement leur affaires, il les amena directement hors de l’académie en direction de Suotuo. De vieilles connaissances les accompagnaient : les deux doyens de l’académie, Flender et Zhao Wuji. Les trois autres professeurs étant restés à l’académie afin de s’en occuper.

Flender ne pouvait s’empêcher d’admirer la décision de Grand maître. Si les étudiants vivaient à Suotuo en payant pour leurs achats, l’académie ne subirait plus aucune pression. Tandis que Zhao Wuji et lui pouvaient vivre dans son magasin et superviser les progrès quotidien des étudiants.

Les combats de la Grande Arène Spirituelle se déroulaient tous le soir. Un groupe arrivant à Suotuo commenceraient par trouver une auberge classique où loger près de l’arène. Mais, comme elles se trouvaient près de l’arène, bien qu’elles soient classiques, leur prix était le double des autres. Bien sûr, pour des étudiants qui avaient un salaire d’au moins 10 dix pièces d’or et même cent pièces d’or, ce n’était pas grand-chose. Après tout, il n’existait pas beaucoup d’endroits aussi cher que l’Hôtel Rose.

Après avoir arrangé le logement de ses étudiants, Grand maître les appela tous à se regrouper dans la chambre de Tang San.

« À partir de maintenant, vous êtes libre de faire équipe ou non et de participer à n’importe quel type de combat. Les combats en un contre un et en deux contre deux de la Grande Arène Spirituelle sont sur le point de commencer. Aussi, bien que les combats en équipe soient séparés des deux autres types de combat, ils commencent bien plus tard et attirent le plus de spectateurs. En différant les heures de début, l’arène peut vendre plus de tickets. Vous devez participer à un combat en équipe par jour, vous pouvez choisir ce que vous voulez pour le deuxième. Je ne dirai rien non plus si vous souhaitez faire trois combats par jour. La seule condition est que vous soyez conscient de l’état de votre pouvoir spirituel. »

Quand Grand maître arrêta de parler, Oscar regarda immédiatement Dai Mubai l’air pitoyable,
« Boss Dai, ne serait-il pas mieux que nous participions à des deux contre deux, qu’en dis-tu ? Bien que je vienne seulement d’atteindre le niveau trente, mes capacités de soutien devrait être suffisantes pour te venir en aide. Sinon, je ne sais pas comment réussir à obtenir assez de points pour atteindre le badge d’argent. »

Dai Mubai avait l’air distrait, il voulait au départ participer au deux contre deux avec Zhu Zhuqing ou juste aller faire des un contre un. Mais voyant le regard suppliant d’Oscar, il finit par hocher la tête après avoir réfléchi,
« Bien sûr. »

Si on parlait de force en combat, Dai Mubai et Tang San étaient les plus forts. Oscar s’était tout de suite rapproché de Dai Mubai, ainsi le regard de Ning Rongrong se tourna vers Tang San.

Elle dit dans un ton intime :
« Troisième Frère, tu veux bien m’aider ? »

Tang San fut stupéfait un instant,
« Mais j’ai déjà formé la combinaison Trois Cinq avec Xiao Wu. »

Sur le côté, Ma Hongjun se dépêcha de se rapprocher,
« Rongrong, pourquoi pas moi ? Je veux bien faire des deux contre deux avec toi. »

« Toi ? Même pas dans tes rêves. »
Ning Rongrong fusilla Bouboule du regard,
« Tu es déjà trop occupé à faire attention à toi, comment pourrais-tu me protéger ? »

Grand maître prit alors la parole,
« Non, je suis d’accord pour que tu formes une équipe avec Ma Hongjun. »

Intriguée, Ning Rongrong demanda :
« Pourquoi ? »

Grand maître répondit calmement,
« Parce que Tang San et toi avez des rangs différents. Dans un deux contre deux, si un Maître Spirituel possède un rang supérieur, il est obligé de participer à des combats de son rang. Tang San a déjà atteint la catégorie des niveaux trente, tandis que tu fais toujours partie de celle des niveaux vingt. Si vous faites équipe, tu auras à participer à des combats pour niveau trente et plus. De manière générale, les Maîtres Spirituels qui viennent combattre dans l’arène ont soit extrêmement confiance en eux soit un avantage de pouvoir spirituel et les combats de niveau trente et plus n’échappent pas à la règle. Bien que l’Esprit de Tang San soit extraordinaire, il peut à peine participer à des un contre un, mais si tu te joins à lui, ton Esprit ne sera pas suffisant à combler la différence entre deux Maîtres Spirituels de niveau trente-cinq ou plus et lui, même si tu possèdes la Pagode Cristalline aux Sept Trésors, le meilleur Esprit auxiliaire. Mais une équipe composée de Ma Hongjun et toi est différente, il a déjà atteint le niveau vingt-huit et son Esprit n’est pas mauvais. Ajoutant ton soutient, ses chances de victoires devraient atteindre au moins soixante-dix pour-cent. »

Bien que Ning Rongrong ne souhaite pas le reconnaître, elle était obligée d’admettre que Grand maître avait raison. Mais au final, elle ne choisit pas Ma Hongjun et son regard se tourna vers Zhu Zhuqing.

« Septième sœur, formons une équipe. Qu’en penses-tu ? »

« Bien sûr. »
Répondit très simplement Zhu Zhuqing .

Partie 2

Aux yeux de Ning Rongrong, bien que Zhu Zhuqing possède un pouvoir spirituel moins puissant d’un niveau par rapport à Ma Hongjun, leur coopération était beaucoup plus agréable que celle avec quelqu’un dont le Feu Malfaisant ne faisait que grandir. Lors d’un combat en deux contre deux, elle ne souhaitait pas flirter4 avec son coéquipier.

Ma Hongjun marmonna,
« Rongrong, tu es toujours en train de me discriminer. Je proteste. »

Ning Rongrong gloussa, avant d’employer sa stratégie de douceur et tendresse,
« Quatrième frère, tu es si fort, ne serait-il pas dommage que tu fasses équipe avec moi, alors que tu es sûr de remporter la victoire en un contre un ? »

L’immunité aux jolies filles n’avaient jamais été le point fort de Ma Hongjun. Voyant le sourire tendre que portait le visage de Ning Rongrong, comment pourrait-il trouver quelque chose à redire, il ne pût qu’accepter la réalité.

« Vous pouvez choisir vous-même comment vous allez participer, mais je vais vous donner ceci avant. À moins d’être seuls, portez-les toujours lors de combats spirituels. De plus, lorsque vous parlez sur scène, vous devez faire en sorte que vos adversaires ne puissent pas deviner vos âges. »

Tout en parlant, Grand maître sortit sept masques préparés depuis longtemps de son bracelet spirituel.

Les étudiants étaient très familiers avec ces masques, car ils étaient à l’effigie du symbole de l’académie, le monstre Shrek. Dai Mubai prit et plaça le masque sur visage. Bien qu’ils soient ordinaires, ils ne révélaient que les yeux, le nez et la bouche une fois mis et ne gênaient pas.

« Lors des combats en équipe, vous participerez en tant que Sept Démons de Shrek. Lors de vos combats en deux contre deux, vous pourrez nommer vos combinaisons comme vous le souhaitez. Pour les un contre un, je vais chacun vous donner un nom de code qu’il vous faudra utiliser lors des combats. Tant que vous l’expliquez lors de l’inscription, vos véritables noms n’apparaîtront pas dans l’Arène Spirituelle. »

Tout le monde comprenait où voulait en venir Grand maître. Ils étaient après tout trop jeunes, en particulier Tang San et Xiao Wu qui étaient devenus des Anciens Spirituels à l’âge de douze ans. Révéler cela au monde des Maîtres Spirituels causerait un trop gros choc. En particulier en devenant connu grâce à la Grande Arène Spirituelle, peut-être que même le Hall Spirituel viendrait les voir directement.

Oscar demanda avec curiosité,
« Dans ce cas, quel nom allons-nous utiliser ? »

Grand maître lui répondit :
« Mubai va utiliser son nom original, Tigre Blanc aux Yeux Maléfiques et toi tu utiliseras Monopole de la Saucisse. Petit San utilisera le nom Herbe Argentée aux Mille Mains. Qu’en pensez-vous ? »

« Non, c’est nul. Changez-le. »
Xiao Wu s’empressa dire.
« Ça ne fait pas cool et Herbe Argentée n’est pas plaisant à l’oreille. »

Grand maître tourna son regard vers Tang San et voyant qu’il n’exprimait pas son opinion, son visage ne put s’empêcher de révéler un sourire. En ce qui concernait son disciple, Grand maître était toujours extrêmement satisfait,
« Dans ce cas, choisissez, quel nom lui irait ? »

Dai Mubai prit la parole,
« Bien que petit San ait d’ordinaire l’air sincère, il peut vraiment péter les plombs et révéler un instinct meurtrier plus puissant que nous autres réunis. Je pense que l’appeler l’Asura aux Mille Mains est une bonne idée. Asura est le démon du massacre, cela pourra aussi servir à intimider quelque peu ses adversaires. »

Grand maître demanda à Tang San,
« Qu’en penses-tu ? »

Tang San dit :
« Peu importe, décidez pour moi Professeur. »

Grand maître continua donc,
« Nous allons donc t’appeler Asura aux Mille Mains. Ma Hongjun, je vais t’aider aussi. Que penses-tu de Phénix au Feu Malfaisant. »

Bouboule sourit malicieusement,
« Merci beaucoup Grand maître, ça me va. Comment dire, je suis vraiment un Phénix. »

Sur le côté, Oscar marmonna,
« Oui, c’est un Phénix, seulement, l’appeler un Phénix de Bordel est plus juste. »

Bouboule dit avec indignation,
« Petit Ao, es-tu en train de me discréditer délibérément ? »

Xiao Wu s’était placé devant Grand maître et dit, l’air pitoyable,
« Grand maître, quel est le mien ? Vous devez m’en donner un plaisant à entendre, eh. »

Grand maître lui dit avec un sourire,
« Quand tu utilises ta Technique Souple, on dirait que ton corps n’a pas d’os tellement il est souple. Ajoutant à cela ton Esprit de Lapin et sa compétence Charme, je pense qu’il faudrait t’appeler Lapine Charmante aux Os Souples. »

« Ça sonne plutôt bien. »
Dit tout de suite Xiao Wu, souriante.

« L’Esprit de Rongrong est la Pagode Cristalline aux Sept Trésors. Rien ne te va mieux que Cristal aux Sept Trésors. En même temps, cela te permettra de te dissimuler. Après tout, il s’agit de l’Esprit d’un disciple direct de l’École de la Pagode Cristalline aux Sept Trésors. Et pour Zhuqing, le mieux est d’utiliser son Esprit comme nom de code. Civette de l’Enfer est un très bon nom. »

Et à ce moment, les Sept Démons de Shrek avaient leur propres surnoms.

Tigre Blanc aux Yeux Maléfiques, Dai Mubai,

Monopole de la Saucisse, Oscar,

Asura aux Mille Mains, Tang San,

Phénix au Feu Malfaisant, Ma Hongjun,

Lapine Charmante aux Os Souples, Xiao Wu,

Cristal aux Sept Trésors, Ning Rongrong,

Civette de l’Enfer, Zhu Zhuqing.

Aucun d’entre eux n’aurait pu penser que les noms qu’ils avaient choisi dans cette simple auberge allaient, en plus de les suivre toute leur vie, résonner au travers du Continent. L’équipe des Sept Démons de Shrek avait été officiellement créée en ce jour.

Afin de garder une condition optimale, tout le monde resta dans l’auberge afin de cultiver leur pouvoir spirituel, tout en attendant la tombée de la nuit.

À l’heure actuelle, les sept possédaient un badge de fer. Parmi eux, Dai Mubai avait trois points, Oscar zéro, Tang San, parce qu’il avait participé avec Xiao Wu a un un contre un et un deux contre deux avait deux points. Ma Hongjun avait aussi gagné lors de la dernière fois et avait maintenant le plus de point du groupe, pour un total de dix. De plus, il avait aussi trois victoires à la suite. Xiao Wu, comme Tang San, avait deux points. Ning Rongrong zéro. La dernière fois, Zhu Zhuqing avait affronté petit San et, comme elle avait perdu, elle avait zéro points.

Passer de fer à bronze nécessitait cent points, de bronze à argent mille. Leur objectif était encore loin devant eux.

Comme Dai Mubai, Ma Hongjun et Zhu Zhuqing étaient considérés comme haut niveau dans leur rang, couplé à leur Esprits remarquables, ils décidèrent de commencer par prendre part à un un contre un, avant de participer à un deux contre deux. Ce genre de situation permettait à Oscar de montrer son utilité, grâce à ses grosses saucisses, le pouvoir spirituel ainsi que la force physique de groupe pouvaient être facilement récupérés. Ils possédaient un vrai avantage par rapport aux autres Maîtres Spirituels qui prenaient part aux combats. De ce fait, participer à trois combats spirituels n’était pas impossible, sauf si, bien sûr, ils consommaient trop de pouvoir spirituel lors du premier combat.

Les troisièmes compétences spirituelles de Tang San et Xiao Wu pouvaient être décrites comme excellentes et ainsi, bien qu’ils venaient seulement d’atteindre le niveau trente, ils décidèrent de participer à des un contre un. Tang San avait auparavant battu Dai Mubai et il était donc très confiant. Quant à Xiao Wu, qui n’avait qu’à atteindre le corps de son adversaire pour gagner, elle était elle aussi confiante.

Les points faibles et forts de Xiao Wu étaient très faciles à voir. Son avantage était d’être imbattable une fois qu’elle avait atteint le corps d’un adversaire de son niveau, mais son point faible était qu’elle ne pouvait gérer qu’un adversaire à la fois. Face à de nombreux adversaires, il lui était difficile d’utiliser sa force et quand la force de son adversaire dépassait la force de son Arc Hanche, sa compétence devenait complètement inutile.

Quant à Oscar et Ning Rongrong, ils ne purent qu’attendre que tout le monde ait fait son un contre un afin de les rejoindre dans les deux contre deux.

À la tombée de la nuit, la Grande Arène Spirituelle de Suotuo fourmillait de bruit et d’excitation comme tous les jours, alors qu’une foule excitée se rassemblait dans les gradins. Comme la plupart du temps dans l’histoire, c’était les majorités oppressées qui appréciaient le plus les jeux. Chaque jour, cet endroit recevait de nombreux visiteurs.

Partie 3

Les riches pouvaient obtenir le divertissement ultime ici. Et même un paysan sans le sou pouvait lui aussi regarder les Maîtres Spirituels se battre entre eux. Et comme la Grande Arène Spirituelle vendait des tickets pour les pauvres gens, qui étaient très bon marché, tant que quelqu’un pouvait se payer des vêtements et de la nourriture, il pouvait et voulait aussi aller regarder des combats dans l’arène. Après tout, juste voir un Maître Spirituel était suffisant à satisfaire la majorité du peuple. Bien sûr, avec des tickets aussi bon marché, ils ne pouvaient voir que des combats ordinaires, rien de plus. Les combats les plus passionnants étaient incroyablement plus chers. Mais Suotuo n’avait jamais manqué de gens riches, désirant dépenser leur fortune. Ajoutant à cela le système de paris que gérait la Grande Arène Spirituelle, ces combats spirituels étaient le champ de bataille secret des riches et des seigneurs.

À cet instant, les combats de la Grande Arène Spirituelle étaient sur le point de commencer. Dans quelques instants, les un contre un et les deux contre deux allaient commencer. Et une fois ces deux types de combat spirituel terminés, les merveilleux combats en équipe allaient entrer en scène.

C’était dans cette ambiance qu’un groupe de dix personnes attira les regards de la foule en entrant dans la Grande Arène Spirituelle. Car, parmi ces dix personnes, sept portaient des masques identiques.

Ces masques verts étaient un peu ridicule et leur tenues n’avaient rien en commun , certaines splendides, d’autres banales.

Ce groupe était précisément les sept étudiants de l’Académie Shrek ainsi que ses deux doyens et Grand maître.

Cette fois, ils allèrent à l’Arène de Combat numéro treize. Selon leur plan original, tout le monde allait utiliser leur badge de fer, les uns après les autres afin de s’inscrire. Sous les ordres de Grand maître, les cinq personnes participant simultanément à des un contre un et des deux contre deux s’inscrivirent dans deux zones différentes tout en expliquant qu’ils devaient participer à deux combats. Ainsi, les employés organisèrent les combats afin qu’ils n’aient pas deux combats se chevauchant. En même temps, tout le monde changea séparément les noms enregistrés sur leur badge de fer, passant de leur véritable nom à leur surnom, qu’ils avaient choisis plus tôt dans la journée. Juste changer leur nom leur avait coûtés dix pièces d’or spirituel, cependant cela ne les obligeaient pas à se réinscrire, limitant ainsi leurs dépenses. Tant qu’ils réussissaient à gagner un combat spirituel aujourd’hui, ils auraient remboursé ce changement.

Tang San et Xiao Wu décidèrent de participer en premier au deux contre deux, avant de faire leur un contre un et se séparèrent donc naturellement de leurs camarades. Oscar et Ning Rongrong devaient attendre que Dai Mubai et Zhu Zhuqing terminent leur un contre un et ils allèrent donc attendre dans une autre zone.

Flender et Zhao Wuji suivirent le plus grand groupe dans la zone des un contre un. Grand maître suivit Tang San et Xiao Wu dans la zone des deux contre deux.

Comme ils devaient encore se battre plus tard, le deux contre deux de la combinaison Trois Cinq était le deuxième combat de la zone de deux contre deux de l’Arène Spirituelle numéro treize. Très rapidement, ce fut leur tour.

Grand maître était assis dans les gradins, à côté de nombreux spectateurs. Pour gens ordinaires, aujourd’hui était un jour de repos, de ce fait, il y avait beaucoup de spectateurs dans la Grande Arène Spirituelle. Ces Arène Spirituelles étaient remplis de gens normaux. À l’heure actuelle, le premier combat avait déjà excité la foule et des cris plus ou moins fort se faisaient entendre.

Tang San et Xiao Wu n’étaient naturellement pas connus. Lorsqu’ils montèrent sur l’arène, il n’y eut pas d’applaudissements.

« Maintenant, laissez-moi inviter les adversaires de la combinaison Trois Cinq. Ceux qui ont déjà obtenu une série de quatre victoires, la combinaison Chat Rat. S’appuyant sur leur force formidable, combattant dans la catégorie des Anciens Spirituels, ils ont gagné un succès sans précédent. S’ils arrivent à défaire la combinaison Trois Cinq ce soir, ils atteindront alors les cinq victoires d’affilées. Peut-être que lors de leur prochaine apparition, ils auront la chance de combattre sur l’Arène Spirituelle centrale, ce qui est un immense honneur pour nos combattants. »

Combinaison Chat Rat ? Entendant ces mots, Tang San et Xiao Wu se regardèrent et bien qu’ils soient incapables de voir leur expression respective sous leur masque, ils pouvaient tout de même distinguer le reflet d’un sourire dans leur yeux. À en juger par le nom de la combinaison de leur adversaire, leurs adversaires d’aujourd’hui allaient être des Maîtres Spirituels d’agilité. Que ce soit le chat ou le rat, les deux excellait en vitesse. Mais Tang San était un Maître Spirituel de contrôle, le némésis des Maîtres Spirituels d’agilité.

Dans le cas où leurs adversaires n’avaient pas plus de dix niveaux qu’eux, ils étaient déjà confiants.

Très rapidement, sous un tonnerre d’applaudissements, les adversaires de la combinaison Trois Cinq montèrent sur l’arène.

Les Maîtres Spirituels qui venaient d’arriver étaient un homme et une femme. La femme était grande et mince, semblait avoir un peu plus de vingt ans, des cheveux courts et d’un rouge si vif qu’il en attirait l’attention, une expression vive, tandis que ses dix doigts bougeaient constamment en rythme. Observant ses mouvements, Tang San détermina immédiatement que cette femme devait être le chat de la combinaison Chat Rat, puisque Dai Mubai lui avait une fois dit, que ce genre de mouvement rythmique étaient un trait que partageait tous les Esprits de la famille des chats.

L’homme était court sur patte et petit, mais contrairement à ce qu’avait anticipé Tang San et Xiao Wu, il était plutôt gros. Même comparé à Ma Hongjun, sa silhouette était toujours trop grosse et son corps semblait être une boule énorme. Que ce soit son corps et sa tête, les deux étaient parfaitement ronds. Seule une paire d’yeux petits et étroits donnait l’impression qu’il était un rat.

Ce chat mince et ce gros rat créaient une atmosphère plutôt ridicule.

La combinaison Chat Rat, qui montait sur l’arène, était elle aussi en train d’observer Tang San et Xiao Wu. Et quand ils virent les masques que Tang San et Xiao Wu portaient, ils ne purent s’empêcher d’être stupéfiés. Car, bien qu’il soit courant de cacher son identité lors d’un combat entre Maîtres Spirituels, il était assez rare de porter ce genre de masques.

La jeune et mince femme chat cracha avec dédain,
« Vous cachez vos têtes mais pas vos queues, afin de sembler mystérieux. »

Alors que le combat était sur le point de commencer, la foule était déjà surexcitée. Dans ce genre de situation, l’annonceur n’osa pas retarder le début de combat et déclara tout de suite que le deuxième combat en deux contre deux de l’Arène Spirituelle numéro treize avait commencé.

Alors que le début du combat était annoncé, la combinaison Chat Rat invoqua ses Esprits et leur corps changea rapidement. Après avoir atteint le niveau trente, les Maîtres Spirituels, qui possédaient un Esprit Bestiale, changeaient encore plus en activant leur Amélioration Corporelle.

Comme l’avait prévu Tang San, l’Esprit de la jeune femme était un Chat. Des lames aiguisées sortirent immédiatement d’entre ses doigts, sur sa tête plusieurs mèches de cheveux rouges étaient devenues argentées et ses pupilles verticales. Le haut de son corps se pencha en avant, ses oreilles tendues tandis que de la fourrure apparaissait sur ses bras. Un blanc, un jaune, un violet, trois Anneaux Spirituels apparurent simultanément, dont la meilleure compétence atteignait le niveau millénaire. Clairement, les compétences spirituelles de cette femme n’étaient pas communes.

Quant à la transformation du gros rat, elle était quelque peu ridicule. Sa mâchoire avança, devenant saillante, et produisit plusieurs moustaches de rat et sous sa lèvre supérieure ses deux dents de devant poussèrent de manière exagérée. Ses petits yeux passèrent de petites fentes à des yeux parfaitement ronds. Son corps rond se pencha lui aussi en avant. Ses avant-bras s’amaigrirent et des griffes noires et aiguisées poussèrent au bout de ses doigts. Ses trois Anneaux Spirituels étaient également blanc, jaune et violet.

Voyant leurs adversaires révéler leur Esprits, Tang San et Xiao Wu firent de même. Xiao Wu sauta dans les airs, retombant sur l’épaule de Tang San en équilibre sur un pied, puis les deux révélèrent leur Esprit.

Les oreilles de Xiao Wu grandirent et se recouvrirent de fourrure, ses jambes devinrent encore plus longues et ses yeux rouges. Contrairement à avant, ses bras étaient eux aussi couvert de fourrure douce, mais elle était beaucoup plus légère que celle du chat en face.

Tous deux avaient deux Anneaux jaunes et un violet et en tout six Anneaux Spirituels apparurent soudainement au dessus de la combinaison Trois Cinq, causant immédiatement un vague de choc chez le public.

Les spectateurs regardaient souvent des combats de Maîtres Spirituels et étaient très familiers avec les niveaux des Anneaux Spirituels. Deux Anneaux centenaires et un Anneau millénaire, du point de vue des Anneaux Spirituels, la combinaison Trois Cinq était clairement au dessus de leur adversaire, la combinaison Chat Rat. Les spectateurs qui soutenaient la combinaison Chat Rat commencèrent à hésiter. Mais l’atmosphère n’en devint que plus enthousiaste ; plus la force des combattants était égale, meilleur était le combat.

L’audience avait vu la puissance des Anneaux Spirituels de la combinaison Trois Cinq, ainsi comment avait-elle pu échapper à la combinaison Chat Rat ? Cependant, le combat avait déjà commencé et ils n’avait plus d’autres choix que de tirer la flèche qu’ils avaient placé sur leur corde.

La jeune et mince femme chat s’élança, ses deux jambes bougeant rapidement et tout son corps devenant un tourbillon près du sol se rapprochant de Tang San et Xiao Wu, tandis que deux de ses Anneaux Spirituels s’illuminèrent. Les griffes aiguisées sur ses mains frappèrent en forme de croix, faisant apparaître dix traces de griffes argentées dans les airs, qui attaquaient simultanément tous les côtés de la combinaison Trois Cinq.

Et en même temps que sa vitesse atteignait un niveau extrême, la pression de son pouvoir spirituel atteint son maximum.

De ses deux compétences spirituelles, une augmentait sa vitesse, l’autre était cette attaque de griffes. Bien qu’il n’en connaisse pas les noms, Tang San avait déjà tout calculé correctement. D’un mouvement de l’épaule, il donna à Xiao Wu de l’élan pour son saut afin qu’elle saute directement sur le gros rat au fond de l’arène. Mais en même temps, Tang San fit un cercle avec ses mains devant lui pour utiliser le Contrôle de la Grue Capture du Dragon, tandis que ses pieds utilisaient Ombre Fantôme Brouilleuse de Traces : il voulait tester le niveau du pouvoir spirituel de ses adversaires.

Une lumière et une ombre entrèrent en collision. Le corps de Tang San chancela et il fut horrifié intérieurement. Alors telle était la raison pour laquelle la combinaison Chat Rat avait gagné quatre fois à la suite. Le pouvoir spirituel de cette jeune et maigre femme chat avait sûrement atteint le niveau de celui de Dai Mubai. Heureusement, Tang San avait utilisé l’Ombre Fantôme Brouilleuse de Traces couplée au Contrôle de la Grue Capture du Dragon afin d’en plus de sortir de la trajectoire de l’attaque, détourner la force interne de l’attaque de son adversaire.


 

  1. Vieille Oie
  2. Horizon
  3. Il faisait les choses rapidement
  4. En chinois, l’expression était « manger du tofu ». Vraiment une expression cohérente je trouve. « Mec je vais aller manger du tofu avec cette fille, je suis sûr que je lui plaît. » Hum…
Cet article comporte 5 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top