skip to Main Content
Menu

Douluo Dalu – Chapitre 40

 


Cliquez ici pour lire la partie 2
Cliquez ici pour lire la partie 3

Chapitre 40 : Première étape de l’entraînement spécial

Partie 1

Grand maître attrapa un grand bol, y versant deux louches de la marmite qui émettait continuellement une odeur de viande avant de le tendre à Tang San. Il attrapa deux petits pains cuit à la vapeur et deux œufs et les plaça sur un plateau devant Tang San.

« Mange, vous êtes dans une période de croissance, vous avez besoin d’une nutrition abondante. Le corps est la fondation de la cultivation, sans un bon corps, comment pourrez-vous supporter un pouvoir spirituel énorme ? Hier, j’ai longuement réfléchi aux rencontres que vous avez faites dans la Grande Forêt du Dou Étoilé et surtout à ton absorption de l’Anneau du Démon Arachnéen à Face Humaine dépassant ta limite. Ta réussite est en partie dû à ta volonté ferme, mais ton corps résistant a aussi eu un effet significatif. De nombreux Maîtres Spirituels ne se concentrent que sur la cultivation de leur pouvoir spirituel et de leurs techniques, mais négligent l’entraînement fondamental de leur corps. Peut-être que cela ne change rien sur le court terme, mais après longtemps comme ça, cela aura inévitablement un effet limitant sur leur avancement jusqu’aux niveaux supérieurs. »

Prenant le petit-déjeuner que lui tendait Grand maître, Tang San ne le mangea pas trop vite, le bouillon de viande avait clairement mijoté pendant très longtemps. Le contenu avait une faible odeur médicinale. D’une seule bouffée, Tang San sentit son estomac émettre des grognements.

La cuisine de Grand maître était meilleure que ce qu’on pouvait imaginer, le bouillon de viande sentait très bon, la viande bien cuite fondant presque dans la bouche. Avec les deux petits pains et les œufs, c’était la première fois depuis son arrivée à l’académie que Tang San mangeait autant au petit-déjeuner. Un sentiment de chaleur se répandait incessamment dans son corps depuis son ventre, extrêmement confortable.

Tang San venait juste de finir de manger lorsque Xiao Wu résonna au dehors,
« Quelle bonne odeur, il semblerait que nous ayons quelque chose de savoureux aujourd’hui. »

Deux personnes entrèrent dans la salle à manger. Xiao Wu était accompagnée de sa colocataire Ning Rongrong. D’autres seraient peut-être ignorant du caractère de Grand maître, mais ce n’était pas le cas de Xiao Wu. Tang San était le disciple de Grand maître et après avoir été influencé durant toutes ces années, on pouvait considérer qu’elle avait une certaine compréhension de lui.

« Grand maître, bonjour. »
Xiao Wu le salua respectueusement.

Grand maître hocha la tête dans sa direction, mais il manquait le sourire qu’il avait pour Tang San. Pour être précis, à part Tang San, peu de personnes pouvaient voir une expression souriante chez Grand maître.

Le nez de Ning Rongrong tremblota. Elle avait été traînée de force ici par Xiao Wu et avait toujours l’esprit embrumé par le sommeil, mais cette riche fragrance de viande la réveilla petit à petit.

Grand maître leur donna à chacune un bol de bouillon de viande, un petit pain et un œuf, la moitié de ce qu’il avait donné à Tang San, les filles ayant après tout besoin de moins de nourriture.

« Mangez vite, il n’y a pas de temps pour parler. »

La faim de Xiao Wu et de Ning Rongrong avait été éveillée par l’arôme du bouillon de viande et elle entamèrent leur petit-déjeuner sur le champ.

Voyant que Xiao Wu avait amené Ning Rongrong, Tang San sursauta. Oui, il aurait aussi dû amener Oscar. Il comprenait encore mieux que Xiao Wu que le caractère de Grand maître n’était pas aussi calme qu’en surface, sa nature qui refusait de faire des compromis avec les autres était comme son nom, extrêmement ferme1.

Pensant à cela, Tang San prit hâtivement congé de Grand maître. Il ne devait pas seulement lever Oscar, il devait aussi s’occuper des autres.

Grâce aux efforts de Tang San, tout le monde mangea un petit-déjeuner. Alors qu’ils avaient au début adressé des mots chargés de ressentiment à Tang San pour les avoir réveillé, en voyant le somptueux petit-déjeuner, ils louèrent sans fin Grand maître.

Après une heure, la cloche sonna le début des cours, le temps de se rassembler.

La lumière du soleil apportait une vitalité fraîche et exubérante, toutes les choses vivantes prospérant. Le nouveau jour avait commencé.

Grand maître se tenait au centre du terrain, les mains dans le dos et regardait les sept étudiants alignés devant lui par âge. Le cours d’aujourd’hui n’avait qu’un seul professeur. Flender avait spécifié qu’à partir de maintenant, les professeurs de l’Académie suivraient les instructions de Grand maître en ce qui concernait l’éducation des étudiants.

Le regard froid de Grand maître passa sur tout le monde,
« À partir du petit-déjeuner de demain, j’espère vous voir tous encore plus tôt au réfectoire. Manger nécessite une période de digestion, on ne peut s’entraîner correctement juste après. Je préparerai un bon petit-déjeuner à l’aube, si vous n’avez pas mangé en une heure, vous n’aurez pas besoin de manger du tout. »

Le regard acéré de Grand maître glissa sur les étudiants. Il en vit naturellement certains qui n’avaient pas écouté mais il ne se répéta pas.

« J’ai déjà compris chacun de vos Esprit ainsi que vos capacités. À partir d’aujourd’hui, je vais commencer votre entraînement de renforcement. Dai Mubai, avance. »

Dai Mubai fit un pas en avant, une lumière pulsant dans ses yeux maléfiques. Il ne faisait peut-être pas preuve de beaucoup de retenue en privé, mais en classe, il était un bon élève. Pour lui, les mots d’un professeur étaient la loi.

Grand maître regarda le grand Dai Mubai et dit :
« Je vais te donner une tâche. À partir de maintenant, sans les blesser, tu devras faire tomber ces six un par un. »

« Ah ? »
Dai Mubai fut surpris, lançant un regard choqué à Grand maître.

L’expression du visage de Grand maître était rigide,
« Tu as un pouvoir spirituel de niveau trente-sept. Ils sont au plus au niveau trente-et-un. Y a-t-il un problème ? »

Dai Mubai tourna la tête pour regarder les autres, son regard tombant d’abord sur Tang San. Les autres ne l’inquiétaient pas, mais il ne pouvait être sans peur face à ce virtuose des armes secrètes.

« Tang San avance. »
La voix de Grand maître résonna à nouveau.

Tang San s’avança immédiatement, se tenant à côté de Dai Mubai.

Grand maître le regarda et dit :
« Tu n’as pas le droit d’utiliser ta troisième compétence spirituelle ni ces armes particulières. Vous pouvez commencer. »

« Attendez un instant. »
Celui qui avait parlé était Dai Mubai,
« Grand maître ce n’est pas juste, si Tang San ne peut utiliser toute sa force, alors quel est le but de ce combat ? Son niveau est plus bas que le mien, si ses compétences spirituelles sont également restreintes, cela me donne un trop gros avantage. Bien que le troisième Anneau Spirituel de Tang San ait été un puissant Démon Arachnéen à Face Humaine, j’ai tout de même confiance en moi. »

Grand maître répondit calmement :
« S’il utilise son troisième Anneau Spirituel, tu n’auras aucune chance. Un Maître Spirituel de contrôle, à moins qu’il ne rencontre un Esprit le contrant, est le plus puissant en duel. Puisque tu l’as demandé, laissons Tang San utiliser sa troisième compétence spirituelle. En tant que camarades, vous devez aussi vous comprendre les uns les autres. »

Les autres reculèrent inconsciemment. Grand maître n’était pas une exception. La force d’Anciens Spirituels était déjà puissante, et sans un contrôle parfait, il était très possible qu’ils blessent les spectateurs.

Les yeux maléfiques de Dai Mubai devinrent graduellement rouge. Bien que son adversaire soit six niveaux complets en dessous de lui, il n’osait pas être le moins du monde imprudent. Les étudiants de l’Académie Shrek étaient tous intenses, mais le seul monstre qui pouvait lui faire peur était Tang San.
« Petit San, prend garde. Je ne vais pas être indulgent. »

Tang San hocha la tête dans rien dire. Il pouvait clairement sentir les muscles de Dai Mubai se bandant sur tout son corps, ressemblant à un ressort tendu ou à un tigre des montagnes.

Une pâle lumière blanche surgit abruptement du corps de Dai Mubai, écartant simultanément les bras sur les côtés et bombant le torse, ses os émettant des sons de craquement. Ses muscles gonflèrent en un éclair, remplissant ses vêtements, l’atmosphère l’entourant semblant devenir sauvage et impatiente.

Dai Mubai finit son Amélioration Corporelle du Tigre Blanc.

Une lumière bleue se précipita hors du corps de Tang San. Quelque peu transformée par l’Anneau Spirituel du Démon Arachnéen à Face Humaine, une Herbe Bleu-argentée un peu plus fine se répandit de sous les pieds de Tang San.

Levant lentement sa main droite vers Dai Mubai, Tang San dit d’un air sérieux :
« Mubai, si tu peux briser ma troisième compétence spirituelle, considère que tu as gagné. »

L’esprit de Dai Mubai fut secoué. Non seulement lui, mais même les autres étudiants observant le combat regardèrent avec attention Tang San. Ils voulaient tous voir à quel point cette troisième compétence était redoutable après avoir enduré cette douleur si violente.

Les doubles pupilles dans les yeux maléfiques de Dai Mubai fusionnèrent momentanément. Sans même y penser, son troisième Anneau d’un violet étincelant s’activa en un éclair. La troisième compétence spirituelle Transformation Vajra du Tigre Blanc était activée.

Le corps rendu déjà puissant par L’Amélioration Corporelle du Tigre Blanc gonfla à nouveau, ses muscles atteignant des proportions exagérées au point que ses habits explosèrent, révélant des muscles terrifiants. Sur sa peau apparaissaient des stries noires. Sa paire de pattes de tigre grandit encore et les lames aiguisées en sortant prirent une couleur argentée, tout son corps était entouré d’un halo de lumière dorée, comme s’il était doré. Ses yeux rouge sang brillaient de soif de sang, tout son corps irradiant une sorte de tyrannie propre au roi des bêtes.

La première fois que Dai Mubai s’était battu contre Tang San, c’était grâce à la Transformation Vajra du Tigre Blanc qu’il avait pu instantanément briser la seconde compétence spirituelle de Tang San. Confrontant à nouveau Tang San, il utilisait également sa compétence spirituelle la plus forte. Son but était d’utiliser ses griffes acérées de tigre pour découper l’Herbe Bleu-argentée de Tang San.

« Prend garde. »
L’Herbe Bleu-argentée sous les pieds de Tang San bougea en un éclair, d’innombrables lianes fonçant vers Dai Mubai, certaines s’élevant dans les airs, d’autres rampant au sol et d’autres encore suivant des arcs pour arriver sur le côté.

Dai Mubai était un Maître Spirituel de puissance, l’agilité n’était pas son point fort et à l’approche de l’Herbe Bleu-argentée, il n’esquiva pas. Abruptement, la lumière dorée couvrant son corps devint encore un peu plus intense, rencontrant l’Herbe Bleu-argentée avec un assaut.

Dai Mubai ne fit que trois pas avant que son puissant corps arrête de bouger. La première compétence spirituelle de l’Herbe Bleu-argentée était lancée, Ligotage, immobilisant fermement son corps.

Dai Mubai voulut alors inconsciemment utiliser, comme la dernière fois, sa force physique pour se débarrasser de l’entrave. Mais, à la seconde où il généra de la force, il découvrit que quelque chose n’allait pas.


Partie 2

Infusée des propriétés du troisième Anneau Spirituel, bien que l’Herbe Bleu-argentée soit plus fine, son degré de résistance avait augmenté géométriquement. Même toute la force de Dai Mubai ne pouvait la déchirer et au contraire, cette Herbe Bleu-argentée s’enfonça dans ses muscles.

Les épines de la Liane Fantôme sortirent et si la peau de Dai Mubai n’était pas devenue si incomparablement dure sous l’effet de la Transformation Vajra du Tigre Blanc, il sera déjà victime du mix des poisons de la Liane Fantôme et du Démon Arachnéen à Face Humaine.

Mais Dai Mubai, qui était déjà au niveau trente-sept, n’était pas si facile à battre. Voyant qu’il n’était pas capable de se débarrasser de l’Herbe Bleu-argentée avec de la force brute, il bougea immédiatement ses mains entravées.

Ses griffes de tigre sortirent abruptement, sciant férocement l’Herbe Bleu-argentée. En un instant, ses lames commencèrent à entailler l’Herbe Bleu-argentée. Lorsque Dai Mubai utilisait son pouvoir spirituel de toutes ses forces, même l’Herbe Bleu-argentée améliorée ne pouvait le retenir.

Cependant, Tang San n’espérait pas que son Herbe Bleu-argentée soit capable de directement restreindre Dai Mubai, il était après tout un Ancien Spirituel de niveau trente-sept. Sont but était juste de gagner du temps afin de lui permettre de lancer sa troisième compétence spirituelle. Le véritable objectif d’un Maître Spirituel de contrôle était de contrôler son adversaire du début jusqu’à la fin du combat.

Alors que les lames acérées de Dai Mubai commençaient à trancher l’Herbe Bleu-argentée, une sphère de lumière bleue-verte était déjà partie. Naturellement, Dai Mubai vit aussi cette sphère et bien que son corps soit entravé, il n’était pas incapable de bouger.

Il savait que cette sphère de lumière invoquée par Tang San devait être sa troisième compétence spirituelle. Étant incapable de changer de forme à ce moment, il se pencha sur le côté, tombant au sol.

Ce dont il avait besoin était de temps. Tant qu’il avait assez de temps pour se libérer de l’Herbe Bleu-argentée, en s’appuyant sur son pouvoir spirituel de niveau trente-sept ainsi que sur l’augmentation de force physique liée à la Transformation Vajra du Tigre Blanc, il était confiant en sa capacité à briser la troisième compétence spirituelle de Tang San.

Devant le regard ébahi de tous, la sphère bleue verte se déplia et pris la forme d’un filet de cinq mètres de large tombant du ciel. Bien que Dai Mubai ait roulé au sol, il ne pouvait toujours pas lui échapper, la vitesse à laquelle il s’était déployé était trop rapide. De plus, cette sphère avait été lancée avec la technique de Lancer de Flèche Manuel, atteignant une vitesse terrifiante.

Weng, l’énorme toile d’araignée s’enroula abruptement autour de lui. Dai Mubai ne sentit que son corps se resserrer, déjà maintenu fermement par la toile.

Ses griffes de tigre déjà plantées dans l’Herbe Bleu-argentée, Dai Mubai s’apprêtait à continuer à couper lorsque des fils de la toile d’araignée, plus fin que l’Herbe Bleu-argentée, il ressentit une intense sensation de paralysie et de brûlure, qu’il ne parvenait pas à dissiper même avec la puissance de la Transformation Vajra du Tigre Blanc, le laissant engourdi.

Une forte adhérence maintenait le corps de Dai Mubai comme un beignet à la vapeur. Alors que la toile d’araignée se resserrait sans cesse, les côtés tranchants des griffes de tigre entrèrent en contact avec elle, mais contre toute attente, il rebondirent sans laisser ne serait-ce qu’une marque.

Dai Mubai libéra la toute puissance de son pouvoir spirituel, espérant pouvoir se libérer de la paralysie et de la toile d’araignée. Mais plus il utilisait de force et plus la toile se resserrait autour de lui. Ce sentiment de pouvoir étant inutile fit immédiatement chuter ce Tigre Blanc aux Yeux Maléfiques dans l’abattement.

L’effet paralysant se renforça et le pouvoir spirituel lui résistant devint naturellement plus faible. En même temps que la toile scintillant de lumière bleue verte se resserrait, les os du corps de Dai Mubai commencèrent à émettre des craquements.

« Ça suffit. »
Déclara calmement Grand maître.

Tang San se précipita en avant à grandes enjambées, levant sa main pour balayer la toile d’araignée. Étonnamment , cette toile d’araignée collante redevint de la lumière, se fondant silencieusement dans la main de Tang San et disparaissant. Même l’Herbe Bleu-argentée enroulée autour de Dai Mubai se transforma en rayons de lumière et disparut.

« C’est ma troisième compétence spirituelle, Immobilisation de Toile d’Araignée. »
Tang San aida Dai Mubai à se relever tout en lui expliquant. Il en profita pour absorber le poison du corps de Dai Mubai dans son propre corps.

Grand maître marcha vers les deux et voyant l’expression lugubre de Dai Mubai, il dit calmement :
« Le contrôle. C’est la capacité caractéristique d’un Maître Spirituel de contrôle. En général, l’attaque d’un Maître Spirituel de contrôle est plutôt faible, mais leur force de contrôle est exceptionnellement puissante. En dessous du niveau soixante, un Maître Spirituel de contrôle hors du commun peut totalement restreindre un adversaire avec un écart de dix niveaux. À moins d’être capable de restreindre l’Esprit du Maître Spirituel de contrôle, face à un Maître Spirituel de contrôle, la meilleure stratégie consiste à ne pas lui laisser l’occasion d’exercer son contrôle. Mais en tant que Maître Spirituel d’attaque de puissance, un Maître Spirituel de contrôle est précisément ton némésis. Dans de telles circonstances, tu devrais créer de la distance entre toi et le Maître Spirituel de contrôle. »

Passant son regard sur les autres, il continua :
« Chaque Maître Spirituel a ses forces et ses faiblesses. Il n’y a pas de Maître Spirituel parfait dans ce monde. Mais… »

En disant cela, Grand maître fit une pause,
« Mais il y a des équipes parfaites. Une personne seule est incapable d’atteindre la force absolue, mais une équipe avec une coordination instinctive peut atteindre cette perfection. Compter mutuellement les uns sur les autres est suffisant pour confronter un ennemi de n’importe quelle propriété. Le pouvoir de contrôle de la troisième compétence spirituelle de Tang San est bon mais il a également des faiblesses très distinctes. Si l’on sort de sa portée, peu importe à quel point elle est résistante, la toile d’araignée ne pourra pas vous restreindre. Vous êtes une entité. Lorsque vous ferez face à un ennemi ensemble, la priorité est de combler mutuellement vos faiblesses. Si les avantages de tous peuvent être totalement utilisés, alors vous deviendrez une entité inégalée parmi ceux du même niveau que vous. Dai Mubai, continue ton cours. Pour la suite, tu affronteras l’ennemi de face, divisé en deux combinaisons, Zhu Zhuqing et Ning Rongrong ainsi que Oscar et Ma Hongjun. »

Dai Mubai avait déjà stoppé sa Transformation Vajra du Tigre Blanc. Une lueur pulsant dans ses yeux maléfiques, il se contenta cette fois de hocher la tête sans rien dire.

Grand maître tourna son regard vers Tang San,
« Puisque tu as utilisé ta troisième compétence spirituelle sur Dai Mubai, tu peux prendre sa place contre un adversaire. Xiao Wu, laisse moi voir ta troisième compétence spirituelle. »

Xiao Wu émit un rire léger et marcha vers Tang San,
« Petit San, tu dois faire attention, eh. »

Les deux combats commencèrent pratiquement en même temps. Tang San confronta Xiao Wu, Dai Mubai confronta Ma Hongjun et Oscar.

Voyant Dai Mubai de mauvaise humeur, Ma Hongjun se sentit un peu faible,
« Boss Dai, tu ne va pas déverser le Feu Maléfique sur moi n’est-ce pas ? »

Dai Mubai rétorqua :
« Tu es le seul avec un Feu Maléfique. Arrête tes conneries, viens. »
En parlant, il chargea Ma Hongjun.

Celui-ci n’osa pas être négligent et tout en complétant rapidement son Amélioration Corporelle, il prit simultanément les deux saucisses que lui tendait Oscar et battit en retraite.

Faisant face à un Dai Mubai enragé, Ma Hongjun n’osait pas le laisse approcher, lançant immédiatement sa deuxième compétence spirituelle, le Phénix Baignant dans les Flammes.

D’intenses flammes violettes surgirent brutalement, la chaleur ardente se répandant dans l’air en un instant. L’intensité des flammes était clairement un peu plus forte que dans la Grande Forêt du Dou Étoilé.

Après avoir rencontré danger après danger dans la Grande Forêt du Dou Étoilé, Tang San et Xiao Wu n’étaient pas les seuls à avoir gagné en force, tout le monde s’était amélioré sous la pression. Les étudiants de Shrek étaient des prodiges au départ et en situation de crise, leur potentiel apparaissait naturellement.

Sentant les flammes de Phénix ardentes sur Ma Hongjun, Dai Mubai n’eut pas la moindre intention de se retirer, se précipitant à la rencontre de Ma Hongjun. Bien que ces flammes soient capable de le blesser, elles ne pouvaient pas lui causer de blessures graves. Mais si bouboule le laissait attaquer en combat rapproché, il mourrait de manière tragique.

Si ça avait été dans le passé, en voyant Dai Mubai arriver si proche de lui, Ma Hongjun aurait sans aucun doute perdu la tête de terreur. Même si son pouvoir spirituel n’était pas faible, son expérience en combat était loin d’être aussi abondante que celle de Dai Mubai ou de Tang San et il comptait toujours sur ses puissantes flammes.

Mais à cet instant, faisant face à la charge de Dai Mubai, non seulement il ne paniqua pas, son visage révéla en plus un sourire espiègle.

Dai Mubai n’allait évidemment pas renoncer à une attaque juste à cause de l’expression de son adversaire. Au moment où il allait frapper Ma Hongjun, le premier Anneau de celui-ci se mit à briller soudainement. Un Filament de Flammes du Phénix aussi épais qu’un bras partit.

Ayant éprouvé les batailles dans la Grande Forêt du Dou Étoilé, Ma Hongjun avait découvert qu’en utilisant le Filament de Flammes du Phénix en même temps que le Phénix Baignant dans les Flammes, sa puissance doublait. Bien que le consommation de pouvoir spirituel double, l’effet était extrêmement bon.

Il pouvait même être comparé à la troisième compétence spirituelle de certain Maîtres Spirituels, c’était l’avantage d’un Esprit naturellement puissant.

Dai Mubai renifla froidement, il semblait avoir anticipé depuis longtemps cette réponse de la part de Ma Hongjun et son premier et second Anneau Spirituel s’allumèrent simultanément, Barrière Corporelle du Tigre Blanc et Intense Vague de Lumière du Tigre Blanc s’activant simultanément.


Partie 3

La lumière blanche intense et le feu violet entrèrent en collision violemment dans les airs et malgré l’amplification de puissance de la Colonne de Flammes du Phénix par son Phénix Baignant dans les Flammes, le pouvoir spirituel de Ma Hongjun était dix niveaux en dessous de celui de Dai Mubai et ce fut donc quand même lui qui fut désavantagé.

Avec grognement, il recula rapidement.

Dai Mubai avait beaucoup d’expérience de combat et, ses griffes de tigre tendues vers l’avant, il chargea en avant tel un tigre blanc féroce.

« Boss Dai, je ne me bats pas tout seul. »

Ma Hongjun n’était pas le moins du monde troublé et au moment où Dai Mubai était sur le point de l’atteindre, son corps recula à nouveau mais à une vitesse ahurissante. En un clin d’œil, il était déjà dix mètres plus loin.

Dai Mubai frappa dans le vide et s’arrêta tout de suite, hébété. Bien que l’Esprit de Ma Hongjun possède la capacité de voler, son pouvoir spirituel actuel était bien insuffisant pour lui permettre de voler avec son Esprit. Puis se remémorant ce qu’avait dit Ma Hongjun, il comprit immédiatement.

Il s’agissait de la Saucisse Champignon d’Oscar.

En utilisant une Saucisse Champignon, Ma Hongjun pouvait voler pendant une minute, à la vitesse du Serpent à Crête et Queue de Phénix. Dai Mubai savait qu’il n’arriverait pas à le rattraper.

’ Une minute, tu n’as qu’une minute, c’est tout.’ railla Dai Mubai en son for intérieur tout en évitant la Colonne de Flammes du Phénix que Ma Hongjun venait de lancer depuis les airs, avant de s’élancer vers Oscar tel un tigre vers sa proie.

S’occuper du support en premier, ainsi dans une minute, le combat prendrait fin.

Malheureusement, son plan tomba à l’eau. Oscar s’était depuis longtemps préparé et voyant Dai Mubai l’attaquer, il avala une Saucisse Champignon et s’envola sans même attendre qu’il se rapproche.

Bien que l’Intense Vague de Lumière Blanche du Tigre Blanc de Dai Mubai puisse attaquer à distance, elle n’avait qu’une portée de vingt mètres. S’il voulait attaquer plus loin, il aurait à consommer une grande quantité de son pouvoir spirituel. Lors de son précédent combat contre Tang San, il avait consommé beaucoup de pouvoir spirituel et n’osait naturellement pas en consommer beaucoup maintenant.

Il ne pouvait que regarder Oscar et Ma Hongjun dans les airs en train de manger une Saucisse de Récupération chacun. Oscar répétait en boucle ses incantations vulgaires et Ma Hongjun, à ses côtés, tirait continuellement des Colonnes de Flammes du Phénix. Avec l’aide des Saucisses de Récupération, son pouvoir spirituel se régénérait relativement vite, lui permettant de ne pas se soucier de sa consommation de pouvoir spirituel pendant un moment.

Sous l’amplification du Phénix Baignant dans les Flammes, les Colonnes de Flammes de Ma Hongjun étaient extrêmement puissantes et les flammes violettes laissaient de longues marques de brûlures au sol. Ce qui rendait Dai Mubai encore plus furieux était qu’il n’avait jamais été bon pour esquiver, se retrouvant ainsi en mauvais état et fatigué en quelques instants. C’était seulement grâce à sa première compétence spirituelle, Barrière Corporelle du Tigre Blanc, qu’il avait été capable de bloquer continuellement les flammes de Bouboule. Incapable de les atteindre et incapable d’esquiver, il ne pouvait que gâcher des Intenses Vagues de Lumière Blanche du Tigre Blanc sur Ma Hongjun.

Mais, alors qu’eux deux mangeaient des Saucisses de Récupérations, il venait de consommer beaucoup de pouvoir spirituel et ce qui lui restait disparut rapidement. Ainsi, quand Bouboule mangea une deuxième Saucisse Champignon, le pouvoir spirituel de Dai Mubai fut incapable de persister.

S’il s’était battu contre Bouboule dans sa meilleure condition, Dai Mubai aurait pu s’appuyer sur son puissant pouvoir spirituel pour battre ses adversaires à l’usure. Après tout, les Saucisses de Récupération d’Oscar ne pouvait aider à récupérer qu’un peu de pouvoir spirituel en un instant. Comme Oscar fabriquait des Saucisses Champignons, sa consommation de pouvoir spirituel était considérable. Ainsi, s’il arrivait à tenir assez longtemps, les deux seraient forcés d’atterrir au bout d’un moment.

Mais maintenant, Dai Mubai avait utilisé auparavant sa Transformation Vajra du Tigre Blanc et Oscar avait atteint le niveau trente, rendant ses Saucisses de Récupération quasiment instantanées, et il les lançait à Ma Hongjun comme s’il n’avait pas à consommer de pouvoir spirituel. Avec l’aide d’une grande quantité de Saucisses de Récupération, l’endurance en combat de Ma Hongjun pouvait clairement tenir pendant longtemps.

Quand Ma Hongjun mangea sa troisième Saucisse Champignon, l’Intense Vague de Lumière Blanche du Tigre Blanc de Dai Mubai n’était déjà plus capable de bloquer complètement la Colonne de Flammes du Phénix, son pouvoir spirituel ne réussissait plus à supporter la consommation.

Au même moment, de l’autre côté, Tang San et Xiao Wu étaient également entrain de se battre joyeusement.

Tang San ne savait pas combien de fois il s’était déjà battu contre Xiao Wu. Son Herbe Bleu-argentée recouvrit la zone autour de lui dès le premier instant. Tant que Xiao Wu rentrait dans cette zone, il serait capable de lancer instantanément Ligotage, sa première compétence spirituelle.

Tang San connaissait très bien Xiao Wu, comment ne serait-il pas tout autant connu de Xiao Wu ? Bien qu’après que Tang San ait obtenu son troisième Anneau Spirituel, son Herbe Bleu-argentée ait beaucoup changé, Xiao Wu avait pu, après une observation minutieuse, déterminer l’étendue de ces changements lors du combat entre Tang San et Dai Mubai.

« Petit San, dois-tu vraiment te méfier autant de moi ? »

La voix de Xiao Wu semblait vexée, même quelque peu attristée.

Tang San releva inconsciemment la tête pour la regarder et bien qu’au moment où il leva la tête, il se rendit compte de son erreur, il était déjà trop tard. Il avait déjà fixé les yeux déjà roses de Xiao Wu.

La seconde compétence spirituelle de Xiao Wu, Charme, s’activa.

Tang San ressentit des vertiges. Heureusement, il avait fermé ses yeux le plus tôt possible, empêchant ainsi la compétence de Xiao Wu de révéler toute sa puissance. Cependant, après qu’elle ait atteint le niveau trente, les compétences spirituelles de Xiao Wu avaient toutes été améliorées. Et ce court instant vida l’esprit de Tang San.

Tang San insulta secrètement sa stupidité, depuis leur arrivée à l’Académie Shrek, il n’avait plus du tout fait de duel contre Xiao Wu et avait baissé sa garde. S’il avait utilisé son Œil du Démon Violet, il n’aurait pas fini dans cette situation. L’Œil du Démon Violet était l’ennemi naturel de la compétence de Xiao Wu.

Même Xiao Wu ne s’attendait pas à ce que son attaque surprise réussisse, mais voyant Tang San fermer les yeux et son Herbe Bleu-argentée perdre de son lustre, elle ne laissa naturellement pas passer cette opportunité. Ses pieds poussèrent le sol et elle s’élança silencieusement vers Tang San.

D’un point de vue strict, Xiao Wu pouvait aussi être considéré comme un Maître Spirituel d’agilité. La seule différence entre elle et Zhu Zhuqing était que sa technique d’attaque l’obligeait à coller sa cible pour qu’elle marche parfaitement, tandis que Zhu Zhuqing pouvait frapper puis se replier, une tactique d’assassin.

Bien que son esprit se soit vidé, tout le monde chercherait à se protéger inconsciemment. Tang San leva sans la moindre hésitation sa main droite et tira à nouveau une lumière bleu-verte.

La lumière se déplia en un instant. La toile d’araignée de cinq mètres de diamètre était capable d’empêcher son adversaire de l’attaquer par l’avant en un instant. Et l’assaut de Xiao Wu n’était une exception.

À cet instant, il semblait que Xiao Wu soit prise au piège, avec aucun moyen de changer sa direction et forcée de rentrer en collision avec l’ Immobilisation de Toile d’Araignée. Il s’agissait de la toile d’araignée dont même Dai Mubai avait été incapable de se libérer. Avec son pouvoir spirituel, une fois ligotée, elle n’aurait d’autres choix que de tomber au sol paralysée, perdant ainsi toutes chances de se battre.

Mais Xiao Wu, comme Ma Hongjun qui avait été aidé par la Saucisse Champignon, était parfaitement calme face à Tang San et son Immobilisation de Toile d’Araignée. Comme Grand maître l’avait dit, toute compétence spirituelle pouvait être déjouée.

Alors qu’elle était juste devant la toile d’araignée, le troisième Anneau Spirituel au dessus de Xiao Wu s’illumina et sa troisième compétence spirituelle apparut pour la première fois devant les autres.

Son troisième Anneau Spirituel s’illumina d’une forte lumière violette, mais contrairement aux autres, cette lumière entoura Xiao Wu en un instant et celui d’après, elle avait disparu.

Mais à cet instant, Tang San avait finalement réussi à se défaire de l’effet de la compétence Charme de Xiao Wu. Grâce à son Œil du Démon violet, sa volonté de fer et également à la capacité innée de la Technique Céleste Mystérieuse à bloquer ce genre de compétence, il n’avait été étourdi qu’un court instant, c’est tout. Dès qu’il revint à la normal, il put voir Xiao Wu entourée par la lumière violette puis disparaître.

Xiao Wu ayant disparu, la toile d’araignée de Tang San ne toucha que de l’air. La lumière violette réapparut alors, elle se trouvait derrière la toile d’araignée, ou plutôt, juste devant Tang San. La paire de mollet mince de Xiao Wu s’était déjà placée autour des épaules de Tang San, alors que son rire atteignait Tang San au même moment,

« Petit San, tu as perdu. »

Durant leurs précédents duels, dès que Xiao Wu se rapprochait, Tang San ne pouvait rien faire à moins d’utiliser ses armes secrètes.

Après avoir atteint le niveau trente, le pouvoir spirituel de Xiao Wu s’était clairement amélioré et bien qu’ils soient séparés par un pantalon, Tang San pouvait tout de même sentir leur flexibilité incroyable. Coincé entre ses mollets, qui étaient déjà en train de s’enrouler, il vit la compétence Arc hanche sur le point d’être activée et de l’amener directement au sol.

Il fallait savoir, qu’en plus de l’amélioration de son pouvoir spirituel, l’Arc Hanche de Xiao Wu était maintenant capable d’améliorer la force de sa hanche de cent vingt pourcents. Ce n’était pas quelque chose à laquelle un Maître Spirituel, peu importe son niveau, pouvait résister en utilisant sa force physique.

Voyant le corps délicat de dos de Xiao Wu commençant à transférer de la force vers sa nuque, Tang San n’oublia pas de crier dans sa surprise,
« Peut-être pas ! »

Une lumière bleu-verte fut à nouveau tirée, mais cette fois, sa cible était le corps de Tang San.

L’Immobilisation de Toile d’Araignée se lança en un clin d’œil et cette énorme toile d’araignée ligota Tang San et Xiao Wu étroitement ensemble. Ainsi, même si l’Arc Hanche de Xiao Wu se lança avec succès, étant tous deux ligotés ensemble, elle était naturellement incapable de lancer Tang San et ils tombèrent simultanément au sol avec putong.

C’était la première fois que Tang San connaissait la terreur de l’Immobilisation de Toile d’Araignée. Puis, l’instant d’après, l’Herbe Bleu-argentée formant la toile d’araignée, se resserra encore plus autour des deux, rapprochant toujours plus leur corps.

Maintenant, les mollets de Xiao Wu serraient fortement la nuque de Tang San et sa tête vers le sol, le dos droit. Dans cette position, ses fesses, parfaitement rondes et chaudes, collaient le bas ventre de Tang San, ajoutant à cela leur corps se touchant partout tandis qu’ils tombaient tout en étant toujours serrés ensemble, Tang San, son visage faisant face aux jambes de Xiao Wu, sentit immédiatement son corps réagir.

Xiao Wu était déjà incapable d’utiliser à nouveau sa troisième compétence spirituelle. Le poison de la toile d’araignée était naturellement inefficace sur Tang San, mais son effet sur Xiao Wu était très bon et en un instant, elle fut paralysée et un sensation de brûlure se répandit dans son corps, entravant sa capacité à utiliser son pouvoir spirituel afin d’utiliser sa troisième compétence spirituelle. Cependant cet instant fut aussi celui où le pouvoir spirituel de Dai Mubai fut quasiment épuisé, le rendant incapable de continuer à se battre.

« Bien, vous pouvez tous arrêter. »

La voix de Grand maître se fit entendre au moment opportun. Moment où Oscar finit par tomber du ciel.

Ce fut seulement à cet instant que Dai Mubai se rappela que quand Oscar mangeait ses propres saucisses, leur effet était réduit. Malheureusement, son pouvoir spirituel était largement épuisé, sinon il aurait eu à ce moment, l’opportunité de contre-attaquer.

Rappelant sa toile d’araignée, Tang San aida Xiao Wu à se relever, les deux arborant une expression embarrassée. Le petit visage délicat de Xiao Wu était rouge comme une pomme mûre et l’odeur distincte de Tang San imprégna son corps sans disparaître un long moment. Baissant la tête, sa natte passant par dessus son épaule pour reposer sur sa poitrine, elle n’osait pas lever le regard vers son frère adoptif.

Grand maître ne sembla pas remarquer la gêne de Tang San et Xiao Wu, il laissa son regard flotter sur les cinq combattants.

« Dites moi ce que vous en avez pensé. »

Dai Mubai était très déprimé. Même s’il avait perdu contre la troisième compétence spirituelle de Tang San, Tang San était au final un Maître Spirituel de contrôle. Mais Bouboule, Ma Hongjun, n’avait jamais été à sa hauteur. Ayant perdu de manière inattendue cette fois, il n’était pas capable d’accepter sa défaite :
« Si mon pouvoir spirituel avait été à son maximum, ils n’auraient pas eu la moindre chance. »


 

  1. Gang peut se traduire par ferme aussi.
Cet article comporte 10 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top