skip to Main Content
Menu

Douluo Dalu – Chapitre 36

 


Chapitre 36 : L’Arrivée de Grand maître

Partie 1

Perplexe, Dai Mubai demanda :
« Tu es en train de dire que tu viens de tirer des carreaux d’arbalète ? Mais, où sont-ils ? »

Tang San sourit légèrement et pointa du doigt un arbre derrière le premier,
« Là-bas. »

Tout en parlant, il marcha jusqu’à l’arbre en question. Ce deuxième arbre était dix mètres derrière le premier et quand le groupe l’atteint, ils purent voir les carreaux d’arbalète qu’avait tiré l’Arbalète Divine de Zhuge.

Seize carreaux d’arbalètes, alignés sur deux lignes distinctes, avaient pénétré dans l’arbre.

Zhao Wuji regarda l’arbre, avant de jeter un nouveau regard sur ces carreaux,
« Petit San, est-ce que ces carreaux d’arbalète, que tu as tiré, sont passés au travers du premier arbre avant de pénétrer dans celui-ci ? »

Tang San hocha la tête et répondit :
« L’Arbalète Divine de Zhuge est très puissante et sa spécialité est de transpercer le pouvoir spirituel défensif. Si la cible ne possède pas une défense particulièrement tyrannique, elle mourra en un instant. »

En entendant l’explication de Tang San, tout le monde ne put s’empêcher de retenir sa respiration. Ils savaient tous qu’avec une force pareille, mis à part Zhao Wuji, aucun d’eux ne pouvait y résister.

Dai Mubai marmonna dans sa barbe :
« Cette chose est bien trop puissante, même en utilisant ma Transformation du Tigre Blanc Vajra, je risquerais d’être grièvement blessé. »

Tang San leva sa main puis tapota le tronc de l’arbre, utilisant la Technique Céleste Mystérieuse pour sortir peu à peu les carreaux d’arbalète en les secouant à l’aide de la force de la Capture de Dragon.

Les carreaux de l’Arbalète Divine de Zhuge n’étaient pas facile à fabriquer. Ceux qu’il avait utilisé pour s’occuper de Démon Arachnéen à Face Humaine étaient clairement perdus, mais il ne souhaitait abandonner ceux-là.

Tout en tapotant le tronc, Tang San dit à Dai Mubai :
« L’Arbalète Divine de Zhuge peut être décrite comme le cauchemar du soldat ordinaire. Mais son plus grand avantage n’est pas sa puissance, mais la caractéristique que possèdent toutes les armes secrètes, sa discrétion et l’effet de surprise qu’elle apporte. Tant qu’elle est chargée, tirer ne demande pas de pouvoir spirituel. Même une personne ordinaire pourrait l’utiliser facilement. D’après mes estimations, tout Maître Spirituel en dessous du niveau quarante frappé de plein fouet n’a que de très petites chances de survie. Elle est très efficace contre les Maîtres Spirituels de type autre que défensif. »

« Tang San, c’est toi qui l’a créée ? » Demanda Ning Rongrong.

Tang San eut le regard vide un instant avant de répondre avec un sourire ironique :
« On peut dire ça. »

Il ne pouvait dire à personne que ses techniques lui venaient d’une vie antérieure.

Ning Rongrong demanda d’un ton intéressé :
« Tang San, peux-tu me vendre cette chose ? Tu as le droit de choisir le prix. Tu sais que je suis une Maître Spirituel auxiliaire, sans compétence offensive. Quand vous risquez tous vos vies, je ne peux rien faire mis à part vous soutenir un peu et regarder. Si j’avais cette chose, je pourrais attaquer un peu. »

Tang San laissa échapper un sourire et lui dit :
« Comment ça vendre ? Je vais t’en donner une en cadeau. Le seul problème est que cette chose nécessite des matériaux assez coûteux, tu devras donc t’acquitter de leur prix. »

À ce moment, les carreaux d’arbalète avaient finalement été sortis du tronc d’arbre et tout le monde put en voir la forme.

Les carreaux faisaient huit cuns de long, sans empennage. Les quatre cuns antérieurs étaient cylindriques et les quatre de devant prenaient la forme d’une pointe d’aiguille. Les trois cuns de l’avant possédaient douze sillons pour faciliter l’écoulement du sang. La pointe était extrêmement aiguisée, reflétant une lumière froide et ne semblait pas abîmée par son choc contre les deux arbres.

Tang San tourna sur le côté l’Arbalète Divine de Zhuge, ouvrit la trappe à carreaux et rangea les seize carreaux d’arbalète un par un dedans.

Oscar s’approcha finalement de Tang San et avec un sourire flatteur dit :
« Petit San, ne sommes-nous pas de bons frères ? »

Tang le regarda et sourit légèrement, comment pouvait-il ne pas comprendre ce que voulait Oscar :
« Bien sûr, ne t’inquiètes pas, je vais tous vous donner une Arbalète Divine de Zhuge. Comme pour Ning Rongrong, vous aurez à payer pour les matériaux et je m’occuperai de leur assemblage. Cependant, faire cette chose est assez compliqué et je ne peux en faire qu’une par mois au maximum. Vous n’aurez pas à vous inquiéter. De plus, ne l’utilisez pas à tous bouts de champ, gardez-la pour les situations extrêmes. Faire les carreaux d’arbalète n’est pas facile non plus et après les avoir tiré, il est difficile de les récupérer. Je ne suis après tout qu’une seule personne et ne peux pas passer mon temps à en fabriquer. Aussi, faites attention, vous avez vu la puissance de l’Arbalète Divine de Zhuge, elle est extrêmement létale et il est très facile de blesser mortellement quelqu’un avec. »

« Petit San, ça ne va pas. » Dit soudainement Zhao Wuji.

Tang San le fixa d’un regard vide,
« Pourquoi donc professeur Zhao ? »

Zhao Wuji laissa échapper un sourire malicieux et dit tout en regardant le reste de ses étudiants :
« Tes camarades ne sont pas des pauvres gens. Fabriquer cette Arbalète Divine de Zhuge n’est pas facile, elle ne doit donc pas leur être vendu à bas prix. Dans tous les cas, certaines personnes ne prêtent pas attention à l’argent, tu dois donc leur donner un prix de vente satisfaisant. »

Dai Mubai hocha la tête et dit :
« Je suis d’accord avec professeur Zhao. Petit San, si tu dois vendre ton Arbalète Divine de Zhuge, comment cela coûterait-il ? »

Tang San secoua la tête avec un sourire,
« Tout le monde fait partie du même groupe, il est inutile de parler d’argent. »

Dai Mubai insista :
« Du même groupe, peut-être, mais nous ne pouvons pas te laisser perdre de l’argent. Si une seule petite boîte est capable de tirer des carreaux d’arbalète aussi puissants, il est clair que le savoir-faire derrière est incroyablement complexe. Nous ne pouvons pas te laisser te fatiguer en permanence. Sans même parler du fait, qu’après l’avoir utilisé, nous aurons à nouveau besoin de toi pour fabriquer de nouveaux carreaux. Ne me dis pas que nous aurons à t’exploiter à chaque fois ? Ne soit pas modeste avec nous, ce n’est que correct. Disons que cette Arbalète Divine de Zhuge est un cadeau et que nous ne payerons que pour les matériaux. Et que si nous avons encore besoin de toi dans le futur, tu dois nous les vendre, qu’en dis-tu ? »

Oscar rit et dit :
« Aucun problème, faisons comme ça. De toutes façons, nous avons tous un salaire conséquent tous les mois. Ces choses peuvent nous sauver la vie, qu’elles soient chers n’est pas un problème. »

Écoutant leurs arguments, Tang San hocha la tête et conclut :
« Dans ce cas, d’accord. Puisque tout le monde est intéressé par cet arme secrète mécanique, je ferai de mon mieux pour vous en équiper de plusieurs sortes à l’avenir. Après tout, chaque type d’arme en plus est une nouvelle garantie. »

Tout le monde était clairement très intéressé par les armes secrètes. Bien sûr, cela était fortement dû aux effets qu’avait produit Tang San en les utilisant. Après tout, lors du jour de son arrivée, il avait réussi à prendre l’avantage face à Zhao Wuji, un Maître Spirituel qui avait plus de quarante niveaux de plus que lui. Sans même parler des étudiants, même Zhao Wuji avait été quelque peu influencé.

Ils finirent finalement par quitter la Grande Forêt du Dou Étoilé. Bien qu’ils ne sentent plus l’air frais et pur une fois à la frontière de la forêt, tout le monde sembla se détendre et se sentait plus léger.

« Nous allons commencer à nous dépêcher, nous nous reposerons dans la petite ville. » Dit Zhao Wuji avec un sourire.

Dai Mubai dit alors :
« Si tout le monde est encore en forme après avoir couru, j’aimerai tous vous inviter à boire un verre une fois arrivé à la petite ville. Professeur Zhao, vous n’avez pas le droit de refuser cette fois. Si vous n’aviez pas été là, peut-être aurions nous été incapable de sortir en vie de la Grande Forêt du Dou Étoilé. »

Souriant, Zhao Wuji lui répondit :
« Petit Bai, je sais que tu es riche, mais je tiens très bien l’alcool. »

Riant, Dai Mubai dit :
« Professeur Zhao, n’avez-vous jamais entendu les rumeurs à mon sujet? Ma capacité à dépenser de l’argent pour résoudre les problèmes est sans égale. »

En pénétrant dans la Grande Forêt du Dou Étoilé cette fois, leur récolte avait été plutôt bonne, non seulement Oscar avait atteint le rang d’Ancien Spirituel, Tang San et Xiao Wu avaient également absorbé leur troisième Anneau Spirituel. Encore plus important était le fait que tout le groupe ait appris à se connaître et se soit rapproché. L’Académie Shrek n’avait que sept étudiant et le fait qu’il n’y ait pas de conflits entre eux faciliterait leur cultivation à l’avenir.

Le groupe finit par se reposer dans la petite ville deux jours. Récupérer leur pouvoir spirituel et leur force physique ne demandait pas autant de temps, mais ils avaient besoin de détendre leurs esprit tendus par leur expédition.

Dai Mubai fut extrêmement généreux et paya pour tout le groupe pendant ces deux jours. Personne ne cultiva et leurs journées étaient passées à boire ensemble et jouer bruyamment, tout en étant extrêmement heureux. Même la toujours froide Zhu Zhuqing se détendit beaucoup. Elle refusa juste de laisser Dai Mubai tenir sa main à nouveau.

Dai Mubai ne la pressa pas non plus, elle n’avait après tout que douze ans. Il n’était pas anxieux.

Après deux jours, le groupe repartit et après un jour de voyage sans encombre, ils arrivèrent au village et à l’Académie Shrek.

« Enfin de retour, rentrer à la maison fait vraiment du bien, ah ! » Cria de manière exagérée Oscar.

Zhao Wuji le fusilla du regard :
« Parle moins fort, tu ne vois pas qu’il fait déjà nuit ? Bon, pour le moment, retournez tous dans vos dortoirs pour vous reposer. Je vais aller voir le doyen et lui raconter tout ce qu’il s’est passé. »

Après une journée de voyage à vive allure, tout le monde était fatigué et tous se dirigèrent vers leur dortoir respectif.

« Tang San, attend une minute. »

Tang San était sur le point de partir avec Oscar vers leur dortoir, quand Ning Rongrong l’interpella.

Tang eut le regard vide un moment,
« Rongrong, que se passe-t-il ? »

Mordillant sa lèvre, elle dit :
« Est-ce que je pourrais te parler seul à seul ? »

À ses côtés, l’expression d’Oscar se raidit,
« Allez donc discuter, je vais rentrer. »

Depuis qu’il avait poussé Ning Rongrong afin d’éviter le coup du Singe Géant Titanesque, l’affectation morte d’Oscar avait refait surface, car au final, Ning Rongrong était trop belle et bien qu’elle n’ait que douze ans, elle se transformait de jour en jour en une beauté rare. Ces derniers jours, Oscar avait prêté une attention particulière à Ning Rongrong et celle-ci ne l’avait pas rejeté et au contraire s’était même rapprochée de lui.

Mais soudainement, Ning Rongrong disait qu’elle voulait parler seul à seul avec Tang San et cela fit mal au cœur d’Oscar, mais il n’avait rien à redire.

Xiao Wu sembla aussi intéressée et demanda à Ning Rongrong,
« Rongrong, pourquoi as-tu besoin de petit San ? Je n’ai pas le droit d’écouter non plus ? »

Ning Rongrong hésita un instant, mais finit par confirmer.

Xiao Wu fit une grimace puis s’enfuit vers son dortoir.

Dai Mubai, Ma Hongjun et Zhu Zhuqing étaient déjà retournés à leur dortoir et actuellement, il n’y avait plus que Tang San et Ning Rongrong à l’entrée de l’académie.

« Rongrong, que se passe-t-il à la fin ? » Demanda Tang San.

Elle répondit :
« Tang San, j’aimerai faire un marché avec toi. »

« Un marché ? »

Tang San la regarda l’air ébahi. Il ne put s’empêcher de penser, ’ ne me dites pas que cette Ning Rongrong est redevenu une diablesse ?’

Ning Rongrong hocha la tête avec sérieux,
« Bien que je sache que tu ne manques pas d’argent, j’aimerais beaucoup passer un marché avec toi. Seulement, je ne peux pas faire ce genre de choses sans ton accord, c’est pour ça que j’ai besoin de te demander si tu es d’accord en premier. »

Partie 2

Après observation, Tang San découvrit que Ning Rongrong ne semblait pas redevenir comme avant. Son expression était sérieuse et même un peu excitée.

« Parle donc, que se passe-t-il ? »

Ning Rongrong expliqua alors :
« Tu sais que je viens de l’École de la Pagode Cristalline aux Sept Trésors. Bien que nous soyons un des sept grands clans de cette époque et que nous ayons un statut important, nos étudiants les plus importants sont des Maîtres Spirituels de soutien. Quand nous rencontrons des ennemis, nous sommes toujours leur première cible. Je pense que tes armes secrètes mécaniques pourraient nous aider grandement. Au moins, nos membres auraient la possibilité de se défendre. Ainsi, si possible, j’aimerais t’acheter des armes secrètes mécaniques pour mon école. »

Alors c’était pour ça. Tang San comprenait ce que voulait Ning Rongrong maintenant.

« Mais j’ai entendu dire que l’École de la Pagode Cristalline aux Sept Trésors possédait de nombreux clans vassaux et que leurs membres ne servent qu’à protéger les membres les plus importants de ton école. Vous avez même deux puissants Douluos Uniques, tout cela ne suffit pas ? »

Ning Rongrong lui répondit :
« Cela n’est au final que de l’aide extérieure, elle ne nous appartient pas. De plus, personne ne peut promettre qu’il n’y aura pas de traîtres ! Il y a longtemps, c’est arrivé une fois dans notre école. Un de mes oncles a été enlevé par un des protecteurs de l’école. Après cela, l’école a créé de nombreuses règles afin de prévenir ce genre de choses, mais nous sommes toujours dans une situation passive. »

« Rongrong, désolé. J’ai peur de devoir te décevoir. Si le marché ne concernait que quelques armes, il n’y aurai pas de problèmes. Je devrais être capable de fabriquer assez d’armes secrètes. Mais dans ton école, il y a au moins cent disciples concernés par ce marché, je ne peux pas fabriquer autant d’armes secrètes. »

Anxieuse, Ning Rongrong dit :
« La qualité n’a pas à être parfaite, tant que nous arrivons à nous défendre. Si la qualité est moindre, cela devrait te faire gagner du temps, non ? »

Le regard sévère, Tang San répliqua :
« Rongrong, ne dis plus jamais ça. Soit je ne le fais pas, soit je le fais du mieux que je peux. »

Tirant la langue, elle répondit :
« N’y a-t-il pas d’autre moyen ? »

Tang San réfléchit un moment et finit par se souvenir de la façon dont fonctionnait la Secte Tang. S’il l’imitait, peut-être pourrait-il…

« Il existe un moyen, mais j’ai besoin d’y réfléchir un peu avant de pouvoir te répondre. »

Ning Rongrong sourit légèrement et dit :
« Pas de soucis. Tang San, voilà ce que nous allons faire : donne moi la première arme secrète que tu fabriquera. J’ai besoin de l’amener à mon père qu’il y jette un œil. Seul mon père peut décider ou non d’équiper nos disciples avec tes armes secrètes. S’il est d’accord, tu te dois de demander un prix énorme, ne te retiens pas. Eh eh, je vais aller dormir. Il faudra aussi que je m’explique avec ta Xiao Wu. Ne t’inquiète pas, je ne la rendrai pas jalouse. »

Ayant fini de parler, Ning Rongrong courut vers son dortoir avec un rire léger.

Observant la silhouette de Ning Rongrong qui s’éloignait, Tang San révéla un sourire détendu. L’argent était une bonne chose et il n’allait naturellement pas la refuser. Car il aurait besoin d’argent s’il voulait pouvoir fabriquer des armes secrètes encore plus puissantes. Tang San décida d’y réfléchir avec attention une fois de retour. Il voulait savoir s’il y avait moyen d’implanter la méthode commerciale de la Secte Tang dans ce monde. Après tout, fabriquer des quantités massives d’armes secrètes n’était pas quelque chose qu’il pouvait réaliser tout seul.

De retour à son dortoir, il vit qu’Oscar ne dormait pas encore. Il était simplement allongé sur son lit et regardait le plafond. Voyant Tang San rentrer, il se redressa rapidement :
« Petit San, que te voulait Rongrong ? »

Le voyant si nerveux, Tang San ne put s’empêcher de rire intérieurement et le charria,
« Rien de spécial. Nous nous sommes échangés des mots doux. »

« Des mots doux ? » La voix d’Oscar devint légèrement étrange.

« Petit San, est-ce que Xiao Wu est vraiment ta sœur ? »

Tang San secoua la tête,
« Xiao Wu est ma sœur adoptive. »

« Si tu as déjà Xiao Wu, ne devrais-tu pas ne pas te battre pour Rongrong avec moi ? »

Amusé, Tang San fixa Oscar,
« N’avais-tu pas déjà abandonné ? »

Oscar se sentit alors un peu embarrassé,
« Mais, ne penses-tu pas qu’après notre excursion dans la Grande Forêt du Dou Étoilé, elle a un peu changé ? Elle ne semble plus autant agaçante qu’avant. De plus, elle est encore jeune, je peux t’assurer que son comportement va s’améliorer. »

Tang San s’allongea sur son lit puis continua :
« Alors tu dois faire de ton mieux. Ne t’inquiète pas, nous n’avons parlé que d’armes secrètes. »

Oscar fut stupéfait :
« Vraiment ? Alors tout va bien, petit San tu es vraiment un vrai frère. »

Levant les yeux au ciel, Tang San finit par dire,
« Laisse moi tranquille, va te reposer. N’es-tu pas fatigué ? »

Fermant ses yeux, ses amis de l’Académie Shrek défilèrent dans sa tête. Tous pouvaient être décrits comme des génies monstrueux. Même leur esprit était plus mature que ceux des gens de leur âge. Rien que le fait que Ma Hongjun, à douze ans, arpente les bordels et que Dai Mubai joue avec ces jumelles était incompréhensible pour Tang San. Est-ce qu’il s’agissait de la précocité décrite dans les légendes ?

Après un jour de voyage, il était inévitable d’être fatigué. Étant enfin rentré, Tang San décida de s’autoriser un jour de repos. Il ne commença pas à cultiver, mais tomba directement dans les bras de Morphée. Un esprit toujours sur le qui-vive pouvait à long terme être néfaste à la cultivation. Prendre un repos mérité ne pouvait que bénéficier à la cultivation. Cette façon d’alterner entre travail et repos était quelque chose que Grand maître avait transmis à Tang San.

Dans le bureau du doyen.

Flender, choqué, finissait d’écouter le rapport de Zhao Wuji sur leur excursion. Son expression avait changé à de nombreuses reprises, mais en entendant que tout le monde était rentré sain et sauf, il poussa un soupir de soulagement.

« Il semblerait que nous ayons été trop négligent. » Soupira Flender alors qu’il ressentait toujours une vague de peur.

« La prochaine fois qu’ils iront chasser des Bêtes Spirituelles, je viendrai avec toi et deux autres professeurs. Ces enfants ont une destinée hors du commun, s’il leur arrive un accident, cela serait équivalent à du sabotage de génie. »

Zhao Wuji était assis dans un siège sur le côté. Il craignait encore de possibles accidents. Il rit alors amèrement :
« On ne peut pas t’en vouloir. Qui aurait pu savoir que la Grande Forêt du Dou Étoilé deviendrais si étrange et qu’autant de choses se produiraient dans sa périphérie. Nous avons même croisé le Dragon Serpent Inégalés. Cependant la chose que je comprend le moins est l’apparition du Singe Géant Titanesque. Peu importe comment on observe la situation, une Bête Spirituelle de son rang ne devrait pas aller dans la périphérie de la forêt. Heureusement que Xiao Wu a beaucoup de chance, sinon nous aurions subi de grosses pertes. Honnêtement, même si nous avions fait ce que tu as dit et que quatre de nos professeurs les avaient accompagné, le résultat n’aurait pas changé face au Singe Géant Titanesque. »

Flender hocha la tête.
« Mais la Grande Forêt du Dou Étoilé est l’habitat naturel de Bêtes Spirituelles le plus proche. Mis à part cet endroit, il n’y a rien d’autre. Cependant, d’après ton explication, le Singe Géant Titanesque n’était pas violent et n’a pas tué tout le monde, sinon même avec ton Avatar Spirituel, tu aurais été incapable de le bloquer. Et la survie de Xiao Wu me surprend encore plus. Quel est ce rugissement de vache dont elle a parlé ? Ne me dis pas que dans la Grande Forêt du Dou Étoilé, il existe une Bête Spirituelle qui peut forcer le Singe Géant Titanesque à se soumettre ? »

« Le rugissement de vache venait sûrement du Python Bleu Ciel à Tête de Taureau. » Une voix rauque et un peu étrange se fit entendre de l’autre côté de la porte.

Zhao Wuji fut surpris. Il avait bien sûr entendu le bruit de pas qui se rapprochait, mais il ne s’en était pas préoccupé. Il pensait qu’il s’agissait d’un professeur de l’académie. Mais en entendant cette voix, il se rendit compte que quelque chose clochait. Personne dans l’académie n’avait de voix qui ressemblait à celle-ci.

« Ah ah, un ami proche est venu nous rendre visite. Xiao Gang1, vite, rentre donc. »

Le porte s’ouvrit et un homme d’âge moyen rentra dans la pièce. Un visage rigide, le dos parfaitement droit, des yeux qui semblaient vides au premier regard, mais qui en vérité contenait dans leurs pupilles noires de l’anxiété. Si Tang San avait été présent, il aurait reconnu cette personne du premier coup d’œil, car il s’agissait de son professeur, reconnu dans le monde des Maîtres Spirituels sous le nom de Grand maître.

« Installe-toi. Wuji, tu ne le reconnais pas, n’est-ce pas ? Je vais te le présenter. Il s’agit de mon partenaire du bon vieux temps et du professeur de Tang San. Tu peux l’appeler Grand maître. Presque tout le monde dans le monde des Maîtres Spirituels l’appelle ainsi. »

Zhao Wuji se souvint de quelque chose et tourna le regard vers Grand maître, surpris.

« Alors vous êtes Grand maître. Enchanté, je suis Zhao Wuji. »

D’un ton toujours aussi morne et une ébauche de sourire apparaissant sur son visage, Grand maître lui répondit :
« Roi Brillant Immobile, ne soyez pas si poli. Vous êtes de retour, Tang San devrait donc être de retour aussi, est-il sain et sauf ? »

Il n’avait entendu que la partie où Xiao Wu avait été relâchée par le Singe Géant Titanesque et n’avait pas entendu le début de la conversation.

Zhao Wuji laissa échapper un rire et dit :
« Il va bien. Nous avons été plutôt chanceux. Tout le monde est revenu sain et sauf et cela est vraiment dû à Tang San. Vous avez choisi un très bon disciple Grand maître. Quand êtes-vous arrivé à l’académie ? »

Flender aida Grand maître et répondit à sa place,
« Il est arrivé avant-hier. Sans Tang San, il ne serait peut-être jamais venu. Xiao Gang, assied-toi donc. »

Quand Grand maître entendit Zhao Wuji dire que Tang San était sauf, son expression se détendit clairement. Sans la moindre politesse, il tira alors une chaise et s’assit. Zhao Wuji apprit alors que le vrai nom de Grand maître était Xiao Gang. Un tel nom était vraiment inattendu, mais il s’agissait aussi d’un nom débordant de masculinité. Il avait aussi entendu de nombreuses rumeurs au sujet de Grand maître. Bien que Grand maître ait l’air mince et manque de force, sa personnalité était connue pour sa force. Il avait même une fois abandonné sa famille à cause d’un conflit. Puis il avait alors rencontré Flender et une autre personne, créant plus tard le fameux Triangle de Fer Doré.

Partie 3

Zhao Wuji était très intéressé par ce qu’avait dit Grand maître en entrant et s’empressa de lui poser sa question:
« Grand maître, à l’instant, vous avez mentionné une Bête Spirituelle ? Une capable de capter l’attention du Singe Géant Titanesque ? »2

L’expression de Grand maître était concentrée et sérieuse,
« Si Xiao Wu a entendu un rugissement de taureau, le fait que le Singe Géant Titanesque abandonne et la laisse est tout à fait plausible. Dans la Grande Forêt du Dou Étoilé, il n’y a pas que ce Singe Géant Titanesque qui soit roi. Il existe une entité encore plus redoutable. Cette entité est la plus grande puissance de la Grande Forêt du Dou Étoilé. S’il on parle du Singe Géant Titanesque comme roi, alors l’autre est empereur. Cette Bête Spirituel est le Python Bleu Ciel à Tête de Taureau. »

Que ce soit Zhao Wuji ou Flender, tous deux révélèrent des expressions d’écoute attentionnée, soupirant secrètement d’admiration en leur for intérieur. En terme de connaissance, personne ne pouvait être comparé à Grand maître. Zhao Wuji comprenait finalement enfin pourquoi il était connu sous le nom de Grand maître.

« Comme tout le monde le sait, la force d’une Bête Spirituelle dépend de son âge de cultivation mais également de son talent inné. Comme nous autres Maîtres Spirituels : à part notre niveau de cultivation et nos Anneaux, la force innée de l’Esprit détermine également le potentiel de développement futur. Mais parmi les Bêtes Spirituelles, si on les divise selon leur niveau, alors le Python Bleu Ciel à Tête de Taureau et le Singe Géant Titanesque sont tous deux les plus formidables. Ils possèdent un talent inné incomparable et un physique tyrannique. Ces deux entités dans la Grande Forêt du Dou Étoilé ont déjà dépassé les cinquante mille ans de cultivation. Bien qu’ils n’aient pas encore atteint les cent mille ans, leur force oppressante est déjà suffisante pour rivaliser avec les Douluos Uniques. Lorsqu’ils atteindront cent mille ans de cultivation, peut-être deviendront-ils des entités transcendant le monde des Douluos Uniques. »

Zhao Wuji dit :
« Grand maître, j’ai déjà entendu parler de ce Singe Géant Titanesque plusieurs fois, mais c’est la première fois que j’entends le nom de Python Bleu Ciel à Tête de Taureau. Contre toute attente, il est encore plus puissant que le Singe Géant Titanesque, de quoi est-il alors capable ? »

Grand maître soupira légèrement,
« Tout comme personne ne connaît l’étendue réelle du pouvoir du Singe Géant Titanesque, encore moins de personne savent vraiment de quoi ce Python Bleu Ciel à Tête de Taureau est capable. Un Douluo Unique a une fois pénétré profondément dans la Grange Forêt du Dou Étoilé. Il était confiant en sa force et voulait savoir quel genre d’endroit était le centre de la forêt. Sa force était en effet redoutable et il finit par atteindre le cœur de la forêt. Mais il fut étonné de découvrir qu’il n’y avait alors plus de forêt mais un lac pas très grand. Son eau était clair, et entourée par la forêt, semblant sortit tout droit d’un conte de fée. »

Un lac ? Zhao Wuji jeta un regard ébahi à Grand maître, Flender arborait une expression pensive.

Grand maître continua :
« À côté de ce lac, ce Douluo Unique vit une Bête Spirituelle entrain de boire de l’eau. Mais cette Bête Spirituelle était en fait le Singe Géant Titanesque que vous avez rencontré et le voyant, le Douluo Unique fut très excité, ayant toujours entendu parler de la renommée de cette formidable Bête Spirituelle. Immédiatement, il tenta de se battre contre lui. Mais à la fin, il n’en eut pas l’occasion, parce qu’il perdit la tête de terreur en un instant et s’échappa. »

« Pourquoi ? À cause de ce Python Bleu Ciel à Tête de Taureau ? »
Zhao Wuji avait les yeux écarquillés.

Grand maître acquiesça,
« Précisément à cause du Python Bleu Ciel à Tête de Taureau. Alors que le Douluo Unique s’apprêtait à combattre, le petit lac se mit à bouillir et juste après, il vit une tête de taureau incomparablement énorme crever la surface de l’eau, dégageant une pression si énorme qu’il ne put qu’être choqué. Cette Bête Spirituelle à corps de python et tête de taureau se sépara lentement de la surface, révélant son gigantesque corps de cent mètres de long. À ce moment, le soleil était couché. Cette Bête Spirituelle bleu-vert siffla vers le ciel et la radiance de la lune sembla être absorbée par ce sifflement. Mais ce qui effraya réellement ce Douluo Unique fut que ce Python Bleu Ciel à Tête de Taureau lui adressa des mots humains, ‘humain, ta cultivation devient difficile, quitte cet endroit.’. »

Zhao Wuji et Flender se regardèrent, Flender ne put s’empêcher de dire :
« Comment se fait-il que je n’ai jamais entendu parler de ça ? »

Grand maître lui jeta un regard froid,
« Il y a encore de nombreuses que tu ignores. Sais-tu comment le Singe Géant Titanesque s’est comporté lorsque le Python Bleu Ciel à Tête de Taureau est apparu ? Devant lui, il avait une expression de peur. Mais à ce moment, ce Python Bleu Ciel à Tête de Taureau a produit un rugissement de taureau à en percer les tympans. En conséquence, de ce qu’à dit Xiao Wu, je peux déterminer que le Singe Géant Titanesque a certainement entendu l’appel du Python Bleu Ciel à Tête de Taureau, et lâchant tout, il s’est dépêché d’aller à sa rencontre. La raison pour laquelle le Python Bleu Ciel à Tête de Taureau est moins connu que le Singe Géant Titanesque est parce qu’il ne quitte que rarement le lac au cœur de la Grande Forêt du Dou Étoilé. Mais cette événement fut rapporté au monde des Maîtres Spirituels par ce Douluo Unique. Cependant, son existence n’est connue que d’un petit nombre de personnes, dont je fais partie.

– C’est donc ainsi. Il semblerait que la chance de Xiao Wu soit vraiment bonne. »

Grand maître dit :
« Professeur Zhao, j’ai attentivement lu les archives de ces étudiants, cette fois, vous êtes partis pour la Grande Forêt du Dou Étoilé afin de trouver un troisième Anneau Spirituel pour cet enfant Maître Spirituel de nourriture. Puis-je savoir de quelle Bête provient l’Anneau qu’il a finalement obtenu ? »

Zhao Wuji laissa échapper un petit rire,
« Cette fois notre chance fut plutôt bonne, on pourrait même dire qu’on a volé le gras de la bouche d’un autre. Ce gamin a obtenu l’Anneau Spirituel d’un Serpent à Crête et Queue de Phénix millénaire et possède une troisième compétence plutôt bonne. »

« Un Serpent à Crête et Queue de Phénix millénaire ? »
Les muscles rigides du visage de Grand maître changèrent instantanément,
« C’est vraiment très bon. J’avais au départ anticipé plusieurs type d’Anneaux adaptés pour son Esprit de nourriture, mais je n’aurais jamais imaginé qu’il obtiendrait un aussi bon Anneau. La disposition du Serpent à Crête et Queue de Phénix est plutôt douce, mais il est extrêmement malin, des plus expert dans l’art de la fuite, sa cultivation n’est pas facile. Si ma conjecture est correcte, la troisième compétence spirituelle de Oscar devrait être liée à la vitesse. »

Zhao Wuji dit avec un soupir d’admiration :
« Digne d’être appelé Grand maître, c’est juste, la troisième compétence d’Oscar est liée à la vitesse. C’est une sorte de saucisse champignon qui permet de voler pendant une minute à la vitesse du Serpent à Crête et Queue de Phénix. »

Grand maître sembla choqué, il n’avait clairement pas prévu que la compétence spirituelle qu’obtiendrait Oscar serait celle-ci. Il dit de manière résolue :
« Le talent de l’Esprit de nourriture de cet enfant est sans précédent, le plus remarquable de tous les Maîtres Spirituels de nourriture que j’ai rencontré jusqu’à maintenant. Ses perspectives futures ne peuvent être mesurées. »

Flender eut un sourire sinistre,
« Mon Académie Shrek n’a toujours acceptée que des monstres. Tu t’en rend seulement compte ? Malheureusement, c’est la dernière promotion. Ces sept enfants sont les derniers étudiants de l’Académie, je dois absolument en faire des gens dignes de respect. Cette fois avec ton aide. En tant que frères travaillant avec un objectif commun, dans moins de dix ans, le mot Shrek fera trembler le monde des Maîtres Spirituels. »

Grand maître fusilla Flender du regard avec mécontentement,
« Si ce n’était pas pour petit San, je ne resterais pas ici. Flender, n’oublie pas ce que tu m’as promis. À l’avenir, lorsque petit San chassera des Bêtes Spirituelles, tu devras l’accompagner personnellement. »

Flender répondit :
« C’est facile. Cependant, nous devons encore attendre qu’il atteigne le niveau quarante. »

Grand maître était une personne ingénieuse et ses yeux apparemment sans expression révélèrent un éclair de lumière. Fixant Zhao Wuji il demanda :
« Professeur Zhao, ne me dites pas que petit San a déjà atteint le niveau trente ? »

Zhao Wuji acquiesça,
« Je viens juste de penser à demander à Grand maître si les changements du corps de petit San sont normaux… »
Il répéta alors ce qu’il avait auparavant dit à Flender, expliquant encore plus en détails leur périple dans la Grande Forêt du Dou Étoilé.
Grand maître écouta très attentivement, sans ignorer ne serait-ce qu’un seul mot de ce que disait Zhao Wuji. Ses yeux révélèrent tout du long une expression pensive.

Bien que l’attitude de Grand maître soit calme, lorsque Zhao Wuji parla des trois ou quatre fois où Tang San avait été en danger de mort, son expression ne put que se transformer en particulier lorsqu’il entendit que Tang San avait absorbé ce Démon Arachnéen à Face Humaine vieux de deux mille ans. Personne ne comprenait mieux que lui les conséquences gravissimes d’absorber un Anneau Spirituel dépassant la limite, c’était pratiquement une condamnation à mort.

Une fois que Zhao Wuji eut dit ce qu’il avait à dire, Grand maître exhala lentement,
« Petit San, la volonté de cet enfant est plus forte que ce que je pensais. Je n’aurais pas pensé qu’il serait capable d’endurer ainsi. Ses perspectives d’avenir sont peut-être encore plus exceptionnelles que ce que j’avais estimé. »

Zhao Wuji dit :
« La raison pour laquelle Tang San a été capable de tant de persévérance est peut-être liée à Xiao Wu. La volonté d’une personne est parfois affectée par des circonstances extérieures. Je peux déduire que Xiao Wu occupe une place très importante dans l’esprit de Tang San. »

Grand maître acquiesça,
« Vous dites vrai, c’est très possiblement la raison. Cependant, c’est tout de même largement lié à sa propre volonté. Sa volonté est précoce et excède déjà largement celle de ses pairs. »

Zhao Wuji demanda :
« Grand maître, que se passe-t-il finalement avec les huit pattes d’araignée qui sont apparues sur le dos de Tang San ? Elles ne semblent pas être un résultat de l’Anneau Spirituel. Il a un Esprit Utilitaire, comment peut-il lui-même se transformer?Si ce n’est pas un variation de l’Anneau Spirituel, peut-être est-ce une variation de l’Esprit ? »

Grand maître répondit :
« Je n’ose encore me prononcer définitivement sur sa condition. La variation de l’Anneau Spirituel est impossible, les Anneaux Spirituels des Bêtes Spirituelles sont inaltérables. Bien qu’ils produisent des effets différents lorsque combinés avec des Esprits différents, l’Anneau lui-même n’aura pas de gros changements. Tang San a déjà obtenu une compétence spirituelle, les pattes d’araignée ne devraient pas provenir de l’Anneau Spirituel. Quant à la variation spirituelle, elle n’est pas à exclure. Mais je ne crois pas que ce soit le cas. »


 

  1. « Petit Solide/têtu »
  2. Père Castor, raconte nous uuuuuune histoire!
Cet article comporte 6 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top