skip to Main Content
Menu

Douluo Dalu – Chapitre 35

 


Chapitre 35 : Une troisième compétence spirituelle tyrannique

Partie 1

Bien que l’excuse de Xiao Wu ne soit pas parfaite, elle était au final revenue en vie. Qui aurait pu imaginer qu’elle connaissait le Singe Géant Titanesque ? Ainsi, tout le monde décida de la croire inconsciemment.

Zhao Wuji hocha la tête et dit :
« L’important est que tu sois de retour. Après que tu aies été enlevée, Tang San était si inquiet que ses yeux étaient devenus rouges. Il a demandé une saucisse champignon à Oscar et est parti immédiatement à tes trousses. »

Il résuma ainsi brièvement la situation tandis qu’Oscar donnait une Saucisse de Récupération à Xiao Wu.

En entendant parler Zhao Wuji, Xiao Wu se mit à pleurer. Ses larmes tombaient telles des perles d’un collier cassé, tandis qu’elles glissaient de ses joues. Regardant Tang San enveloppé d’une brume de sang, elle murmura :
« Ge, ne te blesses pas pour moi. Tout est de ma faute. Ce n’est que de ma faute si tu t’es inquiété. Tu dois survivre. Je ferai n’importe quoi pour que tu te réveilles. »

Xiao Wu se sentait vraiment coupable. Un moment d’inattention lui avait fait oublier de restreindre son aura. Si Er Ming ne l’avait pas kidnappé, rien de tout cela ne se serait passé et Tang San n’aurait pas à absorber un Anneau Spirituel dans de telles conditions.

Mais il était trop tard pour changer cela maintenant et tous ne pouvaient qu’espérer que la volonté de Tang San soit assez forte et qu’elle lui permette de survivre à cette crise.

En ce moment, il n’y avait qu’une phrase dans l’esprit de Tang San. Xiao Wu, je vais venir te chercher. Avec cette pensée, peu importait la douleur, il arrivait à la supporter et à empêcher l’effondrement de son esprit. Dans cette situation mortelle, l’enfance qu’avait passé Tang San à cultiver montrait enfin ses fruits. Son corps était beaucoup plus résistant que les enfants de son âge et sa Technique Céleste Mystérieuse était une technique qui se concentrait à cent pour-cent sur une force interne basée sur la résistance.

Si l’Anneau Spirituel du Démon Arachnéen à Face Humaine avait été une entité dotée d’intelligence, il découvrirait que son pouvoir violent était toujours sur le point de briser le corps de Tang San, mais que celui-ci le bloquait à l’aide de sa ténacité.

Et à chaque fois que son corps résistait à cette puissance, il en absorbait une partie. Sous cet effet, l’énergie de l’Anneau Spirituel s’affaiblissait continuellement.

Mais Tang San devait maintenant faire face à son plus gros problème : après avoir absorbé l’énergie de l’Anneau Spirituel, comment pouvait-il la fusionner dans son corps avec sa Technique Céleste Mystérieuse et son Esprit de l’Herbe Bleu-argentée ?

Bien que l’Herbe Bleu-argentée soit tellement faible, qu’il soit très improbable qu’elle refuse une source d’énergie, celle du Démon Arachnéen à Face Humaine était beaucoup trop tyrannique et avait même réussi à répugner son Esprit de l’Herbe Bleu-argentée.

Heureusement pour lui, avant de commencer l’absorption, il avait mangé une Saucisse de Récupération d’Oscar, sinon la première chose à arriver à bout de souffle aurait été son endurance.

Les os de Tang San commencèrent à émettre des bruits de craquements. Ce son pas si fort que ça donna des frissons au groupe entier, c’était comme si le corps de Tang San pouvait se briser à tout moment.

Depuis ses pores, le sang qui coulait commença à devenir gris. L’absorption de l’Anneau Spirituel et l’énergie que celui-ci contenait avait commencé une purification forcée du corps de Tang San. La douleur qui en découlait pouvait être imaginée.

Au final, grâce à la volonté de fer de Tang San, toute l’énergie commença à se soumettre et se mit à être fusionnée avec lui.

Les gouttes de sang arrêtèrent de couler. Les sourcils froncés de Tang San, se détendirent et une faible lumière bleue commença à être émise par son corps.

Fou de joie, Zhao Wuji dit :
« Il a réussi. Le moment le plus dangereux est enfin passé. Maintenant, il n’a qu’à améliorer son pouvoir spirituel. Tang San est vraiment digne du titre de créateur de miracles. Il a même réussi à absorber l’Anneau Spirituel d’un Démon Arachnéen à Face Humaine de deux mille ans. Le Dragon Serpent Inégalés devrait vraiment se sentir chanceux : leur petite-fille aurait probablement déjà explosé à ce moment. »

Alors que le corps de Tang San se mettait à émettre de la lumière, de l’herbe bleu-argentée se mit à pousser autour de lui. Son Herbe Bleu-argentée n’avait pas trop changé. Par rapport à avant, elle était légèrement plus fine. Sa couleur bleue foncée était devenue bleu-violette. Elle était maintenant d’une seule couleur et n’avait plus de motifs à la surface.

Son Herbe Bleu-argentée faisait maintenant deux centimètres d’épaisseur. La plus grosse différence était qu’elle possédait maintenant un lustre, qui donnait l’impression qu’elle avait été vernie.

Zhao Wuji fit reculer tout le groupe, car il savait que comme Tang San n’était pas encore capable de maîtriser sa force, un peu de pouvoir spirituel pouvait s’échapper. Vu l’état de Tang San, Zhao Wuji aurait même été surpris si Tang San avait pu contrôler cette énergie.

« AHHHH- »

Alors que tout le monde pensait que tout était terminé, les sourcils de Tang San se froncèrent à nouveau. Un cri s’échappa de sa bouche et son corps assis en tailleur se mit à convulser. Sa poitrine se gonfla et tout son corps se courba dans les airs, formant ainsi une scène terrifiante.

« Ge- » Cria Xiao Wu, tout en pleurant. Ses ongles avaient déjà commencé à couper sa paume, mais elle ne le remarqua même pas.

Zhao Wuji fut lui aussi surpris. Que se passait-il ? Puis alors que tout le monde était encore surpris, les vêtements de Tang San se déchirèrent dans son dos. Étant dans son dos, Dai Mubai put clairement voir que sur les côtés de sa colonne vertébrale étaient apparus huit bosses de la taille d’un poing.

De quoi s’agissait-il ? Dai Mubai les pointant du doigt, tout le monde découvrit ce qui était apparu sur le dos de Tang San. Tang San semblait souffrir terriblement et il recommença à saigner alors que son corps continuait à convulser.

L’instant d’après, les huit bosses se brisèrent soudainement. Sauf que la peau de Tang San ne se déchira pas. Huit objets d’un violet sombre sortirent des fissures et grandirent à une vitesse incroyable.

Le corps de Tang San ne se relaxa que lorsque les huit objets commencèrent leur croissance. Son expression se calma, mais son corps continuait à convulser.

Sous le regard surpris du groupe, les objets violets dépassèrent le mètre en un clin d’œil et continuèrent à grandir à une vitesse effrayante. Quand leur taille atteignit les un mètre cinquante, le bout se transforma en articulation et du violet foncé continua à pousser dans une autre direction.

« C’, c’est… »

Les huit objets continuèrent à pousser jusqu’à atteindre les trois mètres. Ils étaient complètements lisse et brillaient d’une lueur violette. Ils étaient à leur plus épais à niveau du dos de Tang San et étaient pointus à l’autre extrémité.

« Il s’agit des pattes du Démon Arachnéen à Face Humaine, non ? »

Regardant Tang San puis le Démon Arachnéen à Face Humaine, tout le monde découvrit que les objets qui étaient sortis du dos de Tang San ressemblaient fortement aux pattes du Démon Arachnéen à Face Humaine. La seule différence était qu’ils étaient légèrement plus fins et émettaient une douce fragrance.

Zhao Wuji avait assisté à de nombreuses absorption d’Anneaux Spirituels, mais c’était la première fois qu’il assistait à quelque chose de ce genre et ne put s’empêcher de perdre ses capacités cognitives un instant.

Mais la scène étrange n’était toujours pas terminée. Alors que les huit pattes d’araignée s’étendaient derrière Tang San, elles se mirent à légèrement bouger en rythme, puis les quatre pattes arrière se plantèrent dans le sol et soulevèrent le Tang San assis en tailleur sur le sol, dans les airs.

Tang San avait maintenant l’air très étrange et semblait avoir gagné huit bras de trois mètres de long.

Le corps de Tang San arrêta finalement de convulser et les habits qu’il portait étaient tous en lambeaux. Graduellement, l’herbe bleu-argentée qui avait poussé autour de lui se ressembla avant de s’enrouler autour de son corps, l’entourant dans ce qui ressemblait à un large cocon, dont seuls les pattes d’araignée bougeaient encore légèrement à l’extérieur.

Le groupe de l’Académie Shrek ne comprenait absolument pas ce qu’il venait de se passer et ne pouvait faire qu’une chose : attendre. Du cocon, ils pouvaient entendre des légers bruits de craquements d’os. Mais personne ne pouvait dire ce qui était en train d’arriver à Tang San.

Ma Hongjun ne put s’empêcher de dire :
« Tang San ne va pas se transformer en araignée, si ? »

Xiao Wu le fusilla du regard,
« Impossible. Comment pourrait-il se transformer en araignée ? Une variation a dû apparaître durant l’absorption. Il ne devrait subir aucun mal. »

Même Xiao Wu ne savait si elle était en train de rassurer ses camarades ou elle-même. Attendre était la seule chose qu’ils pouvaient faire.

Mais, qui aurait pu s’attendre à ce qu’ils aient à attendre aussi longtemps ?

Oscar n’avait mis moins d’une heure à absorber son Anneau Spirituel, mais après que Tang San soit entré dans son cocon, le temps semblait s’être arrêté et ils restaient sans nouvelle.

Une double heure passa, deux double heures passèrent, la couleur du ciel passa au fur et à mesure du sombre au clair, puis de nouveau du clair au sombre. Douze double heures d’attente avaient absolument épuisé tout le groupe, mais aucun d’eux ne pouvaient se permettre un instant d’inattention. Ils ne pouvaient qu’attendre.

La seule chose qui les rassurait était le mouvement des pattes d’araignée qui avaient poussé dans le dos de Tang San, révélant que celui-ci était encore vivant.

Sous les consignes de Zhao Wuji, tout le monde se reposa à tour de rôle. Seule Xiao Wu protesta et continua à garder Tang San. Elle priait en silence dans son cœur, priait pour que Tang San survive à cet crise.

« En—- »

Un grognement grave sortit Xiao Wu de sa somnolence et elle s’empressa de lever la tête.

La fine herbe bleu-argentée se détendit lentement, les brins tombant les uns après les autres, révélant graduellement leur propriétaire à l’intérieur.

Le corps de Tang San était recouvert d’une substance brune et alors que l’herbe bleu-argentée se défaisait, cette substance brune commença à tomber de son corps telle la peau d’un fruit, révélant son corps à l’intérieur.

Quand Xiao Wu posa le regard sur Tang San, elle ne put s’empêcher de rougir. Tang San ne portait aucun vêtement et son corps était complètement nu. Les muscles de son corps étaient tous devenus extrêmement distincts et bien qu’ils ne ressortent pas de manière exagérée, ils donnaient l’impression de déborder de force. Sous sa peau de bronze circulait une faible lueur violette. Flottant entièrement dans les airs, ses jambes croisées se déplièrent et ses membres se mirent à pendre de manière naturelle, tandis que tout son être dégageait une sorte de présence démoniaque.
Partie 2

Dans les cheveux de Tang San, plusieurs mèches étaient d’un violet vif, ces cheveux violets semblaient émettre une lumière de la même couleur, permettant à Xiao Wu de voir clairement.

Le grognement avait été produit par Tang San qui venait d’ouvrir les yeux à l’instant, son regard emplit d’une expression de stupéfaction.

Tang San n’était pas du tout conscient de tout ce qu’il venait de se passer, il n’avait pu que contenir et endurer une douleur extrême. Son désir de sauver Xiao Wu avait tout au long de cette épreuve soutenu sa volonté. Puis quand la douleur avait disparue, un sentiment de détente indescriptible avait parcouru tout son corps en un éclair.

Il avait réussi à supporter la douleur, mais à l’instant où elle avait disparu et où ce sentiment était arrivé, il était tombé dans un sommeil profond. La scène dont Xiao Wu était témoin était son éveil.

Sa vision était floue, comme si tout avait été entouré d’une couche de coton blanc. Ses sens lui revenaient tous les uns après les autres et il regagna ses esprits, permettant à la scène devant ses yeux de s’éclaircir.

Son corps était incroyablement confortable, comme si toutes les cellules de son corps étaient emplies de joie. Il se sentait juste irrité, comme si quelque chose sortait de son dos. Il était capable de sentir l’humidité de la terre et le souffle du vent autour de lui, mais Tang San sentait qu’il semblait être quelque peu différent.

Après tout ce bruit, le reste du groupe avait remarqué ce qu’il se passait. Ning Rongrong et Zhu Zhuqing virent son corps et détournèrent le regard en rougissant, n’osant pas le regarder à nouveau. Et bien que Xiao Wu soit tout autant gênée, l’état de Tang San était plus important pour elle, ainsi résistant à sa timidité, elle continua à fixer Tang San.

Deux jaunes et un violet, trois Anneaux Spirituels montaient et descendaient en rythme autour du corps de Tang San. L’anneau violet semblait extrêmement voyant et la lumière qu’il dégageait rendait le corps nu de Tang San encore plus visible. Puis l’herbe bleu-argentée à ses côtés se dissipa silencieusement et bientôt seules ces huit énormes pattes d’araignée étaient encore visibles.

« Ge- » ne put s’empêcher de murmurer Xiao Wu.

Cette voix soudaine fit sursauter Tang San. Il ne connaissait que trop bien cette voix et il s’agissait de celle qui lui manquait le plus. Tournant inconsciemment le regard dans la direction de la voix, il put voir Xiao Wu qui le fixait.

Tang San eut un frisson et il voulut immédiatement sauter vers Xiao Wu. Mais en ce moment, son corps était suspendu dans les airs par quatre pattes d’araignée. Ces pattes d’araignée étaient une partie de son corps et suite à son désir de déplacement, les pattes obéirent et sortirent du sol.

Tang San n’avait pas encore étudié les changements de son corps et il perdit tout de suite l’équilibre, le faisant tomber des airs.

« Attention ! » Cria Xiao Wu, alarmée, tendant les deux bras vers l’avant afin d’attraper le corps de Tang San.

Heureusement elle était forte et l’inertie d’une chute de deux mètres n’était pas grande. Ainsi Tang San fut attrapé par Xiao Wu avec facilité.

Durant sa chute, ses huit pattes d’araignée se levèrent dans les airs, ne restreignant pas le moins du monde sa mobilité.

Une odeur familière envahit l’odorat de Tang San et il serra presque instantanément Xiao Wu dans ses bras.

« Je, je ne rêve pas ? Xiao Wu, c’est bien toi ? »

Xiao Wu serra Tang San autant qu’il la serrait et avait déjà commencé à pleurer à chaudes larmes.

À ce moment, l’esprit embrumé de Tang San s’éveillait rapidement. Il ne connaissait que trop bien l’odeur de Xiao Wu et en ajoutant à cela la chaleur qui provenait du corps doux et délicat qu’il serrait dans ses bras, il savait que tout cela était réel. Xiao Wu était de retour, elle était revenue.

« Andouille, ne pleure. Tu es de retour donc tout va bien, tout va bien. »

Tang San caressa avec douceur le dos de Xiao Wu et ne put empêcher ses yeux d’embrumer. Tous ses soucis avaient fondu comme neige au soleil, le sentiment qu’il ressentait après avoir revu Xiao Wu après ce qui semblait être une éternité faisait trembler tout son corps. Comparé à Xiao Wu, obtenir son troisième Anneau Spirituel ne valait rien du tout, rien n’était plus important que la vie de Xiao Wu.

« Ge, tout est de ma faute, je t’ai inquiété. » Dit Xiao Wu tout en s’étouffant avec ses sanglots.

Tang San secoua la tête,
« Idiote, tout est de ma faute, c’est moi qui n’ait pas été assez fort pour te protéger. »

« Hum hum ! »
Un toussotement réveilla la pair triste et heureuse à la fois.

C’était Dai Mubai qui avait toussé,
« Petit San, je dois vraiment admettre, ta technique est vraiment bonne, mais ne devrais-tu pas au moins mettre un pantalon ? Il y a d’autres filles ici présentes. »

Tang San eut le regard vide un instant et regarda par réflexe son corps et découvrit qu’il ne portait pas le moindre trace de vêtements.

Xiao Wu regagna alors elle aussi ses esprits et son visage charmant rougit légèrement. Elle ferma les yeux, mais ne souhaitait pas sortir de l’étreinte de Tang San, ainsi elle se contenta d’enfouir sa tête contre sa poitrine.

« Mais… Comment ai-je pu finir ainsi ? Qui m’a déshabillé ? » Demanda Tang San avec stupidité.

Heureusement, Tang San sentait toujours la présence de Vingt-quatre Pont Éclairés par la Lune à sa hanche et poussant au plus vite mais toujours avec délicatesse Xiao Wu loin de lui, il sortit rapidement des vêtements afin de se rhabiller.

Il n’eut pas de problème à enfiler son pantalon, mais le haut s’avéra plus complexe. Tang San venait enfin de découvrir les changements qu’avait subi son dos. En regardant les huit pattes d’araignée aiguisées qui avaient poussé sur son dos, il ne put s’empêcher d’être stupéfait.

Bouboule Ma Hongjun résuma alors tout ce qu’il savait :
« Ne nous demande pas ce qu’il t’es arrivé, aucun d’entre nous ne le sait. C’est arrivé durant ton absorption de l’Anneau Spirituel du Démon Arachnéen à Face Humaine. Tang San, est-ce que cet Anneau Spirituel a causé l’apparition d’une variation chez toi ? »

Maintenant que Tang San portait finalement quelque chose, Ning Rongrong ainsi que Zhu Zhuqing se retournèrent. Après un jour et une nuit d’attente, Tang San était enfin sain et sauf, mais les changements de son corps étaient toujours autant mystérieux, ce qui piqua l’intérêt de tout le groupe. Même Zhao Wuji était très curieux.

« Laissez-moi m’examiner un instant. »

Et Tang San ferma les yeux tout en se tenant droit.

De manière générale, un Maître Spirituel pouvait sentir quelle était sa nouvelle compétence spirituelle après avoir absorbé un Anneau Spirituel. Tel Oscar qui connaissait immédiatement l’incantation de sa troisième saucisse après avoir terminé son absorption.

La douleur qu’avait subie Tang San avait été trop importante, au point qu’il avait passé la deuxième moitié de l’absorption inconscient. Ainsi, il ne pouvait que chercher en son for intérieur les effets que lui apportaient son troisième Anneau Spirituel.

La méditation de Tang San dura ainsi pas moins d’une double heure et quand il rouvrit ses yeux, son expression était pour le moins étrange.

« Alors ? » Demanda Xiao Wu, anxieuse.

Perplexe, Tang San lui répondit :
« Il ne devrait pas y avoir de problèmes. Un Anneau Spirituel ne mute pas aussi facilement. Professeur m’a une fois dit, seul un Esprit mute et plusieurs Esprits absorbant le même Anneau Spirituel donnerait toujours des résultats différents. J’ai déjà obtenu un compétence grâce à l’absorption de l’Anneau Spirituel du Démon à Face Humaine. Tout est normal. La seule chose bizarre est que je ne peux pas expliquer l’origine de ces huit pattes d’araignée sur mon dos. »

« Aiyou ! »

Un cri misérable résonna soudainement et tout le monde sursauta de peur, croyant qu’une Bête Spirituelle les attaquait. Tout de suite pleinement concentrés, tous tournèrent leur regard vers l’origine du cri, ne découvrant pas de signes avant-coureurs.

L’origine du cri n’était autre que Ma Hongjun, qui tenait maintenant sa main gauche de sa main droite et dont le visage grimaçait de douleur. Sa main gauche était déjà devenu violette et de plus sa peau paraissait endommagée et un liquide noir en coulait, tandis que du qi noir se répandait dans son bras.

« Merde, il est empoisonné. Oscar, vite. » Cria Zhao Wuji d’une voix grave.

Puis il atteignit Ma Hongjun en une enjambée et sa paume s’écrasa sur son épaule alors qu’il utilisait son puissant pouvoir spirituel pour l’aider à contenir le poison qui envahissait son corps.

« Moi, ton père, ait une petite saucisse. »

Une petite saucisse séchée fut rapidement placée dans la bouche de Ma Hongjun et tout le monde relâcha son souffle.

Malheureusement, cette détente ne fit pas long feu.
Partie 3

Avec la petite saucisse dans son ventre, l’effet de détoxification se fit rapidement sentir et le flux de qi noir suivant le bras vers le haut arrêta de s’étendre, changeant de direction. Mais cela ne dura qu’un très court instant, le qi noir n’était pas encore revenu jusqu’à l’épaule de Bouboule qu’il s’arrêta de refluer et un moment après, recommença à se répandre vers le haut.

L’expression d’Oscar changea grandement,
« C’est pas bon, ma petite saucisse est incapable de contrer ce poison, il est trop redoutable. Bouboule, comment t’es-tu empoisonné ? »

De grosse gouttes de sueurs roulaient sans s’arrêter sur le front de Ma Hongjun, il était clairement soumis à une douleur intense. Même avec l’assistance de Zhao Wuji, la résistance des deux pouvoirs spirituels n’était pas encore suffisante. Le qi noir continuait de progresser et la paume de Bouboule commençait à se dégrader de plus en plus.

Depuis le cri de Bouboule jusqu’à maintenant, seul un court laps de temps s’était écoulé. La sévérité de ce poison faisait pâlir tout le monde de panique.

Tout en supportant l’intense douleur, Bouboule dit au travers de ses dents serrées :
« J’étais curieux et j’ai voulu toucher une des pattes d’araignée sur le dos de Tang San et je suis devenu comme ça. Tang San, tes pattes d’araignée sont empoisonnées. »

Un éclair traversa l’esprit de Tang San et il se rappela de quelque chose,
« Bouboule, ne bouge pas. Tout le monde, poussez-vous, ne touchez en aucun cas la pointe de mes pattes d’araignées. »

En parlant, il vint devant Bouboule d’un grand pas et malgré la corrosion de la paume de Bouboule, il l’attrapa et la leva. À ce moment, la paume de Tang San prit la couleur de la jade.

Une scène bizarre se produisit, même la petite saucisse de Oscar était incapable de retirer le poison, mais après que Tang San ait pris la paume de Bouboule dans sa main, celui-ci reflua en suivant son chemin d’arrivée, un liquide violet foncé s’écoula constamment dans la paume de Tang San et disparaissait sans laisser de trace.

En seulement quelques respirations, le bras de Bouboule avait déjà retrouvé son aspect normal, la blessure sur sa main laissant s’écouler du sang rouge vif.

« Qu’est-ce qu’il se passe ici à la fin ? »
À part pour Tang San, cette question apparut simultanément dans le cœur de tous.

Voyant que Bouboule était hors de danger, Tang San relâcha son souffle également. Il savait que tout le monde avait de nombreuses questions, mais il n’était pas pressé d’y répondre. Après avoir lâché la main de Bouboule, il s’approcha à pas rapide du corps du Démon Arachnéen à Face Humaine, levant sa main pour l’appuyer dessus.

Le cadavre était déjà complètement gris, dépourvu de toute force vitale. Tang San n’utilisa qu’une très faible quantité de pouvoir spirituel, causant instantanément une série de craquement. Contre toute attente, le corps de ce Démon Arachnéen à Face Humaine se brisa en fragments.

« Je comprend. »
Combiné à l’intuition de sa méditation précédente, Tang San comprenait finalement grossièrement ce qui s’était passé.

« À partir de maintenant, personne ne doit entrer en contact avec les pattes d’araignée sur mon dos, elles contiennent le poison du Démon Arachnéen à Face Humaine. Lorsque j’ai absorbé son Anneau Spirituel pour une raison inconnue, j’ai également absorbé tout son poison dans mon corps. Quant à savoir pourquoi de tels circonstances sont apparues, nous ne pouvons qu’espérer que Grand maître y verra plus clair. Sa toile experte et mon Herbe Bleu-argentée devraient également produire une variation basée sur l’Anneau Spirituel du Démon Arachnéen à Face Humaine. Pour ce qui est du degré exacte de variation, je ne peux que rentrer et faire des expériences. Tous mes attributs ont reçus une amélioration non négligeable, en particulier ma force physique et ma vitesse. Mon pouvoir spirituel a aussi grandement augmenté, de ce que je ressens, il devrait avoir dépassé le niveau trente-et-un. »

Zhao Wuji demanda :
« Alors qu’est-ce qu’il se passe avec ces pattes d’araignées sur ton dos ? »

Tang San répondit avec un sourire ironique :
« De la même manière que j’ai absorbé le poison du Démon Arachnéen à Face Humaine, je ne sais pas pourquoi quelque chose comme ça est arrivé. Elles ne semblent pas liées à l’absorption de l’Anneau Spirituel. Je peux contrôler leur mouvement, bien qu’un peu maladroitement. »

Dai Mubai demanda :
« Alors peux-tu les retirer ? Tu ne peux pas rester comme ça pour toujours. Les gens te verraient comme un monstre »

Tang San dit avec impuissance :
« Ne sommes-nous tous pas des monstres ? Je vais essayer. »

En parlant, il condensa son pouvoir spirituel et le transmit à sa colonne vertébrale, envoyant l’ordre de rentrer à ces huit pattes.

Une scène bizarre se produisit, ces pattes dépliées sur trois mètres se replièrent lentement, se pliant deux fois pour se regrouper, puis fusionnant petit à petit dans le corps de Tang San.

Tang San ne sentit qu’un chatouillement dans son dos, rien de sérieux. Pendant le processus, les trois Anneaux Spirituels autour de son corps brillèrent intensément. Tang San pouvait sentir son pouvoir spirituel être consommé à grande vitesse. À l’évidence, ranger ces pattes d’araignée nécessitait le support de pouvoir spirituel.

Pas moins d’un tiers du pouvoir spirituel de Tang San fut consommé avant que les pattes aient finalement complètement fusionnées avec le corps de Tang San. Il pouvait sentir distinctement que ces huit pattes d’araignées n’avaient pas disparu dans son corps mais s’étaient en fait transformées en huit énergies étranges, qui, depuis sa colonne, recouvraient huit de ses côtes.

« Si on peut les enlever, c’est pour le mieux. »
Zhao Wuji hocha la tête vers Tang San,
« Ces pattes d’araignées sont plutôt bonnes. Si elles sont vraiment comme les pattes du Démon Arachnéen à Face Humaine, alors ta force est encore plus impressionnante maintenant. Huit pattes d’araignées de trois mètres contrôlables à volonté est équivalent à huit lances. Pour le poison, s’il est aussi puissant que celui du Démon Arachnéen à Face Humaine, il devrait contenir une neurotoxine en plus de son effet corrosif. Du fait que la petite saucisse de petit Ao soit incapable de le retirer, on peut voir clairement à quel point ce poison est violent. »

Tang San réfléchissait pendant ce temps, le processus d’absorption de l’Anneau Spirituel de ce Démon Arachnéen à Face Humaine était extrêmement douloureux et ayant finit de l’absorber, il voyait que ce qu’il avait obtenu était également supérieures à ce que recevaient les Maîtres Spirituels d’ordinaire après avoir absorbé un Anneau Spirituel. L’amélioration substantielle de ses attributs, l’obtention de la compétence qu’il espérait le plus obtenir et ces huit pattes d’araignée sur son dos, Tang San ne savait pas s’il devait être heureux ou préoccupé. Après tout, il ne savait pas quelles conséquences son état actuel aurait dans le futur.

À ce moment, son Professeur manquait encore plus à Tang San, si Grand maître était là, peut-être que ces questions auraient déjà trouvé une réponse.

« Bref, n’y pense pas pour le moment, tout cela peut attendre notre retour à l’Académie. »

Zhao Wuji arborait un sourire en regardant ces enfants devant lui, son humeur très détendue,
« Bien que cette fois nous ayons rencontré quelques inconvénients et également été exposés au danger de nombreuses fois, nous nous en sommes bien tiré à la fin. Oscar, Tang San et Xiao Wu ont tous trois obtenu sans problème leur Anneau Spirituel et atteint le rang des Anciens Spirituels. La moisson est certainement bonne. Il est également temps de rentrer, allons-y. »

Tous exprimèrent leur joie en chœur. Les étudiants avaient de nombreuses fois été en danger de mort et maintenant tout était fini et ils retournaient enfin à la maison. Les sept étudiants se regardèrent les uns les autres, une profonde et intangible connexion se formant entre leur cœurs. Ayant subi ce voyage dans la Grande Forêt du Dou Étoilé, qu’ils aient obtenu ou non un Anneau Spirituel, ils ne pensaient qu’à rentrer à l’Académie Shrek pour s’étendre dans leur lit et y dormir.

Si l’on disait qu’en arrivant, ils étaient encore peu familier les uns avec les autres, alors maintenant leur relation s’était définitivement grandement rapprochée. Ning Rongrong, auparavant la moins acceptée avait également utilisé ses actions pour gagner l’approbation de tous et finalement, entre la vie et la mort, elle avait elle-même compris le sens du mot ‘amis’. Devant un groupe encore plus remarquable qu’elle, dans quel domaine pouvait-elle encore se sentir supérieur ?

Bien que du temps se soit déjà écoulé, la force de Zhao Wuji n’était toujours qu’à cinquante pour-cent de sa condition optimale, car il avait utilisé son Avatar Spirituel. Ainsi, tout le monde restait sur ses gardes en quittant la Grande Forêt du Dou Étoilé. Non seulement tout le monde reçut une saucisse champignon d’Oscar et des Saucisses de Récupération, mais ils maintinrent en plus une formation défensive.

En sortant de la forêt, Xiao Wu raconta à Tang San l’histoire qu’elle avait précédemment narré aux autres, lui expliquant comment elle avait obtenu son troisième Anneau Spirituel.

« Xiao Wu, quelle est ta troisième compétence spirituelle. »
Tang San demanda avec curiosité.

Xiao Wu gloussa,
« C’est un secret, je te le dirais après qu’on soit rentré. Petit San, comment as-tu tué ce Démon Arachnéen à Face Humaine ? Tu étais tout seul à ce moment. Même s’il s’agissait d’un Démon Arachnéen à Face Humaine blessé, son pouvoir offensif aurait toujours dû être terrifiant. De plus, il était encore venimeux. »

Entendant la question de Xiao Wu, Tang San commença à raconter,
« Oh, c’est vrai, j’ai failli oublier. Professeur Zhao, attendez un moment avant de continuer. »

À cet instant, ils s’approchaient de la bordure de la Grande Forêt du Dou Étoilé et bien qu’ils puissent encore voir des Bêtes Spirituelles, elles étaient pour la plupart de dix ou cent ans, et donc pas une cause d’appréhension.

Zhao Wuji s’arrêta, regardant Tang San,
« Que se passe-t-il ? »

La main droite de Tang San effleura Vingt-Quatre Ponts Éclairés par la Lune, sortant l’Arbalète Divine de Zhuge. Xiao Wu mentionnant la mort du Démon Arachnéen à Face Humaine lui avait fait se rappeler qu’après avoir été chargée deux fois aujourd’hui, son Arbalète Divine de Zhuge n’avait pas été déchargée. Si le mécanisme restait tendu trop longtemps, il endommagerait le corps de l’arbalète. Heureusement, seulement un jour s’était écoulé et il était encore temps de relâcher la tension.

Lorsque l’Arbalète Divine de Zhuge était chargée, elle devait être déchargée en tirant, c’était également un de ses défauts.

Voyant l’Arbalète Divine de Zhuge dans les mains de Tang San, Xiao Wu compris soudainement,
« Tu l’as utilisé pour tuer le Démon Arachnéen à Face Humaine. La puissance de cette chose était en effet formidable, les yeux du Démon Arachnéen à Face Humaine n’ont pas pu lui résister. »

Les autres entendirent naturellement les mots de Xiao Wu. Parce qu’ils étaient précédemment dans une situation tendue, personne n’avait prêté attention à la manière dont était mort le Démon Arachnéen à Face Humaine, après quoi Tang San avait absorbé l’Anneau Spirituel et tout le monde ne s’était alors préoccupé que de sa sécurité. Entendant Xiao Wu mentionner cela, ils se rappelèrent quel genre d’entité terrifiante était le Démon Arachnéen à Face Humaine et voyant l’Arbalète Divine de Zhuge dans les mains de Tang San, il était difficile de ne pas montrer des regard ébahis.

Tang San utilisa des actions pour montrer comment fonctionnait l’Arbalète Divine de Zhuge. Après ce qu’il s’était passé dans la Grande Forêt du Dou Étoilé, il reconnaissait pleinement la valeur de ses compagnons. Les armes secrètes mécaniques n’étaient pas non plus le vrai secret de la Secte Tang et il ne se souciait pas les cacher.

Levant la main et visant un gros arbre sur le côté, Tang San activa la gâchette.

Gabeng, gabeng, une succession de sons mécaniques résonnèrent, tout le monde sentit un éclair devant eux, suivit immédiatement par une succession de pupu.

Les étudiants ne pouvaient dire à quelle vitesse cette explosion momentanée allait, même l’expression de Zhao Wuji changea.

Parmi eux, la plus rapide était la Maître Spirituelle d’attaque agile Zhu Zhuqing, mais même elle atteint la conclusion qu’elle serait incapable d’échapper au genre de vitesse de feu qu’avait l’Arbalète Divine de Zhuge.

Tous les visages changèrent, se regardant hébétés les uns les autres.

Lorsque tout le monde atteint l’arbre, ils virent clairement que sur ce tronc qui nécessiterait trois grands hommes pour en faire le tour apparaissait deux rangées de seize petit trous de la taille d’un doigt. De la lumière brillait au bout de ces trous et on pouvait regarder d’un côté depuis l’autre.

Zhao Wuji ne put s’empêcher de demander :
« Tang San quelle est cette chose ? Comment l’as-tu fait ? »

Tang San tint l’Arbalète Divine de Zhuge devant lui,
« Je l’appelle l’Arbalète Divine de Zhuge. C’est un genre d’arme secrète mécanique extrêmement létale. N’importe qui peut l’utiliser. Elle est remplie de quarante-huit carreaux d’arbalète, chaque fois que le mécanisme est tendu elle peut en tirer seize en un instant. Comme à l’instant. Lorsque le mécanisme est tendu, il doit être activé, car s’il est tendu trop longtemps, l’arbalète s’abîmera. La force du mécanisme est telle que même du métal n’est pas capable de la supporter facilement. C’est également le désavantage de l’Arbalète Divine de Zhuge. »


 

Cet article comporte 8 commentaires
    1. J’ai pas vraiment d’idée, mais c’est juste que le titre c’est la compétence tyrannique machin chose alors qu’on en entend pas parler une seule fois dans le chapitre, du coup ça m’a fait rigoler ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top