skip to Main Content
Menu

Douluo Dalu – Chapitre 32

 


Chapitre 32 : Le Démon Arachnéen à Face Humaine, le Boucher Monstrueux

Partie 1

Ning Rongrong sortit de son état de semi-conscience, s’exclamant avec surprise :
« Petit Ao, que fais-tu ? »

La voix de Ning Rongrong alerta immédiatement l’attention des autres, Zhao Wuji était également une personne intelligente et ce qu’il réalisa était loin d’être rassurant. Malheureusement, ils étaient encore en retard d’un tour.

Tang San devint la première personne à manger une saucisse champignon, six ailes illusoires apparurent dans son dos et dans la fraction où Zhao Wuji se jeta en avant, il s’éleva dans les airs.

« Je suis désolé professeur Zhao. Je dois trouver Xiao Wu, même si elle est déjà morte je dois quand même retrouver son corps. »
À ce moment, tout le monde vit enfin les yeux rouges de Tang San. Naturellement, ils comprirent l’immense chagrin dans son cœur.

« Sept Mots Précieux, second édit : Vitesse. »
La voix clair de Ning Rongrong résonna et un rayon de lumière colorée et brillante flotta dans les airs jusqu’à Tang San, faisant battre les ailes dans son dos encore plus vite.

« Petit San, va vite. Je te soutiendrai. J’ai augmenté la consommation de pouvoir spirituel, l’effet d’accélération devrait pouvoir durer une minute en dehors de la portée de mon pouvoir spirituel. Trouve Xiao Wu, elle est aussi ma camarade de chambre. »
Comme si elle ne voyait pas le regard assassin de Zhao Wuji, Ning Rongrong s’adressa d’une voix forte à Tang San.

Tang San lança un regard profond à Ning Rongrong, il ne dit rien parce qu’il ne savait pas s’il aurait l’opportunité de remercier Ning Rongrong. Déjà sous l’effet de Vol de la Saucisse Champignon, il fit face à la direction dans laquelle avait disparu le Singe Géant Titanesque et s’élança.

« Vous…vous… »
Zhao Wuji regarda Oscar et Ning Rongrong, tellement furieux qu’il n’arrivait plus à parler.

Oscar dit avec un sourire ironique :
« Professeur Zhao, vous avez aussi vu les yeux de petit San. Si on ne l’avait pas laissé partir, j’ai bien peur qu’il l’ait quand même poursuivi à pied. Je peux comprendre son état d’esprit. Si vous devez blâmer quelqu’un, blâmez-moi. »

Zhao Wuji laissa éclater sa fureur,
« Blâmer ? Quel blâme ? Donne moi tout de suite une de tes saucisses champignons. Lorsque nous poursuivons, tout le monde y va ensemble. Qu’ils soient morts ou mourants. Mourir ensemble est bien aussi. Quiconque ne veut pas venir, qu’il sorte immédiatement de la Grande Forêt du Dou Étoilé. »

Bien que la voix de Zhao Wuji soit chargée de colère, à ces mots, tous révélèrent des expressions de détermination sans faille. Même Bouboule Ma Hongjun acquiesça.

Dai Mubai tira la main de Zhu Zhuqing s’avança disant simplement :
« Oscar. Vite. »

Depuis qu’il avait rampé en-dehors du trou en tenant Zhu Zhuqing, il n’avait pas lâché sa main. Lorsqu’il avait vu Xiao Wu se faire emporter, il n’avait pas arrêté de se demander comment il aurait réagi si celle enlevée avait été Zhu Zhuqing et non Xiao Wu. Peut-être aurait-il était encore plus émotionnel que Tang San. Peut-être était-ce à cause du sentiment de crise qu’il n’avait pas lâché la petite main glacée de Zhu Zhuqing, peu importe à quel point elle se débattait, il ne l’avait tout de même pas lâchée.

Zhu Zhuqing ne s’était pas non plus beaucoup débattue et son visage glacial ne pouvait déjà plus être vu, jetant occasionnellement un coup d’œil à Dai Mubai, toute sa personne clairement taciturne.

………

Le Singe Géant Titanesque courait rapidement dans la forêt et ne semblait pas être le moins du monde gêné par le terrain de la Grande Forêt du Dou Étoilé. Quelque soit l’obstacle devant lui, il ne ralentissait pas et ne rentrait en fait dans quasiment aucun, faisant preuve d’un agilité impressionnante. Chaque bond l’emmenait cent mètres plus loin.

Bien que la quantité et les catégories de Bêtes Spirituelles dans la Grande Forêt du Dou Étoilé soient nombreuses, toutes sans exception battaient en retraite de trois jours de marche1 en le sentant approcher. Qui oserait bloquer le chemin de ce terrifiant roi de la forêt ?

Bien que Tang San ait l’effet de la Saucisse Champignon d’Oscar et puisse ainsi voler à la vitesse du Serpent à Crête et Queue de Phénix, il était encore trop lent comparé à ce Singe Géant Titanesque. De plus, celui-ci n’avançait pas dans une seule direction. Tang San n’avait en fait aucune chance de le rattraper.

Si les membres de l’Académie Shrek voyaient l’apparence du Singe Géant Titanesque se déplaçant, ils seraient certainement très choqués. Parce que à ce moment, Xiao Wu n’était pas tenue dans sa main géante, mais était assise bien droite sur l’épaule large du Singe Géant Titanesque et bien que celui ne soit en pleine course effrénée, il était tout de même très stable : assise sur son épaule, Xiao Wu n’était absolument pas secouée.

Le visage de Xiao Wu était couvert d’une expression inquiète, jetant occasionnellement des coups d’œil de là où ils venaient.

« Er Ming2, ici. Ne continue pas. Je dois revenir le plus vite possible. Sinon, ils vont s’inquiéter. Er Ming, tu n’aurais vraiment pas dû venir me chercher. »

Entendant les mots de Xiao Wu, le Singe Géant Titanesque s’arrêta miraculeusement. De plus, il se pencha, laissant Xiao Wu sauter de son épaule. Il secoua sa grosse tête, ses yeux révélant contre attente une expression innocente.

Murmurant pour elle-même, Xiao Wu dit :
« Petit San a été blessé. J’ai été enlevée, il va sûrement beaucoup s’inquiéter. Petit San, tu ne dois absolument pas être impulsif, ah, je vais revenir immédiatement. Er Ming, la prochaine fois que tu me sentiras, tu devras d’abord observer de loin et surtout ne pas agir soudainement, sinon, si par malchance tu blesses mes amis, cela va poser des problèmes. »

Xiao Wu avait vu l’immense créature arriver mais ne pouvait expliquer sa situation au Singe Géant Titanesque et pouvait seulement utiliser différentes méthodes pour lui dire de ne blesser personne. Mais à la fin, elle avait tout de même été enlevée par le Singe Géant Titanesque. Même si Xiao Wu savait qu’il s’inquiétait, ce n’était tout de même pas une situation qu’elle voulait voir se reproduire. En particulier les blessures de Tang San qui l’inquiétaient au plus haut point.

Le Singe Géant Titanesque sembla comprendre Xiao Wu, ses yeux brillant comme des lanternes et son expression se fit exceptionnellement douce.

Xiao Wu leva la tête pour regarder le Singe Géant Titanesque,
« Er Ming, est-ce que Da Ming3 va toujours bien ? »

Le Singe Géant Titanesque acquiesça.

Xiao Wu continua :
« C’est bien. J’ai peur que mes compagnons ne s’inquiètent, je dois les rejoindre au plus vite. Puisque tu m’as emmenée, je ferais aussi bien de finir mon troisième Anneau Spirituel, ça m’évitera de devoir chercher une opportunité plus tard. Je vais commencer, monte la garde. Je suis désolé Er Ming, même si je ne les ai pas aidé à tuer des Bêtes Spirituelles, je ne pouvais pas les empêcher. »

Le Singe Géant Titanesque Er Ming secoua la tête, émettant soudainement un grognement profond de mécontentement.

Sa voix ne semblait pas être puissante mais couvrit une zone de un kilomètre autour d’eux, dans laquelle toutes les Bêtes Spirituelles furent terrifiées, quittant leur territoire à la vitesse de l’éclair pour fuir vers l’extérieur.

Xiao Wu était inquiète à propos de l’état de Tang San et n’osait pas prendre trop longtemps, s’asseyant directement en tailleur devant Er Ming. Ses deux mains se positionnèrent, la main droite paume vers le haut et reposant à plat sur sa cuisse, sa main gauche paume vers le bas, contre sa poitrine. Sa bouche commença à émettre des bruits étranges.

Suivant ces sons, les deux yeux de Xiao Wu devinrent graduellement rouge, deux Anneaux Spirituels jaunes apparurent silencieusement, bougeant en rythme autour de son corps. Simultanément, une énorme ombre blanche et vide prit forme dans son dos, contre toute attente ayant exactement la forme de son Esprit, le Lapin de Jade.
Une faible lueur rouge se répandit en partant du corps de Xiao Wu et au fur et mesure que le temps passait, elle devint de plus en plus intense, la lumière écarlate envahissant les environs comme du sang.

Le Singe Géant Titanesque Er Ming s’allongea à côté de Xiao Wu et la regarda à travers la lumière rouge, ses deux énormes yeux révélant une lueur emplie de désir.

Le temps passa petit à petit et une couche de violet apparut graduellement dans cette intense lumière rouge, la lumière violette se condensant comme autant d’étoiles formant étonnamment un anneau rond.

L’anneau violet descendit, s’ajustant autour du corps de Xiao Wu. Au début, il était encore incapable de s’harmoniser avec les autres anneaux de lumière, mais avec la lumière rouge se renforçant, l’anneau violet se stabilisa petit à petit. Incroyablement, il s’agissait d’un Anneau Spirituel millénaire.

Sans parler d’autres personnes, même si le Professeur de Tang San était là, Grand maître, l’expert le plus profond en matière de recherche spirituelle, il serait sans doute incapable de comprendre ce qui venait d’arriver à Xiao Wu, et serait encore plus incapable de comprendre pourquoi elle était capable de produire son propre Anneau Spirituel.

Avec l’apparition du troisième Anneau Spirituel, le corps de Xiao Wu sembla s’harmoniser encore plus, toute sa personne semblant un peu plus vieille, que ce soit ses fesses ou sa poitrine, elles semblaient un peu plus rondes, ses caractéristiques féminines devenant un peu plus parfaites encore.

L’air enfantin sur son visage diminua quelque peu.

Au même moment, l’ombre vide et blanche du Lapin de Jade derrière elle devint beaucoup plus claire après l’apparition du troisième Anneau Spirituel.

………

Appuyé contre le tronc d’un arbre, Tang San tentait de reprendre son souffle.

La Saucisse Champignon d’Oscar ne permettait que de voler pendant une minute et malgré l’aide de l’Esprit de Ning Rongrong, Tang San n’avait pu parcourir que moins de trois kilomètres avant de tomber des airs.

Durant tout son vol, Tang San avait poussé son Œil du Démon Violet à sa limite, afin de chercher la silhouette du Singe Géant Titanesque.

Mais les choses ne s’étaient pas déroulées selon ce qu’il attendait, sa vision des plus développée était incapable de trouver trace du Singe Géant Titanesque.

Tang San n’était pas résigné. Il n’était vraiment pas résigné. Durant tout le vol, toutes sortes de choses avaient traversé son esprit.

La vivace Xiao Wu, sa mystérieuse Technique Souple, elle le reconnaissant comme son grand-frère, le suivant silencieusement, sa charmante et adorable apparence, tout cela faisait sans exception saigner le cœur de Tang San comme si on le poignardait.

Tang San n’avait auparavant jamais cru qu’il y avait des dieux dans ce monde, mais à cet instant il l’espérait, parce qu’il priait, priait que Xiao Wu ait miraculeusement survécu.

Bien que ne pouvant voler plus loin, Tang San n’abandonna pas, misant tout sur une direction et avançant de toute ses forces, espérant trouver des fils d’araignée et des trace de chevaux4.

Le pouvoir spirituel dans son corps, sous l’effet de la Saucisse de Récupération, se régénérait lentement mais sa force physique était déjà quelque peu épuisée et il n’avait d’autre choix que de s’arrêter un moment pour reprendre son souffle.

Bien que le rouge dans ses yeux ait un peu diminué, il était toujours incapable de calmer le moins du monde son humeur sérieuse.

« Xiao Wu, tu es définitivement en vie. Définitivement. » Tang San se disait cela à lui même en boucle.

Jetant un coup d’œil au terrain environnant, Tang San s’assit contre le tronc d’un gros arbre, il savait que s’il voulait continuer de chercher Xiao Wu, il devait d’abord recouvrer ses forces quelque peu.



Partie 2

Il tira une outre d’eau de Vingt-Quatre Ponts Éclairés par la Lune, en buvant de longue gorgée, hydratant son corps et chassant les brumes de sommeil engourdissant son esprit.

Son souffle rapide se stabilisant peu à peu, Tang San n’osait pas cultiver parce qu’il ne savait pas quand il pouvait tomber nez-à-nez avec une Bête Spirituelle. Il souhaitait simplement attendre de reprendre des forces avant de continuer sa recherche.

Soudain, un éclat sonore inhabituel attira l’attention de Tang San ?

Un bruissement comme une personne changement de vêtement, ou comme les feuilles bruissant. Tous les sens en alerte, Tang San se leva lentement, jetant un regard prudent dans la direction du bruit.

Immédiatement après, il vit que le bruit était la source du mal.

Noir, attisant le dégoût de Tang San, cette bête apparaissant soudainement était comme le Singe Géant Titanesque, son corps également noir. Cependant, comparé au Singe Géant Titanesque, son corps était beaucoup plus petit. Mais comparé à sa propre espèce, elle était encore extraordinairement grosse.

Devant Tang San, une araignée venait d’apparaître, une araignée monstrueusement grosse, le diamètre de son abdomen excédant un mètre cinquante, munie de huit lances en guise de pattes de plus de trois mètres chacune. Entièrement couverte d’une carapace noire brillante, le bout de ses longues pattes était fin et à la manière dont elles s’enfonçaient sans bruit dans le sol à chaque pas, on pouvait voir à quel point elles étaient aiguisées.

Alors que Tang San la découvrait, elle sembla également découvrir Tang San, ses huit longues pattes bougeant à un rythme affolant, laissant même une série de mirages et en un clin d’œil, elle était déjà devant Tang San. Les deux pattes de devant se levèrent en un éclair, tentant de directement percer la tête de Tang San.

Levant ses pattes avant, elle levant inévitablement son corps, juste assez pour permettre à Tang San de voir son abdomen. Il reconnu son espèce en un coup d’œil.

Pratiquement sans hésitation, Tang San se laissa tomber au sol et roula hors de l’attaque de l’araignée à longues pattes, inspirant sous le coup de la surprise, il ne s’attendait pas à en rencontrer une ici.

Sous l’abdomen se trouvait un motif blanc veiné, formant un contraste clair avec son corps noir. Ces lignes blanches formaient un visage humain à l’air féroce. En tout huit petit yeux brillant se trouvaient sous l’abdomen. Cependant, parmi ces huit, deux avaient été écrasé par quelque chose, mutilés et lacérés au point que même la carapace présentait quelques fissures.

Il faisait à ce moment nuit, et si Tang San n’avait pas utilisé l’Œil du Démon Violet, il aurait été incapable de voir cela.

Voyant ce visage à l’air féroce, le nom de cette araignée devant lui s’imposa dans l’esprit de Tang San.

Le cauchemar de toutes les petites Bêtes Spirituelles, le mangeur de proie vivantes, la cible de la haine de toutes les Bêtes Spirituelles, le terrifiant boucher monstrueux.

Ces noms étaient tous utilisés pour décrire cette araignée à longue patte devant lui. Elle était connue sous le nom de Démon Arachnéen à Face Humaine. Parmi les Bêtes Spirituelles, elles était catégorisée comme une entité terrifiante. Bien sûr, comparée au Singe Géant Titanesque, elle n’était clairement pas au même niveau. Mais ce genre de Démon Arachnéen à Face Humaine était un organisme craint même par les Bêtes Spirituelles.

Elle possédait une solide carapace, une vitesse étrange et incomparable, huit longue jambes dotées d’un pouvoir de pénétration puissant et d’un poison extrêmement potent, mais le plus terrifiant était sa toile.

Les araignées communes formaient toutes leur toile en la tournant, mais celle-ci la crachait directement. Elle était non seulement très collante mais était en plus très résistante, sans oublier son poison neurologique. Une Bête Spirituelle comme le premier Anneau Spirituel de Tang San, le Serpent Datura, était destiné à devenir de la nourriture face au Démon Arachnéen à Face Humaine.
En même temps, ce Démon Arachnéen à Face Humaine était également un des objectifs les plus hauts qu’avait donné Grand maître à Tang San pour son troisième Anneau Spirituel. Grand maître lui avait un jour dit que le Démon Arachnéen à Face Humaine était le plus dur à obtenir et qu’il ne devait en aucun cas en chercher un. Parce qu’en rencontrant une Démon Arachnéen à Face Humaine, même avec l’aide de puissants Maîtres Spirituels, il serait facilement exposé au danger.

Le Démon Arachnéen à Face Humaine ne crachait pas seulement sa toile en un éclair, mais pouvait couvrir avec un zone équivalente à dix fois sa taille, la rendant pratiquement impossible à éviter. Même si un Maître Spirituel très puissant était pris au piège, il aurait besoin de temps pour se libérer, un temps qui serait riche en événements.

Tang San n’avait pas prévu de rencontrer un Démon Arachnéen à Face Humaine dans ses circonstances. Regardant sa silhouette, il déduit qu’elle excédait clairement le millénaire de cultivation. Le Démon Arachnéen à Face Humaine pouvait cracher sa toile trois fois dans la journée. En général, au moment où elle voyait sa proie, sa première action serait de cracher sa toile. Mais à l’instant, elle avait utilisé ses longues pattes pour attaquer. En ajoutant à cela les blessures sur son abdomen, Tang San pensa à une possibilité : ce Démon Arachnéen à Face Humaine avait déjà utilisé ses toiles pour aujourd’hui.

Face à un Démon Arachnéen à Face Humaine en condition normale, Tang San savait qu’il n’avait aucune chance, mais s’il s’agissait d’un Démon Arachnéen à Face Humaine blessé, l’issue du combat n’était pas aussi sûre. Après tout, il comprenait clairement les points faibles du Démon Arachnéen à Face Humaine, précisément ses huit yeux. Comment pourrait-elle être comparée à ce roi de la forêt rencontré précédemment. S’il était capable de tuer ce Démon Arachnéen à Face Humaine devant lui et d’absorber son Anneau Spirituel, il était presque sûr que l’état de son corps reviendrait à son maximum, sa force augmenterait également quelque peu, rendant sa recherche de Xiao Wu plus simple.

Ses pensées traversèrent l’esprit de Tang San. Alors qu’il se redressait d’un bond souple, la compétence Ligotage de l’Herbe Bleu-argentée était déjà lancée, d’innombrables longues et fines lames d’herbe s’enroulèrent abruptement autour du corps de ce Démon Arachnéen à Face Humaine.

Tang San savait qu’en utilisant sa force physique, le Démon Arachnéen à Face Humaine était tout à fait capable de déchirer le ligotage de son Herbe Bleu-argentée. Le poison de l’Herbe Bleu-argentée n’aurait aucun effet, puisque l’araignée était d’une nature hautement venimeuse. À part sa neurotoxine, le Démon Arachnéen à Face Humaine avait également un poison corrosif, qui expliquait qu’il soit si tyrannique. C’était deux choses que Tang San souhaitait avoir dans son Herbe Bleu-argentée. Ainsi, obtenir cet Anneau Spirituel était très important pour lui.

À peine relevé, de nombreuses boîtes noires étaient déjà dans la main gauche de Tang San, sa main droite bougeant à toute vitesse des unes aux autres, produisant une série de bruits mécaniques.

Le Démon Arachnéen à Face Humaine était encore plus rapide que ce qu’avait imaginé Tang San et l’immobilisation de l’Herbe Bleu-argentée l’avait clairement énervé. Une faible pellicule de brillance violette s’échappa de son corps, faisant fondre l’Herbe Bleu-argentée collée à son corps. En d’autre termes, elle était corrosive.

Lorsque l’Herbe Bleu-argentée fut suffisamment corrodée, le Démon Arachnéen à Face Humaine s’en débarrassa sans effort, se jetant à nouveau dans la direction de Tang San et cette fois, ses quatre membres antérieurs étaient déjà levés. Elle s’apprêtait clairement à tuer Tang San.

Tang San regarda extrêmement calmement le Démon Arachnéen à Face Humaine, sa main droite frôla sa hanche à la vitesse de l’éclair et dix lumière blanche partirent en même temps, droit vers les yeux sur l’abdomen de le Démon Arachnéen à Face Humaine.

Comme prévu, le Démon Arachnéen à Face Humaine protégeait ses points vitaux, en plus d’avoir déjà deux yeux blessés. Incapable d’attaquer Tang San, il se tassa au sol très rapidement et les armes secrètes frappèrent sa carapace, créant une myriade d’étincelles. Mais à ce moment, Tang San finit d’assembler le mécanisme de la boîte noire dans sa main.

Tang San était maintenant totalement sûr que ce Démon Arachnéen à Face Humaine l’affrontant avait déjà craché toute la toile qu’il pouvait utiliser aujourd’hui. Un Démon Arachnéen à Face Humaine millénaire pouvait cracher de la toile trois fois par jours, après avoir atteint les dix-mille ans, ce nombre augmentait. En ajoutant les blessures qu’elle avait déjà subi, Tang San était encore plus sûr de sa conjecture. Sinon, avec la nature sans pitié du Démon Arachnéen à Face Humaine, il aurait déjà craché sa toile face à une telle provocation au lieu d’attaquer avec ses longues pattes.

Le Démon Arachnéen à Face Humaine était déjà rendue furieux par Tang San. Après avoir résisté aux armes secrètes, l’éclat violet qui avait auparavant corrodé l’Herbe Bleu-argentée réapparut. Avant même qu’il approche Tang San, une odeur qui piquait le nez capable de rendre les gens nauséeux lui arriva.

Mais Tang San ne se replia pas à nouveau, regardant les huit pattes projeter l’araignée comme un éclair et alors que le Démon Arachnéen à Face Humaine bondissait, il alla à sa rencontre.

Ce mécanisme de la boîte noire déjà complété dans sa main gauche passa dans la droite tandis qu’une lumière noire vacillait dans sa main gauche, laissant la place à un petit Marteau décoré d’un étrange motif. Confronté à une situation de vie ou de mort, Tang San utilisa finalement son second Esprit.

Bien que ce second Esprit n’ait pas de compétence spirituelle, son poids augmentait en même temps que le pouvoir spirituel de Tang San et bien que son apparence n’ait pas beaucoup changé, il pesait déjà cinq-cents jin.

Tang San savait qu’il n’avait qu’une seule chance, avec sa force physique actuelle, il lui était impossible d’égaler la vitesse du Démon Arachnéen à Face Humaine, donc s’échapper était impossible.

Mais en utilisant directement ses armes secrètes pour attaquer, avec l’attention du Démon Arachnéen à Face Humaine fixée sur lui, il était difficile pour lui de lui infliger des blessures sérieuses.

Après tout, même s’il s’agissait d’armes secrètes spécialisées dans la pénétration d’armures, elles nécessitaient le soutien d’une profonde force interne et malgré les progrès de la Technique Céleste Mystérieuse de Tang San, le mot ‘profond’ était encore loin.

La lumière noire pulsant, la course de Tang San vers l’avant s’arrêta nette, mais les quatre pattes du Démon Arachnéen à Face Humaine s’étaient déjà levées, avec une vitesse encore plus impressionnante cette fois. Sur les pattes adhérait déjà ce lustre violet corrosif. En ajoutant à cela la neurotoxine, sans parler de se faire toucher directement, même la moindre petite infection lui serait fatale.



Partie 3

En tant que boucher monstrueux, le Démon Arachnéen à Face Humaine avait utilisé ce genre de méthode pour dévorer d’innombrables Bêtes Spirituelles et Maîtres Spirituels qui s’étaient aventurés trop loin dans la Grande Forêt du Dou Étoilé. Les six petits yeux restants sous son abdomen brillaient déjà d’une légère lueur.

Au moment où ses quatre pattes de trois mètres, telles des lances à bout d’acier, entrèrent en action, Tang San bougea.

Bougeant sa main gauche, Tang San avait alors déjà concentré tout son pouvoir spirituel de niveau trente dans celle-ci et en un instant, il le déversa dans le petit Marteau noir.

En un clin d’œil, le petit Marteau doubla de taille, les motifs décoratifs à sa surface devenant soudainement clairs, scintillant d’une faible lumière bleue.

Balançant sa main gauche avec toute sa force, le petit Marteau siffla dans les airs, menaçant de s’écraser en plein dans le torse du Démon Arachnéen à Face Humaine.

La poitrine du Démon Arachnéen à Face Humaine était blindé et était la partie la plus solide de tout son corps. Face à l’attaque soudaine de Tang San, elle ne bloqua pas par habitude.

Les Maîtres Spirituels étaient capables de sentir, à une certaine distance, l’intensité de la véritable force d’une Bête Spirituelle et l’inverse était vrai aussi. Au départ, la force de cette Démon Arachnéen à Face Humaine était bien au-delà de celle de Tang San et en était réduite à cet état à cause des blessures qu’elle avait subi. Mais elle était tout de même capable de déterminer que la force de Tang San n’était pas égale à la sienne et que son attaque ne serait évidemment pas en mesure d’abîmer sa carapace à son endroit le plus résistant.

En conséquence, le Démon Arachnéen à Face Humaine ne se préoccupa pas de ce Marteau volant vers sa poitrine, ses huit longues jambes continuant de percer l’air vers Tang San, prête à l’éliminer et à en faire sa nourriture. Les Maîtres Spirituels avec du pouvoir spirituel et des Anneaux étaient, pour toute Bête Spirituelle, un excellente source de nourriture, capable d’augmenter leur cultivation de nombreuses années.

Malheureusement, cette fois, le Démon Arachnéen à Face Humaine fit une erreur de calcul. Après tout, elle ne possédait pas la sagesse des Bêtes Spirituelles de plus haut niveau, comment son esprit pourrait-il être comparé à celui d’un humain ?

Avec un peng sourd, le corps en pleine chute du Démon Arachnéen à Face Humaine repartit vers le haut, le haut de son corps écrasé dans les airs.

Le jugement du Démon Arachnéen à Face Humaine avait été correct, bien que le Marteau concentre tout le pouvoir spirituel de Tang San, bien que son propre poids atteigne cinq-cents jin, il était toujours incapable de fracturer l’armure de la Bête. La carapace était intacte.

Cependant, le pouvoir de ce Marteau était vraiment trop grand et irrigué de tout le pouvoir spirituel de Tang San, il contenait une puissance de mille jin. Bien qu’il soit incapable de vraiment blesser le Démon Arachnéen à Face Humaine, il parvint tout de même à renvoyer son corps en l’air.

Ce coup était au départ la dernière compétence spirituelle qu’avaient subi Tang San et Xiao Wu lorsqu’ils avaient affronté les frères Tie dans le ring de l’Arène Spirituelle. À cette époque, les frères Tie avaient utilisé ce Lancer Tout-en-Un pour blesser Tang San. Réfléchissant à cette douloureuse expérience, Tang San avait soigneusement analysé cette technique du Lancer Tout-en-Un. Il se rappela qu’il avait aussi un Marteau, et bien qu’il n’ait pas d’Anneaux Spirituels dessus, ne pouvait-il lui aussi utiliser cette technique ? Bien qu’il soit incapable, comme la compétence spirituelle des frères Tie, de cibler le lancer de Marteau, il disposait toujours de ses techniques d’armes secrètes et au regard de la précision, il n’était en aucun cas inférieur au Lancer Tout-en-Un des frères Tie.

Le poids du Marteau de Tang San avait déjà atteint un impressionnant cinq-cents jin de lui-même et même sans absorber tout son pouvoir spirituel, il était une redoutable arme secrète de lancer. En conséquence, Tang San s’était déjà entraîné plusieurs fois avec. Bien que le Marteau noir soit lourd, il n’était pas un enfant qui venait juste d’éveiller son pouvoir spirituel. Dans un rayon de dix mètres, il était capable de complètement contrôler la précision du Marteau.

Utiliser cette technique au moment le plus crucial, bien qu’elle ait utilisé tout le pouvoir spirituel de Tang San, avait eu l’effet escompté.

Le haut du corps du Démon Arachnéen à Face Humaine fut projeté vers le haut, révélant automatiquement son abdomen. Ce motif blanc veiné tel un visage féroce d’homme maléfique grossit momentanément dans le champ de vision de Tang San, ces six yeux légèrement violet encore ouverts brillant d’une glaciale et terrible lueur.

Sur le visage impassible de Tang San n’apparut pas la moindre perturbation, il leva sa main droite sans hésitation.

Quel était le plus grand avantage des armes secrètes mécaniques ? C’était qu’elles n’avaient pas besoin du soutien de la force interne afin de générer leur puissance létale.

Dans la vie précédente de Tang San, un artiste martial peu doué avait une fois pris la meilleure arme secrète mécanique de la Secte Tang, la Pluie Torrentielle d’Aiguilles Fleurs de Poirier pour aisément tuer un expert. C’était le domaine d’expertise de la Secte Tang. À cet instant, cette boîte noire apparemment banale d’un chi de long, allait utiliser cette expertise contre le Démon Arachnéen à Face Humaine affrontant Tang San.

Gabeng, gabeng, gabeng, une série de claquements mécaniques résonnèrent de la main droite de Tang San. Des lignes d’ombres noires comme l’encre furent tirées en même temps. Le poignet de Tang San vacilla légèrement, en partie pour dissiper le recul de la boîte noire, en partie pour maintenir la précision. Avec son habileté et à cette distance, comment pourrait-il perdre de la précision ?

Il fallait savoir que la majorité des armes secrètes mécaniques fabriquées par Tang San utilisaient des mécanismes silencieux tout en gardant assez de puissance pour facilement blesser l’ennemi. Mais pour quelle raison est-ce que ce mécanisme faisait-il encore ces bruits ?

Bien sûr, le problème ne venait pas de la compétence d’artisan de Tang San, ce qui ne prouvait qu’un chose : afin de se concentrer sur la puissance de cette boîte noire, Tang San avait abandonné les dispositifs silencieux afin de permettre à cette arme secrète d’atteindre sa force de frappe la plus terrifiante.

En tout, seize ombres s’envolèrent et sous le contrôle précis de Tang San, ces seize ombres ne laissèrent même pas les deux yeux déjà blessés du Démon Arachnéen à Face Humaine intacts, chaque œil fut percé par deux ombres, disparaissant en un clin d’œil dans le corps du Démon Arachnéen à Face Humaine.

Bien que les yeux soient les points faibles du Démon Arachnéen à Face Humaine, ils n’étaient pas non plus laissés sans protection et à la surface des yeux se trouvait une couche protectrice transparente dont le pouvoir défensive n’était pas négligeable.

Mais face aux ombres propulsées par cette boîte noire dans la main de Tang San, cette couche protectrice fut contre toute attente telle du papier de riz et sans aucun effet. Le pouvoir de pénétration de ces ombres était clairement mit en évidence.

En confrontant le Singe Géant Titanesque un peu plus tôt, Tang San avait caressé l’idée d’utiliser cette arme secrète, mais la situation à ce moment avait évolué trop vite, le laissant sans opportunité de l’utiliser. Bien que la puissance de cette arme secrète soit grande, en raison de l’excessive tension du mécanisme, il devait être armé sur le moment sans quoi il s’abîmerait au fur et à mesure du temps.

En conséquence, il ne l’avait pas utilisé face au Singe Géant Titanesque mais maintenant qu’il affrontait le Démon Arachnéen à Face Humaine, Tang San avait enfin sorti son arme au calibre le plus excessivement gros parmi toutes ses armes secrètes.

Cette petite boîte noire d’un chi ne semblait pas lourde, mais son poids dépassait les trente jin.

Sa main droite ayant fini de tirer, Tang San effectua son prochain coup sans la moindre hésitation. Il bondit agilement en arrière, atterrissant d’un roulade, son corps bougeant de plus de dix mètres.
« Sii——  »
Un cri plaintif à déchirer les tympans retentit, particulièrement distinct dans les ténèbres.

Juste après que ces seize ombres aient pénétré le corps du Démon Arachnéen à Face Humaine, cette carapace noire recouvrant son corps s’était abruptement raidi, après quoi tout le corps s’était retourné, gesticulant furieusement au sol.

De cette manière, les plantes environnantes furent écrasées, ce qu’on appelle « un mille-pattes meurt mais ne tombe jamais », bien que ce Démon Arachnéen à Face Humaine n’ait pas cent pattes, sa vitalité était tout de même très tenace.

Ces seize ombres tirées dans ses huit yeux avaient déjà totalement pénétré sa tête, mais contre toute attente, même ce genre de blessure ne pouvait le tuer sur le coup.

Son corps solide se tordait furieusement au sol, au milieu d’une lumière violette et d’un liquide bleu.

Les plantes faibles étaient corrodées en un instant et même les arbres les plus épais étaient brisés lorsqu’elle les frappait. Les dix mètres carrés autour d’elle étaient un chaos sans nom, sans aucune plante intacte.

Après avoir roulé à plus de dix mètres, Tang San ne s’arrêta pas et combattant le sentiment de faiblesse dans son corps, il sortit rapidement de la portée d’attaque du Démon Arachnéen à Face Humaine.

Il savait que si les blessures de ce Démon Arachnéen à Face Humaine n’avaient pas été fatales, alors même si elle ne pouvait plus voir, il aurait pu le retrouver à l’odeur.

Enfin, il se sentit en sécurité et ses deux jambes s’affaissèrent, incapable de tenir plus longtemps, il s’assit sur place, inspirant de grandes goulées d’airs. Même sa prise sur la boîte noire n’était plus très assurée.

Le Marteau volant avec l’aide de son pouvoir spirituel avait déjà disparu automatiquement après avoir vidé son pouvoir spirituel. À ce moment, il avait totalement épuisé son pouvoir spirituel et sa force physique. Si l’idée de trouver Xiao Wu ne le soutenait pas, peut-être se serait-il déjà évanoui.

L’agitation du Démon Arachnéen à Face Humaine se réduisit petit à petit, la carapace sur tout son corps était recouverte de cette brillance bleue et violette tandis qu’un liquide violet foncé coulait continuellement de ses yeux aveugles. Peu après, elle mourrait déjà.

Tang San savait avait de commencer son plan que même s’il utilisait la petite boîte noire dans ses mains pour tirer sur le Démon Arachnéen à Face Humaine, il ne serait peut-être encore pas en mesure de percer sa carapace, alors que s’il visait ses points faibles, à savoir les yeux du Démon Arachnéen à Face Humaine, elle ne pourrait faire comme le Singe Géant Titanesque et les fermer.

En se reposant sur son sang-froid d’expert en armes secrètes et ses armes secrètes de qualité supérieure faites par lui même, on pouvait enfin considérer qu’il avait survécu à cette crise.

Alors que la vie quittait graduellement le Démon Arachnéen à Face Humaine, des points de lumière bleu-violette commencèrent à se condenser au-dessus d’elle, rendant l’absorption de son Anneau Spirituel possible.

Après la mort d’une Bête Spirituelle millénaire, l’Anneau Spirituel pouvait se maintenir pendant une double heure, temps durant lequel l’Anneau était absorbable.

Tang San n’était pas pressé d’absorber l’Anneau Spirituel du Démon Arachnéen à Face Humaine parce qu’à cet instant, l’état de son corps s’était vraiment trop détérioré. Il était incapable de déterminer l’âge exacte de ce Démon Arachnéen à Face Humaine mais était certain qu’il dépassait le millénaire.

Les Anneaux Spirituels des Bêtes Spirituelles avaient beaucoup de différences entre eux, par exemple, l’Anneau du Serpent à Crête et Queue de Phénix qu’Oscar avait récemment absorbé appartenait à une catégorie comparativement douce de Bête Spirituelle.

Absorber son Anneau Spirituel n’était naturellement pas difficile.

Mais ce Démon Arachnéen à Face Humaine face à lui était différent, parmi les Bêtes Spirituelles, il était définitivement une entité vicieuse et sans pitié et en prenant cela en compte, bien que son Anneau Spirituel donne d’encore meilleurs effets d’amplification, le processus d’absorption était également plus dangereux.

Afin d’y survivre, un Maître Spirituel devait endurer le choc de ce genre d’énergie impitoyable. Si le corps ou la volonté était incapable de persévérer, il était très possible que cela cause un retour de flamme fatal.


 

  1. Idiome signifiant faire de la place lorsqu’on est confronté à une force supérieure.
  2. Second Brillant
  3. Grand Brillant
  4. Idiome, de petit indices, d’infimes traces.
Cet article comporte 7 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top