skip to Main Content
Menu

Douluo Dalu – Chapitre 28

 


Chapitre 28 : Le Serpent à Crête et Queue de Phénix Millénaire

Partie 1

Que ce soit lui ou le doyen de l’académie Flender, tous deux étaient des contemporains fier et réservé ; de ce côté, le tempérament de Dai Mubai était très semblable au leur.

« Tu… »
Ye Zhi-Qiu était indigné et sans raisonner plus longtemps, il s’avança à grande enjambées vers Zhao Wuji. Devant cette attitude dominante, il n’était clairement pas prêt à lâcher l’affaire.

Zhao Wuji se retourna, faisant face au sept jeunes regroupés autour de lui, et dit :
« Vous êtes vraiment nuls, même pas capables de vous occuper d’une vielle tortue, vous allez entendre parler de moi quand on sera de retour à l’Académie. »

Bouboule fit remarquer avec beaucoup de bonne volonté :
« Professeur Zhao, cette vieille tortue arrive. »

Zhao Wuji renifla froidement,
« Rentrez vous coucher. »
Laissant ces mots, il se retourna pour faire face à Ye Zhi-Qiu qui apportait un air glacé en se rapprochant.

« Tout le monde utilise la force pour parler. »
Zhao Wuji avait une expression arrogante et sans utiliser d’Amélioration Corporelle Spirituelle, il leva sa main droite et l’abattit vers Ye Zhi-Qiu.

Celui-ci était à présent complètement enragé et libérant la pleine puissance du Cercueil de Glace Noire, un froid intense traversa Zhao Wuji. Au même moment, Ye Zhi-Qiu se retourna, utilisant sa carapace de tortue pour résister à la paume de Zhao Wuji. Il pensa, ’tu es trop arrogant, même si ton pouvoir spirituel est supérieur au mien, si tu n’utilises pas ton Esprit, je te ferai ravaler ta fierté.’

Malheureusement, ce ne fut pas du tout Zhao Wuji qui ressortit perdant.

Le Cercueil de Glace Noire qui avait auparavant causé tant de problèmes au groupe de Tang San atteignit le corps de Zhao Wuji et n’eut aucun effet. La seconde suivante, le corps de Ye Zhi-Qiu s’envolait déjà comme s’il montait les nuages et chevauchait la brume suite à la claque de Zhao Wuji. Une large fissure apparue sur la carapace de tortue, volant plus de dix mètres avant de s’écraser lourdement au sol.

Zhao Wuji tourna un regard méprisant vers Ye Zhi-Qiu, avant de rentrer avec les étudiants de Shrek dans l’hôtel. En marchant, il murmura,
« La sensation de défoncer quelqu’un sans Esprit n’est vraiment pas désagréable, pas étonnant… »

Plus tôt, lorsque Dai Mubai et les autres avaient provoqué l’Académie du Soleil Bleu, Zhao Wuji l’avait vu depuis l’étage supérieur. Il n’avait au départ pas l’intention de s’en mêler, afin de laisser une occasion à ces enfants d’améliorer leur coordination en combat. Mais lorsqu’il avait vu le groupe de Tang San et Dai Mubai attaquant en groupe de toutes les directions, pour une raison quelconque, il s’était rappelé la scène assez récente où il s’était fait tabasser, et ses mains l’avaient démangé, le poussant à sortir à toute vitesse. Seulement, il ne s’attendait pas à être incapable de s’empêcher de frapper cette vielle tortue, l’envoyant valser d’une claque.

Bien sûr, Zhao Wuji savait très bien que la compétence de défense utilisée par l’adversaire n’était que celle de son premier Anneau Spirituel, les compétences des deux derniers Anneaux Spirituels millénaires n’avaient toujours pas été utilisées. Mais il n’était pas d’humeur à perdre du temps avec un adversaire dont la force était bien inférieure à la sienne. À cet instant, il se sentait comme cette personne qui s’était tenue devant lui ce jour là.

Ye Zhi-Qiu, aidé par quelques étudiants de l’Académie du Soleil Bleu, parvint à se relever et ouvrit la bouche pour cracher du sang. Il était incapable de respirer, comme si une montagne appuyait sur son dos, et ne pouvait s’empêcher d’être submergé par le choc en son for intérieur.

Il connaissait très bien la force de son pouvoir défensif, mais l’adversaire, sans même utiliser son Esprit l’avait contre toute attente blessé d’une simple claque. Même s’il était un Maître Spirituel de force, la différence entre eux était d’au moins quinze niveaux, peut-être même plus.

Dès qu’il imagina le niveau spirituel de l’adversaire, Ye Zhi-Qiu ne put s’empêcher de frissonner et jeta un regard pernicieux dans la direction du groupe de Shrek entrain de partir, avant de partir avec son groupe d’étudiants démoralisés. Parmi eux, la jeune femme regarda particulièrement Dai Mubai avant de partir.

Le visage d’Oscar était couvert de barbe et l’apparence de Tang San ne pouvait être considérée comme remarquable, et ainsi, les yeux maléfiques de Dai Mubai possédaient la plus grande force d’attraction. En ce qui concernait Bouboule, il était toujours ignoré par les filles.

Bien sûr, Dai Mubai ne lui prêta pas attention, on ne pouvait pas dire que ce Tigre Blanc était particulièrement pure mais par son arrogance, il attirait de nombreuses belles femmes et ses goûts ne pouvaient être comparés à ceux de Bouboule.

En rentrant dans l’hôtel, Zhao Wuji dit avec enthousiasme :
« Vous tous. Vous me faites vraiment perdre la face. Souvenez de cette fois, en rentrant je vous donnerai des cours supplémentaires. »

Tang San et les autres se regardèrent entre eux. Personne ne répondit, mais ils révélèrent tous des expressions souriantes : ce Roi Brillant Immobile était clairement protecteur et craignant qu’ils aient un accident, mais ne voulait pas le dire clairement.

Des Maîtres Spirituels de niveaux entre vingt et trente combattant un de niveau supérieur à cinquante sans être obligés d’abandonner était déjà plutôt bon. Comment pourrait-on considérer cela comme faire perdre la face, sans parler du fait que le plus vieux avait seulement quinze ans.
Le regard de Zhao Wuji se dirigea soudainement sur Ning Rongrong,
« À l’instant, pourquoi n’as-tu pas utilisé ton Esprit pour aider tout le monde ? »

Les grands yeux de Ning Rongrong clignèrent et elle dit :
« Ce n’était pas le bon moment. Si les adversaires ne savent pas que je suis une disciple de l’École de la Pagode Cristalline aux Sept Trésors et que j’utilise mon Esprit au bon moment, les effets n’en seront que meilleurs. Ça rajoute à l’effet de surprise. »

Les autres se tournèrent vers Ning Rongrong, peu convaincus, mais Tang San acquiesça,
« Agir lorsqu’on s’y attend le moins, attaquer lorsque l’adversaire est le moins préparé ; cela aura d’encore meilleurs effets. Si, lorsque Mubai a utilisé la Transformation Vajra du Tigre Blanc, sa force et sa vitesse avaient augmenté de trente pour-cent, peut-être que cette Tortue Noire Roi Spirituel en aurait fait les frais. »

Entendant les mots de Tang San, Zhao Wuji hocha la tête avec soulagement, disant à voix basse :
« Vous devez vous rappeler, depuis que vous êtes entrés à l’Académie Shrek, vous êtes une seule et même entité. Vous êtes tous les petits monstres de l’Académie et lorsque vous sortirez plus tard, vous pourrez être appelés les Sept Démons de Shrek. Vous devrez vous aider mutuellement. Avec vos dons, si vous avez en plus une bonne coordination, battre des Maîtres Spirituels plus puissants que vous ne sera pas un problème. »

« Oui, professeur Zhao. »

Sous les regards admiratifs des gens ordinaires, le groupe des étudiants de Shrek retourna dans l’hôtel.

La nuit fut calme. Tôt le matin du second jour, alors que l’aube naissait tout juste dans le ciel, Zhao Wuji utilisa sa voix tonnante pour tous les réveiller.

Tang San y était indifférent, se levant tôt tous les jours, il avait depuis longtemps acquis une bonne routine de travail et de repos. Mais pour les autres, en particulier pour les accros au sommeil comme Oscar, ce fut quelque peu douloureux. À tel point qu’en mangeant leur petit déjeuner, la majorité étaient encore dans la brume.

Le soleil se leva lentement de l’Est, apportant graduellement cette couleur de marbre blanc de l’aube et le ciel s’éclaira petit à petit.

Bien que Tang San voit ce spectacle tous les jours, peu importe combien de fois il se répétait, le sentiment apporté par ce genre de lumière ébranlait toujours son cœur. La lumière solaire brisant les ténèbres annonçait le jour nouveau.

Quittant la petite ville, tout le monde accéléra, la distance entre ici et la Grande Forêt du Dou Étoilé était très courte et tout le monde se dépêcha de toute leur force. Le plus excité était naturellement Oscar, qui, sur le point d’obtenir son troisième Anneau Spirituel, voulait savoir quel effet de renforcement cet Anneau produirait à la fin.

Il savait, sans qu’on le lui rappelle, que Zhao Wuji emmènerait sûrement tout le monde chasser au moins une Bête Spirituelle millénaire ordinaire.

La Grande Forêt du Dou Étoilé était située à la frontière sud de l’Empire du Dou Céleste et s’étendait sur les deux grands Empires. En raison du grand nombre de Bête Spirituelle dans la région, c’était aussi l’endroit où la frontière entre les deux nations était la moins claire. En regardant une carte, la majorité de la forêt était dans l’Empire du Luo Étoilé, mais bien sûr, l’Empire du Dou Céleste n’avait jamais reconnu ce point.

En tant qu’un des trois grand habitat naturel de Bête Spirituelle sauvage, il s’agissait naturellement de l’endroit où les Maîtres Spirituels désiraient le plus chasser, car à chaque fois qu’ils venaient ici, cela signifiait qu’ils avançaient d’un rang.

Personne ne pouvait dire depuis combien temps exactement est-ce que cette Grande Forêt du Dou Étoilé existait sur le Continent de Douluo, mais une fois qu’on y entrait, cette verdure cachant le ciel et couvrant la terre suffisait à comprendre qu’elle était une entité ancienne.

Tang San sentit vaguement des courants d’air venant du lointain le caressant, apportant la senteur des plantes pénétrant profondément le cœur, ineffablement réconfortant. Avec de grande inspirations d’air clair et pur, les trente-six mille pores du corps semblaient s’ouvrir en grand ; ce genre de sentiment était tellement relaxant qu’il était difficile de mettre des mots dessus.

Utilisant l’Œil du Démon Violet pour observer au loin, Tang San vit un océan d’un vert vibrant à perte de vue, d’où provenait cet air apaisant.

Ils finirent par arriver devant la Grande Forêt du Dou Étoilé. Devant eux se dressaient de grands arbres excédant au moins vingt mètres, et ce n’était encore que la bordure. La forêt dense ne présentait pas d’ouverture, l’ombre lourde des arbres empêchant de voir la véritable scène à l’intérieur.

En arrivant devant la forêt, l’air devenait encore plus relaxant, comme si la température chutait légèrement. Ce sentiment de fraîcheur apportait constamment une fragrance de terre humide stimulant l’odorat de tous.

« Tout le monde, arrêtez-vous. »
Zhao Wuji prit la parole.

Tous arrêtèrent leurs pas, le voyage de cent lis avait déjà échauffé leur corps, spécialement ceux de Oscar et Ning Rongrong qui, bien qu’en bonne condition physique, restaient limités par leur nature de Maître Spirituel auxiliaire. Ils ne pouvaient pas être comparés à Tang San et aux autres.

Oscar récita sa vulgaire incantation à voix basse puis tendit une saucisse à chaque personne. Après les quelques jours qu’ils venaient de passer ensemble, plus personne n’était dégoûté par ses saucisses, tout au plus ils faisaient semblant de ne pas entendre lorsqu’il récitait ses incantations.

Avec la saucisse dans leur ventre libérant un courant chaud et restaurant la force de tout le monde, ils devinrent tout de suite plus enthousiastes.

Zhao Wuji regarda solennellement les sept étudiants devant lui,
« Écoutez moi bien, cette forêt n’est pas comme ces forêt nationales avec des Bêtes Spirituelles captives. Les Bêtes Spirituelles ici sont très dangereuse, et vous pouvez à tout moment rencontrer une Bête millénaire ou même déca millénaire. En conséquence, après être entré dans la forêt, aucun de vous ne doit s’éloigner de plus de vingt mètres de moi. Ning Rongrong, Oscar, vous deux devez me suivre d’encore plus près. Sans mon ordre, aucun de vous n’a le droit d’attaquer une Bête Spirituelle sans réfléchir, c’est compris ? »

« Compris. »

Oscar récita rapidement ses incantations spirituelles et en un instant, il tenait dans sa main plusieurs saucisses fraîches et séchées.
Partie 2

Il donna à tout le monde une saucisse fraîche et une saucisse séchée et dit :
« Ma saucisse peut maintenir sa fraîcheur pendant douze double heures1, en d’autre terme, elle n’auront d’effet que si elles sont mangées dans les douze doubles heures à partir de maintenant. La saucisse fraîche permet de recouvrer ses forces et soigne les blessures en plus de réduire la faim, l’effet de la saucisse séchée est la détoxification. »

Chacun en pris une de chaque, la rangeant avec soin. Ils comprenaient que Oscar avait peur qu’en cas de crise, il n’y ai pas assez de temps pour leur donner une saucisse et donc leur en donnait en avance.

Utiliser son pouvoir spirituel continuellement fit pâlir Oscar mais heureusement, avec sa barbe couvrant tout son visage, ce n’était pas trop voyant. L’effet de ses saucisses était très bon sur d’autres personnes mais sur lui, elles n’avaient qu’un tiers de leur effet, ne pouvant qu’équilibrer la consommation de pouvoir spirituel. En conséquence, après avoir consommé du pouvoir spirituel, il ne pouvait que récupérer par la méditation. Bien sûr, la saucisse fraîche pouvait tout de même combler sa faim.

Zhao Wuji regarda tout le monde, et voyant que les sept jeunes gens devant lui étaient déjà près, il agita la main une fois,
« On y va. »

Cette fois, Zhao Wuji laissa Dai Mubai et Tang San marcher devant et il se mit à l’arrière lui-même, alors qu’ils faisaient le premier pas dans la Grande Forêt du Dou Étoilé.

Après être entrés dans la Grande Forêt du Dou Étoilé, la plus excitée était Xiao Wu, qui ne semblait pas du tout penser qu’il s’agissait d’un endroit dangereux, bondissante et vive, indiciblement heureuse. Voyant cela, Zhao Wuji se renfrogna, mais puisque Xiao Wu ne dépassait pas la zone qu’il avait fixé, il ne dit rien.

Le terrain dans la forêt était très complexe, il n’y avait pas de route et la tâche de frayer un chemin revint naturellement à Dai Mubai.

Utilisant son Amélioration Corporelle Spirituelle, les lames aiguisées sur les pattes de tigre de Dai Mubai sortirent, découpant les ronces devant lui sans ralentir la cadence du groupe d’un iota.

Tang San était juste derrière Dai Mubai, sa vue et son ouïe toutes deux poussées à leur maximum, observant avec attention les environs.

Grand maître lui avait un jour parlé des Bêtes Spirituelles. Les Bêtes sauvages étaient très agressives et à cause de ceux les chassant pour améliorer leur force, elles détestaient les humains. Le plus terrifiant était que certaines Bêtes Spirituelles se déplaçaient en meute. En d’autres termes, il était possible de rencontrer un groupe de Bêtes Spirituelles d’une puissance tyrannique. Dans de telles circonstance, à moins que le Maître Spirituel lui-même soit démesurément puissant, il serait très difficile de leur résister.

Ainsi, Grand maître appuyait sur la prudence nécessaire en rentrant dans le territoire de Bêtes Spirituelles sauvages. Il ne devait faire aucune erreur, sinon, il rencontrerait très probablement un désastre.

La raison pour laquelle Grand maître avait envoyé Tang San étudier à l’Académie Shrek n’était pas pour qu’il étudie de nombreuses choses ; ce que Shrek pouvait enseigner, comment Grand maître pourrait-il ne pas l’enseigner. Mais la force de Grand maître posait problème car bien qu’enseigner à Tang San ne soit jamais un problème, celui-ci atteindrait à un moment ou à un autre le niveau trente, et Grand maître serait alors incapable de l’aider à obtenir son troisième Anneau Spirituel.

Le niveau trente était capable de supporter l’absorption d’un Anneau Spirituel de niveau millénaire. Les Bêtes Spirituelles millénaires étaient excessivement rares dans les forêt nationales de capture de Bête Spirituelle, et celles avec un attribut adéquat l’étaient encore plus ; il n’était possible de trouver un Anneau adapté que dans les habitats naturels de Bête Spirituel sauvages. En conséquence, la raison la plus importante pour laquelle Grand maître avait envoyé Tang San à l’Académie Shrek était de lui permettre d’utiliser la force des professeurs afin qu’il obtienne un bon Anneau Spirituel.

Très vite, ils croisèrent la route de Bêtes Spirituelles, il s’agissait même d’une meute.

Au signal prononcé tout bas de Zhao Wuji, tout le monde s’arrêta. Ce groupe de Bêtes Spirituelles avaient était découvert par Tang San, un groupe d’Écureuils Rongeurs. Ce genre de Bête Spirituelle n’était pas gros, et sa puissance d’attaque n’était pas très importante non plus, mais leurs dents étaient très difficile à gérer, capables de percer l’or et le fer.

D’une main, Tang San tira l’épaule de Dai Mubai qui débroussaillait la végétation devant eux, et fit un signe avec l’autre en direction des autres, indiquant qu’il n’y avait pas de danger. Se basant sur l’expérience que Grand maître lui avait transmise, il vit d’un regard que ce groupe de vingt ou trente Écureuils Rongeurs n’était composé que de Bêtes de dix ans, rien de plus.

Les Écureuils Rongeurs avaient un odorat très développé et à cette distance, ils les avaient déjà repérés mais n’eurent aucune réaction, montrant clairement qu’ils n’avaient aucun intérêt pour eux.
Tang San pointa sur le côté et Dai Mubai compris tacitement, continuant à se frayer un chemin sur le côté.

En marchant, Dai Mubai demanda à voix basse :
« Pourquoi devons-nous faire un détour, ces Écureuils Rongeurs n’étaient pas très puissants, nous aurions pu les tuer. »

Tang San répondit avec un léger sourire :
« Il ne représentaient pas un danger pour nous, il n’y avait donc pas besoin de les tuer. Si tous les Maîtres Spirituels étaient comme ça, resterait-il des Bêtes Spirituelles dans cette forêt ? Sans même parler de ça, mon Professeur a dit que dans une forêt de Bêtes Spirituelles sauvages, même lorsque l’on rencontre des Bêtes Spirituelles inférieures, on ne doit pas baisser sa garde, parce que si jamais un combat éclate, l’odeur du sang et le bruit pourront attirer des Bêtes Spirituelles très puissantes. On est jamais trop prudent. »

Dai Mubai dit avec entrain :
« Ton professeur est sans aucun doute un senior inhabituellement formidable. Tout cela est de l’expérience précieuse. »

Tang San se rappela Grand maître avec impuissance et ne put s’empêcher de sourire amèrement, formidable ? Grand maître ne semblait pas correspondre à ce mot. C’était également le plus grand regret de sa vie.

La Grande Forêt du Dou Étoilé était vraiment trop dense et la décrire des mots « cachant les cieux et couvrant la terre » n’était pas le moins du monde une exagération, voir le soleil dans cette forêt était peu probable.

Ils avancèrent pendant environ une double heure. Il était déjà midi. Pendant ce temps, il avait rencontré de nombreuses Bêtes Spirituelles, mais pour la plupart de dix ans et centenaires au maximum et ils en avaient évitées la majorité sans conflit. Pour celles qui cherchaient aveuglément la mort, les griffes de Dai Mubai réglaient le problème directement. Bien sûr, il se soumit à la suggestion de Tang San et ne les tuer pas, leur faisant seulement peur ou les laissant partir avec des blessures.

« Bien, que tout le monde se repose un moment. »
La voix de Zhao Wuji fit se détendre les esprit constamment tendus de tous. Dai Mubai nettoya les ronces environnantes d’un coup de griffe, créant un espace de quasiment cent mètres carré. Tout le monde s’assit contre des troncs d’arbre, se reposant temporairement.

Oscar distribua naturellement ses saucisses et cette fois personne n’était d’humeur à faire la fine bouche, mangeant les saucisses d’Oscar et buvant l’eau qu’ils avaient apportée, pour le moment se reposant.

Zhao Wuji ordonna de se reposer pendant une double heure. Ils étaient encore dans les extérieurs de la forêt et peu de Bêtes Spirituelles de haut niveau s’y trouvaient, donc ils étaient encore relativement en sécurité. Leur but était d’aider Oscar à trouver une Bête Spirituelle millénaire adéquate, ils devaient donc aller plus loin. Plus ils iraient loin et plus leur situation deviendrait dangereuse ; le temps de repos se réduirait alors lui aussi. En conséquence, récupérer leur meilleure condition dans une zone plus ou moins sûre était absolument nécessaire.

Xiao Wu s’allongea contre l’épaule de Tang San. Pour une raison inconnue, elle qui était joyeuse et excitée lorsqu’ils étaient entrés dans la forêt était devenue léthargique une fois qu’ils avaient rencontré les premières Bêtes Spirituelles, comme si elle était inquiète. Tang San avait cherché une opportunité de lui en demander la raison, mais Xiao Wu n’avait rien dit.

Alors qu’une heure s’était écoulée, Tang San et Zhao Wuji tournèrent leur regard dans une direction.

Zhao Wuji s’exclama à voix basse :
« Levez-vous, quelque chose approche. »

Tang San et Dai Mubai prirent l’initiative de se placer devant Oscar et Ning Rongrong pour les protéger, Xiao Wu, Zhu Zhuqing et Bouboule suivirent en protégeant les côtés et ils libérèrent tous leur Esprit, y compris Zhao Wuji.

Les bruissements allèrent en s’intensifiant et même les Maîtres Spirituels auxiliaires Oscar et Ning Rongrong pouvaient tous deux sentir cette créature arrivant à grande vitesse.

« Zhu Zhuqing, va voir ce que c’est. »
Zhao Wuji ordonna à voix basse.

Zhu Zhuqing ne dit pas un mot et bondit silencieusement, ses griffes de chat sortant de ses mains et elle escalada un grand arbre comme s’il s’agissait du sol afin de regarder dans la direction d’où venait le son.

La vision des chats était remarquable, même de nuit, sans parler de maintenant où le soleil était à son zénith.

Très vite, la voix claire et froide de Zhu Zhuqing leur parvint de l’arbre,
« Ça ressemble à un serpent volant, mais ça ne vole pas très haut, seulement à trois mètres du sol. Il a une crête rouge sang sur la tête, plus large que sa tête. Sa queue est plutôt inhabituelle, elle est en éventail. »

Les yeux de Zhao Wuji brillèrent,
« C’est un Serpent à Crête et Queue de Phénix, ce genre de Bête Spirituelle est rare, la crête sur sa tête a de nombreux effets fantastiques, Oscar, tu es chanceux. Malheureusement, nous ne savons pas quelle âge a cette Bête. Zhu Zhuqing, regarde attentivement la direction dans laquelle il se déplace et informe moi dès qu’il en change. »

« Oui. Il se dirige droit sur nous à grande vitesse, mais son corps ne semble pas avoir un bon équilibre. »

Tang San demanda soudainement :
« Quelle taille fait ce Serpent à Crête et Queue de Phénix, de quelle couleur sont ses ailes ? »

Zhu Zhuqing répondit ;
« Les ailes sont rouges pâles et il fait entre six et huit mètres. »

Tang San effectua le calcul intérieurement, puis parla d’un ton assuré :
« C’est un Serpent à Crête et Queue de Phénix millénaire : des ailes rouges pâles sont le signe de ses mille ans d’évolution et d’après sa taille, il devrait avoir cultivé entre mille-trois-cents ans et mille-huit-cents ans. Oscar, c’est parfaitement adapté pour toi. »

« Le Serpent à Crête et Queue de Phénix n’est pas venimeux en soi, c’est un serpent non-venimeux rare. Il attaque en s’enroulant autour de sa victime pour les étouffer, ce qui est une méthode d’attaque plus singulière, mais il est surprenamment rapide et de plus, il stock tout type de nutriment dans sa crête lui permettant d’avoir une accélération momentanée lorsqu’il est en danger. Si tu obtiens cet Anneau Spirituel, ta prochaine compétence spirituelle devrait être en rapport avec la vitesse. Que ce soit un bonus de vitesse auxiliaire, ou qu’elle te donne de la vitesse supplémentaire, les deux sont de très bonnes options. Des Serpent à Crête et Queue de Phénix millénaires sont très rares du fait de leur puissance d’attaque faible et très particulière. Ta chance est plutôt bonne aujourd’hui. »
Partie 3

Les yeux couleur pêche de Oscar s’illuminèrent immédiatement,
« Tang San, tu es une encyclopédie du monde spirituel, ah, impressionnant, vraiment impressionnant. »

Non seulement lui, mais tous à part Xiao Wu le regardaient avec un regard nouveau. Il fallait savoir que, comme pour les Esprits, il existait d’innombrables types de Bêtes Spirituelles et leur âge et niveau étaient encore plus dur à déterminer. Tang San avait à peine entendu les mots de Zhu Zhuqing et était capable de déterminer l’âge et la force de la Bête Spirituelle qu’ils affrontaient, en plus de préciser les particularités de ce genre de Bête. Sa compréhension des Esprits n’en était que plus claire. C’était encore impossible pour Zhao Wuji.

Tang San sourit timidement,
« Tout cela est au mérite de Professeur. »

Plutôt de dire que Tang San était une encyclopédie, il était peut-être plus juste de dire que Grand maître en était une. Il avait depuis longtemps atteint le pinacle de la recherche en matière d’Esprit, et en tant que son disciple, Tang San avait déjà assez de connaissances pour être professeur à n’importe quelle Académie, en plus de sa force non négligeable.

Zhao Wuji ne put s’empêcher de demander :
« Puisque tu connais bien ce genre de Bête Spirituelle, quel est le meilleur moyen de l’attraper ? »

Tang San répondit sans la moindre hésitation :
« N’importe quel type de serpent a peur des oiseaux agressifs, et particulièrement de ceux à long becs comme les grues. Bien qu’il n’y ait pas d’Esprit de la Grue parmi nous, le Phénix de Bouboule est considéré comme le roi des oiseaux. L’atmosphère de son Esprit devrait avoir un certain effet de suppression sur ce genre de Serpent à Crête et Queue de Phénix. Le Serpent à Crête et Queue de Phénix n’est pas particulièrement agressif, nous devons donc être vigilant et ne pas le laisser s’échapper. »

« Il est là. »
À ce moment, la voix de Zhu Zhuqing arriva juste à temps. De manière inattendue, elle se laissa tomber dans les airs et sans la moindre peur face à cette créature millénaire, ses griffes étincelèrent en même temps que son premier Anneau Spirituel, activant la Ruée Infernale Pénétrante.

C’était un énorme serpent, d’apparence semblable à la description de Zhu Zhuqing, de six ou sept mètres de long. Sur le dessus de sa tête se trouvait une crête rouge vif, semblant quelque peu odieuse. Son corps avançant rapidement arriva juste à temps pour entrer en collision avec Zhu Zhuqing, dont la Ruée Infernale Pénétrante frappa directement la crête.

Le Serpent à Crête et Queue de Phénix réagit très rapidement, bien qu’il soit en pleine course vers l’avant à grande vitesse, il inclina tout de même précipitamment sa tête et les griffes de Zhu Zhuqing ne touchèrent pas sa crête mais son corps, émettant un son sourd et ralentissant quelque peu sa vitesse.

Le Serpent à Crête et Queue de Phénix semblait étonné. La tête de côté, il ouvrit en grand la bouche vers Zhu Zhuqing et projeta un brouillard épais et de sept couleurs. Simultanément, la crête sur sa tête se mit à briller, et sa vitesse qui avait à l‘instant diminuée, augmenta à nouveau.

Sans prendre le temps de réfléchir, Dai Mubai cria :
« Attention. »
Ce qu’on appelle l’inquiétude dans le chaos, à la fois alarmé et en colère, il activa immédiatement sa compétence spirituelle millénaire, la Transformation Vajra du Tigre Blanc.

Son corps augmentant de volume, Dai Mubai chargea férocement dans la direction du Serpent à Crête et Queue de Phénix.

« Sept Mots Précieux, deuxième édit : Vitesse. »
La voix claire et tranchante de Ning Rongrong se fit entendre à ce moment là et Dai Mubai ne sentit que son corps devenir plus léger, augmentant à nouveau sa vitesse, lui permettant de bloquer d’un cheveu le soudainement haineux Serpent à Crête et Queue de Phénix.

Avec un résonnant peng, Dai Mubai fut repoussé de presque dix mètres avec un grognement. Mais la silhouette en pleine course du Serpent à Crête et Queue de Phénix s’arrêta avec un cri strident, son énorme corps se tournant dans les airs et tombant au sol.

« Cette brume ne sert qu’à faire peur, elle n’est pas empoisonnée. »
La voix de Tang San s’éleva et au même moment, l’Herbe Bleu-argentée préparée depuis longtemps au sol s’éleva, fixant fermement au sol le serpent en pleine chute. Elle s’enroula particulièrement autour des ailes, le rendant incapable de s’envoler à nouveau.

L’Esprit de Bouboule libéra sa pression à pleine puissance et le Serpent à Crête et Queue de Phénix sentit enfin l’atmosphère du Phénix au Feu Malveillant, son corps tremblotant une fois. Mais c’était après tout une Bête Spirituelle millénaire et il ne se résignerait pas si facilement à la mort. Bien que temporairement incapable de voler, sa capacité de mouvement n’était pas affectée.

Tang San sentit abruptement le corps du Serpent à Crête et Queue de Phénix devenir glissant et les épines de l’Herbe Bleu-argentée furent incapables de pénétrer sa peau, lui permettant de se tortiller en dehors de son emprise. Bien qu’il ne vole pas, sa vitesse de déplacement au sol était toujours incomparablement rapide et il avait parcouru dix mètres en un clin d’œil.

« Tu penses t’échapper aussi facilement ? »
La voix profonde de Zhao Wuji résonna. Suivant cela, son troisième Anneau Spirituel brilla autour de son corps et le Serpent à Crête et Queue de Phénix se raidit d’un coup, sa vitesse diminuant substantiellement. C’était exactement la troisième compétence spirituelle de Zhao Wuji, Augmentée de la Gravité.

Immédiatement après, les quatrième et cinquième Anneaux sur le corps de Zhao Wuji s’illuminèrent simultanément, son corps s’envolant abruptement. Lorsqu’il atterrit à nouveau, il était devant le Serpent à Crête et Queue de Phénix grâce à l’effet de la compétence du quatrième Anneau, Traqueur de Position, activant simultanément l’Écrasement Gravitationnel.

Peu importe à quel point le Serpent à Crête et Queue de Phénix était glissant, devant le pouvoir spirituel tyrannique de Zhao Wuji, cela ne lui était plus d’aucune utilité.

S’occuper de cette Bête Spirituelle millénaire, pour le Roi Brillant Immobile était aussi facile que d’étendre sa main et de l’attraper. Avoir l’apparence de ne rien faire mais d’exploser en un instant faisait frissonner les étudiants dans leur cœurs. Tang San compris finalement à quel point il avait été chanceux ce jour lorsqu’il avait combattu Zhao Wuji. Si celui-ci avait utilisé ses compétences spirituelles en combinaisons, peut-être qu’il n’aurait même pas eu le temps d’utiliser ses armes secrètes.

La patte d’ours de Zhao Wuji s’étendit, attrapant la tête du Serpent à Crête et Queue de Phénix et le levant devant lui. L’autre main donna leva sa crête et y mit une pichenette. Devant la force de l’Ours Vajra Vigoureux, le Serpent à Crête et Queue de Phénix s’évanouit immédiatement. Si Zhao Wuji n’avait pas besoin de le maintenir en vie, il n’aurait même pas survécu à cette simple pichenette.

« C’est fait. »
Tout le monde se réjouit avec excitation. Oscar n’avait que quatorze ans, c’est tout, montrant son excitation dans ses paroles en courant vers Zhao Wuji.

Xiao Wu se tenant près de Tang San baissa la tête, ses grands yeux emplis d’une expression dérangée,
« Devons-nous chasser et tuer les Bêtes Spirituelles ? »

Tang San soupira doucement,
« Les faibles sont les proies des forts, c’est la loi de la survie. Si ce serpent était plus fort que nous, crois-tu qu’il aurait laissé de la nourriture lui passer sous le nez ? »

Xiao Wu ne dit rien de plus, mais elle baissa la tête tout du long, son visage encore quelque peu pâle.

Zhao Wuji tira une lame courte de sa ceinture et la tendit à Oscar,
« La nuit est longue et les rêves nombreux2, atèle toi à ta tâche. Perce sous ce point depuis sous sa crête afin d’atteindre le cerveau, et l’Anneau Spirituel sera à toi. »

Oscar prit la lame courte avec excitation. Cette Bête Spirituelle millénaire devant lui n’était plus qu’un agneau à l’abattoir et étant sur le point d’obtenir sa troisième compétence spirituelle, il était tellement excité que ses mains tremblaient légèrement.

Alors que Oscar était sur le point d’enfoncer sa lame, un cri rauque et strict résonna soudainement,
« Stop ! »

Juste après, deux personnes bondirent de la direction d’où venait le Serpent à Crête et Queue de Phénix, apparaissant devant tout le monde.

Ces deux personnes étaient une vieille et une jeune, deux femmes. La plus vieille semblait avoir soixante ou soixante-dix ans et avait une tête pleine de cheveux blancs peignés très proprement. Bien qu’elle ne soit pas jeune, son esprit était en pleine forme et plein d’entrain et bien que les rides sur son visages soient nombreuses, il était rose comme un bébé et portait une paire d’yeux brillants. Sa main droite tenait un bâton de marche à tête de serpent de trois mètres, six Anneaux Spirituels bougeant en rythme autour de son corps.

Bien que son corps ne présente aucun changement, les Anneaux Spirituels montraient qu’elle avait déjà utilisée son Esprit, qui devait être sans qu’il soit besoin de demander, ce bâton dans sa main.

Suivant aux côté de la vieille femme était une belle jeune femme, les cheveux au niveau de ses oreilles, ayant environ seize ou dix-sept ans. Elle portait des habits propres et brillants, couvrant étroitement sa silhouette déjà bien développée et ses grands yeux marrons fixaient le Serpent à Crête et Queue de Phénix dans les mains de Zhao Wuji. Elle tenait aussi un bâton de marche à tête de serpent dans sa main, mais un peu plus court que celui de la vieille femme, seulement de deux mètres, les Anneaux Spirituels sur son corps n’étant que deux Anneaux centenaires.

L’apparition de la vieille femme et de la jeune fille surprit tout le monde mais lorsqu’ils virent les six Anneaux autour du corps de la vieille femme, il relâchèrent leur souffle. Après tout, ces sept Anneaux autour de Zhao Wuji ne pouvaient pas être inférieurs, en particulier ces quelques Anneaux Spirituels déca millénaires d’un noir profond, exposant leur force de dissuasion.

Alors que Tang San et les autres se relaxaient l’expression de la vieille femme changea quelque peu.

Précédemment, elle avait parlé fort afin d’empêcher Oscar de faire ce que lui avait dit Zhao Wuji, mais en se rapprochant, elle avait aperçut les sept Anneaux Spirituels de Zhao Wuji.

Sage Spirituel, ce n’était que la bordure extérieur de la Grande Forêt du Dou Étoilé, pourquoi un Sage Spirituel apparaîtrait-il ? Le cœur de la vieil femme s’assombrit, sachant que sa revendication d’aujourd’hui n’avait pas beaucoup de chances de bien se passer.

« Quel est le problème ? »
Zhao Wuji jeta un regard à la vieille femme et lorsque son regard tomba sur le bâton à tête de serpent dans sa main, il ne put s’empêcher de se rappeler quelqu’un. Ainsi, sa voix n’était pas trop dur, au contraire on pouvait la considérer comme plutôt douce. Ceci, et on pouvait le comprendre, rendit Dai Mubai complètement coi. Le Roi Brillant Immobile ne laissait jamais de face lorsqu’il était confronté à des gens inférieur à lui en force, surtout dans des circonstances où l’autre partie voulait clairement le Serpent à Crête et Queue de Phénix.

La vieille femme toussa, faisant s’adoucir son expression,
« Salutation, estimé Sage Spirituel, vous ne pouvez donner ce Serpent à Crête et Queue de Phénix à cet enfant. »

Zhao Wuji pinça le Serpent à Crête et Queue de Phénix d’une main, adressa un regard lourd de sens à Oscar, lui indiquant d’attendre un moment, avant de se tourner vers la vieille femme et de dire :
« Pourquoi ? »

L’esprit de la vieille femme semblait s’être relaxée quelque peu,
« Parce que nous avons trouvé ce serpent en premières et avons de plus pris l’initiative de le traquer. Sinon, pourquoi aurions-nous suivi sa trace sans nous arrêter jusqu’à maintenant ? »


 

  1. Ancienne unité de mesure chinoise, la double heure. 12 double heures font 24h .
  2. Proverbe qui veut dire que si l’on attend trop longtemps pour faire quelque chose, on s’expose à ce que les circonstances empirent
Cet article comporte 9 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top