skip to Main Content
Menu

Douluo Dalu – Chapitre 24

 


Chapitre 24 : L’Établissement de la Combinaison Trois-Cinq

Partie 1

La Grande Arène Spirituelle de Suotuo était entièrement ovale et d’une hauteur de cent-vingt mètres. L’intérieur était divisé entre une Arène Spirituelle Seigneur et vingt-quatre Arènes Spirituelles, capable d’accueillir simultanément six mille spectateurs avec également cent loges VIP. Ce n’était pas seulement un endroit où les Maîtres Spirituels pouvaient se mesurer les uns aux autres, mais aussi un endroit où les différents pouvoirs pouvaient faire étalage de leur force.

Pendant qu’ils marchaient vers la Grand Arène Spirituelle de Suotuo, Flender expliqua au groupe de Tang San quelques notions concernant l’Arène.

Ici, les combats spirituels étaient divisés en trois catégories. La première était les tournois, qui consistaient en un combat amical, où les redoutables techniques fatales étaient interdites. Une autre catégorie était les combats à mort, utilisés pour régler des disputes qui ne pouvaient être réglées diplomatiquement. La dernière catégorie était les combats à paris. Dans ces combats à paris, avec la Grande Arène Spirituelle comme arbitre, chaque côté envoyait un nombre égal de Maîtres Spirituels dans l’Arène, l’équipe vainqueur recevant le solde du paris. Ces combat à paris étaient également des combats à mort. Lorsque des conflits irréconciliables apparaissaient entre des nobles ou des écoles, c’était fréquemment ce genre de combat que l’on utilisait.

Ces catégories avaient trois styles de combat : un contre un, deux contre deux et les combats de groupe. Parmi eux, le nombre de personne de chaque côté dans les combats de groupe était soumis à des règles qui suivaient les coutumes de la Grande Arène Spirituelle, et était généralement limité à des groupes de sept à dix personnes.

En entrant dans la Grande Arène Spirituelle, la première chose attirant le regard était une grande stèle sur laquelle était gravés une multitude de noms. Flender expliqua qu’il s’agissait des noms de ceux morts lors de combats spirituels.

L’inscription pour les combats spirituels se faisait ici très simplement ; la seule condition était de remplir un formulaire demandant prénom, nom de famille, âge, lieu de naissance et Esprit à la suite de quoi on obtenait son premier badge de combat spirituel en fer. Bien sûr, l’inscription nécessitait le versement d’une somme de dix pièces d’or spirituel.

Simultanément, les inscrits passait un test d’Esprit similaire à celui du Hall Spirituel afin de s’assurer du niveau de chacun. Dai Mubai expliqua à tout le monde qu’avant chaque combat spirituel, il faudrait subir un tel test afin de déterminer l’adversaire.

Flender n’allait naturellement pas les en dispenser et Tang San, Xiao Wu et Zhu Zhuqing complétèrent chacun leur inscription.

Lorsqu’ils s’enregistrèrent, le membre du personnel chargé des inscriptions n’eut pas l’air surpris et ne se moqua pas non plus d’eux en raison de leur âge, gardant tout du long l’apparence professionnelle de celui faisant des affaires officielles en suivant les principes officiels, traitant de surcroît leur demande avec une grande efficacité, laissant une forte impression à Tang San. De ces petits détails, il pouvait voir que cette Grand Arène Spirituelle n’était pas un endroit ordinaire.

Après l’inscription, alors qu’allait avoir lieu la première répartition des combats spirituels, Flender les amena à l’arène des tournois et après avoir laissé quelques instructions à Dai Mubai, il entra dans l’Arène Spirituelle sans plus attendre.
Dai Mubai expliqua à Tang San et aux autres que dans la Grande Arène Spirituelle, l’Arène Spirituelle Seigneur n’était ouverte que dans certaines circonstances : lorsque le badge atteignait un certain rang ou lorsque des Maîtres Spirituels de haut niveau apparaissaient. Les novices comme eux ne pouvaient que combattre dans les Arènes Spirituelles. La récompense pour une victoire dans un combat spirituel de fer était de dix pièces d’or spirituel, une défaite n’ayant pas de récompense.

Très vite, ils eurent fini leur répartition et comme ils étaient arrivés en même temps, ils allaient tous combattre dans l’Arène Spirituelle quatorze. Seul l’adversaire de Dai Mubai était un Ancien Spirituel, ceux de Tang San et des autres étaient tous des Grand Maître Spirituels.

La Grand Arène Spirituelle tout entière semblait étincelante aux yeux de Tang San. Ici, la répartition de l’espace était très détaillée. Si l’on parlait des vingt-quatre arènes, elles étaient elles-mêmes subdivisées en différentes zones, une pour les tournois et l’autre pour les combats à mort. Chaque zone était encore divisée en trois, pour les un contre un, deux contre deux et matchs en équipe. Ainsi, une seule Arène Spirituelle avait six rings différents surélevés. En ce qui concernait les combats à paris, selon ce qu’avait dit Dai Mubai, peu importe le rang, tous se déroulaient dans l’Arène Spirituelle Seigneur.

Le mode de fonctionnement de la Grande Arène Spirituelle avait depuis longtemps atteint un degré de coordination inhabituel. Pour différentes zones de combats spirituels, le prix des tickets était également différent, comme la zone de tournoi en un contre un où le groupe de Tang San allait combattre où les tickets étaient les moins chers, et les spectateurs les moins nombreux.

Les Maîtres Spirituels participants étaient rassemblés dans un hall décoré avec luxe pour se reposer en attendant leur tour.

Dans la zone de repos, l’arrivée du groupe de Tang San suscita l’attention des autres Maîtres Spirituels, après tout, ils étaient tous vraiment trop jeune. Cependant, bien que les autres participants révèlent des expressions ahuries, personne ne se moqua d’eux, chacun méditant, tentant de préserver au mieux leur meilleure condition en attendant leur combat.

Xiao Wu s’assit à côté de Tang San et dit à voix basse :
« Ge, je viens juste de demander à Dai Mubai et bien qu’un Maître Spirituel ne puisse participer qu’à un tournoi par jour, on peut participer simultanément dans différentes catégories. Nous sommes tout deux niveau vingt-neuf, cela ne devrait pas être trop dur de gagner, il serait donc mieux pour nous de nous inscrire aussi en deux contre deux. C’est en plus un bon moyen d’acquérir les points requis un peu plus tôt, qu’en dis-tu ? »

Tang San sourit légèrement,
« Pas de problème, de toute façon, nous sommes venus améliorer notre expérience de combat, donc se battre plus ne peut être que bénéfique. »

Immédiatement, ils firent part de leur idée à Dai Mubai. Dai Mubai n’allait naturellement pas s’y opposer, mais alors qu’ils lui suggéraient l’idée, son regard tomba sur Zhu Zhuqing. Malheureusement, leur Esprit n’était pas au même rang et il était donc impossible pour eux de former une équipe pour les combats spirituels en deux contre deux.

Dai Mubai dit :
« Petit San, va avec Xiao Wu pour vous enregistrer du côté des deux contre deux, les combats de ce côté ne devraient pas commencer tout de suite. »

Tang San acquiesça. Avant d’entrer, il avait déjà repéré la zone d’inscription pour les deux contre deux. Immédiatement, il emmena Xiao Wu momentanément hors de la zone de un contre un et se dirigea vers le guichet d’inscription pour les deux contre deux.



Partie 2

« L’inscription coûte dix pièces d’or, gagner un combat rapporte en tout dix pièces d’or. »
Le membre du personnel collecta efficacement la somme du duo de Tang San. Parce qu’ils avaient déjà fait enregistrer leur niveau, ils n’avaient besoin que de montrer leur badge de combat spirituel de fer, sans nécessité de remplir à nouveau un formulaire.

« Veuillez donner le nom de votre duo. »

Un nom de duo ? Les regard de Tang San et Xiao Wu se croisèrent. Ils n’apprenaient seulement maintenant que dans les combats en deux contre deux, un nom de duo était nécessaire afin de permettre au présentateur de les annoncer plus facilement.

Tang San réfléchit avant de dire :
« Nous sommes la Combinaison San-Wu 1. »
Il avait choisi séparément son nom ainsi que celui de Xiao Wu, cette affaire n’ayant pas beaucoup d’importance.

« Bien, la Combinaison Trois-Cinq 2 est maintenant enregistrée. »

Sur les badges de Tang San et Xiao Wu étaient à présent gravés trois nouveaux mots, Combinaison Trois-Cinq. Simplement, « Wu » était gravé comme « Cinq ».

« Hey ce mot est faux, c’est Wu pas Cinq. »
S’exclama Xiao Wu avec ressentiment.

Le membre du personnel s’exprima d’un ton froid comme la glace :
« Qui vous a demandé de ne pas exprimer clairement. Si vous voulez changer le nom de votre combinaison, vous devez recommencer une procédure d’inscription de zéro et obtenir de nouveaux badges. De plus, tout ce que vous aurez déjà acquis sera effacé. »

Alors que Xiao Wu allait entrer en éruption, la voix de Dai Mubai se fit entendre,
« Xiao Wu, ton combat en un contre un va commencer. Viens vite. »

Tang San posa sa main sur l’épaule de Xiao Wu,
« Laisse, la Combinaison Trois-Cinq est juste la Combinaison Trois Cinq, ce n’est qu’un nom. »

Xiao Wu fit une grimace au membre du personnel avant de courir vers la zone de combats en un contre un.

Cette zone était établie en suivant des plans dessinés à l’avance. Quand des Maîtres Spirituels étaient entrain de combattre, ceux attendant leur tour pouvaient soit regarder le combat soit choisir de se reposer. Chaque zone de l’Arène Spirituelle avait un endroit permettant aux Maîtres Spirituels de regarder la bataille, très proche de la plate-forme de combat.

Xiao Wu était la première des cinq à monter sur scène et Tang San et les autres choisirent naturellement de regard la bataille. Guidés par un membre du personnel, ils atteignirent la zone réservée aux spectateurs, située à côté de la plate-forme de combat et ayant une vue parfaite sur elle.
Bien qu’il s’agisse d’une plate-forme d’Arène Spirituelle, elle n’était pas petite, son diamètre atteignant les vingt-mètres, ce qui était suffisant pour permettre aux Maîtres Spirituels de faire usage de leur force. Malheureusement, la quantité de spectateurs pour les un contre un dans cette arène quatorze n’était pas énorme, ne remplissant environ qu’un cinquième des sièges.

Au milieu de la plate-forme se tenait un homme d’âge moyen portant un manteau à queue de pie. S’exprimant d’une voix claire et distincte, il dit :
« Pour le combat suivant, le premier un contre un de notre Arène Spirituelle quatorze, apparaissent deux Grand Maître Spirituels. Ils sont respectivement, avec l’Esprit Bestial du Lapin de Jade 3 , la Grande Maître Guerrière Xiao Wu, faisant face au gagnant de deux matchs successifs, avec l’Esprit Bestial du Taureau Cornu de Fer, le Grand Maître Spirituel Qing Bao 4. Qing Bao sera-t-il capable de poursuivre sa série de victoire glorieuse, ou la nouvelle arrivante Xiao Wu arrachera-t-elle la victoire, ouvrons grand nos yeux et admirons. Accueillons les deux Maîtres Spirituels sur scène. »

Les spectateurs n’émirent que peu de cris, à l’occasion quelqu’un criaient le nom de Qing Bao. La majorité n’avaient pas l’air particulièrement intéressée.

Une personne à la stature robuste arriva rapidement sur scène. Sa taille était de deux mètres environ, il avait des épaules amples et un dos large, tout son corps recouvert par une couche de muscles semblables à du granite. Sa peau bronzée était étirée étroitement sur des tendons couvrant son torse nu comme de petits serpents bleu-verts. Ses yeux étincelaient dangereusement et lorsqu’il entra sur scène, il leva la tête et poussa un rugissement à percer les tympans, étalant sa vitalité vibrante.

Sans même à avoir à poser la question, n’importe qui aurait pu deviner qu’il s’agissait d’un Maître Spirituel Guerrier de force, la même catégorie que Zhao Wuji.

Ma Hongjun s’assit à côté de Tang San lui glissant à voix basse :
« Ce grand type à l’air fort, ta Xiao Wu va s’en sortir ? »

Tang San sourit calmement :
« Attend et vois par toi-même. Les compétences spirituelles de Xiao Wu sont comparativement faibles face aux Maîtres Spirituels de force, mais c’est seulement dans l’hypothèse où leur force physique dépasse largement la sienne. À niveau égal, des Maîtres Spirituels de force lui faisant face ne seront… »

Il ne finit pas sa dernière phrase car une Xiao Wu au visage rayonnant d’une excitation enfantine avait finalement sauté sur scène. Des habits blancs serrés, un pantalon rose, sa silhouette clairement pas encore développée, un adorable petit visage débordant d’enfance attira immédiatement l’attention des spectateurs.

« Quel âge a cette petite ? Qu’a dit le présentateur ? Qu’elle était une Grande Maître Spirituelle ? C’est impossible. »

Des voix dubitatives similaires se faisaient entendre sans discontinuer dans les gradins. Les spectateurs sympathisaient toujours avec le côté le plus faible et en ajoutant à cela le fait que l’apparence de Xiao Wu soit beaucoup plus attrayante que celle de son adversaire ; elle reçut immédiatement la faveur de la majorité du public.

En voyant Xiao Wu, Qing Bao fut étourdi un instant et parla d’une voix basse et étouffée :
« Petite, n’es-tu pas venu au mauvais endroit ? Ce n’est pas là où tu devrais être, retourne immédiatement à la maison. »

Xiao Wu arborait un léger sourire et bien qu’elle n’ait que douze ans, ce petit visage paré d’un sourire inoffensif pour les hommes comme pour les bêtes était absolument ravageur, particulièrement sur les individus un peu simplet se reposant sur leur force physique comme Qing Bao, chez lesquels il était encore plus simple d’éveiller des instincts protecteurs.

« Petite sœur, descend. Ça ne serait pas bon si par malheur tu étais blessée, réfléchis bien, tu es si frêle. »
Qing Bao était quelque peu mal à l’aise. Il demandait bêtement à Xiao Wu d’abandonner.

Les sourcils raffinés de Xiao Wu se ridèrent et sa taille fine se tordit,
« Pourquoi tu dis autant de connerie ? Dépêche-toi d’utiliser ton Esprit, ne m’accuse pas de ne pas t’avoir prévenu. »

Voyant que Qing Bao voulait encore dire quelque chose, Xiao Wu, dont le caractère n’avait jamais été doux, ne put s’empêcher de bondir vers Qing Bao d’un grand pas en avant.

Sa vitesse était impressionnante et elle avait déjà parcouru dix mètre en un clin d’œil, ses longues jambes la propulsant avec douceur du sol, une jambe frappant vers la nuque de Qing Bao.

La défense était une des capacités les plus redoutables des Maîtres Spirituels de force et voyant Xiao Wu, légère comme une plume frapper vers lui, le franc Qing Bao n’esquiva même pas. Il pensa en son for intérieur ’cette petite fille n’est pas raisonnable, si jeune et se précipitant déjà dans des combats spirituels, je vais la laisse me frapper quelques fois jusqu’à ce qu’elle soit fatiguée et alors, elle capitulera d’elle-même.’



Partie 3

Cependant, Qing Bao n’eut que le temps de former cette idée car l’instant suivant, son combat spirituel était déjà terminé.

La force du pied de Xiao Wu dirigé contre la solide et épaisse nuque de Qing Bao était plus douce que ce que ce dernier avait anticipé mais après avoir frappé, il ne rebondit pas, restant collé à sa nuque en même temps que son autre pied venait se positionner sur son imposant torse.

Une lumière rose fit surface et deux Anneaux Spirituels jaune apparurent tels deux pleines lunes sur le corps de Xiao Wu, prouvant son identité de Grande Maître Spirituelle.

Lorsque Tang San vit le pied de Xiao Wu s’accrocher sans difficulté à la nuque de Qing Bao, les coins de sa bouche se relevèrent en un léger sourire et il prononça doucement les mots,
« Au revoir. »

La première compétence spirituelle de Xiao Wu, Arc Hanche, s’activa.

Qing Bao sentit seulement une énergie l’atteindre simultanément au niveau du torse et de la nuque, tout son corps suivant le retournement de Xiao Wu, déjà lancé dans les airs comme un nuage.

Immédiatement après, après que Xiao Wu toucha le sol, elle pris un pas d’élan et se propulsa à nouveau dans les airs à la rencontre du corps en chute libre de Qing Bao. Ses deux jambes attrapant avec précision sa taille, ses hanches fines tournèrent et son corps effectua une rotation dans les airs, un retourné qui fit descendre le corps de Qing Bao à l’oblique, passant sous la corde bordant le ring et tombant directement en dehors de la plate-forme avec un peng sourd.

Aucun bruit n’était audible aux alentours et non seulement les spectateurs mais aussi l’annonceur était bouche bée.

Qui aurait pu penser que ce combat spirituel se serait terminé aussi rapidement, et qu’en plus le vainqueur serait cette petite fille ayant l’air d’avoir une dizaine d’année. Le processus n’avait pas seulement été rapide, Xiao Wu avait fait preuve de beaucoup de grâce en projetant cet adversaire énorme ; le taureau qu’était Qing Bao n’avait même pas eu le temps d’utiliser son Esprit avant que le combat ne soit terminé.

En raison de la politesse de Qing Bao, Xiao Wu n’avait utilisé tout son pouvoir spirituel dans cette attaque et ajoutant à cela que son pouvoir défensif n’était pas mauvais, il était déjà entrain de se relever en tremblant et vacillant.

« Petite sœur, tu es vraiment féroce. J’ai perdu. »
Qing Bao était une personne franche, mais en aucun cas stupide. Dans la seconde où Xiao Wu avait utilisé sa force, il avait senti que son pouvoir spirituel était supérieur de loin au sien, qui était au niveau vingt-cinq. Devant ce gouffre de pouvoir spirituel, en plus de sa technique si particulière, il savait que même en utilisant tout son pouvoir, il serait toujours incapable de gagner.

Xiao Wu dit avec agacement :
« Quoi petite sœur, petite sœur, appelle moi Xiao Wu Jie. Ne sais-tu pas qui est plus fort que qui ? »

« Eh, Xiao Wu Jie. »
Qing Bao l’appela ainsi très honnêtement, partant le visage rougissant.

Parmi les Maîtres Spirituels regardant la scène, Tang San entendit les mots de Xiao Wu et ne pu s’empêcher de sourire, cette fille, l’enthousiaste et dirigiste grande-sœur était apparue.

Hong—-, à ce moment, des acclamations résonnèrent abruptement, une magnifique jeune fille qui était également aussi redoutable attirait le regard de tous. Pendant un moment, il y eu un tonnerre d’applaudissement.

Xiao Wu sourit et agita la main vers les gradins en gloussant.

Le présentateur finit par réagir et atteignit en quelques pas la plate-forme. D’une voix forte, il déclara,
« Victoire de la Grande Maître Spirituelle Xiao Wu, historique d’une victoire et de zéro défaite. L’historique de Qing Bao est de vingt-et-une victoires et quatorze défaites. Grande Maître Xiao Wu, allez enregistrer les points accumulés après avoir quitté la scène s’il vous plaît. »

Le rythme de la compétition était rapide et peut-être à cause de l’éclat de la démonstration de Xiao Wu dans son combat contre Qing Bao, les spectateurs étaient à présent intéressés.

Mais ce à quoi le groupe de Tang San ne s’attendait pas, était que le second combat spirituel était un combat interne à l’Académie Shrek. Les deux côtés opposés étaient respectivement Tang San et Zhu Zhuqing.

Zhu Zhuqing ne jeta qu’un coup d’œil à Tang San avant de se diriger vers l’arène et alors que Tang San s’apprêtait à la rattraper, Dai Mubai attrapa son épaule.
Son visage révélant son embarras, il dit à voix basse :
« Petit frère, commence doucement. »

Tang San sourit légèrement, hochant la tête une fois avant de grimper sur scène par le passage prévu à cet effet.

Deux étudiants se faisaient à nouveau face, et en plus dans cette compétition se trouvait une magnifique dame qui n’avait rien a envier à Xiao Wu en apparence. Avant que le combat n’ait commencé, les acclamations fusaient déjà des spectateurs.

Le présentateur introduit simplement les nom et Esprit des deux camps et indiqua à chacun que le combat pouvait commencer.

« S’il te plaît. »
Tang San fit poliment un geste courtois en direction de Zhu Zhuqing.

Zhu Zhuqing répondit froidement :
« Va-y à fond, laisse-moi voir l’écart entre nous. »

Elle était présente au combat entre Tang San et Zhao Wuji et comprenait naturellement qu’il était impossible pour elle d’égaler Tang San. Mais ce qu’elle voulait savoir encore plus était l’écart réel entre elle Tang San à rang égal.

À la différence du combat précédent, les opposants commencèrent par libérer leur Esprit. Les yeux de Zhu Zhuqing changèrent simultanément, le gauche vert foncé et le droit bleu clair. Une paire d’oreilles de chat se dressèrent légèrement sur sa tête et ses dix doigt étincelant, des piques comme des griffes sortirent des bouts. Son corps s’accroupissant vers l’avant, elle regarda froidement Tang San comme s’il était sa proie. Deux Anneaux Spirituels jaunes apparurent au même moment sur son corps, générant une atmosphère glaciale et perçante, donnant un sentiment de suffocation.

Des Anneaux pareillement colorés apparurent sur le corps de Tang San tandis que de longues lianes bleues et noires s’étendaient sur le sol, bougeant en rythme comme autant de serpent bleus et noirs géants, couvrant un diamètre de dix mètres autour de Tang San et occupant la moitié de la plate-forme de combat.

Tang San regarda Zhu Zhuqing calmement. Il n’était pas le moins du monde pressé, bien que le combat n’ait pas encore commencé, il savait qu’il avait déjà gagné.

En tant que Maître Spirituel Guerrier de contrôle, il restreignait par nature le système d’attaque agile de Zhu Zhuqing, particulièrement dans ce ring où la vitesse de Zhu Zhuqing ne pouvait être totalement déployée. Ce combat ne contenait aucun suspens depuis le début.

Observant l’Herbe Bleu-argentée rampant dans sa direction, Zhu Zhuqing savait qu’elle ne pouvait continuer à attendre. Son corps tiré comme une balle dans les airs, laissant même une série de d’image rémanente, se jetant sur Tang San frontalement.



Partie 4

L’audience vit clairement qu’au moment où Zhu Zhuqing arrivait à portée de l’Herbe-Bleu argentée, celle-ci se redressait dans toutes les directions, enveloppant Tang San et Zhu Zhuqing telle une cage.

Le premier Anneau de Zhu Zhuqing brilla quasiment au même moment que celui de Tang San.

La Ruée Infernale Pénétrante s’activa dans les airs, les griffes de Zhu Zhuqing s’allongèrent soudainement et sa vitesse doubla en un éclair, son corps devenant indistinct, elle plongea à l’oblique vers Tang San.

La voyant approcher, Tang San ne fit qu’un mouvement. Un pas de côté.

Ses yeux étaient déjà recouvert de violet et peut-être que pour d’autres, la silhouette de Zhu Zhuqing était très difficile à discerner, mais pour lui qui s’était entraîné dans l’art des armes secrètes en utilisant l’Œil du Démon Violet, comme pourrait-il ne pas la voir clairement ?

Utilisant l’Ombre Fantôme Brouilleuse de Traces pour échapper au danger et amener son corps en-dehors de la portée d’attaque de Zhu Zhuqing, les griffes de cette dernière ne rencontrèrent que de l’air, rasant presque le torse de Tang San en passant à côté de lui. L’instant suivant, elle n’eut d’autre choix que d’activer sa seconde compétence. L’Herbe Bleu-argentée qui l’attendait déjà prit avantage de son attaque neutralisée pour se regrouper autour d’elle en un instant.

La première compétence spirituelle de l’Herbe Bleu-argentée, Ligotage, s’activa.

De nombreuses Herbes Bleu-argentées s’amassèrent fermement autour du corps de Zhu Zhuqing. Ils étaient cependant du même côté et Tang San n’activa pas les épines empoisonnées de son Herbe Bleu-argentée et se contenta d’immobiliser Zhu Zhuqing. Mais la paralysie mineure induite par le premier Anneau Spirituel réduisait tout de même les fluctuations spirituelles de Zhu Zhuqing et la bataille fut finie dans ce bref laps de temps.

« Les systèmes de contrôle restreignent les systèmes d’attaque agile, ton attaque était insuffisante pour te frayer un chemin à travers la capacité de contrôle de mon Esprit. »
Tang San, avec une expression légère, relâcha l’étreinte de l’Herbe Bleu-argentée.

Zhu Zhuqing était toujours froide, mais Tang San savait qu’elle comprenait, mais n’avait simplement pas pensé que Tang San gagnerait aussi facilement. En ce moment, elle était déjà parfaitement consciente des raisons pour lesquelles Tang San avait pu occuper Zhao Wuji pendant aussi longtemps. Ce n’était certainement pas uniquement à cause de ses exquises armes secrètes. Sa maîtrise des timings en combat était également remarquable et en lui faisant face, elle n’avait pas eu la moindre chance.

« J’ai perdu. »
Laissant ces deux mots derrière elle, elle se retourna immédiatement et descendit de la scène aussi rapidement qu’elle était venue.

Bien sûr, tout cela ne voulait pas dire que Tang San était nécessairement plus fort que Zhu Zhuqing. En effet, les Maîtres Spirituels d’attaque agile devaient se cacher dans les ténèbres, attaquant, assassinant et faisant de la reconnaissance, tels étaient leurs points forts. Ce genre de confrontation frontale dans un ring n’était pas juste en soi pour des Maîtres Spirituels d’attaque agile. S’il s’était agi d’un terrain complexe, Tang San n’aurait pas pu prévaloir aussi facilement sur Zhu Zhuqing.

Lorsque Tang San sortit du passage pour Maître Spirituel5, Xiao Wu l’y attendait et après avoir simplement enregistré les points accumulés, il ne retournèrent pas aux gradins pour Maîtres Spirituels. Ils avaient encore les combats en deux contre deux à faire.

La répartition des combats était déjà finie. Après que Tang San ait demandé, il apprit que lui et Xiao Wu avaient encore deux matchs avant leur bataille qu’ils choisirent de ne pas aller regarder, car bien que les combats précédents aient été courts, ils avaient tout de même consommé du pouvoir spirituel. Ainsi, ils se reposèrent simplement dans la zone de préparation.

Les combats en deux contre deux étaient apparemment beaucoup plus long que ceux en un contre un et lorsque vint leur tour, le pouvoir spirituel des deux avait eu le temps de retrouver sa condition optimale.

Suivant le passage de Maître Spirituel pour atteindre le ring de combat spirituel, Tang San observa simplement son environnement une fois.

De ce côté des deux contre deux, l’audience remplissait au moins la moitié des sièges. Leurs adversaires les attendaient déjà sur la plate-forme.

Le ring de combat en deux contre deux était deux fois plus grand que celui des combats en un contre un, puisqu’en effet, le nombre de Maître Spirituel était deux fois plus élevé et ils avaient donc besoin d’un espace encore plus grand.

À ce moment, le présentateur annonçait les combinaisons des Maîtres Spirituels.

« …, le cinquième match des deux contre deux, la Combinaison des Sang de Fer6 contre la Combinaison Trois-Cinq. »

Juste arrivée sur la plate-forme, Xiao Wu ne pu s’empêcher de grommeler :
« Comment ça ? Encore être des Maître Spirituels Guerriers de force, il n’y a pas de nouveauté. »

Les adversaires de Tang San et Xiao Wu étaient deux jeunes de dix-huit et dix-neuf ans, tous deux féroces et majestueux, d’apparence très semblable, leur stature robuste au point qu’elles n’étaient pas inférieures à celle du Taureau Cornu de Fer de tout à l’heure. Bien qu’ils ne soient pas torse nu, leurs bras épais et solides à nu révélaient tout de même leur force physique.

Lorsque la Combinaison des Sang de Fer vit deux enfants monter sur l’arène, ils frottèrent tous deux leurs yeux d’incrédulité. Le présentateur fut également surpris un instant, mais le combat spirituel devait continuer et s’ils étaient capable d’être debout sur cette scène, alors ils possédaient clairement le rang spirituel correspondant.
« Apparemment, notre Combinaison Trois-Cinq sont des jeunes très prometteurs. Le match commence. »

L’incrédulité des frères Sang de Fer n’apparut sur leur visage qu’un court instant, ils revinrent à la normale très rapidement, sans avancer mais en reculant, faisant simultanément un pas en arrière. Encore plus simultanément, ils produisirent un rugissement bas, les deux personnes bougeant comme une seule.

Un intense lumière grise surgit de leurs mains et des armes identiques apparurent simultanément.

Voyant ces armes, Tang San ne put s’empêcher d’être distrait un instant, puisqu’il connaissait en effet trop bien ces armes, qui était ce qu’il utilisait fréquemment en tant que forgeron, des marteaux.

Bien sûr, ceux dans les mains des frères Sang de Fer étaient quelque peu différents des marteaux classiques. La tête était légèrement plus grosse et le marteau était en plus couvert de motifs détaillés, chacun ayant deux Anneaux Spirituels centenaires jaunes bougeant en rythme autour de lui.

Maîtres Spirituels Guerriers avec un Esprit Utilitaire. Bien qu’ils soient également des Maître Spirituels de force, Tang San et Xiao Wu analysèrent immédiatement que faire face à ces adversaires était entièrement différent que le combat précédent en un contre un de Xiao Wu. Le plus important était que l’expérience de combat de ces deux individus était clairement riche, ne relâchant absolument pas leur garde en raison de leur jeune âge.

Celui de gauche dit :
« Je suis Tie Long7. »

Celui de droite dit :
« Je suis Tie Hue8. »

Ils s’exclamèrent à l’unisson,
« Prenez garde. »



Partie 5

Bien que les Esprits Utilitaires n’altèrent pas l’apparence du Maître Spirituels, les deux hommes majestueusement larges rugirent simultanément, dégageant tous deux une aura vaillante. Ils faisaient des pas quasiment identiques, semblables au bruit du tonnerre alors qu’ils s’élançaient vers Tang San et Xiao Wu. Les Marteaux de Fer déjà levés haut dans leurs mains.

Les orteils de Xiao Wu pointèrent vers le sol, son corps léger comme une plume s’élevant dans les airs. Le bras droit de Tang San soutint ses orteils tandis que l’autre pied prenait appui sur son épaule droite et elle pris la posture du Coq Doré sur Une Jambe9.

Les deux avaient été ensemble pendant de nombreuse années et coopéraient grâce à leur compréhension mutuelle. Alors qu’elle grimpait sur son épaule, Xiao Wu avait déjà accompli son Amélioration Corporelle de l’Esprit du Lapin, son regard perçant fixant les deux adversaires se rapprochant à grande vitesse. S’ils montraient un point faible, alors, elle bondirait en un éclair depuis sa position haute pour lancer sa Technique Souple.
De l’Herbe Bleu-argentée bleue et noire surgit, se transformant en d’innombrables lianes venant à la rencontre de la charge des frère Sang de Fer. Dans ces circonstances où le pouvoir spirituel n’était pas si différent, lorsque l’Herbe Bleu-argentée attrapait un adversaire, il n’avait pas la moindre chance de se libérer. C’était le domaine d’un Esprit relevant du système de contrôle.

Les frères Tie n’étaient pas pressés et voyant les dizaines de lianes d’Herbe Bleu-argentée converger vers eux, ils balancèrent immédiatement leur Marteaux de Fer. Les immenses marteaux étaient aussi légers que s’ils étaient creux dans leurs mains et contre toute attente, ils devinrent un écran de protection.

En les observant, Tang San découvrit que leur méthode était quelque peu similaire à la Technique du Marteau de Vent Fendant le Chaos, s’en distinguant parce que le rythme n’avait pas l’harmonie de la Technique du Marteau de Vent Fendant le Chaos. La force générée n’était pas non plus aussi redoutable que celle de la Technique originale, mais leur vitesse était encore plus impressionnante.

Le premier Anneau Spirituel de Tie Long et Tie Hue brilla simultanément et lorsque l’Herbe Bleu-argentée entra à portée de leur marteau, elle était immédiatement déviée avant de pouvoir lancer la compétence Ligotage. Au-delà de la simple force des Marteaux, ils avaient en plus un pouvoir inhabituel d’onde de choc qui agitait l’Herbe Bleu-argentée.

Vibration, c’était la première compétence spirituelle des frères Tie, ayant pour effet de bloquer le contrôle l’Herbe Bleu-argentée.

Les deux personnes, une à droite et une à gauche, abattant leur Marteaux de Fer et défendant ainsi leur corps, avançait rapidement et allaient bientôt atteindre Tang San et Xiao Wu.

« Écartez-vous. »
Tang San tonna, bougeant son épaule, envoyant déjà le corps de Xiao Wu dans les airs, dans le dos des frères Tie. Ses yeux prenant une couleur violette, ses deux mains se levèrent simultanément.

Déversant sa force interne dans ses deux mains, ses deux paumes de jade blanche frappèrent quasiment simultanément vers les frères, tandis que ses deux pieds glissaient prestement vers l’avant comme sur de la graisse et que ses mains effectuaient un cercle, ne confrontant absolument pas ces deux Marteaux directement mais les tirant plutôt depuis les côtés, léger comme une plume, faisant apparaître une faille dans l’unité des deux frères. Tang San pris également avantage de cette faille à travers laquelle il se glissa.

Les Marteaux de Fer sifflèrent, passant contre la veste de Tang San avec un claquement, mais sans le frapper.

L’utilisation du Contrôle de la Grue Capture du Dragon pour contrôler les armes secrètes était remarquable, mais en l’utilisant comme une méthode de force interne, son effet restait également optimal. Ce qu’avait utilisé à l’instant Tang San était précisément le secret de Quatre Liang Détournant Mille Jin10.

Le résultat de leur charge vers l’avant et du Contrôle de la Grue Capture du Dragon tirant vers le bas, la défense concentrée des frères Tie présenta immédiatement un petit trou, que l’Herbe Bleu-argentée de Tang San exploita immédiatement en s’y jetant.

Mais les frères Tie prouvèrent qu’ils avaient une ample expérience de combat et tournant à la vitesse de l’éclair, ils balayèrent à nouveau l’Herbe Bleu-argentée.

Les Esprits Utilitaires, pour être appelés ainsi, étaient incapable d’améliorer les capacités de l’hôte lui-même, mais leurs capacités additionnelles étaient extrêmement puissantes. L’effet des vibrations du premier Anneau Spirituel ne nécessitait même pas que le Marteau entre en contact avec l’Herbe Bleu-argentée. Si l’Herbe Bleu-argentée ne pénétrait que d’un chi dans leur portée, elle serait immédiatement balayée, incapable d’accomplir son effet immobilisant.

Le moment où Tang San pénétrait l’unité des deux était également le moment où Xiao Wu atterrit, se tenant à nouveau sur l’épaule de Tang San, dans la même position qu’avant.

« Petit San, finis-les. »
Xiao Wu gloussa. Elle s’était plus battu contre l’Herbe Bleu-argentée de Tang San que quiconque, et en connaissait naturellement les secrets.

Lorsque Xiao Wu commença à parler, le second Anneau Spirituel s’activa sur le corps de Tang San.

Les corps des frères Tie maniant leur marteaux devinrent simultanément rigides, une liane bleue et noire commençant à pousser sur leur corps. Précisément la seconde compétence spirituelle de l’Herbe Bleu-argentée, Parasite.

Sans erreur possible, leur technique de marteau les protégeait très étroitement, mais pas au point d’empêcher la poussière de passer. Sous le contrôle de Tang San, l’Herbe Bleu-argentée avait répandu sans discontinuer des graines dans les airs, encore plus lorsque Tang San avait précédemment utilisé le Contrôle de la Grue Capture du Dragon pour créer une ouverture dans la défense des frères Tie. Bien que les graines Parasites de l’Herbe Bleu-argentée sur leur corps ne soient pas si nombreuses, du moment qu’elles réduisaient leurs mouvements pendant un court instant, l’Herbe Bleu-argentée à l’extérieure serait naturellement capable d’accomplir la compétence Ligotage.

Sentant les graines parasites les paralyser et voyant les nombreuses lianes d’Herbe Bleu-argentée se jetant sur eux, les yeux des frères Tie se croisèrent, rugissant bruyamment à nouveau. Profitant de ce que leurs mouvements n’étaient pas encore totalement stoppés par l’Herbe Bleu-argentée parasite, ils firent tourbillonner leur Marteau rapidement dans leurs mains, leur second Anneau Spirituel s’enflammant simultanément et contre toute attente, ils lancèrent leur énorme Marteaux de Fer, respectivement vers Tang San et Xiao Wu.

Les Marteaux de Fer émirent un bruit à percer les tympans dans les airs, distordant même l’air légèrement. Sous l’effet d’une lumière grise, la tête des deux marteaux doubla de taille et sans même s’approcher, il était possible de sentir le terrifiant pouvoir offensif qu’ils contenaient.

La seconde compétence spirituelle des frères Tie, le Lancer Tout-En-Un11.

Tang San dit secrètement en son cœur ‘pas bon’, envoyant d’abord Xiao Wu dans les airs, avant de lui-même utiliser l’Ombre Fantôme Brouilleuse de Trace pour dégager de la trajectoire des marteaux à la vitesse de l’éclair.


 

  1. San Wu Zuhe (三舞组合) en chinois
  2. San Wu Zuhe (三五组合) aussi, ce sont des homophones puisque San veut dire trois et Wu veut dire cinq.
  3. Aussi le Lapin Lunaire (玉兔).
  4. Célébrer Trésor (庆宝 ).
  5. C’est pas précisé, mais en gros il y a un passage qui mène de l’arène à la zone spectateur réservée aux Maîtres Spirituels qui attendent leur match.
  6. Tie Xue (铁血)
  7. Dragon de Fer
  8. Tigre de Fer
  9. Position de Tai Chi (http://www.goldenroosterbalms.com/blog/the-golden-rooster-stands-on-one-leg-stance/), le Poulet Boiteux pour les intimes
  10. Technique dans les arts martiaux chinois utilisant une petite force pour guider une grande force. Un Liang = 50g
  11. Le raw chinois se traduirait plutôt par « parier tout sur un seul lancer de dès ». C’est moyen comme nom de technique (cf. Bagelson).
Cet article comporte 10 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top