skip to Main Content
Menu

Douluo Dalu – Chapitre 18

 


Chapitre 18: Le Roi Brillant Immobile Zhao Wuji

Partie 1

Entendant les mots de Dai Mubai, les quatre personnes le suivant furent silencieuse un temps et ce fut Xiao Wu qui ne put s’empêcher de parler en première,
« Vous choisissez les étudiants comme si vous choisissiez votre femme. C’est trop strict. Pas étonnant que le professeur à l’entrée ait dit que seuls les monstres sont acceptés ici. Peut-être qu’il faut vraiment être un monstre pour passer ces quatre examens. Je veux juste demander une fois, combien d’étudiants y a-t-il a l’Académie Shrek ? Combien de nouveaux étudiants sont recrutés chaque année ? »

Cette fois ce fut au tour de Dai Mubai de montrer un sourire ironique,
« Notre Académie depuis sa fondation jusqu’à maintenant, en vingt ans, a en tout enrôlé quarante-deux étudiants. Une année ordinaire voit l’arrivée d’un peu plus de deux étudiants en moyenne. Cette année vous pourriez être acceptés tout les quatre, ce qui serait un record. Avant ça, l’Académie n’avait pas eu de nouveaux étudiants depuis deux ans. En ce moment, en me comptant, il y a trois étudiants encore dans leurs études à l’Académie. »

« Trois ? »
À part la jeune damoiselle froide comme la glace, Tang San, Xiao Wu et la magnifique jeune fille s’écrièrent pratiquement en même temps.

Dai Mubai émit un rire d’auto-dérision,
« Dans tout le Continent, nous sommes la seule Académie comptant plus de professeurs que d’étudiants. Même après votre arrivée, notre nombre ne dépassera en aucun cas celui des professeurs. »

Tang San dit :
« Comment l’Académie peut-elle continuer d’exister ainsi ? Sans nouveaux étudiants chaque année, elle ne devrait pas avoir de revenus. »

Dai Mubai répondit :
« Pour quelle autre raison crois-tu que l’Académie est dans un aussi petit village ? C’est à cause du manque de fonds. Si ma famille ne finançait pas une partie, l’Académie aurait pu fermer l’année dernière. S’il n’y avait pas eu de recrue cette année encore, alors moi et les deux autres étudiants aurions été les derniers de l’Académie. »

« Alors pourquoi l’Académie n’a pas abaissé les conditions d’entrée ? Les candidats que j’ai vu étaient loin d’être peu nombreux. »
Dit la belle et douce jeune fille d’un air sceptique.

Dai Mubai révéla une expression de révérence,
« Le Doyen a dit qu’il est mieux de ne rien avoir, peu importe quand, même si cela signifie qu’il faut fermer l’Académie Shrek, que d’accepter des déchets. Que des monstres. Vous connaissez les conditions pour obtenir le diplôme ? Ce n’est déjà pas une académie intermédiaire, ni une académie avancée. Parce que nos conditions sont différentes des leurs. Nous ne voulons que des étudiants de treize ans ou moins, qui doivent aussi être de vrai génies. Mais les conditions pour être diplômé sont d’avoir dépassé le niveau quarante et en plus avant l’âge de vingt ans, il faut atteindre le rang d’Ancêtre Spirituel juste pour obtenir le diplôme. »

« L’Académie a accepté en tout quarante-deux étudiants, mais seuls quatorze ont réellement obtenu le diplôme. Lorsque ces quatorze personnes ont quitté l’Académie, aucune n’a pas été capable de recevoir l’attention du monde entier. Parmi eux sont les plus remarquables et les plus jeunes anciens du Hall Spirituel, ayant une autorité et un prestige seulement inférieur à celui du Pape. Ceux qui n’ont pas obtenu le diplôme n’ont pas atteint le niveau quarante avant vingt ans, ou sont mort en chassant des Bêtes Spirituelles. Le Doyen a dit que ceux incapables d’atteindre le rang quarante ne doivent pas aller dehors et lui faire perdre la face. »

En disant cette dernière partie, l’humeur de Dai Mubai était clairement excitée, il était clairement très révérencieux en ce qui concernait ce doyen.

Tang San sourit :
« Je suis très content de pouvoir venir ici. »

Dai Mubai soupira en disant :
« La famille royale de Balak voulait au départ sponsoriser l’Académie mais ont demandé que les étudiants diplômés leur jure fidélité, et le Doyen a tout de suite refusé. Notre Académie Shrek est également incompatible avec d’autres académies et est mise à l’écart sans délicatesse, atteignant ainsi son état actuel. »

Tang San se rendit compte qu’il souhaitait beaucoup rencontrer ce doyen dont parlait Dai Mubai, il voulait vraiment voir quelle sorte de personne était capable de persister dans l’établissement d’une telle académie pendant vingt ans.

« Nous sommes arrivés. »
Dai Mubai stoppa ses pas. Ils avaient à présent atteint une autre zone. Comparée à l’endroit où ce déroulait le second examen, elle était beaucoup plus petite, ne faisant qu’environ deux-cent mètres carrés. Un homme d’âge moyen, à peu près dans sa cinquantaine, faisait la sieste dans sa chaise.

« Professeur Zhao, j’amène des élèves pour passer le quatrième examen. »

« En ? Il y a un quatrième examen cette année ? Il y a même encore quatre personnes. »
L’homme ouvrit des yeux brumeux et fatigué, regardant les jeunes homme et femmes devant lui avec une expression quelque peu surprise, comme si cela était quelque chose d’inconcevable.

Dai Mubai rajouta :
« Il y a non seulement quatre personnes, mais ils ont tous été dispensés des premiers tests.

Les yeux du professeur Zhao brillèrent et il se leva de sa chaise. Il n’était pas d’une haute stature, son apparence était très ordinaire, mais il semblait très robuste. Comparé à Tang San âgé de douze ans, il était encore un peu plus petit mais émanait contre attente un sentiment majestueux.

De larges épaules semblables aux murs d’une cité, sa veste incapable de couvrir tout son corps semblant forgé d’acier et plein de puissants muscles, bien que son expression soit aimable, sa stature solide émettait une sorte de pression intense.

« Quatre surpassant le niveau vingt-cinq, pas mal, pas mal, il semblerait que cette année ne soit pas dépourvue de petits monstres. Je suis le dernier obstacle, si vous passez mon épreuve, vous deviendrez officiellement des membres de l’Académie Shrek. Cependant, mon épreuve ne peut être simple à passer. Une expérience de vrai combats est nécessaire pour tout Maître Spirituel. C’est votre capacité dans ce domaine que j’évalue. »

En souriant, son regard passa sur Tang San et les autres, les regardant avec douceur,
« Je m’appelle Zhao Wuji1, puisque vous quatre avez tous été dispensés des second et troisième tests, je vais jouer avec vous personnellement. Je vous laisse le temps d’un bâtonnet d’encens pour vous entendre. Après que ce bâtonnet d’encens ait brûlé, le test commencera. Il consistera en vous quatre résistant ensemble à mes attaques pendant le temps d’un bâtonnet d’encens. Même si une seule personne persévère jusqu’à la fin, cela comptera comme une réussite pour vous tous. J’espère que vous comprenez, ne tentez pas d’utiliser de petits tours, il n’y a personne capable d’utiliser sa vitesse pour échapper à ce périmètre . En même temps, je peux aussi vous conseiller, utiliser le pouvoir d’une seule personne pour obstruer mes attaques est également impossible. Vous coordonner mutuellement est votre seule chance de passer le test. »
Partie 2

« Professeur Zhao, ce n’est pas si bon. »
Dit Dai Mubai avec hésitation.

Zhao Wuji le fixa :
« Qu’est-ce qui n’est pas bon. Le doyen n’est pas ici, je suis le plus fort à l’académie ce que je dis être bon est bon. Bien je vais allumer l’encens. Vous n’avez pas beaucoup de temps, préparez-vous. Petit Bai, tu peux aussi leur expliquer les caractéristiques de ma force, qu’ils se préparent un peu mieux. »

Ayant dit ces mots, il tira un bâtonnet d’encens de quelque part et pinçant ses doigt autour du bout, il l’alluma directement à la surprise générale. En un instant, l’encens était déjà planté dans le sol, qui plus est sans un tremblement.

Ayant fini ceci, Zhao Wuji se rassit dans sa chaise et, fermant les yeux, il continua sa sieste.

Tang San et les autres ne ressentaient rien de spécial à propos de la méthode suggérée par le professeur Zhao pour les tester, mais au contraire, l’expression de Dai Mubai était solennelle, disant vers les quatre :
« Venez par ici. »

Ils se rassemblèrent à ses côtés.

L’air grave, Dai Mubai commença :
« Cette fois je suis incapable de vous aider. Je ne m’attendais pas à ce que le professeur Zhao fasse ça personnellement. »

Xiao Wu sourit :
« Ce professeur Zhao ne serait pas comme ce vieil homme à la porte, un Empereur Spirituel ? »

Dai Mubai secoua la tête :
« Non. »

Avec ce même sourire, Xiao Wu repris :
« Alors ne t’en fait pas. comment dire, notre force est proche du niveau trente, en quatre contre un, tant que l’écart de force n’est pas trop important, ne me dit pas que le temps d’un bâtonnet d’encens sera trop ? »

Dai Mubai la regarda, comme s’il regardait un idiot,
« Si tu penses que professeur Zhao est si doué pour retenir ses attaques tu te trompes gravement. Professeur Zhao n’est en effet pas un Maître Spirituel dans les niveaux soixante au rang d’Empereur Spirituel, il est un Sage Spirituel de niveau soixante-seize. Sage Spirituel Guerrier avec un Esprit Bestial. Il est le président adjoint de l’académie, sa force inférieure qu’à celle du Doyen. »

Les pupilles de Tang San et des autres se contractèrent simultanément, de niveau soixante-seize ? Dans leur esprit, sans parler d’eux, en-dessous du niveau trente, même confronté à une armée de dix-mille hommes, un Sage Spirituel serait capable de se déplacer comme bon lui semble.

N’osant pas le croire, Xiao Wu s’exclama,
« Il est au niveau soixante-seize ? Mais il a l’air plus jeune que le vieil homme à l’entrée

Dai Mubai répondit calmement :
« L’âge ne peut jamais complètement représenter le problème. Il n’y a pas beaucoup de temps, je vais simplement vous donner les compétences de professeur Zhao, après quoi vous devez immédiatement concevoir une stratégie pour le contrer, sinon, sans même parler d’un bâtonnet d’encens, simplement résister à sa première attaque serait déjà bien. »

L’expression des quatre personnes devint solennelle, faire face à un Sage Spirituel de niveau soixante-seize, ce n’était pas une partie de plaisir.

Tang San, qui venait du village de l’Esprit Sacré avait entendu des légendes sur les Sages Spirituels, mais ce n’était que des légendes, rien de plus. En ce moment, un Sage Spirituel se tenait devant ses yeux et qui plus est, était leur examinateur pour le test.

Dai Mubai dit avec un sourire ironique :
« Normalement, professeur Zhao est le surveillant du quatrième test, rien de plus, votre adversaire aurait dû être moi. Il faut juste résister à mes attaques le temps d’un bâtonnet d’encens pour passer. Mais qui aurait pu savoir qu’il serait si à fleur de peau aujourd’hui au point de prendre le test en main lui même. »

« L’Esprit de professeur Zhao est l’Ours Vajra Vigoureux, c’est une espèce de Bête Spirituelle très puissante. Son corps n’a aucune faiblesse, son pouvoir défensif est terrifiant et même s’il s’agissait d’un Maître Spirituel de même niveau, il lui serait tout de même très difficile d’ouvrir sa défense pour le blesser. Bien que la vitesse ne soit pas la spécialité de professeur Zhao, l’écart de pouvoir spirituel entre vous et lui est vraiment trop énorme pour que votre vitesse égale la sienne. Ses atouts sont son puissance d’attaque physique ainsi que sa défense. Il est surnommé Le Roi Brillant Immobile à l’Académie. Sans parler de vous quatre, même si on me rajoutait, nous ne serions pas forcément en mesure de bloquer ses attaques pendant la durée d’un bâtonnet d’encens. Pour l’instant, je ne peux qu’espérer que professeur Zhao ne sera pas trop sérieux dans ses attaques. »

Pas de faiblesse. Ces trois simples mots annonçaient déjà l’étendue de la formidable puissance de Zhao Wuji.

La magnifique jeune femme aux cheveux court s’exclama soudainement :
« De manière inattendue, il est en fait le Roi Brillant Immobile, Zhao Wuji, disparu du continent il y a dix ans de cela. Je ne m’attendais pas à ce qu’il soit professeur à l’Académie Shrek. Il avait à l’origine une querelle avec le Hall Spirituel, qui a voulu le punir, mais il a simplement chargé au travers de seize cardinaux. Après quoi, l’affaire est restée sans suite. Les cardinaux du Hall Spirituel sont tous au rang d’Empereur Spirituel, et Zhao Wuji devait être à ce rang également. Il devrait être encore plus difficile à gérer à présent. »

Dai Mubai hocha la tête en silence :
« En tout cas, je n’ai jamais vu professeur Zhao utiliser toute sa force. Je ne peux donc que vous souhaiter le meilleur. Parmi les sept Anneaux Spirituels de professeur Zhao, les deux premiers sont centenaires, les troisième et quatrième sont millénaires et les trois derniers sont tous déca millénaire. De plus, les sept Anneaux ajoutent tous de l’attaque et de la défense. Vous devriez pouvoir imaginer à quel point il est effrayant. Pour le moment, apprenez à vous connaître un petit peu en annonçant vos noms et vos compétences, et regardez comment les utiliser au mieux pour passer l’examen de Zhao Wuji. »

Tang San parla en premier,
« Je suis Tang San, mon Esprit Utilitaire est l’Herbe Bleu-argentée, Maître Spirituel Guerrier de contrôle de niveau vingt-neuf. »

Voyant Tang San parler, Xiao Wu se lança en deuxième,
« Xiao Wu, mon Esprit Bestial est le Lapin, Maître Spirituel Guerrière d’assaut de niveau vingt-neuf. »

La jeune femme aux cheveux au niveau des oreilles hésita un moment avant de parler :
« Ning Rongrong2, mon Esprit Utilitaire est la Pagode Cristalline aux Sept Trésors, Maître Spirituel Artisane auxiliaire de niveau vingt-six. »

Finalement la glaciale jeune femme, aussi froide et détachée que précédemment, dit avec indifférence :
« Zhu Zhuqing3, mon Esprit Bestial est la Civette de l’Enfer4, Maître Spirituel Guerrière d’agilité. »

Choqué, Tang San dit :
« Ton Esprit est la Pagode Cristalline aux Sept Trésors. Ce qui veut dire que tu viens de l’École de la Pagode Cristalline aux Sept Trésors ? »

La Pagode Cristalline aux Sept Trésors est un genre d’Esprit, qui selon les légendes, sur tout le Continent de Douluo, ne peut être possédé que par des enfants ayant une relation directe avec l’École de la Pagode Cristalline aux Sept Trésors.
Partie 3

Cette Pagode Cristalline aux Sept Trésors pourrait être décrite avec une simple phrase : dans tout le Continent, elle est l’Esprit Utilitaire auxiliaire le plus puissant. Ses maîtres sont les meilleurs compagnons pour tout Maître Spirituel de combat.

Parmi les six signes du Hall Spirituel, et non parmi les trois signes sur la plaque d’identification de Grand maître, parmi ces signes se trouvait la Pagode Cristalline aux Sept Trésors.

Ning Rongrong sortit sa petite langue en disant :
« T’occupes, je ne suis pas différent des gens normaux. Je me suis enfuit de chez moi. Parlons d’abord de notre test à venir. Mon Esprit est la Pagode Cristalline aux Sept Trésors, avec des Anneaux Spirituels. Je suis capable d’augmenter différemment les attributs de force et de vitesse de tout le monde. L’amplification est d’environ trente pour-cent. Tenir le temps qu’un bâtonnet d’encens s’éteigne n’est pas un problème. »

Trente pour-cent d’amplification, c’était déjà considérable, mais Tang San savait que la raison pour laquelle Grand maître décrivait cet Esprit comme le plus puissant des Esprits Utilitaire auxiliaire était que chaque ajout d’un Anneau Spirituel permettrait non seulement d’amplifier un attribut supplémentaire mais rajouterait en plus dix pour-cent à l’amplification des attributs précédents.

Ainsi, si le pouvoir spirituel de Ning Rongrong atteignait le niveau trente ou plus, non seulement elle pourrait amplifier un attribut supplémentaire, mais en plus, l’amplification de tous les attributs passerait à quarante pour-cent et ainsi de suite. Au niveau soixante-dix, elle serait capable en un instant d’amplifier sept attributs de quatre-vingt pour-cent d’un coup. C’était ce genre d’ effet dévastateur.

Si l’on disposait d’un auxiliaire ayant cet Esprit, on pouvait quasiment doubler sa force en un instant. Pour ce qui était d’aider de puissants Maîtres Spirituels à se surpasser, l’effet d’amplification de la Pagode Cristalline aux Sept Trésors était encore meilleur.

Dans chacune des régions impériales célestes, le fait de voir seulement un Maître Spirituel de l’École de la Pagode Cristalline aux Sept Trésors apparaître ferait entrer les différentes organisations de Maîtres Spirituels en conflit pour lui. Il recevrait réellement l’attention de dix mille personnes.

Heureusement, les effets d’amplification de la Pagode Cristalline aux Sept Trésors ne s’ajoutaient pas les uns aux autres. En d’autres termes, si deux Maîtres Spirituels de la Pagode Cristalline aux Sept Trésors amplifiaient en même temps les attributs d’une seule personne, seule l’amplification de celui ayant le pouvoir spirituel le plus important serait efficace.

Sa plus grande faiblesse était de ne pas avoir d’attaque, nécessitant d’avoir des Maîtres Spirituels Guerrier pour la défendre. Mais il n’y avait pas pénurie de volontaires pour devenir les protecteurs de la Pagode Cristalline aux Sept Trésors. Parmi eux, il y avait au moins deux entité au sommet du monde des Maîtres Spirituels, deux Douluo Uniques. De tout le continent, l’École de la Pagode Cristalline aux Sept Trésors était absolument classée dans le top trois des écoles.

Pour les effets d’amplification émergeant en atteignant le niveau quatre-vingt puis quatre-vingt-dix, seuls les membres principaux de l’école intérieure le savaient. C’était après tout leur plus grand secret.

Dai Mubai exhala un long soupir :
« La synergie que vous avez n’est pas mauvaise, pas un seul système d’Esprit n’est en double. Comment résister aux attaques de professeur Zhao, c’est à vous de décider. »

Tang San réfléchit avant de dire :
« Ning Rongrong se chargera de nous soutenir tous les trois, ensuite, Xiao Wu se chargera de l’assaut principale, je m’occuperai de contrôler les attaques de professeur Zhao en réduisant sa marge de manœuvre au maximum, soutenant ainsi l’assaut frontale de Xiao Wu. Zhu Zhuqing, tu seras sur le flanc et utiliseras ta vitesse pour l’empêcher de réagir.

Xiao Wu et Ning Rongrong acquiescèrent, Zhu Zhuqing regarda Tang San avant de finalement hocher la tête à son tour, montrant son accord.

En si peu de temps, ils ne pouvaient que préparer ce genre de tactique simple. Quant au résultat, ils ne pouvaient que le tester en combat réel. Quelque soit le sens dans lequel on le prenne, ils n’avaient jamais rencontré d’adversaire aussi redoutable, tellement puissant qu’ils ne pouvaient connaître l’étendue de son pouvoir avant de l’avoir combattu.
« La discussion est finie. »
La voix tonnante de Zhao Wuji retentit, les quatre personnes se tournèrent pour voir que le bâtonnet d’encens avait en effet totalement brûlé.

« Professeur, nous pouvons commencer. »
Dai Mubai hocha la tête en direction de Zhao Wuji, reculant rapidement pour assister au spectacle sur le côté. Bien que ce soit un combat anormal, voir Zhao Wuji utiliser ses compétences était une opportunité d’apprentissage qu’il ne pouvait, en tant que Maître Spirituel dominant par la force, laisser passer.

Zhao Wuji se leva à nouveau. Joignant ses mains ensemble et relâchant ses poignets, il émit une série de craquements d’os rendant les dents des gens douloureuses, la pression intangible augmentant encore plus.

Prenant à nouveau un bâtonnet d’encens dans sa main, il l’alluma sans attendre. Ning Rongrong prit l’initiative.

«  Pagode Cristalline aux Sept Trésors. »
Son corps flottant en l’air et tournant sur place, un lumière faîte de sept couleurs, superbement resplendissante, émana immédiatement de son corps. Lorsqu’elles se condensa, une pagode de sept couleurs différentes et de un chi de haut était assise dans sa paume droite.

La lumière du trésor vacillant, un air noble oppressant l’atmosphère, Ning Rongrong arborait un léger sourire, toute sa personne semblant flotter dans les airs telle une immortelle. Deux Anneaux jaunes s’élevèrent d’en-dessous d’elle, flottant silencieusement autour de son corps.

« Mots des Sept Trésors, premier dit : Force. »
Le premier Anneau s’éleva, enveloppant la pagode multicolore et trois rayons de lumière étincelante partirent de la main de Ning Rongrong, enveloppant séparément les corps des trois autres.

Immédiatement, une chaude énergie bouillonna dans les cents os des quatre membres et trois personnes se sentirent soudain débordantes de force, leur pouvoir spirituel surgissant continuellement de l’intérieur, comme en ébullition.

Zhao Wuji regarda Ning Rongrong, choqué :
« Woah, parmi les candidats de cette année, il y a un membre du clan de la Pagode Cristalline aux Sept Trésors. Pas mal, pas mal, ce vieux fantôme de Flender doit se réjouir. »
En parlant, il lança sans effort le bâtonnet d’encens déjà allumé, le plantant dans le sol.

« Mots des Sept Trésors, deuxième dit : Vitesse. »
À nouveau, trois rayons de lumière jaillirent de Ning Rongrong, son second Anneau montrant à son tour son effet.

La légèreté de son corps donna l’impression à Tang San d’avoir perdu son poids, le souffle secrètement coupé par l’admiration. La Pagode Cristalline aux Sept Trésor n’était certainement pas nommé en vain, digne d’être le plus puissant Esprit auxiliaire. Sa force et sa vitesse augmentant simultanément de trente pour-cent lui donnait l’impression que sa puissance avait grandement augmenté.

À ce moment, Zhao Wuji se mit en mouvement, mais ne se précipitant pas du tout vers leur groupe, au contraire s’accroupissant à moitié, et balançant ses deux poings contre le sol en même temps.
Partie 4

« C’est pas bon. »
S’écria Tang San. Au moment où Zhao Wuji avait commencé son attaque, il avait déjà compris son objectif.

Grand maître avait une fois dit que s’il rencontrait un membre de l’École de la Pagode Cristalline aux Sept Trésors, il devait, dès le début, le neutraliser.

L’attaque de Zhao Wuji n’était clairement pas destinée à Ning Rongrong seule, mais cette attaque de zone visait en premier lieu à interrompre l’effet de la Pagode Cristalline aux Sept Trésors.

Une longue liane bleue et noire s’envola abruptement, dépourvue d’épine tranchante car elle n’avait que l’effet du premier Anneau Spirituel de Tang San, et s’enroula en un éclair autour de la taille de Ning Rongrong. Tang San bondit vers le haut, élevant le corps de Ning Rongrong avec lui.

Avec un son de roulement de tambour, la terre trembla violemment et une vague de terre jaune s’élança vers le groupe de Tang San à travers le sol.

Xiao Wu et Zhu Zhuqing réagirent très rapidement, Xiao Wu sautant en avant et Zhu Zhuqing sur le côté, passant toutes deux à côté de l’onde de choc. Tang San bondit pratiquement au même moment, et même au regard de la hauteur de saut, il n’y avait pas beaucoup de différence.

« Xiao Wu, au-dessus. »
Tang San cria, levant ses deux mains et poussant depuis sa poitrine.

Xiao Wu n’eut pas besoin de regarder, elle savait toujours où étaient les mains de Tang San, ils avaient été ensemble pendant six ans et avait atteint une synchronisation parfaite il y a longtemps. Posant ses deux pieds dans les paumes de Tang San, elle se propulsa, avec l’aide de la force de Tang San, vers Zhao Wuji en contre-bas.

L’attaque était la meilleure défense et cette fois, en laissant Zhao Wuji utiliser sa force en attendant patiemment de se faire frapper, ils n’auraient aucune chance. Au contraire, il serait mieux de remplacer la garde par une attaque, et peut-être parvenir ainsi à gagner du temps.

Zhao Wuji, regardant ses poings s’écraser sur le sol ne réagit pas et au contraire sourit largement. En un instant, Xiao Wu lui bondit dessus, et il n’esquiva toujours pas, ses deux mains au contraire dans son dos, l’air d’autoriser l’attaque de Xiao Wu.

Xiao Wu n’allait certainement pas laisser passer une telle opportunité et elle se roula en boule en l’air, roulant vers l’avant. Au moment d’atteindre Zhao Wuji, son corps délicat se déplia. En un très court temps, elle avait déjà subit tout le processus d’amélioration corporelle en plein air, et ses deux pieds se posèrent simultanément sur les côté de la nuque de Zhao Wuji.

Avec des deux sons étouffés, les deux pieds de Xiao Wu atterrirent avec précision sur les épaules de Zhao Wuji, qui ne trembla même pas, et dit avec un sourire moqueur,
« Il semblerait qu’il n’y ait pas de force, petite fille. »

Xiao Wu renifla froidement, sans force ? « Alors je vais te laisser voir ce que c’est que de la force. » Ses deux pieds étaient comme collés aux épaules de Zhao Wuji et ses orteils se tournèrent soudainement vers l’intérieur, pointant séparément vers les artères dans la nuque de Zhao Wuji. Son corps délicat tourna avec toute sa force, tournant en plein air.
S’il s’agissait uniquement de la force physique de Xiao Wu, il semblait qu’elle aurait été incapable de tourner le corps de Zhao Wuji, mais à ce moment, plus d’une personne pouvait participer.

Zhao Wuji sentit son corps se resserrer et des lianes pleines d’épines tranchantes s’enroulèrent frénétiquement autour de lui, que ce soit les bras ou les jambes, l’immobilisation était solide. Les lianes étaient très serrées, relâchant abruptement leur poison paralysant intense. Simultanément, des lianes surgissant du sol poussèrent son corps, décollant ses pieds du sol.

Même si la force d’une personne est grande, sans ses pieds sur le sol, il sera toujours incapable de se stabiliser. Sous la force imprimée par Xiao Wu, le corps de Zhao Wuji fut immédiatement emporté dans un tourbillon en plein air. Son corps, recouvert par les lianes d’Herbe Bleu-argentée de Tang San, ressemblait à énorme roulé au chou.

Ayant le soutient de Ning Rongrong, que ce soit Xiao Wu ou Tang San, tous deux montrait un pouvoir spirituel dépassant le niveau trente. Le corps de Xiao Wu tournant rapidement dans les airs fit un salto arrière en plein air, forçant le corps de Zhao Wuji vers le haut.

Ses deux mains la supportant au sol, elle effectua un mouvement de ciseaux avec ses jambes. S’il s’agissait d’une personne normale, la nuque aurait directement été brisée et la personne serait en plus tombée sur la tête.

Utilisant le salto qu’elle venait d’effectuer, la mise au sol que réalisée par Xiao Wu était faite avec toute sa force.

« Tourner et tourner encore est aussi plutôt amusant. »
La voix étouffée de Zhao Wuji résonna dans les airs et Xiao Wu sentit son corps en rotation être incapable de bouger, ses deux jambes contre toute attente incapables d’entraîner l’adversaire plus bas vers le sol et avec un son vigoureux, son corps originellement en plein salto arrière fut ramené vers le haut.

Avec un peng, les lianes couvrant le corps de Zhao Wuji éclatèrent, s’éparpillant dans toutes les directions et ses deux jambes se plantèrent à nouveau solidement dans le sol.

Mais à ce moment, l’expression de Zhao Wuji se transforma légèrement et avec un rugissement bas, son corps augmenta de volume. Tout son corps, au départ déjà musclé au point que c’en soit effrayant, doubla soudainement de taille et même sa taille augmenta d’un mètre, toute sa personne devenant très puissante.

Sept Anneaux Spirituels brillants apparurent simultanément, dans la configuration décrite par Dai Mubai, deux jaunes, deux violets et trois noirs, sept Anneaux terribles attachés à son corps.

Dingdingdingdingdingdingdingding——

Un son de crissement répété et concentré s’éleva du dos de Zhao Wuji et Xiao Wu utilisa cette chance, pointant ses orteils légèrement vers les épaules de Zhao Wuji, son corps souple, proche de celui de Zhao Wuji, reprenant son salto arrière. Sa tresse de scorpion s’étira, s’enroulant autour de la cheville gauche de Zhao Wuji tel un serpent, tout son corps tirant en même temps.

Le son concentré et clair était celui de Zhu Zhuqing lançant son attaque.

Lorsqu’elle avait commencé à esquiver, elle avait déjà complètement montré sa vitesse, digne d’un Maître Spirituel Guerrier d’attaque agile. Sa vitesse était telle que Dai Mubai en eut le souffle coupé. Le plus menaçant était le silence dans lequel ses actions étaient effectuées, son corps bondissant sans un bruit, attaquant silencieusement, sans gâcher d’énergie et sans le son perçant du pouvoir spirituel.

Après l’amélioration corporelle, Dai Mubai avait dix griffes sortant de ses doigt telles des griffes de tigre, mais Zhu Zhuqing avec des griffes de chat en forme de pic.
Partie 5

Après l’amélioration corporelle, les yeux de Zhu Zhuqing changèrent simultanément, l’œil gauche vert foncé, le droit bleu clair, ses longs cheveux dociles sur son dos. Son corps en mouvement laissa un léger mirage dans son sillage, rendant très difficile pour les gens de trouver sa position exacte. Mais son attaque était également très attractive. Ses griffes aiguisées cherchant spécialement les points vitaux, au point que Zhao Wuji n’eut d’autre choix que de montrer son Esprit.

Son timing d’entrée dans la bataille était maîtrisé de manière splendide, juste quand Zhao Wuji avait envoyé du pouvoir détruire l’Herbe Bleu-argentée de Tang San et de plus, il semblait avoir relâché sa force après avoir tiré le corps de Xiao Wu en arrière. Sans cela, son pouvoir d’attaque aurait été insuffisant pour percer l’attaque de Zhao Wuji.

Mais après l’amélioration physique de Zhao Wuji, l’attaque de Zhu Zhuqing ne pouvait plus produire cet effet si facilement. Le corps de Zhao Wuji était comme forgé d’acier et même avec toute la force de ses griffes, elle ne pouvait que percer ses vêtements.

La Technique Souple de Xiao Wu avait été arrêtée pour la première fois. Peu importe comment elle utilisait de la force, elle était incapable de bouger le corps de Zhao Wuji d’un cheveux. Même après son salto arrière avec ses deux mains frappant les genoux de Zhao Wuji, le résultat n’avait pas été différent.

Xiao Wu était très inquiète en son for intérieur, mais elle n’avait aucun moyen d’attraper l’adversaire.

En fait, ce n’était pas que la Technique Souple de Xiao Wu était faible, mais que Zhao Wuji était trop fort. La compétence accordée par son premier Anneau Spirituel nécessitait qu’elle utilise la souplesse de son corps pour contrôler son opposant avant de pouvoir être utilisée, l’effet étant celui d’une mort directe et certaine. Mais la différence entre sa force et celle de Zhao Wuji était vraiment trop grande, et même avec l’aide de Tang San, il était toujours impossible de contenir Zhao Wuji. À moins que son pouvoir spirituel soit proche de celui de Zhao Wuji, un Maître Spirituel de force brute, contre qui l’effet de sa Technique Souple était le pire.

En brisant l’Herbe Bleu-argentée, l’expression de Tang San était devenue immédiatement pâle, mais il avait alors, sans hésitation, avancé d’un grand pas, d’épaisses lianes apparaissant à nouveau sur le corps de Zhao Wuji, retardant la préparation de sa prochaine attaque. C’était la compétence Parasite du second Anneau de Tang San.

Avec l’aide de ce délai, Tang San était déjà arrivé devant Zhao Wuji, Zhu Zhuqing également en position dans son dos, une de ses griffes attrapant sa gorge, l’autre son oreille, cherchant les points faibles du corps humain.

Prenant avantage du moment où Zhao Wuji ne s’était pas encore libéré de l’Herbe Bleu-argentée, Tang San dirigea abruptement son poing vers l’estomac de Zhao Wuji.

Ce dernier rit à gorge déployé, ne se pressant pas pour se débarrasser de l’Herbe Bleu-argentée, préparant son estomac. Il avait clairement l’intention de mesurer la force de Tang San.

Un éclair passa dans les yeux de Tang San et le rire de Zhao Wuji s’arrêta soudainement, parce qu’il venait de découvrir avec étonnement que le poing de Tang San lancé à pleine force était léger comme si rien ne l’avait touché, mais le fait de concentrer son pouvoir spirituel dans son estomac créa immédiatement une sensation d’utiliser la mauvaise force.

La force de Tang San et Xiao Wu était évidemment insuffisante pour forcer le corps de Zhao Wuji, mais s’il s’agissait de sa propre force, c’était différent.

Le poing droit de Tang San devint une paume, la paume absorbant et en un instant exerçant le Contrôle de la Grue Capture du Dragon, attirant le corps de Zhao Wuji et le faisant trébucher vers l’avant. Étirant sa jambe droite vers l’avant, il frappa vers les orteils de Zhao Wuji. Même si la force de ce dernier était tyrannique, sous de telles conditions, il perdit l’équilibre.

La maîtrise des timings de Tang San n’était pas inférieure à celle de Zhu Zhuqing et utilisant le Contrôle de la Grue Capture du Dragon ingénieusement, il ajoutait à sa propre force celle de Zhao Wuji pour tirer son corps.

« Lève-toi. »
Tang San cria, utilisant ses deux bras, et le corps de Zhao Wuji fut soulevé abruptement.

« Xiao Wu. »
Au moment où Zhao Wuji fut complètement en l’air, la compétence de Xiao Wu déploya finalement son effet.

Deux cuisses fines s’enroulèrent autour de la taille de Zhao Wuji, ses deux mains attrapant ses chevilles et son premier Anneau émettant de la lumière avant d’envoyer le corps de Zhao Wuji tournoyer férocement trois fois dans les airs, plaçant la tête de Zhao Wuji vers le bas et l’envoyant violemment vers le sol.

L’attaque précédente de Zhu Zhuqing, bien que n’ayant pas fait de dégâts, avait tout de même légèrement altéré l’adaptabilité de Zhao Wuji et la force des trois combinée avait finalement achevé cette attaque.

Une épaisse liane d’Herbe Bleu-argentée se forma près de Xiao Wu entrain d’emmener Zhao Wuji vers le sol et s’enroula autour de sa taille un instant avant la collision. Zhao Wuji, tête vers le bas, continua sa course vers le sol mais Xiao Wu, tirée par la liane de Tang San, tourna intelligemment dans les airs sans tomber.

Hong——

L’énorme corps de Zhao Wuji s’écrasa violemment au sol, la tête entière s’enfonçant complètement dans la terre.

Xiao Wu atterrit agilement sur l’épaule de Tang San, la plante posée sur l’épaule droite et ses bras tendu sur les côtés afin de l’aider à conserver son équilibre, inspirant de grande goulée d’air.

Elle avait déjà utilisé toute sa force dans cette attaque à l’instant, et sans l’utilisation ingénieuse du Contrôle de la Grue Capture du Dragon de Tang San, elle serait toujours incapable d’utiliser la capacité de ses deux Anneaux combinés, la Chute Fatale de la Technique Souple.
« Petit San, on y est pas allé trop fort ? »
Demanda Xiao Wu, légèrement nerveuse.

Tang San secoua la tête,
« Zhao Wuji n’a pas encore utilisé de technique spirituelle. »

Il regarda le sol sur le côté. Le bâtonnet d’encens n’avait brûlé que d’un tiers. Mais avec l’attaque précédente, on pouvait dire que les trois n’avait rien gardé de côté et utilisé tout ce qu’ils avaient.

L’Herbe Bleu-argentée parasite sur le corps de Zhao Wuji fut rapidement enlevée, il ne voulait pas qu’elle soit à nouveau détruite par l’adversaire. Bien qu’elle ne consomme pas beaucoup de pouvoir spirituel, la consommation augmentait largement lorsqu’elle était détruite.

Les bras de Zhao Wuji poussèrent sa tête hors du sol.

Ils n’avaient auparavant pas regardé avec attention mais il pouvait voir clairement son apparence après l’amélioration corporelle.

Tout le corps de Zhao Wuji était couvert d’une épaisse fourrure marron, sa taille supérieure à deux mètres cinquante et les muscles de son corps noueux tels des dragons, émettant une atmosphère tyrannique. Sept Anneaux Spirituels tournaient continuellement en rythme autour de son corps.

 


 

  1. Zhao Éternel/Déchaîné
  2. Gloire Paisible
  3. Bambou Vermeil Silencieux
  4. La civette est une sorte de mangouste, peut aussi se traduire par « chat rapide ».
Cet article comporte 11 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top