skip to Main Content
Menu

Douluo Dalu – Chapitre 11



Chapitre 11 : Xiao Wu, alors tu es vraiment un lapin?

Partie 1

Se souvenant de leur dernier duel, où Tang San lui avait lancé pierre après pierre, Xiao Wu foudroya Tang San du regard, encore furieuse, « T’attendre, qui a le temps de t’attendre ? Dieu sait quand tu avais prévu de rentrer. Nous nous faisons harceler par tout le monde. Si j’avais pu supporter le fait que ce fils de pute de chef Xiao veuille me prendre comme animal de compagnie, mon nom ne serait plus Xiao Wu. »

Tang San fronça les sourcils, se demandant comment un tel enfant pouvait avoir ce genre d’idée obscène. Il semblerait qu’il doive leur infliger une sévère correction, leur faisant savoir que les étudiant-ouvriers ne se sont pas des cibles faciles.

Pensant ainsi, ses doigts frôlèrent sa ceinture tandis qu’il portait son regard vers le champ de bataille.

À ce moment, la majeure partie du corps de Wang Sheng était couverte d’ecchymoses. Malgré ses rugissements incessants, son pouvoir spirituel se faisait de plus en plus faible alors que son adversaire, qui n’avait jamais été touché, ressemblait à un chat jouant avec une souris.

Les attaques de Wang Sheng étaient vraiment trop simples et son pouvoir spirituel supérieur était quasiment épuisé. Dans ce moment crucial, il lança une dernière attaque, faisant deux pas en avant et sautant à nouveau vers Liu Long. Cette fois il était décidé à atteindre son adversaire, même s’il devait se faire violenter pour cela.

Liu Long et Wang Sheng se battaient en duel depuis longtemps et Liu Long avait naturellement compris ce que voulait faire Wang Sheng. Fixant Wang Sheng qui s’élançait, son expression devint sérieuse. Levant le bâton dans ses mains, trois coups rapides tombèrent vers sa tête et ses épaules. Tant que Liu Long arrivait à repousser ce dernier assaut, Wang Sheng ne se relèverait plus.

Mais à cet instant, Liu Long sentit comme une piqûre de moustique sur ses mains et ses trois attaques perdirent en puissance.

Ses attaques à l’origine presque parfaite, suite à ce petit choc, révélèrent une faille. Le premier coup atteignit le tête de Wang Sheng mais celui-ci arriva à résister et à continuer son avancée, rendant les deux autres coups de Liu Long inutiles.

Possédant un Esprit Bestial, une fois que Wang Sheng réussissait à s’approcher de sa cible, ses attaques étaient dévastatrices, en particulier contre Liu Long, qui avait un Esprit Utilitaire. À cet instant, même si Liu Long était plus fort que Wang Sheng, le résultat aurait été le même.

Peng, les griffes de tigre de Wang Sheng atteignirent le visage de Liu long et celui-ci s’envola à cause de la baffe. Son corps partit en vrille et sa jambe fut saisie au vol par Wang Sheng, qui se servit ensuite de Liu Long comme d’un fouet, l’abattant violemment sur le sol.

Liu Long ne pouvait bien sûr pas résister aussi bien aux coups de Wang Sheng, tout son pouvoir spirituel étant dans son bâton. Ses capacités défensives étaient pitoyables et après les deux attaques de Wang Sheng, il était déjà au bout du rouleau. Le moment de son impact au sol étant celui où il tomba inconscient.

Wang Sheng laissa alors échapper un rugissement de satisfaction, qui semblait apaiser plusieurs années de souffrances.

Chef Xiao était calmement entrain de regarder Liu Long se jouer de Wang Sheng, quand le renversement de situation le choqua énormément.

Il était important de savoir, que Liu Long était classé troisième en force dans son groupe. Si chef Xiao ne possédait pas d’Anneau Spirituel, sa victoire ne serait pas assuré contre Liu Long.

Xiao Wu railla alors : « Pour sûr, un saule flétri est un saule flétri, incapable de résister à plus d’un coup. Qu’en dis-tu, chef Xiao ? »

Agitant la main, celui-ci fit signe à ses subordonnés de traîner Liu Long hors de la zone, afin de le soigner. Ils n’étaient tous que des étudiants d’une académie primaire au final, leur faible pouvoir spirituel ne suffisait pas à tuer quelqu’un.

« Le premier match est notre défaite. Ling Feng, à toi. »

La seconde personne à se battre était un étudiant de sixième année maigre et fin, ses yeux et son nez tout aussi petit. Personne ne lui donnerait douze ans au premier coup d’oeil. Il semblait plutôt appartenir à la même catégorie d’âge que Tang San et Xiao Wu.

« Dis à Wang Sheng de revenir, je vais aller me battre. » Dit Tang San à Xiao Wu en murmurant.

Xiao Wu n’avait bien sûr rien à redire, elle savait que le nouveau venu était un Maître Spirituel de type agilité, juste ce qu’il fallait afin de mettre Wang Sheng au tapis. Le fait que Wang Sheng ait épuisé son pouvoir spirituel rendait cette conclusion encore plus certaine.

« Wang Sheng, reviens. Laisse ce combat à Petit San. Tu peux aller te reposer. »

Wang Sheng n’avait toujours pas récupéré de son excitation, mais entendre Xiao Wu l’interpeller le fit revenir à la réalité. Il savait très bien que dans son état, bien qu’il ait battu Liu Long, il n’avait absolument pas la force de se battre une seconde fois. Il savait aussi que si Tang San n’avait pas lancé trois petites pierres, rendant inefficace l’attaque de Liu Long, il n’aurait jamais pu obtenir la première victoire.

« Tu es un étudiant-ouvrier ? » Ling Feng fixait Tang San, hésitant clairement.

Tang San ne répondit que d’un hochement de tête puis dit : « Commençons s’il te plaît. »

Bien que Ling Feng soit petit et maigre, il était toujours un peu plus grand que Tang San. Comme il ne s’agissait que d’un petit combat pour savoir qui serait le chef des étudiants, après avoir jeter un dernier regard vers la ceinture de Tang San, Ling Feng sauta dans les airs, les bras tendus, le faisant de manière inattendue planer vers la tête de Tang San.

Un Esprit Bestial, Tang San reconnut cet esprit en un instant. Ces jours d’études auprès de Grand maître montraient enfin leur utilité. Ce Ling Feng était un Maître Spirituel de type agilité, son Esprit étant un animal pouvant voler. De part son apparence ni féroce ni puissante, son Esprit ne devrait pas être un vautour, mais plutôt un oiseau proche de l’hirondelle ou du corbeau.

Regardant son adversaire s’élancer vers lui, Tang San resta immobile, comme s’il n’existait pas.

Ling Feng était très rapide ; il était même le plus rapide des sixièmes années. Il était le bras droit du chef Xiao et il était très malin. Atteignant rapidement Tang San, il effectua une rotation à cent quatre-vingt degrés et d’un battement de bras, il se propulsa jusque derrière Tang San, ses deux bras s’abattant vers les côtés de la nuque de Tang San.

Même après que Ling Feng soit passé au-dessus de sa tête, Tang San ne bougea pas. Face à un adversaire dont il ignorait tout, la meilleure stratégie était d’attendre le dernier moment pour réagir.

Partie 2

Si Tang San n’avait pas eu son premier Anneau Spirituel, il n’aurait pas pu être aussi arrogant. Cependant, depuis qu’il l’avait obtenu, son agilité, sa force, ses réflexes, toutes les caractéristiques naturelles de son corps avait progressé. Le meilleur atout des disciples de la Secte Tang était leur réflexes et juste après se trouvait leur agilité ; Lors d’un concours d’agilité, de qui aurait-il peur ?

De son côté, Ling Feng avait décidé d’utiliser son mouvement le plus fort afin de montrer sa supériorité. Après tout, à ses yeux, Tang San n’était qu’un première année et ne pouvait pas être très fort. Son but était donc de maîtriser rapidement Tang San afin de forcer Xiao Wu à se battre.

Mais, alors que ses paumes allaient se refermer autour de la nuque de Tang San, celui-ci commença à bouger.

D’un hochement de tête de phœnix1 juste assez grand pour esquiver les mains de Ling Feng, Tang San baissa la tête en même temps qu’il levait sa jambe droite vers l’arrière violemment sans même regarder derrière lui.

Aussi silencieux qu’un enfant endormi, aussi rapide qu’un lapin en pleine fuite, le coup de Tang San était parfaitement placé. Si rapide que seules quelques personnes de chaque côté avaient pu le voir.

Le talon de Tang San rentra en collision avec la mâchoire de Ling Feng. Ling Feng repartit dans les airs d’un triple salto arrière, son corps continuant à tourner jusqu’à la fin.

D’un peng, il retomba plusieurs mètres en arrière et de la même manière que Liu Feng, tomba directement dans les pommes. Sa mâchoire avait été déboîtée par le coup de pied de Tang San. Cela était le résultat d’un coup de pied sans sa force interne, sinon la mâchoire de Ling feng aurait été brisée.

Un parfait coup de pied retourné, une des bases des coups de pied d’art martiaux. La rapidité du coup allait de pair avec la vitesse à laquelle Tang San se débarrassait de ses adversaires.

Les étudiants du côté du chef Xiao étaient tous bouche bée. Ils étaient incapable de croire que ce qu’il venait de se passer devant eux était réel.

Ling Feng, qui était le deuxième plus fort de leur groupe, avait été mis au tapis par le coup de pied d’un première année si rapidement que même sa meilleure attaque n’avait pas eu le temps d’arriver.

Chef Xiao dit : « Merde, le Ciel nous aurait-il abandonné ? Pourquoi est-ce que ces bouseux sont si forts ? »

Ayant entendu le bruit de Ling Feng s’écrasant au sol, Tang San rabaissa lentement sa jambe, avant de dire d’une voix nonchalante : « Un de moins. »

Boss Xiao était choqué, Xiao Wu était également choqué. Elle s’était battu de nombreuses fois contre Tang San et en le voyant se battre à l’instant, elle s’était rendu compte qu’il avait progressé et que cette progression n’était pas maigre. Elle se rendit également compte que lorsque Tang San se battait réellement, il était différent de son apparence habituelle. La plupart du temps, Tang San ressemblait à un enfant inoffensif, mais durant un combat, son attitude était violente et rapide.

Wang Sheng ne faisant même plus attention à la douleur qu’il ressentait ; regarder Ling Feng s’envoler provoquait en lui un sentiment de joie, « Alors, chef Xiao, convaincu ou pas ? Notre Tang San n’a même pas utilisé son pouvoir spirituel. Je pense que tu devrais abandonner, au moins tu ne prendra pas de coups comme ça. »

Chef Xiao s’avança, le visage sombre. Après deux défaites consécutives, il n’avait plus d’autres choix que d’aller se battre lui-même. Intérieurement il se demandait également qui parmi ses subordonnés pouvait égaler Ling Feng en force. S’il ne pouvait gagner rapidement, il n’y aurait aucun intérêt à continuer ces duels. Seule une victoire rapide et écrasante lui permettrait de sauver la face.

Chef Xiao fixa froidement Tang San, la seule différence était que maintenant, son expression n’était plus pleine de dédain et de mépris. On ne pouvait plus qu’y voir de la dignité.

« Xiao Chen-Yu, sixième année, Esprit : Loup. Maître Spirituel Guerrier de niveau 11. »

Annoncer son rang et son Esprit était une marque de respect durant les duels entre Maîtres Spirituels.

Pendant qu’il parlait, son corps avait commencé à émettre une lumière verte foncée. Dans cette lumière, ses muscles se mirent à gonfler, ses yeux devinrent vert pâle alors qu’il levait les bras, griffes en avant. Un Anneau Spirituel blanc apparut autour de lui, Xiao Chen-Yu avait activé la compétence de son premier anneau, amélioration corporel.

En tant que chef des étudiants, Xiao Chen-Yu montrait son côté intelligent. Peu de personnes dans l’académie ignoraient son Esprit, mais il en était autrement pour celui de Tang San qui lui faisait face : son Esprit était toujours un mystère. Annoncer son Esprit n’avait d’autre but que de pouvoir connaître l’Esprit de Tang San. De cette façon, il pourrait se préparer quelque peu au combat.

Grand maître avait parlé à Tang San de cette coutume. Il était nécessaire d’annoncer son Esprit lors des duels amicaux afin d’exprimer son respect envers l’adversaire, mais pas tout le temps pour autant, par exemple lorsque l’adversaire était trop faible ou qu’il allait devenir un ennemi mortel.

« Tang San, étudiant-ouvrier de première année, Esprit : Herbe Bleu-argentée, Maître Spirituel Artisan de niveau 11. »

Quand Tang San annonça que son Esprit était l’Herbe Bleu-argentée, tous les étudiants derrière Xiao Chen-Yu explosèrent de rire, toute la nervosité qu’ils avaient accumulées, avait complètement disparu. Au point qu’ils n’entendirent même pas le rang de Tang San.

En effet, tout le continent savait que l’Herbe Bleu-argentée était un Esprit inutile. Même si Tang San n’était pas faible, la différence entre leur Esprits faisait qu’aucun des étudiants ne pensaient que leur chef Xiao pouvait perdre ce duel.

« Peux-tu répéter ton rang ? » Xiao Chen-Yu ne pouvait pas être aussi négligent que le reste de son groupe, de plus le bruit derrière lui l’avait empêché d’entendre correctement Tang San lorsqu’il annonçait son rang.

« Niveau 11, Maître Spirituel Artisan. » Pendant qu’il parlait, une lumière blanche commença à s’élever du corps de Tang San. Quelques brins d’herbe bleu-argentée poussèrent discrètement dans sa paume et disparurent sous ses pieds. Finalement un Anneau Spirituel jaune apparut autour de Tang San, flottant de haut en bas et inversement.

L’apparition de cet Anneau Spirituel jaune ressemblait à une énorme gifle pour ces étudiants plus vieux, arrêtant immédiatement leur rire. Certain avait la bouche grande ouverte, tandis qu’ils fixaient Tang San comme s’il était un monstre.

« Anneau Spirituel centenaire ! » s’exclama Xiao Chen-Yu.

Partie 3

Blanc représentait dix ans, jaune cent ans. Quand deux Maîtres Spirituels étaient au même niveau, la moindre différence d’Anneau Spirituel était un élément décisif.

Impossible. L’Anneau Spirituel autour de Tang San avait complètement détruit ce que ces étudiants savaient sur son Esprit. Être en première année signifiait que l’étudiant avait six ou sept ans. Un première année atteignant le niveau de Maître Spirituel était un fait inexistant dans l’histoire de Nuoding. Sans même parler du fait que le cultivateur en question posséde l’herbe bleu-argentée comme Esprit.

« Chef, détruisez le, ce n’est que l’Herbe Bleu-argentée. Est-ce qu’un Anneau Spirituel peut vraiment le rendre fort ? » Un sixième année ne put pas s’empêcher de s’exclamer.

« Idiot, ferme la ! Xiao Chen-Yu hurla, coupant la parole à son subordonné.

Seulement une Herbe Bleu-argentée ? Xiao Chen-Yu ne pouvait pas croire que tout cela était aussi simple. L’Herbe Bleu-argentée était sans aucun doute un Esprit inutile, mais une Herbe Bleu-argentée ayant atteint le niveau de Maître Spirituel était quelque peu différente. De plus il s’agissait d’un Anneau Spirituel centenaire. Il était impossible qu’il l’ait obtenu seul et puisqu’il avait des gens capables de l’aider à obtenir un Anneau Spirituel centenaire et surtout capables de l’aider à cultiver jusqu’au niveau de Maître Spirituel, quel genre d’influence terrifiante existait derrière cet enfant ?

Le père de Xiao Chen-Yu était le châtelain de Nuoding et il était justement la raison pour laquelle il pouvait être arrogant à l’académie, même parmi les professeurs très peu pouvaient le contredire. Ayant observé son père travailler depuis qu’il était jeune, Xiao Chen-Yu connaissait quelques notions de politique, ainsi la première chose à laquelle il pensa fut l’origine de Tang San. Son père lui avait dit mille fois et répété dix mille fois que dans ce monde, certains clans ne pouvaient absolument pas être provoqués. Même la famille impériale n’était pas aussi terrifiante que ces clans. La famille impériale devait faire attention à sa réputation mais pas ces clans. Les provoquer ne signifiait qu’une chose, la mort.

« Tu es vraiment un étudiant-ouvrier ? » Xiao Chen-Yu demanda une fois de plus.

Tang San hocha la tête nonchalamment. Après qu’il ait sorti son premier Anneau Spirituel, il avait l’impression que tout le sang de son corps bouillonnait et il ne voulait qu’une seule chose : trouver un adversaire assez fort pour qu’il puisse se battre de tout son cœur. Vérifier quel niveau avait atteint sa force après son évolution.

« Dépêche toi de commencer. »

À ce moment, Xiao Chen-Yu était l’illustration parfaite de l’expression « une flèche armée ne peut être retiré ». Cependant il conservait à l’esprit que même s’il gagnait ce duel contre Tang San, il ne pouvait absolument pas le blesser.

S’il était possible de décrire le saut de Ling Feng comme agile, alors celui de Xiao Chen-Yu était explosif. Et puisqu’il possédait son premier Anneau Spirituel, sa force était fondamentalement incomparable à celle de Wang Sheng. Même si son Esprit était le roi des animaux, étant un rang plus bas que Xiao Chen-Yu, il était énormément plus faible.

Face à la charge de Xiao Chen-Yu, Tang San était aussi tranquille et insouciant que lors de son combat contre Ling Feng. La différence entre quelqu’un avec et quelqu’un sans Anneau Spirituel était maintenant parfaitement visible, alors que Xiao Chen-Yu chargeait vers l’avant, son pouvoir spirituel s’était déjà répandu hors de son corps et avait entouré une zone de trois mètres carrés autour de Tang San. De plus sa charge ne contenait que de la force et aucune technique. Il ne cherchait qu’à utiliser force contre force.

Force contre force ? Aucun problème. Même si la force pure n’était pas l’atout principal des disciples de la Secte Tang, Tang San voulait savoir quel niveau avait atteint sa Technique Céleste Mystérieuse. Tout de suite, il activa sa force interne dans ses mains et ses bras, avant de rencontrer les griffes de Xiao Chen-Yu.

Voyant cela, les subordonnés de Xiao Chen-Yu souriaient tous triomphalement. Quel est l’intérêt d’avoir un Anneau Spirituel centenaire, cet idiot a utilisé ses mains pour contrer les griffes de Xiao Chen-Yu, il cherchait simplement à mourir. Ils avaient tous personnellement vu cette pair de griffes saisir et briser des morceaux de pierre.

Les mains de Xiao Chen-Yu étaient plus grandes que celles de Tang San et il hésitait intérieurement : devrait-il utiliser ou non la force de ses griffes ? Il croyait pouvoir utiliser le pouvoir de ses griffes pour casser les mains de Tang San et ainsi mettre fin au duel. Mais s’il faisait cela, est-ce que les gens derrière Tang San… ?

La charge rapide de Xiao Chen-Yu n’attendit pas qu’il ait fini de penser et ses mains et celles de Tang San entrèrent en collision.

D’un peng étouffé et au travers des lumières vert-foncée et blanche brillant fortement, une onde de choc se répandit dans l’air jusqu’aux pieds des spectateurs.

Cependant, après l’impact, Tang San se tenait debout parfaitement droit alors que Xiao Chen-Yu avait été repoussé. À ce moment, presque inconsciemment, les griffes de Xiao Chen-Yu s’étaient resserrées sur les mains de Tang San. Le fait que son pouvoir spirituel soit plus faible que son adversaire l’avait tellement choqué et rendu furieux, qu’il avait oublié son appréhension.

Mais quelque chose d’encore plus choquant se produisit alors.

Au moment où Xiao Chen-Yu resserrait ses mains, il pouvait clairement sentir que les mains de Tang San étaient dures comme du fer ; peu importe combien il serrait, il était incapable de leur faire le moindre mal. Juste après cela, Tang San sortit ses mains de l’emprise de Xiao Chen-Yu et avec celles-ci, il saisit les poignets de Xiao Chen-Yu, l’empêchant de reculer à cause du choc aussi facilement. Ses deux mains tirèrent alors Xiao Chen-Yu vers lui et Tang San enfonça son épaule dans son ventre.

Le grand corps de Xiao Chen-Yu s’envola à cause de ce coup, l’envoyant rouler sur plus de trois mètres.

Les subordonnés de celui-ci, qui un moment auparavant se préparaient à applaudir, ne purent que fixer bouche bée Tang San en voyant leur chef se faire soulever. Est-ce que cet enfant était vraiment humain ?

Seuls des adversaires au-dessus du niveau onze pourraient permettre à Tang San de tester la véritable force de sa Technique Céleste Mystérieuse. La couleur de jade de ses mains disparaissant, Tang San dit calmement : « J’ai encore des choses à faire et surtout plus le temps de jouer avec vous, je vais donc terminer ça rapidement. Herbe Bleu-argentée, ligote. »

Xiao Chen-Yu venait à peine de se relever, sans aucune blessure suite au coup de Tang San qui non content de ne pas contenir toute sa force, avait été bloqué par le corps robuste de Xiao Chen-Yu sous amélioration corporel, lorsqu’il entendit les mots de Tang San.

Plus de dix brins d’herbes bleu-argentées sortirent de sous ses pieds sans crier gare avant de s’enrouler autour de ses jambes.

« Qu’est-ce que c’est que ça ? » Xiao Chen-Yu devint pâle de peur, alors qu’il essayait de se libérer de toutes ses forces. Cependant depuis son évolution, l’Herbe Bleu-argentée était extrêmement résistante et peu importe combien de force Xiao Chen-Yu utilisait, il ne pouvait pas se libérer.

Partie 4

Tang San avança pas à pas vers Xiao Chen-Yu, « N’essaie même pas, tu ne peux pas te libérer. Mon premier Anneau Spirituel vient d’un Serpent Datura, mon Herbe Bleu-argentée a donc hérité de sa résistance. Bien sûr, elle possède aussi un peu de son poison. Si tu penses avoir encore envie de te battre, je me ferai un plaisir de te laisser tester son poison. Oh, je devrais aussi te dire que je n’ai pas l’antidote. »

Derrière Tang San se tenaient dix brins d’Herbe Bleu-argentée, qui ressemblait fortement à dix Serpents Datura prêt à mordre.

Un sentiment de peur commença à apparaître dans le cœur des vieux étudiants, il y en avait même certains qui reculaient rapidement de manière désordonnée.

Car même s’ils n’avaient jamais rencontré de Serpent Datura, ils en avaient tous entendu parler. Qui serait d’accord pour entrer en contact avec ce genre d’horreurs venimeuses ?

« N’utilise pas le poison, j’admets ma défaite. » Même si Xiao Chen-Yu était le chef des étudiants, il n’était qu’après tout un enfant de douze ans et il possédait lui aussi des peurs enfantines, en plus d’être confus.

En vérité, même si l’Herbe Bleu-argentée de Tang San était empoisonnée, il ne s’agissait après tout que d’une capacité du premier Anneau Spirituel. Le Serpent Datura qui avait été absorbé n’était aussi pas un serpent très puissant, le poison qui en découlait n’avait donc qu’un effet paralysant, rien de plus et certainement pas une toxicité hautement mortelle. Mais comment Xiao Chen-Yu aurai-il pu oser tester cela avec son corps?

Après les mots de Xiao Chen-Yu, l’Herbe Bleu-argentée disparut silencieusement de ses jambes et un sourire aimable très familier aux étudiant-ouvriers apparut sur le visage de Tang San, « Puisque tu as admis ta défaite, tu dois respecter le pari que tu as fait avec Xiao Wu. »

Xiao Chen-Yu fixa de manière maussade Tang San, « Qui dois-je reconnaître ? Toi ou elle ? » Il ne pouvait toujours pas croire que Xiao Wu pouvait être plus forte que Tang San. Un Maître Spirituel de six ans dépassait déjà largement son imagination.

Tang San répondit avec un léger sourire : « Tu dois bien évidemment reconnaître Xiao Wu. Elle est plus forte que moi, sinon le chef de la chambre sept serait moi et pas elle. »

« Ahh ? » La bouche de Xiao Chen-Yu prit la forme O, alors qu’il disait en son for intérieur, tu es déjà si violent et comparé à toi, elle est encore plus forte ? Êtes-vous vraiment des étudiant-ouvriers ? Avez-vous vraiment six ans ?

Xiao Wu marcha tranquillement jusqu’à Tang San et à la manière d’une grande sœur, mit la main sur son épaule et dit : « Pas trop mal Petit San, tu as fait du bon travail. »

Tang San rit et dit : « Professeur m’a demandé de faire plusieurs tâches, tu vas devoir t’occuper du reste ici toute seule. Après tout ça, tu pourras être la plus grande des grandes sœurs de l’académie. »

Souriante, Xiao Wu frappa légèrement l’épaule de Tang San, « Pas de problèmes, vas-y, je m’occupe du reste. »

Ayant finit de parler à Tang San, elle tourna la tête vers Xiao Chen-Yu et lui dit, « Quoi ? Tu n’es toujours pas convaincu ? Pas de problème. Je vais me présenter une fois. Xiao Wu, étudiante-ouvrière de première année, Esprit : Lapin, Maître Spirituel de niveau 12. »

Sans parler du choc que ressentait Xiao Chen-Yu, même Tang San qui n’était pas encore parti était choqué. Il venait de réaliser que Xiao Wu était elle aussi un Maître Spirituel et surtout qu’elle avait un niveau de plus que lui. Seulement, elle avait le même âge que lui, ce qui signifiait qu’elle avait également un pouvoir spirituel inné maximum ?

Le corps de Xiao Wu se mit à émettre une lumière rouge. Sous cette lumière rouge, les yeux de Xiao Wu devinrent rouge, ses oreilles grandirent, se tenant droites de chaque côté de sa tête couvertes d’une fine fourrure blanche. Sa silhouette grandit un peu et une ondulation de pouvoir spirituel semblait tourner autour de son corps. Finalement, un Anneau Spirituel de la même couleur que celui de Tang San apparut, un Anneau Spirituel centenaire.

Xiao Chen-Yu se gifla le front immédiatement, « Xiao Wu Jie, je me soumets. À partir de ce jour, tu es la Grande Sœur de l’académie. Que tout le monde vienne saluer Xiao Wu Jie. »

Un Maître Spirituel Utilitaire de niveau 11 avec l’Herbe Bleu-argentée était déjà si fort, il n’était même pas nécessaire de parler d’un Maître Spirituel Guerrier de niveau 12. Xiao Chen-Yu n’avait pas besoin de se battre contre Xiao Wu pour savoir qu’il n’était pas de taille.

Xiao Wu regarda fièrement tous les étudiants plus âgés qu’elle qui s’inclinaient afin de la saluer, puis tournant le regard vers Tang San, qui se tenait immobile et ébahi, « Tu n’avais pas quelque chose à faire ? Pourquoi n’es-tu pas encore parti ? Il n’y a que toi au monde qui a le droit d’avoir un pouvoir spirituel inné maximum ? »

Tang San fut sorti de sa stupeur par Xiao Wu et regardant attentivement Xiao Wu, il leva la main pour caresser ses longues oreilles douces et dit en hochant la tête, « Xiao Wu, alors tu es vraiment un lapin ? »

« Tu… » Les oreilles d’un lapin étaient la plus partie la plus sensible de leur corps. Se transformant en son Esprit, Xiao Wu avait gagné ces caractéristiques particulières. Le beau visage de la fillette gagna rapidement deux petites taches rouges. Lorsqu’elle leva enfin la main pour le frapper, Tang San avait déjà fuit tel le vent.

Si on ne prenait pas en compte la vengeance de Xiao Wu, après que Tang San soit sorti de l’académie, il n’avait enfin plus rien qui lui pesait sur l’esprit. Mis à part l’empoisonnement de Grand maître, tout ce qu’il avait prévu de faire s’était passé merveilleusement bien. La cultivation de la Technique Céleste Mystérieuse avait enfin pu avancer, son Herbe Bleu-argentée avait gagné la capacité ligotage et sa force avait grandement augmenté. Tang San croyait que, s’il cultivait sérieusement son Esprit, sa Technique Céleste Mystérieuse avancerait à pas de géants. En maximum dix ans, il serait capable d’atteindre le cinquième niveau de la Technique Céleste Mystérieuse et pourrait enfin avoir une certaine réussite dans sa cultivation ; quand il atteindrait ce niveau, il pourrait enfin utiliser la majorité des techniques des Précieux Écrits Célestes Mystérieux.

Professeur n’a pas parler du nombre de clans spirituels, peut-être pourrait-il rétablir sa propre Secte Tang dans ce monde ?

Revenant au présent, Tang San demanda à un passant quelconque où se trouvait le Hall Spirituel et celui-ci lui indiqua la direction. Après tout, que ce soit dans l’Empire du Dou Céleste ou dans l’Empire du Luo Étoilé, on pouvait trouver un Hall Spirituel dans chaque ville.

Aider les étudiant-ouvriers dans leur problème avait coûté beaucoup de temps à Tang San et il devait toujours retourner donner son repas de midi à Grand maître. Tang San courut donc du plus vite qu’il pouvait vers le Hall Spirituel, ne souhaitant pas être retardé.

« Stop. Petit garçon, ce lieu est le Hall Spirituel, tu ne peux pas y entrer n’importe comment. » Tang San venait à peine d’arriver au Hall Spirituel lorsqu’il fut arrêté par le garde à l’entrée.

Le Hall Spirituel de Nuoding était un immense dôme, dont rien que la largeur à l’entrée devait dépasser cent mètres, sa hauteur dépassant vingt mètres avec trois étages.

Le bâtiment entier était brun et l’emblème à l’entrée n’avait qu’une épée longue. Après l’explication de Grand maître, Tang San savait qu’un emblème avec un seul symbole signifiait que le Hall Spirituel de Nuoding était un Hall Spirituel du plus bas rang.



  1. Vous voyez une poule en train de becqueter ? Bah chez les chinois, c’est devenu un hochement de tête de phœnix, pour transformer une simple esquive en technique d’arts martiaux trop cool.
Cet article comporte 3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top