Menu

Culture Chinoise – Notion de « face »

Qu’est ce que la face en Chine ?

C’est « le bien le plus précieux d’un individu ».

La notion de face (Miàn Z) est un des traits majeurs de la société chinoise. Elle est étroitement liée à la place de l’individu dans le groupe. La communauté familiale, professionnelle, ou celle des amis renvoie à l’être humain sa propre image. Pour acquérir une position respectable, il doit mettre en avant ses ressources symboliques ou matérielles.

 

Qu’entend-on par ressources symboliques ?

Cela va du niveau de diplômes obtenus et de l’école suivie, au niveau social de la famille, en passant par le relationnel (Guan Xì). Les ressources symboliques se traduisent par la connaissance et le respect des règles, ainsi que par leur utilisation. Les ressources matérielles sont de diverses natures. Ce sont des objets statutaires ou démonstratifs : voiture, montre, portable…

La générosité fait aussi partie des ressources matérielles au travers d’invitations au restaurant ou dans un bar, d’achat des parties de temples bouddhistes (exemple : colonne, pilier), ou de dons. La face suit la personne jusque dans l’au-delà. Les personnes fortunées vont partager leurs biens avec un large entourage. Ainsi, elles seront vues et reconnues comme généreuses, donc riches. La face va de pair avec la richesse : plus on est riche, plus on a la face. Ce qui explique que les conversations liées à l’argent ne sont pas tabou : salaires, prix d’achat de biens…

Lorsque l’on compare la notion de « face » avec notre conception occidentale de l’honneur, on perçoit quelques similitudes, mais aussi des nuances importantes. L’honneur et la honte sont des conceptions plus personnelles que la face, qui est donnée par la société. La question « Comment devenir riche ? » caractérise les deux visions. En Chine, l’important c’est d’être riche, quelle que soit la manière d’y parvenir. Il est plus honorable d’être corrompu que de ne pas gagner d’argent.

 

Est-ce que la face n’est qu’une question d’argent ?

Pour beaucoup de Chinois, l’important consiste à montrer qu’ils sont riches, mais pas forcément qu’ils possèdent beaucoup d’argent !

 

Ceux qui n’ont que peu d’argent, peuvent-ils avoir la « face » ?

Tout être humain est plus riche ou plus pauvre que son voisin. La société chinoise est organisée pour offrir à tous, riches et pauvres, les moyens et les codes pour acquérir la face qui leur revient. Dans les milieux pauvres, on offrira une bouteille d’un vin de riz à ses amis. Dans les milieux riches, une ou plusieurs bouteilles de Château Margaux 1982 seront nécessaires pour honorer convenablement ses hôtes.

La face nécessite un constant entretien. Perdre ou faire perdre la face à quelqu’un est très mal vu. À l’inverse, donner la face est très apprécié.

 

 

SOURCE : http://www.chine-mmi.com/images/livres/Biencommuniquer_Chinois%20la%20Face.pdf

Pour en savoir plus, je vous invite à aller sur la page de la source.