skip to Main Content
Menu

ATG Tome 1 Chapitre 39

 


Trad : Nova
Edité : Strike
Checké : Ptit Lu


Chapitre 39 : Jasmine ensanglantée

La Ville de la Forêt Cyan se trouvait deux cents kilomètres à l’ouest de la Cité du Nuage Flottant. Bien qu’elle fût sur un lopin de terre isolé, il y avait un bon nombre d’habitants, et occasionnellement des voyageurs y passaient. Cet endroit pouvait être considéré comme un lieu de passage nécessaire pour voyager entre la Cité du Nuage Flottant et la Cité de la Nouvelle Lune.

Le soleil brûlant et le sol couvert de fissures en raison de son éclat, rendaient les gens plus agités que d’accoutumé. C’est alors qu’un groupe de six individus se fit voir dans les rues de la ville. Le premier en tête avait une large et intimidante stature, portant une machette de bronze d’un mètre cinquante. Les traits de son visage étaient démoniaques, et son regard débordait de malveillance. Ceux qui le suivaient portaient tous des gilets en peau de bête, des épées, des couteaux, des masses et diverses autres armes.

Leur venue fit que l’atmosphère se tendit.. Les passants se déportaient avec précipitation sur les côtés de la rue, leurs pas soudain devenus très discrets, alors que leurs visages étaient déformés par la peur… Ce ne fut qu’une fois que les six hommes entrèrent dans une petite auberge qu’ils purent soupirer de soulagement et partir avec hâte.

Bang !!

L’homme trapue portant une armure d’argent abattit l’énorme machette qui était presque aussi grande qu’un adulte sur la plus grande table au centre de l’auberge, et hurla :

« Cette table appartient à ce grand-papa maintenant, dégagez si vous ne voulez pas mourir ! »

Les quatre personnes qui étaient en train d’apprécier leur boisson était sur le point d’exprimer leur mécontentement, cependant leur teint changea rapidement quand ils virent le visage de cet homme imposant. Ils n’osèrent même pas marmonner un seul mot alors qu’ils quittèrent docilement la table. L’homme tendit alors son épais bras et d’un mouvement balaya la table, puis cria à travers l’assourdissant bruit de vaisselle et fourniture se brisant :

« Apportez les meilleurs plats que vous servez dans cette auberge ! »

Le tenant de l’auberge était déjà là pour les accueillir, et en regardant les restes des verres et assiettes brisés, il eut l’impression que son cœur se mettait à saigner. Cependant, il se força à afficher un sourire superficiel et dit :

« Messieurs… Messieurs du Dragon d’Argent, je vous prie de patienter un moment, nourriture et boissons arriveront bientôt, très bientôt. »

Ces six personnes appartenaient au malfamé Groupe de Mercenaires du Dragon d’Argent de la Ville de la Forêt Cyan, et l’homme trapu maniant l’énorme machette en était le chef, Yin Long, qui se surnommait lui-même « Dragon d’Argent ». À un peu plus de la quarantaine, sa force profonde avait actuellement atteint le second niveau du Domaine Profond Véritable. Comparé à la Ville de la Forêt Cyan, où même un quatrième niveau du Domaine Profond Naissant pouvait être considéré fort, il était sans question une existence insurmontable dans les environs. En raison de cela, le Groupe de Mercenaires du Dragon d’Argent était devenu le plus puissant de la Cité de la Forêt Cyan et agissait comme si la loi n’existait pas, sans que personne n’ose les provoquer.
(TL : Yin Long sonne comme Dragon d’Argent phonétiquement)

Après que le groupe de six se soit installé, les cinq autres mercenaires commencèrent alors à crachoter toutes sortes de flatteries. Le vacarme qu’ils firent en parlant, riant et en vociférant emplit l’auberge entière. Ils s’étaient habitués à ce genre de conduite sans foi ni loi depuis bien longtemps. Les clients environnants devenaient de plus en plus effrayés du côté tyrannique de Dragon d’Argent et personne n’osait parler plus que le strict nécessaire.

À cet instant, un autre groupe de cinq apparut à la porte de l’auberge. D’un regard, on pouvait voir que le meneur du groupe était un jeune homme qui semblait avoir un peu plus de vingt ans, d’une stature médiocre et d’un visage tout à fait ordinaire. Cependant, contrairement à ses traits, ses habits étaient malgré tout incomparablement extravagants, et n’importe qui en ville fixerait ses vêtements un bon moment d’un regard envieux et impossible à détourner.

Il se tint en face de l’auberge un certain temps, balayant du regard les clients avec une extraordinaire arrogance, comme s’il regardait des animaux inférieurs qui ne méritaient même pas qu’on leur prête attention. Juste après, ses sourcils se plissèrent et il expira froidement.

De derrière lui, un beau jeune homme qui semblait avoir seulement dix-sept ou dix-huit ans apparut, s’inclina devant lui, sourit, et dit d’un ton apologétique :

« Jeune Maître Xiao, toutes les auberges sont ainsi dans les terres reculées, il n’est probablement pas possible de trouver une auberge décente à moins de cinquante kilomètres, je vous prie de faire avec. »

Ces cinq personnes, comme on pouvait s’en douter, étaient Xiao Kuangyun, Xiao Moshan, Xiao Ba, Xiao Kiu et Xiao Chengzhi qui venaient du Clan Xiao. Ils étaient sur le chemin du retour pour la Secte Xiao depuis la Cité du Nuage Flottant.

Xiao Chengzhi était euphorique à l’idée de ce voyage, et quand il se disait qu’ils étaient presque arrivés à la Secte Xiao, il se retrouvait à rire même dans son sommeil. En face de Xiao Kuangyun, il se pliait en quatre pour le flatter et obtenir des faveurs. Il n’osait pas commettre la moindre erreur contre lui… S’il pouvait servir ce jeune maître Xiao de façon satisfaisante, et obtenir une recommandation de sa part à l’avenir, il devrait être capable de mener la vie qu’il voulait même dans la Secte Xiao.

« Hmpf ! » Xiao Kuangyun expira par son nez, lança un autre regard désintéressé aux alentours, et entra.

Xiao Chengzhi entra avec précipitation et s’installa à la table la mieux placée, s’accroupit et nettoya la chaise en bois avec de ses manches. Il regarda ensuite vers Xiao Kuangyun avec adulation, et cria :

« Aubergiste, servez immédiatement vos plats… les meilleurs que vous avez ! »

Le groupe de Xiao Kuangyun venait juste de rentrer, et il était déjà la cible du regard des six du Groupe de Mercenaires du Dragon d’Argent. L’un d’entre eux rit avec dédain :

« Ha ! Ce gamin agit comme un jeune sauvage, regardez l’expression qu’il a eu en nous voyant, tsk tsk.

— C’est probablement le jeune maître d’une riche famille faisant du tourisme lors d’une sortie, il suffit de regarder cette juteuse peau et chair, on aurait l’impression que de l’eau en coulerait si on le pressait un peu. Mais il a osé nous déranger dans notre territoire, est-ce qu’il ne sait pas comment le mot « mort » est écrit ?

— Boss, vous voulez que j’aille leur apprendre à qui est le territoire sur lequel ils se trouvent ? Qui peut bien se soucier de quelle famille est ce jeune maître, au sein du territoire du Groupe de Mercenaires du Dragon d’Argent, tout le monde nous doit le respect. »

PAAA !

Yin Long abattit la cuisse de poulet qu’il était en train de manger avec une immense force, et souleva la grande machette posée près de ses pieds en un geste :

« Laissez ce papa aller personnellement les accueillir. J’aime vraiment les vêtements qu’ils portent, si je les ramenais à mon fils, il serait définitivement très content, hahahaha… »

Après avoir dit cela, il porta sa machette et marcha nonchalamment vers la table de Xiao Kuangyun, la détruisit de sa machette à trois pas de distance, et dit d’un ton menaçant :

« Gamin ! Il semblerait que tes vêtements soient très soignés ? Cependant, considérant ta honteuse personne, c’est un véritable gâchis que de te laisser les porter. Enlève-les immédiatement ! »

« Déshabille-toi ! Enlève-les maintenant ! Tu m’entends !? »

« Si tu ne veux pas te déshabiller, je vais t’aider à les enlever. »

« Si notre boss en vient personnellement à te déshabiller, ce ne sera plus gentil du tout, AHAHAHAHA ! »

Le Groupe de Mercenaires du Dragon d’Argent continuait à ricaner. Les occupants de l’auberge s’éloignèrent tous d’eux, et regardèrent le groupe de Xiao Kuangyun avec pitié. L’aubergiste et ses employés se dissimulèrent encore plus loin et n’osèrent pas sortir pour les dissuader.

Mais contrairement aux attentes de tous-ceux présents, face au Groupe de Mercenaires du Dragon d’Argent, la groupe de Xiao Kuangyun semblait extraordinairement calme, au point d’en être inquiétant. Xiao Kuangyun tendit la main, frotta avec dégout ses vêtements qui avaient été tachés de vin, et dit froidement :

« Disposez d’eux.

— En ? Disposer ? Que vient-il de dire ?

— Il a dit de disposer de nous tous ! Ahahahaha… AHH !!!! »

Les moqueries du Groupe de Mercenaires du Dragon d’Argent se transformèrent immédiatement en de déchirants cris d’agonie. La silhouette de Xiao Ba se précipita tel un éclair, en envoya voler trois des plus bruyants. Cette action fut suivie par le bruit d’os se brisant.

Le sourire sauvage de Yin Long disparut. Il bondit en arrière, et dévoila une expression terrifiée :

« Esprit… Domaine Profond de l’Esprit !! »

Quand les mots « Domaine Profond de l’Esprit » se firent entendre, ce fut comme si une bombe avait été lâchée dans l’auberge, tout le monde en fut stupéfait et rendu sans voix ! Seules les sectes et les villes majeures avaient ce genre d’êtres superbement puissants. Et dans cette petite Ville de la Forêt Cyan, c’était un niveau que personne n’avait jamais vu de leur vie tout entière, qui existait seulement dans leurs rêves les plus fous !

Juste quand Yin Long eut fini de parler, les deux autres mercenaires l’accompagnant furent envoyés dix mètres au loin par Xiao Ba d’un revers de la main et se retrouvèrent inconscients à même le sol. Yin Long commença à trembler de tout son être, puis tomba à genoux sur le sol et se prosterna excessivement :

« P…Pa… Pardon… Mes yeux étaient aveugles…Je n’ai pas été capable de reconnaître des êtres aussi formidables que vous, je… je mérite de mourir… je mérite de mourir ! »

S’il avait su que son adversaire était en réalité un maître qui avait atteint le Domaine Profond de l’Esprit, il n’aurait pas essayé de le provoquer même si sa vie en dépendait.

« Débarrasse-toi de lui. », exigea froidement Xiao Kuangyun.

Alors que sa voix disparaissait, la main de Xiao Ba s’abattit et brisa les deux bras de Yin Long au milieu de ses cris d’agonie.

À cet instant, une jeune silhouette apparut à la porte de l’auberge.

Quand Yun Che avait quitté la Cité du Nuage Flottant, il n’avait pas vraiment de destination à l’esprit. Repensant à la tablette de bois qu’il avait reçu de Xiao Lie, il demanda le chemin autour de lui, et s’était intentionnellement dirigé vers la Cité Nouvelle Lune. Il avait besoin d’atteindre un endroit plus grand et plus peuplé, afin d’avoir de meilleures chances de trouver les composants nécessaires pour réparer ses veines profondes.

Sa constitution était trop faible, et vu qu’il ne pouvait se permettre de dépenser le peu de monnaie qu’il avait pour une monture, il ne pouvait que voyager à pied et avancer très lentement. Quand il arriva à la Ville de la Forêt Cyan, il était déjà extrêmement fatigué et affamé. En voyant l’auberge au bord de la route, il fit l’inventaire du peu de pièces profondes qu’il avait, eut un sourire auto-dérisoire et s’avança vers l’auberge.

Juste quand il arriva à la porte, il entendit un cri similaire à celui d’un cochon qu’on égorgeait. Suite à ce bruit, il vit immédiatement Xiao Kuangyun et Xiao Moshan assit ensemble, avec Xiao Chengzhi à leurs côtés… Il s’arrêta de suite dans ses pas, fit volte-face et repartit précipitamment. Mais quand il s’était retourné, le teint de Xiao Ba avait immédiatement changé quand, par hasard, il regarda en direction de la porte alors qu’il venait juste de briser les bras de Yin Long.

« Aubergiste, débarrassez-nous de cette pollution visuelle !! » grommela froidement Xiao Kuangyun. Un groupe d’ordures plus négligeables que des insectes avait osé ruiner son attente pour son repas.

« Ah… oui, oui, oui, oui ! » L’aubergiste trembla à ce grognement, acquiesçant continuellement avec panique, et se mit avec précaution à transporter les membres du Groupe de Mercenaires du Dragon d’Argent à l’extérieur, avec l’aide de son commis… Comme Yin Long était au second niveau du Domaine Profond Véritable, il n’y avait personne qui osait l’offenser dans la Ville de la Forêt Cyan. Mais même un quelconque servant de cet arrogant et cruel jeune homme était au Domaine Profond de l’Esprit, comment pouvait-il faire preuve de la moindre désobéissance ?

« Jeune Maître. » Xiao Ba s’avança aux côtés de Xiao Kuangyun, et murmura quelques phrases à son oreille.

« En ? Tu veux parler de ce bon à rien qui a été banni du Clan Xiao ? » Après avoir écouté le rapport de Xiao Ka, le regard de Xiao Kuangyun se fit plus étroit alors qu’il ricana :

« Très bien, j’avais presque oublié l’existence de ce personnage, et voilà que les cieux même me l’amènent à moi… Xiao Ba, vas et défigure le pour moi.

— Le Maître de Secte a dit que vous ne devriez pas utiliser l’autorité de la Secte pour opprimer ceux en dehors. », rappela platement Xiao Moshan.

« Hmpf ! Ce déchet du Clan Xiao m’a actuellement embarrassé en public l’autre jour, ne pas traîner son corps dans la Cité du Nuage Flottant est déjà une preuve de clémence assez grande. Xiao Ba, après que tu l’aies défiguré, coupe lui aussi la langue. N’était-il pas un si beau parleur ? Je vais voir quelle éloquence il aura encore après cela ! » dit Xiao Kuangyun à voix basse.

Ce jour au Clan Xiao, Yun Che avait détruit en public tous ses plans, et lui avait renvoyé à la face la moindre de ses paroles, comment pouvait-il ne pas nourrir de la rancœur dans son cœur ? Et pour ce qui était de le défigurer, c’était évidemment par jalousie pour son visage… Il était encore plus jaloux du fait que ce bon à rien s’était marié à Xia Qingyue, alors qu’il ne pouvait lui-même pas atteindre.

Xiao Moshan ne parla pas plus longtemps. Xiao Ba acquiesça silencieusement, et sortit discrètement de l’auberge avant de partir à la poursuite de Yun Che.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top