skip to Main Content
Menu

ATG Tome 1 Chapitre 35

 


Trad : Nova
Edité : Strike
Checké : Ptit Lu


Chapitre 35 : Secret de Naissance

Le début d’un incendie dans l’infirmerie et le Pavillon Sud était extrêmement étrange. Il s’agissait évidemment d’un acte de vandalisme mais les personnes dans les environs n’avaient étrangement pas vu le moindre mouvement suspect. Mais le garde du Clan Xiao qui se tenait en dehors de l’infirmerie n’avait pas vu quiconque y entrer ou en sortir.

Mais heureusement, le feu n’était pas trop violent et il était facile à contrôler. Xiao Yunhai ramena rapidement l’ordre, après quoi il se mit à bruler d’anxiété alors qu’il criait sur Xiao Gu. Il accourut une nouvelle fois vers le petit pavillon de Xiao Yulong.

Alors qu’il poussait la porte, Xiao Yunhai était sur le point de crier le nom de Xiao Yulong, mais au lieu de cela, son corps tout entier s’immobilisa, comme s’il avait été frappé par la foudre. Il eut à nouveau une expression ridicule en se tenant sur place sans énergie.

Xiao Yulong n’était plus sur le lit, mais à la place était tremblant sur le sol, allongé sur son ventre, tel un chien mort. Son corps tout entier était couvert de sang : ses deux poignets et chevilles présentaient le même type d’entailles, tandis que ses pieds et mains étaient complètement déformés. Son visage était entièrement recouvert de sang coagulé : des deux côtés, à la place de ses oreilles, ne restaient que deux tas de chair… Son nez et sa lèvre supérieure avaient complètement disparus, comme s’ils avaient été enlevés alors que s’échappait une bave de bulles sanglantes de sa bouche. Un liquide alternativement de couleur rouge, noire ou blanche ruisselait de centre de ses sombres globes oculaires… Le bas de son corps était encore plus radicalement recouvert d’un rouge écarlate brillant.

Xiao Gu tremblait de tout son être au point qu’il tomba mollement à genoux sur le sol. De toute sa carrière médicale, il avait vu d’innombrables blessures mineures ou majeures mais n’avait jamais vu une scène aussi cruelle, sanglante, et si tragique. En observant le teint de Xiao Yulong, il pouvait dire que ce dernier n’était pas mort… et que son espérance de vie n’avait pas du tout diminuée… mais ce genre de condition était cent fois, voire mille fois, plus misérable que la mort.

Xiao Yunhai en avait de violents spasmes, alors que son cœur fut brisé en morceaux et que son teint devint aussi blafard qu’un mort. Alors qu’il sentait quelqu’un s’approcher, Xiao Yulong tressaillit et un gémissement sans force, rauque et abrasif sortit de sa bouche en même temps qu’une bave de bulles ensanglantées.

Xiao Yunhai fit un pas précipité et titubant en avant. Il rugit soudain sauvagement, comme s’il était fou à lier : « QUI EST-CE ?! QUI EST-CE ?! QUI EST-CE ?! »

« Ramène ta misérable existence ici et maintenant ! Je veux te tailler en un millier de pièces de viande sanguinolente !! Et te faire souffrir d’une mort par un millier de lacérations !! Te faire crever sans descendants !! »

Le grondement de Xiao Yunhai contenait une rancœur infinie et une folie qui donnait l’impression qu’il avait soudain perdu la raison. Il sentait que sa poitrine allait exploser, et que ses veines s’étaient rompues. Quand il regardait son fils au corps complètement mutilé étendu face contre sol, qui ne ressemblait plus du tout à un humain, il ne pouvait plus le supporter et détestait le fait qu’il ne pouvait pas éternellement continuer à hurler. Il éprouvait encore plus de haine contre le fait qu’il ne pouvait pas véritablement devenir fou !

« Qui ?! Qui est le démon qui a fait ça ?! Ramène-toi immédiatement ici !! Ramène-toi … AHHHH !!!!! »

Xiao Yunhai se lança soudain deux pas en avant et détruisit complètement la fenêtre arrière dans un incomparablement fort et lugubre rugissement. À cet instant, il découvrit deux lignes manuscrites rouge sang sur le mur à côté de sa main… ces lignes avaient été écrites en utilisant le sang de son fils Xiao Yulong.

« Vieux détritus Xiao ! Ce présent spécial est pour célébrer l’ascension à la Secte Xiao de ton salaud de fils. Je vous prie gentiment de l’accepter. »

« UUAAAAAAH !! »

Xiao Yunhai mit un féroce coup de poing contre ces lettres de sang écrite sur le mur, et brisa ce dernier dans un bruit d’explosion. Son lugubre rugissement se transforma en une soudaine flèche de sang jaillissant de sa bouche. Après quoi, ses deux yeux se retournèrent alors qu’il s’effondra lourdement en arrière sur le sol.

………………….

Après la tyrannique persécution de Xiao Yulong, Xiao Che retourna dans sa propre chambre pour mettre les vêtements que Xiao Lingxi avait fait pour lui ainsi que ses économies personnelles dans sa Perle de Poison Céleste. Ses économies étaient vraiment maigres, il avait un total de 1800 pièces jaunes profondes.

Avant de partir, il eut une soudaine hésitation, et mis aussi dans la Perle de Poison Céleste la couverture sous laquelle lui et Xia Qingyue avaient dormis.

« Seize ans de ma vie dans cet endroit… À l’avenir, il serait improbable que j’y retourne de nouveau. »

Xiao Che éprouva une certaine nostalgie alors qu’il regardait autour de lui… sa nostalgie n’était certainement pas en raison du Clan Xiao, mais plutôt car il avait de nombreux souvenirs de lui et Xiao Lingxi ici. Avant qu’il eût ses onze ans, cet endroit était non seulement sa chambre, mais aussi celle de Xiao Lingxi. À cette époque, que ce soit de jour ou de nuit, ils étaient inséparables et presque toujours ensemble.

Après un bon moment à rester là, sur place, Xiao Che retourna dans son état dissimulé, escalada le mur, et pénétra dans l’arrière-montagne.

Le temps limite de la Pilule de Dissimulation Étoilée était dans plus d’une demie-heure. La raison principale pour laquelle il avait utilisé la Pilule de Dissimulation Étoilée était pour voir Xiao Lie et Xiao Lingxi, pour confirmer qu’ils étaient en sécurité. Un simple Xiao Yulong n’était pas digne de lui faire gâcher une Pilule de Dissimulation Étoilée. Bien qu’il eût soudain trouvé deux brins d’Herbes de Dissimulation Étoilée le premier jour de sa renaissance, il était certain que l’Herbe de Dissimulation Étoilée était un rare trésor céleste, et que dans tout le Continent du Ciel Profond, son nombre total ne devait pas excéder la dizaine.

Torturer Xiao Yulong était simplement un bonus. Cela était simplement une considération, pour lui-même, et encore plus pour toutes les souffrances que son grand-père et sa petite-tante avait subis … Simplement une petite considération !!

Celui qu’il voulait vraiment tuer était Xiao Kuangyun ! Cependant, même avec le pouvoir mystique qu’il avait emprunté à l’Herbe de Dissimulation Étoilée, il n’y avait pas moyen pour lui de pouvoir tuer Xiao Kuangyun. Bien qu’il ne connaisse pas le niveau de la force profonde de Xiao Kuangyun, et bien qu’étant un idiot, Xiao Kuangyun n’en était pas moins de la Secte Xiao, donc sa force profonde devait être supérieure à Xiao Yulong par de nombreux niveaux.

Cependant même s’il ne pouvait s’en charger maintenant, un jour il en serait capable… Cette dette, il jura de la réclamer un millier de fois !! Il n’était désormais plus le faible et peureux Xiao Che, celui qui représentait le plus grand pourcentage de sa volonté était le Yun Che qui en son temps regardait tout le monde de haut ! Bien que son maître ait été harcelé à mort, il avait juré d’enterrer tous les clans impliqués, ensemble avec son maître ! Et pour ceux qui avaient blessés ses proches, il jura qu’il ferait regretter pour le restant de leur vie le Clan Xiao et Xiao Kuangyun.

La façon dont il avait torturé Xiao Yulong était incomparablement brutale, si brutale qu’elle causerait frissons et éternels cauchemars à la plupart de ceux qui en seraient témoins. Cependant à ses yeux, ce n’était en aucune façon de la cruauté, mais simplement le prix que quelqu’un devait payer pour se dresser contre lui !!

Depuis, le Clan Xiao avait été plongé dans un profond chaos et le son perçant des alarmes sonnait sans interruption depuis un bon moment. C’était exactement ce que désirait Xiao Che… En plus de la torture de Xiao Yulong, le feu au sein des murs du Clan Xiao était un autre moyen pour forcer le Clan Xiao d’émettre l’Ordre de Rassemblement du Clan… Sous l’Ordre de Rassemblement du Clan, toute personne surveillant l’arrière-montagne devait elle aussi revenir.

Comme il s’y attendait, il n’eut pas à aller bien loin avant de voir quatre membres du Clan Xiao chargeant en avant avec hâte. Tels une bourrasque, ils passèrent à côté de lui, laissant derrière eux une traînée dans la direction globale du Clan Xiao.

Xiao Che accéléra ses pas et se rendit directement dans la Gorge de Réflexion dans l’arrière-montagne.

La Gorge de Réflexion était un endroit reclus et fermé que le Clan Xiao utilisait pour punir les délits des membres du clan. À l’intérieur il y faisait sombre et humide, en été, la chaleur était étouffante, et en hiver la température était glaciale. Heureusement, en raison de son entrée étroite, il était improbable que des bêtes Profondes excessivement violentes s’y introduisent.

Dans les souvenirs de Xiao Che, il n’y avait pas eu beaucoup d’individus emprisonnés dans la Gorge de Réflexion et la plus longue période de confinement n’avait jamais dépassé deux mois. Cependant, même si les membres du Clan Xiao savaient que Xiao Lingxi était victime d’un complot, ils désiraient malgré tout les enfermer pendant quinze ans…

Quinze ans… Combien de quinzaine d’années pouvait-on avoir dans une vie ? Et actuellement, Xiao Lingxi n’avait que quinze ans. Si elle s’y retrouvait toujours enfermée, la plus belle période de sa vie aura été passée dans cette sombre et froide solitude… Ce qui était en réalité une bien cruelle torture.

Alors qu’il désactiva son camouflage, Xiao Che regarda l’entrée de la Gorge de Réflexion et serra fermement ses deux poings… Comment pouvait-il possiblement laisser son grand-père et sa petite tante être confinés dans cet endroit sans pouvoir voir la lumière du jour… ? Cependant, comme il était actuellement, il n’avait fondamentalement pas la capacité de les sauver. Il n’avait pas d’autre choix que d’observer la situation avec impuissance, d’endurer, et d’intérioriser sa haine…

Prenant une profonde inspiration, Xiao Che s’avança. Sans son camouflage, ses mouvements causaient naturellement des bruits de pas. Le son de ses pas éveillèrent l’attention de Xiao Lie dans la Gorge de Réflexion, qui regarda instinctivement vers l’extérieur, alarmé. Au moment où son regard croisa celui de Xiao Che, il en fut ébranlé et cria involontairement :

« Che’er !!

— Ah ! »

La voix surprise d’une jeune fille se fit aussi entendre, suivit de pas frénétiques. La silhouette de Xiao Lingxi apparut auprès de Xiao Che, son regard était quelque peu hagard et ses cheveux désordonnés. En voyant Xiao Che, elle couvrit ses lèvres de ses doigts et se tint là sur place. Une fraction de seconde plus tard, une grande quantité de larmes commencèrent à couler sur ses joues…

« Petit Che ! » cria-t-elle, en se précipitant vigoureusement et se jetant contre la poitrine de Xiao Che. Elle le serra fermement de ses deux bras et sanglota fortement. Elle était persuadée que comme elle venait d’être enfermée pour quinze années, et que comme Xiao Che venait d’être banni du Clan Xiao, elle ne le verrait plus avant au moins quinze ans. Elle ne s’attendait pas à ce qu’il apparaisse soudain devant ses yeux, comme s’il n’était qu’une illusion.

Xiao Lie s’avança et sur son visage se dessinait une expression émotionnellement agitée :

« Che’er… Comment… Comment peux-tu être là ? Le Clan Xiao t’aurait autorisé à revenir ? »

Xiao Che secoua la tête et tapota dans le dos de Xiao Lingxi :

« Je me suis discrètement infiltré… Mais ne t’inquiète pas grand-père, quelque chose d’important est arrivé dans le Clan Xiao et donc tout le monde a dû y retourner. Personne ne me trouvera.

— … » Xiao Lie acquiesça. Il ne chercha même pas à savoir ce qui s’était passé dans le Clan Xiao. Il s’était complètement détaché du Clan Xiao, et donc même si ce dernier venait à être annihilé, il n’y aurait pas de changements majeurs dans son expression.

Il y avait de nombreuses grottes dans la Gorge de Réflexion, certaines profondes, d’autres non. La décoration à l’intérieur était des plus simples, et seules quelques tables de pierre froide pouvait y être aperçues. Les pleurs de Xiao Lingxi se firent chaotiques. Xiao Che ne chercha pas à arrêter ses sanglots continus. Il voulait qu’elle relâche toute sa peine, sa peur, son anxiété et son hésitation contenues dans son cœur, autrement elle risquait de plonger dans une dépression, vu qu’elle devrait rester là pendant une longue période… Après tout, elle n’était qu’une petite fille de quinze ans.

Quand Xiao Lingxi eut finalement fini, elle avait pleuré si fort qu’elle en était presque sur le point de s’évanouir.

Xiao Che s’assit à la table de pierre et fit face à Xiao Lie. À côté de lui, les mains de Xiao Lingxi étaient fermement agrippées à son bras tandis que sa petite tête se reposait contre son épaule. Elle ne souciait pas que Xiao Lie soit à proximité et n’avait pas l’intention de desserrer sa poigne, comme si elle craignait qu’il disparaisse à nouveau de son monde.

« Après que vous ayez été emprisonnés ici, vous ont-ils fait quoi que ce soit ? » demanda anxieusement Xiao Che.

Xiao Lie secoua la tête et eu un rire posé :

« Sois sans crainte. La fée Chu d’Asgard du Nuage Gelé a sous-entendu qu’elle nous protègerait de la Secte Xiao jusqu’à son départ. Avec le support de cette puissante force, comment oseraient-ils nous blesser moi ou Xi’er ? Après le départ des membres de la Secte Xiao, ils oseront encore moins nous approcher. Après tout, j’ai tout de même la réputation d’être l’expert numéro un de la Cité du Nuage Flottant, hé hé.

— Voilà qui est bien. » approuva Xiao Che, ressentant un peu plus de gratitude dans son cœur pour la maîtresse de Xia Qingyue.

— Xia Qingyue est une femme loyale, jusqu’au dénouement, elle n’avait pas déchiré le certificat de mariage. », dit Xiao Lie d’un ton quelque peu mélancolique.

— … » Xiao Che hocha silencieusement de la tête.

Un soudain moment de silence eut lieu. Après avoir traversé les calamités de la journée passée, leur destin avait sans aucun doute été chamboulé. Bien qu’ils eussent un millier de mots à dire dans leurs cœurs, ils ne savaient pas vraiment par où commencer…

« Grand-père, je veux savoir…

— Tu veux savoir qui sont tes parents biologiques, je me trompe ? » dit Xiao Lie en terminant la phrase de Xiao Che, une expression calme sur son visage.

« Oui. » Xiao Che acquiesça tandis que ses yeux fixèrent avec attention Xiao Lie.

« Je suppose que je n’ai pas été adopté sans une bonne raison… Grand-père, tu sais quelque chose, non ? »

Xiao Lingxi releva aussi son regard alors qu’elle fixa avec étonnement Xiao Lie.

Xiao Lie observa silencieusement Xiao Che pendant un long moment avant de soupirer légèrement, et de fermer lentement ses yeux.

« J’avais d’abord cru pouvoir emmener ce secret dans ma tombe, et que personne d’autre n’en entendrait jamais parler… Maintenant que le Clan Xiao ne peut plus t’accepter, et que tu as déjà bien grandi, le savoir peut être considéré comme une bonne chose. Trouver ses vraies racines est aussi un des but des descendants.

— Ton père biologique, son nom était Yun… »


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top