skip to Main Content
Menu

ATG Tome 1 Chapitre 31

 


Trad : Nova
Edité : Strike
Checké : Ptit Lu


Chapitre 31 : Les Sept Fées du Nuage Gelé – Chu Yueli

« Attends une minute ! Tu ne peux pas encore partir ! »

Une voix vint de derrière lui, et arrêta temporairement Xiao Che dans son élan.

Xiao Yulong marcha rapidement vers Xiao Che et en même temps, armé d’un visage vertueux, lui dit :

« Tout le monde dans la Cité du Nuage Flottant sait que Xiao Che vient juste de se marier il y a quatre jours, et que la mariée est la beauté numéro une de notre Cité du Nuage Flottant, la précieuse fille de la famille Xia, Xia Qingyue. Mais, personne ne doit oublier la raison pour laquelle Xia Qingyue s’est mariée à Xiao Che ! C’est car le fils du Cinquième Doyen, Xiao Ying, avait sauvé la vie de Xia Qingyue dans le passé. La première raison était donc de repayer cette dette de gratitude, et la seconde raison était d’honorer cet engagement d’il y a seize ans. Mais que ce soit pour repayer la dette de gratitude, ou honorer l’engagement, celui qu’elle aurait dû épouser était le fils biologique de Xiao Ying… et non pas ce bâtard qui ne possède pas le sang du Clan Xiao, et qui est apparu de nulle part ! »

Les mots de Xiao Yulong remémorèrent instantanément à tous, que le fait que Xia Qingyue se marie à Xiao Che était en raison de l’engagement d’il y a seize années. Vu que Xiao Che n’était pas le fils biologique de Xiao Ying, en conséquent ce mariage était précisément une erreur absolue !

Et vu qu’il s’agissait d’une erreur, il devait…

Xiao Che ne se retourna pas, et répondit froidement :

« Xiao Yulong, ce n’est pas à toi d’interférer dans notre mariage.

— Si, ce sont bien mes affaires. »

Xiao Yulong eut un sourire narquois et dit :

« En ce moment, toute la Cité du Nuage Flottant est persuadée que la beauté numéro une s’est mariée dans notre Clan Xiao. Mais une fois aujourd’hui passé, la cité tout entière va aussi apprendre que cette beauté numéro une ne s’est en fait pas mariée au Clan Xiao, mais à un enfant bâtard que notre Clan Xiao a nourri en vain pendant seize années. Et quel terrible plaisanterie ce serait ! »

Tournant le regard, il dévisagea le silencieux Xia Hongyi qui se tenait en retrait. Xiao Yulong haussa la voix à nouveau et continua :

« Maître Xia, de ce que Yulong a entendu, vous et Xiao Ying étiez frères d’armes il y a des années, et que cela a pu être votre souhait que de marier votre fille à Xiao Che. Cependant, maintenant que la vérité est dévoilée, que ce Xiao Che n’est en réalité pas le fils de Xiao Ying, mais juste un bâtard trouvé dieu sait où, je suppose que vous devez vous sentir troublé dans votre cœur et que vous avez du mal à accepter cette situation pour le moment. »

Xia Hongyi resta silencieux, mais son expression semblait en effet quelque peu misérable.

Et à ce moment, le reste des disciples du Clan Xiao qui ne pouvait supporter de voir Xia Qingyue et Xiao Che mariés trouvèrent leur opportunité pour évacuer leur frustration, et commencèrent à hurler.

« Xiao Yulong a raison ! Xia Qingyue appartient à notre Clan Xiao, et maintenant que nous savons que Xiao Che n’est pas un membre du Clan Xiao, le mariage doit être annulé !

— Le Cinquième Doyen savait que Xiao Che n’était pas l’un des nôtres, et pourtant il a laissé se dérouler le mariage… ce mariage est simplement une honteuse arnaque !

— Ce bon à rien de déchet de Xiao Che n’est de toute façon pas digne d’être avec Xia Qingyue ! Annulez vite le mariage et bannissez-le du Clan Xiao !

— Maître Xia ! S’il vous plait dites quelque chose… N’êtes-vous pas en colère après avoir été trompé par le Cinquième Doyen et Xiao Che pendant de si nombreuses années ? Allez-vous laisser le mariage de votre fille ne devenir rien d’autre qu’une mauvaise plaisanterie ? »

… … … … … … … …
Sarcasme, critiques, réjouissance, insultes, les bruits d’individus attisant les flammes se faisait entendre de partout… Les personnes qui étaient jalouses du mariage de Xiao Che et de Xia Qingyue avait finalement trouvé un exutoire pour exprimer leur colère, et à chaque cri, les insultes devenant encore plus virulentes que les précédentes. Vu que tous étaient supposément du « bon » côté, chacun d’entre eux continua à critiquer d’un visage vertueux, comme s’ils étaient à un banal procès.

À cet instant, Xiao Yunhai donna son verdict le visage froid :

« Xiao Che, tu as entendu tout le monde. Tu n’as pas le droit de te marier à la précieuse fille du Clan Xia. Dans le but d’empêcher notre Clan Xiao de devenir la risée de toute la Cité du Nuage Flottant et d’apporter le déshonneur sur le Clan Xia, remets le certificat de mariage avant de quitter notre Clan Xiao. »

Xiao Che ne dit rien tandis que sa main se dirigeait vers sa poitrine et sortit le certificat de mariage… Il l’avait toujours porté sur lui, cela car le nombre de personnes dans le Clan Xiao qui voulait détruire ce certificat étaient bien trop nombreuses.

À l’instant où Xiao Yulong vit le certificat, il se précipita vers lui avec l’intention de le lui dérober, cependant Xiao Che bougea sur le côté et remit le certificat de mariage dans les mains de Xia Qingyue.
Xia Qingyue s’en saisit inconsciemment, comment si elle était en trance.

« En tant que mari et femme, la décision de savoir si l’on devrait se séparer ou non, doit toujours être prise entre nous. Pas même les dieux n’ont le droit d’interférer. »

Xiao Che regardait Xia Qingyue mais sa voix fut portée aux oreilles de tous. Immédiatement après, il adoucit sa voix alors qu’il regardait Xia Qingyue avec tendresse :

« Mais en ce moment, je n’ai pas le pouvoir de protéger ce certificat de mariage, donc je ne peux que te le confier… Si tu veux toujours être ma femme, alors garde le et protège le. Si tu veux regagner ta liberté… ce qui est aussi acceptable, alors détruis-le dans l’instant.

— … »

Bien qu’il eût abandonné un peu de sa fierté d’homme en passant la décision et les responsabilités du certificat de mariage à Xia Qingyue, à cet instant, il n’avait pas d’autre choix.

Quand il vit la silencieuse Xia Qingyue s’agripper fermement au certificat de mariage, il lui adressa un léger sourire et acquiesça. Il eut un dernier regard pour Xiao Lie, Xiao Lingxi et Xia Hongyi, puis marcha vers l’entrée principale. Il ne se retourna pas tandis qu’il quittait solitairement le Clan Xiao, et il disparut de la vue de tous.

Xiao Che n’était personne, et cela avait toujours été ainsi. Même au sein du Clan Xiao, il était quelqu’un dont on pouvait se passer. Même si son discours d’aujourd’hui avait étonné de nombreuses personnes, cela ne changea pas l’impression qu’ils avaient eu de lui durant toutes ces années. Vu que son départ n’était qu’une simple histoire, cela ne les préoccupa guère plus qu’un instant… Instantanément, toute leur attention se concentra sur le certificat de mariage dans les mains de Xia Qingyue.

« Dame Xia, je suppose que vous devez être furieuse après avoir appris la vérité. » Xiao Yulong s’approcha de Xia Qingyue, riant et continua :

« Xiao Che a non seulement trompé notre Clan Xiao pendant seize années, mais a aussi entraîné votre Clan Xia. Mais cela n’a plus d’importance maintenant, Dame Xia a juste à déchirer le certificat de mariage dans votre main et tout ce qui a pu arriver auparavant disparaitra simplement. La Cité du Nuage Flottant tout entière comprendra et soutiendra votre décision. Avec votre talent et votre beauté, vous pourrez sûrement trouver quelqu’un qui est un millier de fois mieux que Xiao Che. »

Depuis la tentative honteuse de Xiao Yulong, Xia Qingyue avait toujours ressenti du dégoût envers lui, et à cet instant précis, elle était même encore plus dégoûtée qu’auparavant. Elle répondit froidement :

« Tu n’as pas compris ce que mon mari vient juste de dire ? Les étrangers n’ont pas leur mot à dire dans nos affaires ! »

Le teint de Xiao Yulong changea soudain de couleur… ainsi que celui de nombreuses autres personnes.

Presque tout le monde était persuadé que Xia Qingyue avait seulement souhaité repayer sa dette de gratitude et ainsi avait été forcée de se marier à Xiao Che afin de respecter l’engagement d’il y a seize ans. Sinon, avec son talent et son apparence, pourquoi se marierait-elle de son plein grés à ce bon à rien de déchet quand elle pouvait choisir parmi tant de jeunes hommes talentueux. Ils avaient la conviction que Xia Qingyue n’hésiterait pas à réduire en pièces le certificat de mariage, mais qui aurait imaginé qu’elle prononcerait les mêmes mots que ceux que Xiao Che avait dit avec une détermination incomparable, et qu’elle l’appellerait encore… son « mari » ?

Le visage de Xiao Yulong avait pris la couleur rouge d’un foie de proc. C’était complètement différent de la scène à laquelle il s’attendait. Maintenant que Xiao Che avait été expulsé du Clan Xiao, par droit, Xia Qingyue n’avait désormais plus la moindre relation avec le Clan Xiao. Si elle ne déchirait pas le contrat de mariage, le Clan Xiao n’avait fondamentalement pas le droit de la forcer.

Les yeux sans vie de Xiao Lie flashèrent soudain avec splendeur, et son regard envers Xia Qingyue se fit très doux. Sous la pression et chantage du Clan Xiao, elle avait pourtant dit ces mots, donc peu importe ce que le futur leur réservait, on pouvait toujours considérer qu’elle n’avait pas laissé tomber Xiao Che… Au moins, elle avait défendu la dernière fierté de Xiao Che.

Même Xiao Lingxi, qui avait toujours eu une inavouable animosité envers Xia Qingyue en ressentit de la gratitude.

Xia Hongyi qui avait gardé le silence pendant tout ce temps hocha de la tête à cette instant, une expression satisfaite se dessinant sur son visage.

Le teint de Xiao Kuangyun se fit de cendres. Si Xia Qingyue ne déchirait pas le certificat de mariage, ce serait bien plus problématique de s’accaparer d’elle. Car derrière lui se trouvait son chaperon, Xiao Moshan, le vice-chef du Hall de Discipline de la Secte Xiao, et qui était une personne vieux-jeu, stricte, et l’empêchait de faire quoi que ce soit pouvant ternir la réputation de la Secte Xiao. Xiao Moshan l’autorisait à flirter comme il lui plaisait, cependant il ne lui permettrait jamais de voler la femme d’une autre…. Même s’il était le fils biologique du Maître de Secte, il interfèrerait quoi qu’il en soit.

Cependant, il était malgré tout un jeune maître de la Secte Xiao, comment pouvait-il ne pas être capable de s’occuper de la fille d’un marchand de la Cité du Nuage Flottant ? Il fronça les sourcils et ordonna avec force :

« La décision dans cette affaire n’est pas la tienne ! Ce mariage a affecté la réputation du Clan Xiao, et comme le Clan Xiao est originaire de la Secte Xiao, cela veut aussi dire qu’il affecte la réputation de ma Secte Xiao ! Je n’autoriserai personne à ternir la réputation de ma Secte Xiao ! Xiao Ba, va et détruis pour moi ce certificat de mariage !!

— Oui ! Jeune Maître ! »

Xiao Kuangyun cria avec rigueur une raison improbable, mais personne n’osa le réfuter. Xiao Moshan non plus, ne prit pas la moindre action. Xiao Ba répondit à cet ordre en sautant au pied de la plateforme et en chargeant en direction de Xia Qingyue, sa cible : le certificat de mariage dans ses mains.

Même s’il n’était qu’un disciple de la Secte Xiao, qui dans la Cité du Nuage Flottant serait capable de le stopper ? Pile au moment où tous pensaient que le certificat de mariage dans les mains de Xia Qingyue ne pouvait plus être sauvé, un bruit sifflant descendit soudain du ciel, accompagné d’un déferlement d’un vent glacial…

Woooooh !!

Avant même que Xiao Ba ne touche le sol, il avait déjà été repoussé au loin, et s’étala piteusement sur la plateforme. Il continua à rester sur le sol, tremblant, et ne se releva pas… Si quelqu’un venait à regarder de plus près, il remarquerait une fine couche de glace recouvrant son corps.

Ce soudain changement dans la tournure des évènements résultat en de nombreux cris de surprise. Xiao Moshan qui avait gardé ses yeux fermés pendant tout ce temps, les ouvrit soudain et regarda vers le ciel… À cet instant, une claire et glaciale voix se fit entendre d’en haut :

« Secte Xiao, vous devenez vraiment de plus en plus intrépides. Au point que vous commenciez même à vous mêler des affaires de mariage de ma disciple d’Asgard ! Qui vous en a donné le droit ? »

Dans un ciel bleu parsemé de quelques nuages blancs, flottait une femme, entièrement vêtue de blanc, qui regardait de haut la foule de ses yeux froids. Elle avait un teint exceptionnellement blanc comme neige et des lèvres vermeils, une beauté à la peau à la fois claire et lisse. Elle était d’une élégance sans pareille et d’une pure perfection, telle une fée descendant du palace de sur la lune. En même temps, elle semblait être un froid, fier et pur lotus de glace.

Bien que ses traits soient nets et clairs, il était difficile pour quiconque d’estimer son âge véritable. Elle semblait être dans la vingtaine, et puis dans la trentaine, et pourtant semblait aussi être dans son adolescence… Un morceau de cristal de glace brillant et translucide lévitait autour d’elle. Elle était simplement telle une fée, onirique et absolument magnifique.

Cette vision magnifique dans le ciel choqua tout le monde. Soudain, un cri hésitant jaillit de la foule.

« Tech… Profonde Technique de Flottement ! C’est la Profonde Technique de Flottement !! »

Ce cri fut comme une bombe lâchée dans la foule, faisant à tous ouvrir grand leur bouche par béatitude et faisant presque sortir leurs yeux de leurs orbites. Un impressionnant changement pouvait être remarqué dans le regard de tous.

C’était vrai ! Cette femme dans le ciel flottait clairement sans l’aide du moindre objet profond, ni d’aucune créature volante ! Elle utilisait simplement son propre pouvoir pour flotter dans le ciel… et les seules personnes pouvant flotter dans le ciel sont celles qui maîtrisent la Profonde Technique de Flottement, et elles doivent atteindre au minimum le Domaine Profonde du Ciel !

Cette femme dans le ciel, était actuellement une spécialiste du légendaire… Domaine Profond du Ciel !!

« Les Sept Fées… du Nuage Gelé ! » murmura dans un souffle Xiao Moshan tandis que son esprit et son corps se figèrent et qu’une profonde peur se lut dans ses yeux.

« Quoi ? Qu’as-tu dit ? » Xiao Kuangyun qui était ivre de la femme dans le ciel, retourna soudain à ses sens après avoir entendu ces quatre mots « Les Sept Fées du Nuage Gelé »… Ces sept femmes étaient la raison pour laquelle Asgard du Nuage Gelé était l’une des meilleures Sectes. Elles étaient des personnes que même son père craignait. Les rumeurs disaient que parmi Les Sept Fées du Nuage Gelé, la force profonde la plus basse était déjà au Domaine Profond du Ciel ! Et la plus forte d’entre elles, était prétendument à mi-chemin dans le Domaine Profond de l’Empereur !

La position de la Secte Xiao avait toujours été en-dessous d’Asgard du Nuage Gelé en raison de l’existence de ces Sept Fées du Nuage Gelé. Pendant trois saisons consécutives du Tournoi de classement du Vent Bleu, la Secte Xiao avait à chaque fois perdue contre Asgard du Nuage Gelé.

« Jeune Maître, elle est la cinquième dans les Sept Fées du Nuage Gelé, Chu Yueli ! Je ne sais pas pourquoi elle est apparue ici… Mais quoi qu’il arrive, ne l’offensez pas… Même si dix comme moi venaient à l’attaquer ensemble, je ne serais toujours pas capable de gagner contre elle ! » murmura doucement Xiao Moshan. Il savait clairement quel genre de dépravé était réellement Xiao Kuangyun. S’il la mettait en colère en révélant sa nature perverse, les conséquences en seraient simplement inimaginables !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top