skip to Main Content
Menu

ATG Tome 1 Chapitre 30

 


Trad : Nova
Edité : Strike
Checké : Ptit Lu


Chapitre 30 : Bouleversement (9)

Les mots de Xiao Yulong firent trembler Xiao Lie de tout son être, ses pupilles se contractèrent alors qu’il se tenait là, l’air sidéré.

En voyant le sourire sinistre de Xiao Yulong, comment ne pouvait-il pas réaliser que son marmonnement l’autre jour, en face de la tombe de son fils Xiao Ying… avait été entendu dans son intégralité !

Ce que Xiao Yulong venait de dire plongea instantanément la foule dans un tumulte. Les mâchoires de tous tombèrent lorsqu’ils portèrent leur attention sur Xiao Lie et quand ils virent la réaction inhabituelle de ce dernier, l’étonnement dans leurs cœurs s’amplifia fortement. Après cela, le bruit des discussions commença aussi à augmenter.

Xiao Che en était complètement perplexe, quand il prit note des réactions de Xiao Lie, il fut stupéfié sur place. Xiao Lingxi avait elle aussi une expression terne, et regardant Xiao Lie le regard vide.

« Yulong ! De quoi parles-tu ? » demanda solennellement Xiao Yunhai en fronçant les sourcils.

Xiao Yulong fit un quart de tour et répondit respectueusement :

« Il y a quelques jours quand je suis allé au cimetière dans l’arrière-montagne mon offrir mon respect, j’ai par hasard rencontré Cinquième Doyen. À ce moment, il se tenait devant la tombe de son fils, Xiao Ying, et marmonnait quelque chose dans sa barbe… Mais je l’ai très clairement entendu, il disait… que Xiao Che n’était en fait, pas le fils biologique de Xiao Ying ! »

Des mots de Xiao Yulong et de la réaction de Xiao Lie, la foule avait déjà commencé à discerner la vérité, mais maintenant que Xiao Yulong l’avait clairement annoncé, cela fit l’effet d’un coup de tonnerre. Tout le monde dans le Clan Xiao en fut complètement sidéré. Ceux qui étaient proches et amicaux avec Xiao Lie ouvrirent encore plus grands leurs yeux, le visage complètement marqué d’incrédulité.

« Cela… » Xiao Yunhai avait aussi le visage empli de surprise. Il dit alors avec gravité :

« Yulong ! Ceci est une histoire majeure qui concerne notre propre sang, tu ne peux absolument parler sans réfléchir !! »

Xiao Yulong répondit fermement :

« Bien sûr que je n’oserais mentir sur un problème aussi important. Pour ce qui est de la vérité, vous la saurez probablement après avoir interrogé le Cinquième Doyen… Cinquième Doyen, je suppose que vous avez entendu clairement ce que je viens de dire, si vous avez la conscience tranquille, et que Xiao Che est vraiment votre petit fils biologique, alors osez-vous jurer sur l’honneur de votre fils ? »

Les regards de tous se concentrèrent sur Xiao Lie. Alors qu’il se tenait là rigide, son expression se fit de plus en plus amère et acerbe, il ne prononça pas un mot ni ne donna d’explication pendant un moment… Son fils, Xiao Ying, était la plus grande fierté de sa vie, et même s’il était décédé, il ne jurerait jamais sur l’honneur du défunt Xiao Ying, quel qu’en soit le prix.

Xiao Che ouvrit sa bouche, mais ne put sortir le moindre mot. Il se sentait vide alors que des émotions lourdes et étouffante balayèrent son corps.

« Père, comment petit Che ne peut pas être ton petit-fils biologique… Père, vite dis quelque chose, dis leur vite ! » Xiao Lingxi tremblait fortement alors qu’elle cria cela d’une voix terrifiée.

Mais Xiao Lie ne prononça pas le moindre mot pendant un long moment, comme s’il s’était transformé en statue. Son expression devint vite décrépie, et en un clin d’œil avait vieilli d’au moins dix ans.

« Cinquième Doyen, comment cela se fait-il ? Les mots que Yulong a dit sont-ils la vérité ? » demanda avec agitation Xiao Yunhai en fronçant les sourcils.

Xiao Lie leva sa tête et prit une profonde inspiration. Xiao Yulong l’avait forcé à jurer su son fils Xiao Ying… Mais ce n’était pas quelque chose qu’il pouvait faire, peu importe la raison. Dorénavant, cette affaire qu’il avait dissimulée durant seize années, était destinée à ne plus pouvoir rester dans l’ombre. Il avait pensé qu’il pourrait cacher la vérité durant toute son existence, jusqu’au jour de sa mort, mais il n’avait jamais imaginé que cela serait sans vergogne et si rapidement révélé lors de cette situation si imprévisible, et en face de si nombreuses personnes.

Le comportement de Xiao Lie avait déjà involontairement confirmé qu’il s’agissait de la vérité. Autrement, il aurait déjà pu jurer sans la moindre et clouer le bec de Xiao Yulong. Tout le monde dans le Clan Xiao en était abasourdi. Même Xia Qingyue en était aussi choquée. Xia Hongyi qui s’était tenu silencieusement dans les environs avait aussi le visage empli de surprise… Xiao Che n’était pas le fils de Xiao Ying ? Comment cela… pouvait être !! »

« Grand-père… »

Alors que Xiao Che marchait vers Xiao Lie, chacun de ses pas était incomparablement lourd. Quand il regarda ce visage qui semblait avoir vieilli considérablement en un instant, Xiao Che sentit une douleur aigue dans son cœur. Il faisait de son mieux pour rester serein, et demanda gentiment :

« Grand-père… est-ce que c’est vraiment… vrai ? »

Xiao Lie pencha sa tête et regarda Xiao Che. Il avait un sourire amer et dans ses yeux embrumés, se trouvait une lueur compliquée que Xiao Che était incapable de comprendre clairement :

« Même si tu n’es pas mon petit-fils biologique, durant toutes ces années, je t’ai toujours traité comme mon propre petit-fils… »

Si le silence précédent avait explicité la situation, dans ce cas, cette phrase fut la confirmation que tous avaient désormais clairement entendue !

Le Clan Xiao en fut instantanément plongé dans le chaos. Depuis de nombreuses années, dans le Clan Xiao, cela était sans le moindre doute, la plus choquante révélation que quiconque n’avait jamais entendu auparavant.

Xiao Che se tenait là inexpressif, sans sortir le moindre le son pendant un bon moment, comme s’il en avait perdu son âme. Xiao Lingxi en était tout aussi incrédule, elle secoua sa tête avait fureur, se précipité vers Xiao Lie et cria avec agitation :

« Père ! Qu’est-ce que tu racontes… petite Che a grandi avec moi depuis son plus jeune âge, il est le fils biologique de mon frère Xiao Ying, comment pourrait-il ne pas être ton petit-fils… Tu dois être en train de plaisant—… non ? »

Une main se tendit et attrapa celle de Xiao Lingxi. À cet instant, l’expression de Xiao Che était revenue à la normale. Il dévisagea Xia Lie, secoua doucement sa tête, après quoi il dévoila un mince sourire :

« Ça va, petite tante. Grand-père sera toujours mon grand-père, et tu seras toujours ma petite tante. Nous serons toujours la plus proche des familles, cela n’importe pas si nous sommes liés par le sang ou non, nos sentiments ne changeront jamais… Alors est-ce vraiment important si je ne suis pas le fils biologique ?
— Petit Che… » la vision de Xiao Lingxi se fit instantanément trouble.

Tandis que de l’autre côté, quelqu’un de ces chiens fous qui venait soudain de découvrir la grande faiblesse de Xiao Che se mirent à aboyer sauvagement.

« Simplement grotesque ! Grotesque ! Ce jeune que notre Clan Xiao a élevé pendant seize années entières, n’appartient pas à notre Clan Xiao, et il est actuellement un bâtard qui porte le sang d’un étranger… Cela est pratiquement la plus grosse farce de toute l’histoire du Clan Xiao ! » rugit le Premier Doyen le visage fulminant.

— Xiao Lie ! Tu as actuellement fait entrer un bâtard dans notre Clan Xiao, et laisser notre Clan Xiao l’élever pendant seize années entières ! Comment veux-tu… que peut-on te dire ! Argh ! » soupira profondément le Troisième Doyen Xiao Ze.

— Tu savais clairement qu’il était un bâtard mais tu l’as malgré tout gardé dans le Clan Xiao, et tu l’as laissé profiter du privilège qu’est d’être le petit-fils d’un Doyen ! Xiao Lie, tu as en réalité menti à notre Clan Xiao entier durant seize années. Si Yulong n’avait pas découvert par chance la vérité, tu nous aurais certainement dupé pour toujours. À ce moment, les descendants du Clan Xiao auraient été mélangés avec le sang d’un étranger ! Xiao Lie, sais-tu à quel point cette faute est grave !? » Le Quatrième Doyen pointa Xiao Lie tandis que son visage tourna rouge d’agitation.

Le Second Doyen le réprimanda d’une voix forte :

« Pas étonnant que, alors que tous les descendants du Clan Xiao ont un potentiel au-dessus de la moyenne, soudain une ordure aux veines profondes endommagées apparaisse. Ainsi il s’avère que ce déchet que le Clan Xiao a élevé pendant seize années est en réalité un bâtard ! Si cette nouvelle venait à se répandre, notre Clan Xiao risquerait de devenir la risée de la Cité du Nuage Flottant ! »

Non seulement les quatre grands doyens, mais aussi les personnes d’âge mûr, et les domestiques des quatre grands doyens se levèrent tous, critiquant sans merci Xiao Lie. Durant un moment, Xiao Lie devint la cible d’une multitude d’attaques verbales.

« Cinquième Doyen, cela est… est… Argh ! » Après que le visage de Xiao Yunhai soit passé par une série de changements, il soupira longuement.

« Héhé, vous autres m’avez permis d’assister à une scène vraiment divertissante. Le Clan Xiao qui a atteint son stade actuel avec grande difficulté, a contre toute attente intégré un bâtard sorti de nulle part ! Même moi je me sens embarrassé pour vous tous ! » Alors que Xiao Kuangyun ouvrit la bouche, sa voix avait son habituelle sonorité des plus déplaisante. Il jeta un regard à Xiao Che et continua avec enthousiasme :

« Aujourd’hui est la grande réunion du Clan Xiao, mis-à-part les membres du Clan Xiao et les personnes invitées, les étrangers n’ont pas leur place ici ! Maître du Clan Xiao, qu’est-ce que vous attendez, expulsez rapidement ce bâtard et à partir de ce jour, il ne doit plus être autorisé à mettre un pied dans le Clan Xiao !!

— Ahh… cela… » Xiao Yunhai avait une expression réticente. Cependant, après un moment d’hésitation, il serra les dents, fit face à Xiao Che et dit :

« Xiao Che, le Cinquième Doyen a déjà avoué que tu n’es pas son petit-fils, tu n’as pas non plus le sang du Clan Xiao dans tes veines… Bien que notre Clan Xiao t’ait élevé en vain durant ces seize années, mais pendant ce temps, tu étais aussi dans l’ignorance et si nous nous en prenions à toi pour cela, cela nous ferait passer pour des individus mesquins… Va-t-en, quitte de ce pas notre Clan Xiao. À partir de ce jour, tu n’as plus rien à voir avec notre Clan Xiao et n’es pas autorisé à mettre ne serait-ce qu’un pied dans le Clan Xiao, cela pour toujours ! »

Les regards se concentrèrent à nouveau sur Xiao Che, et de nombreuses personnes soupirèrent lourdement dans leur cœur. Cependant, Xiao Che ne montra pas la moindre intention de supplier ni n’avait une expression chargée de regrets sur son visage. Après avoir écouté les mots de Xiao Yunhai, il sourit simplement et dit avec une pointe de sarcasme :

« Maître du Clan et les doyens n’ont pas à être dérangés, vu que je n’appartiens pas à votre Clan Xiao, alors je vais m’en aller… De plus, je m’en vais de ce pas ! »

Il se tint un instant devant Xiao Lie, le regard tremblant, et demanda soudain :

« Grand-père… si je ne suis pas ton petit-fils, alors qui sont exactement mes parents biologiques ? »

Xiao Lie s’était douté qu’il allait poser cette question. Il ferma ses yeux et secoua sa tête :

« Je ne sais pas, Xiao Ying t’a ramené de l’extérieur, et même lui ne savait pas qui étaient tes vrais parents…

— … » Des tremblements et du regard compliqué de Xiao Lie, Xiao Che comprit qu’il ne s’agissait pas d’une réponse sincère. Il devait connaître la vérité sur sa naissance, mais face à de si nombreuses personne, ne pouvait pas la dire.

De façon sonore, Xiao Che s’agenouilla devant Xiao Lie et dit avec sincérité :

« Grand-père, même si je ne suis pas ton petit-fils biologique, durant ces seize années, tu m’as traité mieux que ton propre enfant. Tu m’as élevé, éduqué, protégé, dépensé énormément de temps et de sueur pour moi, et je ne pourrais jamais retourner toutes ces années d’affection. J’ai toujours été extrêmement fier d’avoir un grand-père si bon comme tu l’es. Bien que je n’ai appris qu’aujourd’hui que je n’ai finalement pas le sang du Clan Xiao, qu’est-ce qu’on en a à faire ? Tu es mon grand-père, et je suis ton petit-fils, et même si nous ne sommes pas liés par le sang, je porterai toujours ton affection dans mon cœur ! Du moment que grand-père n’y voit pas d’inconvénient, je serai toujours ton petit-fils !! »

Ces mots firent frémir le cœur de tous. Les yeux de Xiao Lie commencèrent à devenir humide alors qu’il acquiesça avec peine, disant « bien » d’une voix âpre, marchant en avant, et levant les mains avec pour intention de prendre Xiao Che dans ses bras.

Cependant Xiao Che évita son étreinte, se pencha, et se prosterna trois fois devant Xiao Lie.

« Grand-père, petit tante, peu importe ce qui se passe après mon départ, je demande que vous vous protégiez avec attention, et que vous preniez soin de votre santé… »

Quand Xiao Che se releva, son front était égratigné. Cependant, le sourire sur son visage resta calme et apaisant tel le vent d’automne. Il se retourna et marcha en direction de la porte. Il ne voulait pas partir… car son grand-père et sa petite tante se trouvaient là, il souhaitait encore pouvoir utiliser sa vie pour les protéger… mais il devait partir, autrement son grand-père et sa petite tante risquaient de se retrouver dans une situation encore plus imprévisible. Peu importait s’il souhaitait rester ou non, il serait au final forcé dans tous les cas à partir.

« Petit Che ! »

Les cris sanglotant de de Xiao Lingxi se firent entendre derrière lui, et les pas de Xiao Che ralentirent un instant, mais il ne s’arrêta pas. Il ne regarda pas en arrière, et marcha vers la porte sans hésitation… Personne ne se doutait que sous cette clame et silencieuse façade, se dissimulaient de la colère, de la rancœur, et des envies de meurtres…

Il était excessivement sage et rusé, mais il n’avait pas de pouvoir… Sans pouvoir, il ne pouvait rendre les coups, et ne pouvait protéger son grand-père et sa petite tante, et il n’avait même la force de se débattre… Il n’avait pas d’autres choix que d’être expulsé de cette façon…

Le jour où il venait juste de renaître, il avait déjà désiré gagner du pouvoir, et le pouvoir était quelque chose que les humains avaient toujours instinctivement recherché dès le commencement. À ce moment, comparé au jour précédent, sa soif d’immense pouvoir avait été multiplié par cent, et pouvait même être considérée comme un millier de fois plus intense…

Il voulait gagner un énorme pouvoir pour protéger son grand-père et sa petite tante, pour laver toutes leurs humiliations, et pour faire regretter toutes ces personnes qui avaient aujourd’hui dévoilées leurs vrais et affreux visages. Il voulait que Xiao Kuangyun meurt et qu’il ne reste rien de lui… Et il voulait même que le Clan Xiao tout entier paie pour cela un prix qu’ils n’oublierait jamais !

« S’il te plait garde mon grand-père et ma petite tante en sécurité… je t’en supplie… »

En passant devant Xia Qingyue, Xiao Che dit cela d’une voix qu’elle seule pouvait entendre.

Cet homme qui débordait de mystère et d’arrogance, quand il dit cela, ses yeux révélèrent une supplique d’aide désespérée… Probablement, dans toute sa vie, il n’avait jamais supplié quiconque avant cela, rendant sa supplique si particulièrement à en déchirer le cœur. Le cœur de Xia Qingyue en frémit lourdement, et eut contre toute attente un immédiat sentiment de suffocation… Elle ne put s’empêcher d’involontairement et doucement hocher de la tête.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé
Back To Top