skip to Main Content
Menu

ATG Tome 1 Chapitre 22


Trad : Nova
Edité : Strike
Checké : Ptit Lu

 


Chapitre 22 : Bouleversement (1)

Peu après le départ de Xiao Lingxi, Xia Qingyue était de retour. Aujourd’hui, elle avait changé ses vêtements rouges pour une robe bleue marine brodée d’un motif de phœnix. Dans ses cheveux se trouvait une broche de saphir, de ses oreilles pendait une paire de boucle de perles, et autour de son coup était accroché un collier de perles bleues saphirs. La peau visible de sa nuque était d’un blanc de neige brillant, transparente au point où même les os en dessous semblaient apparents. Xia Qingyue était rayonnante, un magnifique spectacle à contempler.

Xiao Che la dévisagea d’une expression ébahie, son regard brillant intensément. Ce genre de scène magnifique et unique, n’était-ce pas tel le portrait d’une fée descendante dans le monde des mortels… ?

Xia Qingyue passa la porte, chaque pas aussi léger et gracieux que si elle posait le pied sur un nuage. Son visage de neige et sa nuque pâle étaient non seulement magnifiques à l’extrême, mais dégageaient une telle aura de noblesse et de fierté glaciale qu’elle rendrait les autres honteux… Aucun de ceux qui la voyait ne penserait qu’elle était simplement la fille d’un marchand d’une petite ville : mais penserait plutôt qu’elle était une lointaine et intouchable impératrice.

Xiao Che la dévisagea avec admiration tandis que son cœur soupira un millier de fois… Cette pièce était le seul endroit où elle avait pu se changer ! Il avait dû dormir profondément et avait au final manqué la magnifique scène où elle se changeait ! Ahhhhhh, c’était tout simplement impardonnable !!

« Le bleu te va encore mieux que le rouge. » Xiao Che la complimenta chaleureusement tout en la regardant, ravi à un point incomparable.

Xiao Che ne fut pas du tout touchée par son admiration. Voyant le pot de soupe vide sur la table, elle alla le récupérer, et était sur le point de sortir quand Xiao Che demanda à voix haute :

« Tu as fait cette soupe de poulet ?

— Était-elle mauvaise ? » demanda Xia Qingyue de manière froide, dos à lui. Cependant, au fond de ses yeux brillait une subtile émotion qu’elle même ne comprenait pas.

« C’était vraiment bon. J’ai appris en même temps que tu es exceptionnelle même quand il s’agit de faire de la soupe. », dit Xiao Che avec un sourire. Il se leva et s’étira, puis dit avec sincérité :

« Afin de récompenser ma femme Qingyue pour sa soupe au poulet, ce soir dans le lit… je vais y mettre encore plus d’ardeur.

— … » Xia Qingyue était habituée à ses tentatives de charme occasionnelles. Elle dit, l’air inexpressif :

« Les représentants de la Secte Xiao arrivent cet après-midi. Leur meneur est le plus jeune fils du maître de la Secte Xiao, et est nommé Xiao Kuangyun. J’ai entendu ma maîtresse dire que les accomplissements en force profonde de ce Xiao Kuangyun ne peuvent qu’être considérés comme moyens parmi la plus jeune génération de la Secte Xiao, et que sa réputation en dehors de la secte est extrêmement mauvaise. Cependant, il est excessivement gâté, étant le plus jeune fils. Il n’y personne dans la Cité du Nuage Flottant qui oserait le provoquer. C’est mieux d’essayer de le rencontrer en face à face.

— Xiao Kuangyun ? D’accord, je comprends. Merci de me prévenir, Qingyue ma femme », dit Xiao Che, rayonnant.

…………….

Aujourd’hui était le jour de l’arrivée des représentants de la Secte Xiao.

La nouvelle de l’arrivée de la Secte Xiao n’affectait pas uniquement le Clan Xiao, mais aussi très fortement toute la Cité du Nuage Flottant.

La Cité du Nuage Flottant était située au bas de l’échelle en tout aspect dans l’Empire du Vent bleu. À l’opposé, la Secte Xiao était au point culminant de l’Empire du Vent Bleu. Le nombre de niveaux entre les deux était innombrable. Des membres de la Secte Xiao… et surtout le plus jeune fils du maître la Secte Xiao venant en personne, c’était comme si l’empereur lui-même visitait la plus modeste des familles de campagne. Toute la Cité du Nuage Flottant s’était retrouvée enveloppée dans une atmosphère de nervosité. Certaines personnes avaient hâte de leur arrivée, espérant pouvoir user toutes sortes de méthodes pour établir ne serait-ce que la plus petite connexion avec la Secte. Et bien plus nombreuses étaient les personnes inquiètes. En apprenant qu’ils arriveraient dans l’après-midi, ils se sont tous enfermés chez eux de peur d’accidentellement offensé ces visiteurs… Si la Secte Xiao voulait les tuer, ce ne serait pas bien différent que d’écraser un insecte. Pour eux, les lois n’étaient rien de plus que des plaisanteries.

Le pavillon principal du Clan Xiao avait été nettoyé et rangé, plus le moindre grain de poussière ne pouvait être vu. Aussi vite qu’il y a deux jours, le plus large et luxueux des pavillons, dans lequel Xiao Yunhai avait toujours vécu avait à nouveau été chamboulé et redécoré. Même les draps, couvertures et meubles avaient été remplacés. De plus, Xiao Yunhai avait déménagé dans un plus petit pavillon voisin au sien. Il avait même personnellement choisi les repas des jours à venir… Bien qu’il soit immensément fatigué, son cœur restait incomparablement passionné. Car il était persuadé à cent pour cent que son fils Xiao Yulong allait être celui sélectionné par la Secte Xiao cette fois-ci ! Sous peu, son fils allait atteindre des sommets. Et il allait lui aussi devenir quelqu’un que personne n’oserait provoquer dans la Cité du Nuage Flottant… Non ! Plutôt dans un rayon de cent li !
( 1 li = 0,5 km )

Dès dix heures du matin, Xiao Yunhai avait personnellement mené tous les doyens pour attendre à l’entrée du clan, prêt à accueillir les visiteurs. Ils attendirent patiemment jusqu’à midi… puis… pendant l’après-midi… ce ne fut qu’à cinq heures qu’un disciple du Clan Xiao accourut criant au loin :

« Maître du clan ! Ils… ils sont arrivés !! Les membres de la Secte Xiao sont arrivés… Cette prestance… c’est définitivement la Secte Xiao ! »

Tout le monde tressaillit. Xiao Yunhai se retira un instant, pour aller mugir à voix basse :

« Vite ! Dites immédiatement à tout le monde d’être prêts. Je ne pardonnerai clairement pas quiconque ayant un raté et offensant nos nobles invités. Mes amis doyens, suivez-moi pour aller à leur rencontre au plus vite. »

Xiao Yunhai se précipita tel un fou. Seulement après plus d’un li à courir droit devant lui remarqua-t-il finalement quatre personnes marchant sans se presser dans leur direction.

Des quatre, celui en tête était un jeune homme qui semblait avoir une vingtaine d’années et drapé de vêtements luxueux, et il était d’une stature normale aux traits médiocres. Son visage blanc virait un peu sur le blafard, son apparence était celle d’un excessif hédoniste. Si on ne parlait que du physique, il ne se détacherait pas au milieu d’une foule. Cependant, même son visage pourtant ordinaire était rempli d’arrogance et de dédain. Ses mains étaient croisées dans son dos alors qu’il marchait, ses yeux levés au ciel, ne jetant pas un regard aux occasionnels passants, comme si les regarder risquait de le souiller.

Le suivant se trouvait un doyen vêtu de noir, son visage calme comme de l’eau. Plus loin derrière se trouvaient deux jeunes habillés similairement. Un aigle d’argent était brodé sur chacune de leurs épaules.

Xiao Yunhai prit une profonde respiration et s’avança rapidement pour les accueillir. Il les salua la main gauche couvrant son poing droit, son corps se courbant en avant, et demanda avec prudence et déférence :

E.N: http://www.asahidojo.org/sito/?page_id=840

« Excusez-moi, vous êtes tous quatre les nobles visiteurs de la Secte Xiao ? »

Le jeune homme en tête s’arrêta, les regardant avec paresse, et dit ensuite les yeux mi-clos :

« C’est exact, ce noble-ci est Xiao Kuangyun de la Secte Xiao. »

Le comportement de Xiao Yunhai se fit encore plus respectueux. Il dit avec révérence :

« Il s’agit donc bien de nos quatre nobles invités, c’est parfait. Nous attendons votre arrivée depuis un long moment. Votre humble servant est le maître du Clan Xiao de la Cité du Nuage Flottant. Les cinq derrière moi sont les cinq estimés doyens du Clan Xiao. Que quatre nobles visiteurs aient fait tout ce chemin pour notre Clan Xiao, nous en sommes grandement honorés et touchés.

— Inutile de continuer avec toutes ses fioritures. » Le regard de Xiao Kuangyan se porta sur les cinq doyens. Il secoua ensuite mollement ses bras et dit :

« Montrez le chemin.

— Oui, oui ! Je vous prie de me suivre. » Xiao Yunhai acquiesça promptement et pivota pour les mener personnellement sur le chemin du Clan Xiao.

« Je crains ne pas reconnaître cet aîné…

— Xiao Moshan. » Le doyen en noir répondit avec indifférence. Son visage était dénué d’émotion, presque comme un cadavre.

Xiao Yunhai n’osa pas plus longtemps parler, son cœur plein d’appréhension. Il pouvait jauger le niveau de force profonde de Xiao Kuangyun, mais ne pouvait ressentir la moindre trace de force profonde du corps de Xiao Moshan. Cela pouvait être soit car Xiao Moshan ne s’était jamais entraîné, ce qui n’était clairement pas possible. Ou alors, sa force profonde avait de loin dépassée ses capacités à la détecter.

Quand ils furent retournés au Clan Xiao, un grand groupe de personne se tenait à l’entrée. Voyant l’attitude respectueuse de Xiao Yunhai en tête, leurs cœurs tressaillirent. Leurs yeux tombèrent sur ce jeune homme hautain, et ils se piétinèrent alors tous les uns les autres pour aller les accueillir.

« Pourrais-je savoir si vous êtes le jeune maître de la Secte Xiao ? demanda poliment un homme solide, d’âge moyen en tête de la foule.

— Qui êtes vous ? » Les yeux mi-clos de Xiao Kuangyun s’inclinèrent pour le dévisager.

« Je… je suis le gouverneur de la Cité du Nuage Flottant. Mon insignifiant nom est Situ Nan. Quand j’ai entendu dire que les nobles visiteurs de la Secte Xiao étaient arrivés, je suis… venu vous accueillir. » La voix de Situ Nan commença à trembler et de la sueur froide se mit à courir sur son front. En tant que gouverneur de la Cité du Nuage Flottant, il avait vu de nombreux personnes importants, mais aucune de ces éminentes personnes ne comptait pour grand chose comparées à ce jeune maître de la Secte Xiao. Cet arrogant jeune homme en face de lui était uniquement médiocre en terme d’apparence, mais un simple mot de sa part suffisait à le condamner à mort.

« Cet humble serviteur est Yuwen Ba. Je suis bon ami avec le maître du Clan Xiao depuis déjà de nombreuses années. Je suis venu… venu pour admirer l’élégance du jeune maître de la Secte Xiao. J’ai aussi apporté quelques modestes présents, j’espère que le jeune maître les acceptera. » La tête de la famille Yuwen, également connu par le Clan Xiao et dans la Cité du Nuage Flottant, se précipita lui aussi, son visage rempli de respect. Ses mains lui présentèrent une petite et délicate boite en jade.

Le regard de Xiao Kuangyun survola la boite en jade et agita alors la main à l’attention de deux personnes derrière lui :

« Prenez la. »

Une des deux personnes s’avança immédiatement et, impassible, prit réception de la boite de jade de ses mains.

Voyant que le jeune maître de la Secte Xiao avait accepté ce présent, le visage de Yuwen Ba se remplit de bonheur. D’autres personnes espérant pouvoir établir un début de contact avec la Secte Xiao se ruèrent pour présenter leurs propres présents… Xiao Kuangyun ne refusa personne et accepta toutes les offrandes sans question. Ensuite, le regard plissé, il dit négligement :

« Vous tous, retirez-vous. Il est déjà un peu tard aujourd’hui. S’il y a quoi que ce soit d’autre, nous en parlerons demain.

— Bien, bien ! Le jeune maître Xiao a traverser terres et mers pour venir ici. Il doit être fatigué. Nous reviendrons demain une fois que le jeune maître Xiao se sera reposé. » dit le Gouverneur Situ en agitant la tête.

Seulement après cela la foule se dispersa.

Xiao Yunhai et les cinq doyens introduisirent respectueusement le Clan Xiao à Xiao Kuangyun. Xiao Yunhai leur dit :

« Les quatre nobles visiteurs de la Secte Xiao ont fait une longue route et doivent être épuisés. Voudriez-vous vous reposez rapidement avant tout ? Une élégante résidence a déjà été préparée.

— Ce n’est pas nécessaire, mon corps n’est pas si faible. » Le regard de Xiao Kuangyun balaya le Clan Xiao tandis que le coin de sa bouche se releva, révélant un dédain difficile à masquer. Il dit alors sans enthousiasme :

« Si ce n’était pas pour le décès du Doyen Xao Zheng, je n’aurais jamais entendu parler d’un tel endroit. J’ai cru comprendre que l’ancêtre de ce lieu était un déchet que la Secte Xiao avait exclu. Cependant, peu importe à quel point il était un déchet, il reste quelqu’un de la Secte Xiao. Même si c’était une ordure dont la Secte Xiao ne voulait pas, il a quand même été capable de devenir un seigneur dans ce genre d’endroit. Être capable de grandir comme cela durant ces nombreuses années n’est pas trop mal.

— Oui, oui. Merci de votre compliment, jeune maître Xiao. »

Même face au dédain et mépris non dissimulés de Xiao Kuangyun, Xiao Yunhai acquiesça malgré tout pour exprimer sas remerciements. Comment pouvait-il oser rétorquer ne serait-ce qu’un instant ?

« Les morts sont importants. La raison pour laquelle je suis venu ici est pour accomplir la dernière volonté du Doyen Xiao Zheng. Nous avons clairement indiqué la raison de notre venue dans notre lettre. Demain matin, rassemblez tout votre clan dans ce pavillon. Pas un d’entre eux ne doit être absent. Je vais personnellement en sélectionner un pour l’emmener avec moi rejoindre la Secte Xiao. » En disant cette dernière phrase, Xiao Kuangyun se tint la tête haute, comme s’il décrétait un privilège accordé par les cieux.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top