skip to Main Content
Menu

ATG Tome 1 Chapitre 17

 


Trad : Nova
Edité : Strike
Checké : Ptit Lu


Chapitre 17 : Me croirais-tu si je disais être un docteur faiseur de miracles ?

Xiao Che était parfaitement au clair quant à la force profonde de Xia Qingyue et si elle était réellement au dixième niveau du Domaine Profond Élémentaire, mais évidemment Xiao Yulong n’en avait aucune idée. Xia Qingyue était rarement en colère et avait à l’instant utilisé au moins soixante-dix pour-cents de sa force profonde. Regardant Xiao Yulong étendu à même le sol, elle rétracta sa paume et dit avec indifférence :

« Il semblerait que le Jeune Maître Xiao ne soit pas doué pour échanger des conseils, je le prie donc de repartir. »
Étendu sur le sol, Xiao Yulong était stupéfait… Il pensait initialement qu’avec son troisième niveau de force profonde dans le Domaine Profond Naissant, prendre avantage de Xia Qingyue serrait aussi simple que de tendre la main. Quoi qu’il en soit, il n’avait jamais imaginé que lors de cette rencontre, il finirait sur le sol le corps couvert d’éraflures et de bleus sans la moindre chance de riposter. Il posa un regard effaré sur les deux incisives sanguinolentes qui avait été éjectées devant lui.

Xiao Yulong se reprit rapidement, des spasmes secouant son visage. Il savait à quel point il avait l’air arrangé et épuisé. On pouvait avancer que, considérant son statut de jeune Maître du Clan Xiao, il n’avait jamais de toute son existence été mis dans un si triste état… et en plus en face de la femme qu’il admirait et désirait depuis toujours. Cependant, le Jeune Maître Xiao était encore et toujours le Jeune Maître Xiao. Il avala âprement le sang dans sa bouche, son visage dévoilant quelque chose qui pourrait être considéré comme un sourire chaleureux et élégant :

« La force du dixième niveau du Domaine Profond Élémentaire de Mademoiselle Xia est à la hauteur de sa réputation. À l’instant, j’ai voulu négligemment te tester et il semblerait que je t’ai sous-estimée. Alors cette fois, Mademoiselle Xia va devoir faire preuve d’une grande attention. »

Avec ses deux dents manquantes, les mots de Xiao Yulong était ponctué d’un léger sifflement. A peine avait-il fini de parler, qu’il avait déjà levé ses deux mains en l’air, mobilisant toute sa force profonde… Il croyait naïvement que la raison pour laquelle il avait terminé avec un sérieux désavantage était uniquement car il avait agit impulsivement et mollement, tandis que Xia Qingyue avait répondu sans ménagement de toute sa force. Avec sa force au troisième niveau du Domaine Profond Naissant, comment pouvait-il ne pas faire face au dixième niveau du Domaine Profond Élémentaire de Xia Qingyue ?!

Xiao Yulong s’avança. Trois pas plus tard, ses deux mains s’élancèrent simultanément, cherchant immédiatement à saisir le bras de Xia Qingyue. Face à son action, Xia Qingyue le méprisa d’autant plus. Toute sa patience épuisée, son bras droit s’agita brusquement, sa manche rouge battant l’air. Une bourrasque de force profonde chargée d’une pointe de froideur glaciale balaya le visage de Xiao Yulong.

Ce peu de force profonde n’était rien pour Xia Qingyue, ne présentant pas la moindre trace des Arts du Nuage Gelé, mais représentait malgré tout quelque chose contre laquelle Xiao Yulong ne pouvait pas faire face.

Avec un bruit assourdissant, la joue droite de Xiao Yulong s’enfonça dans son visage et son corps tout entier fut projeté en arrière. Il tourbillonna dans les airs au moins sept ou huit fois, tel une toupie, avant d’atterrir douloureusement à l’extérieur du pavillon. Trois dents rouge de sang furent expulsées de sa bouche, deux d’entre elles perçant son visage.

« Cet échange de conseils est terminé, je ne vous raccompagnerai pas. » Xia Qingyue ne le regarda même pas, sa voix féerique devenue glaciale.

Le visage de Xiao Yulong tout entier n’était qu’une grossière tâche rouge, teinte de sang. Après ça, même s’il était un idiot, il aurait quand même compris que sa force du troisième niveau du Domaine Profond Élémentaire était clairement insuffisante face à Xia Qingyue. Il porta sa main vers le côté droit de son visage, palpitant douloureusement, et jeta un regard empli d’effroi à Xia Qingyue. Prenant un rauque inspiration, il partit chancelant, sans dire un mot.

Xiao Yulong venait d’atteindre l’infirmerie et s’apprêtait à y entrer quand il vit Xiao Che en train de partir, sa main gauche tenant un pot de médecine et la droite un paquet. Voyant arriver Xiao Yulong, Xiao Che l’accueillit prestement et chaudement :

« Frère Yulong, pourquoi viens-tu ici ? Aiya ! Yulong, ton visage… que, que, que… qu’est-il arrivé ? »

Voyant Xiao Che, Xiao Yulong serra les dents, renifla froidement, et se précipita immédiatement dans l’infirmerie. Peu après, la voix stupéfaite du docteur en chef du Clan Xiao, Xiao Gu, se fit entendre de l’intérieur.

« Jeune Maître… qui, qui, qui, qui… serait assez fou pour oser être si malfaisant contre vous ?!

— Rien de grave… Quand j’étais dans l’arrière-montagne pour m’entraîner, je n’ai pas fait attention et je suis tombé… » La voix de Xiao Yulong était déformée par la douleur. Évidemment, il n’allait pas admettre que son état actuel avait été causé par une leçon de Xia Qingyue alors qu’il avait tenté de prendre avantage d’elle.

« Comment ça rien de grave ?! Ta mâchoire a été brisée et pas qu’un peu, tu as perdu cinq dents, et trois autres ont été cassées en deux. Aucune d’entre elles ne peut repousser… »

Xiao Che ne s’était pas trop éloigné. Les voix qui atteignirent ses oreilles lui donnèrent des sueurs froides le long de son dos.

Cette femme… ses actions étaient bien trop brutales !

La Poudre de Cœur Assassin qui l’avait tué venait très certainement de Xiao Yulong. À l’origine, Xiao Che avait voulu utiliser le pouvoir de Xia Qingyue pour lui donner une petite leçon… mais comment ceci pouvait encore être considéré comme une leçon ? C’était simplement presque le battre à mort.

Repensant à comment il avait utilisé son grand-père comme bouclier pour la mener par la main plus tôt dans la matinée, Xiao Che ne put s’empêcher d’en avoir des sueurs froides.

Quand il retourna dans son pavillon, Xia Qingyue se tenait calmement au centre de la cour intérieure. Le voyant revenir, elle dit d’un ton indifférent :

« Xiao Yulong est passé.

— Ah, oui, je sais. Je viens de le voir à l’infirmerie. » Xiao Che avait jeté un regard vigilant à l’expression de Xia Qingyue avant de répondre avec prudence.

Xia Qingyue ne lui prêta pas plus longtemps attention. Elle ferma légèrement les yeux et une nappe d’air glaciale enveloppa son corps.

« Qingyue ma femme, je peux te poser une question ? » Xiao Che ouvrit sa bouche pour parler tout en faisant un pas en avant.

« ? » Xia Qingyue n’eut pas la moindre réaction.

« À quel niveau est véritablement ta force profonde ? » Pour être capable de mettre Xiao Yulong dans un si triste état, elle devait au moins être au cinquième niveau du Domaine Profond Naissant ! Être au cinquième niveau du Domaine Profond Naissant à seize ans… si cela était rendu publique, la Cité du Nuage Flottant risquerait bien d’en exploser.

Xia Qingyue ne réagit pas à sa question. Elle ne semblait pas avoir la moindre intention de lui répondre.

Xiao Che, complètement ignoré, eut alors l’expression toute déconfite. D’après l’apparence de Xia Qingyue, elle devait être en train de pratiquer les techniques profondes exclusives à Asgard du Nuage Gelé, les Arts du Nuage Gelé. Il ne parla pas plus longtemps.Après avoir posé sur le sol ce qu’il tenait dans ses mains, il s’allongea sur le dos, croisa ses mains sur sa poitrine, et observa tranquillement la paisible Xia Qingyue.

Il fit ainsi jusqu’à ce qu’un quart d’heure soit passé.

Xia Qingyue avait pour habitude de rester dans sa chambre. Quand elle s’entraînait dans les Arts du Nuage Gelé, mis-à-part quand sa maîtresse venait occasionnellement lui donner des conseils, elle était seule le reste du temps, avec absolument personne d’autre pour la déranger… sans mentionner un homme qui la fixait d’un regard inflexible.

Bien qu’elle se tenait calmement là les yeux fermés, fermement concentrée sur son entraînement avec les Arts du Nuage Gelé circulant dans son corps, elle pouvait toujours sentir Xiao Che l’observant à proximité. De plus, il s’agissait d’un regard constant… ne la quittant que rarement et pour un très bref moment. Ce regard perçant balaya encore et encore la moindre facette de son corps, ne lui laissant pas la moindre chance de calmer son cœur. Son corps tout entier se sentit alors dans l’inconfort… après tout elle n’était qu’une fille de seize ans. Espérer que son cœur puisse vraiment être aussi calme que l’eau était trop demander.

Après un quart d’heure entier, Xiao Che se tenait toujours là, son regard fixé sur elle. Xiao Qingyue ne put alors plus se retenir et ouvrit ses yeux magnifiques pour le dévisager, disant froidement :

« Qu’as-tu à me dévisager constamment ?

— J’attendais que tu viennes volontairement me parler, répondit innocemment Xiao Che.

— … … » Xia Qingyue ressentit le soudain besoin d’étrangler quelqu’un.

*Tousse tousse*

« En fait, j’ai quelque chose d’important dont il faut que je parle avec toi. Mais j’avais peur de t’interrompre dans ton entraînement, je n’avais donc pas d’autre choix que d’attendre. », dit sincèrement Xiao Che en se levant.

— … De quoi il s’agit ? demanda Xia Qingyue, réprimant fortement son agacement.

— Hum, laisse mon t’expliquer. » Xiao Che eut soudain l’air sérieux. Il fit quelques pas en avant jusqu’à ce qu’il se tienne devant Xia Qingyue, et dit avec assurance :

« Ce matin quand j’ai tenu ta main… ah, aaah ! Ne, ne me fais rien. Je parle de choses sérieuses, de choses sérieuses ! » Sentant une soudaine intention meurtrière venant de Xia Qingyue, Xiao Che fit immédiatement quelques pas en arrière, un air méfiant sur le visage… L’état misérable dans lequel elle avait mis Xiao Yulong était pour lui une leçon sanglante et efficace… Voyant que Xia Qingyue ne fit, finalement, rien, Xiao Che lâcha un léger soupir de soulagement et continua :

« Quand j’ai tenu ta main, j’ai senti au passage ton pouls et j’y ai trouvé un gros problème. Un terrible problème. »

Ses mots ne causèrent pas la moindre variation dans le regard de Xia Qingyue… elle n’avait pas l’intention de le croire.

Bien qu’elle l’avait effectivement senti mesurer son pouls quand il lui avait tenu la main dans la matinée, comment cet homme de la famille Xiao que tous dans la Cité du Nuage Flottant considéraient comme faible pouvait savoir quoi que ce soit à propos du pouls ?

Mais les mots de Xiao Che qui suivirent la surprirent légèrement malgré tout.

« N’est-il pas vrai que que chaque jour tu te réveilles à trois heures du matin ? Et non seulement cela, mais durant la demi heure qui suit ton corps tout entier est glacial, et tes quatre membres douloureux. »

Le regard de Xia Qingyue vacilla, et elle demanda malgré elle :

« Comment le sais-tu ? »

Xiao Che continua de parler.

« De plus, après tes entraînements dans les Arts du Nuage Flottant, à chaque fois que ta force profonde fait une percée, dans les deux ou trois jours qui suivent, n’est-il pas exact que ton corps tout entier est glacial, tes membres ankylosés, et que tu es incapable de manger ou de dormir paisiblement ? »

Le regard de Xia Qingyue trembla à nouveau violemment… car ce que Xiao Che venait de dire n’était pas du tout faux!

« Aussi… » Les pieds de Xiao Che se mouvèrent tout droit en direction de la sortie du pavillon. Seulement une fois que la moitié de son corps avait passé la porte dit-il finalement avec sérieux :

« Tes dernières…hum… euh… règles, n’avaient-elles pas étés sept ou huit jours en retard ?

— ! @#$%….. »

Seulement quand il ne sentit plus l’aura meurtrière de Xia Qingyue osa-t-il prudemment repasser la porte du pavillon :

« Tu me crois désormais ?
— Comment sais-tu tout cela ? Les sourcils de Xia Qingyue s’abaissèrent alors qu’elle posa la question.

— De ton pouls !

— Tu peux mesurer le pouls ?

— Me croirais-tu si je disais être un docteur faiseur de miracles ? demanda Xiao Che, le visage sincère.

— Si tu as envie de plaisanter, alors vas trouver ta petite tante. » Xia Qingyue lui jeta un regard inexpressif.

Bien évidemment, Xiao Che ne s’attendait pas à ce que Xia Qingyue le croit. Ce serait même encore plus étrange si elle l’avait effectivement cru :

« Ce sont tous de très sérieux symptômes. Tu ne veux pas savoir comment les traiter ?

— Aucunement besoin. » Xia Qingyue lâcha une voix froide :

« Les Arts du Nuage Gelé sont les techniques exclusives d’Asgard du Nuage Gelé, subtiles et inépuisables. Une fois que quelqu’un commence à pratiquer les Arts du Nuage Gelé, son corps tout entier va avoir de grandes difficultés à s’ajuster au froid et va plus ou moins présenter des effets indésirables. À Asgard du Nuage Gelé, c’est une vérité connue de tous les disciples. Même les maîtresses et leurs ancêtres sont passées par là. Mais une fois que les Arts du Nuage Gelé ont étés cultivés jusqu’à un certain point, ces effets négatifs disparaissent alors d’eux mêmes.

— Oui, oui, ce que tu dis n’est pas faux. » Xiao Che acquiesça avec une grande considération et dit avec un léger rire :

« Mais j’ai aussi finalement une certaine compréhension de pourquoi Asgard du Nuage Gelé prohibe les émotions et réprime les désirs… car même si les femmes d’Asgard du Nuage Gelé avaient des compagnons, elles seraient incapable d’avoir des enfants. Si cela venait à être rendu public, ce serait extrêmement néfaste pour la réputation d’Asgard du Nuage Gelé. Il est mieux de simplement interdire aux disciples d’Asgard du Nuage Gelé de voir des hommes, protégeant en même temps ce secret vraiment honteux. »

Xia Qingyue fronça soudain des sourcils et son regard devint instantanément glacial. Pour la première fois, elle était vraiment en colère contre Xiao Che.

« Silence ! Je peux tolérer tes idioties… mais je ne peux pas te permettre d’insulter mon école ! Si tu continues, ne serait-ce que quelques autres mots de ce genre, alors je ne te pardonnerai pas ! »

Désormais, le Xiao Che initialement prudent et craintif ne présentait plus la moindre trace de peur sur son visage. À la place, il sourit légèrement et dit tranquillement :

« Si je suis dans le vrai ou le faux, ça je le sais très bien. Je peux aussi te dire que… plus puissante est la force profonde, plus l’espérance de vie est longue. Cependant, de ton pouls, je suis absolument certain que l’espérance de vie des membres de ton Asgard du Nuage Gelé est un tiers en moins que celle de quelqu’un d’autre avec le même niveau en force profonde, si pas moins ! Ai-je raison ou ai-je tort ?

Les mots de Xao Che frappèrent Xia Qingyue comme si la foudre était tombée à côté de ses oreilles et fit se contracter pendant un instant ses magnifiques iris.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top