skip to Main Content
Menu

ATG Tome 1 Chapitre 15

 


Trad : Nova
Edité : Strike
Checké : Ptit Lu


Chapitre 15 : L’inquisition de Xiao Yulong

Après que Xiao Che et Xia Qingyue eurent fini leur petit déjeuner, Xiao Lie rentra finalement, une expression grave et sans précédent inscrite sur son visage, ainsi qu’une trace d’étonnement qui ne s’était pas encore entièrement effacée.

« Grand-père, qu’est-il arrivé ? demanda Xiao Che en se levant promptement.

— Un événement majeur. Pour le Clan Xiao, il s’agit d’une affaire très importante. », dit Xiao Lie, cependant son froncement de sourcil s’allégea.

« Mais, cela n’a pas grand-chose à voir avec nous.

— Une affaire très importante ? De quoi s’agit-il ? » Xiao Che en était encore plus étonné.

« Il s’agit de la Secte Xiao.

— La Secte Xiao ? » Cette fois, non seulement Xiao Che mais aussi Xia Qingyue levèrent un sourcil.

« Il y a une demi-heure, le maître du clan a reçu une lettre de la Secte Xiao. La lettre disait que la Secte Xiao allait immédiatement envoyer une délégation ici. De plus le leader de ce groupe est le fils de Xiao Juetian, l’actuel Maître de la Secte Xiao. », articula Xiao Lie.

— … » Cette nouvelle plongea Xiao Che dans un long silence avant qu’il dise :

« Si c’est vrai, alors quelque chose ne colle pas. Bien que le Clan Xiao ait pour origine la Secte Xiao. La Secte Xiao nous a toujours traité avec mépris et dégoût. Avec plus de cent ans de séparation, il ne pourrait pas avoir y quiconque de la Secte Xiao qui se soucierait du minuscule Clan Xiao. Pourquoi enverraient-ils soudain une délégation ici ? Mais de là à dire qu’ils manigancent quelque chose… l’influence de la Secte Xiao recouvre les cieux, pourquoi auraient-ils besoin de manigancer contre nous ? Et penser qu’ils nous accorderaient une faveur est encore plus impossible. »

Non.

Xiao Lie secoua la tête et dit :

« Évidemment qu’il y a une raison. Le fondateur de notre Clan Xiao, Xiao Bieli, avait été secrètement exclu de la Secte Xiao car son talent était trop faible, mais son père était, à cette époque, le Doyen du Conseil Exécutif de la Secte Xiao, Xiao Zheng. Il a décédé il y a peu de temps. Durant l’année avant sa mort, ses pensées n’étaient plus de poursuivre le pouvoir et la gloire, mais plutôt que Xiao Bieli était encore son fils. Après un siècle sans contact, son cœur était honteux. Il laissa derrière lui une dernière volonté, espérant que la Secte Xiao pourrait, après sa mort, trouver les descendants de Xiao Bieli et sélectionner parmi les jeunes le candidat le plus talentueux pour le ramener au sein de le Secte Xiao pour l’entraîner. Cela faisait aussi office d’excuse pour l’indifférence qui avait été montrée contre Xiao Bieli ainsi que son ultérieure expulsion. »

Une personne ordinaire ne peut pas vivre plus de cent ans. Mais quand la force profonde d’un individu atteint un certain point, vivre pendant quelques centaines d’années n’était pas impossible. Il est dit qu’une fois le Domaine Profond de l’Empereur atteint, l’espérance de vie peut s’étendre sur des millénaires. Après avoir écouté les mots de Xiao Lie, Xiao Che réfléchit puis se sentit soulagé. Pas surprenant que la Secte Xiao ait soudainement et volontairement envoyé des représentants en visite. Il s’avérait qu’il y avait une raison à tout cela. Visiblement, le défunt Xiao Zheng avait encore un certain statut parmi la Secte Xiao, qui a donc honoré sa dernière volonté. Il réalisa aussi pourquoi Xiao Lie avait dit que cela n’avait rien à voir avec eux.

« Sélectionner le plus talentueux candidat pour le ramener à la Secte Xiao pour l’entraîner… » Il n’y avait pas moyen que ce plus talentueux candidat ait une quelconque relation avec Xiao Che.

Cependant il était évident que les autres Doyens, après avoir eu vent de ces nouvelles, seraient bouleversés. Être ramené à la Secte Xiao ? Qu’est-ce que cela impliquait ? Si un de leur fils ou petit-fils était choisi et amené à la Secte Xiao, ce serait comme un ver de terre s’élevant de la fange pour devenir du jour au lendemain un dragon doré voguant dans le ciel parmi les nuages. Tous ses proches prendraient alors leur envol après lui. Ils pourraient être à même de marcher avec arrogance sans craindre les conséquences, non seulement parmi le Clan Xiao, mais aussi dans toute la Cité du Nuage Flottant. Quiconque voulant exprimer son désaccord, après avoir entendu les deux mots « Secte Xiao », n’aurait plus le cran de s’opposer à eux, pas même le gouverneur de la cité.

L’expression de Xiao Lie semblait vraiment paisible, mais la déception qui y était dissimulée avec de grands efforts ne pouvait échapper au regard de Xiao Che. Dans le Clan Xiao, il n’y avait pas une seule personne qui ne désirait pas rejoindre la Secte Xiao. Même celui qu’il était aujourd’hui. Et avec l’arrivée imminente de la Secte Xiao, il ne faisait aucun doute que c’était la meilleure opportunité pour se rapprocher d’eux, car ils pouvaient désormais directement interagir avec les représentants de la Secte Xiao. Tous les autres membres du Clan Xiao possédaient ce mince espoir. Seul Xiao Che ne pouvait pas même se permettre d’espérer, car il n’y avait aucune chance que Xiao Che soit la personne que la Secte Xiao allait choisir.

Xiao Che ouvrit la bouche pour dire quelque chose pour réconforter son grand-père, mais après avoir ruminé sur ce problème un bon moment, il ne trouva pas un seul mot à dire. La condition de ses veines profondes était connue de tous. Même s’il disait quelque chose de plaisant à entendre, qu’est-ce que cela changerait ?

« Bien que cela n’ait rien à voir avec nous, ça peut aussi être une bonne chose. La Secte Xiao est aussi vaste que le ciel. Même en la rejoignant, nous serions parmi les personnes du plus bas rang. Comment cela pouvait se comparer à être librement et tranquillement au sommet de la Cite du Nuage Flottant ? » Xiao Lie rit avec légèreté, s’asseyant à la table à manger.

« Venez, aidez votre grand-père à finir le déjeuner. »

………………………….

Après être sorti du pavillon de Xiao Lie, Xiao Che réalisa alors que l’atmosphère du Clan Xiao tout entier avait sensiblement changé. Normalement à cette heure, il y aurait un certain nombre de personnes s’entraînant de bon matin. Cependant, à ce moment, aussi loin que le regard se portait, il n’y avait que d’éparses ombres, la plupart se déplaçant d’un pas précipité et le visage empli d’excitation.

« Il semblerait que tout le monde pense pouvoir se hisser sur cette haute branche qu’est la Secte Xiao, mais atteindre les cieux en un seul pas était-il vraiment une bonne chose ? Personne ne pense à ce qui arriverait s’ils entraient finalement dans la Secte Xiao. Je suis prêt à parier qu’ils ne seront que des messagers du plus bas niveau. », dit Xiao Che avec cynisme.

— Jaloux ? demanda Xia Qingyue, le visage inexpressif.

— Certainement pas ! » À l’instant où il dit ça, Xiao Che réalisa que la Xia Qingyue à ses côtés était une disciple d’Asgard du Nuage Gelé, et n’était en aucun cas inférieure à la Secte Xiao. Il recourba ses lèvres et dit :

« Tu n’es pas comme eux… Oublie ça, fais comme si je n’avais rien dit. »

Xia Qingyue ne s’en préoccupa pas plus longtemps et se mit à avancer. Bien que ce soit un pas vraiment très lent, son corps se déplaçait de sept ou huit fois sa taille. Un autre pas, et elle se trouva encore plus loin de Xiao Che, le laissant à la traîne. Xiao Che arrêta de marcher, entièrement focalisé sur ces pas éthéré et gracieux. Il marmonna :

« Ne me dites pas qu’il s’agit des légendaires Pas de Danse de la Neige Gelé d’Asgard du Nuage Gelé ? La force profonde de cette femme n’est pas si simple, et n’est certainement pas qu’au dixième niveau du Domaine Profond Élémentaire.

— Yo ! Voilà donc frère Xiao Che ! »

Une voix l’interpella de sa droite. Xiao Che tourna la tête et vit Xiao Yang s’approchant de lui. Ce Xiao Yang avait habituellement son nez pointant vers le ciel face à lui, et le traitait avec un complet dédain. Pour qu’il vienne volontairement le saluer était clairement inhabituel.

— Frère Xiao Yang, tu es debout de bonne heure. » Xiao se tourna vers lui et le salua aimablement.

« Quelle coïncidence, j’étais justement à ta recherche, qui aurait cru que j’allais te croiser ici. » Xiao Yang marcha jusqu’à lui en riant.

« Frère Xiao Yang aurait besoin de moi pour quelque chose ? demanda Xiao Che, son visage empli d’étonnement.

— Mmhmm. » Xiao Yang acquiesça.

« En fait c’est Grand Frère Yulong qui m’a demandé de te chercher. Il a dit que tu es le plus jeune d’entre nous mais le premier à te marier. En tant que camarade dans le clan, il voulait tenir une petite célébration pour toi, il y tient vraiment. De plus, il y avait bien trop de monde au mariage hier, il était difficile d’apprécier le vin. Il paraît donc normal de boire un peu et manger un peu ce matin, qu’en dis-tu ? As-tu le temps ? »

L’invitant à boire si tôt dans la matinée, il semblait que la patience de Xiao Yulong était tout juste moyenne. Xiao Che ricana intérieurement. Il avait parfaitement conscience de la raison pourquoi Xiao Yulong était venu le trouver. À cet instant, son visage révéla une expression bouleversée, et répondit avec émotion

« C’est vraiment Frère Yulong qui m’invite ? Bien sûr ! Bien sûr que j’ai le temps ! Vu qu’il s’agit de l’invitation de Xiao Yulong, comment pourrais-je ne pas trouver un moment ? Alors… on y va maintenant ? »

L’engouement de Xiao Che fit secrètement ricaner Xiao Yang de dédain. Il acquiesça

« Bien sûr, allons-y. »

La demeure de Xiao Yulong était plus quatre ou cinq fois plus grand que celle de Xiao Che. Non seulement elle était excessivement luxurieuse, il y avait même une servante attitrée.

Un peu au nord du centre de la cour intérieure se trouvait un petit pavillon carré, et la table à l’intérieure était recouverte de nourriture et de vin. Xiao Yulong leva une coupe avec un sourire chaleureux sur le visage :

« Petit Frère Xiao Che, tu t’es marié à la beauté numéro une de notre Cité du Nuage Flottant. Une fois encore, je t’en félicite. En tant que grand frère, je vais devoir redoubler d’efforts.

— Merci Frère Yulong. » Xiao Che se dépêcha de lever sa coupe, son visage rouge d’excitation.

« Actuellement… considérant la situation, ce mariage n’est pas grand-chose. Vraiment, c’est moi qui devrait féliciter Frère Yulong.

— Oh ? » Le visage de Xiao Yulong montrait sa suspicion. Il demanda avec un sourire

« Me féliciter ? Je ne comprends pas. »

Xiao Che répondit le visage sérieux :

« Il ne se pourrait quand même pas que Frère Yulong n’est pas au courant de la délégation de la Secte Xiao venant sélectionner le plus talentueux pour l’emmener avec eux ? Dans cette génération de notre Clan Xiao, pour ce qui est du talent, de la position, de l’apparence et du caractère, qui pourrait rivaliser Frère Yulong ? Alors cette fois, c’est sans aucun doute que Frère Yulong sera celui sélectionné pour rejoindre la Secte Xiao. C’est un grand et heureux événement.

— Tout juste ! C’est exact, Frère Yulong sera cette fois définitivement choisi pour aller à la Secte Xiao ! Avec grand frère ici, les autres ne devraient même pas espérer être sélectionnés. », dit promptement Xiao Yang.

Son aptitude au sein du Clan Xiao moyennement haute. Sur ce sujet, connaissant ses capacités, il n’osait pas espérer avoir sa chance. Xiao Yulong était le mieux placé au sein du Clan Xiao. Vu qu’il avait passé ces quelques dernières années à le suivre comme son ombre, si Xiao Yulong entrait dans la Secte Xiao, cela ne pourrait que l’avantager. Il commençait à se dire que toutes ces années passées à servir Xiao Yulong avait en effet été la bonne décision.

Adoptant une expression modeste, Xiao Yulong secoua la tête.

« Les gars, vous me flattez bien trop. Notre Clan Xiao a de nombreux frères et sœurs remarquables. Bien que je puisse être considéré comme le meilleur pour ce qui est de la force profonde, quand on vient à ma qualification, je ne peux pas être certain. Mais je vais faire de mon mieux pour cela. Viens, Frère Xiao Che, trinquons au bonheur d’hier. »

Alors que ses mots étaient très légers, caché dans la profondeur de ses yeux brillait un fanatisme sans pareil.

Après avoir descendu sa coupe de vin, le visage de Xiao Che rougit. À cet instant, Xiao Yang approcha son visage et demanda tout souriant :

« Frère Xiao Che, la femme avec qui tu t’es marié hier est vraiment la plus magnifique femme de toute la Cité du Nuage Flottant. Ta chance avec les femmes rend tous tes frères envieux. Le goût de la chambre nuptiale la nuit passée… hé hé, a dû être tout aussi agréable non ? »

Xiao Yulong leva sa coupe de vin, le visage souriant mais son regard était braqué sur celui de Xiao Che, attendant de voir le genre d’expression qu’il allait bien pouvoir faire. Cependant, dès que Xiao Yang eut fini sa question, les yeux de Xiao Che se mirent à briller fortement, son visage dévoilant un sourire satisfait sans équivoque pour un homme. Il approcha encore sa tête de Xiao Yang et baissa la voix, souriant :

« Absolument ! Hé hé hé hé… Frère Yang, je dois te le dire, toutes les femmes sont les mêmes. Xia Qingyue semble habituellement être un fier paon, mais au lit, c’est une vraie sal*pe. Ah, ses gémissements, sa saveur, étaient définitivement agréables ! Hé hé hé hé… »

Xiao Che ferma légèrement les yeux en parlant, son visage écarlate d’enivrement.

*Ping*…

La coupe de vin dans la main de Xiao Yulong se brisa, les morceaux de vers se dispersant sur la table.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top